Vous êtes sur la page 1sur 48

N° d’ordre : 02/DSTU/2016

MEMOIRE

Présenté

L’UNIVERSITE ABOU BEKR BELKAID-TLEMCEN


FACULTE DES SCIENCES DE LA NATURE ET DE LA VIE ET SCIENCES DE LA
TERRE ET DE L’UNIVERS
DEPARTEMENT DES SCIENCES DE LA TERRE ET DE L’UNIVERS

Pour obtenir

LE DIPLÔME DE MASTER PROFESSIONNEL

Spécialité

Géo-Ressources

par

Youcef EL BAH

ETUDE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE D’UNE CARRIERE DE


GRANULATS -CAS DE LA NOUVELLE CARRIERE ISSAADI-
(WILAYA DE NAAMA)

Soutenu le 29 juin 2016 devant les membres du jury :

Mustapha Kamel TALEB, MA (A), Univ. Tlemcen Président


Choukri SOULIMANE , MA (A), Univ. Tlemcen Encadreur
Mustapha BENADLA, MA (A), Univ. Tlemcen Examinateur
Hassina LOUHA, MA (A), Univ. Tlemcen Examinateur
Nassim HELLILFI, Ingénieur, Univ. Tlemcen Invité
TABLE DES MATIERES

LEGENDE ET PRIVATIONS..................................................................................... 01
AVANT-PROPOS ......................................................................................................... 02
RESUME ...................................................................................................................... 03
ABSTRACT ................................................................................................................... 04

Première Partie : INTRODUCTION

I. OBJECTIFS ............................................................................................................... 05

II. MEHODOLOGIE .................................................................................................... 05

A. Sur le terrain ................................................................................................... 05


B. Au laboratoire ................................................................................................. 05

III. CADRE GEOGRAPHIQUE ................................................................................. 05

A. Situation générale de l'Atlas saharien occidental ........................................ 05


B. Situation générale du secteur d’étude (Djebel Antar) ................................. 06

IV. CADRE GEOLOGIQUE ....................................................................................... 07

A. Aperçu structural de l'Atlas saharien occidental ........................................ 07


B. Aperçu structural de Djebel Antar ............................................................... 09
C. Aperçu stratigraphique de l’Atlas Saharien ................................................ 09
1. Le Mésozoïque ......................................................................................... 09
1.1 Le Trias ............................................................................................ 09
1.2 Le Jurassique ..................................................................................... 09
1.3 Le Crétacé.......................................................................................... 10
2. Le Cénozoïque ......................................................................................... 10
2.1. Le Tertiaire ....................................................................................... 10
2.2. Le Quaternaire .................................................................................. 10
D. Aperçu stratigraphique de Djebel Antar...................................................... 10

Deuxième Partie : SECTEUR D’ETUDE

I. INTRODUCTION ..................................................................................................... 12

II. ETUDE LITHOLOGIQUE DE LA CARRIERE ................................................ 12

A. Situation géographique de la carrière ........................................................ 12


B. Géologie de gisement .................................................................................... 14
C. Structure de gisement de la carrière SNC ISSAADI (nouvelle) .............. 14
D. Etude pétrographique .................................................................................. 14
1. Gradin 1.................................................................................................... 15
2. Gradin 2.................................................................................................... 18
3. Gradin 3.................................................................................................... 13
III. ANALYSE PHYSICO-MECANIQUE DES CALCAIRES DOLOMITIQUE
DE SNC ISSAADI (NOUVELLE) ............................................................................... 22

A. Interprétation des analyses.......................................................................... 22


1. Les caractéristiques physiques du granulat .............................................. 22
1.1. Classes granulaires ........................................................................... 22
1.2. propreté ............................................................................................ 23
2. Les caractéristiques mécaniques du granulat .......................................... 23
2.1. Essai Los Angeles ............................................................................ 23
2.2. Resistance à l’usure (Essai Micro-Déval) ....................................... 23

B. Conclusion ..................................................................................................... 24
Troisième Partie : CALCUL DES RESERVES

I. INTRODUCTION ..................................................................................................... 25

II. ESTIMATION DES RESERVES GEOLOGIQUES DES SITES D’ETUDE ... 25

A. Méthode de calcul de réserve géologique .................................................. 25


1. Calcule de réserve géologique de La carrière SNC ISSAADI (nouvelle) 25

III. ESTIMATION DES RESERVES EXPLOITABLES DES SITES D’ETUDE . 28


A. Méthode de calcul de réserve exploitable ................................................... 28
1. Calcule de réserve exploitable de La carrière SNC ISSAADI (nouvelle) 28

CONCLUSION GENERALE ...................................................................................... 30

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES.................................................................... 31
LISTE DES FIGURES ................................................................................................. 33
LISTE DES TABLEAUX ............................................................................................. 34
DEDICACE

Je de dédie ce travail

A mes chers parents qui m’ont fourni un soutien et une confiance sans faille, et de ce
fait je ne saurais leur exprimer mon gratitude que par des mots, que Dieu les protège et les
garde.

