Vous êtes sur la page 1sur 21

INSTITUT NATIONALE SUPERIEUR DES ARTS ET DE

L’ACTION CULTURELLE
(INSSAC)

COMPTABILITE
GENERALE

Master Professionnelle 2

Année Scolaire : 2021-2022

Mme KONE SAVANE NAMINATA SY-ENSEIGNANTE-INSAAC


OBJECTIF GENERAL DU COURS : Au terme de ce cours
l’apprenant doit comprendre les notions et les techniques de base de la
comptabilité générale afin de les utiliser dans la gestion des œuvres
artistiques et culturelles.
OBJECTIF SPECIFIQUE 1 : Il s’agit de définir les notions de base
de la comptabilité générale.
OBJECTIF SPECIFIQUE 2 : IL s’agit de lire les écritures
comptables.

PLAN DU COURS
INTRODUCTION
I- Définition de la comptabilité générale
II- Notion d’entreprise
III- Notions d’opération et de flux financier
IV- Analyse comptable des opérations
Evaluation

QUELQUES NOTIONS DE LA COMPTABILITE GENERALE


Mme KONE SAVANE NAMINATA SY-ENSEIGNANTE-INSAAC
3

I- Définition de la comptabilité générale


La comptabilité générale est un système d’organisation financière
permettant de :
- saisir, traiter, classer et organiser les données chiffrées d’une
entreprise.
- établir les états financiers qui reflètent l’image réelle du
patrimoine et de la santé financière de l’entreprise.

II- Notion d’entreprise


1- Définition
Une entreprise est une entité financière, indépendante ou
institutionnelle, créé dans la perspective de fournir des biens et
services à des personnes physiques ou morales, et ce dans le but de
faire du profit.
2- Classification des entreprises
Les entreprises sont classées selon trois éléments
a- Selon la nature juridique ou la provenance des capitaux
Selon la provenance des capitaux il existe trois types d’entreprise à
savoir :
Les entreprises privées : les capitaux proviennent
des particuliers. Ex : la SOLIBRA.
Les entreprises semi-privées : les capitaux
proviennent des particuliers et de l’Etat. Ex : la sotra
Les entreprises publiques : les capitaux
proviennent de l’Etat. Ex : INSAAC.
b- Selon la nature de l’activité
Selon la nature de l’activité il existe aussi trois sortes d’entreprises.

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


4

Les entreprises de production ou industrielles : ces


entreprises achètent la matière première, la transforme en produits
finis ou semi-finis avant de les commercialiser. UNILEVER.
Les entreprises de distribution : elles
commercialisent les marchandises sans aucune transformation. Ex :
SOCOCE.
Les entreprises de prestation de service : elles
prêtent leurs services aux clients. Ex : SOTRA.
c- Selon la taille de l’entreprise
A ce niveau nous avons :
Les grandes entreprises
Les moyennes entreprises
Les petites entreprises
La taille d’une entreprise est définit en fonction de son chiffre
d’affaire et le nombre de son personnel.

3- L’entreprise et son environnement


L’entreprise, dans son fonctionnement est toujours en relation avec
d’autres structures ou entités qui définissent son environnement.

impot
Marchandises,
ETAT
FOURNISSEURS
Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE
5

subventions
Moyen de paiement

travail
marchandise
MENAGES CLIENTS

salaire Moyen de paie

capitaux Moyen de paie


AUTRES
ETABLISSEMEN
STRUCTURES
TS FINANCIERS
Biens, services
interet

III-Notions d’opération et de flux économiques


1- Notion d’opération
a- Définition
L’opération est un acte posé par l’entreprise dans le cadre de ses
activités. Il s’agit notamment des achats et ventes, des retraits et
dépôts à la banque ou des règlements de facture
b- Différents types d’opérations
Il existe deux formes d’opérations :
- Les opérations d’investissement qui consistent à acquérir des
biens durables destinés à être utilisés de façon durable dans les
activités de l’entreprise. Ex : Achat de mobilier de bureau
- Les opérations d’exploitation se réalisent de façon régulière et
répétitive. Ex : achat et vente de marchandise ou le paiement de
salaire ou de facture.
2- Notion de flux économiques
a- Définition

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


6

Le flux est le mouvement des biens, des services, et de tout moyen de


paiement résultant des opérations qu’effectue l’entreprise avec les
tiers ou même au sein de ladite entreprise.
b- Caractéristique des flux
Un flux est caractérisé par éléments essentiels.
- Le point de départ : c’est l’origine du flux on la nomme
RESSOURCE(R). Cette ressource traduit la disponibilité de
l’entreprise.
- Le point d’arrivé : c’est la destination du flux. Elle s’appelle
EMPLOI(E). L’emploi traduit le besoin.
- La nature du flux : c’est l’élément sur lequel porte le flux.
- La valeur du flux : C’est le montant financier de l’élément sur
lequel porte le flux.

