Vous êtes sur la page 1sur 11

Travaux dirigés : Les ampli. Opérationnels en R.N.L.

Exercice 1 : Comparateur à un seuil


Soit le montage suivant : L’amplificateur opérationnel est supposé parfait ( en particulier i+ = i- = 0 ).

1 –Expliquer sommairement le fonctionnement de ce montage

2 – Compléter les chronogrammes issus de la comparaison de tensions :


Solution :

1 – L’amplificateur est en boucle ouverte , il fonctionnement en régime de saturation : Vs = Vsat .


  = ve – Vo < 0 si ve < Vo donc vs = - Vsat
  = ve – Vo > 0 si ve > 0 donc vs = + Vsat

Selon la position de la tension d’entrée par rapport à Vo , la sortie indique le signe de la différence :
C’est une fonction de comparaison .
Exercice 2: Comparateur à deux seuils ( à hystérisis ou trigger de schmitt)

Soit le montage suivant :

a – Type de fonctionnement : Cocher les réponses corrects :


Fonctionnement linéaire . Fonctionnement à saturation

b – Expression de Vp : Donner l’expression de Vp en fonction de


Vs , R1 et R2 .

c- Comparaison de Ve ( tension d’entrée ) avec Vp :

1 - On suppose Vs = +Vsat = 15V, R1 = 2 kΩ et R2 = 1 kΩ. Quelle est la valeur de Vp ?


2 - Comment doit-être la valeur de Ve pour que Vs reste à +Vsat ?
3- Comment doit-être la valeur de Ve pour que Vs passe de +Vsat à –Vsat ?
4- On suppose Vs = -Vsat = -15V, R1 = 2 kΩ et R2 = 1 kΩ. Quelle est la valeur de Vp ?

5 - Comment doit-être la valeur de Ve pour que Vs reste à -Vsat ?


6 - Comment doit-être la valeur de Ve pour que Vs passe de -Vsat à +Vsat ?
Solution :
a – Type de fonctionnement
 Fonctionnement linéaire .  Fonctionnement à saturation
=0  0
 Vs = 0v  Vs = Vsat

b – Expression de Vp : Par application du pont diviseur de tension on obtient :

c – Comparaison de Ve ( tension d’entrée ) avec Vp :

1 - Valeur de Vp :

2 - Pour que Vs reste à +Vsat , la tension Ve < 10v

3- Pour que Vs passe de +Vsat à –Vsat , Ve > 10v

4-Valeur de Vp :

5- Pour que Vs reste à -Vsat , Ve > -10v

6 - Pour que Vs passe de -Vsat à +Vsat , Ve < -10v


Exercice n° 3 :
Soit le montage suivant :

- Déterminer l’expression de la sortie Vs


- Conclure sur la fonction de ce circuit et tracer Vs=f(Ve)

SOLUTION :
L’amplificateur n’est pas contre-réactionné Les
seules sorties possibles sont +Vsat et -Vsat
Donc V+ prend les valeurs en utilisant Millman :

Les seuils de basculements sont donnée par la relation


suivante :
Exercice 4 : Multivibrateur astable

- Le multivibrateur astable, représenté ci-dessous, délivre en sortie des signaux carrés.


- L'amplificateur opérationnel, supposé idéal, fonctionne en saturation : La tension de sortie vs ne
peut prendre que les valeurs ±Vsat. Initialement, à l'instant t=0..
- le condensateur de capacité C est déchargé et la sortie est verrouillée au niveau haut : VS = + Vsat.

1) Expliquer le principe de fonctionnement du montage et Déterminer comment évolue la


tension de sotie VS.
2) On donne α = R1/R2 = 1/2 ; C = 1 F .
a/ Tracer sur un même graphe les courbes VC(t) et VS(t) et justifie l'appellation de "bascule
astable" du circuit étudié.
b/ Déterminer l’expression de da période T
SOLUTION :
1/• Le condensateur se charge donc à travers la résistance R sous la tension +Vsat jusqu'à ce que la
tension V- = +β.Vsat à l'instant t1 avec b = 1+(R1/R2); la tension Vs basculant alors à -Vsat .
• Le condensateur se charge alors sous la tension -Vsat jusqu'à l'instant t2 où v- = -β.Vsat , vs
repassant instantanément à +Vsat .
• Le condensateur se recharge à nouveau sous la tension +Vsat jusqu'à l'instant t3 où V- = +β.Vsat .
Nous nous retrouvons alors dans les mêmes conditions qu'à l'instant t1 ; la même séquence se
reproduit donc indéfiniment, d'où les chronogrammes :
2/ a/ Graphe les courbes VC(t) et VS(t)