A qui par sa présence et son courage dans tous les moments même les plus difficiles
,me donné l’espoir et me permis d’être toujours dans le droit chemin, mon cher père. «
Mohammed».

A la prunelle de mes yeux et la pureté de l’âme, à l’ange qui représente les nobles
sentiments et la bonne éducation, à ma très chère mère « Halima ».

A mes frères Ahmed, Toufik, Zakaria, Abdelhadi ainsi que mes amis, Tarek, Lilya ,
Kouki, Kouka, Hakim, Bachir, Ahmed, Ameur, Amine, Ali , Mohammed, Ismail, Abbes,
Sofiane.

ELBAH Youcef.
LEGENDE ET PRIVATIONS

1
AVANT-PROPOS
AVANT-PROPOS

En cette heureuse occasion qu’est la soutenance de mon mémoire de fin d’étude


Louange à Dieu clément et miséricordieux le Tout Puissant pour tous ses bienfaits.
En premier lieu, mes vifs et sincères remerciements s’dressent à mon encadreur
Monsieur Choukri SOULIMANE, pour avoir accepté de m’encadrer, sa disponibilité et
son aide précieuse et éclairante m’ont été d’un grand apport pour l’achèvement de ce
travail.
.
Je tiens également à témoigner ma reconnaissance aux membres du jury qui ont
accepté de juger ce travail et qui m’ont apporté leurs critiques et conseils : Monsieur
Kamel Mustapha TALEB, Monsieur Mustapha BENADLA et Madame Hassina
LOUHA.

Je tiens à exprimer toute ma reconnaissance à Monsieur Nassim HELLILFI,


Ingénieur à l’entreprise ISSAADI, pour sa gentillesse et son accueil chaleureux.
Mes remerciements à tous mes professeurs du Département STU ou j’ai passé mes 05
années d’étude.
Je tiens à exprimer ma gratitude à Monsieur Abbas MAROK, Professeur à
l’Université Abou Bekr Belkaïd- Tlemcen, je le remercie de sa confiance, de son soutient et
de sa disponibilité à mon égard. Je me rappellerai avec bonheur nos innombrables
discussions scientifiques.

2
RESUME
RESUME

Dans ce travail, nous avons essayé L’analyse de propreté des


à travers une étude lithologique et granulats montre que ces dernières sont
physico-mécanique des gradins de la propres et varie entre 0,8% à 5%, d’une
part. D'autre part l'étude des analyses
carrière de SNC ISSAADI (nouvelle) de
physico-mécanique a montré que les
préciser des informations sur la qualité de calcaires dolomitiques obéissent à la
ces granulats. Ainsi les principaux norme exigée pour les différentes
résultats obtenus seront ici brièvement utilisations.
résumer.
En fin, la quantification des
L'étude lithologique des trois réserves géologiques et exploitables de la
gradins montre que cette carrière est carrière nous a permis de constaté que le
constituée par des calcaires dolomitiques volume total de la roche constituant le
en bancs décimétriques à métriques. gisement de la carrière est estimé à 16
Généralement Les bancs sont limités au 076 903 m3 pour les réserves géologique
sommet par un placage calcique et 186 007m3 pour les réserves
ferrugineux et admettant des géodes de exploitable.
calcite.

Mots-clés : SNC ISSAADI (nouvelle), lithologie, calcaire dolomitique, physico-


mécanique, réserves exploitable, réserves géologiques.

3
ABSTRACT
ABSTRACT

In this work, we tried through a The aggregates cleanliness


lithological study and physico- analysis shows that they are clean and
mechanical stepping career SNC varies between 0.8% to 5%, on the one
ISSAADI (new) to specifying hand. On the other hand the study of the
information on the quality of these physical-mechanic analyzes showed that
aggregates. Thus the main results will be dolomitic limestone obey to the standard
summarized here briefly. required for different uses.
The lithological study of the three In the end, the quantification of
stepping shows that this career is geological and recoverable reserves of
composed of dolomitic limestone in career helped us to found that the total
metric to decimetric benches. These are volume of the rock up of the career field
generally limited to the top by a calcium is estimated at 16,076,903 m3 for
veneer and admitting ferruginous calcite geological reserves and 186 007 m3 for
geodes. the recoverable reserves

Keywords : SNC ISSAADI (new), lithology, dolomitic limestone, physical-mechanic,


recoverable reserves, geological reserves.

4
Premiere partie : INTRODUCTION
Première Partie
INTRODUCTION

I. OBJECTIFS

La présente étude sera consacrée essentiellement à la description lithologique et


l’évaluation les réserves géologiques de la carrière de granulats de SNC
ISSAADI(nouvelle) , les démarches entrepris sur ce site consistent à :
 Etablir en détail des levées de coupe pour chaque gradin ;
 Etudier les paramètres physico-mécaniques qui contrôlent la qualité des granulats,
 Calculer les réserves géologiques de la carrière de SNC ISSAADI (nouvelle) ;
 Estimer les réserves exploitables dans cette carrière.

