Vous êtes sur la page 1sur 5

Exercices d’applications et de réflexions sur les nombres complexes (Partie 2)

PROF: ATMANI NAJIB 2ème BAC SM

http://www.xriadiat.com

TD : NOMBRES COMPLEXES
Exercice1 : donner la forme exponentielle des Exercice5 :1) en utilisant la formule d’Euler
complexes suivants : Montrer que : cos 2  = 1 + cos 2  
2
1) z1 = 2 + 2i 2) z2 = 1 − i 3 3) z1  z2
2) Montrer que : cos3  = 1 cos 3 + 3 cos 
4 4
z
5) ( z2 )
12
4) 1 3) Montrer que : sin 3  = − 1 sin 3 + 3 sin 
z2 
4 4
Exercice2 : en utilisant la Formule de Moivre 1 1
4) Montrer que : sin 4  = cos 4 − cos 2 + 3
8 2 8
1)montrer que : sin 2 = 2sin  cos
5) Linéariser : a) sin 5  b) cos 2  sin 3 
Et que : cos 2 = cos 2  − sin 2    Exercice6 :Déterminer les racines carrées des

2)montrer que : cos 3 = 4 cos3  − 3cos  nombres complexes suivants :1) z1 = 5

Et que : sin 3 = 3sin  − 4sin 3    2) z2 = −4 3) z3 = −3 + 4i 4) z4 = −5 − 12i

Exercice7 : Déterminer les racines carrées des


3)montrer que : cos 4 = 8cos 4  − 8cos 2  + 1
nombres complexes suivants :
Et que : sin 4 = 4 cos3  sin  − 4 cos  sin 3  1) z1 = −12 2) z2 = cos  − 2 3) z3 = 4 − 2i

Exercice3 : Linéariser : cos  4) z4 = −4 − 3i


4

Exercice4 :1) Montrer que (∀(𝛼, 𝛽) ∈ ℝ2 Exercice8 :Résoudre dans ℂ les équations
  
 i 2 − 2  −i 2 − 2   suivantes : 1) ( E ) : z − z + 2 = 0
2
i + 
i i
e +e = e 2 2
e   + e   
 
  2) ( E ) : z − z − 2 = 0
2

(Cette égalité nous permet de déterminer la forme


3) ( E ) : z − 2 z + 1 = 0
2

trigonométrique de la somme de deux complexes


de même module) 4) (1 + i ) z − (1 + 7i ) z + 14 + 12i = 0
2

 
i 
Exercice9 : soit z  on pose :
2)on pose : u = 3e
i
et u1 = 1 + e
5 i
et v = 3e 7 3

P ( z ) = z 2 − 2z + 2

i
Et u2 = 1 − e 3
1)calculer : P (1 − i )
Déterminer le module et l’argument du nombre
2)en déduire dans ℂ la résolution de l’équations
complexes : u + v ; u1 et u2
P( z) = 0

Prof/ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 1


Exercice10 :Résoudre dans ℂ les équations 1) Montrer que l’équation 𝑃(𝑧) = 0 admet un
suivantes : 1) ( z 2 + 9 )( z 2 − 4 ) = 0 imaginaire pur z 0 à déterminer

2) z 2 − 6 z + 13 = 0 2)Résoudre dans ℂ l’équation (𝐸).


 1+ i 3
3) ( 4cos  ) z − 2 ( cos 2 ) z + i sin  = 0 avec :   0; 
2
Exercice17 : soit : z = −
 2 2 +i 2
Exercice11 :Résoudre dans ℂ les équations 1)Donner la forme exponentielle et la forme
suivantes : 1) z 2 + 2 z + 5 = 0 2) 2 z 2 + 3iz + (1 − i ) = 0 algébrique du nombre complexes z

3) 3iz 2 + (1 − 2i ) z + 5i + 1 = 0 11 11


2)en déduire : cos et sin
12 12
Exercice12 :1) Résoudre dans ℂ l’équation : Exercice18 : déterminer Les racines 4éme de
z 2 − 8z +17 = 0 l’unité
Exercice19 : Ecrire sous les formes algébriques
2) Soit P ( z ) = z + ( −8 + i ) z + (17 − 8i ) z + 17i
3 2
les racines 6iè𝑚𝑒 de l’unité.
a) Montrer que l’équation 𝑃(𝑧) = 0 admet un Exercice 20: Considérons l’équation : (𝐸) ∶
imaginaire pur unique comme solution. z 6 = z 1)Montrer que si 𝑧 ≠ 0 et 𝑧 solution de (𝐸)
b)déterminer les réels a; b; c tels que : Alors |𝑧| = 1
2- Résoudre l’équation (𝐸)
(
P ( z ) = ( z + i ) az 2 + bz + c ) Exercice 21 :
c) Résoudre dans ℂ l’équation : P ( z ) = 0 1) Résoudre dans ℂ l’équation : z = 4 2 + 4 2i
3

