Vous êtes sur la page 1sur 6

République Algérienne Démocratique Populaire.

Université des sciences et technologies


Abdelhamid Ibn Badis.
Mostaganem.

Recherche documentaire et conception de mémoire.

Les matériaux innovants.

Sous la supervision du professeur :

Mr. Sardou.

Préparé par :

Cherif Oussama Zakaria.

2020-2021
L’importance de la connaissance des matériaux.
Ce document tire les principaux enseignements d’un travail de synthèse
professionnelle en GC.

Dans le cadre du master génie civil de projet de matériau innovants, pour en savoir
plus. Les pages concernées de la synthèse y sont indiquées par la mention des
informations et schémas qui suit.

I_ Introduction.
Le sujet traité est celui des matériaux innovants dans le cadre de leur connaissance et
le choix pour les différents types de structure.

Les matériaux de construction sont des matériaux utilisés dans les secteurs de


la construction : bâtiments et travaux publics (souvent désignés par le sigle BTP). Ils
couvrent une vaste gamme des matériaux qui inclut principalement le bois, le verre,
l'acier, l'aluminium, les textiles, les matières plastiques (isolants notamment) et les
matériaux issus de la transformation de produits de carrières, qui peuvent être plus ou
moins élaborés (incluant le béton et divers dérivés de l'argile tels que briques, tuiles,
carrelages et divers éléments sanitaires).
Pour des raisons d'économies et face aux crises écologique et climatique, une
tendance générale (qui touche aussi le génie civil) est d'économiser les ressources
naturelles et énergétiques tout en limitant les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi,
dans le cadre du développement d'une économie circulaire et d'une transition
énergétique, de nouveaux matériaux alternatifs (éco matériaux, matériaux
biosourcés pour « bâtiments biosourcés », sédimatériaux...) apparaissent (ou
réapparaissent), incluant des matériaux recyclés ou intégrant des déchets industriels
ou du BTP (démolition/déconstruction, avec notamment depuis quelques décennies
le Graviers de Béton Recyclé ou GBR) et le Béton à contenu recyclé ; ces tendances
pourraient bientôt bénéficier des apports de l'intelligence artificielle1 et de matériaux
dits « intelligents ». Leur mise en œuvre pourrait également rapidement évoluer avec
par exemple l'impression 3D de bâtiments (ou d'éléments préfabriqués de bâtiment et
d'infrastructures).

II_L’importance de la connaissance des matériaux.


La connaissance des propriétés des matériaux est fondamentale dans toutes les études,
applications techniques et choix architecturaux.

Le respect des exigences de sécurité des constructions, de confort et d'environnement


est aussi directement lié aux performances et capacités des matériaux. Les mettre en
relation avec les besoins de stabilité mécanique, de sécurité en cas d'incendie,
d'isolation contre le bruit, de confort d'isolation (thermique et acoustique) et de
protection contre l'humidité n'est pas simple, mais s'avère essentiel. L'objet de ce livre
est de fournir les valeurs qui permettent de respecter ces exigences.

III_Choix des matériaux.


-Qualites vissées.
Resistance, isolation thermique et phonique.

* De facteurs économiques.

*De facteurs écologiques.

*Eco-matériaux : peu énergivore faible consommation d’énergie gris


→Limitée→L’énergie utilisée entre l’extraction de matière premières ,la
fabrication, l’utilisation et le recyclage.
E
U
R
c
a
r
t
x
f
T
g
lv
y
p
m
s
e
d
n
io
b
F
é
IV_L’analyse de cycle de vie.

*L’ACV ou LCA.
Basée sur la notion de développement durable.

UN moyen efficace pour évaluer les impacts d’environnement d’un matériau


durant son existence « Du berceau au tombeau »

Les informations sont consignées dans des fiches FDES=20 impacts


environnementaux.



Cycle de vie.

V_Exemple du béton.
consommation d’énergie non renouvelable (industrie de cimenterie) 

[1 tonne de ciment→0.8 tonne de CO2 ] 

La consommation de ressource énergétique( Angin….)


Béton consommateur +ou – de granulats( Explosion au niveau des
carrières, la poussiére,l’impacts des angins…)
d
f
é
r
C
g
p
e
R
s
y
P
l
v
n
o
t
c
a
.R
e
u
q
m
i
hVI_ Solution.
-Diminuer la consommation.

-Utiliser des filtres dans les cheminés des usines.

*Matériaux alternatifs.
Les matériaux alternatifs sont l'une des meilleures solutions qui puissent être

abordées, en trouvant des matériaux de construction plus résistants et moins

polluants. Nous mentionnons l'un de ces matériaux:

Additions type I.
-Quasiment inertes Additions calcaire fillers.

Additions type II.


-A caractère pouzzolanique ou hydraulique.

*Fumée de silice.

*cendre volantes.

*Pouzzolane naturelle.

*Meta kaolin.

*Rôle des additions.


Conclusion.

En conclusion de notre synthèse, il est nécessaire de rappeler la nécessité de la


connaissance des matériaux de construction utilisées d’y associer des types et
rôles.

Les bonnes solutions trouvées et choisies pour éviter les risques qui sont menaces
notre construction par des études sont des matériaux alternatives, pour garde la
sécurité de la construction et surtout la propreté de l’environnement au
problème de pollution.

Vous aimerez peut-être aussi