II. MEHODOLOGIE

A. Sur le terrain
Des coupes lithologiques ont été levées pour chaque gradin avec des observations
parfois difficiles, à cause des traces laissé par les engins sur la partie superficiel des roches
d’une part et le phénomène de la dolomitisation d’autre part.

B. Au laboratoire
Les observations de terrain ont été complétées au laboratoire par l’interprétation des
données physico-mécaniques des granulats exploités dans cette carrière, d'une part et
l'estimation des réserves géologiques et exploitable d'autre part.

III. CADRE GEOGRAPHIQUE

A. Situation générale de l'Atlas Saharien occidental

Faisant partie de la grande barrière orographique de l'Atlas saharien (s. s.), les
Monts des Ksour (Atlas Saharien occidental) sont situés à environ 400Km au Sud d'Oran.
Ils sont limités au Nord par les Hautes-Plaines oranaises, au Sud par la plate-forme
saharienne, à l'Ouest par le Haut Atlas marocain et à l'Est par les Monts des Amours (Fig.
1).

5
Les Monts des Ksour sont caractérisés par des reliefs élevés avec certains sommets
qui dépassent 2000m. Parmi ces reliefs nous citerons : Djebel Aïssa (2236m), Djebel M'zi
(2145m), Mir El Djebel (2109m), Djebel Mekther (2020m).

Fig. 1: Situation générale de l’Atlas Saharien occidental (Monts des Ksour)


(d'après M. Benest, 1985), modifiée.

B. Situation générale du secteur d’étude (Djebel Antar)

Djebel Antar domine la ville de Mécheria vers le Nord-Ouest. Il s’étend sur environ
34Km et son point culminant est à 1721m. C’est une structure étroite, en forme de
croissant à concavité tournée vers le Nord-Ouest. Il s'agit d’une structure anticlinale dont
l'axe est orienté du Nord au Sud-Ouest (Fig. 2).

6
Fig.2 : situation géographique de Djebel Antar ( HARBI ABDELLAH Géomètre expert
foncier expert judiciaire)

IV. CADRE GEOLOGIQUE

A. Aperçu structural de l'Atlas Saharien occidental

L'Atlas Saharien est une chaine atlasique et intra-cratonique de direction SW-NE


qui s'étend depuis le Maroc à l'Ouest jusqu'en Tunisie à l'Est et qui est déposé entre deux
domaines stables :
 Le domaine des Hauts Plains oranais, au Nord.
 Le domaine Saharien, au Sud.
Les Monts des Ksour sont le résultat de plusieurs phases tectoniques qui ont
commencé probablement au Permo-Trias, selon un contexte distensif ou se dessinent des
horsts et des grabens. Cette chaine est limitée par deux accidents directionnels (Fig. 3):
- Accident nord-atlasique : employé pour la première fois par LAFFITTE (1939),
c’est la limite entre l'Atlas Saharien occidental et les Hauts Plaines oranaises. Cet accident

7
est considéré comme l'axe tectonique de la chaîne de part et d'autre duquel les structures
sont à vergence opposée. Ainsi, il a joué un rôle paléogéographique dès le Trias, séparant
des zones différentes et influençant leur sédimentation et leur comportement
géodynamique (subsidence) lors de l’extension et du remplissage du bassin, puis il a dû
jouer un rôle de niveau de décollement lors des épisodes de serrage et de raccourcissement
de ce même bassin.
- Accidents sud-atlasique : Cette ligne presque continue depuis Agadir au Maroc
jusqu’à Gades en Tunisie, joue le rôle principale dans la limite entre le domaine alpin et la
plate-forme saharienne. Elle correspond à une série de flexure atténuées aux extrémités et
se terminent le plus souvent dans des périclinaux.

Fig.3 : Carte structural de l'Atlas saharien occidental (MEKAHLI, 1998)

8
B. Aperçu structural de Djebel Antar

Il s’agit d’un anticlinal qui s’étend sur environ de 34 Km dont la terminaison péri-
anticlinale septentrionale prend une direction Nord-Sud et la terminaison péri-anticlinale
méridionale en Est-Ouest (N85°E).Il correspond à un anticlinal affecté d’une faille inverse
décrochée, son flanc NW est très fracturé et montre une série renversée incomplète. Sur le
flanc SE, sous les dolomies massives du Dogger affleure une série épaisse de 300 m
environ (la série complète).C’est le flanc oriental qui chevauche le flanc accidentel.

