Vous êtes sur la page 1sur 22

République Tunisienne

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique

Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis

Département de Génie Civil

Rapport de la semaine système

Eco-quartier et consommation d’énergie

Présenté par :

Vatimetou EL BECHIR
Meriam SNOUSSY
Nawres AKROUT
Mawaheb ASSILA
Asma KHEILIFI
Hazem HAJJEJ AKKARI

Encadré par:

Mme Saloua EL Euch

Classe :
1AGC1

Année universitaire:
2020/2021
Remerciements












I
Sommaire
Tables des figures III
Introduction générale………………………………………………………………………………...…1
CHAPITRE 1 : Éco-quartier: Définition, enjeux et objectifs…………………………………………2
1.1. Introduction……………………………………………….……………...………….3
1.2. Définition d’un éco-quartier……………………………….……………..………….3
1.3. Enjeux d’un éco-quartier…………………………………………………….………3
1.4. Objectif de développement durable…………………………………………...……..4
1.4.1. Logement économe en énergie………………………….…………...…....4
1.4.2. Réduction du transport…………………………………..…………...…....4
1.4.3. Favorisation du recyclage.……………………………………………...…5
1.4.4. Gestion de l’eau pluviale……………….…….………..…………………6
1.5. Avantages et inconvénients……………..……………………...………..……...…...7
1.6. Conclusion………………………………………………………………...…...…….7
CHAPITRE 2:Eco-quartier et consommation d’énergie……..……………………….………………8
2.1. Introduction…………………………………………………………………………...9
2.2. Énergie solaire…………………………………………………...……………………9
2.3. Énergie éolienne ………………………………………………...……………………9
2.4. Énergie hydraulique……………………………………………………………..…...10
2.5. La Géothermie……………………………………………………...………………..12
2.6. La biomasse………………………………………………………...………………..12
2.7. Exemples d’application des énergies renouvelables…………………………………14
2.8. Conclusion………………………………………………………...…………………16

Conclusion générale…………………………………………………..………………….……………17

II
Liste des figures
Figure 1: Un modèle d'éco-quartier |2] ................................................................................................... 3
Figure 2: Toitures avec panneaux solaires [4] ........................................................................................ 4
Figure 3: utilisation des bicyclettes dans les éco-quartiers [5] ............................................................... 5
Figure 4: Tri sélectif des déchets [7] ....................................................................................................... 5
Figure 5: Gestion des eaux pluviales [9] ................................................................................................. 6
Figure 6: Un jardin public d'un éco-quartier [11] ................................................................................... 7
Figure 7: Centrale solaire à Dubaï [14] ................................................................................................... 9
Figure 8: Station éolienne de Metline [16] ........................................................................................... 10
Figure 9: principe de production de l’hydroélectricité [17] .................................................................. 10
Figure 10: Domaines d'application de la géothermie [18] .................................................................... 12
Figure 11:Organigramme de biomasse d’origine végétale [20] ............................................................ 13
Figure 12: Eaux chauffées et envoyées par les réseaux de chaleur [21] ............................................... 13
Figure 13: Schéma illustrant le procédé de la méthanisation [22] ........................................................ 14
Figure 14: Processus de cogénération de biomasse pour l'éco-quartier [21] ........................................ 14
Figure 15:HIKARI immeuble à énergie positive situé à l’éco quartier de La Confluence [23] ........... 15
Figure 16: Réseau de chaleur géothermique à Neuilly-sur-Marne [24] .............................................. 15

I
Introduction générale

La croissance permanente de la population, et l'évolution de l'urbanisme ont un impact direct sur les
changements climatiques, à l'origine de la dégradation des milieux naturels et des espaces verts et
cause principale des problèmes de circulation et des embouteillages journaliers. Tout cela ne peut que
nuire à la qualité d'air et menacer le bien être et le confort des individus. Dans ce contexte et
répondant à ces problématiques, la notion d'éco-quartier et développement durable s'impose. Ceci a
pour but de répondre à des enjeux sociaux, économiques et environnementaux.
Le présent rapport a pour objectif donc de répondre à toutes ces problématiques évoquées. Concernant
le premier chapitre on va donner une définition de l'éco-quartier et ses enjeux, préciser l’objectif de
développement durable en soulignant les avantages et les inconvénients de cette expérience. Dans le
deuxième chapitre on va aborder les solutions proposées par rapport à la consommation d'énergie dans
l'éco quartier.

