Vous êtes sur la page 1sur 5

Dimensionnement des systèmes mécaniques

III. ENGRENAGES CYLINDRIQUES INTÉRIEURS DROITS


L'engrenage intérieur se compose d'un pignon 1 et d'une couronne 3 à denture droite. Les conditions
de fabrication, de montage et de déport de denture présentent quelques particularités que nous voulons
esquisser dans ce chapitre. Dans les couronnes, le cercle de tête est à l'intérieur du cercle primitif et
le cercle de pied à l'extérieur.

III.1 FABRICATION D'UNE COURONNE ET INTERFÉRENCE


La forme de la denture de la couronne est imposée par l'outil de taillage constitué obligatoirement par
un couteau disque ou secteur, lui-même fabriqué par une crémaillère ou tout autre outil. Les flancs
porteurs de la denture, de forme concave, doivent présenter dans la partie active un profil en
développante de cercle. Le cercle de tête de la couronne ne peut jamais être plus petit que le cercle
de base de la développante. Pour les dentures non déportées avec 𝒉𝒂 = 𝒎, la superposition de ces
deux cercles A lieu pour :
𝟐
𝒁 = 𝟏−𝒄𝒐𝒔𝜶 = 𝟑𝟑. 𝟏𝟔 𝒅𝒆𝒏𝒕𝒔.
La longueur de l'arc à développante doit être contrôlée dans la couronne et sur le pignon, en particulier
lorsque le nombre de dents du couteau disque est plus faible que celui du pignon afin d'éviter
l'interférence à l'engrènement.

a. Caractéristiques du couteau disque


Désignons par 𝒁𝒘 le nombre de dents du couteau, par 𝒅𝒃𝒘 le diamètre du cercle de base, par 𝒙𝒘 l'état
actuel du coefficient de déport et par daw le diamètre de tête. L'angle de tête sur le profil de l'outil se
trouve par : 𝒄𝒐𝒔𝜶𝒂𝒘 = 𝒅𝒃𝒘/𝒅𝒂𝒘.
À la taille de la denture intérieure, l'angle d'engrènement est généralement différent de l'angle
nominal. Lorsque la profondeur totale de dent est atteinte, cet angle se trouve par:
𝒊𝒏𝒗𝜶𝒈 = 𝒊𝒏𝒗𝜶 + 𝟐 (𝒙𝟑 − 𝒙𝒘) 𝒕𝒂𝒏𝜶/(𝒛𝟑 − 𝒛𝒘) 𝒆𝒕 𝒂𝒘 = 𝟏/𝟐 (𝒅𝒃𝟑 − 𝒅𝒃𝒘)/𝒄𝒐𝒔𝜶𝒈

b. Interférence au pied de la denture de la couronne


Le profil de tête du pignon ne doit venir en contact qu'avec un profil en développante au pied de la
couronne. Le point limite du profil engendré par le couteau se trouve à la distance
𝒂𝒘 𝒔𝒊𝒏𝜶𝒈 + 𝒓𝒃𝒘 𝒕𝒂𝒏𝜶𝒂𝒘.
À l'engrènement avec le pignon 1, cette distance vaut :
𝒂 𝒔𝒊𝒏𝜶′ + 𝒓𝒃𝟏 𝒕𝒂𝒏𝜶𝒂𝟏.
Comme la longueur de conduite générée doit être plus grande que la longueur de conduite utilisée,
il s'ensuit que le diamètre de tête du pignon doit obéir à la condition :
𝒅𝒂𝟏 = 𝒅𝒃𝟏/𝒄𝒐𝒔𝜶𝒂𝟏 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒕𝒂𝒏𝜶𝒂𝟏 = (𝒂𝒘 𝒔𝒊𝒏𝜶𝒈 − 𝒂 𝒔𝒊𝒏𝜶′ + 𝒓𝒃𝒘 𝒕𝒂𝒏𝜶𝒂𝒘)/𝒓𝒃𝟏.

c. Interférence au pied de la denture du pignon


Le profil de tête de la couronne ne doit venir en contact qu'avec un profil en développante au pied du
pignon. Cette condition impose que la longueur de conduite de la couronne soit plus petite que la
longueur de conduite du pignon dans cette partie de l'engrènement. Le début de la développante se
trouve à la distance 𝒈𝒊𝒏𝒗 du point N1 sur le pignon 1 :
𝒈𝒊𝒏𝒗 = 𝟎, 𝟓 𝒅𝒃𝟏 𝒕𝒂𝒏𝜶 − 𝒉𝒊𝒏𝒗/𝒔𝒊𝒏𝜶 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒉𝒊𝒏𝒗 = 𝒎 [𝒉𝒂𝑷 ∗ − 𝑹𝒂𝑷 ∗ (𝟏 − 𝒔𝒊𝒏𝜶) − 𝒙𝟏] .