C. Aperçu stratigraphique de l’Atlas Saharien

D’après les travaux géologiques de BASSOULLET (1973) ; DOUIHASNI(1976) ;


KAZITANI (1986) ; AIT OUALI (1991) et MEKAHLI (1995), la série sédimentaire
naturelle de l’Atlas Saharien occidental présente dans l’ordre ascendant, la succession
lithostratigraphique suivante :

1. Le Mésozoïque

Il est représenté par ces trois systèmes :

1.1.Le Trias
Il correspond aux terrains les plus anciens dans la région, occupant le cœur des
anticlinaux, il affleure à la faveur des diapirs. Il est représenté par des argiles versicolores
gypso-salines et des roches volcaniques de couleur verte (basaltes) à texture ophitique. Les
principaux affleurements sont observés généralement en extrusion le long des failles,
favorisant ainsi sa remonté au niveau des anticlinaux. Volcanisme tholéitique du Trias
supérieur.
1.2. Le Jurassique
Les dépôts jurassiques sont représentés essentiellement carbonatés devenant
détritiques vers le Jurassique moyen. Il comprend de bas en haut :

- Le Jurassique inférieur (Lias) : il début généralement par des faciès carbonatés à la base
(des dolomies, suivies par des calcaires). Ces carbonates deviennent de plus en plus
marneux vers le sommet.

- Le Jurassique moyen et supérieur : ces intervalles du temps présente un faciès détritique,


formé essentiellement d’une série argilo-gréseuse avec quelques niveaux carbonatés en
intercalation surtout dans la partie inférieure «Formation de Djara et Aïssa». Cette série

9
suggère une installation d’un complexe deltaïque (delta des Ksour), à partir du Bathonien-
Callovien.

1.3. Le Crétacé
Il est constitué d’un ensemble silico-clastique à la base devenant carbonaté vers le
sommet. De bas en haut, nous relevons la succession suivante :
-Crétacé inférieur : qui correspond à plus de 1000m de dépôts fluviatiles, il est représenté par des
faciès argileux et gréseux, avec des incursions marines. Ces dernières sont courtes,
représentées par des fines passées de calcaires ou de dolomies «Formation de Tiloula et
Tiout».
-Crétacé supérieur : cet intervalle chronologique est constitué de trois types de faciès
(BASSOULLET, 1973). D’abord, un faciès détritiques qui indique la formation de
« Rhelida », surmonté par un faciès lagunaire renfermant une alternance de calcaires,
parfois dolomitiques, de gypse et d’argile « formation de Medaouar ». Ensuite, viennent
des faciès essentiellement carbonatés admettant des niveaux marneux« Formation de
Rhoundjaïa ».

2. Le Cénozoïque

2.1. Le Tertiaire
Il est représenté généralement par des dépôts terrigènes, mal datés et formés
essentiellement par des unités continentales grèso-conglomératiques. Ces dernières
recouvrent localement en discordance les formations terminales du Mésozoïque.

2.2. Le Quaternaire
Ce sont essentiellement des sables représentant des ensembles dunaires (les dunes
d’Ain Sefra).

D. Aperçu stratigraphique de Djebel Antar

D’après les travaux géologiques antérieurs de MEKAHLI (1995) la série


stratigraphique de Djebel Antar se résume comme suite :
 Le jurassique :
Quatre grands formations géologique ont été définies :
 la dolomie de Lias inferieur (dolomie de l'Antar)
 une alternance de calcaire à laminites rubanée d’âge Lias moyen .
 une formation marneuse.

10
 une alternance de calcaire et de Dolomie de Lias supérieur.

Fig.4: Carte géologique de Djebel Antar


(Extrait de la carte Géologique de l’Algérie au 1/500.000, 1952)

11
Deuxième partie : SECTEUR D’ETUDE
Deuxième Partie
SECTEUR D’ETUDE

I. INTRODUCTION

Le présent chapitre est consacré à l’étude des principales caractéristiques


lithologiques à partir d’une description détaillée des coupes levées pour chaque gradin.
Ainsi, l’analyse des données physico-chimiques de la roche a permis d’évaluer la qualité
des calcaires exploitée pour la carrière de SNC ISSAADI.

II. ETUDE LITHOLOGIQUE DE LA CARRIERE

A. Situation géographique de la carrière

La carrière SNC ISSAADI (nouvelle) fait partie du versant Est du Djebel Antar.
Elle est située à quatre (04) Km au N-NO de la ville de Mécheria. La superficie de notre
carrière est estimée par 29hectares. Cette zone objet de la présente étude à pour
coordonnées UTM (Tabl. 1) :

Points X Y
1 749400 3 713 100
2 749400 3 712 700
3 749200 3 712 700
4 749200 3 712 400
5 748800 3 712 400
6 748800 3 712 800
7 748900 3 712 800
8 748900 3 712 900
9 749100 3 712 900
10 749100 3 713 100

Tabl. 1 : Coordonnées UTM de la zone d’étude


(Rapport inédit SNC ISSAADI (nouvelle), 2016)

12
Fig. 5 : Situation géographique de la carrière SNC ISSAADI (nouvelle) ( HARBI
ABDELLAH Géomètre expert foncier expert judiciaire)

Fig. 6 : Image satellitaire de la carrière SNC ISSAADI (nouvelle)

13
B. Géologie de gisement

La formation géologique qui forme le gisement est constituée par des calcaires
dolomitiques en bancs décimétriques à métriques. Ils sont parfois chenalisés et admettant
des « bird-eyes ». Ces carbonates sont rattachés à la formation « Dolomie de l’Antar » et
rapportés à l’Aaléno-Bajocien (MEKAHLI, 1998).