1
CHAPITRE 1 : Éco-quartier:
Définition, enjeux et objectifs

2
1.1. Introduction
Dans ce premier chapitre on va définir la notion de l’éco-quartier, évoquer ses divers enjeux et
objectifs, et se localiser particulièrement à la notion de développement durable. Finalement on va
terminer par citer les avantages et les inconvénients de cette expérience.

1.2. Définition d’un éco-quartier


Un éco-quartier est un quartier conçu en milieu urbain d’une façon qu’il intègre des exigences du
développement durable. Du coup il est constitué sur un but de maîtrise des ressources exigeantes à la
population, des activités de production économiques et des déchets produits. L'image au dessous
illustre un modèle d'éco-quartier. [1]

Figure 1: Un modèle d'éco-quartier |2]

1.3. Enjeux d’un éco-quartier


 Mixité sociale
Dans l’optique de réduction des distances, l’éco-quartier tente d’établir un zonage multifonction. Il
s’agit d’une diversité des lieux et d'activités (centres commerciaux, établissements scolaires, des
entreprises, des logements, des espaces publics, des salles de spectacles …)
 Santé
Parmi les enjeux d’un éco-quartier, c’est de garantir une vie saine pour les résidents d’une manière
qu’on va maximiser les espaces verts et l'usage des vélos au lieu des voitures pour se déplacer et
même utiliser l’eau pluviale pour faire le jardinage.
 Usage des énergies renouvelables

3
Les éco-quartiers recourent à une stratégie économique d'énergie .Ils tendent à améliorer l’usage
d'énergies renouvelables (énergie solaire, énergie éolienne, biomasse…). [1]

1.4. Objectif de développement durable


1.4.1. Logement économe en énergie
Les bâtiments de l’éco-quartier sont caractérisés par une consommation énergétique très réduite par
m². Pour atteindre cet objectif plusieurs conditions doivent être réunies:
D’une part, les immeubles appartenant au quartier doivent avoir une bonne isolation thermique. Ceci a
pour but de minimiser les besoins en chauffage et en climatisation d’où les besoins en énergie.
D’autre part, ces constructions doivent fournir à leur tour de l’énergie. De cette façon les bâtiments
sont transformés des bâtiments consommatrices en bâtiments à énergie positive. Les besoins en
chauffage, eau chaude sanitaire et de l'électricité sont proprement pourvus par le bâtiment. [3]
La figure 2 montre l'une des méthodes permettant de produire l'énergie.

Figure 2: Toitures avec panneaux solaires [4]

1.4.2. Réduction du transport


La conception de l'éco-quartier et la disposition de ces différentes composantes contribuent à une
meilleure gestion des déplacements. En effet, la circulation en voitures est très limitée par contre
l'utilisation de transport public, les vélos (figure3) et la marche à pied sont très favorisés. Pour cela, il
faut concevoir des pistes cyclables et parking à vélo, des voies piétonnes sécurisées et assurer que les
arrêts de bus parcourent tout le quartier.[3]

4
Figure 3: utilisation des bicyclettes dans les éco-quartiers [5]

1.4.3. Favorisation du recyclage


Dans les éco-quartiers, la production des déchets doit être limitée et contrôlée. Afin de ne pas nuire à
l'environnement par le stock de déchets, on recourt à l'opération du tri sélectif. En effet les déchets
verts et organiques vont être compostés pour devenir un terreau fertilisant, Celui-ci sera employé
après sur place dans les zones vertes. D'autres types de déchets comme les déchets de chantier,
peuvent être valorisés en matériaux de construction utilisés pour les remblais et les chaussées…
Le reste peut être incinéré après avoir effectué un tri par niveau de toxicité. [3..6]
La figure 4 au dessous décrit comment s'est effectué le tri sélectif.