Pour éviter l'interférence, le diamètre de tête de la couronne doit remplir la condition :


𝒅𝒂𝟑 = 𝒅𝒃𝟑/𝒄𝒐𝒔𝜶𝒂𝟑 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒕𝒂𝒏𝜶𝒂𝟑 = (𝒂 𝒔𝒊𝒏𝜶′ + 𝒈𝒊𝒏𝒗)/𝒓𝒃𝟑.

NASRAOUI M.T 1
Dimensionnement des systèmes mécaniques

III.2 DIMENSIONS GÉOMÉTRIQUES DE LA COURONNE


La détermination des dimensions géométriques de la couronne s'effectue en utilisant les mêmes
relations que pour les roues à denture extérieure, mais en introduisant un nombre de dents 𝒁𝟑 négatif,
toutes les dimensions étant écrites habituellement en valeur absolue. La crémaillère peut être
considérée comme une roue à nombre de dents infiniment grand, située à la limite entre une denture
extérieure et une denture intérieure. Pour la couronne, toutes les dimensions dépendant du nombre de
dents seront négatives. Ce sont : les diamètres et les rayons, les angles de pression, l'épaisseur de dent
et l'intervalle, les rayons de courbure, les cotes de contrôle. Le rapport d'engrenage et l'entraxe
deviennent également négatifs.

III.2.1 DÉPORT DE DENTURE DANS UNE COURONNE


Avec cette convention de signe, pour les couronnes à denture déportée, le coefficient de déport 𝒙𝟑 est
à introduire avec un signe positif si la ligne de référence est déplacée vers le cercle de tête de la
couronne, d'un signe négatif si le ligne de référence est déplacée vers le cercle de pied. Les règles de
signe applicables aux couronnes sont :
a. Signe positif
le module m, le pas primitif p, la saillie ha, le creux hf, la hauteur de dent h et le vide à fond de dent
c.
b. Signe négatif
le nombre de dents 𝒁𝟑, l'entraxe a, tous les diamètres de la couronne, le rapport d'engrenage u.

Figure 1.9 Conditions d'engrènement dans un engrenage intérieur droit : Z1 = 19, Z3 = - 44.
Le cercle de tête non corrigé de la couronne coupe la normale à la développante en un point situé à
l'extérieur du segment CN1 du pignon, il est donc nécessaire d'apporter une correction
du diamètre de tête de la couronne en l'augmentant.

Remarque : la condition d'interférence n'a pas été contrôlée dans cette partie de l'engrènement.

Un contrôle de l'épaisseur curviligne de tête des deux dentures est toujours recommandé. Un second
contrôle concerne l'engrènement du pignon et de la couronne dans la partie intérieure aux cercles
primitifs des deux roues, voir les conditions d'interférence citées précédemment.
En première approximation, on peut admettre une distance radiale d'au moins 0,1 m aux environs du
point N1. Sans contrôle particulier et dans un premier choix, la saillie des dents de la couronne peut
se choisir en fonction de son nombre de dents :

NASRAOUI M.T 2
Dimensionnement des systèmes mécaniques

Avec une différence du nombre de dents plus petite que 10, la saillie doit être encore diminuée et
l'engrènement contrôlée.

III.2.2 RAPPORT DE CONDUITE


Dans l'engrenage intérieur sans interférence, la longueur de conduite g est limitée par les points E1
et E3 situés sur les cercles de tête du pignon 1 et de la couronne 3. Le rapport de conduite total vaut :
𝑬𝟑𝑬𝟏 𝒈𝒂𝟑+𝒈𝒂𝟏
𝜺 = =
𝒑𝒃 𝝅 𝒎 𝒄𝒐𝒔𝜶
Avec les rapports partiels :
𝒈𝒂𝟏 𝒛𝟏
𝜺𝟏 = = (𝒕𝒂𝒏 𝜶𝒂𝟏 − 𝒕𝒂𝒏𝜶′ ) ,
𝝅 𝒎 𝒄𝒐𝒔𝜶 𝟐𝝅
𝒈𝒂𝟑 𝒛𝟑
𝜺𝟑 = = (𝒕𝒂𝒏 𝜶𝒂𝟑 − 𝒕𝒂𝒏𝜶′ )
𝝅 𝒎 𝒄𝒐𝒔𝜶 𝟐𝝅