C. Structure de gisement de la carrière SNC ISSAADI (nouvelle)

Le gisement se présente sous forme de bancs de calcaires dolomitiques à cassure


grisâtre à verdâtre, d’un aspect dur et compacte. Ces calcaires dolomitiques forment la
partie inférieure de la formation de « Dolomie de l’Antar ». Cette dernière est attribuée au
Jurassique moyen (Dogger) et plus exactement à l’Aaléno-Bajocien par MEKAHLI
(1998).
Ces bancs de calcaires dolomitiques sont fracturés et disloqués avec un pendage des
couches est de l’ordre de 20°.

Fig. 7 : Vue panoramique de la carrière du granulat SNC ISSAADI (nouvelle).

D. Etude lithologiques

La carrière de la SNC ISSAADI(Nouvelle) comprend de bas en haut la succession


de trois gradins :

14
1. Gradin 1 (Hauteur = 15m)

Fig. 8 : Vue panoramique du premier gradin.

15
Ce gradin est de quinze mètre d’épaisseur et comprend une succession de 29 bancs
décimétriques (0.20 à 0.80m), mal stratifiés. Ce sont des calcaires dolomitiques cristallins,
de couleur grisâtre à verdâtre et à des taches rougeâtres à la cassure et beige à la patine
(Fig. ). Les bancs sont limités au sommet par un placage calcique ferrugineux de couleur
rougeâtre à noirâtre et admettant des géodes de calcite.

Notons aussi que les bancs sont traversés par des fractures subhorizontales et
subverticales, remplies par la calcite cristallisés de couleur blanchâtre (fentes de tension).

16
Fig. 9 : Colonne lithologique de premier gradin.

17
2. Gradin 2 (Hauteur = 10m)

Fig. 10 : Vue panoramique du deuxième gradin.

18
Il s’agit de calcaires dolomitiques cristallins, grisâtre à verdâtre à la cassure. Ce
gradin se présente en vingt bancs massifs, d’épaisseurs décimétriques (0.10 à 0.40m). Par
endroit ces carbonates présentent des structures fenestrales de type « bird-eyes » et des
veinules de calcite.
Les bancs sont fortement diaclasés et limités par un fin placage calcique.

Fig. 11: Colonne lithologique de deuxième gradin.

19
3. Gradin 3 (Hauteur = 18m)

Fig. 12 : Vue panoramique du troisième gradin.

20
Epaisse d’environ dix-huit mètre, ce gradin comporte une succession de soixante
cinq niveaux calcaires dolomitiques cristallins, d’épaisseur centimétrique à métrique. Ces
niveaux carbonatés sont de couleur grisâtre à verdâtre et à tache rougeâtre à la cassure et
présentent un fin placage calcique ferrugineux.

Ces bancs de calcaires sont fracturés et disloqués sous formes des carapaces ou des
blocs séparés.

Fig. 13 : Colonne lithologique de troisième gradin.

21
III. ANALYSE PHYSICO-MECANIQUE DES CALCAIRES DOLOMITIQUE DE
SNC ISSAADI (nouvelle)
Les résultats des analyses physico-mécaniques des granulats de la carrière de SNC
ISSAADI (nouvelle) sont représentés généralement sous formes des tableaux numériques
(Tabl. 2).

DESIGNATION 15/25 8/15 3/8 0/3


Essai de propreté % 0.8 1.4 1.55 5
Los Angeles % 23.84 24.18 24.04 /

Micro Deval Humide % 12.2 12.6 13 /

Densité Absolue % 2.77 2.8 2.81 2.80


Densité Apparente 1.39 1 .44 1.40 1.64

Refus D % 1 1 1 0

Granulométrie Passant à d % 1 0 1 8

D max 20 16 8 5

Équivalent de sable % / / / 61

Tab.2 : présente le résultat des analyses physico-mécaniques.


(Rapport inédit SNC ISSAADI (nouvelle), 2016)

A. Interprétation des analyses


1. Les caractéristiques physiques du granulat

1.1. Classes granulaires

Un granulat est caractérisé par sa classe d/D : d et D étant respectivement la plus


petite et la plus grande dimension des grains. L’intervalle d/D est appelé classe granulaire.
La norme NFP18 101 indique la terminologie des granulats selon leurs dimensions:
 Fines: ≤ 0,08 mm ;
 Sables: d < 1mm et 0.08 < D < 6,3 mm ;
 Gravillons: d ≥ 1mm et D < 31,5 mm ;
 Cailloux: d ≥ 20 mm et D < 80 mm ;
 Graviers: 6,3 mm < D < 80 mm.

