Vous êtes sur la page 1sur 60

Première partie

54e année n° spécial

J OURNAL O FFICIEL
de la
République Démocratique du Congo
Cabinet du Président de la République
Kinshasa – 27 février 2013

SOMMAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE


PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Ordonnance-loi n° 13/001 du 23 février 2013
fixant la nomenclature des impôts, droits, taxes et
23 février 2013 - Ordonnance-loi n° 13/001 fixant la
redevances des Provinces et des Entités Territoriales
nomenclature des impôts, droits, taxes et redevances des
Décentralisées ainsi que leurs modalités de
Provinces et des Entités Territoriales Décentralisées ainsi
répartition
que leurs modalités de répartition,col . 2.
23 février 2013 - Ordonnance-loi n° 13/002 fixant la Le Président de la République,
nomenclature des droits, taxes et redevances du Pouvoir
Central,col . 21. Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n°
23 février 2013 - Ordonnance-loi n° 13/003 portant 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains
reforme des procédures relatives à l’assiette, au contrôle articles de la Constitution de la République Démocratique
et aux modalités de recouvrement des recettes non du Congo, spécialement en ses articles 129 et 221 ;
fiscales,col . 47. Vu, telle que modifiée et complétée à ce jour, la loi n°
23 février 2013 - Ordonnance-loi n° 13/004 portant 08/012 du 31 juillet 2008 portant principes généraux sur
abrogation de certaines dispositions de la loi n° 006/03 la libre administration des Provinces et des Entités
du 13 mars 2003 fixant les modalités de calcul et de Territoriales Décentralisées ;
perception des acomptes et précomptes de l’impôt sur les Vu la loi n° 13/007 du 22 janvier 2013 portant
bénéfices et profits,col . 77. habilitation du Gouvernement ;
23 février 2013 - Ordonnance-loi n° 13/005 modifiant
Revu l’Ordonnance-loi n° 009/2012 du 21 septembre
et complétant certaines dispositions de la Loi n°
2012 fixant la nomenclature des impôts, droits, taxes et
004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des
redevances des Provinces et des Entités Territoriales
procédures fiscales,col . 78.
Décentralisées ainsi que leurs modalités de répartition ;
23 février 2013 - Ordonnance-loi n° 13/006 portant
régime fiscal applicable aux entreprises de petite taille en Sur proposition du Gouvernement délibérée en
matière d’impôt sur les bénéfices et profits,col . 91. Conseil des Ministres ;
23 février 2013 - Ordonnance-loi n° 13/007 modifiant
et complétant certaines dispositions de l’ordonnance-loi ORDONNE:
n° 10/001 du 20 aout 2010 portant institution de la Taxe
sur la Valeur Ajoutée,col . 95.
23 février 2013 - Ordonnance-loi n° 13/008 modifiant TITRE I : DES DISPOSITIONS GENERALES
et complétant certaines dispositions de l’ordonnance-loi
n° 69/009 du 10 février 1969 relative aux Impôts Article 1er :
Cédulaires sur les Revenus,col . 106. La présente ordonnance-loi fixe la nomenclature des
23 février 2013 - Ordonnance-loi n° 13/009 modifiant impôts, droits, taxes et redevances des Provinces et des
et complétant certaines dispositions de l’ordonnance-loi Entités territoriales décentralisées et leurs modalités de
n° 90-046 du 8 août 1990 portant réglementation du Petit répartition.
commerce,col . 114. Les règles de perception des impôts, droits, taxes et
___________ redevances provinciaux et locaux visés à l’alinéa 1e sont

1 2
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

fixées par voie d’édits ou des décisions des organes - La taxe sur les ventes des matières précieuses de
délibérants, conformément à la législation nationale. production artisanale;
- Toutes autres taxes ou redevances instituées par
Article 2 :
la loi.
La nomenclature visée à l’article 1er ci-dessus est
Les règles relatives à l’assiette, au taux et aux
reprise en annexe à la présente ordonnance-loi.
modalités de recouvrement des impositions de toute
Elle comprend : nature sont fixées par le Parlement dans les lois de
- les impôts et droits provinciaux et locaux; finances initiales ou rectificatives.
- les taxes et redevances d’intérêt commun; Toutefois, les lois de finances peuvent décider de
déléguer aux Assemblées Provinciales et aux organes
- les taxes spécifiques à chaque Province et Entité
délibérants des Entités Territoriales Décentralisées, le
Territoriale Décentralisée.
pouvoir de fixer le taux ou les modalités de recouvrement
Toutefois, les taxes spécifiques à chaque Province de certains impôts, taxes provinciaux et locaux dans les
sont prélevées sur les matières locales non imposées par conditions fixées par lesdits assemblées ou organes
le Pouvoir central. Elles sont soit, rémunératoires, soit délibérants.
fiscales conformément à la législation sur la
nomenclature des taxes et droits provinciaux.
CHAPITRE III : TAXES SPECIFIQUES

TITRE II. DES DISPOSITIONS RELATIVES AUX Article 5 :


IMPOTS, DROITS, TAXES ET REDEVANCES Les taxes spécifiques à chaque Province et Entité
PROVINCIAUX ET LOCAUX. Territoriale Décentralisée sont prélevées sur les matières
locales non imposées par le Pouvoir Central. Elles sont
CHAPITRE I. IMPOTS PROVINCIAUX ET LOCAUX soit rémunératoires, soit fiscales conformément à
l’annexe à la présente ordonnance-loi.
Article 3 :
Les impôts provinciaux et locaux comprennent TITRE III : DES MODALITES DE REPARTITION DES
notamment : RECETTES D’INTERET COMMUN
- l’impôt sur la superficie des propriétés bâties et
non bâties; Article 6 :
- l’impôt sur les véhicules automoteurs; La part des recettes d’intérêt commun allouée aux
Entités Territoriales Décentralisées est établie à 40%.
- l’impôt sur les revenus locatifs;
La répartition des ressources entre les Entités
- l’impôt personnel minimum.
territoriales décentralisées est fonction des critères de
capacité de production, de la superficie et de la
CHAPITRE II. TAXES ET REDEVANCES D’INTERET population.
COMMUN L’édit en détermine le mécanisme de répartition.

Article 4 :
Les taxes d’intérêt commun comprennent TITRE IV : DES DISPOSITIONS ABROGATOIRES ET
notamment : FINALES
- la taxe spéciale de circulation routière; Article 7 :
- la taxe annuelle pour la délivrance de la patente; Sont abrogées toutes les dispositions antérieures
- la taxe de consommation sur la bière, l’alcool, le contraires à la présente ordonnance-loi, notamment le
spiritueux et le tabac; Décret-loi n° 089 du 10 juillet 1998 portant fixation de la
nouvelle nomenclature des taxes autorisées aux entités
- la taxe de superficie sur les concessions
administratives décentralisées, des recettes
forestières;
administratives d’intérêt commun et des recettes fiscales
- la taxe de superficie sur les concessions minières; cédées par l’Etat aux Entités.

3 4
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 8 : d) Centre culturel, salon littéraire, etc.


e) Groupe de danse traditionnelle ou
La présente ordonnance-loi entre en vigueur à la moderne
date de sa publication au Journal Officiel. f) Cercle ou club culturel
g) Groupe chorégraphique ou une
Fait à Kinshasa, le 23 février 2013 chorale
h) Centre de formation en arts et
métiers
Joseph KABILA KABANGE i) Centre de formation en informatique
j) Bureau d’études ou de création
Augustin MATATA PONYO Mapon artistique, culturelle ou artisanale

k) Maison de production, d’animation, Demande d'agrément


Premier Ministre de diffusion ou de production culturelle

1.2.8. Taxe d’agrément des services publics


et professions auxiliaires des
transports terrestres
ANNEXE
a) Organisme de contrôle Technique
des véhicules automobiles ;
N° LIBELLES FAITS GENERATEURS Demande d'agrément
IMPOTS, TAXES, DROITS, REDEVANCES ET AUTRES b) Constructeur des châssis et
RECETTES D'INTERET COMMUN carrosseries des véhicules
1 automobiles ;
c) Garages ;
1.1. IMPOTS d) Auto-école.
1.1.1. Impôt réel sur les véhicules Mise en circulation d'un 1.2.9. Taxe spéciale de circulation routière
automoteurs (vignette) véhicule automoteur Mise en circulation des
véhicules automoteurs
1.1.2. Impôt sur les revenus locatifs Contrat de bail 1.2.10. Taxe sur permis d’importation, d’achat,
1.1.3. Impôt sur la superficie des propriétés de rétention, de fabrication et des
foncières bâties et non bâties Titre foncier ou immobilier négoces d’alcool Permis d'importation

1.1.4. Impôt sur la superficie des Titre forestier 1.2.11. Taxe de destruction des médicaments Demande de
concessions forestières périmés d'autorisation de
destruction
1.2. TAXES 1.2.12. Taxe sur permis de pêche
1.2.0. Patente Exercice du petit Demande de permis de
a) sportive,
commerce pêche
b) rurale
1.2.1. Taxe d’agrément d’un Institut Demande d'agrément
c) artisanale
Technique Médical
1.2.13. Taxe d’autorisation d’ouverture de :
1.2.2. Taxe d’agrément d’un établissement Demande d'agrément a) Laboratoire de recherche
primaire, secondaire et supérieur privé vétérinaire
b) Dispensaire ; Demande d'autorisation
1.2.3. Taxe d’agrément des électriciens Demande d'agrément d'ouverture
indépendants c) Pharmacie vétérinaire ;

1.2.4. Taxe d’enregistrement des d) Clinique vétérinaire ;


indépendants dans le secteur de Demande 1.2.14. Taxe sur autorisation de destruction Demande d'autorisation
construction et d’aménagement d'enregistrement des animaux ; de destruction
intérieur 1.2.15. Taxe d’autorisation d’exploitation des Demande d'autorisation
1.2.5. Taxe d’agrément de boute feu Demande d'agrément poissons d’aquarium d'exploitation
1.2.6. Taxe d’agrément d’un service d’action 1.2.16. Taxe sur autorisation de destruction Demande d'autorisation
sociale ou d’un centre privé à vocation Demande d'agrément des végétaux
sociale
1.2.7. Taxe d’agrément pour : 1.2.17. Taxe sur permis d’achat et de vente Demande permis d'achat
a) Association culturelle, artistique et des Mitrailles et vente
artisanale 1.2.18. Taxe sur autorisation d'exploitation Demande d'exploitation
Demande d'agrément des eaux naturelles de surface ou
b) Troupe théâtrale ou des majorettes souterraines
1.2.19. Taxe sur autorisation de construction Demande d'autorisation
c) Troupe folklorique
des fours à charbon de bois de type de construction
traditionnel

5 6
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

1.2.20. Taxe de mise sur le marché des Mise sur le marché des s) Comptoir de vente d'objets d'art
matières non biodégradables (cartes matières non
t) Librairie et procure
prépayées, mèches, plastique et biodégradables
sachet) u) Fabrique des dents artificielles
1.2.21. Taxe sur autorisation d’installation des Demande d'autorisation (prothèses)
panneaux solaires à usage semi d'installation v) Fabrique artisanale de matelas
industriel w) Maison de pressage de disques
1.2.22. Taxe sur autorisation de création Demande d'autorisation
d'une agence de presse provinciale et de création x) Centre culturel
locale ; y) Bibliothèque privée
1.2.23. Taxe sur autorisation d'exercer le Demande d'autorisation
métier de guide du Tourisme de l'exercice du métier z) Maison de soins traditionnels
Demande d'autorisation
1.2.24. Taxe sur permis d'exploitation d'un site Demande permis aa) Atelier artistique de production ou
touristique appartenant à la province d'exploitation bb) Musée privé d'exécution

1.2.25. Taxe sur autorisation de prise de vue Demande de prise de vue 1.2.32. Taxe sur autorisation de loisir de 24 Demande d'autorisation
dans les sites touristiques appartenant heures (carnavals motorisés, concerts
à la province populaires dans les stades, concours
1.2.26. Taxe sur autorisation d’organiser une Demande d'autorisation de miss local)
exposition des œuvres d’art ou d’une d'organiser une 1.2.33. Taxe sur les droits de retransmission Demande d'autorisation
manifestation culturelle exposition radio télévisée des rencontres
sportives locales
1.2.27. Taxe sur autorisation de dépôt des Demande d'autorisation 1.2.34. Taxe sur autorisation de bâtir des Demande d'autorisation
affiches et des panneaux publicitaires de dépôt affiches et immeubles à usage résidentiel et de de bâtir
dans les lieux publics panneaux moins de 3 étages
1.2.35. Taxe sur autorisation de démolition Demande de démolition
d'immeubles
1.2.28. Taxe sur la réalisation d'une œuvre Demande d'autorisation
publicitaire. de réaliser une œuvre 1.2.36. Taxe sur autorisation de Demande d'autorisation
publicitaire transformation d'immeuble de transformation
1.2.29. Taxe sur autorisation de vente des
services et biens artistiques Demande d'autorisation 1.2.37. Taxe sur autorisation de raccordement Demande d'autorisation
en eau et électricité pour les de raccordement
1.2.30. Taxe sur autorisation de vente des Demande d'autorisation immeubles à étages
objets d’art et d’artisanat
1.2.38. Taxe sur la construction et Demande de construction
l'implantation sur la voie publique des et d'implantation
1.2.31. Taxe sur autorisation de production ou
panneaux, enseignes et appareils
d’exécution d’œuvres d’art et
destinés à recevoir une publicité
culturelles anonymes pour :
graphique quelconque
a) Maison d'édition des livres et des
disques 1.2.39. Taxe sur autorisation de Demande d'autorisation
transformation des produits
b) Maison de couture d’exploitation minière artisanale
1.2.40. Taxe d’extraction des matériaux de
c) Maison de divertissement public construction Extraction
d) Agence en publicité
1.2.41. Taxe de superficie sur les concessions Contrat de concession
e) Agence- conseil en publicité et minières et des hydrocarbures
atelier de fabrication des supports
publicitaires 1.2.42. Taxe de 1% sur les produits de Transaction de l'or et du
f) Fabrique de fournitures de bureau Demande d'autorisation transaction de l’or et du diamant diamant d'exploitation
de production ou d’exploitation artisanale perçue sur les artisanale
g) Fabrique artisanale de mobiliers d'exécution transactions entre les creuseurs et les
h) Ferronnerie artisanale comptoirs
i) Maroquinerie et cordonnerie 1.2.43. Taxe de superficie sur concessions Contrat de concession
j) Boutiques de produits artisanaux forestières

k) Imprimerie 1.2.44. Taxe sur permis d'exploitation des


ressources forestières :
l) Briqueterie artisanale
m) Ciné a) Permis de récolte de menus
produits forestiers
n) Bijouterie Demande de permis
o) Studio photos b) Permis d’exportation de menus
p) Maison de décoration produits forestiers
q) Maison de coiffure
r) Galerie d'arts c) Redevance proportionnelle

7 8
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

1.2.45. Taxe sur permis de chasse : 1.2.57. Taxe d’ouverture d’un Institut Demande d'ouverture
Technique Médical.
a) permis sportifs de petite chasse
b) permis sportifs de grande chasse 1.3. DROITS
c) petit permis de tourisme 1.3.1. Droits de consommation sur les biens Consommation des biens
d) grand permis de tourisme produits localement (bière, alcool, produits localement
Demande de permis
spiritueux, tabac, ciment, farine de
e) permis rural de chasse froment et sucre)
f) permis local de chasse
1.3.2. Droits d’octroi de la carte de chercheur Délivrance de la carte
g) permis de capture commerciale indépendant.
h) permis de guide de chasse 1.3.3. Droits de délivrance de certificat Délivrance de certificat
vétérinaire, de circulation ou de
i) permis spécial de séjour dans les transfert des animaux
domaines et réserve de chasse
1.3.4. Droits de délivrance de certificat de Délivrance de certificat
j) permis scientifique Demande de permis
vérification des poissons d’aquarium
k) permis administratif 1.3.5. Droits sur la diffusion de la publicité Diffusion dans la presse
1.2.46. Taxe d'implantation des Demande permis dans la presse provinciale et locale ; locale
établissements dangereux, insalubres d'implantation
et incommodes de la catégorie II 1.3.6. Droits de délivrance de certificat Délivrance de certificat
d’agrément technique pour hôtels de 0
1.2.47. Taxe rémunératoire annuelle sur les
à 1 étoiles et similaires
établissements dangereux, insalubres Exploitation
et incommodes de la catégorie II 1.3.7. Droits de délivrance de Certificat Délivrance de certificat
d’homologation pour restaurants de 0
1.2.48. Taxe d'abattage Demande de permis
à 1 fourchette et similaires
1.2.49. Taxe sur le permis de coupe de bois Demande de permis 1.3.8. Droits de délivrance de certificat Délivrance de certificat
1.2.50. Taxe d’identification annuelle du Utilisation du personnel d’agrément technique d’une agence
personnel des sociétés de de gardiennage de voyage de catégorie C et D
gardiennage 1.3.9. Droits de délivrance certificat Délivrance de certificat
1.2.51. Taxe sur la délivrance d’une licence Demande d'une licence d’homologation d’une agence de
d’exploitation pour restaurants et d'exploitation voyage de catégorie C et D
similaires de 0 à 1 fourchette 1.3.10. Droits de délivrance de certificat Délivrance de certificat
d’homologation pour hôtel de 0 à 1
1.2.52. Taxe sur la délivrance d’une licence Demande d'une licence étoile et similaire
d’exploitation d’une Agence de voyage d'exploitation 1.3.11. Droits de délivrance du document de Délivrance de document
de catégorie C et D recensement annuel

1.2.53. Taxe sur la délivrance d’une licence Demande d'une licence a. Carte d’artiste, d’artisan, d’écrivain,
d’exploitation pour hôtels de 0 à 1 d'exploitation etc.
étoile et similaires b. Certificat de recensement d’une
association culturelle.
1.2.54. Taxe sur autorisation d’ouverture des Demande d'autorisation 1.3.12. Droits de location des complexes Contrat de location
pharmacies d'ouverture sportifs appartenant aux Provinces ou
1.2.55. Taxe pour ouverture d’un aux ETD (aires de jeux, tribunes,
établissement sanitaire locaux et autres espaces)

a) Hôpital 1.3.13. Droits de location de parkings des Contrat de location


stades appartenant aux provinces ou
b) Clinique aux ETD
1.3.14. Droits sur le produit de ventes Vente publique des biens
c) Polyclinique publiques des biens confisqués au confisqués
bénéfice des provinces
d) Cabinet médical dentaire ou de Demande d'autorisation 1.3.15. Droits d’octroi de la carte d’exploitation
kinésithérapie d'ouverture artisanale des substances précieuses
et semi-précieuses :
e) Centre médical
a) Carte de creuseur (or, diamant,
f) Maternité hétérogénite, cassitérite, cuivre,
coltan) Délivrance de la carte
g) Dispensaire b) Carte de négociation (or, diamant,
hétérogénite, cassitérite, cuivre,
h) Maison d’optique
coltan)
i) Atelier de fabrication des prothèses
c) Carte de fondeur (hétérogénite,
1.2.56. Taxe d’enregistrement annuel des Demande cassitérite, cuivre)
établissements de loisirs. d'enregistrement

9 10
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

1.3.16 Droits proportionnels d'enregistrement c. Certificat de contrôle technique (à Contrôle


(concession perpétuelle) : l’exception des remorques et des
véhicules spéciaux)
a) Mutation (vente, succession, Mutation des titres
1.5.10. Frais d’avis urbanistiques sur les
donation, apport, fusion, partage, droit immobiliers
grandes concessions Demande d'avis
d’emphytéose, excepté les ventes
d’immeubles neufs réalisées par un
1.5.11. Frais de préparation et vérification
promoteur immobilier)
des actes : Demande d'actes
1.3.17. Droits de conversion des titres Demande de conversion a) Vérification actes
immobiliers :
a) Opération de Conversion des livrets Demande de conversion b) Préparation actes
de logeur c) Page notariée

b) Opération de Conversion d’autres Demande de conversion d) Page annexe


titres e) Actes rédigés par le Conservateur
1.3.18. Droits d’octroi de la carte de résident Demande de carte des Titres Immobiliers
pour étranger
f) Actes notariés Demande d'actes
1.4. REDEVANCES g) Passation des actes
1.4.1. Redevance sur l’exploitation des eaux Exploitation h) Mise en adjudication et provision
naturelles de surface ou souterraines
autres que les lacs, le fleuve et ses 1.5.12. Frais de délivrance des copies des
affluents documents fonciers, immobiliers et
cadastraux :
1,4,2. Loyers échus sur contrat de location Contrat de location
en matière foncière a) Croquis
b) Reproduction
Demande des copies
c) Extrais coté, copie, plans
1.5. AUTRES RECETTES
d) Copies contrats
1.5.1. Boni de liquidation d'une entreprise Liquidation
d’économie mixte dans laquelle la e) Avenants
Province ou l’ETD détient des parts f) Note d’usage
1.5.13. Produits de délivrance des titres Délivrance des titres
1.5.2. Taxe spéciale sur le transfert de Transfert de contrat
scolaires des ITM scolaires
contrat de location (cession de bail,
1.5.14. Produits de délivrance d’attestation Délivrance d'attestation
annotations, …)
tenant lieu de diplôme
1.5.3. Dividende versé par les entreprises Décision de distribution
1.5.15. Produits de vente du bulletin des Vente de bulletin
d’économie mixte dans lesquelles la du bénéfice réalisé
finances provinciales
province ou l’ETD détient des actions
1.5.16. Produits de recouvrement des débets Recouvrement
comptables au niveau provincial
1.5.4. Frais d’établissement des contrats en Demande
matière foncière d'établissement du 1.5.17. Produits de récupération des sommes Récupération des
contrat indûment payées par le Trésor sommes indûment
1.5.5. Frais de réactivation d’un agrément Demande de réactivation provincial payées
des établissements d'enseignement 1.5.18. Produits provenant de trop perçu Constat de trop perçu
de l'EPSP constaté sur le prix de vente du
1.5.6. Frais d’inspection vétérinaire des Inspection vétérinaire commerce de gros et détail
animaux
1.5.19. Produits de location des maisons du Contrat de location
1.5.7. Frais de participation aux soins dans Administration des soins
domaine privé de la province
les cliniques, dispensaires et
laboratoires vétérinaires publics 1.5.20. Produits de vente des publications des Vente de publication
1.5.8. Frais de désinfection des engins ayant Désinfection Ministères provinciaux
servi au transport des animaux
1.5.9. Frais de surveillance de véhicules de 1.5.21. Produits de vente bulletin officiel de la Vente du bulletin officiel
transport routier province
1.5.22. Produits d‘amendes sur la législation Constat d'infraction
a. Autorisation de transport des des prix et dans le commerce de gros
personnes (transport des passagers) et de détail
1. moins de 5 personnes
Demande d'autorisation 1.5.23. Produits de vente des participations de Vente
2. de 5 à 15 personnes la province ou de l’ETD
3. plus de 15 personnes
1.5.24. Produits de vente de carte de résident Vente
4— Véhicules des pompes funèbres pour étranger
b. Autorisation de transport des 1.5.25. Produit de transfert bail Transfert bail
biens (moins de 20T)
1.5.26. Quotité (40 %) des recettes à Budget national
caractère national allouées aux
provinces

11 12
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

1.5.27. Quotité sur le minerval des Instituts Paiement minerval 2.1.15. Taxe d’incitation à la transformation
Techniques Médicaux publics et locale des concentrés des minerais
privés 2.1.16. Taxe sur la détention et la vente des Détention et Vente de
1.5.28. Quotité du Trésor Public sur le Paiement minerval diamants dit spécial stone de plus de diamant
minerval des établissements scolaires 9,8 carats

1.5.29. Quotité du Trésor provincial out local Paiement droit d'entrée 2.1.17. Taxe rémunératoires sur l’exploitation
sur les droits d’entrée dans une artisanale des minerais autres que l’or
manifestation culturelle à caractère et le diamant
provincial et local 2.1.18. Taxe sur permis d’achat des produits Demande de permis
pérennes et industriels par les
1.5.30. Quotité du Trésor provincial ou local Paiement droit d'entrée
commerçants
sur le produit des rencontres sportives
2.1.19. Taxe sur autorisation de minage Demande d'autorisation
locales
temporaire d’exploitation minière
1.5.31. Quotité sur la vente de billets d’accès Paiement droit d'entrée
artisanale et de carrière
aux manifestations de loisirs à
caractère local, dans les Installations 2.1.20. Taxe sur le petit commerce frontalier Pratique du petit
sportives des produits pétroliers commerce frontalier des
produits pétroliers
1.5.32. Amendes transactionnelles pour les Constat d'infraction 2.1.21. Taxe sur permis de commerce Demande de permis
matières relevant de la province frontalier des produits vivriers de
première nécessité
2 TAXES SPECIFIQUES 2.1.22. Taxe statistique d’embarquement local Achat billet d'avion
dans les avions
A COMPETENCE PROVINCE
2.1.23. Taxe d’accostage dans les ports Accostage
2.1. TAXES privés
2.1.1. Taxe sur exposition foraine 2.1.24. Taxe d’agrément annuel des Demande d'agrément
(kermesse, foire, etc…) groupements miniers d’exploitation
artisanale
2.1.2. Taxe sur embarquement et Demande d'autorisation 2.1.25. Taxe d’identification et recensement Demande d'identification
débarquement des produits annuelle des sociétés de gardiennage
manutentionnés dans les installations et de leur personnel
portuaires 2.1.26. Taxe sur petit permis de tourisme Demande de permis
2.1.3. Taxe sur autorisation annuelle de Demande d'autorisation 2.1.27. Taxe sur embarcation fret aérien Demande d'embarcation
transport inter urbain
2.1.28. Taxe de voyage par voie terrestre, Autorisation de voyage
2.1.4. Taxe sur la feuille de route des Mise en circulation d'un ferroviaire et fluviale des touristes
véhicules importés véhicule sur base de la
feuille de route 2.1.29. Taxe sur la construction en béton des Demande d'autorisation
antennes de télécommunication
2.1.5. Taxe péage ponts, routes d'intérêt Utilisation des ponts et 2.1.30. Taxe spéciale conventionnelle pour la Signature de la
provincial ou local routes reconstruction convention
2.1.6. Taxe sur production industrielle de 2.1.31. Taxe de mise sur le marché des Commercialisation des
l’huile de palme produits cosmétiques et diététiques produits
2.1.7. Taxe sur agrément provisoire des Demande d'agrément 2.1.32. Taxe sur l’autorisation de Demande d'autorisation
associations culturelles, des ASBL, fonctionnement des organismes
Eglises et établissements d’utilité provinciaux de la jeunesse et des
publique loisirs
2.1.8. Taxe sur les actes notariés 2.1.33. Taxe sur chantier d’exploitation Exploitation d'un chantier
2.1.9. Taxe sur immatriculation des bateaux Demande artisanale des diamant/or
d'immatriculation
2.1.10. Taxe sur la vente des matières Vente des matières 2.1.34. Taxe sur enregistrement des dragues Demande
précieuses de production artisanale précieuses et motos pompes extractives d'enregistrement
d’exploitation minière artisanale
2.1.11. Taxe sur poste provincial de Constat ou présomption 2.1.35. Taxe sur la licence annuelle d’achat et
quarantaine concernant le bétail des maladies de vente des produits agricoles, Demande de licence
d’élevage et de pêche par les
2.1.12. Taxe sur permis d’exploitation de Demande de permis commerçants
Rauwolfia d'exploitation
2.2. REDEVANCES
2.1.13. Taxe sur expertise de certificat Contrôle
d’origine et de bonne santé animale et 2.2.1. Redevance pour atténuation et
végétale réhabilitation de l’environnement
minier d’exploitation artisanale Exploitation minière
2.1.14. Taxe sur autorisation de bâtir des Demande d'autorisation
immeubles

