Vous êtes sur la page 1sur 54

INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

FA101257 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN 13108-1


Février 2007

Indice de classement : P 98-819-1

ICS : 93.080.20

Mélanges bitumineux
Spécifications des matériaux
Partie 1 : Enrobés bitumineux

E : Bituminous mixtures — Material specifications — Part 1: Asphalt concrete


D : Asphaltmischgut — Asphaltbeton — Teil 1: Mischgutanforderungen

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 5 janvier 2007 pour prendre effet
le 5 février 2007.
© AFNOR 2007 — Tous droits réservés

Remplace les normes homologuées NF P 98-130, NF P 98-131, NF P 98-138,


NF P 98-140 et NF P 98-141, de novembre 1999, NF P 98-132, de juin 2000,
NF P 98-136, de décembre 1991 qui restent en vigueur jusqu’en janvier 2008
(voir avant-propos national).

Correspondance La Norme européenne EN 13108-1:2006, avec son corrigendum AC:2008, a le statut


d’une norme française.

Analyse Le présent document détaille les deux approches, empirique et fondamentale, pour
lesquelles, l’objectif final est la spécification des enrobés bitumineux.
Ces enrobés bitumineux sont destinés aux couches de roulement, de liaison,
de reprofilage et d’assise. Ils peuvent être spécifiés, soit en terme de recettes
de compositions et d’exigences pour les constituants, en association avec des
exigences additionnelles fondées sur des essais en relation avec les performances
(= empirique), soit en terme d’exigences fondées sur des performances liées à des
prescriptions limitées de composition et de constituants offrant un large degré
de liberté (= fondamentale).

Descripteurs Thésaurus International Technique : route, chaussée, produit hydrocarboné,


produit bitumineux, revêtement bitumineux, mélange, définition, spécification,
composition, constituant, liant, granulat, additif, essai, essai de conformité, masse
volumique, indice des vides, point de ramollissement, pénétration.

Modifications Par rapport aux documents remplacés, adoption de la norme européenne.

Corrections Par rapport au 2e tirage, incorporation du corrigendum AC:2008.

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, rue Francis de Pressensé — 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.org

© AFNOR 2007 AFNOR 2007 3e tirage 2008-04-F


INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

Enrobés BNSR CTE

Membres de la commission de normalisation


Président : M MICHAUT
Secrétariat : M CHARPENTIER — LRPC BLOIS

M ALVAREZ EIFFAGE TRAVAUX PUBLICS


M AUSSEDAT UNPG
M CORTE AIPCR
MME DE LA ROCHE LCPC
M DELORME LREP
M DEPAUX STAC
M DURAND SETRA
M GUIRAUD SETRA
M JULLEMIER ADP
M LAFON LRPC TOULOUSE
MME LEROY VILLE DE PARIS
M LETAUDIN SACER
M MARCHAND EUROVIA MANAGEMENT
M MASSON Scetauroute représentant l’ASFA
M MICHAUT COLAS
M PANNETIER OFFICE DES ASPHALTES
M PIKETTY EUROVIA MANAGEMENT
M SMERECKI AFNOR
M SOLIMAN EUROVIA MANAGEMENT
M VAN GREVENYNGHE LRPC AIX EN PROVENCE
M VERHEE USIRF

Avant-propos national

Références aux normes françaises


La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
identiques est la suivante :
EN 1097-6 : NF EN 1097-6 (indice de classement : P 18-650-6)
EN 1426 : NF EN 1426 (indice de classement : T 66-004)
EN 1427 : NF EN 1427 (indice de classement : T 66-008)
EN 12591 : NF EN 12591 (indice de classement : T 65-001)
EN 12697-3 : NF EN 12697-3 (indice de classement : P 98-818-3)
EN 12697-4 : NF EN 12697-4 (indice de classement : P 98-818-4)
EN 12697-13 : NF EN 12697-13 (indice de classement : P 98-818-13)
EN 13043 : NF EN 13043 (indice de classement : P 18-602)
EN 13108-4 : NF EN 13108-4 (indice de classement : P 98-819-4)
EN 13108-8 : NF EN 13108-8 (indice de classement : P 98-819-8)
EN 13108-20 : NF EN 13108-20 (indice de classement : P 98-819-20)
EN 13108-21 : NF EN 13108-21 (indice de classement : P 98-819-21)
EN 13501-1 : NF EN 13501-1 (indice de classement : P 92-800-1)
prEN 13924 : NF EN 13924 (indice de classement : T 65-007) 1)
EN 14023 : NF EN 14023 (indice de classement : T 65-031)
ISO 565 : NF ISO 565 (indice de classement : X 11-501)
Le règlement du Comité Européen de Normalisation (CEN) impose que les normes européennes adoptées par ses
membres soient transformées en normes nationales au plus tard dans les 6 mois après leur ratification et que les
normes nationales en contradiction soient annulées.

1) En préparation.
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

—3— NF EN 13108-1:2007

La présente norme européenne adoptée par le CEN le 12 octobre 2005 fait partie d'un ensemble de normes traitant
de (sujet) qui sont dépendantes les unes des autres et dont certaines d'entre elles sont encore à l'étude.
C'est pourquoi le CEN a fixé une période de transition nécessaire à l'achèvement de cet ensemble de normes
européennes, période durant laquelle les membres du CEN ont l'autorisation de maintenir leurs propres normes
nationales adoptées antérieurement. Cette période prendra fin le 1er janvier 2008, date à laquelle les normes
nationales seront annulées.
En conséquence, la EN 13108-1 pourra prendre son plein effet avec l’ensemble des normes européennes
qui l’accompagneront.

1 — Norme européenne EN 13108-1 et marquage CE — Caractéristiques à déclarer


Le marquage CE des enrobés sera obligatoire à partir du 1er janvier 2008. Le marquage CE comprend notamment
l'obligation de déclaration par le producteur les caractéristiques de l'enrobé sur lesquelles il s'engage.
Toute formule doit être déclarée et documentée ; documentée signifie que des preuves (essentiellement des résultats
de mesure) doivent être apportées pour justifier la déclaration.
Les caractéristiques doivent obligatoirement être choisies parmi celles définies par la présente norme.
Doivent être obligatoirement déclarées :
— les caractéristiques réglementées dans les pays où l'enrobé est mis sur le marché : ce critère n'a pas d'application
en France, aucune caractéristique n'étant réglementée ;
— les caractéristiques que la norme définit comme obligatoire (absence de catégorie «NR» pour la caractéristique
correspondant à «Aucune exigence». Ces caractéristiques sont :
- les constituants ;
- la courbe granulométrique et la teneur en liant, cette dernière est exprimée par rapport à la masse totale
de l’enrobé ;
- la température de fabrication.
— les caractéristiques demandées par le client : une aide à la décision peut être apportée par les tableaux I.a, I.b,
II.a, II.b ci-après «Caractéristiques et Formules recommandées» :
- enrobés pour couche de roulement et de liaison :
- enrobés pour couche d’assise.
Ces tableaux proposent les caractéristiques et formules d'utilisation courante en France. Elles correspondent à celles
définies par les normes françaises NF P 98-130, 131, 132, 136, 138,140 et 141 qui seront retirées le 1er janvier 2008.
Pour les enrobés ne faisant pas l’objet d’une étude de formulation comprenant des essais, il faut au minimum déclarer
les caractéristiques définies par les tableaux III.a et III.b «Caractéristiques recommandées : autres formules».

2 — Caractéristiques générales et empiriques ou fondamentales


La norme EN 13 108-1 définit la formule d'un enrobé à partir de caractéristiques (appelées dans la norme
spécifications ou exigences) générales complétées par des caractéristiques empiriques ou fondamentales.
• Caractéristiques générales :
Ce sont principalement la granularité, la teneur en vides, la sensibilité à l'eau (tenue à l'eau) et la résistance aux
déformations permanentes (essai à l’orniéreur) ;
• Caractéristiques complémentaires :
- Caractéristiques empiriques :
Ce sont principalement l'étendue de fuseaux granulométriques et la teneur en liant minimale (exprimée
en pourcentage de la masse totale de l’enrobé).
- Caractéristiques fondamentales :
Ce sont principalement le module de rigidité et la résistance à la fatigue.
Un choix doit être fait entre ces deux dernières. Il n'est pas possible de retenir à la fois des caractéristiques
empiriques et des caractéristiques fondamentales.
Pour chacune de ces caractéristiques la norme précise :
— la norme d'essai pour la mesurer ;
— les catégories.
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

NF EN 13108-1:2007 —4—

3 — Caractéristiques recommandées en France :


3.1 Préambule
Les propositions qui suivent sont des recommandations. Elles n'excluent aucune autre possibilité offerte par
la présente norme européenne.

3.2 Caractéristiques recommandées


La numérotation des tableaux est la suivante :
Tableaux I a et b : Enrobés pour couche de roulement et de liaison : Caractéristiques et formules recommandées,
Tableaux II a et b : Enrobés pour couche d’assise : Caractéristiques et formules recommandées,
Tableaux III a et b : Autres Enrobés (pour des utilisations particulières faisant l’objet d’étude limitée : enrobé pour
trottoir par exemple).
Ces différents tableaux rassemblent les caractéristiques proposées pour les formules courantes des enrobés utilisés
en France. Elles correspondent aux formules définies par les normes françaises NF P 98 130, 131, 132, 136,
138,140 et 141. Ces normes seront retirées à partir du 1er janvier 2008.
— Colonne 1 : «Appellation française» : elle correspond à celle des normes françaises et est rappelée à des
fins pratiques.
— Colonne 2 : «Appellation européenne» correspond aux informations à fournir sur le bon de livraison
(cf. Chapitre 7 de la norme). Elles ne correspondent qu'en partie à la dénomination à fournir
dans un marché : cette dernière doit être complétée par les autres caractéristiques
demandées.
— Colonnes 3 à 10 : Caractéristiques générales (tableaux I.a et b, II.a et b, III.a et b).
Pour les aéroports : Le choix français est d’utiliser l’essai à l’orniéreur en lieu et place de
l’essai Marshall.
— Colonnes 11 à 16 : Caractéristiques empiriques (tableaux I.a, II.a, III.a).
Étendue de la granularité : correspond à l’étendue du fuseau dans lequel doit se situer la
courbe déclarée lorsque le client fixe la granulométrie. Afin de pouvoir déclarer ces fuseaux, il
est nécessaire de se référer au paragraphe 5.3.2.1 de la présente norme.
— Colonne 17 à 18 : Caractéristiques fondamentales (tableaux I.b, II.b, III.b).

3.3 Points particuliers


Pour des raisons pratiques, les libellés des légendes, présentes dans les tableaux suivants, sont explicitées ci-après :
* Si enrobé formulé empiriquement : clauses complémentaires voir 4.2.2.1 Choix de liant et, si utilisation
d'agrégats d'enrobés, voir 4.2.2.2. et 4.2.2.3.
** Le guide d’utilisation des normes enrobés bitumineux à chaud précise les caractéristiques à retenir.
*** Les étendues notées dans ces colonnes sont basées sur les valeurs usuelles françaises lorsqu’elles existent.
**** Correspond à l'appellation des normes françaises, normes qui seront retirées à partir du 1er janvier 2008.
***** Sensibilité à l’eau NF EN 12697-12 Mélanges bitumineux — Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné
à chaud — Partie 12 : Détermination de la sensibilité à l'eau des éprouvettes bitumineuses. La version européenne
de novembre 2003 présentant des imprécisions pouvant affecter les résultats d'essais est en cours de révision pour
incorporer une méthode par compression déduite de la norme NF P 98-251-1 (septembre 2002) Essais relatifs aux
chaussées — Essais statiques sur mélanges hydrocarbonés — Partie 1 : Essai DURIEZ sur mélanges
hydrocarbonés à chaud.
Jusqu'à la parution de la version révisée, il est fortement recommandé de qualifier la sensibilité à l'eau avec cette
dernière norme.
Les BBS 1, 2, 3 et 4 figurant dans le tableau 1.a correspondent aux bétons bitumineux pour couches de surface de
chaussées souples à faible trafic tels qu'ils étaient définis dans le norme NF P 98-136. Ils ne sont pas à confondre
avec ceux de la norme européenne NF EN 13108-3 : bétons bitumeux souples, ces derniers étant réalisés avec des
liants classés par leur viscosité et non par la pénétration des grades des bitumes
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
Tableau I.a — Enrobés pour couche de roulement et de liaison
Caractéristiques et formules recommandées

Caractéristiques générales Caractéristiques empiriques

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.3.1.2 5.3.1.3
tableau 7

Formule (composition et granularité,


Appellation européenne de l’enrobé

Étendue (%) ***


Française de l’enrobé ****

y compris teneur en liant)


– Résistance

(au choix du producteur)


à la déformation

0,250 mm ou 1 mm
Pourcentage de vides permanente P**
Appellation

Sensibilité Teneur en liant

Tamis
– % vides

0,063 mm
Vmin – Vmax (%) Température
Liant* D (mm) à l’eau éprouvette Vi – Vs minimale

2 mm

6 mm
du mélange
(méthode compacteur ITSR***** TLmin

D
(méthode compacteur
giratoire) giratoire :
cf. NF EN 13108-20 —
annexe 3)

—5—
EB 10 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBSG1 Vmin 5 à Vmax 10 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,2
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 20
0/10 (60 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,2 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
Série de base + série 2

EB 14 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBSG1 Vmin 4 à Vmax 9 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant 20
0/14 (80 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
À déclarer

ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %

EB 10 Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C


BBSG2 Vmin 5 à Vmax 10 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,2
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 20
0/10 (60 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,2 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %

EB 14 Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C


BBSG2 Vmin 4 à Vmax 9 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant 20
0/14 (80 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %

NF EN 13108-1:2007
(à suivre)
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
NF EN 13108-1:2007
Tableau I.a — Enrobés pour couche de roulement et de liaison
Caractéristiques et formules recommandées (suite)

Caractéristiques générales Caractéristiques empiriques

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.3.1.2 5.3.1.3
tableau 7

EB 10 Type – P5 (≤ 5 % – 60 °C
BBSG3 Vmin 5 à Vmax 10 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,2
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 20
0/10 (60 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,2 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %

EB 14 Type – P5 (≤ 5 % – 60 °C
BBSG3 Vmin 4 à Vmax 9 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant 20
0/14 (80 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %

EB 10 Type
Vmin 4 à Vmax 9 ITSR80 TLmin 5,2
BBS 1 roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant
(40 girations) (≥ 80 %) (≥ 5,2 %)
ou liaison et classe à déclarer