Exercice13 : 2) Ecrire les solutions sous leurs formes


Soit P ( z ) = z 3 + ( ) (
3 − i z2 + 1− i 3 z − i = 0 ) algébriques et déterminer :
𝑐𝑜𝑠 (𝜋/12) et 𝑠𝑖𝑛 (𝜋/12).
1. Montrer que l’équation 𝑃(𝑧) = 0 admet un Exercice22 :1)Résoudre dans ℂ l’équation :
imaginaire pur comme racine.
2. Résoudre dans ℂ l’équation (𝐸). z 2 − 3iz − 1 − 3i = 0
Exercice 14: soit dans l’équation : 2) En déduire sous les formes trigonométriques et
Soit ( E ) : z 3 + 2 ( ) (
3 −1 z2 + 4 1− 3 z − 8 = 0 ) algébriques les solutions de l’équation :

1) Montrer que 2 est une solution de l’équation (𝐸) z − 3iz − 1 − 3i = 0


6 3

2) monter que :
Exercice23 : Dans le plan complexe O ; i , j , on ( )
( ) ( )
z + 2 3 − 1 z + 4 1 − 3 z − 8 = ( z − 2 ) z + 2 3z + 4
3 2 2
( )
considère les points : A ;B ;C d’affixe
3)Résoudre dans ℂ l’équation (𝐸).
respectivement z A = 3 + 5i ; zB = 3 − 5i ; zC = 7 + 3i
Exercice 15: Résoudre dans ℂ les équations
suivantes : Et soit z l’affixe de M’ l’image de M ( z ) par la
1) 2Z2 -2Z+5=0 2) 3Z3 -3Z 2 +2Z-2=0
translation tu tel que 𝑎𝑓𝑓( u ) = 4 − 2i
Exercice16 : soit dans l’équation : (𝐸)
1)montrer que : z  = z + 4 − 2i ( l’écriture complexe
P(Z ) = Z − (16 − i ) Z + (89 − 16i ) Z + 89i = 0
3 2
de la translation de vecteur u )

Prof/ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 2


Exercice 28:Déterminer l’écriture complexe de la
2) verifier que le Point C est l’image de A par tu
3
rotation r de centre Ω (1+𝑖) et d’angle
3) déterminer z B  l’affixe de B’ l’image de B par la 4
Exercice29 : Soit la rotation r de centre Ω (𝑖) et
translation tu
 3 +i
Exercice24: transforme O en O   
 2 
1- Donner l’écriture complexe de la translation  
Déterminer L’angle de cette rotation
tAB qui transforme 𝐴(1−2𝑖) en 𝐵(−4+3𝑖) Exercice30 :
1- Montrer qu’il existe une rotation 𝑅 de centre
2- Déterminer l’image du Point 𝐶( − 2 + 2 2i )
Ω(3+𝑖) qui transforme 𝐴(2+4𝑖) en 𝐵(6+2𝑖)
par la translation tAB . 2- Donner l’écriture complexe de la rotation 𝑅
3- Déterminer l’image de 𝐶(−1+3𝑖)
(
Exercice25 :Dans le plan complexe O ; i , j , on ) Exercice 31: Soit 𝑓 une transformation plane
qui transforme 𝑀(𝑧) en 𝑀′ (𝑧′) tel que
considère le points : A d’affixe z A = 3 + 5i et soit
z = −2z + 3 − 3i
z l’affixe de M’ l’image de M ( z ) par l’homothétie Déterminer la nature de la transformation 𝑓
et ses éléments caractéristiques
de centre  ( 3; −2 ) ) et de Rapport k = 4
Exercice 32 : Soit 𝑢 un complexe non nul, et 𝑓 la
transformation plane qui transforme 𝑀(𝑧) en
1)montrer que : z  = 4z − 9 + 6i ( l’écriture

complexe de l’homothétie ℎ(Ω,𝑘)) 𝑀′ (𝑧′) tel que : z = uz + i − u


Déterminer la nature de la transformation 𝑓
2) déterminer z A l’affixe de A l’image de A par
et ses éléments caractéristiques dans chacun
l’homothétie ℎ(Ω,𝑘) des cas suivant :1) 𝑢 = 1 2) 𝑢 = −3
Exercice 26:
1- Donner l’écriture complexe de l’homothétie de 3) 𝑢 = 𝑗 4) u = 4 − 4 3i
rapport 2 e𝑡 qui transforme 𝐴(1−2𝑖) en 𝐵(−4+3𝑖) Exercice 33 : Dans le plan complexe direct
2- Déterminer l’image du point 𝐶(−1+5𝑖) par ( O ; i , j ) , on considère le point : A ( i ) et la
l’homothétie ℎ.
Exercice27 :Dans le plan complexe direct 
rotation R0 de centre O (0) et d’angle et soit R1
( O ; i , j ) , on considère les points : A ;B d’affixe 6


respectivement z A = 7 + 2i ; zB = 4 + 8i la rotation de centre A ( i ) et d’angle
3
Et soit z l’affixe de M’ l’image de M ( z ) par la Déterminer la nature de la transformation R1 R0