Exemple
La compagnie kassou-tri vend des spectacles d’une valeur de
3000000 à orange cote d’ivoire. Représentez les différents flux.

E SPECTACLE R

3
ORANGE CI 3000000 KASSOU-TRI
moyen de paiement

R 3000000 E

c- Classification des flux


Les flux sont classés selon leur nature et leur sens.
- Selon leur nature nous avons :

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


7

Les flux réels concernent les mouvements de biens et


services entre l’entreprise et les tiers ou au sein de l’entreprise. On
parle de flux réel de biens pour les mouvements des biens matériels
physiques (marchandises, matières premières ; produits semi-finis
ou finis) et de flux réel de service pour les mouvements de services
(prestations de transport, assurance, service traiteur).
Les flux financiers concernent les mouvements de
tous les moyens de paiement il s’agit notamment des créance-dette
pour le crédit, de la banque pour le chèque bancaire et de la caisse
pour les espèces ou cash.
Exemple1
La solibra vend de la boisson à son client sococe qui paie en
espèce 3000000de FRCFA.

E flux réel de bien(boisson) R

3 3000000 solibra
sococe
flux financier(caisse)

R 3000000 E

Exemple 2
La compagnie moayé fait une prestation d’une valeur de 2000000
de frs à ORANGE CI qui paie à crédit. Présentez les différents
flux.

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


8

E flux Réel de service ( prestation) R

M0AYE
3 2000000 ORANGE CI
FLUX FINANCIER(CREANCE DETTE)

R 2000000 E

Exemple 3
La compagnie kassou-tri achète un bâtiment neuf d’une valeur de
80 000 000 chez la sicogi et paie de la façon suivante :
- la première moitié payée à crédit
- la seconde moitié par chèque bancaire.
- Présentez les différents flux.

E flux Réel de bien (bâtiment) R

3
KASSOU-TRI
80000000
Flux financier(créance-dette 40M ;banque40M) SICOGI

R 80000000 E

- Selon leur sens


Nous avons les flux externes et les flux internes.
Les flux externes résultent des opérations entre
l’entreprise et d’autres agents économiques.

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


9

Les flux internes sont les mouvements de biens,


service ou de tous les moyens de paiement au sein d’une même
entreprise.
Exemple
Transfert des costumes de la salle d’entrainement vers la salle de
spectacle de Dumalé.

SALLE DE SPECTACLE DUMALE SALLE D’ENTRAINEMENT

III- Analyse comptable des opérations


Analyser une opération consiste à séparer les ressources des
emplois et les emplois des ressources.
Exercice 1
UNILEVER achète des matières premières d’un montant de
3000000 de FCFA chez son fournisseur et paye de la façon
suivante :
Premier tiers à crédit le second par chèque bancaire et le reste en
espèce.
Représentez les différents flux et faites l’analyse comptable des
opérations.

E flux Réel de bien (matière première) R

3
UNILEVER
3000000
Flux financier(créance-dette 1M;bq1M; caisse1M) FOURNISSEUR

R 3000000 E

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


10

Analyse comptable des opérations


-chez UNILEVER
R1= Caisse = 1000000
R2= Banque = 1000000
R3= Dette = 1000000
E= Matière première = 3000000
- Chez le fournisseur
R= Matière première = 3000000
E1= Caisse = 1000000
E2= Banque = 1000000
E3= Créance = 1000000
L’analyse comptable des opérations peut être présentée dans un
tableau emploi- ressource qui se présente de la manière suivante :
DAT LIBELL EMPLO MONTAN RESSOURC MONTAN
E E I T E T

TOTAL ---------- ---------------

Exercice
Durant le mois de janvier 2018 La compagnie de danse ayoka a
effectué les opérations suivantes :
- le 03/01/18 : achat à crédit d’un bâtiment neuf, montant
30.000.000 ;
- le 05/01/18 : achat d’instruments de musique à 5.000.000 par
virement bancaire ;
- le 10/01/18 : prestation de la danse abron au palais de la culture
à 4.000.000 Payé au comptant; cette prestation a couté
3.000.000 ;

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


11

- le 15/01/18 : Règlement en espèce du régisseur et du costumier


200.000
- le 27/01/18 présentation d’un nouveau spectacle à l’insaac a
500.000 payé à crédit Ce spectacle a couté 800.000
- le 30/01/18 Règlement de la facture sodeci en espèce 30.000
DATE LIBELLE EMPLOI MONTANT RESSOURCE MONTANT

TOTAL -------------- -------------------

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


12

CHAPITRE I : Le bilan comptable


1- Définition
Le bilan comptable est un tableau qui indique la situation
d’une entreprise à une date donnée qui est en générale la date
de fin d’exercice. C’est un tableau récapitulatif des activités de
l’entreprise qui met en évidence la situation financière de
l’entreprise et son patrimoine. On dira que le bilan est la
photographie de l’entreprise à un moment donné.