22
D’après la norme de classe granulaire des agrégats, nos produits de granulats sont
classés comme suite :

0/3 : Sables - 3/8 : Gravillons - 8/15 : Gravillons - 15/25 : Gravillons.

1.2 Propreté

La propreté des gravillons correspond à la proportion d’éléments inférieurs à 0,5


mm que l’on obtient par lavage sur un tamis de 0,5. En général, une propreté varie entre
0,5 % à 5%).
Notre analyse montre que les granulats sont propre dont la propreté est égal à :
-5 pour le sable
-1,55 pour les gravillons 3/8
-1,4 pour les gravillons 8/15
-0,8 pour les gravillons 15/25

2. Les caractéristiques mécaniques du granulat

2.1. Essai Los Angeles


Cet essai consiste à la résistance combinée à la fragmentation par chocs et à l’usure
par frottements réciproques.

-Plus le coefficient Los Angeles (LA) est faible plus la résistance est élevé.
-Si (LA) varie entre 10 et 15 : révèle un gravillon plus résistant.
-Si (LA) varie entre 40 et 45 : révèle un gravillon moins résistant.
Notre analyse montre que la résistance de granulat est moyen dont :
3/8 = 24 ,04 ; 8/15 = 24,18 ; 15/25 = 23,84

2.2. Resistance à l’usure (Essai Micro-Déval)

C’est la mesure de la résistance à l’usure des granulats.

-Si : MDE < 10 : signifie un bon granulat ;


-Si : 10 < MDE < 36 : signifie un granulat de qualité médiocre.

23
Notre analyse montre les résultats suivant :
MDE 3/8 = 13 ; MDE 8/15 = 12.6 ; MDE 15/25= 12.2

Donc : 10 < MDE < 36 ce qui implique que le granulat de qualité assez bonne.

B. Conclusion

L’interprétation des résultats d’analyses physico-mécaniques des granulats


produites dans la carrière SNC ISSAADI (nouvelle), nous ont permis de déduire que ces
granulats ont une qualité assez bonne et une résistance moyenne, d’une part et que ces
derniers obéissent à la norme exigée pour les différentes utilisation,(les ponts, les routes ,) .

24
troisième partie : CALCUL DES RESERVES
Troisième Partie
CALCUL DES RESERVES

I. INTRODUCTION

Pour la méthode d'estimation de calcul de réserve, plusieurs méthodes sont utilisé à


fin de calculer les réserves géologiques et exploitables d’un gisement. Notons de plus qu’il
existe la méthode mathématique classique et la méthode informatique. L’application de ces
méthodes nécessite un logiciel de topographie nommé « AutoCAD » pour le calcul des
réserves en se basant sur des plans topographiques (Fig. 13).

II. ESTIMATION DES RESERVES GEOLOGIQUES DES SITES D’ETUDE

A. Méthode de calcul les réserves géologiques

Deux étapes sont effectué pour le calcul des réserves géologiques, il s’agit de :
a. Etape1 :

- Grace au plan Topographique de la carrière réalisé par AutoCAD, on calcule les surface
entre chaque deux courbes de niveau qui se succèdent ; en respectant le périmètre de
carrière.
b. Etape2 : Excel
- On introduit les données répertorié dans l'Excel, en prenant en considération la somme de
surface (S) entre chaque deux courbes de niveau.
- On calcule la distance (d) entre chaque deux courbes de niveau.
- par la suite, on calcule le volume des réserves en appliquant l'équation suivante :
𝑺𝒊 + 𝑺𝒊+𝟏
𝑽𝒊 = ×𝐝
𝟐

- Finalement, pour obtenir l'estimation des réserves totales, on calcule la somme des
volumes : 𝒏

𝑽= 𝑽𝒊
𝒊=𝟏

1. Calcul des réserves géologiques de La carrière SNC ISSAAD (nouvelle)

Le tableau suivant (Tab.3) regroupe les résultats des estimations des surfaces
obtenues par planimétrie (voir plan topographique du site (Fig. 13)).
Le volume total des réserves est estimé à : 16 076 903 m3.

25
Fig. 14 : plan topographique de la carrière SNC ISSAAD (nouvelle).

Niv. Surface (m2) Différence de Niveau (m) Volume (m3)

1215 213

5 21930

1220 8559

5 105645

1225 33699

5 273832,5

1230 75 834

5 479260

1235 115 870

5 671567,5

1240 152 757

5 813950

1245 172 823

5 897882,5
1250 186 330
5 974707,5

26
1255 203 553

5 1040905

1260 212809

5 1096122,5

1265 225640

5 1173172,5

1270 243629

5 1127300

1275 207291

5 1144822,5

1280 250638

5 1268907,5

1285 256925

5 1302135

1290 263929

5 1334217,5

1295 269758
5 1362747,5

1300 275341
5 1389205

1305 280341
5 1412600

1310 284699
5 1428355

1315 286643
5 1436220

1320 287845

5 1442087,5

1325 288990

5 1246387,5

1330 209565
16 076 903
Total

Tableau 3: Estimation des surfaces.

