Vous êtes sur la page 1sur 16

Assemblage pas à pas

Les composants:

Un ordinateur c'est un jeu de composants, nous allons voir comment les placer.

Premièrement il va vous falloir un tournevis cruciforme (à bout aimanté, c'est encore


mieux) et un autre à tête plate. Que le manche des tournevis soit isolé ou non, ça
importe peu, vous ne risquez pas de prendre une seule décharge. Ensuite, un support
plat sur lequel on posera un chiffon, une serviette pour protéger le boitier des rayures
et aussi les composants. Déballez absolument tout mais de façon à ce qu’ils ne tombent
pas. La protection en mousse souvent fournies avec la carte mère sera utile pour la
poser.

Ouverture du boitier
Tout d’abord on va retirer les panneaux latéraux. Certains systèmes sont à vis et
d’autres à loquet. Le panneau de gauche est généralement toujours à vis.
On trouve à l'intérieur une foule de câble pour tous les petits extras présents sur le
devant du boitier (FireWire, USB, Audio etc...).

Préparation du boitier
Avec votre boitier, vous avez eu la chance de devenir l’heureux propriétaire d’une
foule de vis mais les seules et unique qui vont vous être utile sont :

1. Vis à filet fin : Pour fixer la carte mère le plus


souvent, et aussi les lecteurs/graveurs
CD/DVD.
2. Vis à filet plus gros : Fixation des disques durs,
de l'alimentation, etc.

3. Entretoises:
Nécessaire à la fixation de la carte mère sur le
"fond de panier", elles servent à surélever et
maintenir la carte mère au fond du boitier
pour l'isoler. Sur la plaque de fixation pour
votre carte mère, vous allez sûrement voir
bien plus de trous de fixation que nécessaire,
correspondant à différent format de carte
mère. Il va donc falloir repérer la position des
vis.
Pour cela, positionnez votre carte comme si vous alliez la mettre en place
définitivement sur la plaque de fixation, et repérez bien le nombre de fixation et
emplacement qui seront nécessaire. Retirez votre carte, posez les vis là ou vous en
aurez besoin. Présentez à nouveau la carte pour contrôler qu'il n'en manque pas.
Visser les entretoises (3) dans le fond du boitier.

Avant d'installer la carte mère définitivement dans le boitier, il est indispensable


de mettre le processeur et ventirad en place (certain ventirad nécessite d'être fixé par
le dessous de la carte mère)

Pose du processeur

Comment mettre un processeur ? Dans quel sens ?


Il existe des détrompeurs (Intel) ou des repères (Intel et AMD), il n’y a donc pas moyen
de faire d'erreur:

Regardez attentivement la manuel fournit


avec le processeur et/ou la carte
mère. Installer votre processeur et appuyer
légèrement déçus pendant l'abaissement du
levier de verrouillage.

Pose de la pâte thermique

Deux cas de figure:

1. Ventirad fournis avec le processeur :


Pour les possesseurs de ventirad d’origine, la pâte thermique (adhésif thermique
appelé "PAD") est déjà posée. Ci-dessous, le "pad" d'un ventirad "Box" d'origine Intel
(le "PAD" Intel est d'assez bonne qualité).
2. Ventirad acheté séparément :

Certain sont vendus avec un PAD thermique d'autre non. Si la base du ventirad est
nue, il faut de la pâte thermique (vendue sur tous les sites de matériel informatique).

Application de la pâte thermique : "dé de 5", méthode fréquemment utilisé chez les
professionnels.

Pose du ventirad
Elle n'est pas toujours simple. La pose est cependant plus simple sur les sockets AMD
(tous types), aussi, nous allons nous attarder sur le cas Intel : Il "suffit" de poser le
ventirad sur le processeur et de fixer le tout selon la notice d’utilisation fournie par le
constructeur. Pour les modèles à fixation par clips (CPU Intel), une précaution: Les
clips plastique débouchant sous la carte mère, penser à travailler sur un plan de travail
ne gênant pas la sortie des clips. A l'installation, vérifiez que vous entendez bien un «
clic », synonyme de verrouillage, que le ventirad ne bouge pas et qu'il est bien à plat,
il se pourrait qu’il soit à moitié enfoncé vous donnant l’impression d’immobilité. Il est
parfois nécessaire de forcer un peu.