2- Les différents types de bilan


Nous avons :
- Le bilan d’ouverture : un bilan d’ouverture ou bilan initial est
établi en début d’un exercice comptable c’est-à-dire le 01/01/
de chaque année.
- Le bilan de clôture : le bilan de clôture final est établi au 31/12
de chaque année ou à la fin d’un exercice comptable.
- Le bilan de constitution est le bilan qui est établi à la création
ou à la constitution de l’entreprise.

3- La structure du bilan selon le SYSCOHADA


Le bilan est subdivisé en deux parties :
- A gauche l’actif du bilan qui comporte les emplois (les biens)
- A droite le passif du bilan qui comporte les ressources (les
dettes)

Actif Passif
Emplois (biens) Ressources (dettes)

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


13

a- L’actif du bilan
L’actif du bilan est composé de trois grandes masses :
- L’actif immobilisé
- l’actif circulant
- la trésorerie- actif

 L’actif immobilisé
Ce sont les biens durables de l’entreprise. L’actif immobilisé est
composé de charge immobilisé, d’immobilisation incorporelle et
d’immobilisation corporelle.
 L’actif circulant
Cette masse de l’actif est composé d’éléments qui assurent le cycle
d’exploitation de l’entreprise. Il s’agit des stocks de marchandise ou
de matières premières et des créances.
 La trésorerie –actif
C’est l’ensemble des disponibilités de l’entreprise. Il s’agit de :
- les valeurs mobilières (titre de placement)
- valeurs à encaisser
- les avoirs en banque
- les avoirs en caisse

b- Le passif du bilan
Le passif se subdivise en quatre grandes masses :
- Les capitaux propres et ressources assimilées
C’est l’ensemble des fonds propres de l’entreprise. Il s’agit
Du capital

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


14

Des réserves
Du report à nouveau
Résultat net
Les subventions etc……
- Les dettes financières et ressources assimilées
Elles représentent le financement extérieur de l’entreprise, c’est-à-
dire les engagements à long terme. Ce sont :
Les emprunts et dettes assimilés
Dettes de crédit-bail et contrats assimilés
Les provisions
- le passif circulant
Il représente les dettes à court terme et est aussi appelé passif à
court terme. Il est composé de plusieurs comptes tel que
Fournisseur d’investissement
Fournisseur d’exploitation
Dettes sociales et fiscales etc…….
- la trésorerie-passif
Ce sont les engagements pris auprès des établissements financiers et
qui doivent se dénouer dans un bref délai. Les comptes qui
matérialisent cette masse sont :
Découvert bancaire
Escompte crédit ordinaire
Soldes créditeurs de banque…

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


15

4- Présentation du bilan SYSCOHADA


L’article 29 du droit comptable OHADA précise que le bilan décrit
séparément les éléments de l’actif et les éléments du passif
constituant le patrimoine de l’entreprise.
Actif Bilan au …. /…../…. Passif
Actif immobilisé Ressources durables
-charges immobilisées -capitaux propres et
-immobilisation incorporelles ressources assimilées
-immobilisations corporelles -dettes financières et
-immobilisations financières ressources assimilées

Actif circulant Passif circulant


-stocks -dettes circulantes
-créances
Trésorerie –Actif Trésorerie-Passif
-avoirs en banque -découvert bancaire
-avoirs en caisse -escompte crédit ordinaire

Remarque
Il faut retenir que le total général du bilan est toujours celui de l’actif.
Notons que le résultat net vient équilibrer le montant actif et le
montant passif. Pour le déterminer, cela nécessite la connaissance de
trois éléments qui sont les suivants :
-Le montant de la valeur des actifs (ensemble du patrimoine) en fin
d’exercice.
-Le montant de la valeur des dettes à la même période.
-Le montant du capital.
Il peut être positif (bénéfice) ou négatif (perte).

