Vous êtes sur la page 1sur 31

La raison d'être d'une entreprise est

de créer et de garder un client


Théodore Levitt,
économiste
TECHNIQUE DE RECOUVREMENT
DES CREANCES

Dr BOUDEBZA Djahida
Avocate près le Barreau d’Alger
Maitre de conférences à l’école supérieure de
Management (ENSM)
Ex Directrice d’études juridiques auprès des Holdings- SGP
Introduction
1- Définition de la créance
2- Délai de prescription des la créances dans le droit Algérien
3- Processus de recouvrement des créances
3-1- Organisation du Processus de relance
3-2 Les phases de relance client
1- La Phase préventive
2- La Phase de réclamation
4- Modèle de lettres de relance
Il est bien connu que les impayés constituent l’une des
premières causes de vulnérabilité des entreprises
A défaut de temps ou de moyens humains et/ ou financiers
pour gérer le risque clients, l’enjeu de maitriser son compte
clients devient une question de technique et de savoir-faire
pour ne pas se retrouver à long terme face à de graves
difficultés financières et un volume de contentieux encore
plus coûteux
maitriser son compte clients, c’est savoir comment
recouvrer facilement ses créances en augmentant
l’efficacité du processus de recouvrement, qu’il soit:
préventif, amiable, ou contentieux
Définition de la créance
C’est quoi une créance

Une créance est une somme d'argent que doit percevoir


une entreprise ou un prestataire de services (débiteur) de
la part d'un de ses clients en contrepartie d’un produit
vendu ou une prestation de service , et dont le délai de
paiement à expiré
« La prescription ne court, sauf disposition spéciale,
qu’à dater du jour où la créance est devenue
exigible » Art 315/1 CCA
Pour qu’elle soit qualifiée de « créance » la somme dû au
débiteur doit être:
1- CERTAINE 2- LIQUIDE 3- EXIGIBLE
La créance est certaine La créance doit être le délai de paiement
lorsque son existence estdéterminée avec exactitude, accordé au débiteur
prouvée par le créancier c’est-à-dire que le prix exact doit être entièrement
(exemple facture); de la créance doit apparaitre écoulé.
Elle ne doit pas être directement sur la facture.
contesté par le débiteur Une simple estimation de
aussi prix n’est pas acceptée.
Délais de prescription des créances
dans le droit Algérien
Le délai de prescription d’une créance correspond à
une période au-delà de laquelle un recouvrement
judiciaire devient irrecevable.

La règle générale L’obligation se prescrit


par quinze (15) ans. Art 308
CCA
Parmi les exceptions à la règle

Les créances périodique et renouvelable, comme les


loyers, salaires, pensions, se prescrivent par (05) cinq
ans, même si elle est reconnue par le débiteur. Art. 309 CCA.

Ces créances ne se prescrit que par (15) quinze ans si


elles sont constatée par un acte écrit. Art. 313/2 CCA.
Processus de recouvrement des créances
o Le processus de recouvrement de créances s'articule autour de
la date d'échéance de cette dernière.
o Le processus doit définir un cadre temporel dans lequel est
effectuée la relance amiable. Il débute avant échéance, et se
termine par le paiement, ou par l’épuisement des mode
précontentieuse.
o Le processus est un cadre dans lequel le créancier garde une
certaine flexibilité en fonction de ses échanges avec son client.
o Et comme toute relance amiable a une fin, alors en cas d'impayé
non justifié au delà du niveau 3 de relace, l'action amiable et
précontentieuse prend fin pour devenir un contentieux.
L’organisation du Processus de relance
1-1 L’adaptation de la stratégie de relance
 Segmenter le portefeuille créances sous forme de fichiers,
en fonction de la typologie des clients
• Bons payeurs;
• Débiteur douteux;
• Débiteur à problème