13 14
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

2.3. DROITS B COMPÉTENCE VILLE


2.3.1. Droits d’enregistrement des ONGD à Demande 1. TAXES
caractère provincial d'enregistrement
2.3.2. Droits proportionnels sur la cession Cession des parts ou 1.1. Taxe sur actes notariés Dépôt d'actes
des parts ou actions des personnes actions 1.2. Taxe sur autorisation d’abattage gros
morales Demande d'autorisation
et petit bétail
2.3.3. Droits de transfert des cadavres Demande de transfert 1.3. Taxe sur utilisation d’installations Usage
humains d’une Province à une autre sanitaires publiques
2.3.4. Droits sur permis d’exhumation Demande de permis 1.4. Taxe sur immatriculation des petites Demande
2.3.5. Droits de location des véhicules et Contrat de location des embarcations d'immatriculation
engins appartenant à la Province véhicules 1.5. Taxe sur autorisation d’aménagement Demande d'autorisation
des parkings privés sur domaine
public
2.4. AUTRES RECETTES
1.6. Taxe sur la numérotation des moyens Demande de
2.4.1. Frais d’autorisation pour utilisation de transport en commun numérotation
temporaire du domaine public 1.7. Taxe spéciale d’assainissement dû au
Provincial (hormis pour construction Demande d'utilisation Déchargement
déchargement des wagons et bateaux
et implantation destinées à la publicité)
1.8. Taxe sur le contrôle technique des Contrôle
2.4.2. Frais de fonctionnement des jardins motos
d’enfants créés à l’initiative de la Demande d'inscription 1.9. Taxe sur la transformation des
province Transformation
immeubles autres qu’à étage
2.4.3. Frais de certificat de non contagiosité d'immeubles
de transport des cadavres humains à Demande de certificat 1.10. Taxe sur autorisation annuelle de
l’intérieur et à l’extérieur Demande d'autorisation
transport urbain
2.4.4. Frais de certificat de bonne santé pour 1.11. Taxe sur homologation auto école et Demande d'homologation
le personnel des établissements Demande de certificat garage
classés 1.12. Taxe d’autorisation pour utilisation
2.4.5. Frais de carte d’abonnement à une temporaire du domaine public
Demande d'abonnement
bibliothèque publique de la province communal (hormis pour construction Demande d'autorisation
2.4.6. Frais d'actes notariés Dépôt d'actes et implantation destinées à la publicité)
2.4.7. Frais de Procès-verbal de destruction 1.13. Taxe sur l'exploitation des casinos Exploitation
des denrées alimentaires avariées Destruction des denrées
hors poste frontalier alimentaires 1.14. Taxe sur expertise de certificat
2.4.8. Produits de vente des biens d’origine et de bonne santé animale et Demande certificat
immobiliers du domaine privé de la Vente des biens privés végétale
province 1.15. Taxe urbaine sur poste de quarantaine Constat ou présomption
2.4.9. Produits de vente des publications concernant le bétail des maladies
Vente des publications
provinciales
2.4.10. Produits des soins thérapeutiques et 1.16. Taxe sur construction des caveaux Demande
Administration des soins
chirurgicaux de bétail 1.17. Taxe de stationnement au parking
2.4.11. Produit de vente des publications de public appartenant à la ville et Stationnement
l’assemblée provinciale Vente des publications aménagé à cet effet
1.18. Taxe d’éclairage public
2.4.12. Produits de vente des cahiers Paiement facture de
Vente des cahiers de consommation
spéciaux de charge charges
2.4.13. Produits de vente des publications du Vente des publications du 1.19. Taxe sur exposition foraine Demande d'autorisation
ministère provincial du budget Ministère 1.20. Taxe sur agrément provisoire des
2.4.14. Produits de vente des véhicules et associations culturelles, des ASBL,
Vente des véhicules Eglises et établissements d’utilité Demande d'agrément
engins déclassés appartenant à la
déclassés publique
Province
2.4.15. Quotité de transfert des athlètes inter 1.21. Taxe annuelle sur l'exploitation des
entente et inter ligue Contrat de transfert
pompes funèbres Exploitation
2.4.16. Quotité sur la publicité dans les
installations sportives provinciales Réalisation de la publicité 1.22. Taxe sur demande d’avis pour
2.4.17. Quotité sur les produits des rencontres raccordement d’électricité et d’eau Demande d'avis de
sportives à caractère national et Paiement droits d'entrée pour des immeubles autres qu’en raccordement
provincial étage et complexes commerciaux
2.4.18. Quotité sur la vente des billets d’accès
aux manifestations culturelles ou des 1.23. Taxe sur étalage des substances
Etalage des substances
loisirs dans les installations sportives Paiement droits d'entrée minérales classées en carrière
minérales
de la Province
1.24. Taxe sur attestation d’autorisation
2.4.19. Quote-part sur les frais de contrôle de Paiement des frais de pour organisation des spectacles et Demande d'autorisation
radioactivité contrôle autres manifestations
2.4.20. Quotité sur la vente des immeubles
non enregistrés au service des titres Vente d'immeuble
immobiliers

15 16
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

1.25. Taxe de pollution sur des entreprises 4.13. Produits de location d’immeubles
industrielles dont le degré de pollution Dépassement des appartenant à la ville Contrat de location
dépasse les normes requises normes requises
4.14. Quotité sur la vente des immeubles Vente d'immeuble
1.26. Taxe sur expertise de certificat
non enregistrés au service des titres
d’origine et de bonne santé animale et
immobiliers
végétale
4.15. Quotité sur la publicité dans les
1.27. Taxe sur autorisation d’exploitation Réalisation de la publicité
installations sportives de la ville
des parkings publics aménagés et au Demande d'autorisation
parking payant des chaussées 4.16. Quotité sur les produits des rencontres
Paiement des droits
1.28. Taxe sur l’enregistrement des agences sportives à caractère national et
d'entrée
immobilières provincial
1.29. Taxe d’assainissement, enlèvement Abonnement 4.17. Quotité sur la vente des billets d’accès
d’immondices et ordures ménagères aux manifestations culturelles ou des Paiement des droits
loisirs dans les installations sportives d'entrée
de la ville
2. REDEVANCES
4.18. Soins préventifs du bétail Administration des soins
2.1. Redevance sur location des poteaux Contrat de location
d’éclairage public C. COMPÉTENCE COMMUNE

3. DROITS 1. IMPOTS

3.1. Droits proportionnels sur la cession 1.1. Impôt personnel minimum (IPM)
des parts ou actions des personnes Cession des parts
morales 2. TAXES
3.2. Droits pour acquisition pièces d’appel 2.1. Taxe sur attestation de succession Demande d'attestation
pour OVCR Acquisition pièces
2.2. Taxe sur location des échoppes, Contrat de location
3.3. Droits d’enregistrement des ONGD à Demande magasins et dépôts des marchés
caractère urbain d'enregistrement communaux
2.3. Taxe d’autorisation pour utilisation
3.4. Droits sur permis d’inhumation Demande de permis temporaire du domaine public
Demande d'autorisation
communal (hormis pour construction
3.5. Droits de transfert des cadavres Demande de transfert
et implantation destinées à la publicité)
humains d’une ville à une autre
2.4. Taxe sur enregistrement de parcelle Demande
d'enregistrement
4. AUTRES RECETTES 2.5. Taxe sur autorisation de morcellement Demande d'autorisation
4.1. Amendes transactionnelles sur PV de constat d'infraction des concessions foncières de morcellement
l’hygiène 2.6. Taxe sur exposition de vente des
4.2. Frais pour service des pompes véhicules d’occasion Exposition pour vente
Paiement des services
funèbres assuré par la ville
4.3. Frais de Procès-verbal de destruction 2.7. Taxe d’agrément des vendeurs des
Etablissement de PV de Demande d'agrément
des denrées alimentaires avariées véhicules d’occasion
hors poste frontalier destruction
2.8. Taxe sur actes d’état civil Demande d'actes
4.4. Produits des soins thérapeutiques et Administration des soins 2.9. Taxe sur immatriculation des motos Mise en circulation
chirurgicaux de bétail
2.10. Taxe sur agrément provisoire des
4.5. Produits de vente des cercueils et associations culturelles, des ASBL,
Vente Eglises et établissements d’utilité Demande d'agrément
croix
4.6. Produits de vente des véhicules et publique
engins déclassés appartenant à la ville Vente 2.11. Taxe sur légitime détention d’animaux
protégés Demande de détention
4.7. Produits de vente des cahiers
spéciaux de charge Vente
2.12. Taxe sur production industrielle de Production de l'huile
4.8. Produits de vente des publications de Vente l’huile de palme
la ville
4.9. Produits de location des échoppes, 2.13. Taxe sur entretien des bêtes prises en Entretien de la bête prise
magasins et dépôts des marchés Contrat de location divagation en divagation
urbains
2.14. Taxe d’inspection vétérinaire Contrôle
4.10. Produits de vente des fiches de
recensement des PME-PMI Recensement 2.15. Taxe d’homologation des biefs de
traversée par pirogue Demande d'homologation
4.11. Produits de vente des biens
immobiliers du domaine privé de la Vente d'immeuble 2.16. Taxe sur certificat d’aptitude physique Demande de certificat
ville 2.17. Taxe annuelle sur les pompes Exploitation des pompes
4.12. Produits de location et d’utilisation funèbres communales funèbres
des complexes sportifs appartenant à Contrat de location
la ville 2.18. Taxe journalière d’étalage aux
marchés officiels communaux Contrat de location

17 18
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

2.19. Taxe sur étalage des substances Etalage des substances 5.11. Quotité sur les produits des rencontres
minérales classées en carrière minérales sportives à caractère national et Paiement droit d'entrée
2.20. Taxe unique d’établissement de provincial
Demande d'ouverture
l’activité commerciale ou industrielle 5.12. Quotité sur la vente des billets d’accès
2.21. Taxe sur vente de charbon de bois et aux manifestations culturelles ou des
Vente Paiement droit d'entrée
de bois de chauffage loisirs dans les installations sportives
2.22. Taxe sur licence de vente des Demande d'autorisation de la commune
boissons alcooliques de fabrication 5.13. Soins préventifs du bétail Administration des soins
artisanale
2.23. Taxe sur l’étalage des diamants et D. COMPÉTENCE SECTEURS ET CHEFFERIES
autres minerais d’exploitation 1. IMPOTS
artisanale sur les minis marchés Etalage
publics 1.1. Impôt personnel minimum (IPM)
2.24. Taxe sur autorisation d’abattage Demande d'autorisation 2. TAXES
d’arbres
2.25. Taxe sur construction des caveaux Demande de construction 2.1. Taxe sur location des échoppes, Contrat de location
magasins et dépôts des marchés
2.26. Taxe sur vente plaque vélo et chariot Délivrance plaques vélo locaux
et chariot 2.2. Taxe sur actes d’état civil Demande d'actes
2.27. Taxe sur exposition foraine Demande
2.3. Taxe sur autorisation de commerce Demande d'autorisation
2.28. Taxe sur expertise de certificat des pirogues
d’origine et de bonne santé animale et Contrôle 2.4. Taxe sur étalage du diamant et autres Etalage
végétale minerais d’exploitation artisanale dans
2.29. Taxe annuelle sur l’exploitation des les minis marchés publics
pompes funèbres Exploitation
2.5. Taxe sur l’étalage des diamants et
2.30. Taxe annuelle sur les cybercafés et autres minerais d’exploitation
Exploitation des artisanale sur les minis marchés Etalage
bureautique
cybercafés publics
3. REDEVANCES 2.6. Taxe sur production artisanale de
l’huile de palme Production de l'huile
3.1. Redevance sur location des poteaux Contrat de location
d’éclairage public 2.7. Taxe sur vente plaque vélo et chariot Délivrance plaques vélo
et chariot
4. DROITS 2.8. Taxe d’homologation des biefs de
traversée par pirogue Demande d'homologation
4.1. Droits d’enregistrement des ONGD à
demande
caractère communal
d'enregistrement 2.9. Taxe sur étalage des substances
minérales classées en carrière Etalage
4.2. Droits proportionnels sur la cession
des parts ou actions des personnes
2.10. Taxe sur vente de charbon de bois et
morales Vente
de bois de chauffage
4.3. Droits sur permis d’inhumation Demande de permis
2.11. Taxe sur agrément provisoire des
5. AUTRES RECETTES associations culturelles, des ASBL,
Eglises et établissements d’utilité Demande d'agrément
5.1. Frais de Procès-verbal de destruction publique
Etablissement de PV de
des denrées alimentaires avariées
destruction 2.12. Taxe sur licence de vente des
hors poste frontalier
boissons alcooliques de fabrication Demande d'autorisation
5.2. Licence des produits agro-industriels artisanale
Demande de licence
(café, cacao, thé, caoutchouc)
5.3. Produits des soins thérapeutiques et
Administration des soins
Vu pour être annexé à l’Ordonnance-Loi n° 13/001
chirurgicaux de bétail du 23 février 2013 fixant la nomenclature des impôts,
5.4. Produits de vente des publications de
la commune
Vente droits, taxes et redevances des provinces et des entités
5.5. Produits de vente des cahiers
Vente
territoriales décentralisées ainsi que leurs modalités de
spéciaux de charge répartition.
5.6. Produits de vente de la carte de
pêcheur, agriculteur Délivrance de la carte Fait à Kinshasa, le 23 février2013
5.7. Produits de vente des cercueils et
croix
Vente Joseph KABILA KABANGE
5.8. Produits de vente des véhicules et Vente
engins déclassés appartenant à la
Commune
Augustin MATATA PONYO Mapon
5.9. Produits de vente des biens privés Premier Ministre
immobiliers abandonnés
5.10. Quotité sur la publicité dans les
installations sportives de la commune Réalisation de la publicité
___________

19 20
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Ordonnance-loi n° 13/002 du 23 février 2013 Article 4 :


fixant la nomenclature des droits, taxes et Les droits, taxes et redevances perçues à l’initiative
redevances du Pouvoir Central des ministères et services d’assiette figurent en annexe
de la présente ordonnance-Loi.
Le Président de la République,
Article 5 :
Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n°
11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains Il ne peut être institué d’autres droits, taxes et
articles de la Constitution de la République Démocratique redevances au profit du Pouvoir central qu’en vertu d’une
du Congo, spécialement en ses articles 129, 171, 202, loi, après avis préalable des ministres ayant le budget et
203, 204 et 221 ; les finances dans leurs attributions.
Vu la loi n° 11/011 du 13 juillet 2011 relative aux Article 6 :
Finances Publiques ;
Toutes les recettes collectées sur les droits, taxes et
Vu la loi n° 13/007 du 22 janvier 2013 portant redevances définies dans la présente nomenclature sont
habilitation du Gouvernement ; versées intégralement au compte du Trésor public.
Revu l’Ordonnance-loi n° 008/2012 du 21 septembre
2012 fixant la nomenclature des droits, taxes et Article 7 :
redevances du Pouvoir Central ; Il est alloué à la DGRAD et aux administrations et
Sur proposition du Gouvernement délibérée en services d’assiette une rétrocession globale de 10 %
Conseil des Ministres, répartie comme suit :
- DGRAD : 5 % sur toutes les recettes réalisées
ORDONNE: - Administrations et services d’assiette : 5 % au
prorata des recettes réalisées.
Article 1er : Les modalités de cette dernière rétrocession sont
La présente Ordonnance-Loi a pour objet de fixer la fixées par le ministre ayant les finances dans ses
nomenclature des droits, taxes et redevances à attributions.
percevoir, à l’initiative des administrations et services
d’assiette, au profit du Gouvernement central, Article 8 :
conformément aux dispositions des articles 171 de la Sont abrogées toutes les dispositions antérieures
Constitution et de la Loi n° 11/011 du13 juillet 2011 contraires à la présente Ordonnance-Loi, notamment la
relative aux finances publiques. Loi 04/015 du 16 juillet 2004 telle que modifiée et
complétée par la Loi 05/008 du 31 mars 2005 fixant la
Article 2 : nomenclature des actes générateurs des recettes
La nomenclature des droits, taxes et redevances administratives, judiciaires, domaniales et des
dont il est question à l’article 1er concerne exclusivement participations ainsi que leurs modalités de perception.
les finances du Pouvoir central, conformément aux
dispositions des articles 202 et 203 de la Constitution. Article 9 :
La présente ordonnance-loi entre en vigueur à la
Article 3 : date de sa publication au Journal Officiel.
Les droits, taxes et redevances reprises en annexe Fait à Kinshasa, le 23 février 2013
de la présente loi ne peuvent nullement faire l’objet d’une
quelconque perception au profit des provinces et des Joseph KABILA KABANGE
entités territoriales décentralisées.
Augustin MATATA PONYO Mapon
Premier Ministre

21 22
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

ANNEXE
II.2. SECRETARIAT GENERAL/PARTIS POLITIQUES
AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET COOPÉRATION
I INTERNATIONALE
LIBELLE DES
N° DROITS, TAXES ET FAIT GENERATEUR
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET REDEVANCES
N° FAIT GENERATEUR
REDEVANCES
Droits
Droits de délivrance de laissez – d'enregistrement et
Enregistrement et modification des statuts
01 passer tenant lieu de passeport Demande de laissez passer 01 de modification des
des partis politiques
(LPTP) statuts des partis
Droits de légalisation pour acte de politiques
02 Demande du requérant
transaction immobilière Amendes
02 Violation des lois et règlements
transactionnelles
03 Droits de légalisation simple Demande du requérant

Taxe de délivrance de la note II.3. DIRECTION GÉNÉRALE DE MIGRATION (DGM)


04 Demande du requérant
verbale
Droits de délivrance du passeport LIBELLE DES DROITS, TAXES ET
05 Demande du passeport N° FAIT GENERATEUR
ordinaire REDEVANCES
Droits de délivrance des visas de
06 Demande de Visa
transit Droits de délivrance de visa
01 d'établissement spécial, permanent, Demande de Visa
Droits de délivrance du formulaire Demande de formulaire de
07 ordinaire et de travail
de demande de passeport demande de passeport
Demande de carte
08 Droits d'octroi de la carte consulaire
consulaire
Demande de transposition
02 Droits de transposition de visa
de visa
d'établissement
II INTÉRIEUR ET SECURITE
II.1. SECRETARIAT GENERAL
Droits de délivrance de visa de
LIBELLE DES DROITS, 03 voyage et de transit Demande de Visa
N° FAIT GENERATEUR
TAXES ET REDEVANCES
Droits de délivrance de visa
Droits de délivrance ou de 04 portuaire et aéroportuaire Demande de Visa
Demande de permis de port
renouvellement de permis de
01 d'armes d'autodéfense, de chasse
port d'armes d'autodéfense, Droits de délivrance de visa
de sport ou son renouvellement
de chasse ou de sport spécifique d'établissement et de
05 Demande de Visa
travail
Taxe sur l'autorisation Demande d'autorisation
spéciale d'importation et/ou d'importation et/ou de vente
02
de vente d'armes de chasse d'arme de chasse et d'auto
et d'autodéfense défense Droits de délivrance de visa de
06 Demande de visa
sortie (un ou plusieurs voyages)
Taxe sur l'autorisation Demande d'autorisation spéciale
03 spéciale de fabrication d'arme de fabrication d'armes de chasse
de chasse et d'autodéfense et d'autodéfense Droits de délivrance de visa pour
07 mineurs ou étudiants Demande de visa
Droits de dépôt des Dépôt d'une candidature à
04
candidatures aux élections l'élection
Droits de délivrance de laissez -
Droits de vente de la carte 08 Demande de LPI
05 Demande de carte d'identité passer individuel
d'identité
Droits de délivrance du Demande d'un permis Demande de prorogation de
06 permis d'exploitation des d'exploitation d'une société de Frais de prorogation de séjour des
séjour des étrangers
sociétés de gardiennage gardiennage 09 étrangers porteurs de laissez-passer
porteurs de laissez-passer
des pays limitrophes
Redevance annuelle des pays limitrophes
Exploitation d'une société de
07 d’exploitation des sociétés de
gardiennage Droits de validation de prise en Demande de formulaire de
gardiennage 10
charge prise en charge

08 Amendes transactionnelles Violation des lois et règlements Violation des lois et


11 Amendes transactionnelles
règlements

23 24
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

I.4. POLICE NATIONALE CONGOLAISE V BUDGET

LIBELLE DES DROITS, LIBELLE DES DROITS, TAXES ET


N° FAIT GENERATEUR N° FAIT GENERATEUR
TAXES ET REDEVANCES REDEVANCES

Taxe de gardiennage par la Droits de vente des cahiers Vente de cahier spécial des
Affectation et Utilisation des 01
01 Police Nationale Congolaise spéciaux de charge charges
éléments de la Police
(personne physique et morale)
Droits de vente des publications du
02 Vente d'une publication
Amendes transactionnelles pour Ministère du Budget
02 Constat d'infraction
la Police de Circulation Routière
Droits de délivrance d'une
Demande d'une attestation de
03 attestation de perte de pièces VI PLAN
perte de pièces de bord
de bord
Amendes transactionnelles
04 Constat d'infraction LIBELLE DES DROITS, TAXES ET
pour la Police Territoriale N° FAIT GENERATEUR
REDEVANCES

III ÉCONOMIE NATIONALE Droits d'enregistrement des ONGD à Demande d'enregistrement


01
caractère national et international d'une ONG
LIBELLE DES DROITS,
N° FAIT GENERATEUR
TAXES ET REDEVANCES Demande d'agrément pour
Taxe d'agrément pour la distribution
02 la distribution de l'aide
Droits d'octroi du numéro Création d'un établissement ou de l'aide alimentaire
01 alimentaire
d'identification nationale société commerciale
Violation de la loi et des
Sommes indûment perçues 03 Amendes transactionnelles
règlements
02 dans le cadre de la législation Constat du trop perçu
sur les prix
Droits de vente des revues
03 Vente de la revue économique VII JUSTICE ET GARDE DES SCEAUX
économiques

Amendes transactionnelles pour


LIBELLE DES DROITS, TAXES ET
04 infraction à la législation sur le Violation des lois et règlements N° FAIT GENERATEUR
REDEVANCES
prix et le commerce
Demande d'une légalisation
01 Droits de Légalisation de signature
de signature
FINANCES Taxe de délivrance du certificat de Demande de certificat de
IV 02
nationalité congolaise nationalité
LIBELLE DES DROITS, Droits pour la censure des chansons Dépôt de l'œuvre soumise à
N° FAIT GENERATEUR 03
TAXES ET REDEVANCES et spectacles la censure

Amendes pour infraction à la Commission d'infraction à la Prestations des services


01 Droits d'utilisation de la main
législation de change législation de change 04 pénitentiaires en faveur des
d'œuvre pénitentiaire
tiers
Droits de recouvrement des Décision de recouvrement d'un
02 Demande de la
débets comptables débet comptable Droits relatifs au fonctionnement des
05 personnalité juridique par
Droits de récupération des ASBL
Décision de récupération des un ASBL
03 sommes indûment payées par
sommes indûment payées
le Trésor public
Droits de ventes des biens saisis et Vente des biens saisis et
06
Quotité du Trésor public sur la confisqués confisqués
Vente des formulaires
vente des formulaires
d'inscription à l'Ecole Droits d'insertions payantes dans le
04 d'inscription et les frais Demande d'insertion dans
Informatique des Finances et 07 journal officiel de tout document
académiques de l'Ecole le journal officiel
paiement des frais académiques dactylographié ou manuscrit
Informatique des Finances
Droits d'abonnement au Service de Abonnement à la
Quotité du Trésor public sur la 08
Vente des formulaires la documentation et d'études bibliothèque
vente des formulaires
05 d'inscription à l'Ecole Nationale
d'inscription à l'Ecole Nationale Quotité du trésor public sur la vente
des Finances 09 Vente du Journal officiel
des Finances du journal officiel
Astreintes pour non dépôt et
Non dépôt et dépôt tardif des
06 dépôt tardif des tableaux de Amendes transactionnelles de la Violation des lois et
tableaux de synthèse 10
synthèse Brigade anti-fraude règlements
Droits de remboursement sur Décision de remboursement du
07
les biens nationalisés bien nationalisé

25 26
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

VIII COURS, TRIBUNAUX ET PARQUETS Inspection de qualité des


Taxe pour la délivrance de
produits
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET 06 l'attestation de qualité des produits
N° FAIT GENERATEUR pharmaceutiques
REDEVANCES pharmaceutiques exportés
exportés
Exécution d'un contrôle
Droits sur les sommes allouées aux Allocation des sommes Taxe de contrôle des produits des produits d'origine
01
parties civiles lors d'un jugement rendu 07 d'origine toxique, soporifique et toxique, soporifique et
stupéfiante stupéfiante à
Libération du capital, à l'importation
l'occasion de la création, Taxe de contrôle sanitaire aux Exécution d'un contrôle
02 Droits proportionnels sur les SARL de l'augmentation du 08
postes frontaliers sanitaire à la frontière
capital et de la
prorogation de la durée Exécution d'un acte de
désinfection,
Droits sur le produit de ventes Taxe de désinsectisation,
désinsectisation ou
03 publiques Vente publique désinfection et/ou de dératisation de
09 dératisation des navires,
navires, aéronefs, trains, véhicules
aéronefs, trains,
d'occasion à l'importation
Droits sur les sommes accordées en allocation des sommes véhicules d'occasion à
04 l'importation
cas d'exécution forcée en cas d'exécution forcée
Vaccination à la frontière
Dépôt de plainte ou Taxe sur la délivrance du certificat
05 Frais de justice 10 à l'occasion d'un voyage
jugement rendu international de vaccination
à l'étranger
Exécution de la
Inscription au NRC,
Redevance sur la désinfection et le désinfection et du
Insertion complémentaire, 11
Redevance d'inscription au nouveau contrôle sanitaire des friperies contrôle sanitaire des
06 Dépôt d'actes (AGO,
registre de commerce friperies
AGE), Gage des fonds de
commerce Demande
Droits d'authentification des titres
12 d'authentification des
scolaires des ITM
titres scolaires des ITM
Droits d'octroi de l'extrait du casier Demande de l'extrait du
07 Violation des lois et
judiciaire casier judiciaire 13 Amendes transactionnelles
règlements
Décision de mise en
08 Caution de mise en liberté provisoire
liberté provisoire
X ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET UNIVERSITAIRE
Diverses prestations des
09 Autres recettes judiciaires
cours et tribunaux
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET
N° FAIT GENERATEUR
REDEVANCES
Violation des lois et
10 Amendes judiciaires
règlements Quotité du trésor sur les frais académiques
Paiement des frais
01 du secteur de l'enseignement supérieur et
Violation des lois et académiques
11 Amendes transactionnelles universitaire privé et public
règlements Octroi de
02 Droits pour l'octroi d'équivalence de diplôme l'équivalence de
diplôme
IX SANTE PUBLIQUE Droits d'authentification des titres Demande
03 académiques des universités et instituts d'authentification des
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET supérieurs du secteur privé titres académiques
N° FAIT GENERATEUR
REDEVANCES Demande
Demande Taxe de délivrance de l'attestation d'attestation
04
Droits d'enregistrement des d'enregistrement des d'exemption des frais d'études à l'étranger d'exemption des frais
01 d'études à l'étranger
professionnels de la santé professionnels de la
santé Demande d'une
Demande d'une Taxe de délivrance de l'attestation en vue attestation en vue
05
Taxe sur l'autorisation de mise sur le autorisation de mise sur d'une exonération pour frais d’études d'une exonération
02 pour frais d'études
marché des médicaments le marché des
médicaments Demande d'agrément
Demande d'une Taxe d'agrément d’un établissement d'un établissement
Taxe sur l'autorisation d'importation 06
03 autorisation d'importation d'enseignement supérieur privé d'enseignement
des médicaments supérieur privé
des médicaments
Ouverture d'un Violation des lois et
Taxe sur l’autorisation d'ouverture 07 Amendes transactionnelles
04 laboratoire règlements
d'un laboratoire pharmaceutique
pharmaceutique
Demande d'autorisation
Autorisation d'ouverture d'une d'ouverture d'une maison
05 maison de vente en gros des de vente en gros des
produits pharmaceutiques produits
pharmaceutiques