 Cas de bénéfice

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


16

Lorsque le total actif est supérieur au total des dettes et du capital,


alors le bénéfice se calcule de la manière suivante : bénéfice = Actif –
(Capital +Dettes)

 Cas de perte
Lorsque le total actif est inférieur au total des dettes et du capital,
alors la perte se calcule suivante : perte =Actif – (Capital +Dettes)
Exercice : 1
L’entreprise Meya vous communique les informations comptables suivantes :
-Pour la création de son entreprise à la date du 01/01/2011, les associés ont
apporté la somme de 1000000 de francs cfa et ont contracté un prêt bancaire de
3000000 francs cfa.
Ces sommes ont permis d’acheter :
-Un bâtiment d’une valeur de 8000000 de francs cfa
-Du matériels et outillages d’une valeur de 1000000 de francs cfa
-Mobilier de bureau d’une valeur de 500000 de francs cfa
-Matériel de transport d’une valeur de 1500000 de francs cfa
-Des marchandises d’une valeur de 900000 de francs cfa
-Le reste de l’argent est déposé en banque 1000000 de francs cfa et à la caisse
100000 de francs cfa
Travail à faire
1) Analyse comptable de l’opération
2) Etablir le bilan d’ouverture

Exercice : 2
L’entreprise Ariel vous communique les informations comptables
suivantes :
01/01/2015 pour créer l’entreprise, les associés apportent 10000000. Ils ont en
outre obtenu un prêt bancaire 5000000.
Grâce à ces sommes, ils achètent un bâtiment 8000000, du matériel ou outillage
de 1000000, du mobilier de bureau 1500000, du matériel de transport 2500000,
des marchandises 900000.Le reste est déposé en banque 1000000 et en caisse
100000.

Travail à faire
1) Analyse comptable de l’opération

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


17

2) Etablir le bilan d’ouverture

Suite de l’exercice : bilan avec bénéfice


Durant le mois de janvier 2015, l’entreprise Ariel effectue les
opérations suivantes :
1- Achat de marchandises à crédit 1850000
2- Vente de marchandises à crédit 500000 (ces marchandises avaient
été achetées 350000)
3- Achat d’un fauteuil en espèces 25000
4- Vente de marchandises contre chèque 600000 (ces marchandises
avaient été achetées à 700000)
5- Retrait de la banque pour alimenter la caisse 325000
6- Règlement en espèces des factures CIE /SODECI
7- Vente de marchandises contre chèque 1000000 (ces marchandises
ont été achetées à 600000)

Travail à faire
1- Analyse des opérations du mois de janvier 2015
2- Etablir le bilan au 31/Janvier/2015

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


18

Suite de l’exercice 2 : bilan avec perte


Les opérations du mois de février 2015 de l’entreprise Ariel sont :
1- Acquisition d’un terrain par chèque 1000000
2- Vente de marchandises 250000 contre espèces (ces Marchandises
ont coûté 750000)
3- Vente d’une construction contre chèque 1800000
4- Achat de marchandises par chèque : 125000
5- Réparation d’un véhicule504 en espèces 45000
6- Ouverture de compte postal : 500000 par chèque bancaire
7- Destruction d’un mobilier de bureau 650000

Travail à faire
1-Analyser les opérations
2-Etablir le bilan au 28/02/201

Exercice 3
L’entreprise LE BON CHOIX établit son bilan à la fin l’exercice
comptable de l’année 2005.
Le capital apporté par le propriétaire à la création de l’entreprise est
de 2500000 et a été augmenté au cours de l’exercice par un apport de
1500000.
L’inventaire au 31/12/2005 donne les renseignements suivants :
-Matériels 2000000
-Marchandises en magasins 1750000
-Créance sur clients 1250000
-Espèces en caisse 900000
-Dette envers le fournisseur de marchandises 1100000

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


19

-Crédit de trésorerie obtenu 400000


Travail à faire
1) Etablir le bilan au 31/12/200

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


20

CHAPITRE II : LE COMPTE


1- Définition
Un compte est un tableau à deux colonnes de somme dont l’une
réservée aux emplois et l’autre aux ressources. Par convention le
côté gauche traduit les emplois est appelé débit, le côté droit les
ressources appelé crédit.
2- Les différents tracés de compte
Il existe quatre tracés de compte
a- Le tracé à colonne séparée

  Débit     Crédit  
Dates Libellés Montant Dates Libellés Montant
           
           
           

b- Le tracé à colonne mariée ou jumelée

Dates Libellés Montant


    Débit Crédit
       
       
       

c- Le tracée à colonne mariée avec solde

Dates Libellés Montant   Soldes  


    Débit Crédit Débiteur Créditeur
           
           
           

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE


21

d- Le compte schématique ou le compte en T

D Nom de compte C
 
 
 
 

3- les terminologies
a- Imputation
Imputer un compte, c’est inscrire un montant à son débit ou à son
crédit
b- Débiter un compte
C’est soustraire ou retirer une somme d’argent sur un compte
c- Créditer un compte
c’est apporter ou ajouter une somme d’argent sur ce compte
d- Solde
Le solde désigne la situation d’un compte. Ce solde peut être positif
(créditeur) ou négatif (débiteur)

e- Solder un compte
Solder un compte veut dire fermer un compte pour ramener son
solde à zéro(0). On dit que le solde est nul.

Mme KONE NAMINATA SY-COURS DE COMPTABILITE GENERALE

Vous aimerez peut-être aussi