EB 10 Type
Vmin 4 à Vmax 9 ITSR80 TLmin 5,4
BBS 2 roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant
Série de base + série 2 (60 girations) (≥ 80 %) (≥ 5,4 %)
ou liaison et classe à déclarer

—6—
EB 14 Type
À déclarer

Vmin 4 à Vmax 9 ITSR70 TLmin 5,2


BBS 3 roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant
(80 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,2 %)
ou liaison et classe à déclarer

EB 14 Type
Vmin 4 à Vmax 9 ITSR70 TLmin 4,8
BBS 4 roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant
(100 girations) (≥ 70 %) (≥ 4,8 %)
ou liaison et classe à déclarer

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison :
EB 10 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBA C (60 girations) ITSR70 (≥ 70 %) TLmin 5,4
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
1 0/10 Roulement : Roulement : (≥ 5,4 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %)
(60 girations)

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison :
EB 10 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBA C (60 girations) ITSR70 (≥ 70 %) TLmin 5,4
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
2 0/10 Roulement : Roulement : (≥ 5,4 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %)
(60 girations)

(à suivre)
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
Tableau I.a — Enrobés pour couche de roulement et de liaison
Caractéristiques et formules recommandées (suite)

Caractéristiques générales Caractéristiques empiriques

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.3.1.2 5.3.1.3
tableau 7

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison :
EB 10 Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBA C (60 girations) ITSR70 (≥ 70 %) TLmin 5,4
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
3 0/10 Roulement : Roulement : (≥ 5,4 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %)
(60 girations)

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison :
EB 14 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBA C (80 girations) ITSR70 (≥ 70 %) TLmin 5,2
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
1 0/14 Roulement : Roulement : (≥ 5,2 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %)
(80 girations)
Série de base + série 2

—7—
Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison :
EB 14 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
À déclarer

BBA C (80 girations) ITSR70 (≥ 70 %) TLmin 5,2


roulement (pour le bitume modifié) 14 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
2 0/14 Roulement : Roulement : (≥ 5,2 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %)
(80 girations)

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison :
EB 14 Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBA C (80 girations) ITSR70 (≥ 70 %) TLmin 5,2
roulement 14 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
3 0/14 (pour le bitume modifié) (≥ 5,2 %)
ou liaison Roulement : Roulement :
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %)
(80 girations)

Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBA D EB 10 Vmin 5 à Vmax 9 et 10 000 cycles) TLmin 5,2
(pour le bitume modifié) 10 mm ITSR80 (≥ 80 %) Selon le liant
1 0/10 roulement (40 girations) (≥ 5,2 %)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %

Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C

NF EN 13108-1:2007
BBA D EB 10 Vmin 5 à Vmax 9 et 10 000 cycles) TLmin 5,2
(pour le bitume modifié) 10 mm ITSR80 (≥ 80 %) Selon le liant
2 0/10 roulement (40 girations) (≥ 5,2 %)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %

(à suivre)
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
NF EN 13108-1:2007
Tableau I.a — Enrobés pour couche de roulement et de liaison
Caractéristiques et formules recommandées (suite)

Caractéristiques générales Caractéristiques empiriques

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.3.1.2 5.3.1.3
tableau 7

Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C


BBA D EB 10 Vmin 5 à Vmax 9 ITSR80 et 10 000 cycles) TLmin 5,2
(pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant
3 0/10 roulement (40 girations) (≥ 80 %) (≥ 5,2 %)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %

Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C et
BBA D EB 14 Vmin 5 à Vmax 9 ITSR80 10 000 cycles) TLmin 5,0
(pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant
1 0/14 roulement (60 girations) (≥ 80 %) (≥ 5,0 %)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %

Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBA D EB 14 Vmin 5 à Vmax 9 ITSR80 et 10 000 cycles) TLmin 5,0
(pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant
2 0/14 roulement (60 girations) (≥ 80 %) (≥ 5,0 %)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
Série de base + série 2
Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBA D EB 14 Vmin 5 à Vmax 9 ITSR80 et 10 000 cycles) TLmin 5,0
(pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant

—8—
3 0/14 roulement (60 girations) (≥ 80 %) (≥ 5,0 %)
À déclarer

et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %

EB 10 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMA Vmin 6 à Vmax 11 ITSR70 et 3 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 2 10 10 10
1 0/10 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %

EB 10 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMA Vmin 6 à Vmax 11 ITSR70 et 10 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 2 10 10 10
2 0/10 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %

EB 10 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBMA Vmin 6 à Vmax 11 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 2 10 10 10
3 0/10 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %

EB 14 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMA Vmin 6 à Vmax 11 ITSR70 et 3 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant 2 10 10 10
1 0/14 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %

(à suivre)
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
Tableau I.a — Enrobés pour couche de roulement et de liaison
(fin)
Caractéristiques et formules recommandées (suite)

Caractéristiques générales Caractéristiques empiriques

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.3.1.2 5.3.1.3
tableau 7

EB 14 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMA Vmin 6 à Vmax 11 ITSR70 et 10 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant 2 10 10 10
2 0/14 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %

EB 14 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBMA Vmin 6 à Vmax 11 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant 2 10 10 10
3 0/14 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %

EB 10 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMB Vmin 7 à Vmax 12 ITSR70 et 3 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 2 10 10 10
1 0/10 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11 %

EB 10 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMB Vmin 7 à Vmax 12 ITSR70 et 10 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 2 10 10 10
2 0/10 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11 %

Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
EB 10

—9—
BBMB Vmin 7 à Vmax 12 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 2 10 10 10
Série de base + série 2

3 0/10 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)


ou liaison – Vi = 8 % – Vs = 11 %
et classe à déclarer
À déclarer

EB 14 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMB Vmin 7 à Vmax 12 ITSR70 et 3 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant 2 10 10 10
1 0/14 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11 %

EB 14 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMB Vmin 7 à Vmax 12 ITSR70 et 10 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant 2 10 10 10
2 0/14 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11 %

EB 14 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBMB Vmin 7 à Vmax 12 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm Selon le liant 2 10 10 10
3 0/14 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11 %

EB 10 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMC Vmin 8 à Vmax 13 ITSR70 et 3 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 2 10 10 10
1 0/10 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11 %

NF EN 13108-1:2007
EB 10 Type – P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBMC Vmin 8 à Vmax 13 ITSR70 et 10 000 cycles) TLmin 5,0
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 2 10 10 10
2 0/10 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 5,0 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11 %

EB 10 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBMC Vmin 8 à Vmax 13 ITSR70 et 30 000 cycles) TLmin 4,8
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 2 10 10 10
3 0/10 (40 girations) (≥ 70 %) (≥ 4,8 %)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11 %
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
NF EN 13108-1:2007
Tableau I.b — Enrobés pour couche de roulement et de liaison
Caractéristiques et formules recommandées

Caractéristiques générales Caractéristiques fondamentales

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 17 18

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.4.2 5.4.4
tableau 7

Formule (composition et granularité,


Appellation européenne de l’enrobé
Française de l’enrobé ****

y compris teneur en liant)


– Résistance
à la déformation
– module de rigidité – Fatigue (μdef)
permanente P**
Appellation

Pourcentage de vides minimal (MPa)

D (mm)
– % vides éprouvettes

Tamis
Vmin – Vmax (%) Sensibilité à l’eau – % vides éprouvette Température – % vides éprouvettes
Liant* Vi – Vs (méthode
(méthode compacteur ITSR***** du mélange (Vi – Vs) : (Vi – Vs) :
giratoire) compacteur cf. NF EN 13108-20
cf. NF EN 13108-20
giratoire : — annexe 3 **
— annexe 3 **
cf. NF EN 13108-20
— annexe 3)

– Smin5500

— 10 —
EB 10 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBSG Vmin 5 à Vmax 10 (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
1 0/10 (60 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin5500
– P10 (≤ 10 % – 60 °C
Série de base + série 2

BBSG
EB 14 Type
Vmin 4 à Vmax 9 (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
1 0/14 (80 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
À déclarer

– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin7000
– P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBSG
EB 10 Type
Vmin 5 à Vmax 10 (≥ 7 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
2 0/10 (60 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin7000
– P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBSG
EB 14 Type
Vmin 4 à Vmax 9 (≥ 7 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
2 0/14 (80 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

(à suivre)
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
Tableau I.b — Enrobés pour couche de roulement et de liaison
Caractéristiques et formules recommandées (suite)

Caractéristiques générales Caractéristiques fondamentales

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 17 18

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.4.2 5.4.4
tableau 7

– Smin7000
– P5 (≤ 5 % – 60 °C
BBSG
EB 10 Type
Vmin 5 à Vmax 10 (≥ 7 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
3 0/10 (60 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin7000
EB 14 Type – P5 (≤ 5 % – 60 °C
BBSG Vmin 4 à Vmax 9 (≥ 7 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
3 0/14 (80 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin9000
EB 10 Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBME Vmin 5 à Vmax 10 (≥ 9 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
1 0/10 (60 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

— 11 —
– Smin9000
– P10 (≤ 10 % – 60 °C
Série de base + série 2

BBME
EB 14 Type
Vmin 4 à Vmax 9 (≥ 9 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
1 0/14 (80 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
À déclarer

– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin11000
– P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBME
EB 10 Type
Vmin 5 à Vmax 10 (≥ 11 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
2 0/10 (60 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin11000
EB 14 Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBME Vmin 4 à Vmax 9 (≥ 11 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
2 0/14 (80 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin11000
– P5 (≤ 5 % – 60 °C
BBME
EB 10 Type
Vmin 5 à Vmax 10 (≥ 11 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 30 000 cycles) Selon le liant

NF EN 13108-1:2007
3 0/10 (60 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin 11000
– P5 (≤ 5 % – 60 °C
BBME
EB 14 Type
Vmin 4 à Vmax 9 (≥ 11 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
3 0/14 (80 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

(à suivre)
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
Tableau I.b — Enrobés pour couche de roulement et de liaison

NF EN 13108-1:2007
Caractéristiques et formules recommandées (suite)

Caractéristiques générales Caractéristiques fondamentales

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 17 18

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.4.2 5.4.4
tableau 7

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison : – Smin5500
– P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBA C
EB 10 Type (60 girations) ITSR70 (≥ 70 %) (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-130 (≥ 130.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
1 0/10 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer Roulement : Roulement : – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %) – Vi = 4 % – Vs = 7 %
(60 girations)

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison : – Smin5500
– P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBA C
EB 10 Type (60 girations) ITSR70 (≥ 70 %) (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 10 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
2 0/10 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer Roulement : Roulement : – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %) – Vi = 4 % – Vs = 7 %
(60 girations)

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison : – Smin7000
EB 10 Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBA C (60 girations) ITSR70 (≥ 70 %) (≥ 7 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
et 10 000 cycles)
Série de base + série 2

roulement (pour le bitume modifié) 10 mm Selon le liant 10 Hz ou 0,02 s)


3 0/10

— 12 —
ou liaison et classe à déclarer Roulement : Roulement : – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %) – Vi = 4 % – Vs = 7 %
À déclarer

(60 girations)

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison : – Smin5500
– P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBA C
EB 14 Type (80 girations) ITSR70 (≥ 70 %) (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-130 (≥ 130.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
1 0/14 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer Roulement : Roulement : – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %) – Vi = 4 % – Vs = 7 %
(80 girations)

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison : – Smin5500
EB 14 – P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBA C
Type (80 girations) ITSR70 (≥ 70 %) (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
2 0/14 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer Roulement : Roulement : – Vi = 4 % – Vs = 7 %
ou liaison – Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %) – Vi = 4 % – Vs = 7 %
(80 girations)

Liaison :
Vmin 4 à Vmax 8 Liaison : – Smin7000
– P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBA C
EB 14 Type (80 girations) ITSR70 (≥ 70 %) (≥ 7 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
roulement (pour le bitume modifié) 14 mm et 10 000 cycles) Selon le liant
3 0/14 10 Hz ou 0,02 s)
ou liaison et classe à déclarer Roulement : Roulement : – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
Vmin 3 à Vmax 7 ITSR80 (≥ 80 %) – Vi = 4 % – Vs = 7 %
(80 girations)

(à suivre)
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
Tableau I.b — Enrobés pour couche de roulement et de liaison
(fin)
Caractéristiques et formules recommandées (suite)

Caractéristiques générales Caractéristiques fondamentales

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 17 18

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.4.2 5.4.4
tableau 7

– Smin5500
– P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBA D EB 10
Type
Vmin 5 à Vmax 9 (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-130 (≥ 130.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 10 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 10 000 cycles) Selon le liant
1 0/10 roulement (40 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %

– Smin5500
– P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBA D EB 10
Type
Vmin 5 à Vmax 9 (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 10 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 10 000 cycles) Selon le liant
2 0/10 roulement (40 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %

— 13 —
– Smin7000
– P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
Série de base + série 2

Type (≥ 7 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)


BBA D EB 10 Vmin 5 à Vmax 9 et 10 000 cycles)
(pour le bitume modifié) 10 mm ITSR80 (≥ 80 %) Selon le liant 10 Hz ou 0,02 s)
3 0/10 roulement (40 girations) – Vi = 4 % – Vs = 7 %
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
À déclarer

– Vi = 4 % – Vs = 7 %

– Smin5500
– P15 (≤ 15 % – 60 °C
BBA D EB 14
Type
Vmin 5 à Vmax 9 (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-130 (≥ 130.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 14 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 10 000 cycles) Selon le liant
1 0/14 roulement (60 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %

– Smin5500
– P10 (≤ 10 % – 60 °C
BBA D EB 14
Type
Vmin 5 à Vmax 9 (≥ 5 500 MPa à 15 °C, – ε6-100(≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 14 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 10 000 cycles) Selon le liant
2 0/14 roulement (60 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %

– Smin7000

NF EN 13108-1:2007
Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
BBA D EB 14 Vmin 5 à Vmax 9 (≥ 7 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 14 mm ITSR80 (≥ 80 %) et 10 000 cycles) Selon le liant
3 0/14 roulement (60 girations) 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
– Vi = 4 % – Vs = 7 %
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
NF EN 13108-1:2007
Tableau II.a — Enrobés pour couches d’assises
Caractéristiques et formules recommandées

Caractéristiques générales Caractéristiques empiriques

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.3.1.2 5.3.1.3
tableau 7

Formule (composition et granularité,


Appellation européenne de l’enrobé

Étendue (%) ***


Française de l’enrobé ****

y compris teneur en liant)