27 28
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

XI RECHERCHE SCIENTIFIQUE XIV COMMUNICATION ET MEDIAS


LIBELLE DES DROITS, TAXES ET
N° FAIT GENERATEUR LIBELLE DES DROITS,
REDEVANCES N° FAIT GENERATEUR
TAXES ET REDEVANCES
Demande d'agrément et
Taxe d'agrément et d'identification
01 d'identification d'un centre Droit sur la déclaration préalable Ouverture d'une maison de presse
d'un centre privé de recherche 01
privé de recherche de publication des journaux écrite
Demande de permis de Droit sur la déclaration préalable
Taxe sur le permis de recherche dans Exploitation d'une station privée
02 recherche dans le domaine 02 d'exploitation des stations
le domaine scientifique de radio et télévision
scientifique privées de radio et télévision
Droits de vente de la carte de Demande d'une carte de Taxe sur l'autorisation de
03 03 création d'une agence de Création d'une agence de presse
chercheur indépendant chercheur indépendant
presse
Demande d'enregistrement Droit d'accréditation des Demande d'accréditation de
Taxe d'enregistrement des résultats en 04
04 des résultats en matière journalistes étrangers journaliste étranger
matière scientifique
scientifique
Droits sur la diffusion de la Demande de diffusion de la
Violation des lois et 05
05 Amendes transactionnelles publicité dans la presse publicité dans la presse
règlements
06 Redevance audiovisuelle Détention du matériel audiovisuel
XII TRAVAUX PUBLICS ET INFRASTRUCTURES Redevance de contrôle de Exercice du contrôle de
07 conformité sur les radios et TV conformité sur les radios et TV
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET privées privés
N° FAIT GENERATEUR
REDEVANCES
08 Amendes transactionnelles Violation des lois et règlements
Demande d'agrément des
Taxe d'agrément des bureaux
bureaux d'études, des
d'études, des entreprises de
01 entreprises de construction
construction et des entreprises
et des entreprises XV JEUNESSE, SPORTS ET LOISIRS
d'aménagement intérieur
d'aménagement intérieur

Droits de vente des matériels et LIBELLE DES DROITS, TAXES ET


Vente de matériels et N° FAIT GENERATEUR
02 mobiliers déclassés dans le domaine REDEVANCES
mobiliers déclassés
des travaux publics et infrastructures Droits de location des complexes
Vérification et approbation Demande de location d'un
sportifs appartenant au Pouvoir
des projets du secteur 01 complexe sportif appartenant
Central (aires de jeux, tribunes, locaux
privé, expertise routier, à l'Etat
et autres espaces)
inscription des ASBL ONG
03 Frais relatifs aux prestations diverses au registre des travaux Transferts internationaux
02 Droits des transferts internationaux
publics, Autorisation de d'athlètes
construction d'une route ou
pont privé, Autorisation de Taxe sur la publicité dans les stades organisation de la publicité
coupure d'une route 03
nationaux dans les stades
Redevance pour l'utilisation temporaire
du domaine public de l'État (hormis Occupation du domaine Taxe sur les droits de retransmission
04
pour la construction et l'implantation public radio télévisée des rencontres Retransmission des
des panneaux destinés à la publicité) 04
sportives à caractère national et rencontres sportives
international
Violation des lois et
05 Amendes transactionnelles Quotité du trésor public sur le produit
règlements Organisation des rencontres
05 des rencontres sportives (nationales et
sportives
internationales)
XIII URBANISME ET GESTION IMMOBILIÈRE Quotité sur la vente billets d'accès
aux manifestations de loisirs dans les
06 Vente des billets
installations sportives à caractère
LIBELLE DES DROITS, national
N° FAIT GENERATEUR
TAXES ET REDEVANCES
Taxe d'agrément des établissements Demande d'agrément d'un
07
Droits de location des maisons de loisirs établissement de loisirs
01 Contrat de location
du domaine privé de l'État
Demande d'autorisation
Taxe sur autorisation de bâtir Taxe sur l'autorisation d’exploitation
08 d'exploitation d'une entreprise
des immeubles à usage non d’une entreprise de jeux du hasard
02 Demande d’autorisation de jeux de hasard
résidentiel et ceux résidentiels
de plus de deux étages Taxe ad valorem sur les gains des
09 Organisation d'un pari
parieurs
03 Amendes transactionnelles Violation des lois et règlements
Amendes transactionnelles
Violation des lois et
10
règlements

29 30
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

XVI COMMERCE EXTÉRIEUR XX TOURISME

LIBELLE DES DROITS, TAXES ET LIBELLE DES DROITS, TAXES ET


N° FAIT GENERATEUR N° FAIT GENERATEUR
REDEVANCES REDEVANCES
Taxe sur le numéro import / export Demande du numéro Taxe sur l'autorisation d'exploitation
01 pour hôtels (à partir de 2 étoiles),
(personne physique/personne morale) import/export Demande
01 restaurants (à partir de 2 fourchettes) et
Taxe sur l'autorisation annuelle Exportation des d'autorisation
02 agences de voyages et similaires
d'exportation des mitrailles mitrailles (catégorie A et B)
Amendes transactionnelles pour
Violation des lois et Taxe d'agrément technique pour hôtels
03 infraction à la législation sur le
règlements (à partir de 2 étoiles), restaurants (à
commerce 02 Demande d'agrément
partir de 2 fourchettes), agences de
voyages et similaires (catégorie A et B)
XVII EMPLOI, TRAVAIL ET PRÉVOYANCE SOCIALE
Taxe d'homologation pour hôtels (à
partir de 2 étoiles), restaurants (à partir Demande
LIBELLE DES DROITS, TAXES 03
N° FAIT GENERATEUR de 2 fourchettes), agences de voyages d'homologation
ET REDEVANCES et similaires (catégorie A et B)
Droits d'octroi de la carte de travail Demande de la carte de Taxe sur le permis d'exploitation d'un
01 04 Demande de permis
pour étranger travail pour étranger site touristique appartenant à l'Etat
Droits de la Vente de la revue de Taxe sur l'autorisation de prise de vue
Demande
02 travail Vente de la revue de travail 05 dans les sites touristiques appartenant à
d'autorisation
l'Etat
Violation des lois et Taxe d'agrément d'une association
03 Amendes transactionnelles 06 Demande d'agrément
règlements touristique
Taxe d'homologation d'un site Exploitation d'un site
07
AUTORITÉ DE RÉGULATION DES POSTES ET touristique touristique
XVIII Redevance sur les billets d'avion du
TELECOMMUNICATIONS 08 Vente de billet d'avion
réseau domestique et international
Violation des lois et
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET 09 Amendes transactionnelles
N° FAIT GENERATEUR règlements
REDEVANCES
Attribution des blocs de XXI ÉNERGIE
01 Taxe de numérotation numéros à un opérateur
téléphonique LIBELLE DES DROITS, TAXES ET
N° FAIT GENERATEUR
Taxe de régulation des Appels entrants REDEVANCES
02
télécommunications internationaux Taxe sur l'agrément des entreprises et
bureaux d'études du secteur de l’énergie
01 Demande d'agrément
(eau et électricité) et sur son
XIX PORTEFEUILLE renouvellement annuel
Taxe sur l'autorisation d'exploitation des Demande
02
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET eaux naturelles des fleuves et des lacs d'autorisation
N° FAIT GENERATEUR
REDEVANCES
Taxe sur l'autorisation de construction
Droits de vente des participations de Vente des participations Demande
03 des fours à charbon de bois de type
01 l'Etat dans les sociétés de l'Etat dans les sociétés d'autorisation
amélioré
commerciales commerciales
Dividendes des placements
02 Décret des dividendes Taxe sur la validation des schémas Demande de
financiers de l'Etat 04
hydrauliques de captage à l'exploitation validation
Dividendes des sociétés
03 Décret des dividendes
commerciales Demande de
Dividende sur les parts ou actions Taxe sur l'autorisation de construction construction d'un
04 cédées à l'Etat dans le capital des Décret des dividendes d'un barrage, d'une centrale barrage, d'une
05
sociétés minières d'exploitation hydroélectrique et d'une micro centrale centrale et micro
hydroélectrique centrale
Dividendes des Institutions
05 Décret des dividendes hydroélectrique
financières non bancaires
Bonus de liquidation d'un Dissolution et liquidation Taxe sur l'autorisation de recherche des Demande de
06
établissement public ou d'une d'un établissement public eaux naturelles, minérales et thermales recherche
06
Société Commerciale où l'Etat ou d'une Société
détient des parts Commerciale Taxe sur l'autorisation d'installation des Demande
07
unités de biogaz d'installation

31 32
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Taxe sur l'autorisation d'implantation Demande Renouvellement D'un


08 Bonus de renouvellement des contrats
d'unités éoliennes d'implantation 14 contrat de fourniture
de fourniture des huiles de base
des huiles de base
Importation,
Taxe sur l'autorisation d'importation, de
commercialisation et
09 commercialisation et de stockage de Déclaration de part du
stockage de carbure, 15 Royalties
carbure de calcium et de gaz brut revenant à l'Etat
de calcium et de gaz
Redevance sur les auto-producteurs des Production des eaux Déclaration du montant
10
eaux naturelles, minérales et thermales naturelles 16 Marge distribuable de la marge
distribuable
Redevance sur les eaux minérales et
Commercialisation
11 minéralisées commercialisées ainsi que Demande d'autorisation
des eaux
sur les eaux thermales Taxes sur l'autorisation d'importation et d'importation et de
Violation des lois et 17 de commercialisation des produits commercialisation des
12 Amendes transactionnelles
règlements pétroliers et des bitumes produits pétroliers et
des bitumes
demande d'autorisation
XXII HYDROCARBURES Taxes sur l'autorisation de stockage des de stockage des
18
produits pétroliers et bitumes produits pétroliers et
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET bitumes
N° FAIT GENERATEUR
REDEVANCES Amendes pour non-exécution de
Constatation de non
Droits de vente des rapports, cartes programme (puits d’exploration, 1 km de
Vente cartes, rapport et 19 exécution des
01 géologiques et des résultats de sismique off shore, 1km de sismique on
résultats de recherche programmes
recherches géologiques et pétrolières shore)

Attribution d'une zone Violation des lois et


20 Amendes transactionnelles
exclusive de recherche règlements
Redevances superficialités sur permis
02 et d'exploitation d'une
d’exploration et sur concession
zone de production
pétrolière
Signature des XXIII POSTES, TÉLÉPHONES ET TÉLÉCOMMUNICATIONS
Bonus de signature des conventions
03 conventions d'explo-
pétrolières d'exploration-production
production
Bonus de renouvellement du permis Renouvellement du LIBELLE DES DROITS, TAXES ET
04 N° FAIT GENERATEUR
d'exploration permis d'exploration REDEVANCES
Bonus de renouvellement de la Renouvellement de
05 Demande
concession concession
d'homologation des
Constatation de la Taxe d'homologation des équipements
équipements de
première production et de télécommunication à fabriquer,
06 Bonus de production 01 télécommunication à
des dix millionième importer ou commercialiser sur le
fabriquer, importer ou
barils territoire national
commercialiser sur le
Bonus de signature des conventions de Signature de territoire national
07
pipe line convention
Demande d'autorisation
Signature d'une de détention, installation
Bonus de signature d'une convention convention Taxe sur l'autorisation de détention,
et exploitation des
08 d'implantation d'une raffinerie ou d'une d'implantation d'une d'installation et d'exploitation des radios
02 radios électriques
industrie pétrochimique raffinerie ou d'une électriques privées et des stations
privées et des stations
industrie pétrochimique terriennes émettrices-réceptrices
terriennes émettrice-
Signature de contrat de réceptrices
Bonus de signature des contrats de
09 fourniture de pétrole Taxe sur l'autorisation d'exploitation des Exploitation d'une
fourniture du pétrole brut
brut stations terriennes exclusivement station terrienne
03
Renouvellement d'un réceptrices (TVRO-Antennes exclusivement
Bonus de renouvellement des contrats paraboliques de réception de T.V.) réceptrice
10 contrat de fourniture de
de fourniture du pétrole brut
pétrole brut Taxe sur l'autorisation de détention, Détention, installation et
Signature d'un contrat d'installation et d'exploitation des exploitation d'une
Bonus de signature des contrats de 04
11 de fourniture des stations terriennes émettrices- station terrienne
fourniture des produits pétroliers réceptrices (valises satellitaires) émettrice-réceptrice
produits pétroliers

Renouvellement d'un Demande d'autorisation


Bonus de renouvellement des contrats Taxe sur l'autorisation de détention,
12 contrat de fourniture de détention, installation
de fourniture des produits pétroliers 05 d'installation et d'exploitation des
des produits pétroliers et exploitation des
faisceaux hertziens
faisceaux hertziens
Signature d'un contrat
Bonus de signature des contrats de
13 de fourniture des
fourniture des huiles de base
produits pétroliers

33 34
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Demande d'autorisation Demande d'autorisation


Taxe sur l'autorisation de concession de
Taxe sur l'autorisation d'exploitation des d'exploitation d'une 21 de concession de
06 gestion du domaine
concessions des cabines publiques concession des cabines gestion du domaine
publiques Demande de
Taxe sur l'autorisation de concession ou Taxe de modification des titres obtenus modification des titres
Demande de Licence 22 des télécommunications et du service obtenus des
07 contrat d'exploitation de service public
des télécommunications courrier télécommunications et
des télécommunications (Licences)
du service courrier
Demande d'autorisation
Taxe sur l'autorisation d'exploitation du Redevance annuelle sur l'autorisation Exploitation des cabines
08 d'exploitation du 23
système trunking d'exploitation des cabines publiques publiques
système trunking
Exploitation d'un réseau
Demande d'exploitation Redevance annuelle sur les
Taxe sur l'autorisation d'exploitation des de communication et
d'une chaîne de 24 concessions (fréquences, chiffres
09 chaînes de radiodiffusion sonore et réalisation d'un chiffre
radiodiffusion sonore et d'affaires et autres)
télévisuelle commerciale d'affaire
télévisuelle commerciale
Redevance annuelle sur l'exploitation Exploitation du système
Droits sur la déclaration semestrielle 25
du système trunking trunking
des équipements radios établis à bord Déclaration semestrielle
des navires et bateaux étrangers d'équipement radio Redevance annuelle sur l'exploitation Exploitation d'une radio
10 26
accostés dans les ports nationaux ou en établis à bord de navires des radios électriques privées électrique privée
rade dans les eaux territoriales et bateaux étrangers
nationales Redevance annuelle sur l'exploitation Exploitation d'une
Déclaration sur la 27
Droits sur la déclaration de détention, des stations terriennes station terrienne
détention, installation et
11 d'installation et d'exploitation des
exploitation des
commutateurs (PABX, serveurs)
commutateurs Redevance annuelle sur l'exploitation Exploitation des
déclaration de la 28
Droits sur la déclaration de la des faisceaux hertziens faisceaux hertziens
télédistribution des
télédistribution des signaux audio ou
12 signaux audio ou vidéo
vidéo dans les hôtels ou bâtiments Redevance annuelle sur l'exploitation
dans les hôtels ou
publics de la distribution par réseau câble ou Exploitation par réseau
bâtiments publics 29
Demande d'agrément autres signaux audio ou vidéo dans les câble
d'un fabricant, monteur, hôtels bâtiments publics
Droits sur la déclaration d'agrément des Exploitation d'une
importateur, et Redevance annuelle sur l'exploitation
fabricants, monteurs, importateurs et chaine de radiodiffusion
13 exportateur des 30 des chaînes de radiodiffusion sonore ou
exportateurs des équipements et sonore ou télévisuelle
équipements et télévisuelle commerciale
matériels de télécommunications commerciale
matériels de
télécommunication
Demande d'agrément Redevance annuelle sur la fourniture Fourniture d'un service
31
Droits sur la déclaration d'agrément des des vendeurs et des services d'Internet au public internet au public
vendeurs et installateurs des installateurs des
14
équipements et matériels de équipements et Redevance annuelle sur la déclaration
télécommunications matériels de 32 de fabricant et monteur, d'équipement Déclaration de fabricant
télécommunications et matériels de télécommunications
Demande d'agrément
Droits sur la déclaration d'agrément des des dépanneurs des Déclaration de chiffre
15 dépanneurs des équipements et équipements et Redevance annuelle sur la déclaration d'affaires par un
matériels de télécommunications matériels de 33 des vendeurs d'équipements et vendeur d'équipements
télécommunications matériels de télécommunications et matériels de
Demande d'autorisation télécommunications
Taxe sur l'autorisation de fourniture des de fourniture d'un Déclaration de chiffre
16 d'affaire par des
services d'Internet au public service d'internet au Redevance annuelle sur la déclaration
public installateurs et
des installateurs et dépanneurs
Demande d'autorisation 34 dépanneurs
Droits sur la déclaration d'autorisation d'équipements et matériels de
d'exploitation d'un d'équipement et
17 d'exploitation d'un réseau indépendant télécommunications
réseau indépendant matériels de
d'Internet (Intranet) communications
d'internet
Taxe sur l'autorisation d'exploitation de Demande d'autorisation Demande d'autorisation
Taxe sur l'autorisation d'exploitation du
18 cabine radiophonique (phonie à usage d'exploitation de cabine 35 d'exploitation du service
service courrier professionnel
public) radiophonique courrier professionnel
Demande d'autorisation
Demande d'un duplicata Taxe sur l'autorisation du service d'un service courrier
Droits de délivrance du duplicata des
des titres obtenus des 36 courrier amateur ou social à l'intérieur amateur ou social à
19 titres obtenus des télécommunications
télécommunications et du territoire national l'intérieur du territoire
et du service courrier
du service courrier national

Taxe sur l'autorisation de concession de Taxe sur l'autorisation de collection et Demande d'autorisation
20 Gestion de country code 37 de vente des timbres postaux pour la de collection et de vente
gestion du country code (cc 243)
philatélie des timbres postaux

35 36
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Demande d'autorisation Taxe sur autorisation d’exportation des Exportation autres


Taxe sur l'autorisation de 14 produits miniers autres que l’or et le produits miniers que l'or
de commercialisation
38 commercialisation des matériels diamant et diamant
des matériels
spécifiques à la poste
spécifiques à la poste
Taxe sur l'autorisation d’exportation des Exportation de minerais
Redevance annuelle sur l'exploitation 15
Exploitation d'un service matières minérales à l'état brut à l'état brut
39 du service courrier professionnel,
courrier
amateur et social Taxe sur l'autorisation de minage
16 Minage temporaire
Violation des lois et temporaire
40 Amendes Transactionnelles
règlements Droits sur la vente des cahiers de Appel d'offre pour
17 charge pour l’attribution de gisements attribution de gisement
miniers minier
XXIV MINES
Droits pour la transformation d’un Transformation d'un
18
permis de recherche initiale permis recherche
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET
N° FAIT GENERATEUR Demande d'autorisation
REDEVANCES
Taxe sur l'autorisation de traitement ou de traitement ou de
Redevance pour agrément de comptoirs Exploitation d'un de transformation des substances autre transformation des
01 d’achat et de vente des substances comptoir de vente or et 19
que des produits d'exploitation substances autres que
minérales diamant artisanale des produits
d'exploitation artisanale
Redevance pour acheteur Utilisation d'acheteurs
02 Exportation de
supplémentaire supplémentaires 20 Redevance minière
production marchande
Caution des comptoirs de l’or, du Exploitation d'un Taxe d'agrément des dépôts des
21 Stockage des explosifs
03 diamant, des pierres de couleur et comptoir d'or, de explosifs
autres substances autorisées diamant et de cassitérite
Violation des
Quotité de la taxe ad valorem à payer à 22 Amendes transactionnelles
dispositions légales
chaque exportation de l’or, du diamant Expertise des
04 Demande d’agrément
et des pierres de couleur de production substances précieuses Frais de dépôt pour agrément de
artisanale pour le trésor public au titre d’acheteur de
23 l’acheteur de tout comptoir de l’or et du
Taxe pour obtention de certificat tout comptoir de l’or et
diamant
(permis) de recherche (PR), certificat Attribution d'une zone du diamant
05 (permis) d'exploitation (PE), certificat exclusive de recherche Demande d’agrément
d'exploitant de petites mines (PEPM), et d'exploration Frais de dépôt pour agrément d’entité au titre d’entité de
certificat de recherche des rejets (PER) 24 de traitement et/ou de transformation de traitement et/ou de
toutes catégories et tailleries transformation de toutes
catégories et tailleries
Droits superficiaires annuels par carré Détention d'un permis Demande d’agrément
06 Frais de dépôt pour agrément de
minier (PR ; PE ; PEPM ; PER) au titre de laboratoire
25 laboratoire d’analyses des produits
d’analyses des produits
miniers marchands
miniers marchands
Droits d’enregistrement des dragues Utilisation des dragues Demande d’autorisation
07
extractrices extractrices Frais de dépôt pour autorisation d’exportation des
26
d’exportation des produits marchands produits miniers
Hypothèque, cession,
marchands
amodiation,
Taxe pour approbation et Traitement et/ou
transmission d’un titre Redevance annuelle pour les entités de
enregistrement d’hypothèques, de transformation des
08 minier d’un bien ou d’un 27 traitement et/ou de transformation de
cessions, d’amodiation, contrat d’option produits miniers et
immeuble par toutes catégories et tailleries
et transmission marchands
incorporation et contrat
d’option Agrément au titre
Caution pour agrément au titre d’entité d’entité de traitement
Droits pour extension permis de Extension d'un permis 28 de traitement et/ou de transformation de et/ou de transformation
09
recherche à d’autres substances de recherche toutes catégories et tailleries de toutes catégories et
Demande d'agrément tailleries
Taxe d'agrément des mandataires en
10 de mandataires en Demande d’agrément
mines et des carrières 29 Agrément boutefeu
mines et carrières boutefeu
Demande d'agrément
Taxe d'agrément d’un bureau d’études
11 d'un bureau d'études Vente des publications du Ministère des Produit des publications
environnementales 30
environnementales Mines du Ministère des Mines

Taxe sur l'autorisation d’achat de Demande d'autorisation Demande d’agrément


12 des acheteurs de
cassitérite d'achat de cassitérite Agrément des acheteurs des comptoirs
comptoirs d’achat et de
31 d’achat et de vente des substances
Demande d'autorisation vente des substances
Taxe sur l'autorisation d’achat des minérales de production artisanale
d'achat des substances minérales de production
13 substances minérales autres que l’or et artisanale
autres que l'or et le
le diamant
diamant
32 Bonus de signature Valeur de l’offre retenue

37 38
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Agrément au titre de Demande


Caution pour le laboratoire d’analyses laboratoire d’analyse Taxe d'homologation d'un port ou d'un
33 04 d'homologation d'un
des produits miniers marchands des produits miniers beach
port ou d'un beach
marchands
Redevance annuelle anticipative pour le Demande d'autorisation
Analyse des produits Taxe sur l'autorisation d’exécuter un
34 laboratoire d’analyses des produits d'exécuter un ouvrage
miniers marchands 05 ouvrage d'art d'accostage ou d'opérer
miniers marchands d'art d'accostage ou
une fouille
d'opérer une fouille
• Violation de l’article
Imposition sur l’exportation des 50 alinéa 3 du code Demande d'autorisation
échantillons destinés aux analyses et minier ; Taxe sur l'autorisation de construction de construction d'un
06
essais industriels : • Vente aux tiers au d'un bateau ou d'une embarcation bateau ou d'une
- Echantillons exportés en violation de profit ou par le fait du embarcation
l’article 50 alinéa 3 du code minier ; titulaire avant ou Réalisation d'une visite
35 Droits de visite annuelle d'un port ou
- Echantillons vendus aux tiers au après analyse ou 07 annuelle de port ou de
profit ou par le fait du titulaire avant essai ; d'un beach
beach
ou après analyse ou essai ; • Exportation des Demande de livret ou
- exportation des échantillons qui revêt échantillons qui revêt Droits du livret matricule et du carnet de
08 carnet de paie ou son
un caractère commercial un caractère paie et de duplicata
duplicata
commercial Mise d'un navire,
Droits pour mise d'un navire, bateau ou
09 bateau ou embarcation
embarcation à la chaîne
à la chaine
Droits pour prestations particulières
Prestations
XXV TRANSPORTS ET COMMUNICATIONS effectuées à la demande du capitaine,
particulières fournies
10 du consul, du conducteur ou d'autres
par la Police maritime,
Transports Terrestres personnes intéressées (Police maritime,
fluviale et lacustre
fluviale et lacustre)
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET Demande
N° FAIT GENERATEUR 11 Droits sur le rôle d'équipage d'établissement du rôle
REDEVANCES
d'équipage
Frais de surveillance des véhicules de Demande
transport routier (autorisation de Droits d'immatriculation ou radiation d'un
12 d'immatriculation ou de
transport des biens de 20T et plus, bâtiment
Demande d'autorisation radiation d’un bâtiment
autorisation de transport international,
01 d'exploiter le transport
feuille de route de transport international, Taxe sur le permis de sortie des bateaux Demande d'un permis
routier 13
péage pour véhicule étranger au poste et renouvellement de sortie de bateau
frontalier et certificat technique des
remorques et véhicules spéciaux) Demande de permis de
14 Taxe de partance et renouvellement
partance
Frais de surveillance des véhicules de Exploitation du
02
transport ferroviaire transport ferroviaire Taxe sur le certificat de sécurité ou Demande de certificat
15 d'exemption de visite (navires et de sécurité ou
Droits de délivrance d'un permis de
Demande de permis de bateaux) d'exemption de visite
03 conduire national et international ou
conduire
duplicata Droits de remise du livret de marin ou de Demande d'un livret de
Demande d'agrément 16
Taxe d'agrément des services publics et son duplicata marin
des services publics et
professions auxiliaires de transport
04 professionnels Droits de jaugeage des bateaux ou de Demande de jaugeage
terrestre (transporteur public routier, 17
auxiliaires de transport son duplicata de bateau
transporteur public ferroviaire)
terrestre
Violation des lois et Taxe sur le permis de naviguer ou de Demande de permis de
05 Amendes transactionnelles 18
règlements son duplicata naviguer

Taxe pour la délivrance de la patente de Demande de patente


19
pilote de pilote
Marine et Voies navigables
Demande de lettre de
Taxe sur la délivrance d'une lettre de
LIBELLE DES DROITS, TAXES ET 20 mer ou de son
N° FAIT GENERATEUR mer ou de son renouvellement
REDEVANCES renouvellement
Demande de certificat
Taxe sur la délivrance de certificat de
Demande d'enrôlement 21 de navigabilité ou de
Droits pour enrôlement ou licenciement navigabilité ou de son duplicata
01 ou licenciement son duplicata
d'hommes d'équipage
d'hommes d'équipage Droits fixes de police fluviale et lacustre Transport des
22 pour le transport des marchandises et marchandises et des
Prestations de la Police des personnes personnes
02 Droits fixes de police maritime
maritime
Demande de
Demande d'agrément Taxe sur la délivrance d'une autorisation d'autorisation de
Taxe d'agrément d’un chantier ou atelier 23 de transport d'inflammables ou transport
03 d'un chantier ou atelier
naval d'explosifs par bateau d'inflammables ou
naval
explosifs par bateau