b/ L’équations de la période T: La tension aux bornes du condensateur est liée à la tension de


sortie par l'équation différentielle :
Avec : t= RC
Cette équation a pour solution :
VC(t) = A.e-t/τ + VS où A est une constante d'intégration.
Si on appelle VCO la tension initiale (à t = 0) aux bornes du condensateur,
alors A = VCO - VS ,d'où :
De cette équation on peut déduire le temps que met la tension VC pour passer de la valeur VCO
à la valeur VC(t) :

Prenons comme origine des temps l'instant t1 où vs bascule à -Vsat, VC ayant alors pour
valeur b.(+Vsat).

On considère généralement que les tensions de saturation sont symétriques donc :

Si on appelle θ1 la durée de l'état bas en sortie, et puisque VC(θ1 ) = -β.Vsat alors on a:

d'où la période :

Avec : t= RC
Exercice 5 : Circuit monostable
Le circuit représenté ci-contre constitue un mono-vibrateur qui produit, à sa sortie, un créneau
de durée , lorsqu'on applique à l'entrée une impulsion de déclenchement.
L'A.Op. idéal réactionné sur l'entrée+, fonctionne en saturation : VS= Vsat. La tension continue
de référence a une f.e.m. de valeur E inférieure à Vsat.

Si Ve = 0 V, les tensions des entrées – et + de l'A.Op sont respectivement 0 et –E. A l'instant t = 0,


on applique alors une brève impulsion négative, d'amplitude supérieure à E.
Exprimer alors :

1) a/ Expliquer son principe de fonctionnement.


b/ Tracer les chronogrammes des tensions : V+, VS ,Vc et V-.

2) Exprimer, en fonction de Vsat, E, R1, R2 et C, la durée  du créneau délivré par le mono-vibrateur. C


SOLUTION :
1) a/
Le circuit R'.C' d'entrée transforme les fronts de tension en impulsions. Pour un fonctionnement
correct du montage la constante de temps R'.C' doit être faible devant la constante de temps R.C
avec R = R1 + R2 (sinon la durée de l'impulsion de sortie dépendra de la constante de temps R'.C').

Au repos V- = -E, l'intensité du courant dans le condensateur C est nulle, V+ et V' sont donc nulles
et la sortie de l'A.Op. est en saturation positive car V+ > V-.
Si Ve présente un front positif d'amplitude supérieure à E, Vs passe de Vsat à -Vsat .

Le front de tension de sortie -2.Vsat est transmis par C et V' passe instantanément de 0 à 2Vsat ,
quant à la tension V+, elle vaut alors -2β.Vsat , contribuant ainsi à maintenir la sortie en saturation
négative lorsque V- atteint à nouveau -E (à condition que -2β.Vsat.< -E).

Le condensateur se charge alors sous la tension -Vsat, les tensions V+ et V- tendant


exponentiellement vers 0 V. Mais lorsque V+ atteint -E la sortie bascule à +Vsat et y reste (état stable).

Le front de 2.Vsat en sortie est transmis par C, V+ passant instantanément de -E à 2.βVsat-E


maintient la sortie en saturation positive. C se charge maintenant sous Vsat , V+ et V' tendent
exponentiellement vers 0V (état initial).
Pour appliquer une nouvelle impulsion à l'entrée, il est nécessaire que le circuit soit à nouveau dans
son état stable (V' = 0), soit après la durée tr, appelée temps de récupération qu'on choisit égal à 5.τ.
Ce temps de récupération peut être diminué en ajoutant, entre le point commun à R2 et C et la
masse, une diode (cathode à la masse) et une résistance en série, de faible valeur devant R1 + R2, qui
permettra une décharge plus rapide du condensateur C.
b/ Tracer les chronogrammes des tensions : V+, VS ,Vc et V-.

2) Exprimons la durée , du créneau délivré par le mono-vibrateur, en fonction de Vsat, E, R1, R2 et C,

avec : τ = (R1 + R2).C VS = -Vsat


Vco = Vsat VC(θ) = E/β - Vsat

Soit donc :

Vous aimerez peut-être aussi