– Résistance

(au choix du producteur)


à la déformation

0,200 mm ou 1 mm
Appellation

Pourcentage de vides permanente P**


Sensibilité Teneur en liant

Tamis
Vmin – Vmax (%) Température

0,063 mm
Liant* D (mm) à l’eau – % vides éprouvette minimale
(méthode compacteur du mélange

2 mm

6 mm
ITSR***** Vi – Vs (méthode TLmin

D
giratoire) compacteur giratoire :
cf. NF EN 13108-20
— annexe 3)

— 14 —
Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
GB EB 14 Vmax 11 et 10 000 cycles) TLmin 3,8
(pour le bitume modifié) 14 mm ITSR70 (≥ 70 %) Selon le liant
2 0/14 assise (100 girations) (≥ 3,8 %)
et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11%
Série de base + série 2

Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
GB EB 20 Vmax 11 et 10 000 cycles) TLmin 3,8
(pour le bitume modifié) 20 mm ITSR70 (≥ 70 %) Selon le liant
2 0/20 assise (120 girations) (≥ 3,8 %)
À déclarer

et classe à déclarer – Vi = 8 % – Vs = 11%

Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
GB EB 14 Vmax 10 et 10 000 cycles) TLmin 4,2
(pour le bitume modifié) 14 mm ITSR70 (≥ 70 %)
3 0/14 assise (100 girations) (≥ 4,2 %)
et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %

Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
GB EB 20 Vmax 10 et 10 000 cycles) TLmin 4,2
(pour le bitume modifié) 20 mm ITSR70 (≥ 70 %) Selon le liant
3 0/20 assise (120 girations) (≥ 4,2 %)
et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
Tableau II.b — Enrobés pour couches d’assises
Caractéristiques et formules recommandées

Caractéristiques générales Caractéristiques fondamentales

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 17 18

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.4.2 5.4.4
tableau 7

Formule (composition et granularité,


Appellation européenne de l’enrobé
Française de l’enrobé ****

y compris teneur en liant)


– Résistance
à la déformation – module de rigidité
Appellation

Pourcentage de vides permanente P** minimal (MPa) – Fatigue (μdef)

D (mm)
Tamis
Vmin – Vmax (%) Sensibilité à l’eau – % vides éprouvette Température – %vides éprouvettes – % vides éprouvettes
Liant*
(méthode compacteur ITSR***** Vi – Vs (méthode du mélange (Vi – Vs) : (Vi – Vs) :
giratoire) compacteur giratoire : cf. NF EN 13108-20 cf. NF EN 13108-20 — annexe 3
cf. NF EN 13108-20 — annexe 3
— annexe 3)

— 15 —
– Smin9000
– P10 (≤ 10 % – 60 °C
GB EB 14
Type (≥ 9 000 MPa à 15 °C, – ε6-80 (≥ 80.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 14 mm Vmax 11 (100 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 10 000 cycles) Selon le liant
2 0/14 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %
– Vi = 8 % – Vs = 11%
– Vi = 7 % – Vs = 10 %

– Smin9000
– P10 (≤ 10 % – 60 °C
Série de base + série 2

GB EB 20
Type (≥ 9 000 MPa à 15 °C, – ε6-80 (≥ 80.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 20 mm Vmax 11 (120 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 10 000 cycles) Selon le liant
2 0/20 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %
– Vi = 8 % – Vs = 11%
À déclarer

– Vi = 7 % – Vs = 10 %

– Smin9000
Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
GB EB 14 (≥ 9 000 MPa à 15 °C, – ε6-90 (≥ 90.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 14 mm Vmax 10 (100 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 10 000 cycles) Selon le liant
3 0/14 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %
– Vi = 7 % – Vs = 10 %
– Vi = 7 % – Vs = 10 %

– Smin9000
– P10 (≤ 10 % – 60 °C
Type (≥ 9 000 MPa à 15 °C, – ε6-90 (≥ 90.10-6 à 10 °C, 25 Hz)

NF EN 13108-1:2007
GB EB 20 et 10 000 cycles)
(pour le bitume modifié) 20 mm Vmax 10 (120 girations) ITSR70 (≥ 70 %) Selon le liant 10 Hz ou 0,02 s)
3 0/20 assise – Vi = 7 % – Vs = 10 %
et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %
– Vi = 7 % – Vs = 10 %

(à suivre)
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
Tableau II.b — Enrobés pour couches d’assises

NF EN 13108-1:2007
(fin)
Caractéristiques et formules recommandées (suite)

Caractéristiques générales Caractéristiques fondamentales

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 17 18

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.4.2 5.4.4
tableau 7

– Smin11000
Type – P10 (≤ 10 % – 60 °C
GB EB 14 (≥ 11 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 14 mm Vmax 9 (100 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
4 0/14 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin11000
– P10 (≤ 10 % – 60 °C
GB EB 20
Type (≥ 11 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 20 mm Vmax 9 (120 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
4 0/20 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %
– Vi = 5 % – Vs = 8 %

– Smin14000
– P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
EME EB 10
Type (≥ 14 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 10 mm Vmax 10 (80 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
1 0/10 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %
– Vi = 7 % – Vs = 10 %
– Vi = 7 % – Vs = 10 %

– Smin14000
– P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
Série de base + série 2

Type (≥ 14 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)


EME EB 14

— 16 —
(pour le bitume modifié) 14 mm Vmax 10 (100 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
1 0/14 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %
– Vi = 7 % – Vs = 10 %
À déclarer

– Vi = 7 % – Vs = 10 %

– Smin14000
Type – P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
EME EB 20 (≥ 14 000 MPa à 15 °C, – ε6-100 (≥ 100.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
20 mm Vmax 10 (120 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
1 0/20 assise (pour le bitume modifié) 10 Hz ou 0,02 s)
– Vi = 7 % – Vs = 10 %
et classe à déclarer – Vi = 7 % – Vs = 10 %
– Vi = 7 % – Vs = 10 %

– Smin14000
– P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
EME EB 10
Type (≥ 14 000 MPa à 15 °C, – ε6-130 (≥ 130.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 10 mm Vmax 6 (80 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
2 0/10 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 3 % – Vs = 6 %
– Vi = 3 % – Vs = 6 %
– Vi = 3 % – Vs = 6 %

– Smin14000
P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
EME EB 14
Type (≥ 14 000 MPa à 15 °C, – ε6-130 (≥ 130.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 14 mm Vmax 6 (100 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
2 0/14 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 3 % – Vs = 6 %
– Vi = 3 % – Vs = 6 %
– Vi = 3 % – Vs = 6 %

– Smin14000
Type P7,5 (≤ 7,5 % – 60 °C
EME EB 20 (≥ 14 000 MPa à 15 °C, – ε6-130 (≥ 130.10-6 à 10 °C, 25 Hz)
(pour le bitume modifié) 20 mm Vmax 6 (120 girations) ITSR70 (≥ 70 %) et 30 000 cycles) Selon le liant
2 0/20 assise 10 Hz ou 0,02 s)
et classe à déclarer – Vi = 3 % – Vs = 6 %
– Vi = 3 % – Vs = 6 %
– Vi = 3 % – Vs = 6 %
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
Tableau III.a — Autres formules
Caractéristiques recommandées

Caractéristiques générales Caractéristiques empiriques

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.3.1.2 5.3.1.3
tableau 7

Étendue (%) ***


Française de l’enrobé ****

y compris teneur en liant)


Appellation européenne

Formule (composition
– Résistance

(au choix du producteur)


à la déformation

0,200 mm ou 1 mm
et granularité,
de l’enrobé
Appellation

Pourcentage de vides permanente P**

D (mm)
Teneur en liant

Tamis

0,063 mm
Vmin – Vmax (%) Sensibilité à l’eau – % vides éprouvette Température
Liant* minimale

2 mm

6 mm
(méthode compacteur ITSR***** Vi – Vs (méthode du mélange
TLmin

D
giratoire) compacteur giratoire :
cf. NF EN 13108-20
— annexe 3)

Enrobés de couche Type


TLmin 4,8
de roulement (pour le bitume modifié)
(≥ 4,8 %)
et de liaison et classe à déclarer

Type
Enrobés de couche TLmin 3,6
(pour le bitume modifié)
d’assise (≥ 3,6 %)
et classe à déclarer

— 17 —
Tableau III.b — Autres formules
Caractéristiques recommandées

Caractéristiques générales Caractéristiques fondamentales

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 17 18

5.2.6
Article de la norme 4.2 5.2.1 5.2.2 5.2.4 5.2.10 5.4.2 5.4.4
tableau 7
Française de l’enrobé ****

y compris teneur en liant)


Appellation européenne

Formule (composition

– Résistance
à la déformation – module de rigidité – Fatigue (μdef)
et granularité,
Appellation

de l’enrobé

Pourcentage de vides permanente P** minimal (MPa)


D (mm)

– % vides éprouvettes
Tamis

Vmin – Vmax (%) Sensibilité à l’eau – % vides éprouvette Température – % vides


Liant*
(méthode compacteur ITSR***** Vi – Vs (méthode du mélange éprouvettes (Vi – Vs) : (Vi – Vs) :
giratoire) compacteur giratoire : cf. NF EN 13108-20 cf. NF EN 13108-20

NF EN 13108-1:2007
cf. NF EN 13108-20 — annexe 3 ** — annexe 3 **
— annexe 3)

Enrobés de couche Type


de roulement (pour le bitume modifié)
et de liaison et classe à déclarer

Type
Enrobés de couche
(pour le bitume modifié)
d’assise
et classe à déclarer
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

NORME EUROPÉENNE EN 13108-1


EUROPÄISCHE NORM Mai 2007

EUROPEAN STANDARD + AC
Janvier 2008
ICS : 93.080.20

Version française

Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux —


Partie 1 : Enrobés bitumineux

Asphaltmischgut — Asphaltbeton — Bituminous mixtures — Material specifications —


Teil 1: Mischgutanforderungen Part 1: Asphalt concrete

La présente Norme européenne a été adoptée par le CEN le 12 octobre 2005.

Le corrigendum a pris effet le 30 janvier 2008 pour incorporation dans les trois versions linguistiques officielles
de l’EN.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la Norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Centre de Gestion ou auprès des membres du CEN.

La présente Norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version dans
une autre langue faite par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale et
notifiée au Centre de Gestion, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie,
Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie,
Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Centre de Gestion : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 2007 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 13108-1:2007 F
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Sommaire
Page

Avant-propos .......................................................................................................................................................... 4

Introduction ............................................................................................................................................................ 5

1 Domaine d'application .......................................................................................................................... 5

2 Références normatives ........................................................................................................................ 5

3 Termes, définitions, symboles et abréviations .................................................................................. 6


3.1 Termes et définitions ............................................................................................................................... 6
3.2 Symboles et abréviations ........................................................................................................................ 7

4 Spécifications des matériaux .............................................................................................................. 8


4.1 Généralités .............................................................................................................................................. 8
4.2 Liant ........................................................................................................................................................ 8
4.2.1 Généralités .............................................................................................................................................. 8
4.2.2 Liant pour mélanges formulés empiriquement ........................................................................................ 8
4.3 Granulats ................................................................................................................................................. 9
4.3.1 Gravillons ................................................................................................................................................ 9
4.3.2 Sable ....................................................................................................................................................... 9
4.3.3 Graves ..................................................................................................................................................... 9
4.3.4 Filler d’apport .......................................................................................................................................... 9
4.4 Agrégats d’enrobés ................................................................................................................................. 9
4.5 Additifs .................................................................................................................................................... 9

5 Spécifications du mélange ................................................................................................................. 10


5.1 Exigences empiriques ou fondamentales ............................................................................................. 10
5.1.1 Déclaration de la formulation ................................................................................................................ 10
5.1.2 Exigences empiriques ........................................................................................................................... 10
5.1.3 Exigences fondamentales ..................................................................................................................... 10
5.2 Exigences générales ............................................................................................................................. 10
5.2.1 Composition et granularité .................................................................................................................... 10
5.2.2 Pourcentage de vides ........................................................................................................................... 11
5.2.3 Enrobage et homogénéité ..................................................................................................................... 12
5.2.4 Sensibilité à l’eau .................................................................................................................................. 12
5.2.5 Résistance à l’abrasion par pneumatiques à crampons ....................................................................... 13
5.2.6 Résistance aux déformations permanentes .......................................................................................... 13
5.2.7 Comportement au feu ........................................................................................................................... 14
5.2.8 Résistance au carburant pour application sur aérodromes ................................................................... 15
5.2.9 Résistance aux produits de déverglaçage pour application sur aérodromes ........................................ 15
5.2.10 Température du mélange ...................................................................................................................... 15
5.2.11 Durabilité ............................................................................................................................................... 15
5.3 Exigences empiriques ........................................................................................................................... 16
5.3.1 Composition, granularité, teneur en liant et additifs .............................................................................. 16
5.3.2 Valeurs Marshall pour application sur aéroports ................................................................................... 18
5.3.3 Vides remplis par le bitume ................................................................................................................... 19
5.3.4 Vides dans les granulats ....................................................................................................................... 20
5.3.5 Pourcentage de vides à 10 girations ..................................................................................................... 21
5.3.6 Excès de spécification ........................................................................................................................... 21

2
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Sommaire (fin)
Page

5.4 Exigences fondamentales ..................................................................................................................... 21


5.4.1 Composition, granularité et teneur en liant ........................................................................................... 21
5.4.2 Module de rigidité .................................................................................................................................. 22
5.4.3 Résistance aux déformations permanentes lors d'un essai triaxial en compression ............................ 23
5.4.4 Résistance à la fatigue .......................................................................................................................... 24
5.4.5 Excès de spécification ........................................................................................................................... 24

6 Évaluation de la conformité ............................................................................................................... 25

7 Identification ........................................................................................................................................ 25

Annexe A (normative) Calcul de la pénétrabilité ou du point de ramollissement du liant


d'un mélange en cas d'utilisation d’agrégats d’enrobés ............................................................. 26
A.1 Généralités ............................................................................................................................................ 26
A.2 Calcul de la pénétrabilité du liant d’un mélange .................................................................................... 26
A.3 Calcul du point de ramollissement du liant d’un mélange ..................................................................... 26

Annexe ZA (informative) Relation entre la présente Norme Européenne


et les exigences essentielles de la Directive UE Produits de construction ............................... 27
ZA.1 Domaine d'application et caractéristiques applicables .......................................................................... 27
ZA.2 Procédure(s) d’attestation de conformité des enrobés bitumineux ....................................................... 30
ZA.2.1 Système(s) d'attestation de conformité ................................................................................................. 30
ZA.2.2 Certificat CE de conformité et déclaration de conformité ...................................................................... 32
ZA.3 Marquage CE et étiquetage .................................................................................................................. 33

3
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Avant-propos

Le présent document (EN 13108-1:2006) a été élaboré par le Comité Technique CEN/TC 227 «Matériaux pour les
routes», dont le secrétariat est tenu par DIN.
Cette Norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale, soit par publication d'un texte identique, soit
par entérinement, au plus tard en novembre 2006, et toutes les normes nationales en contradiction devront être
retirées au plus tard en janvier 2008.
L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de droits de
propriété intellectuelle ou de droits analogues. Le CEN et/ou le CENELEC ne saurait [sauraient] être tenu[s] pour
responsable[s] de ne pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence
Le présent document a été élaboré dans le cadre d'un mandat donné au CEN par la Commission Européenne et
l'Association Européenne de Libre Échange et vient à l'appui des exigences essentielles de la (de) Directive(s) UE.
Pour la relation avec la (les) Directive(s) UE, voir l'annexe ZA informative, qui fait partie intégrante du présent
document.
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre cette Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Danemark,
Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte,
Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède
et Suisse.
Cette Norme européenne fait partie de la série de normes mentionnées ci-après :
EN 13108-1, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 1 : Enrobés bitumineux
EN 13108-2, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 2 : Bétons bitumineux très minces
EN 13108-3, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 3 : Bétons bitumineux souples
EN 13108-4, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 4 : Hot Rolled Asphalt
EN 13108-5, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 5 : Stone Mastic Asphalt
EN 13108-6, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 6 : Asphalte Coulé Routier
EN 13108-7, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 7 : Bétons bitumineux drainants
EN 13108-8, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 8 : Agrégats d’enrobés
EN 13108-20, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 20 : Épreuve de formulation
EN 13108-21, Mélanges bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 21 : Maîtrise de la production.
Elle ne remplace aucune Norme Européenne déjà existante.

