Vous êtes sur la page 1sur 12

Proposition de mini-projet

Section 1. Intervention et présentation de l’organisation


1.1 Références Bailleur A ne remplir que lorsqu’un bailleur spécifique est identifie
de l’intervention
Titre du projet Enfants et Jeunes au cœur du retour à la Paix
Date de remise A ne remplir que lorsqu’un bailleur spécifique est identifie
du document de
projet
Durée prévue Date de début : JUILLET 2020
Date de fin : DECEMBRE 2021
Résume du Ce projet dénommé : ‘‘Enfants et jeunes au cœur du retour à la paix’’
projet (max ½ regroupe 10 organisations d’enfants et jeunes toutes reconnues par l’Etat du
page) Mali qui ont pour mission la promotion et la protection des enfants et jeunes en
permettant leur accès à l’éducation à la santé et à la paix.

Ledit projet a pour but :


La cohésion sociale est inclusive de toutes les couches de la société, y compris
les enfants et jeunes

L’objectif du projet est le suivant :


Les enfants et les jeunes participent davantage aux processus de cohésion
sociale à travers la justice transitionnelle
Donner plus d’informations aux enfants et jeunes sur le rôle et les missions de la
CVJR leur permettra de renforcer la confiance de la population envers la CVJR
afin d’apporter un changement des mentalités.
Cela permettra notamment d’éveiller le sentiment d’appartenance chez les
communautés en vue d’une cohésion sociale renforcée.

Pour ce faire le projet prévoit globalement les actions suivantes :


 Campagne de formation et de sensibilisation de la population jeune avec
l'appui des réseaux locaux d’enfants et jeunes : Assises dans les
communautés et causeries éducatives
 Production de matériels de communication et de sensibilisation
adaptés aux enfants et jeunes (bandes dessinées, sketch vidéo,
slam/poésie, chorales…)
 Sensibilisation digitale (communications sur les réseaux sociaux/blogs)
 Émissions radio par et pour les enfants
 Mise en place d’un mécanisme de partage d’informations entre la
CVJR et les représentants d’organisation d’enfants et jeunes

1
1.2 Organisation Conseil Consultatif National des Enfants et Jeunes du Mali ‘‘CCNEJ- Mali’’
Renseignements Agent de Makan SYLLA
sur l’organisation coordination du
de coordination projet
Fonction Secrétaire Exécutif
Courriel syllamack@gmail.com
Téléphone 0022394847226
1.3 Budget du Part de l’OSC Devise : XOF Valeur : % du total :
programme Part du bailleur Devise : XOF Espèces : % du total :
A ne remplir Devise : XOF Fournitures : % du total :
que lorsqu’un
bailleur
spécifique est
identifie
Total Devise : XOF Valeur
totale :

Section 2. Situation et justification de l’intervention


2.1. Aperçu Problème identifié Les enfants et jeunes sont les premières victimes de conflits dans le monde, en
de la (max ½ page) temps de crise leur accès aux services sociaux de base sont limités ce qui les
situation / rend très vulnérable à beaucoup de violences. Pendant les crises, les enfants
contexte n’ont droit ni à l’éducation, ni à la santé, ni à la sécurité et le plus souvent ils
n’ont pas accès aux informations.

Pour permettre un retour total à la stabilité après un conflit, il est nécessaire


d’inclure toutes les couches de population audit processus. Cette inclusion fait
défaut lorsqu’elle ne prône pas le partage d’information à tous les niveaux ce
qui est le cas du Mali actuellement.

La crise politico-sécuritaire qu’a connu le Mali en 2012 s’est accompagnée de


graves violations des droits humains entre autres des assassinats, des
enlèvements de personnes, l’enrôlement d’enfants soldats, des viols… et les
plus touchés étaient les enfants/jeunes et les femmes.

Ces violations des droits de l’homme ont nécessité la mise en place des
mécanismes holistiques de recherche de la vérité et de réparation des
dommages, destinés à garantir la paix et la réconciliation. L’Accord d’Alger a
ainsi permis la création en 2014 d’une Commission Vérité, Justice et
Réconciliation (CVJR).