Exemple de ce qu'il faut éviter ci-dessous:


Le clip de droite est bien en place, pas celui
de gauche, pourtant, vu de dessus, ce
ventirad semblait bien monté. Dans l'état, le
PC ne démarrera jamais.
Pose des barrettes de ram

Posons maintenant la mémoire vive. Elle aussi possède des détrompeurs (encoches),
différents en fonction de la norme, il est donc impossible de faire la moindre erreur,
quant au slot, lui aussi possède un (des) détrompeur.

En revanche, il y a deux cas :

1. Votre carte mère et vos barrettes de ram supportent le dual Channel (et vous avez
un nombre pair de barrette) :

Pour le premier cas, posez les barrettes sur les slots de même couleur (jaune ou rouge
dans l'exemple ci-dessus).

2. Votre carte mère ne supporte pas le dual Channel ou vous n'avez qu'une
barrette : Placez la (la) barrette dans le slot le plus proche du processeur.
Montage

Le montage d'une ou plusieurs barrette(s) reste simple. Emboîtez votre


barrette dans un slot libre.

Nb : le slot 1 est toujours le slot le plus prêt du processeur

- si vous avez déjà une barrette, elle doit donc être sur le slot 1, il vous reste à placer la
nouvelle sur le slot suivant.

- Si vous installez un kit dual Channel, les barrettes doivent être placées sur les slot de
même couleur.

Pour enfoncer votre barrette, relevez les 2 ergots (cercles bleus) situés à chaque
extrémité du slot et emboîtez sans forcer votre barrette, attention présence d’un
détrompeur, donc inutile de forcer comme un âne, changer la plutôt de sens.
Enfin, les deux ergots doivent, si la barrette est bien emboîtée, se rabattent tout seul et
se verrouiller automatiquement (vérifiez quand même, il n’est pas rare qu’en poussant
dessus on entende un déclic, celui-là était mal verrouillé !!!)
 Mise en place de la carte mère
Présentez la carte :

Une fois mise en place, fixé là sur les entretoises précédemment mises en place avec
les vis n°1
La carte est en place, pour le cas ci-dessous, il s'agit d'un modèle micro-ATX, 6 vis ont
été nécessaire pour sa fixation :

 Pose de la carte graphique


Il existe là aussi des détrompeurs, que ce soit pour les cartes en AGP ou PCI-Express,
difficile de se tromper. Il y a aussi des détrompeurs sur la carte mère, en vis à vis.
Posez donc simplement votre carte graphique et appuyer pour l'enfoncer jusqu'à ce
que le système de verrouillage soit actionné.

Un Port PCI express 16 (au-dessus, plus petit, un port PCI express 1x) :
Que la norme soit PCI express 16x 1.0 ou 1.1 ou le dernier, 2.0, le format est identique
et rétro-compatible

Flèche 1 : Le détrompeur, commun à tous les ports PCI express, du 1x au 16x


Flèche 2 : Système de blocage arrière pour la carte graphique (spécifique à chaque constructeur de
carte mère)
Carte graphique presque enfoncé dans son port PCI express 16 :
On voit bien l'encoche du détrompeur qui correspond sur la carte graphique à
l'encoche femelle.

 Installation des cartes filles format PCI ou PCI express x1


Elles aussi possèdent des détrompeurs ! Installez-les au plus près de la carte graphique,
mais pas dans le premier slot immédiatement sous la carte (d'ailleurs souvent rendu
inutilisable par la carte graphique)

 Installation de l’alimentation
Si vous optez pour un boitier déjà équipé d'une alimentation, vous n'avez rien à faire,
dans le cas contraire, posez la en haut ou en bas en fonction de votre boitier et vissez
la par l’extérieur. (Vis n°2) Précaution: Avec certain modèle de boitier, il est parfois
préférable d'installer l'alimentation avant la mise en place de la carte mère.
 Branchements divers
Comme vous avez pu le constater, un bon gros paquet de câbles pend de votre boitier
et tout cela semble bien compliqué, vous allez voir que ça ne l’est pas !

 Alimenter sa carte graphique


Certains modèles de carte graphique puissantes et les modèles haut de gamme,
nécessitent d’être alimentés à part, par des connecteurs spécifiques.