4
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Introduction
L’objectif final est de spécifier les enrobés bitumineux en termes de propriétés fondamentales fondées sur les
performances. Cependant, étant donné les différents degrés de connaissance et d’expérience eu égard aux
spécifications fondamentales pour ce type de mélange en Europe, il n’est pas possible de choisir uniquement
l’approche fondamentale.
Cette Norme européenne fournit donc deux approches pour la spécification des enrobés bitumineux :
— la première, dite approche empirique spécifie les enrobés bitumineux en termes de recettes de compositions
et d’exigences pour les constituants, en association avec des exigences additionnelles fondées sur des essais
en relation avec des performances. Ces exigences sont données en 5.2 et 5.3 ;
— la seconde, dite approche fondamentale, spécifie les enrobés bitumineux en termes d’exigences fondées sur des
performances liées à des prescriptions limitées de composition et de constituants, offrant un large degré de liberté.
Ces exigences sont données en 5.2 et 5.4.
On peut penser que, lorsque les utilisateurs auront acquis de I’expérience avec la réalisation d’essais fondés sur les
performances, ils auront tendance à privilégier l’approche fondamentale pour les spécifications.
Les enrobés bitumineux sont utilisés pour les couches de roulement, les couches de liaison, les couches
de reprofilage et les couches d’assise.

1 Domaine d'application
Cette Norme européenne spécifie les exigences relatives aux mélanges appartenant à la famille des enrobés
bitumineux et utilisés pour les routes, aéroports et autres zones de circulation.
NOTE Une spécification sur un mélange issue de cette norme peut être utilisée soit pour déclarer la conformité d’un mélange
à des exigences connues soit pour faire savoir ce que sont ces exigences.

Cette Norme européenne comporte des exigences pour le choix des constituants. Elle est destinée à être utilisée
conjointement avec les EN 13108-20 et EN 13108-21.
Les enrobés bitumineux contenant des liants chimiquement modifiés qui ne relèvent pas de la Norme EN 14023
ne sont pas couverts par la présente Norme européenne.

2 Références normatives
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les
références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du document
de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

EN 1097-6, Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats — Partie 6 :
Détermination de la masse volumique réelle et du coefficient d’absorption d’eau.

EN 1426, Bitumes et liants bitumineux — Détermination de la pénétrabilité à l’aiguille.

EN 1427, Bitumes et liants bitumineux — Détermination de la température de ramollissement — Méthode bille


et anneau.

EN 12591, Bitumes et liants bitumineux — Spécifications des bitumes routiers.

EN 12697-3, Mélanges bitumineux — Méthodes d’essai pour enrobés à chaud — Partie 3 : Récupération
des bitumes : Évaporateur rotatif.

EN 12697-4, Mélanges bitumineux — Méthodes d’essai pour enrobés à chaud — Partie 4 : Récupération
des bitumes : Colonne à distiller.

5
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

EN 12697-13, Mélanges bitumineux — Méthodes d’essai pour enrobés à chaud — Partie 13 : Mesure
de température.

EN 13043, Granulats pour mélanges hydrocarbonés et pour enduits superficiels utilisés dans la construction
des chausses, aérodromes et d’autres zones de circulation.

EN 13108-4:2006, Mélanges Bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 4 : Hot Rolled Asphalt.

EN 13108-8, Mélanges Bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 8 : Agrégats d’enrobés.

EN 13108-20:2006, Mélanges Bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 20 : Épreuve de formulation.

EN 13108-21:2006, Mélanges Bitumineux — Spécifications des matériaux — Partie 21 : Maîtrise de la production.

EN 13501-1, Classement au feu des produits et éléments de construction — Partie 1 : Classement à partir
des données d’essais de réaction au feu.

prEN 13924, Bitumes et liants bitumineux — Spécifications des bitumes durs.

EN 14023, Bitumes et liants bitumineux — Spécifications des bitumes modifies par des polymères.

ISO 565, Tamis de contrôle — Tissus métalliques, tôles métalliques perforées et feuilles éléctroformées —
Dimensions nominales des ouvertures.

3 Termes, définitions, symboles et abréviations

3.1 Termes et définitions


Pour les besoins de la présente norme européenne, les termes et définitions suivants s’appliquent.

3.1.1
chaussée
structure composée d’une ou plusieurs couches, destinée à faciliter le passage de la circulation sur le terrain

3.1.2
couche élémentaire
élément de chaussée mis en oeuvre en une seule opération

3.1.3
couche
élément structurel d’une chaussée composée d’un seul matériau. Une couche peut être répandue en une
ou plusieurs couches élémentaires

3.1.4
couche de roulement
couche supérieure de la chaussée en contact avec la circulation

3.1.5
couche de liaison
couche de chaussée entre la couche de roulement et l’assise

3.1.6
couche de reprofilage
couche d’épaisseur variable appliquée sur une couche ou une surface déjà existante de façon à obtenir le profil
nécessaire à la mise en oeuvre d’une autre couche d’épaisseur constante

6
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

3.1.7
assise
élément structurel principal d’une chaussée. L’assise peut être mise en œuvre en une ou plusieurs couches,
appelées «couche de base», «couche de fondation», etc.

3.1.8
enrobé bitumineux
enrobé dont la composition granulométrique est continue ou discontinue pour former un blocage des granulats

3.1.9
formule du mélange
composition d’un mélange exprimée en termes de composition
NOTE La formule du mélange peut être exprimée de deux manières (voir 3.1.10 et 3.1.11).

3.1.10
composition de laboratoire
expression de la formule d’un mélange en termes de constituants, de courbe granulométrique et de pourcentage
de bitume introduit dans le mélange
NOTE Ce sera généralement le résultat de la formulation et de la validation d’un mélange en laboratoire.

3.1.11
composition de production
expression de la formule d’un mélange en termes de constituants, de granularité moyenne et de teneur en liant
soluble, déterminée après analyse
NOTE Ce sera généralement le résultat de la validation par la production.

3.1.12
additif
constituant qui peut être ajouté au mélange en petites quantités, par exemple, des fibres minérales ou organiques,
ou bien des polymères, pour modifier les caractéristiques mécaniques, la maniabilité ou la couleur du mélange

3.1.13
exigence fondée sur une performance
exigence pour une propriété fondamentale (par exemple module, fatigue) qui indique les performances et qui apparaît
dans l’approche fondamentale de celles-ci

3.1.14
exigence en relation avec une performance
exigence pour une caractéristique (par exemple, propriétés de résistance à l’orniérage, propriétés Marshall) qui est
corrélée avec une propriété physique fondamentale qui permet de prédire les performances

3.1.15
spécification empirique
combinaison d’exigences portant sur la composition et les constituants avec des exigences en relation avec
des performances

3.1.16
spécification fondamentale
combinaison d’exigences fondées sur les performances avec des exigences limitées concernant la composition
et les constituants, offrant plus de degrés de liberté que dans le cas d’une spécification empirique
NOTE En pratique, certaines caractéristiques sont en relation avec des performances.

3.2 Symboles et abréviations


EB Enrobés Bitumineux.
D Dimension maximale du plus gros granulat dans le mélange, en millimètres (mm).

7
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

4 Spécifications des matériaux

4.1 Généralités
Seuls, les matériaux dont la conformité est avérée doivent être utilisés.
La reconnaissance de la conformité doit s’appuyer sur un ou plusieurs des documents suivants :
— une Norme européenne ;
— un Agrément Technique Européen ;
— des spécifications pour les matériaux pour lesquels l’expérience démontre qu’ils ont donné satisfaction comme
constituants pour enrobés. La preuve de leur adéquation doit être apportée. Cette preuve peut être fondée sur la
recherche et sur l’expérience acquise.
NOTE Il est de pratique courante dans l’industrie Européenne des enrobés d’utiliser des additifs tels que des fibres
minérales ou organiques, des pigments, des cires, etc., qui ne sont pas couverts par une norme européenne ou un agrément
technique européen (ATE). Cette norme européenne permet l’utilisation de ces matériaux.

4.2 Liant
4.2.1 Généralités
Le liant pour les mélanges formulés de façon empirique ou fondamentale doit être un bitume pur, un bitume modifié
ou un bitume dur. Le bitume pur doit être conforme à l’EN 12591, le bitume modifié à l’EN 14023 et le bitume dur
au prEN 13924.
Le liant pour les mélanges formulés empiriquement doit être conforme au 4.2.2.
Il est possible d’ajouter de l’asphalte naturel conforme à l’Annexe B de l’EN 13108-4:2006.

4.2.2 Liant pour mélanges formulés empiriquement

4.2.2.1 Choix du liant


La classe du bitume pur, le type et la classe du bitume modifié, ainsi que la quantité et la catégorie de l’asphalte
naturel doivent être spécifiés. La classe du bitume pur doit être choisie parmi les classes comprises entre 20/30
et 330/430 incluses et dans le cas de bitume dur, la classe doit être choisie entre les classes 10/20 et 15/25.
NOTE Etant donné la grande variété des conditions climatiques, des trafics, des matériaux utilisés, etc., il peut être
nécessaire, localement, de sélectionner des liants spécifiques.

Lorsqu’un bitume modifié est utilisé pour améliorer des caractéristiques qui ne sont pas couvertes par l’approche de
spécification empirique, il doit être fourni une preuve additionnelle. Cette preuve doit être fournie par des
investigations utilisant les normes de la série EN 12697 et montrant que le bitume modifié permet d’améliorer
la caractéristique fonctionnelle souhaitée. La preuve peut être apportée par des résultats de recherches antérieures.
NOTE L’EN 14023 est un système de classification et elle est uniquement destinée à caractériser les bitumes modifiés. Les
spécifications des bitumes modifiés ne sont pas fondées sur les propriétés fonctionnelles, et il n’est pas possible de les
combiner avec les spécifications empiriques de l’enrobé pour en démontrer le comportement fonctionnel. La preuve exigée
doit normalement être une épreuve de formulation sur un mélange similaire incluant le liant modifié et donnant satisfaction pour
la caractéristique recherchée. La classe du bitume pur, le type et la classe du bitume modifié, la classe du bitume dur ainsi que
la quantité et la catégorie de l’asphalte naturel peuvent être choisis.

4.2.2.2 Couches de roulement avec des agrégats d’enrobés


Lorsque l’on utilise plus de 10 % en masse d’agrégats d’enrobés par rapport au mélange total provenant de mélanges
contenant principalement du bitume pur et lorsque le liant ajouté au mélange est un bitume pur et que la classe de
ce bitume est spécifiée, le liant doit être conforme à l’exigence suivante :
— la pénétrabilité ou le point de ramollissement du liant du mélange final, calculé à partir des valeurs de pénétrabilité
ou du point de ramollissement du liant d’ajout et du liant issu des agrégats, doit satisfaire aux valeurs demandées
pour la pénétrabilité ou pour le point de ramollissement de la classe spécifiée. Ce calcul doit être réalisé
conformément aux méthodes décrites dans l’Annexe A. Seule, la valeur demandée pour la pénétrabilité ou pour
le point de ramollissement doit être spécifiée.

8
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

4.2.2.3 Couches de reprofilage, couches de liaison et d’assise avec des agrégats d’enrobés
Lorsque l’on utilise plus de 20 % en masse d’agrégats d’enrobés par rapport au mélange total provenant de mélanges
contenant principalement du bitume pur et lorsque le liant ajouté au mélange est un bitume pur et que la classe de
ce bitume est spécifiée, le liant doit être conforme à l’exigence suivante :
— la pénétrabilité ou le point de ramollissement du liant du mélange final, calculé à partir des valeurs de pénétrabilité
ou du point de ramollissement du liant d’ajout et du liant issu des agrégats, doit satisfaire aux valeurs demandées
pour la pénétrabilité ou pour le point de ramollissement de la classe spécifiée. Ce calcul doit être réalisé
conformément aux méthodes décrites dans l’Annexe A. Seule, la valeur demandée pour la pénétrabilité ou pour
le point de ramollissement doit être spécifiée.

4.3 Granulats
4.3.1 Gravillons
Le gravillon doit être conforme à l’EN 13043 et approprié à l’usage prévu.

4.3.2 Sable
Le sable doit être conforme à l’EN 13043 et approprié à l’usage prévu. Pour les mélanges avec des spécifications
fondamentales, l’angularité ne doit pas être spécifiée.

