Vous êtes sur la page 1sur 2

La lettre de Guillaume Larrivé

conseiller régional de Bourgogne, conseiller municipal d’Auxerre

Numéro 1 – Mai 2011 – Edition de l’Auxerrois, la Puisaye, la Forterre, l’Aillantais et du Coulangeois

Edito

A votre service
Depuis quelques années, un dialogue s’est
engagé entre nous. Je vous propose de le
poursuivre et de l’approfondir.

Vous m’avez élu au conseil municipal


d’Auxerre et au conseil régional de
Bourgogne.

Je tiens à vous rendre compte de mon action.

Je me bats pour faire avancer - à Paris, à


Et je tiens à ce que l’harmonie de la Puisaye et
Dijon, à Auxerre - les dossiers qui engagent
de la Forterre soit sauvegardée, car nous
l’avenir de l’Yonne. Je m’efforce de mobiliser
devons préparer l’avenir tout en restant
les crédits nécessaires pour accompagner les
fidèles à nos traditions.
projets des élus, des associations, des
agriculteurs, des entreprises.
C’est un travail d’équipe, qu’il faut poursuivre.

Parce que je travaille depuis six ans au sein de


Jean-Pierre SOISSON m’a demandé de devenir
l’équipe gouvernementale, je peux faire
son suppléant à l’Assemblée nationale, lors des
entendre la voix des Icaunais dans les lieux
élections législatives de 2002. Je lui ai, ensuite,
de décision – main dans la main avec notre
succédé au Conseil régional de Bourgogne.
député Jean-Pierre SOISSON, le ministre Henri
Ensemble, nous sillonnons les routes du
de RAINCOURT et les sénateurs Pierre
département. Je m’inscris dans sa démarche, à
BORDIER et André VILLIERS.
l’écoute des habitants et des élus de l’Yonne.

Ma conviction est que nous devons renforcer


Je suis à votre service, aujourd’hui et demain.
Auxerre, car elle ne joue pas suffisamment le
rôle d’une vraie capitale économique
départementale. Mais nous devons, dans le
même temps, préserver l’identité de chacun
des territoires.
Mes priorités
 Pour Auxerre et les communes de
l’Auxerrois : la priorité n°1, c’est de lutter
contre le déclin économique. Auxerre
s’appauvrit. Je refuse la fatalité. Je veux faire
avancer les grands chantiers permettant de
désenclaver la ville (contournement sud,
liaison routière Troyes-Auxerre). Je veux faire
d’Auxerre une vraie capitale départementale,
attractive, innovante et accueillante. Et je
veux que, dans tous les quartiers d’Auxerre,
chacun puisse vivre tranquillement, en toute
sérénité.

 Pour la Puisaye et la Forterre : la réforme


des collectivités locales est en cours. Grâce
au sens de l’intérêt général dont font preuve
les élus, nos territoires ruraux seront
Mes valeurs renforcés. La Puisaye et la Forterre ont su
sauvegarder leur art de vivre, tout en
Pour la France, je suis convaincu qu’il faut préparant l’avenir. Je suis fidèle à cet
poursuivre les réformes courageuses entreprises héritage et à cette ambition. Nous devons,
par le président Sarkozy et le gouvernement de demain, améliorer encore les services rendus
François Fillon. Ils ont su préserver les intérêts à la population (logements, médecins, haut
des Français, en faisant face à la crise débit, équipements pour les familles…).
économique et financière mondiale la plus grave
depuis l’après-guerre. Le cap est clair : respecter  Pour l’Aillantais et le Coulangeois : je
le travail, affirmer l’autorité de l’Etat, maîtriser veux accompagner les efforts des élus pour
les dépenses publiques. que ces territoires se développent
harmonieusement, en respectant l’environ-
nement et en mettant en valeur leur
A votre rencontre… patrimoine.

Je vous reçois sur rendez-vous et lors … et sur internet


de permanences à Auxerre et en
Puisaye.
Site : www.larrive.com
Mon bureau à Auxerre : 15 rue de
Valmy. E-mail : g@larrive.com

Mon téléphone : 03 86 48 37 88. Facebook : www.facebook.com/guillaumelarrive

Tous les derniers samedis du mois, à Twitter : twitter.com/glarrive


partir de 10 heures, je tiens une
permanence à la mairie de Toucy.