Vous êtes sur la page 1sur 12

Unité 4

Interpellation / arrestation et
notification des droits aux
personnes placées en garde à vue

Comunicación en lengua francesa II 1


1.- La garde-à-vue en droit français

A) CARACTÉRISTIQUES

 Mesure privative de liberté d’une durée strictement limitée sous le contrôle permanent de

l’autorité judiciaire et dont le Procureur de la république doit être avisé immédiatement (celui-

ci pourra aussi visiter les locaux chaque fois qu’il estime nécessaire et au moins une fois par

an).
COMMETTRE
 Statut d’une personne suspectée de TENTER DE COMMETRE une infraction punie d’une

peine d’emprisonnement.

 Décision prise uniquement par un OFFICIER DE POLICE JUDICIAIRE (OPJ) pour les nécessités

d’une enquête judiciaire.

 La garde-à-vue peut se tenir dans les locaux soit de la PN que de la Gendarmerie.

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 2


1.- La garde-à-vue en droit français

B) QUI PEUT ÊTRE PLACÉ EN GARDE-À-VUE ?

1.MAJEURS : toute personne s’il existe des indices graves et concordants laissant présumer
qu’elle ait commis ou tenté de commettre un crime ou un délit.

TÉMOIN : personne à l’encontre de laquelle « il n’existe aucun indice faisant présumer qu’elle
a commis ou tenté de commettre une infraction ». Il ne peut donc pas être retenu que le temps
strictement nécessaire à son audition.

Agents diplomatiques

Consuls (et leur familles)


 Elle est impossible pour : Membres d’organisations internationales

Président de la république
flagrant délit
Parlementaires, sauf si
le Parlement vote la levée de l'immunité

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 3


1.- La garde-à-vue en droit français

B) QUI PEUT ÊTRE PLACÉ EN GARDE-À-VUE ?

2. MINEURS

- 0 - 10 ANS : aucune mesure de garde-à-vue ou de rétention.

- 10 – 13 ANS : le mineur ne peut pas être placé en garde-à-vue mais il peut être mis en

retenue au commissariat pour les nécessités de l’enquête.

 12 heures (renouvelables après autorisation d’un magistrat et sous son contrôle en


crime
cas de puni de + 5 ans d’emprisonnement).
délit

 Existence des indices graves et concordants laissant présumer qu’il a commis ou

tenté de commettre une infraction.

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 4


1.- La garde-à-vue en droit français

B) QUI PEUT ÊTRE PLACÉ EN GARDE-À-VUE ?

2. MINEURS

- 13 - 16 ANS : peut être mis en garde-à-vue :

 24 heures (renouvelables 24 heures en cas d’infraction punie d’une peine

d’emprisonnement de 5 ans ou plus).

procureur
 Doit obligatoirement être présenté préalablement au
juge d’instruction

- 16 – 18 ANS : s’appliquent les mêmes règles que pour les adultes sauf qu’ils ne peuvent

pas sortir sans un membre de sa famille majeur.

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 5


1.- La garde-à-vue en droit français

C) DURÉE DE LA GARDE-À-VUE

1. PRINCIPE : 24 heures renouvelables 24 heures (soit 48 heures maximum) sur


procureur
autorisation écrite du lorsque
juge d’instruction (suivant le cas)
l’infraction est punie d’au moins 1 an d’emprisonnement.

- 2. EXCEPTION : pourra être de 4 jours dans les délits et les crimes suivants :
Vol en bande organisée
Séquestration
a) Banditisme et proxénétisme
Association de malfaiteurs
b) Trafic de stupéfiants Extorsion de fonds aggravée
Proxénétisme aggravé / en bande organisée
Et jusqu’à 6 jours pour terrorisme (quand la menace est actuelle et avérée.)

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 6


1.- La garde-à-vue en droit français

D) DROITS DU GARDÉ-À-VUE

1. NOTIFICATION DE L’INFRACTION ET DROIT AU SILENCE


La personne doit être immédiatement informée de ses droits sauf si elle n’est pas en mesure
de comprendre ( p.ex. en état d’ivresse ) ; dans ce cas-là, l’information lui pourra être fournie
après.

Ses droits
Connaître La nature de l’infraction enquêtée
La suite de la procédure auprès du procureur de la République (en cas de mise en liberté)

Ne pas répondre aux questions que lui seront posées par les enquêteurs.

Un interprète en langue des signes


Elle doit être assistée par si elle :
quelqu’un capable de communiquer
a) Est atteinte de surdité (malentendante)

b) Ne sait ni lire ni écrire


Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 7
1.- La garde-à-vue en droit français

D) DROITS DU GARDÉ-À-VUE

2. FAIRE PRÉVENIR QUELQU’UN


Le gardé-à-vue a le droit de prévenir par téléphone :

 La personne avec laquelle il vit habituellement


 Un de ses parents en ligne directe ou collatérale
 Le tuteur / curateur
 L’employeur

Dans un délai de 3 heures dès son placement en garde-à-vue.

Si l’Officier de Police Judiciaire estime (en raison des nécessités de l’enquête) de ne pas faire
droit à cette demande, il doit informer sans délai le procureur de la République, qui décide et
autorise ou pas.

Au Consulat dans le cas des étrangers.

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 8


1.- La garde-à-vue en droit français

D) DROITS DU GARDÉ-À-VUE

3. L’ÉXAMEN MÉDICAL
Le gardé-à-vue peut se faire examiner à tout moment par un médecin.

Il est obligatoire pour les mineurs de 16 ans.

l’un des membres de sa famille


Cet examen peut être aussi demandé par le procureur de la République
l’OPJ

En fonction de l’état de santé de la personne, le médecin doit donner son accord même pour
le renouvellement de la garde-à-vue.

frappé
Le gardé-à-vue ne peut pas être  injurié .
 humilié
Dans ce cas-là, il ne doit pas répondre aux coup et aux insultes : il devra porter plainte.

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 9


1.- La garde-à-vue en droit français

D) DROITS DU GARDÉ-À-VUE

4. ENTRETIEN AVEC UN AVOCAT

1) Dès la première heure


 Situation normale : 2) À l’issue de la 20ème heure
3) À la 36ème heure (en cas de prolongation)

Proxénétisme
Extorsion de fonds aggravée
 Dans les cas de Association de malfaiteurs le premier entretien se porte aux 36 heures
Vol en bande organisée
Destruction

Terrorisme
 Dans le cas de le premier entretien se porte aux 72 heures
Trafic de stupéfiants

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 10


1.- La garde-à-vue en droit français

D) DROITS DU GARDÉ-À-VUE

4. ENTRETIEN AVEC UN AVOCAT

Durée : 30 minutes
Dans de conditions assurant la confidentialité
Caractéristiques :
Informé de la nature et date présumé de l’infraction enquêtée
À l’issue, l’avocat peut faire des observations écrites (jointes à la procédure)

la personne n’est pas en mesure de désigner avocat


 Si elle peut demander qu’il lui
l’avocat choisi ne peut pas être contacté
en soit commis un d’office par le Bâtonnier de l’ordre des avocats.

 À l’issue de la garde-à-vue, c’est le Procureur de la République qui décide :

a) La mise en liberté

b) La mise en examen de la personne interrogée.

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 11


2.- Notification des droits de
personnes placées en garde à vue

Unité 4 – Interpellation/arrestation et notification des droits de personnes placées en garde à vue 12

Vous aimerez peut-être aussi