4.3.3 Graves
Les graves doivent être conformes à l’EN 13043 et appropriées à l’usage prévu.

4.3.4 Filler d’apport


Le filler d’apport doit être conforme à l’EN 13043 et approprié à l’usage prévu. La quantité de filler d’apport doit
être spécifiée.
Le pouvoir rigidifiant ne doit pas être spécifié pour les mélanges formulés de façon fondamentale.
NOTE 1 Le terme filler comprend des matériaux comme le ciment et la chaux hydratée.
NOTE 2 L’expression «appropriés à l’usage prévu» utilisée de 4.3.1 à 4.3.4 signifie que la sélection des exigences
et de la catégorie particulière dépend d’un certain nombre de conditions. Ces conditions peuvent comprendre la densité
du trafic, les conditions climatiques, la mise en oeuvre de la couche dans laquelle le mélange est utilisé ainsi que des
considérations économiques.

4.4 Agrégats d’enrobés


L’utilisation et la quantité d’agrégats d’enrobés ainsi que la famille d’enrobés dont ils proviennent ou proviendront,
doivent être spécifiées.
Les caractéristiques déclarées pour les agrégats d’enrobés conformément à l’EN 13108-8 doivent être conformes
aux exigences requises et appropriées à l’usage prévu.
NOTE L’expression «appropriées à l’usage prévu» signifie que le choix des exigences et d’une catégorie particulière est
fonction d’un certain nombre de conditions. Ces conditions peuvent comprendre la densité du trafic, les conditions climatiques,
la mise en oeuvre de la couche dans laquelle le mélange sera utilisé, ainsi que des considérations d’ordre économique.
La dimension supérieure D du granulat dans l’agrégat d’enrobés ne doit pas excéder la dimension supérieure D
du mélange. Les propriétés du granulat de l’agrégat d’enrobés doivent satisfaire aux exigences sélectionnées
pour le granulat pour le mélange.

4.5 Additifs
La nature et les caractéristiques de tous les additifs doivent être déclarées et être conformes aux spécifications
requises en 4.1.

9
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5 Spécifications du mélange

5.1 Exigences empiriques ou fondamentales


5.1.1 Déclaration de la formulation
La formule du mélange doit être déclarée et documentée.

5.1.2 Exigences empiriques


La formule du mélange doit être conforme aux exigences générales et aux exigences empiriques sélectionnées
en 5.2 et 5.3.

5.1.3 Exigences fondamentales


La formule du mélange doit être conforme aux exigences générales et aux exigences fondamentales sélectionnées
en 5.2 et 5.4.

5.2 Exigences générales


5.2.1 Composition et granularité

5.2.1.1 Composition
La granulométrie doit être exprimée en pourcentage en masse de la totalité du mélange granulaire. Les teneurs
en liant et additif doivent être exprimées en pourcentage en masse du mélange total. À l’exception du tamis
de 0,063 mm, les pourcentages de passants au tamis doivent être exprimés à 1 % près. Concernant la teneur en liant,
en additif et le pourcentage de passant au tamis de 0,063 mm, les valeurs doivent être exprimées à 0,1 % près.

5.2.1.2 Granularité
Conformément à l’EN 13043, les tamis utilisés doivent appartenir soit à la série de base plus la série 1, soit à la série
de base plus la série 2.
Les spécifications sur la granularité doivent être exprimées en terme de valeurs maximale et minimale de
pourcentages de passant aux tamis de 1,4 D, D, 2 mm et 0,063 mm. Il n’est pas permis de combiner les tamis des
séries un et deux.
D et les tamis compris entre D et 2 mm doivent être sélectionnés parmi les tamis suivants :
— série de base plus la série 1 : 4 mm ; 5,6 mm ; 8 mm ; 11,2 mm ; 16 mm ; 22,4 mm ; 31,5 mm ;
— série de base plus la série 2 : 4 mm ; 6,3 mm ; 8 mm ; 10 mm ; 12,5 mm ; 14 mm ; 16 mm ; 20 mm ; 31,5 mm.
Les Tableaux 1 et 2 spécifient les fourchettes de granularité pour les enrobés bitumineux. Les pourcentages de
passant aux tamis D, 2 mm et 0,063 mm de l’enveloppe de granularité choisie ne doivent pas dépasser les valeurs
maximale et minimale indiquées dans le Tableau 1 ou 2.

Tableau 1 — Enveloppe de granularité de la formule — Tamis de la série de base plus la série 1

D 4 5 (5,6) 9 11 (11,2) 16 22 (22,4) 32 (31,5)

Tamis Passant au tamis


mm % en masse

1,4 D a) 100 100 100 100 100 100 100

D 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100

2 50 – 85 15 – 72 10 – 72 10 – 60 10 – 50 b) 10 – 50 b) 10 – 50

0,063 5,0 – 17,0 2,0 – 15,0 2,0 – 13,0 2,0 – 12,0 0 – 12,0 0 – 11,0 0 – 11,0

a) Lorsque le tamis calculé pour 1,4 D ne correspond pas exactement à un tamis de la série de l’ISO 565/R 20,
le tamis le plus proche doit être adopté.
b) Pour applications sur aéroports, le pourcentage maximal de passant à 2 mm peut être porté à 60 %.

10
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Tableau 2 — Enveloppe de granularité de la formule — Tamis de la série de base plus la série 2

D 4 6 (6,3) 8 10 12 (12,5) 14 16 20 32 (31,5)

Tamis Passant au tamis


mm % en masse

1,4 D a) 100 100 100 100 100 100 100 100 100

D 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100 90 – 100

2 50 – 85 15 – 72 10 – 72 10 – 60 10 – 55 10 – 50 b) 10 – 50 b) 10 – 50 b) 10 – 50

0,063 5,0 – 17,0 2,0 – 15,0 2,0 – 13,0 2,0 – 12,0 2,0 – 12,0 0 – 12,0 0 – 12,0 0 – 11,0 0 – 11,0

a) Lorsque le tamis calculé pour 1,4 D ne correspond pas exactement à un tamis de la série de base plus la série 2, le tamis
le plus proche doit être adopté.
b) Pour applications sur aéroports, le pourcentage maximal de passant à 2 mm peut être porté à 60 %.

5.2.2 Pourcentage de vides


Le pourcentage de vides des éprouvettes préparées conformément au 6.5 de l’EN 13108-20:2006, doit être compris
entre les valeurs maximale et minimale sélectionnées dans les Tableaux 3 et 4.
La méthode de compactage des éprouvettes doit être sélectionnée dans le Tableau C.1 de l’EN 13108-20:2006.
Le pourcentage de vides doit être déterminé conformément au D.2 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 3 — Pourcentage maximal de vides, Vmax

Pourcentage maximal de vides Catégorie


en % Vmax

2,0 Vmax2

2,5 Vmax2,5

3,0 Vmax3

3,5 Vmax3,5

4,0 Vmax4

4,5 Vmax4,5

5,0 Vmax5

5,5 Vmax5,5

6,0 Vmax6

7,0 Vmax7

8,0 Vmax8

9,0 Vmax9

10,0 Vmax10

11,0 Vmax11

12,0 Vmax12

13,0 Vmax13

14,0 Vmax14

Aucune exigence Vmax NR

11
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Tableau 4 — Pourcentage minimal de vides, Vmin

Pourcentage minimal de vides Catégorie


en % Vmin

0,5 Vmin0,5

1,0 Vmin1

1,5 Vmin1,5

2,0 Vmin2

2,5 Vmin2,5

3,0 Vmin3

3,5 Vmin3,5

4,0 Vmin4

4,5 Vmin4,5

5,0 Vmin5

5,5 Vmin5,5

6,0 Vmin6

Aucune exigence Vmin NR

5.2.3 Enrobage et homogénéité


Le matériau en sortie de centrale doit être d’apparence homogène avec les granulats complètement enrobés par
le liant. Le matériau ne doit pas présenter d’agglomérats de sable (mottes).

5.2.4 Sensibilité à l’eau


La sensibilité à l’eau d’éprouvettes préparées conformément au 6.5 de l’EN 13108-20:2006, doit être sélectionnée
parmi les catégories du rapport de résistance en traction indirecte, ITSR, du Tableau 5.
La méthode de compactage des éprouvettes doit être sélectionnée dans le Tableau C.1 de l’EN 13108-20:2006.
La sensibilité à l’eau doit être déterminée conformément au D.3 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 5 — Rapport minimal de la résistance


en traction indirecte, ITSR

Rapport minimal de résistance Catégorie


en traction indirecte, en % ITSR

90 ITSR90

80 ITSR80

70 ITSR70

60 ITSR60

Aucune exigence ITSRNR

12
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5.2.5 Résistance à l’abrasion par pneumatiques à crampons


La résistance à l’abrasion par pneumatiques à crampons d’éprouvettes préparées conformément au 6.5
de l’EN 13108-20:2006, doit être sélectionnée parmi les catégories du Tableau 6.
La méthode de compactage des éprouvettes doit être sélectionnée dans le Tableau C.1 de l’EN 13108-20:2006.
La résistance à l’abrasion par pneumatiques à crampons doit être déterminée conformément au D.4
de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 6 — Valeur maximale d'abrasion, AbrA

Valeur maximale d’abrasion, Catégorie


en ml AbrA

20 AbrA20

24 AbrA24

28 AbrA28

32 AbrA32

36 AbrA36

40 AbrA40

45 AbrA45

50 AbrA50

55 AbrA55

60 AbrA60

Aucune exigence AbrANR

5.2.6 Résistance aux déformations permanentes


La résistance aux déformations permanentes d’éprouvettes préparées conformément au 6.5 de l’EN 13108-20:2006,
doit être sélectionnée parmi les catégories des Tableaux 7, 8 ou 9.
La méthode de compactage des éprouvettes doit être sélectionnée dans le Tableau C.1 de l’EN 13108-20:2006.
La fourchette entre les limites supérieure et inférieure sélectionnées doit être de 2 % pour le taux de compactage
et de 3 % pour le pourcentage de vides.
Le pourcentage de vides des éprouvettes doit être spécifié conformément au D.2 de l’EN 13108-20:2006.
La résistance à la déformation permanente mesurée par l’essai d’orniérage doit être déterminée conformément
au D.6 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 7 — Résistance aux déformations permanentes —


Grand modèle a) — Profondeur maximale d'ornière en pourcentage, P

Profondeur maximale d’ornière en % Catégorie P

5,0 P5

7,5 P7,5

10,0 P10

15,0 P15

20,0 P20

Aucune exigence PNR

a) Pour charge à l’essieu ≥ 13 t.

13
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Tableau 8 — Résistance aux déformations permanentes —


Petit modèle procédure B a) — Conditionnement dans l’air —
Pente d’orniérage maximale WTSair

Pente maximale d’orniérage, Catégorie


en mm pour 103 cycles de chargement WTSair

0,03 WTSair0,03

0,05 WTSair0,05

0,07 WTSair0,07

0,10 WTSair0,10

0,15 WTSair0,15

0,30 WTSair0,30

0,40 WTSair0,40

0,50 WTSair0,50

0,60 WTSair0,60

0,80 WTSair0,80

1,00 WTSair1,00

Aucune exigence WTSairNR

a) Pour charge à l’essieu < 13 t.

Tableau 9 — Résistance aux déformations permanentes —


Petit modèle procédure B a) — Conditionnement dans l’air —
Profondeur maximale d’ornière PRDair

Profondeur maximale Catégorie


d’ornière, en % PRDair

1,0 PRDair1,0

1,5 PRDair1,5

2,0 PRDair2,0

3,0 PRDair3,0

5,0 PRDair5,0

7,0 PRDair7,0

9,0 PRDair9,0

Aucune exigence PRDairNR

a) Pour charge à l’essieu < 13 t.

5.2.7 Comportement au feu


Si le producteur déclare une euroclasse pour le comportement au feu, (c’est-à-dire que l’enrobé est soumis
à des exigences réglementaires) l’enrobé bitumineux doit faire l’objet d’un essai et être classé conformément
à l’EN 13501-1.

14
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5.2.8 Résistance au carburant pour application sur aérodromes


La résistance au carburant d’éprouvettes préparées conformément au 6.5 de l’EN 13108-20:2006, doit être
sélectionnée parmi les catégories bonne, modérée, faible ou pas d’exigence.
La méthode de compactage des éprouvettes doit être sélectionnée dans le Tableau C.1 de l’EN 13108-20:2006.
La résistance au carburant doit être déterminée conformément au D.11 de l’EN 13108-20:2006.

5.2.9 Résistance aux produits de déverglaçage pour application sur aérodromes


La résistance aux produits de déverglaçage d’éprouvettes préparées conformément au 6.5 de l’EN 13108-20:2006,
doit être sélectionnée parmi les catégories du Tableau 10.
La méthode de compactage des éprouvettes doit être sélectionnée dans le Tableau C.1 de l’EN 13108-20:2006.
La résistance aux produits de déverglaçage doit être déterminée conformément au D.12 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 10 — Adhésion minimale, β

Adhésion minimale Catégorie


en % β
100 β100
85 β85
70 β70
55 β55
Aucune exigence βNR

5.2.10 Température du mélange


Dans le cas de l’utilisation de bitume routier, les températures maximales du mélange, mesurées conformément à
l’EN 12697-13, doivent être inférieures aux limites supérieures du Tableau 11. La température maximale s’applique
en tous points de la centrale. La température minimale du mélange bitumineux à la livraison doit être déclarée par
le fabricant.

Tableau 11 — Limites de température du mélange

Grade de bitume Température en °C

20/30 160 à 200

30/45 155 à 195

35/50, 40/60 150 à 190

50/70, 70/100 140 à 180

100/150, 160/220 130 à 170

250/330, 330/430 120 à 160

Lorsqu’un bitume modifié, un bitume dur ou des additifs sont utilisés, des températures différentes peuvent être
appliquées. Dans ce cas, celles-ci doivent être documentées et déclarées dans le cadre du marquage réglementaire.

5.2.11 Durabilité
Les enrobés bitumineux produits conformément aux exigences de cette Norme européenne peuvent être considérés
comme ayant une durée de vie raisonnable.
NOTE Une durée de vie raisonnable dans le contexte de cette norme européenne est la période durant laquelle
les performances de la construction seront maintenues à un niveau compatible avec les performances déclarées
des caractéristiques.