Figure 4: Tri sélectif des déchets [7]

5
1.4.4. Gestion de l’eau pluviale
En tenant compte de l'épuisement des ressources d'eau potable, les concepteurs ont abouti dans les
éco-quartiers à des stratégies permettant de minimiser la consommation en eau. Ces stratégies ont
pour but de définir les méthodes de récupération des eaux pluviales ensuite de valoriser ces eaux en
ressources. Parmi les méthodes utilisées pour récupérer le maximum possible des eaux de
ruissellement, est de prévoir des zones vertes dont le niveau est inférieur au niveau de terrain naturel.
Cette solution permet de ne pas gaspiller des quantités énormes d'eau pour l'arrosage. Et ces espaces
vont constituer des espaces de stockage. Dans d'autres modèles d'éco-quartier, des noues et bassins
de rétention sont conçues dans les parcs afin de récupérer les eaux pluviales. Les eaux récupérées
seront ensuite absorbées par le réseau public.
Concernant la valorisation de ces eaux captées, il faut les traiter et les conserver pour servir à une
ressource précieuse. Cette ressource peut limiter le recours à l'eau potable pour certains usages et peut
contribuer à la lutte contre les îlots de chaleur. Ceci en les diffusant à partir d’un ensemble de buses
incorporées à la bordure du trottoir.[8]
La figure 5 fait l'exemple d'un éco-quartier à Genève où les eaux de ruissellement sont rassemblées et
valorisées comme suit.

Figure 5: Gestion des eaux pluviales [9]

1.4.5. Amélioration des zones vertes


Les éco-quartiers visent à un air frais de bonne qualité pour cela plusieurs zones vertes sont
concentrées au sein de ces quartiers. Des parcs, des jardins publics et d’autres privés propres aux
habitants sont tous marqués par des différentes espèces vertes et une grande diversité végétale.

6
Tout cela permet d'épanouir la faune et la flore locale et favoriser la biodiversité illustré comme
exemple par la figure 6. [10]

Figure 6: Un jardin public d'un éco-quartier [11]

1.5. Avantages et inconvénients


Parlant des éco-quartiers, il est important de souligner les bénéfices et les limites de cette expérience.
Commençant par les avantages :
*Préserver et valoriser l'héritage et conserver les ressources.
*Améliorer la qualité de l’environnement local.
*Améliorer la diversité et l'intégration.
*Renforcer le lien social.
Passant aux limites d’un éco-quartier maintenant :
*Isolation du quartier par rapport au reste du monde.
*Ségrégation des habitants à cause de cette isolation (l’aire de supériorité de résidents).
*Prix stagnants pour la réalisation de tels projets.
*Mal fonctionnement et l'échec de quelques systèmes de maintenance dans ces quartiers. [12]

1.6. Conclusion
Pour résumer ce que c'est évoqué dans ce chapitre, la conception des éco-quartiers est une solution qui
vise à intégrer des objectifs dits de développement durable. Ceci est pour garantir une vie plus saine
aux individus, assurer la mixité sociale et non seulement de limiter les besoins en énergie mais aussi
de la produire et avoir un bilan énergétique positif.
Le chapitre qui suit, détaillera encore plus les nouvelles sources et formes d’énergie permettant de
satisfaire les besoins de consommation d'énergie.

7
CHAPITRE 2:
Eco-quartier et consommation
d’énergie

8
2.1. Introduction
Dans ce chapitre on va s'intéresser aux différentes formes d’énergies renouvelables comme l'énergie
solaire, hydraulique et éolienne. Ainsi que l’exploitation du sol à travers la géothermie et finalement
la biomasse qui servent à minimiser la consommation d’énergie et satisfaire les critères d’un éco-
quartier.