Cette (ces) alimentation est indispensable pour le bon fonctionnement de votre carte
graphique. De plus, si vous ne la branché pas, votre carte mère refusera de démarrer.
On trouve des connecteurs 6 pins comme la photo ci-dessus mais aussi 8 pins (6+2) sur
les modèles les plus récents.

Placer son disque dur


Pour bien placer votre disque dur, placer le dans une baie 3.5 pouces interne et si
possible dans le courant d’air d’un des ventilateurs de façade.

 Alimenter et brancher son disque dur


Tout d’abord, nous allons voir comment brancher les disques durs en S-ATA. Il faut
brancher sur le disque dur l’alimentation molex ou l’alimentation SATA puis le câble
SATA.

1- Connecteur pour alimentation à la norme SATA.


2- Connecteur pour câble de donnée norme SATA.
3- Connecteur pour alimentation norme IDE (de moins en moins présent sur les
disques durs, dans l'exemple, il faut brancher soit le "1", soit le "3" mais jamais les deux
à la fois)
4- Vis de fixation du disque dur.
Bien que de plus en plus rare, vérifiez la position du cavalier Sata150/Sata300 si le
disque dur en possède un (SATA300 est le réglage à privilégier sur une carte mère
moderne)

Pour les disques durs IDE, il faut premièrement brancher l’alimentation en molex puis
brancher la nappe IDE au disque dur. C'est l'occasion de revenir sur une règle : Un
disque dur IDE, paramétré en "maitre" doit toujours être raccordé sur le connecteur à
l'extrémité de la nappe, jamais sur l'intermédiaire (réservé à l'"esclave"). Toutefois,
dans certain cas, il n'est pas possible de faire autrement (disposition du matériel dans
le boitier) et dans ce cas mettre le master sur l’intermédiaire et l’esclave en bout de
nappe ne devrait pas perturber le fonctionnement, sauf dans de rare cas.

Donc: vérifiez bien la position des cavaliers "maitre/esclave/câble select" selon que
vous brancher le disque seul ou pas sur la nappe IDE, voir étiquette collée sur le disque
dur. Règle de base :
1 disque dur seul sur une nappe IDE = cavalier en maître
1 disque dur + 1 autre élément (soit 1 autre disque dur soit 1 lecteur CD/DVD) sur la
même nappe IDE = 1er disque dur en "maître" et second élément en "esclave"

 Alimenter sa carte mère


Votre carte mère a besoin de deux prises d’alimentation. La première, située
généralement à gauche du processeur se branche avec la petite prise 4 pins, appelé
"P4", elle est de plus en plus souvent à 8 broches (scindable en 2 x 4 comme sur la photo
ci-dessous) sur les cartes actuelles.
Il faut ensuite brancher les alimentations 20 + 4 pins (ATX).

 Branchement des ventilateurs, bios

Branchez vos ventilateurs de boitier sur CASE_FAN ou autre sauf CPU_FAN qui est
réservé au processeur.

 Installer et brancher les unités CD/DVD


Branchez maintenant vos lecteurs et graveurs de CD, DVD, Blue Ray selon la même
méthode que pour les disques durs mais dans une baie 5.25 pouces.
 Brancher les fils de démarrage (Front Panel)
Comment brancher tous ces petits fils qui courent partout dans votre boitier ? : Il est
indispensable de se reporter au manuel de la carte mère à la section "Control Panel" ou
"Front Panel".

1- Câble de donnée SATA en provenance d'un disque dur ou d'un lecteur CD/DVD.
2- Front Panel (ici, chez Asus)

Astuce: Contrairement à une idée reçue, les connexions "reset" et "power" ne sont pas
polarisé, vous n'avez donc pas de sens à respecter. Au contraire, le haut-parleur
(speaker) et les LED, sont polarisées et doivent êtres branchées suivant les indications
de la carte mère mais une inversion est la plupart du temps sans conséquence, sauf le
fait que le fonctionnement n'est pas au rendez-vous.

Ç'est terminé ! Branchez votre écran, clavier, souris et allumez votre alimentation,
Les composants de l'unité centrale de l'ordinateur et leurs rôles

C'est le boîtier qui contient tout le matériel électronique indispensable au


fonctionnement de l'ordinateur. Le clavier, la souris et l'écran y sont reliés.

