Vous êtes sur la page 1sur 4

Que signifie une centrale frigorifique ?

Une centrale frigorifique est une installation regroupant sur un châssis unique plusieurs
compresseurs reliés à un même collecteur d’aspiration et à un même collecteur de
refoulement.
Ce montage est utilisé depuis longtemps en froid industriel, notamment dans le cadre
d’une installation à postes multiples à température positive ou négative (chambre froide,
vitrine réfrigérée, etc.).
Ce système a plusieurs avantages :
 Adaptation de la consommation d’énergie à la demande réelle : on peut varier la
puissance du système simplement par exemple par la mise en marche ou à l’arrêt d’un
ou de plusieurs compresseurs.
 Fiabilité : un incident sur un compresseur n’arrête pas la production de froid.
 Possibilité de prévoir un surplus de puissance, pour des raisons de sécurité ou
pour une augmentation ultérieure de la puissance installée (notamment en cas de
grosses chaleurs ou d’une extension de l’installation).

Centrale frigorifique une histoire de


collecteur !
Les compresseurs sont reliés à un collecteur d’aspiration et un collecteur de refoulement
commun.

Le collecteur d’aspiration et le collecteur de refoulement


Il existe deux méthodes de raccordement concernant le collecteur d’aspiration : le
piquage en dessous (collecteur au-dessus du compresseur) et le piquage au-dessus
(collecteur en dessous de compresseur).
Le collecteur de refoulement relie les compresseurs et le condenseur. Il est généralement
piqué en dessous des compresseurs, mais peut également être piqué au-dessus. Dans ce
cas, le refoulement doit se faire vers le haut pour éviter que le liquide s’écoule par
gravité vers les compresseurs lors de l’arrêt, risquant de provoquer un coup de liquide au
démarrage.

Égalisation de pression et maintien du niveau d’huile


Dans une centrale frigorifique, les carters des compresseurs sont reliés par un système
de tuyauterie permettant l’égalisation des pressions. En effet, ils doivent tous être à la
même pression, qu’ils soient en marche ou à l’arrêt. De la même manière, une tuyauterie
piquée dans les carters permettant de créer un système de vase communicant, un
système de flotteur ou l’égalisation de la pression dans les carters (selon le type
d’installation), garantit le maintien des niveaux d’huile dans le système.
La gestion de l’huile dans la centrale frigorifique
À quoi sert l’huile ?.... dans toute installation frigorifique, l’huile agit sur 3 aspects :

1. La lubrification des pièces mobiles.


2. L’évacuation de la chaleur créée par le frottement des pièces mobiles.
3. L’étanchéité statique et dynamique.

Problèmes rencontrés
La gestion de l’huile dans une centrale frigorifique peut être complexe. Elle est dans
certains cas entrainée dans le circuit frigorifique ,lors des phases de démarrage du
compresseur, par la segmentation des compresseurs à piston, ou par miscibilité avec le
fluide réfrigérant.
Cela peut provoquer des entrainements d’huile et des effets néfastes :
 Défaillance mécanique (mauvaise lubrification).
 Baisse de performance des échangeurs (huile sur les parois de l’évaporateur).
 Pièges à huile qui peuvent provoquer des coups de liquide.
 Dégâts sur les compresseurs à piston (clapet..etc).
Séparateur d’huile et système de retour d’huile
Afin que l’huile puisse réintégrer les carters des compresseurs, il est nécessaire d’ajouter
un séparateur d’huile dans le montage d’une centrale frigorifique. Celui-ci est raccordé au
collecteur de refoulement et il existe plusieurs systèmes de séparation :
 Coalescence (les fluides sont dispersés afin que ceux de même nature se
réunissent).
 Centrifugation (utilisation de la force centrifuge pour séparer les fluides de densité
différente).
 Réduction de vitesse (les molécules plus légères sont dispersées).
 Changement de direction brutale.
Une fois séparée, l’huile réintègre les carters grâce au système de retour d’huile, qui doit
être adapté aux particularités de chaque centrale..
Voici plusieurs systèmes de gestion de l’huile :
 Retour d’huile à aspiration : un séparateur commun pour tous les compresseurs et
retour d’huile effectué dans le collecteur d’aspiration..
 Retour d’huile centralisé : pour les grosses installations ou lorsque la distance
entre le condenseur et les évaporateurs est élevée.
 Un séparateur pour chaque compresseur : en effet, lorsqu’une centrale comporte
plus de trois compresseurs et qu’un seul est en marche, la variation de débit du liquide
frigorigène peut diminuer l’efficacité du séparateur d’huile.
 Retour d’huile haute pression : système sans flotteur qui stocke l’huile sous haute
pression et la redistribue aux carters via un système électronique.( voir dessin)

