Vous êtes sur la page 1sur 7

République Tunisienne

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique


Université de Tunis El Manar
École Nationale d’Ingénieurs de Tunis

Travaux pratique de résistance des matériaux :

Réalisé par :

ZARIAT MOHAMED MOSLEM


MOUADH SEHLI

2AGM1 Groupe2

Année universitaire 2021/2022


I. Objectifs de l’essai :

▪ Déterminer le module d’Young du matériau.


▪ Déterminer le module de rigidité du ressort.
▪ Corrélation des résultats analytiques avec ceux mesurés.
▪ Vérification du principe de superposition.

II. Etude théorique :


- Enoncé du principe de superposition :

L’effet produit par plusieurs actions agissant simultanément est égal


à la somme des effets produits par chacune des actions supposées
agissant séparément.

- Théorème de la flexion simple :

Pour vérifier cette expérience on prend les hypothèses suivantes :


- Le matériau est considéré comme homogène et isotrope ayant un
comportement élastique linéaire.
- La poutre admis un plan de symétrie et sa section est constante.
- Les forces sont contenues dans le plan de symétrie et sont
perpendiculaires à l'axe de la poutre.
- On vérifie l'hypothèse de petites perturbations (HPP).
- Les sections droites restent planes et perpendiculaires à la ligne
moyenne après déformation.
- La base centrale principale est(x,y,z),
x est tangent à la ligne moyenne de la poutre,
z est le vecteur sortant par rapport au plan de symétrie de la
poutre tel que y=z ∧ x.
- Les torseurs des actions internes à une résultante composée par un
effort tranchant R=Ty et Un moment fléchissant Mg=Mz.
- De déplacement à une résultante composée par rotation w=wz et
Un moment on déplacement Ug=Uy.

D'après la formule de Bresse associée au problème de flexion


simple :
𝜕𝑤 𝑀
=
𝜕𝑥 𝐸𝐼
(x,w,M,E,I) sont respectivement l’abscisse curviligne, la rotation, le
moment de flexion, le module de Young et le moment
quadratique principale qui a l'expression suivante :

̅ = ∫ 𝒚𝟐 ⅆ𝑺

𝑺ⅆ

La relation reliant la rotation w au déplacement u est donnée par


la cinématique de Navier-Bernoulli :

𝝏𝑼
𝒘=
𝝏𝒙

 Formules sont associés aux conditions aux limites pour


déterminer la rotation et le déplacement.

III. Etude pratique :

1/Matériel utilisé :

Au cours de ce TP on va utiliser le matériel suivant :


- Un châssis qui est composé d'un montant supérieur horizontal sur
lequel est fixé une règle graduée.
- Une porte en acier E24, 2 sections droite rectangulaire et posé sur 2
supports représentant les différentes configurations expérimentales
(poutre sur un appui simple, poutre sur un appui simple et en ressort,
poutre encastrée et sur un appui simple). Sachant que la distance
entre les deux liaisons et de 500 millimètres. La poutre est graduée
par 11 points 𝐴𝑖 (avec i=0,….,10).
- Un pied à coulisse.
- Pour mesurer la flèche en différents points on à utiliser un
comparateur et son support.
Figure 1 : Banc d’essai de flexion simple

2/partie expérimentale :

a) Montage avec deux appuis simples :


• 1er cas :
Force de 10N en A5 :

X 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500


U(mm) 0 0.08 0.15 0.21 0.25 0.27 0.25 0.21 0.15 0.07 0

• 2eme cas :
Force de 20N en A5 :

X 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500


U(mm) 0 0.15 0.31 0.44 0.49 0.53 0.5 0.42 0.31 0.16 0
Allure des déformations :

 L’hypothèse de superposition est validée .

Visualisation de déformée pour une poutre à la suite des actions extérieurs


statiques :

10N à l’extrémité :
20N à l’extrémité :

 Effet de poisson est présent mais il est très faible.

• 3eme cas :
Force de 10N en A3 :

X 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500


U(mm) 0 0.06 0.11 0.17 0.19 0.21 0.23 0.19 0.14 0.08 0

• 4eme cas :
Force de 10N en A7:

X 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500


U(mm) 0 0.07 0.15 0.19 0.22 0.23 0.2 0.17 0.1 0.04 0

Allure des déformations :


 L’hypothèse de symétrie est validée.

b) Montage avec un appui simple et un ressort :


1er cas :
Force de 10N en A3 :

X 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500


U(mm) 0.82 0.88 0.77 0.82 0.74 0.66 0.54 0.43 0.31 0.16 0

2eme cas :

Force de 10N en A7 :

X 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500


U(mm) 0.6 0.39 0.42 0.43 0.41 0.42 0.36 0.29 0.21 0.12 0

3eme cas :

Force de 10N en A10 :

X 0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 500


U(mm) X x 1.02 0.91 0.79 0.65 0.51 0.39 0.27 0.14 0

Allure des déformations :

 Il y’a perte de symétrie dans ces 3 essais.

Vous aimerez peut-être aussi