15
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5.3 Exigences empiriques


5.3.1 Composition, granularité, teneur en liant et additifs

5.3.1.1 Généralités
La granularité de la formule du mélange doit être conforme au 5.3.1.2.
La teneur en liant de la formule du mélange doit être conforme au 5.3.1.3.
La teneur en additif de la formule du mélange doit être conforme au 5.3.1.4.
Lorsqu’on utilise des agrégats d’enrobés issus de mélanges dans lesquels un bitume modifié et/ou un additif ont été
utilisés, et/ou lorsque le mélange lui-même contient un bitume modifié ou un additif, la quantité d’agrégats d’enrobé
ne doit pas, à moins d’un accord préalable entre le producteur et le client, dépasser 10 % en masse du mélange total
pour les couches de roulement et 20 % en masse du mélange total pour les couches d’assises, couches de liaison,
couche de reprofilage. Tout accord passé entre le client et le producteur ne doit pas être contraire aux exigences
de la réglementation nationale.

5.3.1.2 Granularité
Les exigences de granularité pour la formule doivent être exprimées sous forme de valeurs maximale et minimale
pour les pourcentages de passant au tamis de 1,4 D ; D ; un tamis caractéristique intermédiaire, 2 mm ; un tamis
caractéristique intermédiaire et 0,063 mm. L’enveloppe de la courbe granulométrique doit être comprise entre les
limites (limites incluses) des Tableaux 1 ou 2. De plus, les exigences pour l’enveloppe de la courbe granulométrique
peuvent inclure les pourcentages de passants à un tamis optionnel supplémentaire compris entre D et 2 mm et à un
tamis optionnel supplémentaire à maille fine compris entre 2 mm et 0,063 mm. Le tamis optionnel à maille fine doit
être choisi parmi les tamis suivants : 1 mm, 0,5 mm, 0,25 mm et 0,125 mm.
La formule du mélange doit être à l’intérieur du fuseau granulométrique.
Les fourchettes entre les valeurs maximale et minimale pour le fuseau granulométrique doivent être choisies en tant
qu’unique valeur entre les limites données (valeurs incluses) du Tableau 12.
Dans le cas d’une composition granulométrique fixée conforme aux exigences des tableaux 1 ou 2, l’utilisation de la
valeur minimale du tableau 12 n’est pas exigée.

Tableau 12 — Étendues entre les valeurs maximale et minimale


pour un fuseau granulométrique choisi

Tamis Fourchettes
en mm en % en masse

D 10

Tamis caractéristique intermédiaire 10 à 30 a)

Tamis optionnel entre D et 2 10 à 30 a)

2 5 à 25 a)

Tamis caractéristique intermédiaire 4 à 25 a)

Tamis optionnel entre 2 et 0,063 4 à 25 a)

0,063 2 à 12 a)

a) Valeur à choisir dans la plage comprise entre les valeurs minimale


et maximale données (limites incluses).

16
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5.3.1.3 Teneur en liant


La teneur minimale en liant de la formule du mélange doit être choisie parmi les catégories indiquées dans
le Tableau 13. Les exigences relatives à la teneur en liant doivent être corrigées en les multipliant par le facteur :

α = 2,650
---------------
ρa

où :
ρa est la masse volumique absolue, en mégagrammes par mètre cube (Mg/m3), déterminée sur la moyenne
pondérée de la fraction minérale totale, conformément à l’EN 1097-6.
NOTE La teneur en liant comprend le liant des agrégats et celui de l’asphalte naturel, le cas échéant.

Tableau 13 — Teneur minimale en liant, TLmin

Teneur minimale en liant


Catégorie TLmin
% en masse
3,0 TLmin3,0
3,2 TLmin3,2
3,4 TLmin3,4
3,6 TLmin3,6
3,8 TLmin3,8
4,0 TLmin4,0
4,2 TLmin4,2
4,4 TLmin4,4
4,6 TLmin4,6
4,8 TLmin4,8
5,0 TLmin5,0
5,2 TLmin5,2
5,4 TLmin5,4
5,6 TLmin5,6
5,8 TLmin5,8
6,0 TLmin6,0
6,2 TLmin6,2
6,4 TLmin6,4
6,6 TLmin6,6
6,8 TLmin6,8
7,0 TLmin7,0
7,2 TLmin7,2
7,4 TLmin7,4
7,6 TLmin7,6
7,8 TLmin7,8
8,0 TLmin8,0

5.3.1.4 Additifs
Les spécifications pour les additifs doivent être exprimées par le type et la quantité de chaque additif.

17
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5.3.2 Valeurs Marshall pour application sur aéroports


La stabilité Marshall, le fluage Marshall et le rapport Marshall des échantillons préparés conformément au 6.5
de l’EN 13108-20:2006, doivent être choisis parmi les catégories des Tableaux 14, 15, 16 et 17, respectivement.
Pour le fluage Marshall, une valeur minimale et maximale peut être fixée, la fourchette devant être au moins de 2.
Les valeurs Marshall doivent être déterminées conformément au D.10 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 14 — Stabilité Marshall minimale, Smin

Stabilité Marshall minimale, Catégorie


en kN Smin

12,5 Smin12,5

10,0 Smin10

7,5 Smin7,5

5,0 Smin5

2,5 Smin2,5

Aucune exigence SminNR

Tableau 15 — Stabilité Marshall maximale, Smax

Stabilité Marshall maximale, Catégorie


en kN Smax

15,0 Smax15

12,5 Smax12,5

10,0 Smax10

7,5 Smax7,5

Aucune exigence SmaxNR

Tableau 16 — Fluage Marshall, F

Fluage Marshall, Catégorie


en mm F

1 F1

1,5 F1,5

2 F2

3 F3

4 F4

5 F5

8 F8

Aucune exigence FNR

18
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Tableau 17 — Rapport Marshall minimum, Qmin

Rapport Marshall minimum, Catégorie


en kN/mm Qmin

4,0 Qmin4

3,5 Qmin3,5

3,0 Qmin3

2,5 Qmin2,5

2,0 Qmin2

1,5 Qmin1,5

1,0 Qmin1

Aucune exigence QminNR

5.3.3 Vides remplis par le bitume


Le pourcentage minimum et maximum de vides remplis par le bitume sur des échantillons préparés conformément
au 6.5 de l’EN 13108-20:2006 doit être choisi parmi les catégories des Tableaux 18 et 19.
Le pourcentage de vides remplis par le bitume doit être déterminé conformément au D.2 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 18 — Pourcentage minimal de vides


remplis par le bitume, VFBmin

Pourcentage minimal de vides Catégorie


remplis par le bitume, en % VFBmin

50 VFBmin50

55 VFBmin55

60 VFBmin60

65 VFBmin65

70 VFBmin70

72 VFBmin72

75 VFBmin75

78 VFBmin78

Aucune exigence VFBminNR

19
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Tableau 19 — Pourcentage maximal de vides


remplis par le bitume, VFBmax

Pourcentage maximal de vides Catégorie


remplis par le bitume, en % VFBmax

50 VFBmax50

53 VFBmax53

56 VFBmax56

59 VFBmax59

62 VFBmax62

65 VFBmax65

68 VFBmax68

71 VFBmax71

74 VFBmax74

77 VFBmax77

80 VFBmax80

83 VFBmax83

86 VFBmax86

89 VFBmax89

93 VFBmax93

97 VFBmax97

Aucune exigence VFBmaxNR

5.3.4 Vides dans les granulats


Le pourcentage minimal de vides dans les granulats des échantillons préparés conformément au 6.5
de l’EN 13108-20:2006 doit être choisi parmi les catégories du Tableau 20.
Le pourcentage de vides dans les granulats doit être déterminé conformément au D.2 de l’EN 13108-20:2006 sur des
échantillons préparés et testés selon 5.2.1.

Tableau 20 — Pourcentage minimal de vides


dans les granulats, VMAmin

Pourcentage minimal de vides Catégorie


dans les granulats, en % VMAmin

8 VMAmin8

10 VMAmin10

12 VMAmin12

14 VMAmin14

16 VMAmin16

18 VMAmin18

Aucune exigence VMAminNR

20
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5.3.5 Pourcentage de vides à 10 girations


Le pourcentage minimal de vides après compactage à 10 girations dans le compacteur giratoire doit être choisi parmi
les catégories indiquées dans le Tableau 21.
Le pourcentage minimal de vides à 10 girations doit être déterminé conformément au D.2 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 21 — Pourcentage minimal de vides


à 10 girations, V10Gmin

Pourcentage minimal de vides Catégorie


à 10 girations, en % V10Gmin

14,0 V10Gmin14

11,0 V10Gmin11

9,0 V10Gmin9

Aucune exigence V10GminNR

5.3.6 Excès de spécification


Pour éviter toute redondance de spécification de mélanges, les combinaisons d’exigences suivantes ne doivent pas
être considérées conformes à cette Norme européenne :
— des exigences empiriques associées à des exigences fondamentales (voir 5.1) ;
— des exigences pour les vides remplis par le bitume (voir 5.3.3), pour les vides dans les granulats (voir 5.3.4)
et pour les teneurs en vides à 10 girations (voir 5.3.5) associées à des exigences relatives à la résistance aux
déformations permanentes (voir 5.2.6) ;
— des valeurs Marshall pour application sur aéroport (voir 5.3.2) associées à des exigences relatives à la résistance
aux déformations permanentes (voir 5.2.6).

5.4 Exigences fondamentales


5.4.1 Composition, granularité et teneur en liant

5.4.1.1 Granularité
La formulation du mélange doit être conforme au 5.2.1.2.
NOTE L’utilisation des exigences fondamentales implique une moindre demande de prescription pour la composition.

5.4.1.2 Teneur en liant


La teneur en liant minimale doit être de 3,0 %.

21
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5.4.2 Module de rigidité


Le module de rigidité des échantillons préparés conformément au 6.5 de l’EN 13108-20:2006 doit être conforme aux
valeurs minimale et maximale choisies dans les catégories indiquées dans les Tableaux 22 et 23.
Le compactage des éprouvettes doit être choisi dans le Tableau C.1 de l’EN 13108-20:2006. Les fourchettes entre
les limites supérieure et inférieure choisies doivent être de 2 % pour le taux de compactage et de 3 % pour la teneur
en vides.
Le pourcentage de vides des éprouvettes doit être spécifié conformément au D.2 de l’EN 13108-20:2006.
Le module de rigidité doit être déterminé conformément au D.8 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 22 — Module de rigidité minimal, Smin

Module de rigidité minimal en MPa Catégorie Smin

21 000 Smin21000

17 000 Smin17000

14 000 Smin14000

11 000 Smin11000

9 000 Smin9000

7 000 Smin7000

5 500 Smin5500

4 500 Smin4500

3 600 Smin3600

2 800 Smin2800

2 200 Smin2200

1 800 Smin1800

1 500 Smin1500

Aucune exigence SminNR

Tableau 23 — Module de rigidité maximal, Smax

Module de rigidité maximal en MPa Catégorie Smax

30 000 Smax30000

25 000 Smax25000

21 000 Smax21000

17 000 Smax17000

14 000 Smax14000

11 000 Smax11000

9 000 Smax9000

7 000 Smax7000

Aucune exigence SmaxNR

22
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5.4.3 Résistance aux déformations permanentes lors d'un essai triaxial en compression
La résistance aux déformations permanentes des éprouvettes préparées conformément au 6.5
de l’EN 13108-20:2006, doit être conforme aux valeurs maximales choisies parmi les catégories indiquées dans
le Tableau 24.
Le compactage des éprouvettes doit être choisi dans le Tableau C.1 de l’EN 13108-20:2006.
Les fourchettes entre les limites supérieure et inférieure choisies doit être de 2 % pour le taux de compactage et
de 3 % pour le pourcentage de vides.
Le pourcentage de vides des éprouvettes doit être spécifié conformément au D.2 de l’EN 13108-20:2006.
La résistance aux déformations permanentes, en termes de vitesse de fluage en compression triaxiale, fc, doit être
déterminée conformément au D.7 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 24 — Vitesse de fluage maximale, fcmax

Vitesse de fluage maximale fc


Catégorie fcmax
μm/mn

0,2 fcmax0,2

0,4 fcmax0,4

0,6 fcmax0,6

0,8 fcmax0,8

1 fcmax1

1,2 fcmax1,2

1,4 fcmax1,4

1,6 fcmax1,6

2 fcmax2

4 fcmax4

6 fcmax6

8 fcmax8

10 fcmax10

12 fcmax12

14 fcmax14

16 fcmax16

Aucune exigence fcmaxNR

23
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

5.4.4 Résistance à la fatigue


La résistance à la fatigue pour les éprouvettes préparées conformément au 6.5 de l’EN 13108-20:2006, doit être
choisie parmi les catégories indiquées au Tableau 25.
Le compactage des éprouvettes doit être choisi dans le Tableau C.1 de l’EN 13108-20:2006.
La fourchette entre les limites supérieure et inférieure choisies doit être de 2 % pour le taux de compactage et de 3 %
pour le pourcentage de vides.
Le pourcentage de vides des éprouvettes doit être spécifié conformément au D.2 de l’EN 13108-20:2006.
La résistance à la fatigue doit être déterminée conformément au D.9 de l’EN 13108-20:2006.

Tableau 25 — Résistance à la fatigue, ε6

Résistance à la fatigue, Catégorie


en 10-6 ε6

310 ε6-310

260 ε6-260

220 ε6-220

190 ε6-190

160 ε6-160

130 ε6-130

115 ε6-115

100 ε6-100

90 ε6-90

80 ε6-80

70 ε6-70

60 ε6-60

50 ε6-50

Aucune exigence ε6-NR

5.4.5 Excès de spécification


Pour éviter toute redondance de spécification de mélanges, les combinaisons suivantes d'exigences ne doivent pas
être considérées conformes à la présente Norme européenne :
— des exigences empiriques associées à des exigences fondamentales (voir 5.1) ;
— les exigences relatives à la résistance aux déformations permanentes, spécifiées en 5.2.6 (voir également 5.3,6)
associées aux exigences spécifiées en 5.4.3.

24
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

6 Évaluation de la conformité
La conformité des enrobés bitumineux aux exigences de cette norme européenne et aux valeurs déclarées
(y compris les classes) doit être démontrée par
— Une épreuve de formulation initiale conformément à l’EN 13108-20.
La méthode de préparation des échantillons doit être choisie parmi celles indiquées aux paragraphes 6.5.2, 6.5.3a
ou 6.5.3b de l’EN 13108-20:2006.
— La maîtrise de la production en centrale par le producteur, y compris l'évaluation des produits conformément
à l’EN 13108-21.
Pour les besoins de l’épreuve de formulation, il est possible de regrouper les enrobés bitumineux en familles comme
décrit dans l’EN 13108-20, où il est considéré que la ou les propriétés sélectionnées sont communes à tous les
mélanges au sein de la famille.