2.2. Énergie solaire


L’énergie solaire qui peut être conçue comme le type le plus primordiale parmi les autres énergies
puisqu’elle provient de notre cher inépuisable soleil c'est pour cela la catégorisation de l'énergie
durable.
Cette énergie permet de fabriquer de l'électricité à partir de panneaux photovoltaïques ou des centrales
solaires thermiques (CST),(figure7) grâce à la lumière du soleil captée par des panneaux solaires.[13]

Figure 7: Centrale solaire à Dubaï [14]

2.3. Énergie éolienne


Provenant d'une deuxième source naturelle durable qui est le vent vient l’énergie éolienne.
Originalement ça visait la production de l’énergie mécanique équipée dans des sites isolés (des
montagnes, des plaines…)par les moulins (illustrés dans la figure 8 ) pour faire tourner les minoteries
ou des ateliers de textiles par exemples ,puis cette technique a bien évoluée par le biais de turbines

9
plus performantes en puissance que d’avant pour assurer la conversion du vent en énergie
électrique.[15]

Figure 8: Station éolienne de Metline [16]

2.4. Énergie hydraulique


L'énergie hydraulique est utilisée par les humains depuis des milliers d'années. Elle servait autrefois à
déplacer les navires, à moudre le grain, à générer de la chaleur, etc. Maintenant, elle est utilisée pour
produire de l'électricité.
 L’hydroélectricité:
L’hydroélectricité est une source d’énergie propre et renouvelable issue de la transformation de
l’énergie de l’eau (hydraulique) en électricité.
La production d’électricité hydraulique exploite l'énergie cinétique de l'eau ou la force générée par
son mouvement entraîne une turbine hydroélectrique, dont la rotation alimente un alternateur, qui
convertit cette énergie en énergie électrique. La figure 8 explique convenablement ce principe.

Figure 9: principe de production de l’hydroélectricité [17]

10
Il existe plusieurs types de centrales hydroélectriques:

 La centrale hydroélectrique au fil de l’eau:


La centrale est installée sur une voie navigable continue (rivière, rivière) et utilise un débit d'eau
continu pour fournir de l'énergie en continu. Sa capacité de production dépend de sa puissance et donc
de sa taille.

 Le barrage hydroélectrique:
Le principe est d'utiliser l'eau retenue par le barrage dans un réservoir (généralement un lac) pour
produire de l'électricité

 La centrale hydroélectrique par éclusée:


Ce type d'installation est principalement situé dans les zones basses. Le barrage régule une rivière ou
la cascade d'une rivière. L'eau stockée entre les deux barrages peut contrôler avec précision
l'approvisionnement en énergie de pointe, c'est-à-dire qu'elle peut être utilisée pour une sauvegarde
supplémentaire pendant les heures de pointe.

 La STEP:
La station de transfert de stockage par pompage (STEP) est davantage vue comme un moyen de
stockage d'électricité que comme un site de production, utilisant des réservoirs en amont et en aval:
pompage de l'eau en amont pendant les périodes de basse consommation et en aval pendant les heures
de pointe (heures de pointe).

 Les PCH :
Exactement le même que celui d'une grande centrale hydroélectrique. L'énergie cinétique de l'eau fait
tourner la turbine, Le principe de fonctionnement d'une petite centrale hydroélectrique (SHP) est
exactement le même que celui d'une grande centrale hydroélectrique. L'énergie cinétique de l'eau fait
tourner la turbine, qui alimente l'alternateur, convertissant ainsi l'énergie hydraulique en énergie
électrique. La production d'électricité est inférieure à 10 mégawatts et est généralement utilisée pour
alimenter plusieurs maisons dans des régions éloignées. Alimentent l'alternateur, convertissant ainsi
l'énergie hydraulique en énergie électrique. La production d'électricité est inférieure à 10 mégawatts et
est généralement utilisée pour alimenter plusieurs maisons dans des régions éloignées. [17]