39 40
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Droits pour toute copie d'acte ou de Droits de circulation au-dessus du


document autre que le rôle d'équipage, 13 territoire national aux aéronefs Survol du territoire de la RDC
Demande copie d'acte
24 l'état de service ou le P.V. de disparition immatriculés à l'étranger
ou des documents
en mer qui serait requis par les parties
intéressées Taxe sur la délivrance des Demande d'un document de
14
qualifications qualification
Droits sur le registre de recensement en Inscription au registre
25
matière maritime et par voies navigables de recensement
Taxe d'octroi d'une fréquence Demande de fréquence
15
Extraction de sable aéronautique aéronautique
Taxe sur l'autorisation d'extraction de
dans le lit mineur ou
26 sable dans le lit mineur ou majeur d'une Taxe d'agrément d'engin Demande d'agrément d'engin
majeur d'une voie 16
voie navigable et ses abords d'assistance au sol d'assistance au sol
navigable et ses abords
Taxe sur l'autorisation
Demande d'agrément
d'installation d'une balise Demande d'autorisation
des services publics et 17
Taxe d'agrément des services publics et d'approche sur une piste privée d'installation d'une balise
professionnels
27 professions auxiliaires de transport d'aviation
auxiliaires de transport
maritime, fluvial et lacustre
maritime, fluvial et Taxe d'homologation des Demande d'homologation des
18
maritime installations pétrolières d'aviation installations pétrolières
Taxe de délivrance d'une Licence
Violation de la loi et Demande d'une licence des
28 Amendes transactionnelles 19 d'exploitation des services aériens
règlements services aériens
de transport public
Demande d'agrément d'un
Taxe d'agrément d'un organisme
organisme spécialisé dans
spécialisé pour l'entretien, la
Aéronautique civile 20 l'entretien, la transformation,
transformation, la réparation ou la
la réparation ou la révision du
révision du matériel volant
matériel volant
Droits de délivrance d'une licence Demande d'une licence ou
01 ou autre document lié à autre document lié à Demande d'agrément d'un
l’aéronautique l'aéronautique Taxe d'agrément d'un centre
21 centre d'enseignement
d'enseignement aéronautique
Taxe de validation des licences aéronautique
Demande de validation d'une
02 étrangères du personnel navigant
licence étrangère Taxe d'agrément d'une agence Demande d'agrément d'une
ou technique au sol 22
de fret aérien agence de fret aérien
Taxe de renouvellement de Demande de renouvellement
03 licence du personnel navigant et de licence du personnel
technique au sol navigant et technique au sol Violation des lois et
23 Amendes transactionnelles
règlements
Droits de contrôle technique des Réalisation d'un contrôle
04
aéronefs technique d'aéronef
Droits d'admission aux examens
en vue d'obtention d’une licence Demande d'admission aux
05 XXVI AGRICULTURE, PÊCHE ET ÉLEVAGE
ou certificat pour certains métiers examens
de l’aéronautique.
LIBELLE DES DROITS, TAXES
N° FAIT GENERATEUR
Taxe de délivrance du certificat de Demande de radiation d'un ET REDEVANCES
06
radiation d'un aéronef aéronef Taxe sur l'autorisation d'importation Demande d'importation des
01 des végétaux, produits végétaux et végétaux et produits
Droits d'inscription d'un aéronef au Demande de certificat produits d’origine végétale végétaux
07
matricule aéronautique de la RDC d'immatriculation d'un aéronef Taxe sur l'autorisation d'exportation
Demande d'enregistrement des végétaux, des produits Demande d'exportation des
Taxe d'enregistrement d'un 02
08 d'un aéronef étranger basé en végétaux et produits d’origine végétaux et produits végétaux
aéronef étranger basé en R.D.C. végétale
RDC
Taxe de modification aux Taxe sur la délivrance du certificat Demande de certificat
mentions d'un certificat Demande de modification de 03
09 d'origine des végétaux d'origine des végétaux
d'enregistrement d'un aéronef mentions
étranger basé en RDC Taxe sur la délivrance du certificat Demande de certificat
04
Taxe sur la fourniture de la phytosanitaire phytosanitaire
Demande de nomenclature
10 nomenclature d'aéronefs de la
d'aéronefs de la RDC Demande d'autorisation
RDC Taxe sur l'autorisation d’importation
05 d'importation des produits
Taxe sur l'autorisation Demande d'autorisation des produits phytosanitaires
11 phytosanitaires
d'importation d'un aéronef d'importation d'un aéronef
Taxe sur la mise en quarantaine
Taxe sur l'autorisation de sortie Constat ou présomption de
06 des végétaux et produits végétaux
aux aéronefs immatriculés en Demande d'autorisation de maladie
12 aux postes frontaliers
R.D.C.ou à l'étranger basés sur le sortie
territoire national Taxe sur la délivrance du certificat
Réalisation d'une inspection
07 d'inspection phytosanitaire des
phytosanitaire
végétaux

41 42
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Taxe sur l'autorisation d'ouverture XXVII. INDUSTRIE


Demande d'autorisation
08 d'une officine de vente d'intrants LIBELLE DES DROITS, TAXES
d'ouverture d'une officine N° FAIT GENERATEUR
agricoles ET REDEVANCES
Taxe sur l'acte de traitement Traitement phytosanitaire des Dépôt de brevet, demande de
09
phytosanitaire végétaux modification, demande de
revendication, inscription,
Taxe sur la délivrance du certificat Demande de certificat cession ou transmission,
10 Taxes relatives à la propriété
vétérinaire international vétérinaire international 01 demande de restauration,
industrielle
demande d'agrément,
Taxe sur la mise en quarantaine Constat ou présomption de Emission des factures par le
11
des animaux maladie propriétaire, demande de
maintien en vigueur
Taxe sur la délivrance du certificat
Réalisation d'une inspection Taxes relatives aux opérations
12 d'inspection des denrées
des denrées alimentaires de vérification et de détention
alimentaires aux postes frontaliers
des instruments de mesure à Détention des instruments de
02
Taxe sur la destruction des denrées usage industriel mesure à usage industriel
Destruction des denrées et/ou commercial utilisant les
13 alimentaires périmées aux postes
alimentaires unités de mesure
frontaliers
Taxe sur l'autorisation d'importation Taxe sur la marque de
Demande d'autorisation Demande d'inscription sur le
14 des animaux, produits biologiques 03 conformité aux normes
d'importation registre
et vétérinaires nationales
Demande d'autorisation
Taxe sur l'autorisation d'exportation d'exportation des animaux, Droits sur la vente du recueil
04 Vente recueil des normes
des animaux, produits biologiques, produits biologiques, des normes
15
médicaments vétérinaires et des médicaments vétérinaires et Demande d'autorisation
Taxe sur l'autorisation d'usage
intrants vétérinaires et d'élevage intrants vétérinaires et d'usage de la marque de
05 de la marque de conformité aux
d'élevage conformité aux normes
normes nationales
nationales
Taxe sur l'autorisation de mise en Mise en vente des produits Violation des lois et
16 vente des produits biologiques et biologiques et médicaments 06 Amendes transactionnelles
règlements
médicaments vétérinaires vétérinaires
Taxe d'agrément des XXVIII. ENVIRONNEMENT
Demande d'agrément d'un
professionnels privés en santé
professionnel privé en santé
17 animale pour exercer des missions LIBELLE DES DROITS, TAXES
animale pour exercer des N° FAIT GENERATEUR
des services officiels (nationaux et ET REDEVANCES
missions de services officiels
étrangers)
Amendes transactionnelles Taxe sur permis d'exploitation
Violation des lois et
18 des produits et sous -produits de
règlements
la faune (capture, abattage,
Exploitation des produits et
01 importation, exportation et
sous produits de la faune
réexportation des animaux
PECHE totalement, partiellement ou non
protégés)
LIBELLE DES DROITS, TAXES Taxe sur le certificat de légitime
N° FAIT GENERATEUR
ET REDEVANCES détention des produits de la Demande de certificat de
02 chasse (animaux totalement, légitime détention des
Demande d'autorisation partiellement protégés, autres produits de la chasse
Taxe sur l'autorisation d'exportation
01 d'exportation des poissons animaux, trophées)
des poissons d'aquarium
d'aquarium
Taxe d'implantation des
Implantation d'un Ets
Demande d'autorisation établissements dangereux,
Taxe sur l'autorisation d’importation 03 dangereux, insalubre et
02 d'importation des nouvelles insalubres et incommodes de
de nouvelles espèces de poissons incommode
espèces de poissons catégorie I
Taxe rémunératoire annuelle sur
Exploitation annuelle d'un Ets
Taxe d'octroi de permis de pêche les établissements dangereux,
03 Demande de permis de pêche 04 dangereux, insalubre et
(industriel, semi industriel,) insalubres et incommodes de
incommode
catégorie I
Taxe sur le permis d'exploitation du
matériel de pêche placé dans les demande de permis Taxe pour délivrance d'un
05 Exportation du bois
04 engins et embarcations (ligne en d'exploitation matériel de certificat phytosanitaire
main, de traine, palangre, filet, pêche
senne, chalut,…) Déboisement d'un périmètre
06 Taxe de déboisement
Violation des lois et forestier
05 Amendes transactionnelles
règlements Exploitation et
07 Taxe de reboisement
commercialisation du bois
Violation des lois et
08 Amendes transactionnelles
règlements

43 44
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

XXIX AFFAIRES FONCIÈRES Taxe sur l'autorisation de


production des orchestres et Demande d'autorisation d'un
03
groupes culturels à l'extérieur du groupe culturel à l'étranger
LIBELLE DES DROITS, TAXES
N° FAIT GENERATEUR pays
ET REDEVANCES
Droits sur la décoration des
Transfert ou cession du 04 Décoration d'immeubles
Taxe spéciale sur le transfert des immeubles publics ou privés
01 contrat de location
contrats de location
Autorisation d’exportation des Exportation d'œuvres d'arts et
 Droits fixes d’enregistrement 05
Demande d’un certificat, œuvres d’arts et d’artisanats d'artisanats
a) Nouveau certificat
b) Remplacement d’un d’insertion ou d’annulation
Quotité du Trésor Public sur les
ancien certificat droits d’entrée dans une
c) Page supplémentaire Vente des billets dans une
06 manifestation culturelle à
d) Changement de manifestation culturelle
caractère national et
nomination international
e) Insertion d’une mention
substantielle Taxe sur l'autorisation annuelle Demande d'autorisation
02 Vente, succession, donation, 07 d’exercer des activités d'exercice des activités
f) Annulation d’un certificat
d’enregistrement apport, fusion, partage, droit cinématographiques cinématographiques
 Droits proportionnels d’emphytéose, excepté les
ventes d’immeubles neufs Taxe sur l'enregistrement d’une Demande d'enregistrement
d’enregistrement (concession
réalisées par un promoteur 08 publication scientifique et d'une publication scientifique
ordinaire)
immobilier littéraire en RDC et littéraire en RDC
a) Mutation
b) Insertion hypothécaire Inscription Taxe sur la propriété Dépôt légal d'une œuvre
c) Réinsertion hypothécaire 09
Réinscription intellectuelle intellectuelle
d) Radiation hypothécaire Radiation
Redevances sur les concessions Violation des lois et
10 Amendes transactionnelles
ordinaires (par les étrangers, Octroi de la concession règlements
03
personnes physiques et ordinaire
associations) Vu pour être annexé à l’Ordonnance-loi n° 13/002
Frais d’établissement des du 23 février 2013 fixant la nomenclature des droits,
04 Etablissement contrat foncier
contrats en matière foncière taxes et redevances du pouvoir central.
Droits de consultation des Consultation des registres Fait à Kinshasa, le 23 février 2013
05 registres fonciers, immobiliers et fonciers, immobiliers et
cadastraux cadastraux
Joseph KABILA KABANGE
Frais de mesurage et de Mesurage et bornage des
06
bornage des parcelles parcelles
Augustin MATATA PONYO Mapon
Enquête et constat en matière
Frais d'enquête et de constat en
07
matière foncière
foncière Premier Ministre

Droits sur les concessions Octroi des concessions


08
perpétuelles perpétuelles ___________

Droits sur la vente des biens


Existence des biens privés
09 privés, immobiliers, abandonnés
immobiliers abandonnés
(sans maîtres)
Violation des lois et
10 Amendes transactionnelles
règlements

XXX CULTURE ET ARTS

LIBELLE DES DROITS, TAXES


N° FAIT GENERATEUR
ET REDEVANCES
Taxe sur la délivrance d’une
autorisation de sortie pour
Demande de sortie par un
01 orchestre moderne, troupe
groupe culturel
théâtrale, artiste, chanteurs et
danseurs
Droits sur la production des
Production d'un groupe
02 orchestres et groupes culturels à
culturel à l'étranger
l'extérieur du pays

45 46
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Ordonnance-loi n° 13/003 du 23 février 2013 tableaux de synthèse auprès des Administrations


portant reforme des procédures relatives à l’assiette, compétentes.
au contrôle et aux modalités de recouvrement des e) Bon à payer :
recettes non fiscales
Le titre de perception de la quotité relative à la prime
Le Président de la République, de contentieux ;
f) Constatation:
Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n° L’opération administrative qui consiste à identifier
11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains et évaluer la matière imposable sur base de l’existence
articles de la Constitution de la République Démocratique juridique d’une créance de l’Etat.
du Congo, spécialement en ses articles 129 et 221 ;
g) Droit
Vu la loi n° 11/011 du 13 juillet 2011 relative aux
Finances Publiques ; Prélèvement obligatoire exigible par une
administration ou service public dans une situation
Vu la loi n° 13/007 du 22 janvier 2013 portant prédéterminée.
habilitation du Gouvernement ;
h) Droits constatés :
Revu l’Ordonnance-loi n° 010/2012 du 21 septembre
2012 portant réforme des procédures relatives à Les droits qui naissent au profit du Trésor public du
l’assiette, au contrôle et aux modalités de recouvrement fait de l’existence d’un fait générateur.
des recettes non fiscales ; i) Droits spontanés :
Sur proposition du Gouvernement délibérée en Les droits dont l’encaissement ne donne pas lieu
Conseil des Ministres, à une constatation préalable.
j) Exigibilité
ORDONNE: Droit que le Trésor public peut faire valoir, à partir
d’un moment donné, auprès du redevable pour obtenir le
paiement du droit, de la taxe ou de la redevance.
TITRE I : DES DISPOSITIONS GENERALES
Elle détermine la période au titre de laquelle les
CHAPITRE I : DEFINITION DES CONCEPTS opérations taxables doivent être déclarées par le
fournisseur assujetti redevable
Article 1er : k) Fait Générateur
Aux termes de la présente Ordonnance-Loi, il faut L’événement ou acte qui, en vertu des lois et
entendre par : règlements, rendent le contribuable redevable d’un droit,
a) Administration ou service d’assiette d’une taxe ou d’une redevance.
Toute administration ou tout service public compétent l) Liquidation :
pour constater et liquider les droits, taxes et redevances La détermination du montant de la créance sur
revenant au Trésor public. l’assujetti ou le redevable en indiquant les bases, taux et
b) Administration des recettes non fiscales : tarifs appliqués.
L’institution publique chargée des opérations m) Note de débit, de frais, de créance, de calcul
d’ordonnancement, du contrôle, du contentieux, et du ou de taxation :
recouvrement des recettes du Trésor public autres que Le document dans lequel est liquidé, un droit, une
les impôts, droits de douane et d’accises. taxe ou redevance due au Trésor public ;
c) Assiette taxable : n) Note de perception :
L’élément économique sur lequel on applique un Le titre de perception du montant dû au Trésor
taux de taxation public qui permet au redevable de s’en acquitter
d) Astreintes : o) Ordonnancement :
Une sanction pécuniaire infligée à toute personne, L’opération administrative qui consiste à établir un
n’ayant pas répondu, après avoir été mise en demeure, à titre de perception, après contrôle préalable de la
une demande des renseignements lui adressée par conformité et régularité des opérations de constatation et
l’Administration des Recettes non fiscales ou à celles liquidation, destiné à la prise en charge de la recette et
n’ayant déposé, dans le délai légal, les états financiers ou

47 48
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

permettant au receveur de l’Administration des recettes y) Rôle :


non fiscales de recouvrer la créance au profit du Trésor La liste dûment signée par l’autorité compétente des
public. assujettis défaillants reprenant les noms et les montants
p) Pénalités d’assiette : des droits, taxes et redevances dus par ces derniers.
Celles qui sanctionnent le défaut ou le retard de
déclaration des éléments d’assiette, au regard des délais
CHAPITRE 2 : OBJET ET CHAMP D’APPLICATION
légaux, ainsi que les déclarations inexactes, incomplètes
ou fausses ; Article 2 :
q) Pénalités de recouvrement : La présente ordonnance-loi a pour objet de définir les
Celles qui sanctionnent le défaut ou le retard de procédures d’exécution des opérations des recettes du
paiement d’une créance, dans les délais impartis. Elles Pouvoir Central encadrées par l’Administration des
comprennent : les intérêts moratoires, les amendes recettes non fiscales, conformément aux dispositions de
transactionnelles, les accroissements et majorations. l’article 122 de la Constitution.
r) Recettes de participations
Article 3 :
Celles constituées de la part du dividende versé à
l’Etat par une société commerciale uni actionnaire ou La présente ordonnance-loi vise les procédures
d’économie mixte d’assiette et de perception des recettes non fiscales du
Pouvoir Central, les modalités de l’exercice du contrôle,
s) Recettes non fiscales les voies de recours, le droit de communication, ainsi que
Les ressources financières provenant des droits, les dispositions particulières se rapportant à certaines
taxes, redevances et dividendes relevant du Pouvoir catégories de recettes, notamment les recettes
Central autres que les impôts et les droits de douane et pétrolières et de participation.
d’accises, perçues à l’initiative des Ministères et services
d’assiette.
TITRE II : DES PROCEDURES D’ASSIETTE
t) Recettes permanentes
Les sommes d’argent encaissées continuellement
par une administration ou un établissement public CHAPITRE I : COMPETENCE
u) Recettes pétrolières de production
Article 4 :
Celles générées par l’activité pétrolière de
L’assiette des droits, taxes et redevances revenant
production, en vertu d’une convention ou d’un contrat de
au Pouvoir Central ainsi que les procédures de sa
partage de production conclu entre l’Etat et les tiers.
constatation sont fixés par des législations sectorielles.
v) Receveur des recettes non fiscales
Les taux ainsi que la période de paiement des droits,
L’agent public de l’Administration des recettes non taxes et redevances sont fixés par arrêté conjoint du
fiscales qui fait office de comptable public, conformément ministre ayant les finances dans ses attributions et celui
à la Loi relatives aux Finances Publiques et au dont l’administration les constate et les liquide,
Règlement Général sur la Comptabilité Publique. conformément aux dispositions légales et réglementaires
w) Recouvrement : en vigueur en la matière.
L’opération qui permet au receveur de
Article 5 :
l’Administration des recettes non fiscales d’encaisser une
somme qui est due au Trésor public, contre remise d’un Les opérations de constatation et de liquidation des
acquit libératoire droits, taxes et redevances non fiscales du Pouvoir
Central sont de la compétence des personnes qualifiées
x) Répertoire des assujettis :
relevant des services d’assiette, appelés agents
Le cahier ou la liste qui rassemble, selon un taxateurs, et ayant reçu l’habilitation conformément à la
classement déterminé, les références ou Loi relatives aux Finances Publiques et au Règlement
les informations se rapportant à des personnes physiques Général sur la Comptabilité Publique.
ou morales soumises au paiement des droits, taxes et
redevances.

49 50
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 6 : signé par l’autorité compétente, peuvent opérer la


Les agents taxateurs sont tenus conformément à la constatation sur base d’une enquête ou d’un contrôle.
présente ordonnance-loi : A cet effet, ils identifient les activités, les
- d’identifier l’acte et le fait générateur d’un droit, concessions, les biens meubles ou immeubles non portés
d’une taxe ou d’une redevance payable au Trésor à la connaissance des services d’assiette et susceptibles
public ainsi que les éléments d’assiette y afférents; d’être frappés des droits, taxes ou redevances au profit
du Trésor public.
- de relever les éléments d’identification de
l’assujetti ou du redevable, tel que prescrits par la Ils peuvent également procéder à des enquêtes en
règlementation en vigueur ; vue de déceler les éléments d’assiette éludés lors de la
déclaration spontanée.
- de calculer le montant dû par l’assujetti ou le
redevable.
Section 2 : Pénalités d’assiette
Article 7 :
Article 11 :
Les agents taxateurs ont l’obligation, sous peine de
sanctions prévues par la Loi relatives aux Finances Le défaut de déclaration, les déclarations inexactes,
Publiques et le Règlement Général sur la Comptabilité incomplètes ou fausses faites par l’exploitant ainsi que
Publique, de communiquer les éléments de constatation l’exploitation illicite d’une activité donnent lieu à des
et de liquidation aux ordonnateurs de l’Administration des pénalités d’assiette prévue à l’article 12 ci-dessous et ce,
recettes non fiscales. sans préjudice des sanctions administratives ou pénales
que la fraude constatée peut entraîner.

CHAPITRE II : DETERMINATION DE L’ASSIETTE Article 12 :


Les pénalités d’assiette se rapportant aux
Section 1ère : Constatation des droits manquements énumérés à l’article précédent de la
présente ordonnance-loi sont calculées de la manière
Paragraphe 1er : Constatation consécutive à une suivante :
déclaration spontanée
• 20 % des droits dus en cas de défaut de
Article 8 : déclaration ;
La constatation des droits, taxes et redevances est • 25 % des droits dus en cas de déclaration
consécutive à une déclaration spontanée écrite du incomplète ou fausse ;
requérant d’un document administratif ou d’une • 50 % des droits dus en cas de récidive.
autorisation d’exercer ou d’exploiter une activité auprès
du service d’assiette compétent.
CHAPITRE 3 : OBLIGATIONS DE L’AGENT
Article 9 : TAXATEUR EN RAPPPORT AVEC LA
CONSTATATION ET LA LIQUIDATION DES DROITS
Pour l’exercice ou l’exploitation d’une activité déjà
installée, l’exploitant, le propriétaire ou le détenteur d’un
bien meuble ou immeuble donnant lieu au paiement des Section 1 : Tenue du registre des droits constatés et
droits, taxes ou redevances a l’obligation d’en déclarer liquidés
les éléments constitutifs de l’assiette, ainsi que leurs
Article 13 :
évolutions auprès de service d’assiette compétent, dans
le délai prescrit par la législation ou la réglementation du Les agents taxateurs des services d’assiette tiennent
secteur. la comptabilité administrative des droits constatés,
conformément aux prescrits du Règlement Général sur la
Paragraphe 2 : Constatation consécutive à une Comptabilité Publique. Ils ont l’obligation de
enquête ou une mission de contrôle communiquer à l’ordonnateur de l’Administration des
recettes non fiscales compétent l’extrait de cette
Article 10 : comptabilité des droits constatés et liquidés.
Les agents relevant des services d’assiette et revêtus
de la qualité d’officier de police judiciaire à compétence
restreinte et munis d’un ordre de mission ou de service

51 52
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Section 2 : Tenue des répertoires sectoriels des Article 19 :


redevables ou assujettis Lorsque l’ordonnateur juge non-conformes et non
régulières les pièces de taxation lui communiquées par
Article 14 : l’agent taxateur, il les renvoie à ce dernier, par avis
Les agents taxateurs de services d’assiette tiennent motivé, pour correction. Un relevé des avis motivés doit
et mettent à jour, par secteur d’activités, les répertoires être transmis journellement au service d’ordonnancement
des redevables permanents. concerné.
Le dossier ainsi retourné doit être traité par l’agent
Article 15 :
taxateur dans un délai ne dépassant pas 72 heures, à
Hormis, le cas des recettes spontanées, toute dater de sa réception.
constatation de recette consécutive à une enquête doit
être consignée, dans un répertoire, mise à jour par l’agent Article 20 :
taxateur et transmis obligatoirement à l’ordonnateur de Le renvoi, par avis motivé, conformément aux
l’Administration des recettes non fiscales. dispositions ci-dessus, ne peut porter préjudice au
recouvrement d’autres sommes déjà liquidées, jugées
Article 16 :
conformes et mises à charge du même redevable ou
L’agent taxateur est tenu de mettre à la disposition assujetti.
de l’ordonnateur attitré, de l’inspecteur de l’Administration
des recettes non fiscales en mission ou de tout autre Article 21 :
fonctionnaire dûment mandaté, tout document ayant servi En cas de contestation de l’avis motivé de
à la constatation et à la liquidation, le registre des droits l’ordonnateur, les divergences sont portées
constatés et liquidés, ainsi que le répertoire des immédiatement à la connaissance des autorités
redevables ou assujettis. supérieures hiérarchiques directes.
Ainsi saisis, les supérieurs hiérarchiques disposent
TITRE III : ORDONNANCEMENT DES DROITS, TAXES de 48 heures maximum, pour harmoniser les vues sur les
ET REDEVANCES points de divergence, par voie de concertation.
Le résultat qui en découle est consigné dans un
procès-verbal.
CHAPITRE I : COMPETENCE
Lorsque le désaccord persiste, le dossier en cause
Article 17 : sera soumis à l’arbitrage du Ministre ayant les finances
Les opérations d’ordonnancement des droits, taxes dans ses attributions.
et redevances du Pouvoir Central sont de la compétence
des personnes qualifiées relevant de l’Administration des CHAPITRE II :PROCEDURES EN MATIERE
recettes non fiscales appelées ordonnateurs des recettes D’ORDONNANCEMENT
non fiscales et ayant reçu l’habilitation conformément à la
Loi relatives aux Finances Publiques et au Règlement
Général sur la Comptabilité Publique. Section 1: Procédure commune
Ces derniers sont accrédités, selon les cas, auprès Article 22 :
des agents taxateurs, du receveur de l’Administration des
recettes non fiscales, conformément au Règlement La note de perception est établie, après contrôle, par
l’ordonnateur des recettes non fiscales, sur base des
Général sur la Comptabilité Publique.
éléments contenus dans la facture, la note de débit ou de
Article 18 : taxation émise par l’agent taxateur.
L’ordonnateur des recettes non fiscales est tenu A l’issue des opérations d’ordonnancement,
d’émettre son avis endéans 24 heures, pour les droits l’ordonnateur transmet sous sa propre responsabilité, la
spontanés et dans un délai maximum de 48 heures pour note de perception au receveur des recettes non fiscales
les autres produits ou ressources. pour prise en charge et mise en recouvrement de la
recette auprès du redevable.
le nombre de feuillets de la note de perception et leur
répartition aux différents destinataires sont déterminés

53 54
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

par voie d’arrêté du Ministre ayant les finances dans ses Article 26 :
attributions. L’ordonnancement des droits se rapportant aux
recettes perçues en vertu d’un contrat de bail liant l’Etat à
Section 2 : Procédures particulières en matière des tiers, donne lieu à l’établissement d’une note de
d’ordonnancement des droits, taxes et taxation annuelle émise à l’ouverture de l’année
redevances budgétaire.
Une fiche-compte est ouverte par contrat de bail pour
Article 23 : le suivi des ordonnancements opérés à chaque échéance
Il est fait usage des procédures particulières en jusqu’à la clôture de l’exercice budgétaire.
matière d’ordonnancement des droits, taxes et Il est établi, à chaque échéance, une note de
redevances encadrées par l’Administration des recettes perception par produit de loyer.
non fiscales pour les opérations ci-après :
• Annulation des notes de perception; Article 27 :
• Ordonnancement de régularisation; Les ordonnancements des paiements échelonnés
donnent lieu à l’établissement des notes de perception
• Ordonnancement des paiements échelonnés;
intercalaires à chaque échéance.
• Ordonnancement d’office;
• Ordonnancement des pénalités. Article 28 :
Les intérêts moratoires, les majorations, les
Article 24 : accroissements, les pénalités, les amendes ainsi que les
L’annulation de la note de perception intervient, en astreintes donnent lieu à l’émission des notes de
cas d’erreur matérielle, de réclamation ou de contestation perception ainsi que du bon à payer.
justifiée.
Article 29 :
Les modalités d’annulation de la note de perception
sont définies par le ministre ayant les finances dans ses En cas de non constatation et liquidation, par l’agent
attributions. taxateur, et pour autant que les faits générateurs d’une
recette prévue par la législation ou la réglementation sont
Article 25 : établies, l’ordonnateur des recettes non fiscales procède
à un ordonnancement d’office.
L’ordonnancement de régularisation s’applique aux
recettes recouvrées sans ordonnancement préalable. Il Dans ce cas, le service d’assiette est immédiatement
se matérialise par l’établissement, à la clôture de la informé.
journée, d’une note de perception de régularisation
couvrant le total du montant collecté, par acte générateur
TITRE IV : DU RECOUVREMENT DES DROITS,
des recettes.
TAXES ET REDEVANCES
Il concerne notamment les recettes recouvrées au
guichet unique de l’Administration des douanes, pour CHAPITRE I : COMPETENCE
compte de l’Administration des recettes non fiscales, les
recettes perçues aux frontières, par la Direction générale Article 30 :
des migrations, les recettes des postes diplomatiques et L’exécution des opérations de recouvrement des
consulaires, les produits de rencontres sportives, ainsi droits, taxes et redevances du Pouvoir Central est de la
que les concerts de musique. compétence du receveur des recettes non fiscales
conformément à la Loi relative aux Finances Publiques et
Dans ce cas, l’administration ou le service concerné, au Règlement Général sur la Comptabilité Publique.
est tenu de se faire assister, dans les tâches de L’organisation et la composition des services de
perception, par un ordonnateur des recettes non fiscales, receveur des recettes non fiscales sont définies par des
à qui toutes les éléments requis pour l’ordonnancement règlements d’administration pris suivant le Règlement
des droits perçus sont communiquées. Général sur la Comptabilité Publique.
Ce dernier les consigne sur un relevé manuel signé,
contradictoirement, à la clôture de la journée avec le
préposé du service d’assiette concerné.