Au Mali, les enfants et jeunes représentent plus de la moitié de la population ce


qui prouve le fait qu’ils sont des acteurs incontournables d’un retour à la paix et
à la stabilité. Bien que ce processus ait pris en compte la situation des enfants
et des jeunes, la CVJR n'a pas pu fortement mettre en place une sensibilisation
spécifique à leur encontre ni leur participation.

Les enfants et jeunes à travers tout le Mali ont encore du mal à voir leur place
réelle dans ce grand processus de retour à la stabilité et à la réconciliation
nationale d’où l’importance capitale d’y apporter un changement aujourd’hui.
Situation Toute l’étendue du territoire malien
géographique
Population Toute la population singulièrement les enfants et jeunes à tous les niveaux,
concernée ceux ayant eu accès à l’éduction ou non et même ceux n’ayant pas accès au
numérique.
Justification de Les enfants et jeunes représentent une majeure partie de la population du Mali,
l’intervention (max ½ et sont ainsi des acteurs incontournables pour un retour à la paix. La justice
page)
2
transitionnelle est l’un des mécanismes les plus importants que le Mali ait eu à
développer pour faire face aux crises survenues qui doit passer par tous, donc
par les enfants et jeunes aussi. Pour pouvoir atteindre l’objectif de mettre fin la
crise, il est donc nécessaire d’y inclure les enfants et jeunes.

Le fond des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) a appuyé les organisations
d’enfants et de jeunes afin de faciliter leur implication dans le processus de
justice transitionnelle.
Ces organisations d’enfants et de jeunes se sont ainsi réunies depuis
décembre 2019 au sein d’un « cadre de concertation » et veulent être des
agents clés pour l’instauration de la paix, la cohésion sociale et la réconciliation
au Mali.
Voulant s’impliquer dans les processus de la CVJR et apporter leur voix aux
décisions prises pour le futur du Mali, les organisations d’enfants et jeunes se
veulent être des acteurs dans la vulgarisation des rapports/ documents
appropriés aux enfants et favoriser la participation des enfants/jeunes afin
d’assurer que le travail de la CVJR soit inclusif de ces couches de la
population.

En tant que leader de ce cadre de concertation, le Conseil Consultatif National


des Enfants et Jeunes entend renforcer les capacités de ses organisations
membres et jouer son rôle en matière de sensibilisation et de plaidoyer sur les
thématiques de la justice transitionnelle, en particulier sur l’accord issu du
processus d’Alger et le mandat de la CVJR.

2.2 Autres Gouvernement Commission Vérité, Justice et Réconciliation


partenaires
soutenant
OSC Parlement des enfants, APJEC, AEJT, OJADE, AProDEJ, JUPREC, COMITE
l’intervention SWOC, CEC, SCOOT, AJCAD, DONIBLOG, MARALINKE
Organismes des
Nations Unies
2.4 Aperçu But (objectif global) La cohésion sociale est inclusive de toutes les couches de la société, y
de compris les enfants et jeunes
l’intervention
Présentation des Les enfants et les jeunes participent davantage aux processus de
objectifs spécifiques cohésion sociale à travers la justice transitionnelle.
(max ½ page)
Les enfants et jeunes sont amenés à y participer à travers des actions bien
spécifiques qui sont:
D’amener la population à faire confiance à la CVJR afin d’apporter un
changement mentalité, cela à travers des séances de diffusion de la bonne
information à leur niveau donc donner plus d’infos aux enfants et jeunes sur le
rôle et les missions de la CVJR.
Eveiller le sentiment d’appartenance chez les communautés en vue d’une
cohésion sociale, ce sentiment d’appartenance n’existera que lorsque les
populations s’approprieront du processus et ça à travers leur implication
inconditionnelle.