11
2.5. La géothermie

Arrivant à cette énergie de développement durable, c’est un formidable. réservoir de chaleur installé
sous nos pieds. Elle offre une énergie renouvelable qui satisfait les besoins énergétiques pour
différents secteurs dont on peut citer le chauffage et le refroidissement des habitations, la
climatisation des serres agricoles, les processus industriels, l’alimentation des réseaux de chaleur et la
production d’électricité. ET dans la figure 10 sont cités les différents domaines d'application de la
géothermie. [18]

Figure 10: Domaines d'application de la géothermie [18]

2.6. La biomasse

L’emploi d’énergie de biomasse est la plus ancienne, puisque depuis le début de l'humanité on
l’utilise à travers le feu de bois. Cette source d’énergie englobe plusieurs matières d’origine organique
animale ou végétale pouvant se transformer pour produire d’énergie renouvelable, à condition que
l’exploitation ne soit pas plus rapide que le renouvellement de la ressource. De cette manière, il est
possible de sécuriser cette source d’énergie. [19]
L'organigramme de la biomasse est détaillé par la figure 11 juste au dessous:

12
Figure 11:Organigramme de biomasse d’origine végétale [20]

Dans les éco quartiers les chaufferies produisent de chaleur par la combustion de biomasse
(généralement les résidus du bois) pour alimenter le réseau de chaleur qui à son tour distribue la
chaleur sous forme d'eau surchauffée à des usagers. Les éco quartiers peuvent utiliser de la biomasse
provenant de l’extérieur aussi bien que l’intérieur et dans ce dernier cas l’éco quartier est dit autonome
pour la production de la chaleur. [21]

Figure 12: Eaux chauffées et envoyées par les réseaux de chaleur [21]

13
On appelle la méthanisation le procédé qui permet de produire de l’électricité et de la chaleur par la
valorisation des déchets organiques. L’électricité est encore produite par la centrale biomasse grâce à
la vapeur qui fait tourner une turbine qui entraîne un alternateur produisant donc de l’électricité. Cette
vapeur est dégagée lors de la combustion de matières animales ou végétales. Alors l’éco quartier est
aussi alimenté en électricité renouvelable produite en cogénération à partir de la biomasse comme
s'est expliqué par la figure 13. [22]

Figure 13: Schéma illustrant le procédé de la méthanisation [22]

2.7. Exemples d’application des énergies renouvelables


Un vrai exemple d’application d’énergie de biomasse est à l’éco-quartier de port-Marianne à
Montpellier, la centrale de tri génération de la SERM Cy à Montpellier répond à tous les besoins
énergétiques d’un quartier urbain. Elle produit simultanément trois énergies : la chaleur, le froid et
l’électricité renouvelable à partir de déchets de bois provenant de scieries de la région des Cévennes.
Il dessert 5200 logements et 300000 m² de bureaux, de commerces et d’équipements publics. [21]

Figure 14: Processus de cogénération de biomasse pour l'éco-quartier [21]

14
Un autre exemple d’utilisation d'énergie renouvelable dans les éco-quartiers illustré par la figure 15 : à
Lyon dans le quartier confluence 7 000 m² de panneaux photovoltaïques ont déjà été installés pour
produire de l’énergie électrique. La centrale photovoltaïque comporte des panneaux solaires qui
produisent directement de l’électricité à partir de l’énergie lumineuse, cette centrale est raccordée au
réseau de distribution d’électricité.[23]

Figure 15:HIKARI immeuble à énergie positive situé à l’éco quartier de La Confluence [23]

Dans la ville de Neuilly-sur-Marne en France on trouve la Société Géothermale des Rives de Marne
qui est consacrée à exécuter et exploiter un réseau de géothermie. La centrale géothermique, présentée
parla figure 16, a été mise en service pour la saison de chauffe 2014 - 2015. La géothermie couvre 59
% des besoins en chaleur des quartiers des Fauvettes et de l’Est Nocéen soit 6130 équivalents
logements pour une production de 47 GWh de chaleur renouvelable. [24]