 Elaborer des scenarios de relance pour chaque types de


clients
•Qui? (type de clients)
•Comment? (quel niveau de relace)
•Quand? (La date de la relance doit prendre en
considération la situation financière du client: période de
perception des salaires, pensions, clôture des comptes...)
1-2 l’organisation de la stratégie de relance
 Fragmenter, Automatiser et Systématiser les actions de
relance amiables et de pré-relance pour éviter le cumul
des créances, parce que les petits montants sont plus
faciles à recouvrir que les montants cumulés.
 Adapter les actions de recouvrement au profils des
créanciers pour éviter de recourir à des échéanciers
répétés
Opter pour les rappels systématiques pour les
créanciers à risque en premier lieu, puis les moins
risqués, et laisser les bons payeurs en dernier
• Centraliser et organiser les données clients (factures, messages
échangés, historique de relances, litiges...) pour assurer une
gestion efficace de opérations de recouvrement des créances
(âge de la créance, délais, procédures)

• Diffuser l’information entre les collaborateurs (commerciaux,


administration, Chargé de recouvrement…) pour faciliter et
assurer le suivi du processus de relances en cas d’absence du
chargé du commercial et/ou du recouvrement, et le suivi des
actions en contentieux en cours
Les phases de relance client
Le processus de relance est constitué de deux
phases succession:
1- Phase préventive
2- Phase de réclamation
Chaque phase peut être organisée en une succession
d’actions classées en plusieurs niveaux, qui
deviennent de plus en plus fermes et formalisées au
fur et à mesure que le temps passe.
La phase préventive
Anticipation des besoins clients Prévoir des actions de pré-relance

• Adapter les périodes de rappels


• Faciliter au client l’accès aux (téléphonique, emails, oral ou écrit) à la
données relatives à sa situation et situation financière des créancier;
à ses factures en cours. • Envoyer un état de compte 5-10 jours avant
• Instaurer et Faciliter un expiration du délai de paiement;
communication continue et de • Exploiter le taux de réactivité pour identifier
proximité en temps réel les situations génératrices de
• Diversifier les modes de paiement retards ou, éventuellement, de litiges;
(CIB, paiement en ligne, et • Créer des échéanciers: choisir les factures à
privilégier le paiement en espèces échelonner et le type de planification
sur site… ) (calendrier ou personnalisé)
Phase de réclamation
Lettre de mise en demeure sommation de payer par
avec accusé de réception voie d’huissier de justice*

• Elle doit être signée par le dirigeant Il s’agit de la même lettre de mise en
principal du l’entreprise pour faire preuve demeure mais notifiée par huissier de
de fermeté dans la réclamation justice avec:
• Elle doit préciser: - Mention dans le résumé des relances
- Le motif et périodicité de la créance; effectuées, la lettre de mise en demeure
- Le montant de la créance (ou la facture); - Modification du délai de paiement qui
- Les pénalités de retard stipulé sur la facture commence à courir à partir de la date de
et/out les conditions générales du contrat ; notification (le PV de huissier de justice
- Résumé des relances amiables antérieures; fait foi)
- Le nouveau délai de paiement. *Recommandé dans le cas de sommes
importantes, cas de doute sur la bonne foi ou
la solvabilité du débiteur.
L’injonction de payer
1- Le titulaire d'une créance d'un montant
déterminé, liquide, échue, exigible et
-Rapide par rapport à
constatée par écrit [… ], peut demander au
président du tribunal compétent de lui l’action judiciaire ordinaire
délivrer une injonction de payer -Moins coûteuse que l’action
2- L’injonction de payer est délivrée dans judiciaire ordinaire
les (5) jours suivant le dépôt de la
demande, et acquiert force de chose jugée
après 15 jours de sa notification au
créancier, sauf contestation de se dernier Ne donne droit à aucun
(Art 306-309 CPCA)
dédommagement
3- Elle permet au titulaire de la créance
de récupérer le montant de la créance et
les frais de justice
Processus type de relances
Modèle de lettres de relance
Modèle de lettre de relance amiable 1
Modèle de lettre de relance amiable 2
Modèle de lettre de mise en demeure
modèle d'accord d'échéancier

Vous aimerez peut-être aussi