Aujourd'hui, certains ordinateurs ne disposent plus d'une unité centrale à proprement


parler : tout est regroupé derrière l'écran comme c'est le cas pour les iMac ou sous le
clavier comme pour tous les ordinateurs portables.

L'unité centrale contient le processeur (le cerveau), le disque dur (la mémoire), la
carte mère (la colonne vertébrale) et l'alimentation (le cœur et les poumons).

Les composants PC ne sont pas visibles de l'extérieur mais il faut ouvrir le boîtier de
l'ordinateur pour découvrir tout l'électronique nécessaire à son fonctionnement. Ainsi
les composants d'un ordinateur ne se limitent pas à ce qu'on voit :

 Le processeur (processeur Intel, processeur AMD, processeur Intel Core,


microprocesseur...),
 Le disque dur interne (disque dur SSD),
 La carte mère,
 Le bloc d'alimentation,
 La mémoire RAM,
 La carte graphique, la carte son et la carte réseau,
 Le ventilateur et le radiateur du processeur,
 Le lecteur de carte mémoire et USB,
 La sortie HDMI.

Le processeur de l'ordinateur

Le processeur ou CPU (Central Processing Unit) est le cerveau de l'ordinateur. Il


organise les échanges de données entre les composants (mémoire RAM, disque dur,
carte graphique).

Ces principales tâches sont :

 Lire les données en mémoire,


 Traiter les données,
 Ecrire des données en mémoire.

C'est lui qui fait les calculs permettant à l'utilisateur d'interagir avec l'ordinateur et
d'afficher le système à l'écran. Aujourd'hui, un processeur peut atteindre 3 GHz et
certains ordinateurs sont équipés de plusieurs processeurs.

Ils sont ainsi capables de traiter des milliards d'informations par seconde et
d'accomplir des calculs immenses permettant à la science et la médecine de progresser
plus rapidement. La puissance informatique réside dans le processeur choisi.
Le disque dur de l'ordinateur

Si le type de processeur est important à choisir, n'omettez pas de regarder la mémoire.


C'est la mémoire de l'ordinateur. Son rôle est de stocker des données informatiques.
Le disque dur contient le système Windows, MacOs ou Linux (entre autres), les
programmes installés et les données personnelles de l'utilisateur.

Il stocke des informations sous forme binaire. Aujourd'hui, ils sont capables de stocker
plusieurs Téra octets de données (soit 1024 Giga octets), ce qui correspond à des
centaines de milliers de photographies, des milliers de films, des millions de
documents textes...

Plusieurs types de disques durs existent :

 Les disques durs classiques : ils contiennent des pièces mécaniques dont une
tête de lecture qui pointe des disques magnétiques et lit et écrit ainsi les
données,
 Les disques durs SSD : sans pièce mécanique, ils lisent les données plus
rapidement,
 Les disques durs externes : pour doubler la sauvegarde de l'ordinateur et son
disque dur interne.

La carte mère de l'ordinateur

C'est le composant principal de l'unité centrale. Elle centralise et traite les données
échangées à l'intérieur de l'ordinateur à l'aide du processeur fixé dessus. C'est elle qui
gère le disque dur, le clavier, la souris, le réseau, les ports USB...

C'est le support sur lequel vient se brancher tous les composants d'un ordinateur.

La carte mère est un circuit imprimé sur lequel est connecté le chipset (jeu de
composants qui assurent le contrôle de la quasi-totalité de la carte mère). Les
composants du chipset sont directement soudés à la carte mère et c'est lui qui dicte les
particularités des processeurs et des mémoires qui peuvent y être installés. Depuis
1995, les cartes mères sont presque toutes au format ATX.

Le bloc d'alimentation de l'ordinateur

Bien sûr, sans le courant électrique, rien ne fonctionnera. L'alimentation de l'ordinateur


se présente sous la forme d'un boîtier.