Figure 16: Réseau de chaleur géothermique à Neuilly-sur-Marne [24]

15
2.8. Conclusion
Pour conclure, on appuie davantage sur l’importance de ces formes d’énergie renouvelable et la
nécessité de les utiliser et exploiter dans un éco-quartier . Ils sont tous issus directement de la nature:
le soleil, le vent , l’eau et le sol pour assurer une consommation minimale d’énergie et donc contribuer
au développement durable.

16
Conclusion générale

La conception d’un éco-quartier doit s’appuyer sur les trois piliers du développement durable qui
sont le pilier environnemental, économique et social. Du même ca doit respecter les normes du bon
fonctionnement et réalisation d’un tel projet économe en ressources et en énergie principalement
parce que nous dépendons totalement de l’environnement dans lequel on vit, c’est pourquoi nous
devons encourager la mise en œuvre de ce type de construction pour assurer l'épanouissement global
et la prospérité.

17
Bibliographie
[1]Vincent Jechoux -Le grenelle environnement-SIDDTS – MIG-Octobre 2009-PDF
[2] Consultez https://youmatter.world/fr/eco-quartiers-avenir-solution-ville-durable/
[3]Consultez https://www.planete-energies.com/fr/medias/decryptages/clichy-batignolles-un-
ecoquartier-paris
[4] Consultez https://www.lechodusolaire.fr/pv-lecoquartier-de-fleuriaye-a-carquefou-passe-a-
lautoconsommation-collective/
[5] Consultez https://www.lesechos.fr/2009/05/un-ecoquartier-a-la-place-dune-ancienne-caserne-
456458
[6] Consultez https://tpecoquartier.wordpress.com/gestiondesdechets/
[7] Consultez https://tpecoquartier.wordpress.com/gestiondesdechets/
[8] Ministère de la transition écologique et solidaire-La gestion intégrée des eaux pluviales dans les
ÉcoQuartiers-PDF
[9] Consultez https://www.architectes-paris.com/projets/eco-quartier-geneve-7339.html
[10] Consultez https://www.lesvergers-meyrin.ch/ecoquartier/espaces-verts-
v%C3%A9g%C3%A9tation
[11] Consultez https://www.iledelamarne.fr/biodiversite/
[12] Silence n° 416 OCTOBRE 2013 -Les limites des écoquartiers-PDF
[13] Consultez https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-
energie/produire-de-l-electricite/qu-est-ce-que-l-energie-solaire
[14] Consultez https://www.pinterest.fr/pin/666673551076748415/
[15] BESLIN GUY et MULTON Bernard-Article 088 Production d'électricité éolienne : de la
caractérisation du gisement éolien aux technologies d'aérogénérateurs -PDF
[16] Consultez https://africanmanager.com/les-voleurs-jettent-leur-devolu-sur-les-eoliennes-et-leur-
cuivre-denormes-pertes-pour-la-steg/
[17] Consultez https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/hydroelectricite
[18] ADEME -La géothermie Quelles technologies pour quels usages ?- PDF
[19] Gilles Debizet-Odile Blanchard-Ecoquartier Nexus Energie-PDF
[20] Consultez https://www.ragt-energie.fr/fr/biomasse/combustibles-biomasse.php
[21] Enertime-Biomass cogeneration for ecodistrict-PDF
[22] Consultez https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/methanisation
[23] Consultez https://reseaudurable.com/ilot-hikari-
lyon/#:~:text=Dans%20le%20nouveau%20quartier%20de,pr%C3%A9sence%20de%20r%C3%A9sea
ux%20%C3%A9lectriques%20intelligents.
[24] Consultez https://conseils.xpair.com/actualite_experts/geothermie-neuilly-sur-marne.htm

18

Vous aimerez peut-être aussi