55 56
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

CHAPITRE II : RECOUVREMENT montant porté sur la note de perception est payable dans
le délai prévu par les différents lois et règlements.
Section 1ère : Prise en charge des recettes Pour les droits, taxes et redevances sans échéance
ordonnancées légale ou réglementaire fixe, le montant porté sur la note
de perception est payable endéans huit (8) jours à dater
Article 31 : de la réception.
Toutes les sommes perçues par les intervenants En ce qui concerne les droits, taxes et redevances à
financiers, au titre des droits, taxes et redevances non délai de paiement non réglementé, toute renonciation à
fiscales ouverts en leurs livres sont intégralement versées payer les droits pour lesquels la note de perception a été
au compte du receveur de des recettes non fiscales. sollicitée, doit être signifiée au receveur des recettes non
fiscales dans un délai de huit (8) jours , avec copie pour
Article 32 : information à l’administration ayant constaté ces droits,
Le receveur des recettes non fiscales a l’obligation taxes ou redevances.
de prendre en charge les recettes ordonnancées jusqu’à
leur encaissement au compte général du Trésor public. Article 37 :
Les droits, taxes et redevances deviennent
Article 33 : immédiatement exigibles en cas de déconfiture ou de
Dès réception de la note de perception transmise faillite, de dissolution ainsi que de liquidation de la
par l’ordonnateur des recettes non fiscales, le receveur société.
des recettes non fiscales procède aux opérations de prise
en charge. Les notes de perception sont notifiées aux Section 3 :Paiements échelonnés
redevables par huissier.
Les modalités relatives à la prise en charge, au Article 38 :
contrôle, à la notification des notes de perception aux Lorsque le débiteur n’est pas en mesure de payer sa
redevables ainsi qu’à la forme et à la présentation des dette, compte tenu de l’état de sa trésorerie, il peut lui
notes de perception sont fixées par le ministre ayant les être consenti, à sa demande, un paiement échelonné
finances dans ses attributions, conformément au assorti d’un intérêt de 10% du montant dû. La durée de
Règlement Général sur la Comptabilité Publique. l’échelonnement ne peut excéder six (6) mois.
Le paiement échelonné est autorisé par le directeur
Article 34 :
général et, sur autorisation de celui-ci, par les directeurs
Le paiement des sommes dues au Trésor public, au provinciaux et urbains de l’Administration des recettes
titre de droits, taxes et redevances ainsi que des non fiscales, selon le cas.
pénalités, majoration, accroissement et les amendes y
Toutefois, au-delà d’un seuil que le ministre ayant les
afférentes, est effectué, par le redevable, contre remise
finances dans ses attributions détermine, ce dernier est
d’un acquis libératoire, au compte du receveur des
seul compétent pour autoriser le paiement échelonné.
recettes non fiscales, sur base de la note de perception
préalablement prise en charge. Ce type de paiement ne peut être accordé qu’à
l’assujetti ou redevable justifiant une période
Article 35 : d’exploitation supérieure à 2 ans.
A l’exception des actes gérés par les administrations
Article 39 :
centrales, les droits, taxes et redevances dus au Trésor
public sont ordonnancés et recouvrés au lieu de la En cas de non respect de l’échéancier, la procédure
constatation du fait générateur conformément à la Loi doit être révoquée et le débiteur contraint de s’acquitter
relatives aux Finances Publiques. intégralement de la partie de la dette restant due,
majorée des pénalités, calculées en raison de 4 % par
mois d’intérêt de retard sur le montant dû.
Section 2 :Délai d’exigibilité des droits, taxes et
redevances

Article 36 :
Pour les droits, taxes et redevances dont l’exigibilité
est fixée, par les lois et règlements particuliers, le

57 58
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

CHAPITRE III : RECOUVREMENT FORCE • Les avis à tiers détenteurs;


• La saisie mobilière (saisie arrêt) et immobilière;
Section 1 : Du rôle
• La vente.
Article 40 :
Article 43 :
En cas d’échec du recouvrement amiable des droits,
Avant d’engager les poursuites, et sauf le cas où il
taxes et redevances, il est fait recours aux mécanismes
jugerait qu’un retard peut mettre en péril les intérêts du
de recouvrement par voie de rôle.
Trésor public, le receveur des recettes non fiscales
Le rôle est dressé par le receveur des recettes non adresse au redevable, un dernier avertissement l’invitant
fiscales à échéance. Il est rendu exécutoire, selon le cas, à payer dans les quinze (15) jours.
par le visa du directeur général, provincial ou urbain de
Ce délai étant expiré, ou sans aucun délai, si le
l’Administration des recettes non fiscales.
receveur ou, le cas échéant, le juge nécessaire, un
Les assujettis disposent d’un délai de huit (8) jours commandement est signifié au redevable, lui enjoignant
pour apurer leurs dettes, à dater de la réception de de payer dans les 8 jours, sous peine d’exécution par la
l’avertissement extrait de rôle. saisie de ses biens mobiliers et /ou mobiliers.
Le commandement est signifié, par l’huissier
Section 2 : Des poursuites assermenté, porteur de contrainte à la requête du
receveur des recettes non fiscales.
Article 41 :
Lorsque le délai prévu à l’article 40 ci-dessus expire, Article 44 :
les poursuites en recouvrement des droits, taxes et Après expiration du délai fixé dans le
redevances ayant fait l’objet de rôle s’exercent, selon les commandement, le receveur des recettes non fiscales fait
cas, par le receveur des recettes non fiscales, par les procéder à la saisie des biens mobiliers et immobiliers du
agents huissiers assermentés du Trésor public. débiteur.
A cet effet, les huissiers assermentés font les L’huissier assermenté, après avoir effectué
commandements, les saisies immobilières et les ventes, l’inventaire des biens saisissables, dresse le procès-
à l’exception des ventes immobilières lesquelles sont de verbal de saisie, selon les formes prescrites par la loi.
la compétence du notaire.
Tous fermiers, locataires, receveurs, agents, Article 45 :
économes, banquiers, notaires, avocats, huissiers, Huit jours au moins après la signification à l’assujetti
greffiers, curateurs, représentants et autres dépositaires du procès-verbal de saisie, l’huissier procède à la vente
et débiteurs de revenus, sommes, valeurs ou meubles des biens mobiliers saisis jusqu’à concurrence des
affectés au privilège du Trésor public sont tenus, sur la sommes dues et des frais. Les ventes des biens
demande qui leur est faite sous pli recommandé émanant immobiliers saisis sont réalisées par le notaire.
du receveur des recettes non fiscales de payer à l’acquit Si aucun adjudicataire ne se présente ou si
de l’assujetti, sur les montants des fonds ou valeurs qu’ils l’adjudication ne peut se faire qu’à vil prix, l’huissier
doivent ou qui sont entre leurs mains jusqu’à concurrence assermenté ou le notaire peut s’abstenir d’adjuger. Il
de tout ou d’une partie de droit, taxe et redevance dus dresse, dans ce cas, un procès-verbal de non-
par ce dernier. adjudication, et la vente est ajournée à une date
Cette demande vaut sommation avec opposition sur ultérieure. Il pourra y avoir plusieurs ajournements
les sommes, valeurs ou revenus. successifs.

Article 42 : Article 46 :
Sauf en ce qui concerne les avis à tiers détenteurs Le produit brut de la vente est versé au compte du
qui sont de la compétence du receveur des recettes non receveur des recettes non fiscales, lequel, après avoir
fiscales, les poursuites en recouvrement des droits, taxes prélevé les sommes dues, tient le surplus à la disposition
et redevances ayant fait l’objet de rôle, sont exercés à la de l’intéressé pendant un délai de deux ans, à l’expiration
requête de ce dernier, par les huissiers assermentés. duquel les sommes non réclamées sont acquises au
Ces mesures des poursuites comprennent : Trésor public.
• Le commandement;

59 60
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 47 : ou services y est assujetties et de les verser au compte


Les dispositions en vigueur quant aux saisies et aux du receveur des recettes non fiscales.
ventes par l’autorité de justice, en matière civile et En cas de non recouvrement de la dette en faveur de
commerciale, sont applicables aux saisies et aux ventes l’Etat, établie à charge de la personne qui effectue les
opérées pour le recouvrement des droits, taxes et prestations de récolte de droits, taxes et redevances,
redevances dus, à condition qu’elles soient conformes libellés à l’alinéa précédent, celui-ci peut être poursuivi
aux dispositions de la présente ordonnance-loi. sur tous ses biens meubles et immeubles.
Toutefois, le receveur des recettes non fiscales peut,
dans tous les cas où les intérêts du Trésor public sont en Article 51 :
péril, faire saisir à titre conservatoire, avec l’autorisation Lorsque le recouvrement de certains droits, taxes,
du directeur général, provincial ou urbain, les objets redevances et pénalités dus par les assujettis a été
mobiliers du redevable. totalement compromis ou lorsque l’insolvabilité de ceux-ci
La saisie conservatoire visée à l’alinéa précédent est a été organisée par des manœuvres frauduleuses des
convertie, en saisie exécution, par décision de ce personnes qui exercent, en droit ou en fait, directement
fonctionnaire. Ladite décision doit intervenir dans un délai ou indirectement, la direction effective des affaires de ces
de deux mois, prenant cours à partir de la date de la assujettis, celles-ci sont tenues solidairement
saisie conservatoire. responsables du paiement de ces droits, taxes et
redevances.
Article 48 :
Article 52 :
Toutes les contestations relatives au paiement des
droits, taxes et redevances dus au Trésor au titre de En cas de cession complète de l’ensemble des
Recettes Administratives, judiciaires, domaniales et de éléments d’actifs de l’entreprise ou d’un secteur d’activité
Participations sont de la compétence du receveur des pouvant être considéré comme constituant une
recettes non fiscales. exploitation autonome, le cédant et le cessionnaire sont
tenus d’en aviser l’Administration des recettes non
En cas de contestation quant à la validité et la forme fiscales, dans un délai de quinze (15) jours à dater de la
des actes de poursuite, l’opposition suspend l’exécution réalisation de la cession. A défaut de notification par le
de la saisie jusqu’à la décision judiciaire. cessionnaire, celui-ci est tenu au paiement des droits,
La décision judiciaire visée à l’alinéa précédent doit taxes ou redevances dus solidairement avec le cédant.
être rendu dans un délai de trente jours à dater de la
saisine du Tribunal. A défaut de décision judiciaire dans Section 4 : Pénalités de recouvrement
ce délai, la suspension de l’exécution de la saisie est
levée. Article 53 :
Article 49 : Tout retard dans le paiement des droits, taxes et
redevances ou sommes quelconques entraîne, outre les
En matière de recouvrement forcé des droits, taxes pénalités prévues dans le texte réglementaire,
et redevances dus au Trésor public, les poursuites l’application des intérêts moratoires de 4 % par mois de
exercées à l’encontre des assujettis entraînent à leur retard sur le montant dû. L’intérêt moratoire est décompté
charge des frais proportionnels au montant des droits, du premier jour du mois au cours duquel les droits, taxes
taxes et redevances (principal, majorations, ou redevances auraient dû être payés au jour du mois de
accroissements) selon les pourcentages suivants : payement effectif ; tout mois commencé étant compté
• Commandements : 3 % intégralement.
• saisies :5%
Article 54 :
• ventes : 3 %. Les pénalités de recouvrement ont pour base de
calcul le montant dû et des pénalités d’assiette pour
Section 3 : Solidarité de paiement lesquels le paiement n’est pas intervenu dans le délai.

Article 50 :
Tout producteur, importateur, distributeur et
prestataire est tenu de collecter, auprès des
consommateurs, les redevances dont la vente des biens

61 62
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Section 5 : Garanties du Trésor TITRE V : DES VOIES DE RECOURS

Article 55 : CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES


Dans les opérations de recouvrement des droits,
taxes ou redevances le Trésor public a le privilège sur Article 59 :
tous les biens meubles et immeubles de l’assujetti, en Il est reconnu au redevable ou à l’assujetti aux droits,
quelque lieu ou mains qu’ils se trouvent. taxes et redevances dus au Trésor public, le droit
A ce sujet, une demande de payer peut être faite à d’exercer le recours administratif et juridictionnel.
tous tiers détenteurs des biens de l’assujetti qui, à défaut
de satisfaire à ladite demande endéans huit (8) jours, CHAPITRE II : RECOURS ADMINISTRATIFS
sera poursuivi comme s’il était débiteur direct.
Le tiers-détenteur, saisi par le receveur des recettes Article 60 :
non fiscales, informe ce dernier de la situation de fonds Les réclamations relatives aux droits, taxes ,
ou du patrimoine du redevable qu’il détient. redevances et pénalités dus au Trésor public sont
Lorsque les sommes, revenus ou valeurs, en main recevables à l’Administration des recettes non fiscales
des tiers détenteurs ne sont pas affectés au privilège, ces lorsqu’elles tendent à obtenir, soit la réparation d’erreurs
tiers détenteurs ne sont pas obligés personnellement et, il commises dans les opérations d’assiette ou de liquidation
est procédé contre eux par voie de saisie-arrêt. de ces droits, taxes, redevances ou pénalités, soit le
bénéfice d’un droit résultant d’une disposition législative
Article 56 : ou règlementaire.
Le Trésor public dispose également du droit
d’hypothèque légale sur tous les biens immeubles de Article 61 :
l’assujetti. Les assujettis ou leurs mandataires peuvent se
Ces privilèges s’exercent dès le moment où les pourvoir, par écrit, en réclamation contre le montant
droits, taxes et redevances deviennent exigibles ordonnancé ou enrôlé du directeur général, provincial ou
conformément aux lois et règlements qui fixent les urbain de l’Administration des recettes non fiscales, selon
échéances pour certains secteurs et au plus tard le 31 le cas.
décembre de l’année qui suit celle de l’exigibilité des Cette réclamation doit être présentée, dans un délai
sommes dues. de 15 jours, à compter de la réception de l’extrait de rôle.
La prérogative de requérir l’inscription et d’accorder En cas d’opposition à la taxation qui a engendré
la levée des hypothèques légales ou conventionnelles est l’ordonnancement des droits contestés, la réclamation
du ressort du receveur des recettes non fiscales. doit être introduite dans les dix (10) jours qui suivent la
notification de la note de perception.
Article 57 :
Les dispositions des articles 53 et 54 de la présente Article 62 :
Loi s’appliquent, mutatis mutandis, aux accroissements, La réclamation, sous peine d’irrecevabilité, doit
majorations, amendes et pénalités dus par l’assujetti en remplir les conditions suivantes :
sus du principal. - être signée du réclamant ou de son mandataire ;
ce dernier doit apporter la preuve de son mandat ;
Section 6 : Prescription des créances du Trésor Public. - mentionner la nature et le montant du droit, de la
taxe ou de la redevance, les références de la note
Article 58 : de perception et/ou de l’extrait de rôle ainsi que le
Il y a prescription, pour le recouvrement des droits, lieu de taxation ;
taxes et redevances dus au Trésor public, après dix ans,
- être motivée et présenter ses conclusions
à compter de la date exécutoire du rôle.
éventuelles ;
Ce délai peut être interrompu de la manière prévue
- avoir procédé au paiement de la partie non
aux articles 636 et suivants du Code Civil Livre III.
contestée.

63 64
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 63 : sauf le serment, et, au besoin, entendre des tiers et


L’introduction de la réclamation ayant satisfait aux procéder à des recoupements d’informations auprès des
conditions de recevabilité fixées à l’article précédent ne divers services publics privés.
suspend pas le paiement des droits, taxes, redevances Si l’assujetti s’abstient, pendant plus de sept (7)
ou pénalités. jours, de fournir les renseignements demandés ou de
Cependant, tout assujetti a la possibilité d’obtenir un produire les pièces justificatives de paiement des droits,
sursis de paiement à condition : taxes ou redevances, sa réclamation est rejetée.
- que la demande de sursis ne puisse porter que sur Aussi longtemps, qu’une décision n’est pas
la partie contestée ; intervenue, l’assujetti peut compléter sa réclamation
initiale par des moyens nouveaux libellés par écrit.
- de préciser la hauteur, la nature des droits, taxes
et redevances ainsi que les bases du dégrèvement Article 68 :
sollicité.
Le traitement d’une réclamation aboutit, soit à une
Le sursis dont bénéficie l’assujetti ne dispense pas décision de dégrèvement total, soit à un dégrèvement
l’Administration des recettes non fiscales d’appliquer les partiel, soit encore au rejet de la réclamation.
pénalités et amendes prévues par la loi, en cas de rejet
Sans préjudices de prérogatives particulières
de la réclamation.
reconnues par le Règlement Général sur la Comptabilité
Article 64 : Publique au receveur des recettes non fiscales chargé du
recouvrement, les décisions de dégrèvement, de mise en
La demande de sursis de paiement introduite auprès surséance indéfinies, de remises gracieuses de dettes,
du ministre ayant les finances dans ses attributions, du d’annulation ou d’admission en non valeur des créances
directeur général, provincial ou urbain de l’Administration irrécouvrables sont prises par les responsables
des recettes non fiscales doit être suivie d’une réponse compétentes cités à l’article 64.
motivée à notifier expressément au requérant.
La décision s’y rapportant doit être notifiée à
L’absence de réponse, dans un délai de dix (10) l’assujetti ayant réclamé dans un délai de trente (30) jours
jours, équivaut au rejet tacite du sursis de paiement. à dater du jour de dépôt de sa réclamation.
Le sursis de paiement cesse d’avoir effet, à compter
de la date de notification de la décision de
l’Administration des recettes non fiscales. CHAPITRE III : RECOURS JURIDICTIONNEL

Article 65 : Article 69 :
L’instruction administrative des réclamations relatives Le recours juridictionnel contre la décision de rejet
à la contestation du montant, de la base légale ou total ou partiel rendue par l’Administration des recettes
règlementaire des droits, taxes et redevances est de la non fiscales est de la compétence de la cour
compétence de l’Administration des recettes non fiscales. administrative d’appel.

Article 66 : Article 70 :
La décision relative à la réclamation est prononcée, La saisine de la cour administrative d’appel ne peut
selon le cas, par le ministre ayant les finances dans ses être envisagée sans que la réclamation ait été introduite
attributions, le directeur général, provincial ou urbain de préalablement auprès de l’Administration des recettes
l’Administration des recettes non fiscales. non fiscales.

Article 67 : Article 71 :
Pour le traitement de la réclamation relative au Le recours juridictionnel doit, sous peine de
paiement des droits, taxes et redevances, les services de déchéance, être introduit dans un délai de six (6) mois à
l’Administration des recettes non fiscales peuvent partir de la notification de la décision à l’assujetti ou, en
procéder à l’authentification des preuves de paiement, l’absence de la décision, à compter de la date
s’assurer de la conformité des documents produits et se d’expiration du délai prévu à l’article 64 de la présente
faire présenter toutes les pièces justificatives utiles. ordonnance- loi.
Ils peuvent user, quel que soit le montant du litige, de Aucune demande nouvelle ne peut être présentée à
tous les moyens de preuve admis par le droit commun, l’occasion de ce recours.

65 66
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Article 72 : Section 2 : Le service d’assiette


Le pourvoi en cassation est ouvert contre les arrêts
de la cour administrative d’appel dans les conditions Article 76 :
fixées par les dispositions légales régissant la matière. Indépendamment du droit de contrôle reconnu à
l’Administration des recettes non fiscales à l’article
Article 73 : précèdent, les personnes physiques ou morales
Sauf en cas d’erreur matérielle, l’introduction d’une débitrices des droits, taxes ou redevances du Trésor
réclamation, ou d’un recours juridictionnel ne suspend public sont soumises aux contrôles initiés par les
pas l’exigibilité des droits, taxes ou redevances dus ainsi services d’assiette, dans le cadre de leur mission de
que les pénalités et amendes y afférentes. police du secteur.
Sans préjudice des dispositions de l’alinéa Ce contrôle, sans porter sur les aspects financiers,
précédent, il est fait obligation à tout assujetti ou peut toutefois donner lieu à l’établissement des pénalités
redevable venant à contester un droit, une taxe ou une d’assiette.
redevance de constituer une garantie d’un montant égal à
celui du montant du droit, taxe ou redevance contestée
CHAPITRE II : EXERCICE DU CONTROLE
auprès soit d’une banque commerciale agréée ou de la
Banque Centrale du Congo.
Section 1 : Organisation de la mission de contrôle
Article 74 :
Article 77 :
Les conditions de sursis légal de paiement déjà
énumérées précédemment sont applicables, en cas de Le contrôle sur place s’exerce au siège de
recours par voie juridictionnelle. l’entreprise ou au lieu de son principal établissement,
pendant les heures de service. Dans l’hypothèse où, pour
En conséquence, le sursis légal est sollicité auprès
des raisons objectives, le contrôle ne peut s’effectuer en
de la cour administrative d’appel. Faute de quoi, le
ces lieux, l’assujetti doit expressément demander qu’il se
recouvrement forcé devra intervenir dans les délais
déroule, soit dans les locaux de l’Administration des
légaux.
recettes non fiscales, soit dans ceux de son comptable ou
de son cabinet-conseil.
TITRE VI : DE L’EXERCICE DU CONTROLE
Article 78 :
CHAPITRE I : COMPETENCE ET CHAMP D’ACTION En cas de report de la date initiale de la première
intervention, à l’initiative de l’Administration des recettes
Section 1: L’Administration des recettes non fiscales non fiscales, celle-ci adresse à l’assujetti un avis
rectificatif.
Article 75 : L’assujetti peut également solliciter le report de la
Sans préjudice des autres formes de contrôle prévue date de la première intervention, en formulant, par écrit,
par les lois et règlements en vigueur , les cadres et et en motivant sa demande dans les cinq (5) jours de la
agents qualifiés de l’Administration des recettes non réception de l’avis de contrôle.
fiscales, tant au niveau central, provincial que urbain, ont Ce report doit être expressément accepté par les
le pouvoir de contrôler sur place ou sur pièces, intervenants concernés.
l’exactitude des déclarations faites ou des paiements
effectués par les débiteurs des droits, taxes ou L’absence de réponse de l’Administration des
redevances encadrés par l’Administration des recettes recettes non fiscales dans un délai de cinq (5) jours vaut
non fiscales. acceptation.
En cas de contre-vérification, les Inspecteurs de Article 79 :
l’Administration des recettes non fiscales sont
Lorsque l’ordre de mission ne comporte pas de
compétents en la matière.
précision sur les droits, taxes ou redevances, sinon
Ce contrôle ne s’exerce pas concurremment avec le d’indication d’années ou de période soumises au
service d’assiette, sauf dans le cas d’une mission mixte. contrôle, l’agent de l’Administration des recettes non
fiscales peut vérifier l’ensemble des droits, taxes et
redevances dus par l’assujetti dans les différents secteurs

67 68
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

d’activités et ce, pour les exercices non encore contrôlés. Section 2 : Clôture de la mission de contrôle
L’Administration des recettes non fiscales dispose du
droit de rappeler les droits, taxes et redevances dus par Article 85 :
l’assujetti au titre de l’exercice en cours et des quatre Les opérations de contrôle sur place s’achèvent par
années précédentes. l’établissement d’une feuille d’observations et se
matérialisent par la notification de redressement ou par
Article 80 : un avis d’absence de redressement.
Lorsque l’Administration des recettes non fiscales Les montants retenus à charge de l’assujetti dans la
envisage d’étendre le contrôle à une période ou à une feuille d’observations fait l’objet d’un débat contradictoire
taxe non indiquée sur l’ordre de mission initial, elle ou à défaut, doit être sanctionné par un procès-verbal
adresse un ordre de mission complémentaire, dans les d’accord, de désaccord ou de carence, selon le cas.
mêmes formes et conditions du document initial. Le procès-verbal de clôture doit être explicite et
comporter notamment les mentions substantielles ci-
Article 81 : après :
Lorsque le contrôle requiert des connaissances
- les références et l’objet de l’ordre de mission;
techniques particulières, l’Administration des recettes non
fiscales peut faire appel aux conseils techniques - l’identité de l’assujetti;
d’experts agréés ou des établissements publics - la qualité des signataires et leurs noms;
spécialisés.
- toutes les références des preuves de paiement et
Article 82 : autres documents justificatifs fournis par l’assujetti;
Les autorités civiles, policières et militaires prêtent - les points de convergence ou de divergence
assistance et assurent protection aux cadres et agents de retenus après débat en précisant leurs actes
l’Administration des recettes non fiscales dans l’exercice générateurs chiffrés;
de leurs fonctions, toutes les fois qu’elles en sont - la créance due à l’Etat et les pénalités y relatives.
requises.
Article 86 :
Article 83 : En cas d’irrégularités constatées lors du contrôle,
L’Administration des recettes non fiscales peut l’agent de l’Administration des recettes non fiscales établit
procéder au contrôle des assujettis à partir de ses locaux, une feuille d’observations qu’il adresse à l’assujetti. Ce
sans l’envoi d’un ordre de mission dans le cadre de document indique le motif de rectification ou
contrôle sur pièces. d’irrégularités et invite ce dernier à fournir des
Ces contrôles se limitent à l’examen des observations motivées dans un délai de sept (7) jours à
déclarations, des actes utilisés pour l’établissement des compter de la date de réception de la feuille
droits, taxes ou redevance ainsi que des documents d’observations.
déposés en vue d’obtenir certaines réparations. Le défaut de réponse dans le délai fixé vaut
acceptation et les droits, taxes ou redevances mis à sa
Article 84 : charge sont immédiatement mis en recouvrement.
Pour le contrôle sur pièce, l’Administration des
recettes non fiscales peut demander, par écrit, aux Article 87 :
assujettis, tous renseignements, justifications ou Si les observations formulées par l’assujetti dans les
éclaircissements relatifs aux déclarations souscrites et délais, sont reconnues fondées, en tout ou en partie,
aux éléments déposés. l’Administration des recettes non fiscales doit abandonner
Les assujettis doivent impérativement répondre dans tout ou partie des redressements notifiés. Elle en informe
un délai de dix (10) jours à compter de la réception de la l’assujetti dans une lettre de réponse aux observations lui
demande. A défaut, la procédure de taxation d’office adressées avec accusé de réception.
s’applique pour la détermination des droits, taxes ou
redevances concernés. Article 88 :
Si l’Administration des recettes non fiscales entend
maintenir les redressements initiaux, elle les confirme
dans une lettre de réponse aux observations de

69 70
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

l’assujetti, et informe ce dernier qu’il a la possibilité de un procès-verbal d’annulation, et fait rapport, pour
déposer une réclamation contentieuse en vertu des approbation, à l’autorité signataire de l’ordre de mission.
dispositions de la présente ordonnance-loi.
Article 93 :
Section 3 : Taxation d’office Sauf en cas d’agissements frauduleux révélés dans
le cadre d’une instance, sanctionnée par une décision
Article 89 : judiciaire, ou suite à une enquête destinée à établir la
Sont taxés d’office, les débiteurs des droits, taxes ou réalité des faits dénoncés, il ne peut être procédé à une
redevances qui n’ont pas déposé, dans le délai légal, les nouvelle vérification portant sur un même acte générateur
déclarations qu’ils sont tenus de souscrire. au titre d’un exercice déjà contrôlé.
Pour l’application de l’alinéa précédent, la procédure Toutefois, cette disposition ne s’applique pas lorsque
de taxation d’office n’est possible que lorsque l’assujetti le contrôle a porté sur un droit, une taxe ou une
n’a pas régularisé sa situation dans les dix (10) jours redevance au titre d’une période inférieure à un exercice
ouvrables suivant la réception d’une lettre de relance fiscal, ou s’est limité à une catégorie des droits, taxes et
valant mise en demeure de déposer sa déclaration. redevances auxquels l’assujetti est soumis.