Résultats attendus Résultat 1 : Les enfants et jeunes connaissent les processus de justice
(max ½ page) transitionnelle, notamment le contenu de l’accord d’Alger et le mandat de
la CVJR :
 Le contenu de l’accord d’Alger est vulgarisé et accessible aux enfants et
jeunes
 Le mandat de la CVJR est vulgarisé et accessible aux enfants et jeunes
Résultat 2 : Les enfants et les jeunes sont des acteurs actifs de la
sensibilisation sur la justice transitionnelle et des activités de la CVJR :
 Les enfants et jeunes sont consultés et ont des échanges avec la CVJR
 Les enfants et jeunes sont considérés comme des acteurs clés de
3
sensibilisation
Population/groupe(s) Bénéficiaires directs : Les enfants et jeunes dans les 8 régions
cible(s) administratives du Mali (de Kayes à Kidal) et le district de Bamako avec comme
objectif : 1. 270.000 personnes dont 45% de jeunes, 40% d’enfants, et 15%
d’adultes

Bénéficiaires indirects : La population en général, elle est bénéficiaire indirect


car elle pourrait de bouche à oreille entendre les échos et profiter de la bonne
information.

Zone d’intervention Dans les régions de Kayes à Kidal ainsi que le district de Bamako

4
Section 3. Cadre logique

Objectifs, résultats et produits Indicateur et cible Mécanismes de suivi Hypothèses


(Moyens de vérification,
sources
d’information)
La crise sanitaire n’est plus d’actualité,
Indicateur:
But/objectif global Le rapport final de la CVJR a un chapitre L’Etat du Mali accepte de soutenir les activités
dédié aux enfants du cadre de concertation
La cohésion sociale est inclusive de
toutes les couches de la société, y Rapport final de la CVJR
La sécurité dans les différentes zones permet la
compris les enfants et jeunes tenue des activités du cadre
Objectif spécifique Indicateur :
Les enfants et les jeunes participent Nombre d’organisations d’enfants et jeunes Rapport final du cadre de Les jeunes et enfants restent disponibles pour
davantage aux processus de cohésion qui participent aux réunions du cadre de concertation participer au processus de la justice
sociale à travers la justice transitionnelle concertation transitionnelle à travers les activités du Cadre de
Cible : concertation
15 organisations d’enfants et jeunes avec une Rapport annuels 2019 et
trentaine de représentant au total Les enfants et jeunes ont accès à des cadres
2020 de la CVJR
formels de formation sur la Justice transitionnelle
Indicateur :
Il y’a une augmentation du nombre de
témoignages d’enfants au niveau de la CVJR

Cible :
Davantage de dépositions d’enfants en 2020
qu’en 2019.

Résultat 1 Indicateur : Il existe un mécanisme de communication


Les enfants et jeunes connaissent les Nombre d’enfants et jeunes formés sur le Listes de présence adaptée aux enfants et jeunes sur l’accord
processus de justice transitionnelle, d’Alger
processus de justice transitionnelle,
notamment le contenu de l’accord d’Alger et le
notamment le contenu de l’accord mandat de la CVJR
d’Alger et le mandat de la CVJR Il existe un mécanisme de communication
adaptée aux enfants et jeunes sur le mandat de
la CVJR
5
Cible:
1.000 enfants et jeunes à travers le Mali

Résultat 2 Indicateur: Rapports d’activité


Les enfants et les jeunes sont des Nombre d’enfants et jeunes qui ont participé
acteurs actifs de la sensibilisation sur la aux activités sur la paix dans chaque région Il existe une bonne collaboration entre les OEJ
justice transitionnelle et des activités de administrative du Mali ainsi que dans le district et la CVJR
la CVJR de Bamako