rotation r de centre B et d’angle et ses éléments caractéristiques
2
Exercice 34 : soit ABC un triangle isocèle et
1)montrer que : z  = iz + 4i + 12 ( l’écriture
complexe de la rotation r ) ( 
rectangle on A tel que : AB, AC   2 
2
)
2) montrer que l’affixe du point C l’image de A et soit R la rotation de centre A et qui transforme
par la rotation r est zC = 10 + 11i B en C et soit la translation T = tAB
Prof/ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 3
Déterminer : F1 = R T et F2 = T R a) Déterminer les ensembles (ℰ) et (𝒞) et montrer
que (𝐷) est une demi droite d’origine 𝐴(𝑎) privée
Exercice 35 : Dans le plan complexe direct de 𝐴 et déterminer son équation cartésienne.
( O ; i , j ) , on considère le point : A ( 2 ) et soit  b) soit z 0 un élément de ℂ ∖ { 𝑎},et 𝐵( z 0 )

une transformation qui transforme 𝑀(𝑧) en 𝑀2 ( z 2 ) tel que 𝐵 ∈ (𝐷) ∩ (𝒞) ; écrire f ( z ) sous sa forme
a 0

3+ i 3 1− i 3 algébrique puis déterminer z 0


tel que z2 = z+ et soit H
4 2
c) Construire les ensembles (𝐷); (𝒞) et (ℰ) .
2
4) Déterminer la représentation complexe de la
l’homothétie de centre A ( 2 ) et de Rapport 𝑘=
3 
rotation 𝜌 de centre 𝑎 et d’angle
3
Et soit : f =  H 5) Déterminer la représentation complexe de la
translation 𝑡 de vecteur u d’affixe 𝑎.
1) montrer que f est une rotation dont on
6. Déterminer la transformation 𝑡𝑜𝜌 et ses
déterminera le centre et l’angle éléments caractéristiques.
Exercice 37 : soit z un nombre complexe non
2) montrer que f H = 
−1
nul
Exercice 36 : Le plan complexe est rapporté à un
Montrer que : z − 1  z − 1 + z arg z
repère orthonormé direct ℛ O ; i , j .( ) Exercice38 :soit a et b et c des nombres
Soit 𝑎 un complexe non nul ; Pour tout nombre
complexes tels que : a = b = c =1
az
𝑧 de ℂ ∖ { 𝑎}, on pose : f a ( z ) = z  = a  c et b  c
z −a et

 c −b  a
2
1. Montrer que :
1)Montrer que :    
f a ( z ) ∈ 𝑖ℝ ⟺ |𝑧|2ℛ𝑒(𝑎) = |𝑎|2ℛ𝑒(𝑧) c−a b

2. Soit 𝑧 un élément de ℂ∗∖ {𝑎}  c − b  1  b   


2)en déduire que : arg    arg  
on pose : |𝑧 − 𝑎| = 𝑟 et arg(𝑧 − 𝑎) ≡ 𝜃 [2𝜋]  c − a  2  a   2 
a. Calculer | f a ( z ) − 𝑎| en fonction de 𝑟 est |𝑎| i
2

Exercice39 :soit le nombre complexe z = e 7

b. Calculer 𝑎𝑟𝑔( f a ( z ) − 𝑎) en fonction de 𝜃 er 𝑟.


On pose : S = z + z 2 + z 4 et T = z 3 + z 5 + z 6
3. on pose 𝑎 = −1 + 𝑖 et considérons les
ensembles des points 𝑀(𝑧) définis par : 1)Montrer que les nombres S et T sont
conjugués
3
(𝐷) = {𝑀(𝑧); arg(𝑧 − 𝑎) ≡ [2𝜋] } 2) Montrer que : Im ( S ) 0
4

(𝒞) = {𝑀(𝑧); | f a ( z ) − 𝑎| = 2 } 3)calculer S +T et S T


(ℰ) = {𝑀(𝑧); f a ( z ) ∈ 𝑖ℝ } 4)en déduire les nombres S et T

Prof/ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 4


Exercice40 : Soit
P( z ) = ( i − 1) z 3 − ( 5i − 11) z 2 − ( 43 + i ) z + 9 + 37i

1) Montrer que l’équation ( E ) : 𝑃(𝑧) = 0 admet un

imaginaire pur z 0 unique comme solution

2)déterminer les nombres complexes a; b; c tels

(
que : P ( z ) = ( z − z0 ) az + bz + c
2
)
3) Résoudre dans ℂ l’équation (𝐸).
Exercice41 : Soit dans l’équation :

( E ) 2 z 3 − (1 + 2i ) z 2 + ( 25i − 1) z + 13i = 0
1) Montrer que l’équation (𝐸): 𝑃(𝑧) = 0 admet une
solution réelle z 0 à déterminer

2) Résoudre dans ℂ l’équation (𝐸).


« C’est en forgeant que l’on devient forgeron »
Dit un proverbe.
C’est en s’entraînant régulièrement aux calculs et
exercices Que l’on devient un mathématicien

Prof/ATMANI NAJIB http://www.xriadiat.com 5

Vous aimerez peut-être aussi