27
III. ESTIMATION DES RESERVES EXPLOITABLES DES SITES D’ETUDE

A. Méthode de calcul des réserves exploitables

En utilise l'excelle et Auto CAD avec les étapes suivantes :

a. Etape : Auto CAD


- On divisé les zones exploitables en des coupes, (AB) (CD) (EF) (GH).
- On calcule la surface de chaque coupe.
- en fin, on calcule la distance (d) entre chaque deux coupes.

b. Etape : Excelle
- On prend en considération la somme de surface (S) entre chaque deux coupe.
- Puis, on calcule le volume des réserves exploitables en appliquant l'équation suivante :
𝑺𝒊 + 𝑺𝒊+𝟏
𝑽𝒊 = ×𝐝
𝟐

- Finalement, pour obtenir l'estimation de réserve totale en va calculer la somme des


𝒏
volumes:
𝑽= 𝑽𝒊
𝒊=𝟏

1. Calcule de réserve exploitable de La carrière SNC ISSAADI (nouvelle)

Les tableau suivant (Tab. 4)et (Tab 5) regroupe les résultats des estimations des
surfaces obtenues par planimétrie (voir plan topographique du site (Fig. 14)).

Surface Distance Volume


Coupe (m2) (m) (m3)
AB 1444
62 110 143
CD 2109

Tableau.4: Estimation des surfaces de premiers zone

28
Surface Distance Volume
Coupe (m2) (m) (m3)
EF 1165
58 75 864
GH 1451

Tableau.5: Estimation des surfaces de la deuxième zone

Le volume total des réserves exploitables est estimé à : 186 007 m3.

29
CONCLUSION GENERALE
CONCLUSION

Dans ce travail, nous avons essayé à travers une étude lithologique et physico-
mécanique des gradins de la carrière de SNC ISSAADI (nouvelle) de préciser des
informations sur la qualité de ces granulats. Ainsi les principaux résultats obtenus seront
issu brièvement résumer.
Par ailleurs, l'étude lithologique des trois gradins montre que cette carrière est
constitué par des calcaires dolomitiques en bancs décimétriques à métriques s, de couleur
grisâtre à verdâtre à la cassure. Les bancs sont limités au sommet par un placage calcique
ferrugineux de couleur rougeâtre à noirâtre et admettant des géodes de calcite pour le
premier gradin. Par contre le deuxième gradin les bancs sont fortement diaclases et limités
par un fin placage calcique. Enfin pour le troisième gradin les bancs de calcaires sont
fracturés et disloqués sous formes des carapaces ou des blocs séparés.
D'autre part l'étude des analyses physico-mécanique a montré que les calcaires de
SNC ISSAADI (nouvelle) obéissent à la norme exigée pour les différentes utilisations. Il
apparait que les produits 0/3 et le sables et 3/8 - 8/15 -15/25 et des Gravillons. La propreté
des gravillons en général varie entre 0,8 % à 5%, ce qui implique que ces granulats sont
propre. D’autre part, la résistance de granulat est moyenne et varie entre 23,84 à 24,18.

En fin, la quantification des réserves géologiques et exploitables de la carrière SNC


ISSAADI (nouvelle) a permis de constaté que le volume total de la roche constituant le
gisement de la carrière est estimé à 16 076 903 m3 pour les réserves géologique et 186
007m3 pour les réserves exploitable.

30
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

AIT OUALI (1991) -Le rifting des Monts des Ksour au Lias. Organisation du bassin,
diagénèse des assises carbonatées. Place dans les ouvertures mésozoïques du
Maghreb. Thèse de Doctorat-ès-Sciences, Alger, 297 p., 147 fig., 16 tabl. et 6 pl.

BASSOULLET (1973) -Contribution à l’étude stratigraphique du Mésozoïque de l’atlas


saharien occidentale (Algérien). Doct, Univ, Sci, Paris. p 81-84.

BENEST M. (1985) -Evolution de la plate-forme de l’Ouest algérien et du Nord-Est


marocain au cours du Jurassique supérieur et au début du Crétacé : stratigraphie,
milieux de dépôt et dynamique sédimentaire. Thèse d’etat, Lyon , Docum. Lab. Géol.
Lyon, n°95,581.,195 fig, 23 pl.

DOUIHASNI(1976) - Etude géologique de la région d’Ain Ouarka – Boussemghoun (partie


centrale des monts des Ksour). Stratigraphie et analyse structurale. Thèse de Doctorat
3ème cycle, Univ. d’Oran, 272 p

KAZITANI, (1986) - Evolution géodynamique de la bordure nord-africaine : le domaine


intraplaque nord-algérien. Approche mégaséquentielle. Thèse Doctorat d’Etat, Pau,
2 tomes, 784 p., 361 fig.