Cible:
1000 enfants et jeunes dans chaque localité

Activités Moyens (matériel, ressources humaines…) Hypothèses


Un script/scénarios adaptés à la thématique est
Activité 1.1 Matériel: Appareil numérique (NIKOND D7500), élaboré
Production de matériels de communication et de sensibilisation wifi mobil, deux stabilisateur pour
adaptés aux enfants et jeunes (bandes dessinées, sketch vidéo, téléphone « Djiosmo », Trépied confiné pour Les acteurs de sensibilisation ont une maitrise
slam/poésie, chorales…) téléphone et appareil numérique, ordinateur MAC des thématiques
 Production de bandes dessinées sur la justice BOUC
transitionnelle (500exemplaires dont une centaine en Il y’a production de matériels de communication
français et une centaine dans 4 des langues les plus Ressources humaines: adaptés aux enfants
parlées au Mali) Trois prestataires dont un pour la réalisation des
 Séance de distribution des bandes dessinées produites vidéos, un pour les bandes dessinées et un pour
6
dans les établissements scolaires, dans les centres
coraniques, dans les centres correctionnels juvénile la chorale. 5 personnes ayant une bonne maitrise
 5 ‘‘sketch vidéos’’ réalisés par les enfants et pour les des langues choisies.
enfants sur la justice transitionnelle, la paix et la
réconciliation nationale
 Diffusion des sketches vidéo sur les plateformes de
communication et dans les médias publics
 Création d’un groupe de slam pour produire 3 clips de
slam sur la justice transitionnelle, la paix et la
réconciliation nationale
 Diffusion des clips de slam sur les réseaux sociaux et suer
les ondes radios
 La production de 2 clips par une chorale composée
d’enfants des centres d’écoute communautaire et de
membres du cadre de concertation
 Diffusion des chansons à la radio et sur internet

Activité 1.2 Matériel: les Radios, exemple pour Bamako, Les enfants et les jeunes s’intéressent aux
Émissions radio par et pour les enfants Mikado Fm, radio énergie, radio voix des jeunes, émissions radio
studio Tamani.
Les acteurs de sensibilisation ont accès aux
 10 émissions dans chaque région ainsi qu’à Bamako soit
ondes radio
une centaine en tout au minimum Ressources humaines pour élaboration de
 Informations publicitaires à la Radio sur la Justice messages: les membres du cadre de Les acteurs de sensibilisation ont une maitrise
transitionnelle concertation des thématiques

Activité 2.1 Les points focaux des OEJ sont efficaces


Campagne de formation et de sensibilisation de la population jeune Matériel: la sonorisation, les salles.
avec l'appui des reseaux locaux d’enfants et jeunes: Assises dans les L’accessibilité des communautés par les OEJ se
communautés et des causeries éducatives Ressources humaines: les relais fait sans problèmes
communautaires des différentes organisations
Les cibles de la campagne sont disponibles
 Organisation de deux séances de formation sur les droits membres du cadre de concertation, un expert en
de l’enfants, les instruments juridiques protégeant les justice transitionnelle
enfants et la justice transitionnelle pour les enfants et
jeunes organisés ou non, dans chaque région
administrative du Mali ainsi que dans le district de Bamako
 Organisation d’une grande Assise dans chaque région
administrative du Mali ainsi que dans le district de Bamako

7
sur la justice transitionnelle
 L’organisation de 1000 causeries éducatives à travers tout
le Mali

Activité 2.2 Les activistes ont accès à une connexion


Sensibilisation digitale (communications sur les réseaux Matériel: Appareil numérique (NIKOND D7500), internet stable
sociaux/Blogs) wifi mobil, deux stabilisateur pour
téléphone « Djiosmo », Trépied confiné pour La thématique est parfaitement maitrisée par les
 3 Journées de web activisme au cours de la réalisation du projet téléphone et appareil numérique, ordinateur MAC acteurs de sensibilisation et par les bloggeurs
pour partager les informations recueillir les commentaires des BOUC, affiche digitale
enfants et jeunes et en faire un document de plaidoyer dont
objectif est de toucher 100.000 personnes à travers les différentes Ressources humaines: les membres du cadre
pages d’organisations membres du cadre de concertation. Cette de concertation avec l’aide des blogueurs
activité de sensibilisation digitale se fera essentiellement avec les membres
contenus que le cadre de concertation aurait produit à savoir les
clips slam, les sketch vidéos, les bandes dessinés…
Activité 3 Il existe une étroite collaboration entre les OEJ
Mise en place d’un mécanisme de partage d’informations entre la Matériel: néant et la CVJR
CVJR et les représentants d’organisation d’enfants et jeunes
Ressources humaines: néant La CVJR considère des OEJ lors de la prise de
décisions
 Organisations d’atelier de dissémination des réalisations de La mécanisme de partage entre les OEJ et la
la CVJR aux organisations d’enfants et jeunes CVJR est effectivité
 Tenue de réunions régulières avec la CVJR

8
Section 4. Description des activités

Comme expliqué plus haut, l’ensemble des activités sont participatives et ont particulièrement
comme acteurs les enfants et jeunes, qu’ils soient organisés ou non. Les activités du micro-projet
se feront sur toute l’étendue du territoire malien à travers l’intervention systématique des
représentants locaux des différentes organisations membres du cadre de concertation.

