Vous êtes sur la page 1sur 2

INTRODUCTION

Shmuel Trigano

In Press | « Pardès »

2001/2 N° 31 | pages 7 à 7
ISSN 0295-5652
ISBN 2912404673
DOI 10.3917/parde.031.0007
Article disponible en ligne à l'adresse :
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
https://www.cairn.info/revue-pardes-2001-2-page-7.htm
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour In Press.


© In Press. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les
limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la
licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie,
sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de
© In Press | Téléchargé le 27/01/2022 sur www.cairn.info (IP: 196.228.12.56)

© In Press | Téléchargé le 27/01/2022 sur www.cairn.info (IP: 196.228.12.56)


l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage
dans une base de données est également interdit.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Parde?s 31:Pardès 31 26/06/12 13:02 Page 7

Introduction

L’IDÉE DE CRÉATION

L’idée de création est le roc du monothéisme. Tout son édifice intel-


lectuel repose ainsi sur un fondement que la raison philosophique et
scientifique a du mal à accepter, quoique certaines « gnoses » en vogue
dans des milieux scientifiques ne l’écarteraient pas par principe. On pense
notamment, à ce propos, à la théorie du « big bang ». Dans le mono-
théisme radical qu’est le judaïsme, l’idée de création souligne la sépa-
ration qui « lie » le créateur et l’homme.
Ce recueil de textes l’examine sous toutes ses coutures, autant dans
la perspective philosophique que kabbalistique et est tout tendue par la
question de savoir comment on peut aujourd’hui la comprendre dans la
perspective de la philosophie, de la science, de la religion.
On sait qu’aux États-Unis s’est développée une longue controverse
sur le « créationisme », un courant fondamentaliste qui vise à récuser les
versions scientifiques de l’origine des choses et à imposer dans l’ensei-
gnement public une théorie de la création de son cru. La transmission
d’une telle idée peut aussi s’avérer problématique dans l’enseignement
© In Press | Téléchargé le 27/01/2022 sur www.cairn.info (IP: 196.228.12.56)

© In Press | Téléchargé le 27/01/2022 sur www.cairn.info (IP: 196.228.12.56)


du judaïsme. N’y aurait-il pas d’autres voies d’interprétation du récit de
la création du livre de la Genèse ? D’autres considérations possibles de
l’idée de création ? Ce sont ces voies qu’ouvre Pardès, en sondant les
ressources de la pensée traditionnelle et contemporaine.

S.T.

PARDÈS N° 31/2001

Vous aimerez peut-être aussi