Article 90 :
CHAPITRE III : DROIT DE COMMUNICATION
La procédure de taxation d’office s’applique
également : Article 94 :
- lorsque l’assujetti s’abstient de répondre dans le Les cadres et agents de l’Administration des recettes
délai fixé à une demande d’éclaircissements ou de non fiscales, en mission ou affectés au centre
justifications; d’ordonnancement, ont le droit d’obtenir communication
- en cas de défaut de tenue ou de présentation de de toutes informations, pièces ou documents détenus par
tout ou partie de la comptabilité ou des pièces les personnes physiques et morales ainsi que les
justificatives constatées par procès-verbal ; organismes énumérés à l’article 95 ci-dessous, afin
d’établir les droits dus à l’Etat et d’effectuer le contrôle
- en cas de rejet d’une comptabilité considérée, par des opérations de constatation ou des preuves de
la mission de contrôle, comme irrégulière et non paiement présentées par les assujettis, sans que l’on
probante ; puisse leur opposer le secret professionnel.
- en cas d’opposition à un contrôle de Il est fait obligation à tout assujetti ou redevable
l’Administration des recettes non fiscales; utilisant la sous-traitance de communiquer à
- lorsque l’intéressé refuse de produire les éléments l’Administration des recettes non fiscales ses contrats de
détaillés de l’activité exercée ; sous-traitance, sous peine des sanctions dont la nature
- en cas de minoration de la matière taxable. et/ou la hauteur sont à déterminer dans les textes
réglementaires.
Article 91 : En cas de non respect du droit de communication par
Les bases ou les éléments servant à la taxation l’assujetti sollicité, une notification de redressement lui est
d’office sont directement portées à la connaissance de adressée sur base d’éléments présumés.
l’assujetti, au moyen d’une notification de redressement
qui précise les modalités de leur détermination. Les Section 1ère : Personnes soumises au droit de
taxations en cause sont mises en recouvrement communication.
immédiatement, mention en est faite dans la notification
de redressement, dont une copie est adressée au service Article 95 :
d’assiette. Sont soumises au droit de communication :
Article 92 : - toutes les personnes physiques ou morales ayant
la qualité de commerçant, d’industriel, d’artisan ou
Lorsqu’une taxation d’office est annulée pour non
exerçant une activité commerciale;
conformité aux dispositions légales et réglementaires en
matière des droits, taxes et redevances dus au Trésor - toutes les administrations publiques, y compris les
public, l’agent de l’Administration des recettes non régies financières, la Police nationale du Congo et
fiscales en mission signe conjointement avec l’assujetti les services de sécurité, les entreprises et les

71 72
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

établissements publics ou les organismes direction générale, provinciale ou urbaine de


contrôlés par l’autorité administrative ; l’Administration des recettes non fiscales.
- tous les dépositaires des documents publics; En cas d’opposition et de non respect des
- les cours, tribunaux et parquets, ainsi que les dispositions de l’article précédent, le directeur général,
organismes de sécurité sociale ; provincial ou urbain de l’Administration des recettes non
fiscales, obtient communication de ces informations sur
- toutes les sociétés astreintes notamment à la demande écrite de leur part, introduite auprès de
tenue de registre des transferts d’actions ou l’autorité administrative ou de tutelle territorialement
d’obligations ou de procès-verbaux des conseils compétente.
d’administration et des rapports des commissaires
aux comptes ; Article 99 :
- toutes les personnes effectuant les opérations de Tout renseignement, pièce, procès-verbal ou acte
transferts de fonds, d’assurance et/ou des découvert ou obtenu dans l’exercice de ses fonctions par
banques ; un agent de l’Administration des recettes non fiscales,
- toutes les provinces et les entités territoriales soit directement, soit par l’entremise du ministre ayant les
décentralisées ; finances dans ses attributions ou d’une des personnes
soumises au droit de communication énumérées à
- les organisations non gouvernementales l’article 95 de la présente loi, peut être invoqué par
nationales ou internationales. l’Administration des recettes non fiscales pour
l’établissement des droits, taxes ou redevances dus par
Article 96 :
l’assujetti.
Le droit de communication s’exerce à l’initiative du
directeur général, provincial ou urbain de l’Administration
Section 2 : Portée et limite du secret professionnel
des recettes non fiscales sur simple demande écrite. Un
avis de passage doit être adressé préalablement ou Article 100 :
remis à l’intéressé lors de leur visite par les cadres et
agents de l’Administration des recettes non fiscales. Les cadres et agents de l’Administration des recettes
non fiscales sont tenus au secret professionnel et ne
Toutefois, à l’occasion de toute instance devant les peuvent communiquer les informations recueillies dans le
juridictions civiles, commerciales ou pénales, les cadre de leurs fonctions.
autorités judiciaires doivent, sans une demande préalable
de sa part, donner connaissance au directeur général, Article 101 :
provincial ou urbain de l’Administration des recettes non
Les cadres et agents de l’Administration des recettes
fiscales, de toute indication qu’elles peuvent recueillir, de
non fiscales sont déliés du secret professionnel à l’égard
nature à faire présumer une fraude commise en matière
des membres des organes de contrôle, des régies
des droits, taxes ou redevances dus au Trésor public ou
financières, de la Brigade anti fraude et des autorités
une manœuvre quelconque ayant pour objet ou résultat
judiciaires agissant dans le cadre de leurs fonctions.
de frauder ou de compromettre les chances de
recouvrement.
Section 3 : Droit d’enquête
Article 97 :
Le droit de communication s’exerce sur place, mais, Article 102 :
les cadres et agents de l’Administration des recettes non Les Inspecteurs de l’Administration des recettes non
fiscales peuvent prendre copie des documents fiscales en mission d’enquête, ayant qualité d’officier de
concernés auprès des personnes soumises au droit de police judiciaire, peuvent se faire présenter les pièces et
communication qui sont énumérées à l’article 95 de la documents, la comptabilité des matières, le registre des
présente loi. droits constatés et les documents ayant donné lieu à la
taxation des assujettis et procéder au constat.
Article 98 : Ils peuvent également se faire présenter les
Durant les quinze (15) jours ouvrables qui suivent le documents douaniers justifiant la perception des droits,
prononcé de toute décision rendue par les juridictions taxes ou redevances perçus pour le compte de
civiles, administratives, commerciales ou militaires, les l’Administration des recettes non fiscales, à l’occasion de
pièces restent déposées au greffe, à la disposition de la l’importation et de l’exportation des marchandises.

73 74
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Un avis de passage est remis à l’assujetti ou au Article 109 :


redevable. La sanction, en cas de non respect des obligations
de déclaration auto liquidative des droits, taxes ou
Article 103 : redevances, est celle prévue par l’article 12 de la
Les travaux d’enquête font l’objet d’un procès-verbal présente ordonnance-loi.
consignant les manquements constatés. La liste des
pièces et documents ayant permis la constatation des Section 2 : Recettes de Participations
infractions est annexée au procès-verbal.
Le procès-verbal est signé par les inspecteurs de Article 110 :
l’Administration des recettes non fiscales ayant participés Les opérations de constatation et de liquidation des
aux différentes opérations et par l’assujetti. Mention est recettes de participations générées par les entreprises
faite de son éventuel refus de signer. relevant du portefeuille de l’Etat sont exécutées par
l’Administration ayant le portefeuille dans ses attributions.
Article 104 :
Le droit d’enquête donne lieu à une notification de Article 111 :
redressement. L’ordonnancement et le recouvrement desdites
recettes, relèvent de la compétence de l’Administration
TITRE VII : DES DISPOSITIONS PARTICULIERES des recettes non fiscales.
RELATIVES AUX RECETTES PETROLIERES ET DE Article 112 :
PARTICIPATIONS
Les entreprises relevant du portefeuille de l’Etat ont
Article 105 : l’obligation de tenir leurs assemblées générales
ordinaires statuant sur les résultats de l’exercice clos au
Il est institué un régime particulier en ce qui concerne
31 décembre de chaque année au plus tard le 31 mars
les recettes des pétroliers producteurs et des
de l’année qui suit celle de réalisation des revenus, et
participations.
d’en communiquer le procès-verbal à l’Administration des
Article 106 : recettes non fiscales dans les dix (10) jours qui suivent la
tenue de ces assemblées.
Toutes les personnes physiques ou morales
susceptibles d’être assujetties aux droits, taxes ou Article 113 :
redevances faisant l’objet d’un régime particulier, sont
tenues de souscrire une déclaration auto liquidative des L’affectation des résultats des entreprises relevant du
portefeuille de l’Etat doit intervenir endéans soixante (60)
droits, taxes et redevances dans le délai réglementaire.
jours, à compter de la date de dépôt des états financiers
à l’administration compétente du ministère ayant le
Section 1 : Régime des recettes des pétroliers portefeuille de l’Etat dans ses attributions.
producteurs
Article 114 :
Article 107 :
En vue de permettre à l’Administration des recettes
Conformément à la convention relative à l’exploitation non fiscales d’exercer pleinement ses prérogatives en
des hydrocarbures et aux contrats de partage de matière d’ordonnancement, l’administration compétente
production, l’Administration des recettes non fiscales du ministère ayant le portefeuille de l’Etat dans ses
perçoit les droits dus, par les entreprises pétrolières de attributions est tenue de lui communiquer dans le délai de
production, au profit du compte général du Trésor public. dix (10) jours qui suivent le dépôt des états financiers
certifiés des entreprises relevant du portefeuille de l’Etat.
Article 108 :
L’ordonnancement, le recouvrement et le contrôle
des recettes non fiscales à charge de pétroliers TITRE VIII : DES DISPOSITIONS ABROGATOIRES
producteurs, relèvent de la compétence de ET FINALES
l’Administration des recettes non fiscales.
Article 115 :
Sont abrogées, toutes les dispositions antérieures
contraires à la présente ordonnance-loi qui entre en

75 76
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

vigueur à la date de sa publication au Journal Officiel. « Article 10 :


Fait à Kinshasa, le 23 février 2013 Si les acomptes provisionnels versés sont supérieurs
à l’impôt dû pour la même année par le contribuable, les
Joseph KABILA KABANGE crédits constatés à son compte courant fiscal, peuvent, à
sa demande, servir au paiement d’autres impôts et droits
Augustin MATATA PONYO Mapon dus. »
Premier Ministre Article 2 :
Sont supprimés les articles 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9 de la
___________ Loi n° 006/03 du 13 mars 2003 fixant les modalités de
calcul et de perception des acomptes et précomptes de
l’impôt sur les bénéfices et profits.
Ordonnance-loi n°13/004 du 23 février 2013
portant abrogation de certaines dispositions de la loi Article 3 :
n° 006/03 du 13 mars 2003 fixant les modalités de Sont abrogées toutes les dispositions antérieures
calcul et de perception des acomptes et précomptes contraires à la présente Ordonnance-loi.
de l’impôt sur les bénéfices et profits
Article 4 :
Le Président de la République, La présente Ordonnance-loi entre en vigueur dès sa
publication au Journal Officiel et s’applique à compter du
Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n° 1er janvier 2013.
11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains
articles de la Constitution de la République Démocratique Fait à Kinshasa, le 23 février 2013
du Congo, spécialement en ses articles 129 et 221 ;
Joseph KABILA KABANGE
Vu la Loi n° 13/007 du 22 janvier 2013 portant
habilitation du Gouvernement ;
Augustin MATATA PONYO Mapon
Revu, telle que modifiée et complétée à ce jour, la
Premier Ministre
Loi n° 006/03 du 13 mars 2003 fixant les modalités de
calcul et de perception des acomptes et précomptes de
l’impôt sur les bénéfices et profits ; ___________
Revu l’Ordonnance-loi n° 006/2012 du 21 septembre
2012 portant abrogation de certaines dispositions de la loi
n° 006/03 du 13 mars 2003 fixant les modalités de calcul Ordonnance-loi n° 13/005 du 23 février 2013
et de perception des acomptes et précomptes de l’impôt modifiant et complétant certaines dispositions de la
sur les bénéfices et profits ; Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des
Sur proposition du Gouvernement délibérée en procédures fiscales
Conseil des Ministres,
Le Président de la République,
ORDONNE: Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n°
11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains
Article 1er : articles de la Constitution de la République Démocratique
Les articles 1er et 10 de la Loi n° 006/03 du 13 mars du Congo, spécialement en ses articles 129 et 221 ;
2003 fixant les modalités de calcul et de perception des
Vu la Loi n° 13/007 du 22 janvier 2013 portant
acomptes et précomptes de l’impôt sur les bénéfices et
habilitation du Gouvernement ;
profits sont modifiés comme suit :
Revu, telle que modifiée et complétée à ce jour, la
« Article 1er : Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des
Le recouvrement de l’impôt sur les bénéfices et procédures fiscales ;
profits est effectué par voie d’acomptes provisionnels. » Revu l’Ordonnance-loi n° 008/2012 du 21 septembre
2012 modifiant et complétant certaines dispositions de la

77 78
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des « Article 5 :


procédures fiscales ; Tout redevable qui s’est abstenu de souscrire sa
Sur proposition du Gouvernement délibérée en déclaration dans le délai fait l’objet d’une lettre de
Conseil des Ministres, relance valant mise en demeure de déclarer. Dans ce
cas, il dispose d’un délai de cinq jours à compter de la
ORDONNE: réception de la lettre de relance pour régulariser sa
situation, le cachet de la poste ou le bordereau de remise
Article 1er : faisant foi. Cette disposition ne s’applique pas en cas de
récidive.
Les articles 3, 5, 17, 23, 28, 31, 43, 52, 63, 66, 72,
86, 89, 91, 92, 93, 94, 97, 98, 99, 105, 105 bis, 105 ter, Toutefois, en ce qui concerne les missions
108 et 111 de la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 diplomatiques et les organismes internationaux, la lettre
portant réforme des procédures fiscales sont modifiés et de relance valant mise en demeure de déclarer est
complétés comme suit : adressée directement à leurs engagés locaux ».
« Article 3 : « Article 17 :
Les personnes visées à l’article 1er ci-dessus sont Toute personne physique ou morale, redevable de
tenues de souscrire, dans les conditions et délais prévus l’impôt professionnel sur les rémunérations et de l’impôt
au Chapitre II du présent Titre, des déclarations selon le exceptionnel sur les rémunérations du personnel
modèle fourni par l’Administration des Impôts. expatrié, est tenue de souscrire une déclaration chaque
mois, dans les dix jours qui suivent le mois au cours
Elles peuvent le faire soit sur support papier, soit par
duquel les rémunérations ont été versées ou mises à la
voie électronique. Elles déterminent, dans ces
disposition des bénéficiaires.
déclarations et sous leur propre responsabilité, les bases
d’imposition et le montant des impôts et autres droits dus, Cette déclaration doit être souscrite même si les
conformément aux dispositions légales. rémunérations ne sont pas versées. Dans ce cas, elle
porte la mention « Néant » en ce qui concerne les
Les déclarations sur support papier, dûment
rémunérations versées et l’impôt correspondant ».
remplies, datées et signées par les redevables ou leurs
représentants, sont déposées auprès des services « Article 23 :
compétents de l’Administration des Impôts. Les redevables de l’impôt sur les bénéfices et profits
Les conditions de souscription des déclarations par ainsi que ceux de l’impôt sur le chiffre d’affaires doivent
voie électronique sont fixées par Arrêté du Ministre ayant obligatoirement, pour chaque transaction effectuée,
les Finances dans ses attributions. délivrer une facture ou un document en tenant lieu dont
les mentions sont déterminées par voie réglementaire ».
En cas de décès du redevable, les déclarations
doivent être souscrites par ses héritiers, légataires et « Article 28 :
donataires universels ou par leurs mandataires. Les Agents de l’Administration des Impôts, munis
Les déclarations doivent être souscrites même si le d’un ordre de vérification signé par le fonctionnaire
redevable est exonéré. compétent, peuvent vérifier, sur place, l’exactitude des
déclarations souscrites par les redevables.
Les personnes exemptées sont dispensées de
l’obligation de souscrire les déclarations, à l’exception de La vérification peut être générale ou ponctuelle.
celles afférentes aux impôts dont elles sont redevables. La vérification générale porte sur tous les impôts et
Sans préjudice des dispositions de l’alinéa taxes sur toute la période non prescrite.
précédent, les engagés locaux des missions La vérification ponctuelle consiste au contrôle d’un
diplomatiques et des organismes internationaux seul impôt sur une période inférieure à un exercice fiscal.
souscrivent eux-mêmes auprès des services compétents Elle s’exerce au siège de l’entreprise ou au lieu de
de l'Administration des Impôts, les déclarations sur les son principal établissement, pendant les heures de
rémunérations leur allouées et acquittent l'impôt service. Dans l’hypothèse où, pour des raisons
correspondant. objectives, le contrôle ne peut s’effectuer en ces lieux, le
Toutefois, ces missions diplomatiques et organismes redevable doit expressément demander qu’il se déroule,
internationaux peuvent souscrire lesdites déclarations soit dans les bureaux de son comptable, soit dans les
pour le compte de leurs engagés locaux et acquitter locaux de l’Administration des Impôts ».
l'impôt correspondant ».

79 80
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

« Article 31 : Avant d’entrer en fonction, le Receveur des Impôts


Lorsque les intérêts du Trésor risquent d’être prête serment devant le Tribunal de Grande Instance du
compromis, l’Administration des Impôts peut procéder ressort.
sans délai à une vérification inopinée. Dans ce cas, l’avis La formule du serment et les exigences particulières
de vérification est remis en mains propres au contribuable pour accéder à la fonction de Receveur des Impôts sont
lors de la première intervention. Au cours de cette déterminées par voie réglementaire ».
première intervention, les opérations doivent se limiter à « Article 66 :
des constatations matérielles concernant notamment les
inventaires, les relevés de prix et les contrôles de Les mesures de poursuites comprennent :
l’existence des pièces comptables obligatoires. - les Avis à Tiers Détenteurs ;
Le contrôle proprement dit ne pourra commencer que - les saisies mobilières, immobilières et les ventes
dans les conditions et délai prévus à l’article précédent, qui en découlent ;
afin que le contribuable puisse se faire assister par un - la fermeture provisoire des établissements par
conseil de son choix. l’apposition de scellés ».
La vérification inopinée peut également porter sur « Article 72 :
l’impôt professionnel sur les rémunérations et l’impôt
Toutes les contestations relatives au paiement des
exceptionnel sur les rémunérations du personnel
cotisations et aux poursuites sont instruites par le
expatrié, en cas de dissimulation d’éléments imposables
Receveur des Impôts.
devant servir mensuellement de base de calcul de ces
impôts ». En cas de contestation au sujet de la validité et de la
forme des actes de poursuites, l’opposition suspend
« Article 43 :
l’exécution de la saisie jusqu’à la décision judiciaire.
L’Administration des Impôts dispose du droit de
La décision judiciaire visée à l’alinéa précédent doit
rappeler les impôts ou suppléments d’impôts dus par les
être rendue dans un délai de trente jours à dater de la
redevables au titre de l’exercice en cours et de quatre
saisine du tribunal. A défaut de décision judiciaire dans
années précédentes. Toutefois, lorsque le crédit de la
ce délai, la suspension de l’exécution de la saisie est
taxe sur la valeur ajoutée dont le remboursement est
levée ».
sollicité trouve son origine au cours de la période
antérieure au droit de rappel, l’Administration des Impôts « Article 86 :
peut exercer son droit même au-delà de ce délai. Lors de l’établissement des suppléments d’impôts ou
Le délai prévu à l’alinéa 1er ci-dessus est interrompu de la taxation d’office, la base de calcul des pénalités de
par la notification de redressement, par la déclaration ou recouvrement est uniquement constituée du montant du
tout autre acte comportant reconnaissance de l’impôt de principal des droits éludés, reconstitués ou fixés
la part du redevable ou la notification d’un procès-verbal forfaitairement par la loi.
de constat d’infraction fiscale. En cas de paiement au-delà du délai prévu à l’article
Lorsqu’une instance civile, commerciale ou pénale ou 60 de la présente Loi, les pénalités de recouvrement sont
toute autre Administration a révélé l’existence de fraudes calculées sur base du montant des droits et des pénalités
à incidence fiscale, ce délai court à compter de la d’assiette ».
révélation des faits ». « Article 89 :
« Article 52 : Lorsque le redevable défaillant régularise sa situation
Toute personne dont l’activité entre dans le champ dans le délai fixé à l’article 5 de la présente Loi, la
d’application des impôts est tenue de fournir, dans les majoration applicable est de 25 %.
vingt jours, à l’Administration des Impôts les En cas de taxation d’office pour absence de
renseignements qui lui sont demandés et de présenter à déclaration servant au calcul de tout impôt ou
toute réquisition des agents visés à l’article 46 ci-dessus, accompagnant le paiement d’un droit, il est appliqué une
les livres dont la tenue est prescrite par la réglementation majoration égale à 50 % du montant de l’impôt dû. En cas
en matière d’impôts, ainsi que les pièces et documents de récidive, la majoration est de 100 % du même
annexes ». montant.
« Article 63 : Dans les autres cas de taxation d’office, l’impôt dû
Les poursuites s’exercent en vertu des contraintes est majoré de 25 %. En cas de récidive, l’impôt est
décernées par le Receveur des Impôts. majoré de 50 %.

81 82
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

En cas de redressement, il est mis à charge du La communication de renseignements incomplets est


contribuable une majoration égale à 20 % du montant de sanctionnée par une amende de 750.000 Francs
l’impôt éludé. En cas de récidive, la majoration est de 40 congolais pour les personnes morales et de 125.000
% du même montant ». Francs congolais pour les personnes physiques ».
« Article 91 : « Article 98 :
Tout retard dans le paiement de tout ou partie des L’exercice d’une activité soumise à l’impôt sans au
impôts et autres droits donne lieu à l’application d’un préalable remplir la formalité prescrite à l’article 1er de la
intérêt moratoire égal à 4 % par mois de retard. présente Loi est sanctionné par la fermeture provisoire
L’intérêt moratoire est décompté du premier jour du ainsi que par une amende de 1.000.000 de Francs
mois au cours duquel l’impôt aurait dû être payé au jour congolais pour les personnes morales, de 100.000
du mois du paiement effectif, tout mois commencé étant Francs congolais pour les personnes physiques exerçant
compté intégralement. le commerce ou une profession libérale et de 50.000
Francs congolais pour les personnes physiques
Le Ministre ayant les Finances dans ses attributions bénéficiaires de revenus locatifs.
est habilité à modifier le taux repris à l’alinéa 1er du
présent article par voie réglementaire ». L’amende dont question à l’alinéa précédent est
établie et recouvrée lors de la réouverture de
« Article 92 : l’établissement qui intervient après attribution du Numéro
En dehors de toute procédure de contrôle, le refus de Impôt.
répondre, dans le délai légal, à une demande de En sus de la fermeture provisoire, la situation fiscale
renseignements, est sanctionné d’une astreinte fiscale du contribuable défaillant est régularisée d’office par la
égale à 100.000 Francs congolais pour les personnes structure en charge de sa gestion, conformément au droit
morales et 25.000 Francs congolais pour les personnes de rappel prévu à l’article 43 de la présente Loi ».
physiques, par jour de retard, jusqu’au jour où les
informations demandées seront communiquées. « Article 99 :
L’astreinte visée à l’alinéa précédent est établie par Les pénalités prévues par la présente Loi sont
le service ayant demandé les renseignements et établies et recouvrées selon les mêmes modalités et sous
réclamée par voie d’avis de mise en recouvrement ». les mêmes garanties que les droits auxquels elles se
rapportent.
« Article 93 :
Les pénalités de recouvrement calculées lors du
L’absence d’annexes à la déclaration de l’impôt sur paiement des droits au-delà du délai prévu à l’article 60
les bénéfices et profits est sanctionnée par une amende de la présente Loi, sont réclamées, à l’initiative du
de 100.000 Francs congolais par annexe. En cas de Receveur des Impôts, par voie d’avis de mise en
récidive, cette amende est portée à 200.000 Francs recouvrement ».
congolais ».
« Article 105 :
« Article 94 :
La décision de l’Administration des Impôts doit être
L’absence d’une déclaration ne servant pas au calcul notifiée dans les six (6) mois qui suivent la date de
de l’impôt est sanctionnée par une amende de 500.000 réception de la réclamation. L’absence de décision dans
Francs congolais pour les personnes morales et de le délai est considérée comme une décision de rejet de la
250.000 Francs congolais pour les personnes physiques. réclamation.
Il faut entendre notamment par déclaration ne Aussi longtemps qu’une décision n’est pas
servant pas au calcul de l’impôt : intervenue, le redevable peut compléter sa réclamation
- le relevé trimestriel des sommes versées aux tiers ; initiale par des moyens nouveaux libellés par écrit.
- le relevé mensuel des précomptes ». Même après l’expiration des délais de réclamation, le
« Article 97 : fonctionnaire compétent accorde d’office le dégrèvement
des surimpositions résultant d’erreurs matérielles ou de
Dans les conditions prévues à l’article 92 ci-dessus,
doubles emplois.
la communication de faux renseignements est
sanctionnée par une amende de 1.500.000 Francs Toutefois, si l’impôt est déjà payé, le surplus n’est
congolais pour les personnes morales et de 250.000 inscrit au crédit du compte courant fiscal du redevable
Francs congolais pour les personnes physiques. que si la surimposition est constatée ou signalée dans un
délai de trois ans à compter de la prise en recettes».

83 84
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

« Article 105 bis : Toutefois, par dérogation à l’alinéa précédent, les


La décision de dégrèvement est prise par le Directeur procédures fiscales visées au point 1 ci-dessus restent
Général des Impôts pour tout montant excédant d’application dans certains services de l’Administration
500.000.000 de Francs congolais. des Impôts jusqu’à l’implantation effective des Centres
des Impôts et des Centres d’Impôts Synthétiques. Cette
Par contre, cette décision est de la compétence du réserve ne concerne pas les sièges des Directions
Directeur Urbain ou Provincial des Impôts, pour les Provinciales des Impôts dont les services d’assiette et de
contribuables relevant des Centres des Impôts, lorsque le recouvrement sont adaptés à l’organisation structurelle
montant à dégrever se situe entre 50.000.000 et d’un Centre des Impôts».
500.000.000 de Francs congolais.
Les montants ci-dessus peuvent être réajustés par Article 2 :
voie d’arrêté du Ministre ayant les Finances dans ses Il est créé un chapitre troisième et un chapitre
attributions, lorsque les circonstances l’exigent ». quatrième au titre II de la Loi n° 004/2003 du 13 mars
« Article 105 ter : 2003 portant réforme des procédures fiscales,
Le contribuable peut, en cas d’indigence ou de gêne ordonnancé comme suit :
le mettant dans l’impossibilité de se libérer de sa dette « Chapitre III : DROIT D’ENQUETE
envers le Trésor, solliciter la remise ou la modération des Article 56 bis :
pénalités fiscales régulièrement mises à sa charge
auprès du Ministre ayant les Finances dans ses Les agents des impôts, munis d’un ordre de mission,
attributions. peuvent se faire présenter et prendre copies des factures
ainsi que des livres, registres et documents
Les modalités de mise en œuvre de ce recours professionnels pouvant se rapporter à des opérations
gracieux sont fixées par arrêté du Ministre ayant les ayant donné lieu ou devant donner lieu à facturation.
Finances dans ses attributions ».
Ils peuvent également se faire présenter et prendre
« Article 108 : copies de tous les documents douaniers justifiant la
La décision de rejet total ou partiel peut faire l’objet perception de la taxe sur la valeur ajoutée à l’importation,
d’un recours devant la Cour d’Appel. la réalité d’une exportation ou l’application d’un régime
Pour sa recevabilité, le contribuable est tenu de suspensif.
s’acquitter du montant de l’imposition contestée au titre A l’exception des locaux affectés au domicile privé,
du principal. ils peuvent, à cet effet, avoir accès, durant les heures
Le recours en appel doit, sous peine de déchéance, d’activité professionnelle, aux locaux à usage
être introduit dans un délai de six mois à partir de la professionnel, aux terrains, aux entrepôts, aux moyens
notification de la décision au redevable ou, en l’absence de transport à usage professionnel et à leur chargement,
de décision, à compter de la date d’expiration du délai et procéder à la constatation matérielle des éléments
prévu à l’article 105 ci-dessus. physiques de l’exploitation.
Aucune demande nouvelle ne peut être présentée à Ils peuvent recueillir sur place, des renseignements
l’occasion de ce recours ». ou justifications relatifs aux opérations visées ci-dessus.
« Article 111 : Ils peuvent, s’il échet, procéder à l’audition du
contribuable ou de toute personne afin d’obtenir des
Sont abrogées, toutes les dispositions contraires à la renseignements ou des justifications sur la facture reçue
présente loi et celles relatives : ou émise par l’entreprise.
1) aux procédures fiscales prévues par les Article 56 ter A :
Ordonnances-lois n° 69-006, n° 69-007 du 10
février 1969 et n° 69-058 du 5 décembre 1969, et Lors de la première intervention, une copie de l’ordre
l’Ordonnance-loi n° 88-029 du 15 juillet 1988, de mission est remise à l’une des personnes suivantes :
telles que modifiées et complétées à ce jour, 1° en ce qui concerne les personnes physiques :
ainsi que leurs mesures d’exécution ; a) soit au contribuable ;
2) aux pénalités fiscales contenues dans le Décret- b) soit aux employés ;
loi n° 098 du 3 juillet 2000, tel que modifié et
c) ou à toute autre personne travaillant avec le
complété à ce jour.
contribuable.