La centrale frigorifique en pratique


Régulation des compresseurs
En fonction de l’alimentation en fluide des évaporateurs (via des électrovannes) la basse
pression va monter ou descendre, un capteur BP (pressostat, transducteur) mesurera ces
fluctuations. En fonction des réglages et paramétrages les compresseurs seront mis en
service ou hors service pour maintenir une pression BP conforme à l’utilisation.
Afin d’adapter la puissance délivrée par les compresseurs à celle nécessaire trois
solutions sont envisageables.

1. Arrêt en étage des compresseurs


2. Modulation de puissance par délestage des cylindres compresseurs
3. Variation de vitesse compresseur (technologie inverter)

Prévoir à minima un système de démarrage en cascade des compresseurs et un système


anti-court cycle interdisant le démarrage d’un compresseur qui n’a pas été à l’arrêt
pendant au moins 6 minutes. Installer des voyants de marche et défaut et des compteurs
horaires pour chaque compresseur.
Bien entendu aujourd’hui une installation moderne sera pilotée par un automate
programmable gérant l’ensemble des entrées (sondes, capteurs), sortie (actionneurs),
défauts, mesure des pressions et des températures conservées via un historique
(courbes, listes)…etc

Gestion des ventilateurs condenseur


L’idéal afin de réguler la pression HP est de faire varier la vitesse des ventilateurs soit
avec des variateurs de fréquence soit en utilisant des moteurs EC. Ce type de gestion
permet une pression HP plus stable, contrairement à la régulation en cascade des
ventilateurs. La mise en service et l’arrêt des ventilateurs en cascades causeront à la
longue une fatigue des moteurs. En mi-saison on peut avoir un phénomène de flash gaz
au détendeur causé par les on/off répétitifs des ventilateurs.

Maintenance et entretien
À partir des analyses des paramètres de fonctionnement enregistrés ou mesurés par un
technicien frigoriste il est possible de déterminer la nature des interventions à effectuer.
En parallèle, un contrôle régulier (tous les 3, 6 ou 12 mois selon l’installation) permet
d’assurer une prévention des dégradations éventuelles.

Perspectives d’amélioration
Il est possible d’améliorer le fonctionnement d’une centrale frigorifique suivant deux
axes :
Réduire la consommation d’énergie
 Améliorer le rendement des compresseurs par HP et BP flottante pour mieux
adapter la puissance à la demande.
 Remplacement des détendeurs mécanique par des détendeurs électroniques.
Améliorer la maintenance
 Diminuer le risque de pannes par des contrôles préventifs poussés.
 Prévoir des pièces de rechange pour les points les plus critiques.

Fonctionnement circuit frigorifique en cascade

Envoyer
Les installations frigorifiques en cascade sont des systèmes particuliers utilisés en froid
commercial , dans certaines l'industries et pour des applications particulières. Le principe
de fonctionnement de ce type de réfrigération permet de couvrir une gamme très large
de température, jusqu’à -100.Température impossible à obtenir avec des installations
traditionnelles.
Notons que ce système est aussi utilisé sur des pompes à chaleur air/eau haute
température, afin cette fois-ci d’élever la température de l’eau de chauffage (+ 80°C).

Vous aimerez peut-être aussi