Les différentes activités se dérouleront comme suit:

1- Pour la production de matériels de communication et de sensibilisation adaptés aux


enfants et jeunes (bandes dessinées, sketch vidéo, slam/poésie, chorales…)

 Production de bandes dessinées en 500 exemplaires sur la justice transitionnelle par et


pour les enfants, le contenu par les OEJ accompagné par des experts en la matière
suivie d’une séance de distribution dans les établissements scolaires, dans les centres
coraniques, dans les centres correctionnels juvénile et les centres d’écoute
communautaire

 La réalisation de 5 ‘‘sketch vidéos’’ par les enfants et pour les enfants sur la justice
transitionnelle, la paix et la réconciliation nationale diffusion des sketches vidéos sur les
plateformes de communication et dans les médias publics. La réalisation va demander
l’intervention d’experts dans le domaine et de matériels spécifiques (appareil photo,
studio…)

 Création d’un groupe de slameurs pour produire 3 clips de slam sur la justice
transitionnelle, la paix et la réconciliation nationale avec diffusion des clips de slam sur
les réseaux sociaux et sur les ondes radios partout au Mali. Les enfants produiront eux
même leurs textes et procèderont à la réalisation des clips slam

 La production de 2 clips par une chorale composée d’enfants des centres d’écoute
communautaire et de membres du cadre de concertation, la diffusion des chansons se
fera à la radio et sur internet.

2- Des Émissions radio par et pour les enfants

 10 émissions dans chaque région ainsi qu’à Bamako soit une centaine en tout au
minimum sur la justice transitionnelle animés par les enfants et les experts du domaine.

 Informations publicitaires à la radio sur la Justice transitionnelle produit par les enfants
en étroite collaboration avec la CVJR, le but est d’inciter les gens à faire confiance) la
CVJR et les amener à faire des témoignages

3- Campagne de formation et de sensibilisation de la population jeune avec l'appui des


réseaux locaux d’enfants et jeunes : Assises dans les communautés et des causeries
éducatives

 Organisation de deux séances de formation sur les droits de l’enfants, les instruments
juridiques protégeant les enfants et la justice transitionnelle pour les enfants et jeunes
organisés ou non, dans chaque région administrative du Mali ainsi que dans le district de
Bamako. Pour les catégories d’enfants les formations se feront de différentes manières
pour permettre une meilleure compréhension des thèmes qui seront abordés, la
9
participation des relais communautaires des organisations membres du cadre de
concertation sera très importantes pour l’identification des cibles, la préparation du
terrain et l’accomplissement de l’activité elle-même.

 Organisation d’une grande assise dans chaque région administrative du Mali ainsi que
dans le district de Bamako sur la justice transitionnelle. Ces assises se feront sous forme
de conférence débat inclusive avec les sensibilités et repentants d’organisation pouvant
participer à l’atteintes des missions du cadre de concertation.

 L’organisation de 1000 causeries éducatives à travers tout le Mali, il s’agit essentielle


ment de séances de partage d’infirmation entre les relais communautaires qui ont été
formés et les autres enfants et jeunes dans toutes les régions du Mali ainsi que dans le
district de Bamako. Il s’agit entre autres des séances de 10 à 15 personnes pour
permettre une bonne communication. Par les enfants et pour les enfants durant tout le
processus de mise en œuvre de Microprojet.

4- Sensibilisation digitale (communications sur les réseaux sociaux/Blogs)

 3 Journées de web activisme au cours de la réalisation du projet pour partager les


informations recueillir les commentaires des enfants et jeunes et en faire un document
de plaidoyer dont l’objectif est de toucher 100.000 personnes à travers les différentes
pages d’organisations membres du cadre de concertation. Cette activité de
sensibilisation digitale se fera essentiellement avec les contenus que le cadre de
concertation aurait produit à savoir les clips slam, les sketch vidéo, les bandes
dessinés…

5- Mise en place d’un mécanisme de partage d’informations entre la CVJR et les


représentants d’organisation d’enfants et jeunes

 Organisation d’atelier de dissémination des réalisations de la CVJR aux organisations d’enfants


et jeunes pendant cours mandat et à la fin du Mandat

 Tenue de réunions régulières avec la CVJR.