7 Identification
Le bon de livraison doit au moins contenir les informations suivantes concernant l’identification :
— le producteur et la centrale d’enrobage ;
— le code d'identification du mélange ;
— la désignation du mélange ;

EB D roul/assise/liai liant

où :
EB représente l’enrobé bitumineux ;
D représente la dimension du plus gros granulat ;
roul représente la couche de roulement ;
assise représente la couche d'assise ;
liai représente la couche de liaison ;
liant représente la désignation du liant utilisé.
EXEMPLE EB 16 roul 70/100
Enrobé bitumineux dont la dimension maximale du granulat est de 16 mm pour couche de roulement avec bitume
de pénétration 70/100.
— les détails relatifs aux méthodes de démonstration de la conformité à cette Norme européenne ;
— les détails relatifs à d'éventuels additifs (voir 5.3.1.4) ;
— les détails de la conformité aux paragraphes 5.2.8 et 5.2.9, lorsque cela est requis pour une utilisation particulière
pour aéroports.
NOTE Des informations concernant le marquage réglementaire accompagnent le produit (en ce qui concerne le marquage
et l'étiquetage CE, voir ZA.3), mais les caractéristiques qui ne font pas nécessairement partie du marquage réglementaire,
par exemple, des exigences relatives aux aérodromes, pourraient être mises à disposition par d'autres moyens, et par exemple
conservées à la centrale, si cela est convenu avec le client.

25
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Annexe A
(normative)
Calcul de la pénétrabilité ou du point de ramollissement du liant
d'un mélange en cas d'utilisation d’agrégats d’enrobés

Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!


Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

A.1 Généralités
Ces calculs ne doivent être appliqués qu’en cas d’utilisation de bitume pur dans les agrégats et lorsque du bitume
pur est utilisé en tant que liant d’apport.

A.2 Calcul de la pénétrabilité du liant d’un mélange


Appliquer la formule suivante :
a lg pen1 + b lg pen2 = (a + b) lg penmix ... (A.1)
où :
penmix est la valeur calculée de la pénétrabilité du liant d’un mélange contenant des agrégats ;
pen1 est la pénétrabilité du liant récupéré à partir des agrégats ;
pen2 est la pénétrabilité du liant ajouté ;
a et b sont les proportions en masse du liant issu des agrégats (a) et du liant ajouté (b) dans le mélange ; a + b = 1.
EXEMPLE pen1 = 20 ; pen2 = 90 ; a = 0,25 et b = 0,75 ;
0,25 lg 20 + 0,75 lg 90 = lg penmix ;
lg penmix = 1,79094, donc penmix = 62.
La récupération du liant dans les mélanges en vue des essais doit être réalisée conformément à l’EN 12697-3
ou à l’EN 12697-4.
Les valeurs de pénétrabilité du liant d’apport et du liant des agrégats doivent être déterminées conformément
à l’EN 1426.

A.3 Calcul du point de ramollissement du liant d’un mélange


Appliquer la formule suivante :
TR&Bmix = a × TR&B1 + b × TR&B2 ... (A.2)
où :
TR&Bmix est la valeur calculée du point de ramollissement du liant d’un mélange contenant des agrégats ;
TR&B1 est le point de ramollissement du liant récupéré à partir des agrégats ;
TR&B2 est le point de ramollissement du liant ajouté ;
a et b sont les proportions en masse du liant issu des agrégats (a) et du liant ajouté (b) dans le mélange ; a + b = 1.
EXEMPLE TR&B1 = 62 °C ; TR&B2 = 48 °C ; a = 0,25 et b = 0,75 ;
TR&Bmix = 0,25 × 62 + 0,75 × 48 = 51,5 °C.
Les points de ramollissement du liant ajouté et du liant récupéré doivent être déterminés conformément à l’EN 1427.

26
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Annexe ZA
(informative)
Relation entre la présente Norme Européenne
et les exigences essentielles de la Directive UE Produits de construction
Init numérotation des tableaux d’annexe [B]!!!
Init numérotation des figures d’annexe [B]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [B]!!!

ZA.1 Domaine d'application et caractéristiques applicables


Cette Norme européenne a été élaborée sous le mandat M 124 — Produits de construction routière — donné au CEN
par la Commission Européenne et l’Association Européenne de Libre Échange.
Les articles de cette Norme Européenne figurant dans la présente annexe satisfont aux exigences du mandat donné
dans le cadre de la Directive EU «Produits de construction» (89/106/CEE).
La conformité à ces articles confère présomption d’aptitude à l’emploi des enrobés bitumineux couverts par
la présente annexe pour le ou les usages prévus ci-inclus ; référence doit être faite à l’information accompagnant
le marquage CE.

AVERTISSEMENT D'autres exigences et d'autres Directives EU, n’affectant pas l'aptitude à l’emploi
pour les usages prévus, peuvent s’appliquer aux enrobés bitumineux relevant du domaine d'application
de la présente Norme européenne.
NOTE 1 En complément des articles spécifiques relatifs aux substances dangereuses éventuellement contenus dans la
présente norme, il peut exister d’autres exigences applicables aux produits couverts par son domaine d’application (par
exemple transposition de Réglementation Européenne, réglementations nationales et dispositions administratives nationales).
Pour être conforme aux dispositions de la directive produits de construction, il est nécessaire de respecter également ces
exigences, où et quand elles s’appliquent.

NOTE 2 Une base de données informative sur les dispositions Européennes et nationales relatives aux substances
dangereuses est disponible sur le site Internet de la Construction sur EUROPA (à l'adresse
http://europa.eu.int/comm/enterprise/construction/internal/dangsub/dangmain.htm).

Cette annexe définit les conditions relatives au marquage CE des enrobés bitumineux destinés aux usages indiqués
au Tableau ZA.1 et indique les paragraphes applicables :
Le domaine d'application de la présente annexe est défini par le Tableau ZA.1a et le Tableau ZA.1b.

Tableau ZA.1a — Paragraphes applicables liés aux caractéristiques essentielles


pour spécification empirique

Produit : Enrobés bitumineux couverts par le domaine d'application de la présente Norme européenne.
Usage prévu : Pour couches de roulement, couches de liaison, couches de reprofilage et couches d'assise de routes,
et autres zones de circulation, soumises ou non à des réglementations en matière de comportement au feu.

Niveaux
Caractéristiques Exigence dans la présente Norme Européenne
et/ou Notes
essentielles et dans d'autres Normes Européennes
classes

Adhésivité du liant 5.2.2 Teneur en vides Aucun(e) Catégories


au granulat 5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories
5.2.4 Sensibilité à l’eau Aucun(e) Catégories
5.2.10 Température du mélange Aucun(e) Valeur de seuil

Module de rigidité 5.2.1.2, 5.3.1.2 Granularité Aucun(e) Valeurs en %


5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories
5.2.2 Teneur en vides Aucun(e) catégories
5.2.10 Température du mélange Aucun(e) Valeur de seuil

(à suivre)

27
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Tableau ZA.1a — Paragraphes applicables liés aux caractéristiques essentielles


pour spécification empirique (suite)
(fin)

Produit : Enrobés bitumineux couverts par le domaine d'application de la présente Norme européenne.
Usage prévu : Pour couches de roulement, couches de liaison, couches de reprofilage et couches d'assise de routes,
et autres zones de circulation, soumises ou non à des réglementations en matière de comportement au feu.

Niveaux
Caractéristiques Exigence dans la présente Norme Européenne
et/ou Notes
essentielles et dans d'autres Normes Européennes
classes

Résistance 5.2.1.2, 5.3.1.2 Granularité Aucun(e) Valeurs en %


aux déformations 5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories
permanentes
5.2.2 Teneur en vides Aucun(e) Catégories
5.3.3 Vides remplis par le bitume Aucun(e) Catégories
5.3.4 Vides dans les granulats Aucun(e) Catégories
5.2.10 Température du mélange Aucun(e) Valeur de seuil
5.2.6 Résistance aux déformations Aucun(e) Catégories
permanentes

Résistance à la fatigue 5.2.2 Teneur en vides Aucun(e) Catégories


5.2.10 Températures du mélange Aucun(e) Valeur de seuil
5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories

Adhérence 5.2.1.2, 5.3.1.2 Granularité Aucun(e) Valeurs en %


5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories
5.2.2 Pourcentage de vides Aucun(e) Catégories

Résistance à l'abrasion 5.2.1.2, 5.3.1.2 Granularité Aucun(e) Valeurs en %


5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories
5.2.5 Résistance à l’abrasion Aucun(e) Catégories
par pneumatiques à crampons

Comportement au feu a) 5.2.7 Euroclasses

Substances dangereuses Voir note ci-dessus Aucun(e) Substance «x» moins


de «y» 10-6

Durabilité des caractéristiques Toutes les exigences mentionnées plus haut Aucun(e)
ci-dessus par rapport se rapportent à la durabilité.
au vieillissement, à la corrosion
atmosphérique, à l'oxydation,
à l'usure, au désenrobage,
aux produits chimiques,
à l'usure par pneumatiques
à crampons, à l'arrachement,
selon le cas

a) Uniquement applicable aux enrobés bitumineux destinés à des emplois soumis à des réglementations en matière
de comportement au feu.
NOTE Le producteur peut déclarer les valeurs réelles en plus ou au lieu des catégories ou des valeurs de seuil.

28
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Tableau ZA.1b — Paragraphes applicables liés aux caractéristiques essentielles


pour spécification fondamentale

Produit : Enrobés bitumineux couverts par le domaine d'application de la présente Norme européenne.
Usage prévu : Pour couches de roulement, couches de liaison, couches de reprofilage et couches d'assise de routes,
et autres zones de circulation, soumises ou non à des réglementations en matière de comportement au feu.

Niveaux
Caractéristiques Exigence dans la présente Norme européenne
et/ou Notes
essentielles et dans d'autres Normes européennes
classes

Adhésivité du liant 5.2.2 Teneur en vides Aucun(e) Catégories


au granulat 5.2.4 Sensibilité à l’eau Aucun(e) Catégories
5.2.10 Température du mélange Aucun(e) Valeur de seuil

Module de rigidité 5.2.1.2 Granularité Aucun(e) Valeur en %


5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories
5.2.2 Teneur en vides Aucun(e) Catégories
5.2.10 Température du mélange Aucun(e) Valeur de seuil
5.4.2 Module de rigidité Aucun(e) Catégories

Résistance aux déformations 5.2.1.2 Granularité Aucun(e) Valeur en %


permanentes 5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories
5.2.2 Pourcentage de vides Aucun(e) Catégories
5.2.10 Température du mélange Aucun(e) Valeur de seuil
5.2.6 Résistance aux déformations Aucun(e) Catégories
permanentes
5.4.3 Résistance aux déformations Aucun(e) Catégories
permanentes lors d'un essai tri-axial
en compression

Résistance à la fatigue 5.2.2 Pourcentage de vides Aucun(e) Catégories


5.2.10 Températures du mélange Aucun(e) Valeurs de seuil
5.4.4 Résistance à la fatigue Aucun(e) Catégories

Adhérence 5.2.1.2 Granularité Aucun(e) Valeur en %


5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories
5.2.2 Pourcentage de vides Aucun(e) Catégories

Résistance à l'abrasion 5.2.1.2 Granularité Aucun(e) Valeur en %


5.3.1.3 Teneur en liant Aucun(e) Catégories
5.2.5 Résistance à l’abrasion Aucun(e) Catégories
par pneumatiques à crampons

Comportement au feu a) 5.2.7 Comportement au feu Euroclasses

Substances dangereuses Voir note ci-dessus Aucun(e) Substance «x» moins


de «y» 10-6

Durabilité des caractéristiques Toutes les exigences mentionnées plus haut Aucun(e)
ci-dessus par rapport se rapportent à la durabilité.
au vieillissement, à la corrosion
atmosphérique, à l'oxydation,
à l'usure, au désenrobage,
aux produits chimiques,
à l'usure par pneumatiques
à crampons, à l'arrachement,
selon le cas

a) Uniquement applicable aux enrobés bitumineux destinés à des utilisations soumises à des réglementations en matière
de comportement au feu.
NOTE Le producteur peut déclarer les valeurs réelles en plus ou au lieu des catégories ou des valeurs de seuil.

29
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Afin de satisfaire aux caractéristiques essentielles, une combinaison d’exigences doit être satisfaite.
Cependant, les exigences ne peuvent pas toutes être combinées, voir les paragraphes 5.3,6 et 5.4.5 de la norme.
Lorsqu'il existe un choix de méthodes d'essai et de conditions d'essai, le marquage CE doit clairement indiquer les
conditions appliquées.
L'exigence relative à une caractéristique donnée ne s'applique pas dans les États membres où il n'existe pas de
réglementation portant sur cette caractéristique pour l'usage prévu du produit. Dans ce cas, les fabricants qui
commercialisent leurs produits dans ces États membres ne sont pas tenus de déterminer ou de déclarer les
performances de leurs produits relatives à cette caractéristique, et les informations qui accompagnent le
marquage CE (voir ZA.3) peuvent alors comporter l'option «Performance non déterminée» (PND). Cette option n'est
pas utilisable lorsqu'un seuil s'applique à la caractéristique.

ZA.2 Procédure(s) d’attestation de conformité des enrobés bitumineux


ZA.2.1 Système(s) d'attestation de conformité
Le système d'attestation de conformité des enrobés bitumineux indiqués dans le Tableau ZA.1, conformément
à la Décision de la Commission 98/601/CE, figurant dans l'Annexe 3 du mandat relatif aux «Produits pour
construction de routes», est indiqué dans le Tableau ZA.2 pour le ou les usages prévus et les niveaux ou classes
correspondants :

Tableau ZA.2 — Système(s) d'attestation de conformité

Niveau(x) ou classe(s) Système(s) d'attestation


Produit(s) Usage(s) prévu(s)
(comportement au feu) de conformité

Pour routes et autres zones


Enrobés bitumineux réputée satisfaire 2+
de circulation

(Afl, Bfl, Cfl) a) 1 e)

Pour des utilisations soumises (Afl, Bfl, Cfl) b) 3 f)


à une réglementation
de comportement au feu Afl, Dfl, Efl, Ffl 4 g)

Ou CSPE d)

a) Matériaux pour lesquels la réaction au feu est susceptible de changer pendant la fabrication (en général, ceux soumis
à des modifications chimiques, par exemple retardateurs de feux, ou les changements de composition peuvent conduire
à des changements sur la résistance au comportement au feu).
b) Matériaux pour lesquels le comportement au feu n’est pas susceptible de changer pendant la fabrication.
c) Matériaux de classe A par référence à la décision 96/603 qui ne nécessite pas d’être testé au comportement au feu.
d) CSPE classé sans plus d’essai (basé sur une décision de la commission).
e) Système 1 : voir DPC annexe III.2 (i) sans réalisation d’essai sur les échantillons.
f) Système 3 : voir DPC annexe III.2 (i), deuxième possibilité.
g) Système 4 : voir DPC annexe III.2 (i), troisième possibilité.