85 86
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

2° en ce qui concerne les personnes morales : comptables dont la tenue est imposée par la
a) soit au gérant ; législation fiscale en vigueur.
b) soit au représentant légal ; La demande motivée de l’Administration des Impôts
comporte notamment les mentions obligatoires
c) soit aux employés ; suivantes :
d) ou à toute personne travaillant avec le - l’adresse ou la localisation des lieux à visiter ;
contribuable.
- le nom ou la raison sociale du contribuable ;
En cas de refus d’accuser réception, mention en est
faite au procès-verbal établi sur le champ, dont une copie - le nom et la qualité de l’Agent chargé de procéder
est remise à la personne trouvée sur place. aux opérations de visite.
Article 56 ter B : Article 56 quarto B :
Chaque intervention fait l’objet d’un procès-verbal Le Procureur de la République doit vérifier de
relatant les opérations effectuées. manière concrète que la demande d’autorisation qui lui
est soumise est bien fondée.
A l’issue de l’enquête, un procès-verbal consignant
les manquements constatés ou l’absence de tels Il motive son autorisation en indiquant les éléments
manquements est établi. La liste des pièces ayant de fait et de droit qu’il retient et qui laissent présumer, en
permis la constatation des infractions est, le cas échéant, l’espèce, l’existence des agissements frauduleux dont la
annexée au procès-verbal. preuve est recherchée.
Le procès-verbal est signé par les agents ayant Article 56 quarto C :
participé à l’intervention et par le contribuable ou son Seuls les Agents des Impôts revêtus de la qualité
représentant. Mention est faite de son éventuel refus de d’officier de police judicaire peuvent procéder à la
signer. recherche de la preuve des agissements visés à l’article
Article 56 ter C : 56 quarto A ci-dessus.
Le droit d’enquête ne peut en lui-même donner lieu à B. Déroulement de la visite et de la saisie
une notification de redressement. Article 56 quarto D :
Les constatations du procès-verbal ne peuvent être La visite et la saisie des pièces et documents
opposées au contribuable ainsi qu’aux tiers impliqués que s’effectuent sous l’autorité et la responsabilité de
dans le cadre des procédures de contrôle fiscal ». l’Administration fiscale.
« Chapitre IV : DROIT DE VISITE ET DE SAISIE Article 56 quarto E :
A. Dispositions générales L’autorisation est notifiée sur place au moment de la
Article 56 quarto A : visite, à l’occupant des lieux ou à son représentant qui
en reçoit copie intégrale contre récépissé.
L’Administration des Impôts saisit le Procureur de la
République territorialement compétent pour l’autoriser à En l’absence de l’occupant des lieux ou de son
effecteur des visites en tous lieux, même privés, où les représentant, l’autorisation est notifiée, après la visite et,
pièces et documents nécessaires à ses investigations le cas échéant, la saisie, par lettre recommandée avec
sont susceptibles d’être détenus, et procéder à leur accusé de réception, par remise en mains propres contre
saisie, quel que soit le support, lorsqu’elle estime qu’il bordereau de décharge.
existe des présomptions qu’un contribuable se soustrait à Le refus de prendre copie est mentionné dans un
l’établissement ou au paiement des impôts, droits et procès-verbal établi à cet effet.
taxes : Article 56 quarto F :
- en se livrant à des achats ou à des ventes sans L’autorisation du Procureur de la République est
facture ; susceptible de recours devant le Tribunal de Grande
- en utilisant ou en délivrant des factures ou des Instance.
documents ne se rapportant pas à des opérations Ce recours ne suspend pas les opérations de visite
réelles ; et de saisie.
- en omettant sciemment de passer des écritures ou Les délais et modalités des voies de recours sont
en passant ou en faisant passer sciemment des mentionnés sur les actes de notification.
écritures inexactes ou fictives dans des documents
Article 56 quarto G :

87 88
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

En cas d’urgence laissée à l’appréciation de « Article 97 bis :


l’Administration, le Procureur de la République peut Toute omission d’une mention obligatoire constatée
autoriser les visites et saisies avant six heures du matin dans une facture ou document en tenant lieu entraîne
et après vingt et une heures. l’application d’une amende de 750.000 Francs congolais
Les Agents des Impôts habilités, l’occupant des lieux pour les personnes morales et de 250.000 Francs
ou son représentant peuvent seuls prendre connaissance congolais pour les personnes physiques, par omission ».
des pièces et documents avant leur saisie. « Article 97 ter :
Article 56 quarto H : L’opposition au droit d’enquête ou au contrôle inopiné
Un procès-verbal relatant les modalités et le est sanctionnée par une amende de 1.000.000 de Francs
déroulement de l’opération et consignant les congolais. En cas de récidive, cette amende est
constatations effectuées est dressé sur le champ par les doublée ».
agents des impôts. Un inventaire des pièces et « Article 98 bis :
documents saisis y est annexé s’il y a lieu.
Le défaut de paiement de l’acompte provisionnel
Le procès-verbal et l’inventaire sont signés par les donne lieu à l’application d’une amende égale à 50 % du
agents des Impôts et l’occupant ou son représentant. montant de l’acompte non versé ».
En cas de refus de signer par l’occupant ou son « Article 98 ter :
représentant, mention en est faite au procès-verbal.
Lorsque les circonstances l’exigent, le Ministre ayant
Si l’inventaire sur place présente des difficultés, les les Finances dans ses attributions peut, par voie d’arrêté,
pièces et documents trouvés sont placés sous scellés. modifier les montants des pénalités repris dans la
L’occupant des lieux ou son représentant est avisé qu’il présente Loi ».
peut assister à l’ouverture des scellés ; l’inventaire est
alors établi. « Article 109 bis :
Les originaux du procès-verbal et de l’inventaire sont, En cas de découverte d’erreur sur le fondement légal
dès qu’ils ont été établis, adressés à l’Administration des d’une imposition après notification de la décision clôturant
Impôts ; une copie de ces mêmes documents est remise l’instruction d’une réclamation, le Ministre ayant les
à l’occupant des lieux ou à son représentant ainsi qu’au Finances dans ses attributions peut autoriser le
Procureur de la République qui a autorisé la visite. réexamen du litige à la demande de l’Administration des
Impôts agissant d’office ou sur requête du redevable ».
Article 56 quarto I :
Les pièces et documents saisis sont restitués à Article 5 :
l’occupant des locaux dans les six mois suivant la visite. Sont abrogées toutes les dispositions antérieures
Toutefois, lorsque des poursuites pénales sont contraires à la présente Ordonnance-loi.
engagées, leur restitution ne peut être autorisée que par
l’autorité judiciaire compétente. Article 6 :
L’Administration des Impôts ne peut opposer au La présente Ordonnance-loi entre en vigueur dès sa
contribuable les informations recueillies qu’après publication au Journal Officiel.
restitution des pièces et documents saisis ou de leur Fait à Kinshasa, le 23 février 2013
reproduction ».
Joseph KABILA KABANGE
Article 3 :
Est supprimé, l’article 90 de la Loi n° 004/2003 du 13 Augustin MATATA PONYO MAPON
mars 2003 portant réforme des procédures fiscales. Premier Ministre
Article 4 :
Il est ajouté à la Loi n° 004/2003 du 13 mars 2003 ___________
portant réforme des procédures fiscales, un article 97
bis, un article 97 ter, un article 98 bis, un article 98 ter et
un article 109 bis libellés comme suit :

89 90
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Ordonnance-loi n° 13/006 du 23 février 2013 La Petite Entreprise est celle qui réalise un chiffre
portant régime fiscal applicable aux entreprises de d’affaires annuel supérieur à 10.000.000,00 de Francs
petite taille en matière d’impôt sur les bénéfices et Congolais et inferieur à 80.000.000,00 de Francs
profits Congolais.

Le Président de la République, Article 3 :


Les professions libérales et les professions
Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n° constituées en charges ou offices dont le chiffre d’affaires
11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains est inferieur à 80.000.000,00 de Francs Congolais sont
articles de la Constitution de la République Démocratique considérées comme Micro-Entreprises et Petites
du Congo, spécialement en ses articles 129 et 221 ; Entreprises suivant les conditions définies à l’article 2 ci-
Vu la Loi n° 13/007 du 22 janvier 2013 portant dessus.
habilitation du Gouvernement ;
Vu, telle que modifiée et complétée à ce jour, Article 4 :
l’Ordonnance-loi n° 69/009 du 10 février 1969 relative Les Petites Entreprises doivent tenir une
aux impôts cédulaires sur les revenus ; comptabilité suivant les dispositions réduites de la
Vu, telle que modifiée et complétée à ce jour, la Loi législation comptable en vigueur.
n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des Les Micro-Entreprises peuvent tenir ce même type de
procédures fiscales ; comptabilité.
Revu la Loi n° 06/004 du 27 février 2006 portant
régime fiscal applicable aux Petites et Moyennes
TITRE II : REGIME FISCAL APPLICABLE
Entreprises en matière d’impôt sur les revenus
professionnels et d’impôt sur le chiffre d’affaires à CHAPITRE I : DES PETITES ENTREPRISES
l’intérieur ;
Revu l’Ordonnance-loi n° 003/2012 du 21 septembre Article 5 :
2012 portant Régime Fiscal applicable aux Entreprises de Les Petites Entreprises sont imposées, en matière
petite taille en matière d’Impôt sur les Bénéfices et d’impôt sur les bénéfices et profits, sur le chiffre d’affaires
Profits ; annuel réalisé ou à raison de toute somme
Sur proposition du Gouvernement délibérée en proportionnellement équivalente pour les périodes
Conseil des Ministres, inférieures à un an.

Article 6 :
ORDONNE:
Le taux de l’impôt sur les bénéfices et profits à
TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES charge des Petites Entreprises est de :
- 1% pour les activités de vente ;
Article 1er : - 2% pour les activités de prestation de services.
Il est institué, en dérogation au droit commun, un Lorsqu’un contribuable exerce à la fois les activités
régime d’imposition des Entreprises de petite taille en de vente et de service, les chiffres d’affaires respectifs
matière d’impôt sur les bénéfices et profits. sont cumulés et imposés suivant l’activité principale.
Article 2 : Article 7 :
Au sens de la présente Loi, il faut entendre, au plan L’impôt fixé à l’article 6 ci-dessus est payé en deux
fiscal, par Entreprise de petite taille constituée en Micro- quotités :
Entreprise ou Petite Entreprise, toute entreprise, quelle
que soit sa forme juridique, qui réalise un chiffre d’affaires - 60% représentant l’acompte ;
annuel inférieur à 80.000.000,00 de Francs Congolais. - 40% au titre de solde.
La Micro-Entreprise est toute entreprise qui réalise L’acompte dont question à l’alinéa précédent est
un chiffre d’affaires annuel ne dépassant pas versé à l’aide d’un bordereau de versement d’acompte,
10.000.000,00 de Francs Congolais. au plus tard le 31 janvier de l’année qui suit celle de la
réalisation des revenus. Le solde est acquitté à la

91 92
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

souscription de la déclaration autoliquidative, au plus tard d’affaires et à la facilitation en vue du paiement de l’impôt
le 31 mai de la même année. forfaitaire.
L’Administration fournit le modèle du bordereau de
versement d’acompte et de la déclaration autoliquidative Article 13 :
visés ci-dessus. Les dispositions de l’article 8 de la présente Loi sont,
mutatis mutandis, applicables aux Micro-Entreprises.
Article 8 :
Les Petites Entreprises dont le chiffre d’affaires vient
TITRE III : DISPOSITIONS FINALES
à dépasser, au cours de deux années successives, la
limite visée à l’article 2 de la présente Loi, accèdent, sur Article 14 :
décision de l’Administration des Impôts, au régime de
droit commun. Lorsque les circonstances l’exigent, le Ministre ayant
les Finances dans ses attributions est habilité à
En cas de minoration avérée dans le chef de la Petite réajuster :
Entreprise ayant faussé sa catégorisation, celle-ci est
reclassée et imposée conformément au régime de droit - les chiffres limites des catégories des Entreprises
commun, sans préjudice des pénalités prévues par la Loi de petite taille ;
n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des - le montant de l’impôt forfaitaire annuel des Micro-
procédures fiscales. Entreprises.

Article 9 : Article 15 :
Les Petites Entreprises peuvent opter pour Est abrogée la Loi n° 06/004 du 27 février 2006
l’imposition selon le régime de droit commun, à condition portant régime fiscal applicable aux Petites et Moyennes
de formuler par écrit cette option avant le 1er février de Entreprises en matière d’impôt sur les revenus
l’année de réalisation des revenus, et de remplir toutes professionnels et d’impôt sur le chiffre d’affaires à
les obligations fiscales et comptables prévues par ce l’intérieur.
régime. Cette option est définitive et irrévocable. Est également abrogée, l’Ordonnance-loi n°
003/2012 du 21 septembre 2012 portant Régime Fiscal
Article 10 : applicable aux Entreprises de petite taille en matière
Sans préjudice des dispositions de la présente Loi, d’Impôt sur les Bénéfices et Profits.
celles de droit commun relatives à l’identification, à la
déclaration, au contrôle, au recouvrement, aux garanties Article 16 :
du Trésor, à la réclamation, au recours et aux pénalités La présente Ordonnance-loi entre en vigueur dès sa
fiscales sont applicables aux Petites Entreprises. publication dans le Journal Officiel et s’applique à
compter de l’exercice fiscal 2013.
CHAPITRE II : DES MICRO-ENTREPRISES Fait à Kinshasa, le 23 février 2013

Article 11 : Joseph KABILA KABANGE


Les Micro-Entreprises acquittent un impôt forfaitaire
annuel de 50.000 Francs Congolais. Augustin MATATA PONYO Mapon
L’impôt forfaitaire à charge des Micro-Entreprises est Premier Ministre
acquitté, au moyen d’une déclaration autoliquidative
conforme au modèle défini par l’Administration des ___________
Impôts, au plus tard le 1er mars de l’année qui suit celle
de la réalisation des revenus.

Article 12 :
Les Micro-Entreprises ne sont pas soumises à la
vérification de comptabilité. Les activités de
l’Administration des Impôts se limitent au recensement, à
l’immatriculation, à l’éducation, à l’évaluation du chiffre

93 94
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Ordonnance-loi n° 13/007 du 23 février 2013 « Article 8 :


modifiant et complétant certaines dispositions de Les prestations de services sont toutes les
l’ordonnance-loi n° 10/001 du 20 aout 2010 portant opérations autres que les livraisons de biens meubles
institution de la Taxe sur la Valeur Ajoutée corporels. Elles constituent toutes les activités qui
relèvent du louage d’industrie ou du contrat d’entreprise,
Le Président de la République, par lequel une personne s’oblige à exécuter un travail
quelconque moyennant contrepartie.
Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n°
11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains Les prestations de services sont notamment :
articles de la Constitution de la République Démocratique - les locations de biens meubles ;
du Congo, spécialement en ses articles 129 et 221 ; - les locations d’immeubles meublés ;
Vu, telle que modifiée et complétée à ce jour, la Loi - les opérations portant sur des biens meubles
n° 004/2003 du 13 mars 2003 portant réforme des incorporels ;
procédures fiscales ;
- les opérations de crédit-bail ;
Vu la Loi n° 13/007 du 22 janvier 2013 portant
habilitation du Gouvernement ; - le transport de personnes et de marchandises, le
transit et la manutention ;
Revu l’Ordonnance-loi n° 10/001 du 20 août 2010
portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée ; - les opérations réalisées dans le cadre d’une
activité libérale, de travaux d’études, de conseil,
Revu l’Ordonnance-loi n° 001/2012 du 21 septembre d’expertise et de recherche ;
2012 modifiant et complétant certaines dispositions de
l’Ordonnance-loi n° 10/001 du 20 août 2010 portant - la fourniture des télécommunications ;
institution de la Taxe sur la Valeur Ajoutée ; - la fourniture d’eau, d’électricité, de gaz, d’énergie
Sur proposition du Gouvernement délibérée en thermique et des biens similaires ;
Conseil des Ministres, - les opérations d’entremise ;
- les ventes à consommer sur place ;
ORDONNE: - les réparations avec ou sans pose de pièces et le
travail à façon ;
Article 1er :
- les travaux immobiliers;
Les articles 6, 8, 14, 15, 17, 18, 19, 38, 39, 41, 42,
45, 61, 64 et 69 de l’Ordonnance-loi n° 10/001 du 20 août - les locations des terrains nus non aménagés et
2010 portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée des locaux nus réalisées par des personnes
sont modifiés et complétés comme suit : assujetties à la taxe sur la valeur ajoutée ;
« Article 6 : - les opérations concourant à la production ou à la
livraison d’immeubles par les promoteurs
La livraison d’un bien meuble corporel consiste en un immobiliers ;
transfert du pouvoir de disposer de ce bien comme
propriétaire, en ce compris le transfert opéré en vertu - les jeux de hasard et de divertissement. »
d’une réquisition de l’autorité publique. « Article 14 :
Les livraisons de biens meubles corporels sont Les personnes morales et physiques sont assujetties
notamment : à la taxe sur la valeur ajoutée lorsqu’elles réalisent un
- l’échange de biens ; chiffre d’affaires annuel égal ou supérieur à 80.000.000
de Francs congolais. Toutefois, les personnes morales et
- l’apport en société ; physiques dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur au
- la location-vente ; seuil d’assujettissement à la taxe sur la valeur ajoutée
- la vente à tempérament ; peuvent opter pour le régime de la taxe sur la valeur
ajoutée.
- les ventes d’articles et matériels d’occasion faites
par des professionnels ; L’option est accordée sur demande expresse
adressée à l’Administration des Impôts suivant les
- les cessions d’éléments d’actifs ;
modalités fixées par voie réglementaire. Elle est définitive
- les exportations de marchandises et opérations pendant deux ans suivant l’exercice de l’option, sauf
assimilées. » révocation de l’Administration des Impôts.

95 96
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Sans préjudice de l’alinéa 1er, les membres des 10. l’importation et l’acquisition des produits
professions libérales sont assujettis à la taxe sur la valeur pharmaceutiques destinés à la prévention, au
ajoutée, sans considération de leur chiffre d’affaires. diagnostic et au traitement des maladies, des
Lorsque le chiffre d’affaires réalisé par un assujetti emballages des produits pharmaceutiques et des
devient inférieur au seuil fixé à l’alinéa premier, celui-ci intrants pharmaceutiques, dont la liste est fixée par
conserve sa qualité les deux années suivant celle de la voie réglementaire, réalisées par les industries
constatation de la diminution du chiffre d’affaires. pharmaceutiques, ainsi que l’importation et
l’acquisition des matériels médicaux ;
Lorsque les circonstances l’exigent, le ministre ayant
les Finances dans ses attributions peut, par voie d’arrêté, 11. l’importation et la vente de moustiquaires ;
modifier le seuil d’assujettissement à la taxe sur la valeur 12. l’importation et l’acquisition des équipements, des
ajoutée repris à l’alinéa premier ci-dessus. » matériels, des réactifs et autres produits chimiques
« Article 15 : destinés exclusivement à la prospection, à
l’exploration, à la recherche et à la construction et
Sont exonérées de la taxe sur la valeur ajoutée, les développement du projet minier et pétrolier, avant
opérations de livraison de biens et d’importation ci- exploitation ;
après :
13. l’importation des :
1. les ventes de biens meubles d’occasion effectuées
par les personnes qui les ont utilisés pour les - échantillons sans valeur commerciale qui sont
besoins de leur exploitation lorsque ces biens n’ont considérés par la douane comme étant de valeur
pas ouvert droit à déduction de la taxe lors de leur négligeable et qui ne sont utilisés que pour
acquisition ; rechercher des commandes de marchandises du
genre de celles qu’ils représentent ;
2. les ventes réalisées par les associations sans but
- biens mobiliers, à l’exclusion des matériels de
lucratif légalement constituées lorsque ces
caractère industriel ou commercial, destinés à
opérations présentent un caractère social, sportif,
l’usage personnel d’une personne ou des
culturel, religieux, éducatif ou philanthropique
membres de famille qui sont amenés en
conforme à leur objet ;
République Démocratique du Congo en même
3. les ventes et les cessions effectuées par l’Etat, les temps que cette personne ou à un autre moment
provinces, les entités territoriales décentralisées et aux fins du transfert de sa résidence ;
les organismes publics n’ayant pas le caractère
industriel et commercial dans les conditions définies - biens recueillis par voie de succession par une
à l’article 13, alinéa 3, ci-dessus ; personne ayant, à la date du décès du de cujus,
sa résidence principale en République
4. les ventes et les importations de timbres officiels ou Démocratique du Congo, à condition que ces
de papiers timbrés ; biens aient été affectés à l’usage personnel du
5. l’importation des billets de banque, des intrants, des défunt ;
équipements servant à la fabrication des signes - récompenses décernées à des personnes ayant
monétaires et leurs pièces de rechange réalisées leur résidence en République Démocratique du
exclusivement par l‘Institut d’émission ; Congo, sous réserve du dépôt des documents
6. les ventes et les importations des équipements justificatifs jugés nécessaires par la douane ;
agricoles destinés à l’agriculture sur base d’une liste - cercueils contenant les dépouilles mortelles et
déterminée par voie réglementaire ; les urnes funéraires contenant des cendres des
7. les opérations ayant pour objet la cession dépouilles incinérées, ainsi que les objets
d’immeubles par des personnes autres que les d’ornement qui les accompagnent ;
promoteurs immobiliers et passibles de droits
- produits en vue de subir des essais, à condition
d’enregistrement ;
que les quantités ne dépassent pas celles
8. l’importation et la livraison des organes et du sang strictement nécessaires aux essais et que les
humains par les institutions médicales ou produits soient entièrement consommés au cours
organismes agréés ainsi que l’importation et les des essais ou que les produits non consommés
fournitures des prothèses ; soient réexportés ou traités, sous le contrôle de
9. l’importation et la vente de bateaux et de filets de la douane, de manière à leur ôter toute valeur
pêche ; commerciale ;

97 98
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

- dons, legs ou matériels fournis gratuitement à - atterrissage et décollage ;


l’Etat, aux provinces, aux entités territoriales - usage des dispositifs d’éclairage, du
décentralisées et aux organismes de droit public ; stationnement, de l’amarrage et de l’abri des
- bagages des voyageurs non passibles des droits aéronefs ;
et taxes prévus par la législation douanière. - usage des installations aménagées pour la
14. les ventes d’œuvres d’art originales par l’artiste réception des passagers et des marchandises ;
créateur ; - usage des installations destinées à l’avitaillement
15. l’importation et la vente de cercueils. » des aéronefs ;
« Article 17 : - opérations techniques afférentes à l’arrivée, au
Sont exonérées de la taxe sur la valeur ajoutée, les stationnement et au départ des aéronefs ;
prestations de services ci-après : - usage des dispositifs d’assistance à la navigation
1. les opérations de composition, d’impression, aérienne, de la mise en œuvre des moyens
d’importation et de vente des journaux, livres et mécaniques, électriques ou pneumatiques pour
périodiques, à l’exclusion des recettes afférentes à la mise en route des moteurs des aéronefs ;
la publicité ; - transports de l’équipage sur l’aire des aéroports ;
2. la location des livres, périodiques et autres supports - opérations d’entretien et de réparation des
magnétiques contenant des informations à caractère aéronefs ainsi que des matériels et équipements
scientifique, éducatif, culturel ou religieux ainsi que de bord ;
les prestations de services fournies aux lecteurs des - service de prévention et de lutte contre
bibliothèques, les services d’archives et de l’incendie ;
documentation ;
- visites de sécurité, des expertises techniques, du
3. les recettes liées aux visites des monuments relevage et du sauvetage des aéronefs ;
historiques et musées nationaux, des parcs
- expertise ayant trait à l’évaluation des dommages
zoologiques et botaniques ;
subis par les aéronefs et des indemnités
4. les frais de scolarité et de pension perçus dans le d’assurances destinées à réparer le préjudice en
cadre normal de l’activité des établissements résultant ;
d’enseignement national régulièrement autorisés
- opérations réalisées par les consignataires
selon le cas, par le ministre ayant l’Enseignement
d’aéronefs et agents aériens.
primaire, secondaire et professionnel ou
l’Enseignement supérieur et universitaire dans ses 10. le transport aérien de personnes ou de
attributions ; marchandises à destination ou en provenance de
l’étranger ;
5. les examens, consultations, soins, hospitalisation,
travaux d’analyse et de biologie médicale pour les 11. le transport terrestre, lacustre, fluvial, maritime et
humains ; ferroviaire de personnes ou de marchandises pour la
partie du trajet accomplie hors des limites du
6. le transport des malades et des blessés par des
territoire national ;
moyens de transport spécialement équipés à ces
fins ; 12. les prestations de contrôle technique portant sur
le poids et la qualité des marchandises destinées à
7. les prestations faites par les pompes funèbres et le
l’exportation effectuées par un organisme public;
transport de corps ;
13. les prestations de services ci-après, effectuées pour
8. les prestations effectuées dans le cadre de leurs
les besoins directs des navires de commerce
activités normales par les associations sans but
maritime, des bateaux utilisés pour l’exercice d’une
lucratif légalement constituées, lorsque leur non
activité industrielle en haute mer, des travaux de
assujettissement n’entraîne pas de distorsion dans
sauvetage et d’assistance en mer :
les conditions de la concurrence;
- pilotage ;
9. les prestations de services ci-après, relatives aux
aéronefs destinés aux compagnies de navigation - amarrage ;
aérienne dont les services à destination ou en - remorquage ;
provenance de l’étranger représentent au moins 80 - location des portiques ;
% de l’ensemble des services qu’elles exploitent :

99 100
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

- séjour des bateaux ; « Article 19 :