Section 5. Suivi-évaluation

Pour le suivi et l’évaluation des objectifs du cadre du projet, le premier critère de jugement est
l’ensemble des indicateurs définis par le projet lui-même d’abord. Pour combler alors les lacunes
qui feront peut-être surface lors de la mise en œuvre il s’agirait de faire des fiches d’évaluation
concernant les personnes qui auront à prendre part aux différentes étapes de la mise ouvre du
micro-projet.

La suive et l’évaluation porteront sur quelques points à savoir :


 Le rapport final du cadre de concertation
 Le rapport final du Mandat de la CVJR
 La disponibilité des listes de présence
 Le nombres d’enfants et de jeunes formés
 Le nombre de région ou les formations auront lieu
 Le nombre d’activités réalisés par les enfants et jeunes dans les régions et à Bamako

Le suivi et l’évaluation de feront à travers l’évaluation des indicateurs prédéfini pendant la


mise en œuvre et une que le projet arrivera à terme, en étroite collaboration entre les acteurs
de mise en œuvre et tous les autres partenaires.

10
11
Section 6. Analyse des risques

Pour les risques qui pourraient éventuellement entraver la mise œuvre du mini-projet, il
s’agit éventuellement :

 Pour But/objectif global, la crise sanitaire est toujours d’actualité, L’état du Mali n’accepte
pas de soutenir les activités du cadre de concertation, l’insécurité dans les différentes zones
ne permet pas la tenue des activités du cadre.

 Pour l’objectif spécifique, au final la justice transitionnelle et ses piliers sont encore
méconnus par les jeunes et enfants, les jeunes et enfants ne participent pas au processus
de la justice transitionnelle, les enfants et jeunes n’ont pas accès à des cadres formelles de
formation sur la Justice transitionnelle.

 Pour le résultat1, l’inexistence d’un mécanisme de communication adaptée aux enfants et


jeunes sur l’accord d’Alger et l’inexistence d’un mécanisme de communication adaptée aux
enfants et jeunes sur le mandat de la CVJR.

 Pour le résultat2, l’existence de barrières intergénérationnelles et de pesanteurs socio-


culturelles trop fortes dans certaines localités sur l’implication des enfants et jeunes dans la
cohésion sociale ainsi que l’absence d’une bonne collaboration entre les OEJ et la CVJR.

 Pour l’activité1.1, l’inexistence d’un script/scénarios adaptés à la thématique, les acteurs de


sensibilisation n’ont aucune maitrise des thématiques, Il n’y a pas de production de matériels
de communication adapté aux enfants.

 Pour l’activité1.2, les enfants et les jeunes ne s’intéressent pas aux émissions radio, les
acteurs de sensibilisation n’ont pas accès aux ondes radio, les acteurs de sensibilisation
n’ont aucune maitrise des thématiques.

 Pour l’activité2.1, les points focaux des OEJ ne sont pas efficaces, l’inaccessibilité des
communautés par les OEJ, les cibles de la campagne ne sont pas disponibles.

 Pour l’activité2.2, Les activistes n’ont pas accès à une connexion internet stable, la
thématique n’est nullement pas maitrisée par les acteurs de sensibilisation et par les
bloggeurs.

 Pour l’activité2.3, l’inexistence d’une collaboration entre les OEJ et la CVJR, la CVJR ne
considère pas les OEJ lors de la prise de décisions, l’inefficacité d’un mécanisme de partage
entre les OEJ et la CVJR.

Section 7. Budget

Possibilité de présenter un budget détaillé sur Excel – selon le bailleur, le niveau de détail demande sera
différent. Pour une soumission générale, simplement intégrer ici  :

DEPENSES TOTAL FCFA


Ressources Humaines 10.000.000
Activités 166.000.000
Fonctionnement (bureau, charges, visibilité…) 6.000.000
Autres 18.000.000
Total 200.000.000

12

Vous aimerez peut-être aussi