30
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

L'attestation de conformité des enrobés bitumineux indiqués dans le Tableau ZA.1 doit être fondée sur les procédures
d'évaluation de conformité indiquées au Tableau ZA.3 résultant de l'application de la présente Norme Européenne
ou d’autres normes européennes indiquées dans le présent document.

Tableau ZA.3a — Affectation des tâches d’évaluation de la conformité


des enrobés bitumineux pour le système 2+

Évaluation de
Tâches Contenu de la tâche
conformité à appliquer

Maîtrise de la production Paramètres liés à toutes EN 13108-21


en centrale (MPC) les caractéristiques pertinentes
du Tableau ZA.1

Épreuve de formulation initiale Toutes les caractéristiques EN 13108-20


Tâches incombant
pertinentes du ZA.1
au fabricant
Épreuve de formulation initiale Comportement au feu (seulement 5.2.7
par un laboratoire notifié lors de l’utilisation pour des zones
soumises à une réglementation
de comportement au feu)

Certification Inspection initiale Paramètres liés à toutes EN 13108-21:2006,


de la MPC de la centrale les caractéristiques pertinentes Annexe B
sur la base de et de la MPC du Tableau ZA.1
Tâches incombant
à l'organisme Surveillance Paramètres liés à toutes EN 13108-21:2006,
notifié en continu, les caractéristiques pertinentes Annexe B
évaluation du Tableau ZA.1
et agrément
de la MPC

Tableau ZA.3b — Affectation des tâches d’évaluation de la conformité


des enrobés bitumineux pour le système 1

Évaluation de conformité
Tâches Contenu de la tâche
à appliquer

Paramètres liés à toutes


Maîtrise de production
les caractéristiques pertinentes EN 13108-21
en centrale (MPC)
du Tableau ZA.1

Essai sur échantillons prélevés Toutes les caractéristiques


Tâches incombant EN 13108-20
à la centrale pertinentes du Tableau ZA.1
au fabricant
Toutes les caractéristiques
Épreuve de formulation initiale pertinentes du Tableau ZA.1
EN 13108-20
par le producteur à l’exception du comportement
au feu

Essai de type initial Comportement au feu 5.2.7

Paramètres liés à toutes


Inspection initiale de la centrale EN 13108-21:2006,
Tâches incombant les caractéristiques applicables
et de la MPC Annexe B
à l'organisme du Tableau ZA.1
notifié
Paramètres liés à toutes
Surveillance en continu, EN 13108-21:2006,
les caractéristiques applicables
évaluation et agrément de la MPC Annexe B
du Tableau ZA.1

31
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

ZA.2.2 Certificat CE de conformité et déclaration de conformité


(dans le cas de matériaux soumis au système 1) Après avoir établi la conformité aux conditions de la présente
annexe, l'organisme notifié doit établir le certificat de conformité (CE, Certificat de conformité) qui autorise
le producteur à apposer le marquage CE. Ce certificat doit comporter :
— le nom, l’adresse et le numéro d’identification de l’organisme notifié ;
— le nom et l'adresse du producteur ou de son représentant attitré établi dans l'EEE, ainsi que le lieu de production ;
— la description du produit (type, identification, utilisation, …) ;
— les dispositions auxquelles le produit est conforme (par exemple, Annexe ZA de la présente EN) ;
— les conditions particulières qui s’appliquent à l’utilisation du produit (par exemple, les dispositions relatives
à l'utilisation dans certaines conditions, etc.) ;
— les conditions et la période de validité du certificat le cas échéant ;
— le nom et la qualité de la personne habilitée à signer la déclaration.
De plus, le producteur doit établir une déclaration de conformité (CE, déclaration de conformité) comprenant
les éléments suivants :
— le nom et l‘adresse du producteur ou de son représentant établi dans l’EEE ;
— le nom et l'adresse de l'organisme notifié ;
— la description du produit (type, identification, utilisation, …) et une copie des informations accompagnant
le marquage CE ;
— les dispositions auxquelles le produit est conforme (par exemple, Annexe ZA de la présente EN) ;
— les conditions particulières qui s’appliquent à l’utilisation du produit (par exemple, les dispositions relatives
à l'utilisation dans certaines conditions, etc.) ;
— le numéro du certificat de conformité CE ;
— le nom et la qualité de la personne habilitée à signer le certificat au nom du producteur ou de son
représentant attitré.
(dans le cas de matériaux soumis au système 2+) Après avoir établi la conformité aux conditions de la présente
annexe, l'organisme notifié a établir le certificat mentionné ci-dessous, le producteur ou son représentant établi
dans l’EEE doit préparer et conserver une déclaration de conformité, laquelle conformité permet d’apposer par le
producteur le marquage CE. Cette déclaration doit comporter :
— le nom et l'adresse du producteur ou de son représentant attitré établi dans l'EEE, ainsi que le lieu de production ;
— la description du produit (type, identification, utilisation, …) et une copie des informations accompagnant
le marquage CE ;
— les dispositions auxquelles le produit est conforme (par exemple, Annexe ZA de la présente EN) ;
— les conditions particulières qui s’appliquent à l’utilisation du produit (par exemple, les dispositions relatives
à l'utilisation dans certaines conditions, etc.) ;
— le numéro du certificat accompagnant la maîtrise de la production ;
— le nom et la qualité de la personne habilitée à signer le certificat au nom du producteur ou de son
représentant attitré.
Cette déclaration doit être accompagnée par le certificat de la maîtrise de la production, établi par l’organisme notifié
qui doit contenir outre les informations ci-dessus, les éléments suivants :
— le nom et l'adresse de l'organisme notifié ;
— le numéro du certificat de la maîtrise de la production ;
— les conditions et la période de validité du certificat le cas échéant ;
— le nom et la qualité de la personne habilitée à signer le certificat.
La déclaration et le certificat susmentionnés doivent être rédigés dans la ou les langues officielles de l'État membre
dans lequel le produit est destiné à être utilisé.

32
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

ZA.3 Marquage CE et étiquetage


Le producteur ou son représentant attitré établi dans l'EEE est responsable de l’apposition du marquage CE.
Le symbole du marquage CE à apposer doit être conforme à la Directive 93/68/CE et doit être visible sur la
documentation commerciale, par exemple le bon de livraison.
Les informations suivantes doivent accompagner le symbole du marquage CE :
— le numéro d'identification de l'organisme de certification ;
— le nom ou la marque d'identification et l'adresse déclarée du producteur ;
— les deux derniers chiffres de l'année d’apposition du marquage ;
— le numéro du certificat CE de conformité ou du certificat de maîtrise de la production (si applicable) ;
— la référence à cette norme européenne ;
— la description du produit : nom générique, matériau, dimensions, etc., et usage prévu ;
— des informations sur les caractéristiques essentielles applicables énumérées au Tableau ZA.1.a et ZA .1.b
et présentées sous forme de :
— valeurs déclarées et, le cas échéant, niveau ou classe à déclarer pour chaque caractéristique essentielle, comme
indiqué dans les «Notes» du Tableau ZA.1.a et ZA1.b ;
— en variante, une ou des désignations normalisées uniquement ou en combinaison avec des valeurs déclarées
comme ci-dessus, et ;
— «performance non déterminée» pour les caractéristiques ou cela est pertinent.
L’option «performance non déterminée» (PND) ne peut pas être utilisée lorsqu’un seuil s’applique à la caractéristique.
Au contraire, elle peut être utilisée lorsque, pour un certain usage prévu, la caractéristique ne relève pas d’une
réglementation dans l’État membre de destination.
Les Figures ZA.1a et ZA.1b donnent des exemples d'informations à fournir sur le produit, l'étiquette, l'emballage
et/ou la documentation commerciale. Le Tableau ZA.1c fournit un exemple abrégé de marquage CE pour un bon
de livraison.
NOTE 1 Cet exemple est fondé sur le principe selon lequel un producteur est tenu de faire figurer sur le marquage CE
les exigences qui sont utilisées dans les réglementations nationales du pays de destination.

33
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Marquage CE de conformité,
constitué du symbole «CE»
indiqué dans la directive 93/68/CE

01234 Numéro d'identification


de l'organisme de certification
AnyCo Ltd, PO Box 21, B-1050 Nom ou marque d'identification
et adresse déclarée du producteur
05 Deux derniers chiffres de l'année
d’apposition du marquage
01234-CPD-00234 Numéro du certificat
EN 13108-1 N° de la Norme européenne
Enrobés bitumineux pour routes Description du produit
et autres zones de circulation
EB 16 roul 70/100 Désignation normalisée
Usine euro asphalt S24 Nom de la centrale
Exigences générales et empiriques Code d'identification du mélange
Pourcentage de vides*
– maximal Vmax 7,0 (7,0 %)
– minimal Vmin 2,0 (2,0 %)
Pourcentage minimal de vides
remplis par le bitume* VFBmin 60 (60 %)
Pourcentage maximal de vides
remplis par le bitume* VFBmax 83 (83 %)
Vides dans les granulats* VMAmin 14 (14 %)
Pourcentage de vides à 10 girations V10Gmin 9 (9 %)
Sensibilité à l'eau* ITSR90 (90 %)
Résistance à l'abrasion par pneumatiques
à crampons* : AbrA40
(40 ml)
Comportement au feu Euroclasse Cfl** Et
Température du mélange 140 °C à 180 ºC
Informations relatives aux caractéristiques réglementées
Granularité (passant) Tamis 22,4 mm 100 % qui doivent coïncider avec le Tableau ZA.1a,
Tamis 16 mm 95 % cependant, le producteur peut déclarer la valeur réelle
Tamis 11,2 mm 88 % de la performance en plus de la catégorie
Tamis 5,6 mm 62 % ou classe spécifiée dans la Norme Européenne.
Tamis 2 mm 40 %
Tamis 0,500 mm 33 %
Tamis 0,250 mm 22 %
Tamis 0,063 mm 5,8 %
Teneur en liant TLmin 6,0 (6,0 %)
Résistance aux déformations permanentes
– grand modèle : pourcentage
de profondeur d'ornière P5 (5 %)
– petit modèle : pente d’orniérage WTSAIR10,0 (10 mm)
– petit modèle : pourcentage
de profondeur d'ornière PRDAIR9,0 (9,0 %)
*) Indication des conditions d'essai choisies conformément
à l'EN 13108-20.

Figure ZA.1a — Exemples d'informations de marquage CE,


concernant des exigences générales et des exigences empiriques

34
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

Marquage CE de conformité,
constitué du symbole «CE»
indiqué dans la directive 93/68/CE.

01234 Numéro d'identification de l'organisme de certification


AnyCo Ltd, PO Box 21, B-1050 Nom ou marque d'identification
et adresse déclarée du producteur
05 Deux derniers chiffres de l'année
d’apposition du marquage
01234-CPD-00234 Numéro du certificat
EN 13108-1 N° de la Norme européenne
Enrobés bitumineux pour routes Description du produit
et autres zones de circulation
EB 16 roul70/100 Désignation normalisée
Centrale euro asphalt S24 nom de la centrale
Exigences générales et fondamentales Code d'identification du mélange
Pourcentage de vides*
– maximal Vmax 7 (7,0 %)
– minimal Vmin 2 (2,0 %)
Sensibilité à l'eau* ITSR90 (90 %)
Résistance à l'abrasion par pneumatiques
à crampons* : AbrA40
(40 ml)
Comportement au feu Euroclasse Cfl**
Température du mélange 140 °C à 180 °C
Granularité (passant) Tamis 22,4 mm 100 %
Tamis 16 mm 95 %
Tamis 11,2 mm 88 %
Tamis 5,6 mm 62 %
Tamis 2 mm 40 % Et
Tamis 0,500 mm 33 % informations sur les caractéristiques réglementées
qui doivent coïncider avec le Tableau ZA.1a ;
Tamis 0,250 mm 22 %
cependant, le producteur peut déclarer la valeur réelle
Tamis 0,063 mm 5,8 % de la performance, en plus de la catégorie
Teneur en liant TLmin 6,0 (6,0 %) ou classe spécifiée dans la Norme européenne.
Module de rigidité
– Minimum Smin 1 800 (1 800 MPa)
– Maximum Smax 9 000 (9 000 MPa)
Résistance au déformation permamente
– grand modèle : pourcentage de profondeur
d'ornière P 5 (5 %)
– petit modèle : pente d'orniérage, WTSAIR10,0
(10 mm)
– petit modèle : pourcentage de profondeur
d'ornière PRDAIR9,0
(9 %)
*) Indication des conditions d'essai choisies conformément
à l'EN 13108-20.

Figure ZA.1b — Exemples d'informations de marquage CE,


concernant des exigences générales et des exigences fondamentales

35
INTRANORMES pour : NOEMIE - 24/07/2008

EN 13108-1:2006 (F)

En complément des éventuelles informations spécifiques relatives aux substances dangereuses apparaissant
ci-dessus, il convient, en accompagnement du produit, là et quand cela est exigé et dans la forme appropriée, qu'il soit
fait mention de toute autre réglementation relative aux substances dangereuses à laquelle le produit est prétendu
conforme, ainsi que de toute information exigée par cette réglementation.
NOTE Il n'est pas nécessaire de citer les législations européennes s’il n’y a pas dérogations nationales.

Marquage CE de conformité,
constitué du symbole «CE»
indiqué dans la directive 93/68/CE.

AnyCo Ltd, PO Box 21, B-1050 Nom ou marque d'identification


et adresse déclarée du producteur

04 Deux derniers chiffres de l'année


d’apposition du marquage

EN 13108-1 Numéro de la norme européenne


Enrobés bitumineux pour routes Description du produit
et autres zones de circulation
AC 16 roul 70/100 Désignation normalisée
Centrale euro asphalt Nom de la centrale
AC24 Code d'identification du mélange

Tableau ZA.1c — Marquage CE abrégé relatif à un bon de livraison

36

Vous aimerez peut-être aussi