Ce bloc transforme et fournit l'énergie nécessaire à la carte mère, mais il est aussi relié
à certains composants comme le lecteur/graveur de DVD par exemple.
La transformation du courant cause une perte d'énergie prenant la forme de chaleur.
Un système de ventilation est donc également installé dans le coffret et expulse l'air
via l'arrière du boîtier de l'ordinateur.
Une capacité de 400 watts est généralement suffisante mais certaines alimentations
peuvent atteindre 1000 watts !
La mémoire vive RAM de l'ordinateur

La mémoire de type RAM (pour Random Access Memory) est utilisée par le
processeur. Il y place les données le temps de les traiter.
Les particularités de cette mémoire sont :

 Sa rapidité d'accès,
 Son aspect temporaire : les données sont perdues une fois l'ordinateur éteint.

Les barrettes de mémoire vont de 256 Mo à 2 Go et sont à choisir en fonction de son


processeur, des capacités de la carte mère et de l'utilisation que l'on fait de son
ordinateur.

La carte graphique de l'ordinateur

Pour le jeu, une bonne carte graphique est importante. Ainsi, si vous souhaitez utiliser
votre ordinateur pour jouer à des jeux, il est utile d'avoir une carte graphique. Elle gère
l'affichage, déchargeant le processeur de cette fonction.
Dans le cas contraire, elle peut être remplacée par le chipset directement intégré à la
carte mère.
Il est possible de connecter beaucoup de périphériques à un ordinateur aujourd'hui !

La carte son

La carte son est une extension de l'ordinateur. Elle vous sera indispensable si vous
utilisez votre ordinateur pour créer des sons. La carte son permet de générer des sons
à l'aide de générateurs de son programmables puis de les envoyer vers les sorties
comme des casques ou des haut-parleurs.

C'est un périphérique qui s'installe sur la carte mère de manière générale via différents
types de bus.

La carte réseau

Une carte réseau est un dispositif qui permet à l'ordinateur de communiquer de


manière standardisée (TCP/IP) avec d'autres matériels. Il en existe plusieurs sortes :

 La carte réseau interne filaire enfichable sur la carte mère. Il y en a une sur votre
ordinateur si vous disposez d'un port Ethernet,
 La carte réseau interne Wifi : si votre ordinateur peut se connecter au Wifi, il en
possède une,
 La carte réseau externe, le dongle USB Wifi : dans le cas où votre carte réseau interne
Wifi ne fonctionnerait plus,
 La carte réseau externe filaire.
Aujourd'hui, tous les ordinateurs disposent d'une carte réseau intégrée, directement
soudée à la carte mère et permettant à l'ordinateur de se connecter au réseau Wifi. Il
est cependant plus rare que les ordinateurs portables (surtout les Mac) disposent
d'une carte réseau interne filaire (port Ethernet).

Le radiateur et le ventilateur du processeur

Aussi appelé ventirad quand les deux sont couplés, il s'agit d'un système de
refroidissement. Il est composé d'une partie en aluminium avec des ailettes (c'est le
radiateur) et d'un ou plusieurs ventilateurs destinés à refroidir le radiateur.
Le radiateur capte toute la chaleur émise par les composants sur lequel il est posé,
généralement le processeur et/ou la carte graphique. Si vous utilisez votre ordinateur
pour jouer à des jeux, il faudra penser à installer un ventirad puissant qui permettra à
votre ordinateur de continuer à fonctionner correctement sans surchauffe.
Vous pouvez aussi avoir une tablette !

Le lecteur de carte mémoire et USB

Le lecteur de carte mémoire est une fente située sur l'avant de votre unité centrale ou
sur le côté de votre ordinateur portable. Ce lecteur vous permet de lire n'importe quelle
carte mémoire (notamment celles des appareils photos ou des smartphones) si vous
disposez d'un adaptateur de la taille du lecteur.

Les ports USB de votre ordinateur se situent sur l'avant ou l'arrière de votre unité
centrale et sur les côtés de votre ordinateur portable. Ils vous permettent de lire une
clé USB, de brancher votre smartphone pour le recharger ou de connecter une souris
filaire (ou son capteur si elle est sans fil) ou un clavier.

La sortie HDMI

Sur la plupart des ordinateurs portable, vous pourrez trouver une sortie HDMI. Cela
vous permet de connecter votre appareil à un autre périphérique comme un écran de
télévision pour profiter d'un film sur un plus grand écran ou pour diffuser une
présentation.

Il suffit de connecter l'ordinateur à l'arrière de la télévision sur une sortie HDMI, à


l'aide d'un câble HDMI. Et le tour est joué !

Vous aimerez peut-être aussi