III.3 INTERFÉRENCE AU TAILLAGE ET AU MONTAGE


L'interférence au taillage de la couronne est à contrôler lorsque le nombre de dents de la couronne est
proche du nombre de dents de l'outil. Le taillage s'effectue par déplacement progressif de l'outil dans
le sens radial. Il peut arriver que les dents de l'outil viennent en contact avec les dents de la couronne
dans une zone située à l'extérieur de la zone d'engrènement. Il en résulte un enlèvement de matière
non désiré. L'interférence est évitée en augmentant le diamètre de tête de la couronne ou en adaptant
l'outillage et le déport au nombre de dents de la couronne, figure 1.10. À part l'interférence au taillage,
il peut exister également une impossibilité de montage radial du pignon dans la couronne. Les dents
du pignon viennent buter sur celles de la couronne avant que l'engrènement ait lieu dans la zone de
portance de la denture.

Figure 1.10 Engrènement entre un pignon et une couronne


À gauche : Z1 = 16, x1 = 0,912, Z3 = - 20, x3 = - 1.125, montage radial est impossible à droite : même
couronne en engrènement avec un pignon à Z1 = 18. Pour éviter l'interférence des saillies, le diamètre
de tête a été tronqué, le rapport de conduite devenant insuffisant (𝜺 = 0,7 !)

III.4 ENGRÈNEMENT DANS LES PLANÉTAIRES


Dans les trains planétaires Figure 1.11, constitués par une roue solaire 1, des roues satellites 2 et une
couronne 3, la somme des nombres de dents des roues concentriques doit être exactement divisible
par le nombre de roues satellites. Les relations générales sont :
𝒛𝟏 + 𝟐 𝒛𝟐 = 𝒛𝟑 𝒆𝒕 (𝒛𝟏 + 𝒛𝟑)/𝒏𝒔𝒂𝒕𝒆𝒍𝒍𝒊𝒕𝒆𝒔 = 𝒏𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆 𝒆𝒏𝒕𝒊𝒆𝒓.
Si la denture est déportée, alors les coefficients de déport des roues sont reliés par la relation :
𝒙𝟏 + 𝟐 𝒙𝟐 = 𝒙𝟑.
Le choix des coefficients de déport est imposé principalement par l'engrenage extérieur : pignon 1 et
roue satellite 2 en fonction des critères retenus : résistance élevée, pression superficielle adéquate ou
pertes et déformations optimales.
NASRAOUI M.T 3
Dimensionnement des systèmes mécaniques

Figure 1.11 Engrenage planétaire avec rapport de transmission i = 7,1 Angle de pression de 29°.

III.5 EXEMPLE DE DIMENSIONNEMENT


Soit à déterminer les dimensions géométriques d'un engrenage intérieur faisant partie d'un train planétaire dont
les composantes, taillées au module m = 4 mm, sont :
Pignon 1 : 𝒁𝟏 = 𝟏𝟗 𝒅𝒆𝒏𝒕𝒔 , roue satellite 2 : 𝒁𝟐 = 𝟓𝟗 𝒅𝒆𝒏𝒕𝒔 , couronne 3 : 𝒁𝟑 = 𝟏𝟑𝟕 𝒅𝒆𝒏𝒕𝒔.
L'entraxe nominal est a = 156 mm et celui de fonctionnement est a' = 158 mm. L'engrenage extérieur est
prévu avec déport : 𝒙𝟏 = 𝟎. 𝟑𝟕𝟑, 𝒙𝟐 = 𝟎. 𝟏𝟓𝟎.
L'engrenage intérieur est également déporté ce qui impose un coefficient de déport 𝒙𝟑 = 𝟎. 𝟔𝟕𝟑.
Tableau .4
Grandeurs géométriques d'un engrenage intérieur droit

NASRAOUI M.T 4
Dimensionnement des systèmes mécaniques

NASRAOUI M.T 5

Vous aimerez peut-être aussi