Vous êtes sur la page 1sur 3

Mimih Zakariae 

: Enseignant chercheur à la faculté polydisciplinaire Errachidia


Mimihzakaria051@gmail.com

Axe 4 : les institutions internationales et nationales se rapportant au domaine de


l’environnement en corrélation avec les piliers du développement

La durabilité dans le nouveau modèle de développement

Dans la nature, il y a une balance qui s'est établie entre les différentes formes de vie et les
substances dont elles ont besoin pour vivre. Alors que le "cycle de la vie" fonctionnait autrefois
sans heurts, il vacille aujourd'hui et menace de dérailler complètement à moyen ou à long terme.
Là où cela entre dans la conscience mondiale, l'action écologique devient plus importante.
Avec cette prise de consciente croissante, les décideurs publics ont commencé à intégrer la notion
de durabilité dans leurs politiques publiques. C’est le cas du Maroc avec son projet du Nouveau
Modèle de développement.
En effet, la préservation de l’environnement et la gestion responsable des ressources
naturelles constituent un enjeu majeur de développement pour le Maroc. Dans cette logique, le
Royaume a mis en place une législation plutôt ambitieuse, en matière de développement durable,
en inscrivant «le droit à un environnement sain» dans la Constitution de 2011 et en adoptant la loi-
cadre n°99-12 portant charte nationale de l’environnement et du développement durable, ainsi
que plusieurs lois et décrets couvrant les domaines de l’eau, des forêts, des aires protégées, de
l’air, des déchets solides, du littoral, etc.
Cet arsenal juridique montre que le Maroc a fait de la durabilité et du développement
durable un cadre pour le nouveau modèle de développement du pays.
Face à ce constat, une question nous interpelle : Quelle place pour la durabilité dans le
Nouveau Modèle de Développement ?
Pour répondre à cette question et à bien d’autres nous allons d’abord décortiquer la notion
de durabilité et de développement durable avant de nous attarder sur la place qu’accorde le
Nouveau modèle de développement à la durabilité.
I- Les notions de développement durable et de durabilité
La durabilité signifie la capacité de soutenir. La durabilité est un état de vie capable de durer
longtemps. Cela s'applique également aux écosystèmes et au monde animal, mais depuis la fin des
années 80, la durabilité fait de plus en plus l'objet de discussions et de débats politiques.
Au cours des dernières années l’environnement et les écosystèmes ont subi des changements
drastiques dus à la manière avec laquelle l’Homme a exploité les ressources naturelles. Ce qui a
entraîné des changements importants dans l'économie, la société et l'environnement, mais a
également laissé une empreinte carbone indélébile sur les écosystèmes et la capacité de la Terre
nourricière à se reconstituer.

Aujourd'hui, la vulgarisation et la démocratisation du mot «durabilité» est due à la prise de


conscience de la pénurie des ressources causée par l’absence de la rationalisation de leur
utilisation et donc l’absence de la durabilité de la manière avec laquelle l’humain exploite ces
ressources. Or, face aux risques que présente cette surexploitation nous avons plus tendance à
intégrer ce concept de durabilité dans notre quotidien. On entend désormais parler d'énergie
durable, d'écosystèmes durables et de développement durable, et ainsi de suite, de manière à
impliquer le souci de l'environnement et de la planète Terre en général.

Le concept de développement durable, quant à lui, est apparu avec la Déclaration


Brundtland de 1987. Il définissait le développement durable comme un modèle de croissance et de
développement répondant aux besoins et aux exigences du présent, sans compromettre la
capacité de nos générations futures à répondre à leurs besoins.
En effet, Il existe également un concept appelé , dans développement durable, deux mots
cohabitent, le mot « développement » et le mot « durable ».De ce fait, le terme, porte à confusion
et cela est dû au chevauchement et aux similitudes entre les deux notions.
Cependant, le développement durable a une signification plus profonde pour notre
environnement, notre culture, notre économie, etc., ce qui en fait un concept bien plus important
pour la race humaine. Les différences entre les deux concepts seront abordées lors de cette
présentation.

II- Durabilité et Nouveau modèle de développement : Quelle dynamique ?


Présenté récemment à Sa Majesté le Roi, Que Dieu L’assiste, le Nouveau modèle de
développement semble être basé sur des valeurs fortes telles que la durabilité, le volontarisme, la
participation de tous, l’ouverture…
L’intégration d’une dynamique de durabilité au sein de ce nouveau modèle de développement
maroco-marocain semble traduire la prise de conscience de l’importance du concept par nos
décideurs publiques.
En effet, le NMD a consacré l’axe stratégique numéro 4 aux territoires résilients durables.
Force est de constater alors que le Nouveau Modèle de développement trace les jalons de
nouvelles pistes et orientations stratégiques qui ne manquent pas de donner une place
fondamentale à la protection de l’environnement et à la « durabilité » . Le NMD s’est conformé aux
objectifs de développement durable des Nations-Unies et institutionnalise la durabilité comme
élément clé pour la mise en place d’un modèle de développement adapté aux spécificités
marocaines.
La « durabilité » se retrouve ainsi parmi les cinq objectifs de développement
interdépendants et complémentaires sur lesquels se construit la feuille de route.

Il est clair que durant les années 2000, les priorités affichées en termes de durabilité et de
développement durable sont devenues des éléments incontournables des politiques publiques
marocaines mais le cadre juridique et institutionnel semble encore lacunaire et doit être renforcer
par un accompagnement et un suivi aussi bien au niveau de la mise en place de cet arsenal qu’au
niveau du simple citoyen. La prise de conscience par les autorités publiques de l’importance de la
durabilité pour un développement sain et fructueux du pays n’est pas suffisant il faut, en effet,
multiplier les efforts et impliquer tous les acteurs ( petit et grand, public ou privé) pour
accompagner le changement et la transition vers un modèle de développement durable.

Références bibliographiques :
1-Brunei, Sylvie. «Qu'est ce que la durabilité ?», Sylvie Brunel éd.,Le développement
durable.Presses Universitaires de France, 2012, pp. 55-69.
2-Philifert, P. 2015. Aménagement et développement durable au Maroc :une longue marche ou
une nouvelle donne?. In Dupret, B., Rhani, Z., Boutaleb, A., & Ferrié, J. (Eds.), Le Maroc au présent:
D'une époque à l'autre, une société en mutation.Casablanca: Centre Jacques-Berque.
Doi :10.4000/books.cjb.1006
3-Le Nouveau Modèle de Développent du Maroc Contribution du Conseil Économique, Social et
Environnement

Vous aimerez peut-être aussi