LAFFITTE R (1939) - Les plissements post-nummulitiques dans l’Atlas saharien. Bull.


Soc. Géol. France, vol. (5)-9, pp. 135-139, 1 pl., 8 fig.

MEKAHLI (1998) - evolution des Monts des Ksour (Algerie) ,de l’Hattangien au
Bajocien.Biostratigraphie, sédimentologie , paliontologie, et stratigraphie
séquentielle. Doc. Lab. géo., Lyon.,France,n° 147.,319p .,675 fig., 49 pl.

31
MEKAHLI (1995) - Hettangien, Bajocien supérieur des Monts des Ksour.
Biostratigraphie, évolution paléogéographique et stratigraphie séquentielle. Thése
Doctorat d'Etat, Univ. d’Oran, 358p.
Rapport inédit N°6113/MA/UT/AN/2016 SNC ISSAADI NAAMA.

Rapport inédit SNC ISSAADI (nouvelle) : étude des dangers 6113 p 35.

32
LISTE DES FIGURES
LISTE DES FIGURES

Pages

Fig. 1 : Les grandes ensemble géographique de la chaine alpine en méditerranée


occidentale (d'après M.Benest, 1985), modifiée ............................................................ 06

Fig. 2 : Situation géographique de Djebel Antar ( HARBI ABDELLAH Géomètre expert


foncier expert judiciaire ) ................................................................................................ 07
Fig. 3 : Carte structural de l'Atlas saharien occidental (MEKAHLI, 1998) ................... 08

Fig. 4 : Carte géologique de Djebel Antar (Extrait de la carte Géologique de l’Algérie au


1/500.000, 1952) .............................................................................................................. 11

Fig. 5 : Situation géographique du carrière SNC ISSAADI (nouvelle) ( HARBI


ABDELLAH Géomètre expert foncier expert judiciaire). .............................................. 13

Fig. 6: Image satellitaire de la carrière SNC ISSAADI (nouvelle) . ............................. 13


Fig. 7 : Vue panoramique de la carrière du granulats SNC ISSAADI (Nouvelle). ....... 14
Fig. 8 : Vue panoramique du premier gradin. ................................................................ 15

Fig. 9: Colonne lithologique de premier gradin. ............................................................ 17

Fig. 10 : Vue panoramique du deuxième gradin. ........................................................... 18

Fig. 11: Colonne lithologique de deuxième gradin. ....................................................... 19

Fig. 12 : Vue panoramique du troisième gradin. ........................................................... 20

Fig. 13 : Colonne lithologique de troisième gradin. ...................................................... 21

Fig. 14: plan topographiques de la carrière SNC ISSAAD. ........................................... 26

33
LISTE DES TABLEAUX

Tab.1: Coordonnées UTM de la zone d’étude (Rapport inédit SNC ISSAADI


(nouvelle).2016) .............................................................................................................. 12

Tab.2 : présente le résultat des analyses physico-mécaniques. ....................................... 22

Tab.3 : Estimation des surfaces. ...................................................................................... 27

Tab.4 : Estimation des surfaces de premiers zone. .......................................................... 28

Tab.5 : Estimation des surfaces de la deuxième zone ..................................................... 29

34
MEMOIRE DE MASTER

Type de Master : Professionnel


Domaine : Sciences de la Terre et de l’Univers
Filière : Géologie
Spécialité : Géo-Ressources

Titre du mémoire : Etude qualitative et quantitative d’une carrière de


granulats -cas de la nouvelle carrière Issaadi- (WILAYA DE NAAMA)

Auteur : Youcef EL BAH

Résumé

Dans ce travail, nous avons essayé L’analyse de propreté des


à travers une étude lithologique et granulats montre que ces dernières sont
physico-mécanique des gradins de la propres et varie entre 0,8% à 5%, d’une
carrière de SNC ISSAADI (nouvelle) de part. D'autre part l'étude des analyses
préciser des informations sur la qualité de physico-mécanique a montré que les
ces granulats. Ainsi les principaux calcaires dolomitiques obéissent à la
résultats obtenus seront ici brièvement norme exigée pour les différentes
résumer. utilisations.
En fin, la quantification des
L'étude lithologique des trois réserves géologiques et exploitables de la
gradins montre que cette carrière est carrière nous a permis de constaté que le
constituée par des calcaires dolomitiques volume total de la roche constituant le
en bancs décimétriques à métriques. gisement de la carrière est estimé à 16
Généralement Les bancs sont limités au 076 903 m3 pour les réserves géologique
sommet par un placage calcique et 186 007 m3 pour les réserves
ferrugineux et admettant des géodes de exploitable.
calcite.

Mots-clés : SNC ISSAADI (nouvelle), lithologie, calcaire dolométique, physico-


mécanique, réserves exploitable, réserves géologiques.

Vous aimerez peut-être aussi