- utilisation des installations portuaires ; Sous réserve de réciprocité, les biens et services
- assistance et sauvetage de navires et de destinés à l’usage officiel des missions diplomatiques et
bateaux ; consulaires et des organisations internationales sont
exonérés de la taxe sur la valeur ajoutée. Les modalités
- entretien du navire et du matériel de bord ; d’application de la présente exonération sont déterminées
- services de prévention et de lutte contre par voie réglementaire.
l’incendie ; Toutefois, en application de différentes conventions
- usage des installations aménagées pour la internationales en vigueur, les fonctionnaires
réception des passagers et des marchandises ; internationaux, les agents diplomatiques et assimilés en
- usage des installations destinées à l’avitaillement poste en République Démocratique du Congo sont
des navires ; soumis à la taxe sur la valeur ajoutée incorporée dans le
prix des marchandises ou des services. »
- visites de sécurité, examen des carènes,
expertises techniques ; « Article 38 :
- expertises ayant trait à l’évaluation des Pour être déductible, la taxe sur la valeur ajoutée doit
dommages subis par des navires ; figurer :
14. les intérêts relatifs aux crédits bancaires à 1. de façon générale, sur une facture ou un autre
l’investissement, aux crédits-bails, aux crédits document en tenant lieu, dûment délivré par un
agricoles et aux découverts bancaires ; assujetti et mentionnant son numéro impôt.
Toutefois, en ce qui concerne les factures émises
15. les intérêts rémunérant les dépôts effectués auprès
par les prestataires étrangers, cette condition
des établissements de crédit par des non-
n’est pas exigée. Les modalités de liquidation de
professionnels ;
la taxe sur la valeur ajoutée pour ces prestataires
16. les intérêts rémunérant les emprunts extérieurs ; sont déterminées par voie réglementaire ;
17. les opérations de crédit social ou agricole effectuées 2. en cas d’importation, sur la déclaration de mise à
par les caisses de crédit mutuel, les la consommation établie par la douane ;
coopératives d’épargne et de crédit et les autres
3. en cas de livraison de biens ou de prestation de
institutions de micro-finance. »
services à soi-même, sur une facture à soi-
« Article 18 : même.
Sont exonérées de la taxe sur la valeur ajoutée, les
activités et prestations ci-après, dès lors qu’elles sont « Article 39 :
soumises à des taxations spécifiques exclusives de toute « Sans préjudice des conditions prévues à l’article
taxation sur le chiffre d’affaires : 38, point 1, les déductions afférentes aux exportations ne
sont définitivement acquises que lorsque l’effectivité de
l’exportation est établie par les documents douaniers. »
1. les ventes de billets d’accès aux manifestations
de loisirs dans les installations sportives; « Article 41 :
2. les droits d’entrée dans une manifestation N’ouvre pas droit à déduction, la taxe ayant grevé :
culturelle ;
1. les dépenses de logement, d’hébergement, de
3. les opérations suivantes, soumises aux droits restauration, de réception, de spectacles, de
d’enregistrement : location de véhicules de tourisme et de transport
- les opérations ayant pour objet la de personnes à l’exclusion des dépenses
transmission de propriété ou d’usufruit de supportées, au titre de leur activité imposable,
biens immeubles, des fonds de commerce ou par les professionnels du tourisme, de la
de clientèle, de droit au bail, à l’exclusion des restauration et du spectacle ;
ventes d’immeubles neufs bâtis effectuées par 2. les biens et services acquis par l’entreprise mais
les promoteurs immobiliers ; utilisés par des tiers, les dirigeants ou le
- les ventes publiques aux enchères ; personnel de l’entreprise à l’exclusion des
4. les gains de parieurs dans le cadre des jeux de vêtements de travail ou de protection, les locaux
hasard. » et le matériel affectés à la satisfaction collective

101 102
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

des besoins du personnel ainsi que le logement transports réalisés, soit pour le compte d’une
gratuit sur les lieux de travail du personnel salarié entreprise de transport public de voyageurs, soit
chargé spécialement de la surveillance ou de la en vertu d’un contrat permanent de transport
garde de ces lieux ; conclu par les entreprises pour amener leur
3. les produits pétroliers, à l’exception des personnel sur les lieux de travail. »
carburants destinés à la revente par les
grossistes ou acquis pour la production « Article 45 :
d’électricité devant être revendue ou pour être Le prorata prévu à l’article 43 ci-dessus est
utilisés par des appareils fixes comme déterminé provisoirement en fonction des recettes
combustibles dans les entreprises industrielles ; réalisées l’année précédente pour les assujettis existants
4. les services de toute nature notamment la ou en fonction des recettes et produits prévisionnels de
location, l’entretien, la réparation, afférents à des l’année en cours, pour les nouveaux.
biens, produits ou marchandises exclus du droit à Le prorata définitif est arrêté au plus tard le 31 mars
déduction ; de l’année suivante. Les déductions opérées sont
5. les objets mobiliers autres que ceux utilisés par régularisées en conséquence à l’échéance qui suit.
l’assujetti pour son exploitation ; Le prorata prévisionnel ne peut être accepté pour les
6. les immeubles autres que les bâtiments et entreprises existantes que sur justification du prorata
locaux à usage professionnel ; définitif de l’exercice antérieur lui servant de base, ou
pour les entreprises nouvelles, sur les éléments
7. les biens cédés et les services rendus prévisionnels de comptabilité. »
gratuitement ou à un prix inférieur au prix de
revient, à titre de commissions, salaires, « Article 61 :
gratifications, bonifications, cadeaux, quelle que
En cas d’importation, la taxe sur la valeur ajoutée doit
soit la qualité du bénéficiaire, sauf quand il s’agit
être déclarée et versée avant l’enlèvement de la
d’objets publicitaires de faible valeur unitaire hors
marchandise. »
taxe.
« Article 64 :
« Article 42 :
Sans préjudice des dispositions de l’article 63 ci-
N’ouvrent pas également droit à déduction :
dessus, les exportateurs, les entreprises réalisant des
1. La taxe sur la valeur ajoutée sur les véhicules ou investissements lourds et celles en cessation d’activités
engins, quelle que soit leur nature, conçus ou peuvent, sur demande expresse adressée à
aménagés pour le transport des personnes, l’Administration des impôts, obtenir le remboursement de
constituant des immobilisations ainsi que la taxe leur crédit d’impôt résultant de l’acquisition des biens
sur la valeur ajoutée sur leur location, leurs meubles et des services.
pièces détachées et accessoires ou les services
Par investissement lourd, il faut entendre les
afférents à ces mêmes biens.
immobilisations corporelles acquises à l’état neuf
Toutefois, l’exclusion visée ci-dessus ne concerne nécessaires à l’exploitation de l’entreprise et dont la
pas : valeur du projet est au moins égale de 1.000.000.000 de
- des véhicules routiers comportant dix places Francs congolais.
assises ou plus, chauffeur inclus, et utilisés Le montant de la taxe sur la valeur ajoutée à
par des entreprises pour le transport exclusif rembourser est limité au montant de la taxe sur la valeur
de leur personnel ; calculé au taux normal sur le montant des exportations
- des véhicules ou engins acquis par les réalisées au cours du mois.
entreprises de transport public de voyageurs Les assujettis qui réalisent les investissements lourds
et affectés de façon exclusive à la réalisation d’extension et de modernisation peuvent demander le
desdits transports ; remboursement de leur crédit de taxe sur la valeur
- des véhicules particuliers acquis par les ajoutée dans la limite de la taxe qui a grevé les
entreprises de location de voitures. immobilisations visées à l’alinéa 2 ci-dessus dans les
trois mois qui suivent l’acquisition.
2. Les transports de personnes et les opérations
accessoires auxdits transports, à l’exclusion des

103 104
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Lorsque les circonstances l’exigent, le ministre ayant Sans préjudice de l’alinéa 1er ci-dessus, les
les Finances dans ses attributions peut, par voie d’arrêté, dispositions de l’article 59 bis s’appliquent dans un délai
réajuster le montant repris à l’alinéa précédent. » de trois mois à compter de la date de publication.
Fait à Kinshasa, le 23 février 2013

Joseph KABILA KABANGE


« Article 69 :
L’absence de déclaration d’assujettissement auprès Augustin MATATA PONYO Mapon
de l’Administration des impôts dans le délai est
sanctionnée par une amende de 500.000 de Francs Premier Ministre
congolais. »
___________
Article 2 :
L’article 44 de l’Ordonnance-loi n° 10/001 du 20 août
2010 portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée est Ordonnance-loi n° 13/008 du 23 février 2013
supprimé. modifiant et complétant certaines dispositions de
l’ordonnance-loi n° 69/009 du 10 février 1969 relative
Article 3 :
aux Impôts Cédulaires sur les Revenus
Il est ajouté à l’Ordonnance-loi n°10/001 du 20 août
2010 portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée un Le Président de la République,
article 59 bis, un article 62 bis et un article 74 bis libellés
comme suit : Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n°
« Article 59 bis : 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains
articles de la Constitution de la République Démocratique
Toute transaction entre assujettis à la taxe sur la du Congo, spécialement en ses articles 129 et 221 ;
valeur ajoutée d’un montant d’au moins 1.000.000 de
Francs congolais doit être payée par chèque, par Vu la Loi n° 13/007 du 22 janvier 2013 portant
virement ou par carte bancaire. » habilitation du Gouvernement ;
Lorsque les circonstances l’exigent, le ministre ayant Revu, telle que modifiée et complétée à ce jour,
les Finances dans ses attributions peut, par voie d’arrêté, l’Ordonnance-loi n° 69/009 du 10 février 1969 relative
modifier le montant repris à l’alinéa premier ci-dessus. » aux impôts cédulaires sur les revenus ;
« Article 62 bis : Revu l’Ordonnance-loi n° 004/2012 du 21 septembre
2012 modifiant et complétant certaines dispositions de
Les modalités de perception de la taxe sur la valeur l’Ordonnance-loi n° 69/009 du 10 février 1969 relative
ajoutée concernant les activités de distribution des aux impôts cédulaires sur les revenus ;
produits pétroliers sont déterminées par voie
réglementaire. » Sur proposition du Gouvernement délibérée en
Conseil des Ministres,
« Article 74 bis :
Tout manquement à l’obligation prévue à l’article 59 O R D O N NE :
bis de l’Ordonnance-loi n° 10/001 du 20 août 2010
portant institution de la taxe sur la valeur ajoutée est Article 1er :
sanctionné par la perte du droit à déduction de la taxe sur
Les articles 27, 29, 37, 39, 43, 43 ter A, 46, 68, 69,
la valeur ajoutée supportée. »
70, 73, 77, 83, 84, 89 et 92 de l’Ordonnance-loi n° 69-009
Article 4 : du 10 février 1969 relative aux impôts cédulaires sur les
revenus sont modifiés et complétés comme suit :
Sont abrogées, toutes les dispositions antérieures
contraires à la présente Ordonnance-loi. « Article 27 :
Sous réserve des dispositions des conventions
Article 5 : internationales, l’impôt professionnel atteint les revenus
La présente Ordonnance-loi entre en vigueur dès sa désignés ci-après, provenant d'activités professionnelles
publication au Journal Officiel. exercées en République Démocratique du Congo alors
même que le bénéficiaire n'y aurait pas son siège social,

105 106
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

son principal établissement administratif, son domicile ou Cette disposition ne s’applique pas aux biens donnés
sa résidence permanente : en crédit-bail par une Institution spécialisée agréée par la
1°) les bénéfices de toutes entreprises industrielles, Banque Centrale du Congo. »
commerciales, artisanales, agricoles ou « Article 39 :
immobilières, y compris les libéralités et Des exonérations de l’impôt peuvent être accordées
avantages quelconques accordés aux associés en vertu des dispositions du Code des Investissements
non-actifs dans les sociétés autres que par ou par des lois particulières. »
actions ;
« Article 43 :
2°) les rémunérations diverses de toutes personnes
rétribuées par un tiers, de droit public ou de Sont notamment considérées comme dépenses
droit privé, sans être liées par un contrat professionnelles déductibles des revenus imposables :
d'entreprise, celles des associés actifs dans les 1°) le loyer réellement payé et les charges locatives
sociétés autres que par actions ou que afférents aux immeubles ou parties
l'exploitant d'une entreprise individuelle d’immeubles affectés à l’exercice de la
s'attribue ou attribue aux membres de sa famille profession et tous frais généraux résultant de
pour leur travail, ainsi que les pensions, les leur entretien, éclairage, etc.
rémunérations diverses des administrateurs, Toutefois, la valeur locative des immeubles ou
gérants, commissaires, liquidateurs de sociétés parties d’immeubles dont le redevable est propriétaire
et de toutes personnes exerçant des fonctions n’est pas considérée comme loyer ou comme charge
analogues ; locative ;
3°) les profits, quelle que soit leur dénomination, 2°) les frais généraux résultant de l’entretien du
des professions libérales, charges ou offices ; matériel et des objets mobiliers affectés à
4°) les profits, quelle qu'en soit la nature, des l’exploitation ;
occupations non visées aux points 1°) à 3°) du 3°) les traitements, salaires, gratifications et
présent article ; indemnités des employés et des ouvriers au
5°) les sommes payées en rémunération des service de l’exploitation, les avantages en
prestations de services de toute nature fournies nature pour autant qu’ils aient été ajoutés aux
par des personnes physiques ou morales rémunérations tel qu’il est dit au paragraphe 2
étrangères non établies en République de l’article 47 ;
Démocratique du Congo. » 4°) les intérêts des capitaux empruntés à des tiers
« Article 29 : et engagés dans l’exploitation et toutes
Les revenus désignés à l'article 27.1°) à 4°) sont charges, rentes ou redevances analogues
imposables sur leur montant net, c'est-à-dire à raison de relatives à celle-ci.
leur montant brut diminué des seules dépenses Ne sont pas considérés comme tiers, les associés
professionnelles faites, pendant la période imposable, en dans les sociétés autres que par actions.
vue d'acquérir et de conserver ces revenus. En aucun cas, les intérêts des créances
Sont considérées comme faites pendant la période hypothécaires sur des immeubles donnés en location en
imposable, les dépenses et charges professionnelles qui, tout ou en partie, ne peuvent être considérés comme
pendant cette période, ont été payées ou ont acquis le dépenses professionnelles déductibles ;
caractère de dettes ou pertes liquides et certaines. 5°) les frais de transport, d’assurance, de courtage,
Les revenus visés à l’article 27 point 5°) sont de commission.
imposables sur leur montant brut. » Toutefois, les dépenses consistant en commissions,
« Article 37 : courtages, ristournes commerciales ou autres, vacations,
En vue de déterminer, dans le cas visé à l’article 36, honoraires occasionnels ou non, gratification et autres
l’accroissement d’avoir éventuellement imposable, les rétributions quelconques ne sont admises en déduction
biens ou la partie des biens immobiliers donnés en que s’il en est justifié par l’indication exacte du nom et du
location, sont censés avoir été amortis à concurrence de domicile des bénéficiaires ainsi que de la date des
6% l’an, ou d’un pourcentage équivalent pour les paiements et des sommes allouées à chacun d’eux. A
périodes supérieures ou inférieures à un an. défaut de déclaration exacte, des sommes précitées ou
de leurs bénéficiaires, lesdites sommes sont ajoutées aux

107 108
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

bénéfices de celui qui les a payées, sans préjudice des Le petit matériel et outillage ainsi que le matériel de
sanctions prévues en cas de fraude ; bureau sont admis en déduction pour la totalité de leur
6°) a) le montant du bénéfice réparti entre les prix de revient au cours de l’exercice d’acquisition si leur
membres du personnel de l’entreprise ; valeur n’excède pas le montant fixé par arrêté du Ministre
ayant les Finances dans ses attributions.»
b) les traitements alloués dans les sociétés par
actions aux membres du Conseil général « Article 46 :
lorsqu’il est justifié qu’ils correspondent à Ne sont pas déductibles des revenus imposables :
des appointements normaux en rapport 1°) les dépenses autres que celles énumérées à
avec la nature des fonctions réelles et l’article 44, ayant un caractère personnel, telles
permanentes exercées dans ces sociétés que notamment l’entretien du ménage, les frais
en République Démocratique du Congo ; d’instruction, de congé et de toutes autres
7°) les amortissements des immobilisations servant dépenses non nécessitées par l’exercice de la
à l'exercice de la profession ainsi que ceux des profession ;
immobilisations donnés en location par une 2°) les impôts sur les revenus d’une part, et, d’autre
Institution de crédit-bail agréée par la Banque part, l’impôt réel pour autant que cette dernière
Centrale du Congo; n’ait pas le caractère d’une charge
8°) l’impôt réel ayant le caractère d’une charge d’exploitation ;
d’exploitation acquittée dans le délai, pour 3°) les amendes judiciaires ou administratives
autant qu’il n’ait pas été établi d’office ; fixées, à titre transactionnel ou non, de quelque
9°) les charges professionnelles afférentes aux nature qu’elles soient, ainsi que les honoraires
bâtiments et terrains donnés en location par les et frais relatifs aux infractions quelconques
sociétés immobilières. » relevées à charge du bénéficiaire des revenus ;
« Article 43 ter A : 4°) les tantièmes alloués dans les sociétés par
Pour être admis en déduction des bénéfices actions aux membres du Conseil général ;
imposables, les amortissements visés à l’article 43.7°) 5°) les dépenses relatives aux biens donnés en
doivent remplir les conditions suivantes: location, y compris les amortissements desdits
1°) être pratiqués sur des immobilisations, en ce biens, sauf lorsque ceux-ci sont donnés en
compris celles données en location par une location par une Institution de crédit-bail dûment
Institution de crédit-bail agréée par la Banque agréée par la Banque Centrale du Congo ;
Centrale du Congo, figurant à l’actif de 6°) les provisions constituées en vue de faire face à
l’entreprise et effectivement soumises à des pertes, des charges ou à des dépréciations
dépréciation ; d’éléments de l’actif, à l’exception des
2°) être pratiqués sur la base et dans la limite de la provisions pour reconstitution des gisements
valeur d’origine des biens ou, le cas échéant, miniers. »
de leur valeur réévaluée ; ils cessent à partir du « Article 68 :
moment où le total des annuités atteint le Les personnes physiques ou morales étrangères qui
montant de cette valeur. exercent une activité en République Démocratique du
Le montant de la dépréciation subie au cours de Congo sont imposables sur les bénéfices réalisés par
chaque exercice se calcule au moyen d’un taux leurs établissements permanents ou leurs établissements
d’amortissement fixé d’après la durée normale fixes qui y sont situés».
d’utilisation déterminée selon les usages de chaque « Article 69 :
nature d’industrie, de commerce ou d’exploitation.
Les personnes physiques ou morales étrangères
Toutefois, cette durée correspond à celle du contrat sont considérées comme ayant un établissement en
de crédit-bail en ce qui concerne les biens donnés en République Démocratique du Congo, au sens de l'article
location par une Institution spécialisée dûment agréée par 68 ci-dessus :
la Banque Centrale du Congo.
- soit lorsqu'elles disposent dans le pays d'une
3°) être effectivement pratiqués en comptabilité et installation matérielle telle que siège de direction
figurer sur le tableau des amortissements. effective, succursales, fabriques, usines, ateliers,
agences, magasins, bureaux, laboratoires,

109 110
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

comptoirs d'achats ou de vente, dépôts, « Article 84 :


immeubles donnés en location, ainsi que toute Par.1. Pour les rémunérations des personnes
autre installation fixe ou permanente quelconque autres que celles visées au paragraphe 3 du présent
de caractère productif ; article, l’impôt est fixé à :
- soit, en l'absence d'installation matérielle, 0 % pour la tranche de revenus de 0,00 FC à 524.160,00 FC
lorsqu'elles exercent directement sous leur propre 15 % pour la tranche de revenus de 524.161,00 FC à 1.428.000,00 FC
raison sociale, une activité professionnelle pendant 20 % pour la tranche de revenus de 1.428.001,00 FC à 2.700.000,00 FC
22.5 % pour la tranche de revenus de 2.700.001,00 FC à 4.620.000,00 FC
une période au moins égale à six mois. »
25 % pour la tranche de revenus de 4.620.001,00 FC à 7.260.000,00 FC
« Article 70 : 30 % pour la tranche de revenus de 7.260.001,00 FC à 10.260.000,00 FC
Les personnes physiques ou morales visées à 32.5 % pour la tranche de revenus de 10.260.001,00 FC à 13.908.000,00 FC
35 % pour la tranche de revenus de 13.908.000,00 FC à 16.824.000,00 FC
l'article 68 doivent tenir au siège de leurs établissements
37.5 % pour la tranche de revenus de 16.824.000,00 FC à 22.956.000,00 FC
situés en République Démocratique du Congo une
40 % pour le surplus.
comptabilité spéciale des opérations traitées par ces
établissements. Cette comptabilité exprimée en Franc Par.2. En aucun cas, l’impôt total ne peut
Congolais doit être tenue en français suivant les règles excéder 30 % du revenu imposable.
en vigueur en République Démocratique du Congo. » Par.3. Les rémunérations versées au personnel
« Article 73 : domestique et aux salariés relevant des Micro-entreprises
sont imposées suivant les taux forfaitaires fixés par voie
Les frais exposés à l'étranger par la personne
d'Arrêté du Ministre ayant les Finances dans ses
physique ou morale étrangère ne sont pas admis en
attributions. L’impôt professionnel individuel y afférent est
déduction des bénéfices réalisés par les établissements
reversé par quotités trimestrielles.
de la République Démocratique du Congo. »
Par.4. En aucun cas, l’impôt professionnel
« Article 77 :
individuel, après déduction des charges de famille
Sont redevables de l’impôt professionnel, les prévues à l'article 89 de la présente Ordonnance-loi, ne
personnes physiques, les communautés, les sociétés et peut être inférieur à 1.500 Francs congolais par mois. »
les autres personnes juridiques :
« Article 89 :
1°) qui bénéficient en République Démocratique du
L’impôt établi par application de l'article 84 de la
Congo des revenus mentionnés à l’article
présente Ordonnance-loi, est réduit d'une quotité de 2%
27.1°), 3°) et 4°), même si elles résident ou ont
pour chacun des membres de la famille à charge au sens
leur principal établissement à l'étranger ;
de l'article 90 de la même Ordonnance-loi, avec un
2°) qui paient ou attribuent à un titre quelconque maximum de 9 personnes.
des revenus mentionnés à l'article 27.2°) et 5°)
Aucune réduction n'est accordée sur l’impôt qui se
même si les bénéficiaires résident à
rapporte à la partie du revenu imposable qui excède la
l'étranger. »
septième tranche du barème fixé au paragraphe premier
« Article 83 : de l'article 84 ainsi que sur l’impôt professionnel sur les
Le taux de l’impôt professionnel est fixé à 35 % sur rémunérations versées au personnel domestique et aux
les bénéfices des sociétés. salariés des Micro-Entreprises. »
Le taux de l’impôt professionnel est fixé à 14 % sur « Article 92 :
les sommes payées en rémunération des prestations de Par.1. Les personnes morales ou physiques dont les
services de toute nature fournies par des personnes revenus imposables sont constitués, en tout ou en partie,
physiques ou morales étrangères non établies en des bénéfices ou profits énoncés à l'article 27.1°, 3° et 4°
République Démocratique du Congo. » de l'Ordonnance-Loi n° 69/009 du 10 février 1969 relative
aux impôts cédulaires sur les revenus, ne relevant pas du
régime d'imposition des entreprises de petite taille, sont
assujetties à un impôt minimum fixé à 1/1000 du chiffre
d'affaires déclaré, lorsque les résultats sont déficitaires
ou susceptibles de donner lieu à une imposition inférieure
à ce montant.

111 112
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Par.2. En aucun cas, l’impôt minimum visé au Article 5 :


paragraphe premier ci-dessus ne peut être inférieur à : Sans préjudice de l’alinéa 1er ci-dessus, les
- 750.000 Francs Congolais pour les moyennes dispositions des articles 83, alinéa 1er, 84, paragraphe 1er,
entreprises ; et 89, alinéa 2, qui s’appliquent à compter de l’exercice
- 2.500.000 Francs Congolais pour les grandes fiscal 2013, la présente Ordonnance-loi entre en vigueur
entreprises. dès sa publication au Journal Officiel.
L’impôt minimum n’est dû que pour un douzième par Fait à Kinshasa, le 23 février 2013
mois ou fraction de mois si le contribuable a commencé
ses activités après le mois de janvier. Joseph KABILA KABANGE
Par.3. Les personnes physiques ou morales en
cessation d'activités, sans s'être fait radier, selon le cas, Augustin MATATA PONYO Mapon
du nouveau registre de commerce conformément à Premier Ministre
l'article 29 du Décret du 6 mars 1951 relatif à l'exercice
du commerce ou de l'ordre de la corporation, sont
soumises au paiement d'un impôt forfaitaire fixé à : ___________
- 500.000 Francs Congolais pour les grandes
entreprises ;
- 250.000 Francs Congolais pour les moyennes Ordonnance-loi n° 13/009 du 23 février 2013
entreprises; modifiant et complétant certaines dispositions de
- 30.000 Francs Congolais pour les entreprises de l’ordonnance-loi n° 90-046 du 8 août 1990 portant
petite taille. réglementation du Petit commerce
L'imposition forfaitaire visée au présent paragraphe Le Président de la République,
ne met pas obstacle au pouvoir de recherche et de
recoupement reconnu à l'Administration fiscale. Celle-ci Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n°
peut, le cas échéant, imposer l'entreprise sur la base des 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains
revenus réellement acquis, s'ils doivent donner lieu à un articles de la Constitution de la République Démocratique
impôt supérieur à l'imposition forfaitaire. » du Congo, spécialement en ses articles 129 et 221 ;
Article 2 : Vu la Loi n° 13/007 du 22 janvier 2013 portant
habilitation du Gouvernement ;
L’intitulé du chapitre VIII du Titre IV de l’Ordonnance-
loi n° 69-009 du 10 février 1969 relative aux impôts Revu l’Ordonnance-loi n° 90-046 du 8 août 1990
cédulaires sur les revenus est modifié comme suit : « portant réglementation du Petit commerce ;
Chapitre VIII : Dispositions particulières applicables aux Revu l’Ordonnance-loi n° 002/2012 du 21 septembre
personnes physiques ou morales étrangères. » 2012 modifiant et complétant certaines dispositions de
l’Ordonnance-loi n° 90-046 du 8 août 1990 portant
Article 3 : Règlementation du Petit Commerce ;
Il est ajouté à l’Ordonnance-loi n° 69/009 du 10 Sur proposition du Gouvernement délibérée en
février 1969 relative aux impôts cédulaires sur les Conseil des Ministres,
revenus un article 92 bis libellé comme suit :
« Lorsque les circonstances l’exigent, le Ministre ORDONNE:
ayant les Finances dans ses attributions peut, par voie
d’arrêté, réajuster les montants et le taux de l’impôt Article 1er :
forfaitaire prévus aux articles 84, paragraphe 4, et 92 de L’article 1er de l’Ordonnance-loi n° 90-046 du 8 août
la présente Ordonnance-loi. » 1990 portant réglementation du Petit commerce est
modifié et complété comme suit :
Article 4 :
« Article 1er :
Sont abrogées toutes les dispositions antérieures
contraires à la présente Ordonnance-loi. Par dérogation aux dispositions du Décret du 6 mars
1951 portant institution du registre de commerce,
l’exercice du Petit commerce n’est subordonné qu’à la
détention d’une patente.

113 114
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

Au sens de la présente Loi, il faut entendre par


« patente », une autorisation administrative annuelle
d’exercer le Petit commerce.
Sous réserve des prescriptions reprises ci-dessous,
l’exercice du Petit commerce n’est pas soumis à
l’obligation de tenir l’ensemble des livres du commerce
prévus par le Décret du 31 juillet 1912 relatif aux livres de
commerce. »

Article 2 :
L’article 12 de l’Ordonnance-loi n° 90-046 du 8 août
1990 portant réglementation du Petit commerce est
supprimé.

Article 3 :
Sont abrogées toutes les dispositions antérieures
contraires à la présente Ordonnance-loi.

Article 4 :
La présente Ordonnance-loi entre en vigueur dès sa
publication au Journal Officiel et s’applique à partir du 1er
janvier 2013.
Fait à Kinshasa, le 23 février 2013

Joseph KABILA KABANGE

Augustin MATATA PONYO Mapon


Premier Ministre

___________

115 116
27 février 2013 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial

117 118
Première partie
27 février 2013
53e année Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie – n° spécial
n° spécial

JOURNAL OFFICIEL
de la
République Démocratique du Congo
Cabinet du Président de la République

E-mail : Journalofficiel@hotmail.com
Sites : www.journalofficiel.cd
www.glin.gov
Dépôt légal n° Y 3.038

119 120

Vous aimerez peut-être aussi