Vous êtes sur la page 1sur 12

INCENDIE ET CONSTRUCTION

INTRODUCTION

Toute matière ou produit permettant de préparer


MATERIAU des éléments de construction
Pierre, brique, plâtre, etc..

Tout composant dont l’assemblage participe à


ELEMENTS l’édification d’un immeuble
DE Poteaux, dalles, cloisons, portes, faux plafonds, etc
CONSTRUCTION

REACTION AU FEU (Concerne les matériaux d’aménagement et les produits de


combustion).

Définition

C’est l’aliment qui peut être apporté au feu et au développement de l’incendie, elle
concerne les Matériaux (art. R.121-2 du C.C.H.)

Réglementation

CLASSIFICATION
DES
MATERIAUX

FRANCAISE EUROPEENNE

De MO à M4 EUROCLASSES
Encore en cours Obligatoires si normes C.E.

Les Euroclasses

Page 1 sur 12
Ce classement partage les produits de combustion en 2 groupes

A LES AUTRES
SOLS PRODUITS
Afl… A…

Pour chacun de ses groupes, les EUROCLASSES sont aux nombres de 7

A1 à A2 BàE F
(A1fl et A2fl pour les (Bfl à Efl pour les (Ffl pour les sols)
sols) sols)
Aucune
PRODUITS TRES PRODUITS performance de
PEU COMBUSTIBLES réaction au feu
COMBUSTIBLES déclarée

2 Critères supplémentaires viennent s’ajouter à ce classement :


• La production de fumée (A2, B,C ou D).
s1 Peu de fumée (définition non réglementaire)
s2 Fumée plus importante (définition non réglementaire)
s3 Ce qui n’est ni s1 ou s2

• La production de gouttelettes enflammées (A2, B,C ou D).


d0 Pas de gouttes ou débris enflammés au SBI
d1 Pas de gouttes ou débris enflammés dont l’inflammation dure plus de 6 s lors
de l’essai SBI
d2 Ni d0 ni d1 ou inflammation de papier lors de l’essai à la petite flamme

A2s2d0 :
• Très feu inflammable
• Production de fumée
• Pas de goutte ou débris enflammé au SBU

Nota : Il existe un tableau de correspondance entre Euroclasses et classement M


pour les sols et pour les autres que sols.

Classement Français : Classement M

ESSAIS
Page 2D’INFLAMMABILITE
sur 12
Matériaux Matériaux
NON INFLAMMABLE INFLAMMABLE

ESSAIS DE
COMBUSTIBILITE

INCOMBUSTIBLE COMBUSTIBLE

MO * M1 M2 M3 M4 NC

MO : En réalité ce matériau est M1 + PCS (pouvoir calorifique supérieur) <= 2,5 MJ/Kg

M1 : Non inflammable

M2 : Difficilement inflammable

M3 : Moyennement inflammable

M4 : Facilement inflammable

NC : Non classé

Ignifugation

Elle permet de retarder l ‘émission de gaz de combustion et/ou diminuer leur


combustibilité.
Elle peut améliorer le classement d’un matériau en M1, mais le traitement ne le rendra
jamais M0 (le PCS ne peut être modifié)

COMMENT ?

SUPERFICIELLEMENT
SOIT A CŒUR DANS LA
Peintures, vernis MASSE
intumescents,
pulvérisation de sels Imprégnation des sels,
RESISTANCE AU FEU(concerne les produits et élémentsaddition
de construction
en cours de et
d’ouvrages) polymérisation

Page 3 sur 12
Définition

C’est le temps pendant lequel les éléments de construction peuvent jouer le rôle qui leur
est dévolu malgré l’action d’un incendie

Classement

SELON
3
CRITERES

RESISTANCE ETANCHEITE AU GAZ ISOLATION


MECANIQUE ET AUX FLAMMES THERMIQUE
(stable au feu) CHAUDS (coupe feu)
(pare flamme)

Capacité à maintenir Les gaz émis sur le côté La température


sa fonction portante ne doivent pas moyenne sur la
dans un incendie s’enflammer durant une face non exposée
(ex. : poteau) durée > 20 s à l’approche doit être < 140 °C
d’un flamme pilote (180°C sur un seul
(ex. : porte) point (ex. : mur)

Tableau de classement

Critères RESISTANCE ETANCHEITE AUX ISOLATION


MECANIQUE GAZ AUX THERMIQUE
Classement FLAMMES
SF (R) X
Stable au feu
PF (RE) X X
Pare Flamme
PF (E) X
Pare Flamme
CF (REI) X X X
Coupe Feu
CF (EI) X X
Coupe Feu

Pour chaque catégorie, le classement s’exprime en degré, en fonction du temps pendant


lequel l’élément satisfait aux critères requis. Ces degrés sont :
1/4h, 1/2h, 3/4h, 1h, 1h30, 2h, 3h, 4h et 6h.

Page 4 sur 12
La Courbe ISO 834

C’est la courbe des essais STANDARD de « température – temps »

Température en °C

1200

1000

800

600

400

200

Temps en mm
30 60

Quelques notions de grandeur à retenir

Durée de 5mm 15mm 1h00 2h00 3h00


L’essai
Evolution de
Température 550 700 900 1000 1100
(°C)

MATERIAUX ET ELEMENTS CONTROLES

Certains produits font l’objet de critères différents quant à leur classification


ou leur certification

Page 5 sur 12
NF – REACTION CONDUCTEURS ET CABLES
AU ELECTRIQUES
FEU

Réaction au Résistance au
Matériaux à base de bois feu feu
Tubes et raccords en PVC
Polystyrène expansé
ignifugé
Toiles de chapiteaux

C1 C2 C3 CR1 CR2

C1 : Ne dégage pas lors de son inflammation suffisamment de


gaz inflammables pour donner naissance à des foyers
secondaires

C2 : Non propagateur de flamme, s’éteint de lui-même

C3 : Câbles ordinaires

CR1 : Capacité à assurer leur fonction pendant un certain temps


dans un incendie

CR2 : Câbles ordinaires

TENUE AU FEU DES ELEMENTS

STRUCTURES PROBLEMES SOLUTIONS


A 550 °C l’acier perd 50 % de sa Flocage (vermiculite)
limite élastique, les risques Projection ou enrobage (plâtre, laine de
d’effondrement sont inévitables. roche)
METALLIQUE Produits intumescents (peinture formant
Page 6 sur 12
une meringue de protection)
Refroidissement par eau (profilés creux
ou circule de l’eau)
Refroidissement par air (poteau à
l’extérieur)
Combustible et inflammable, il Ignifugation soit superficielle soi à cœur
contribue à alimenter le feu. Le Lamellés collés (attention aux points de
BOIS * classement conventionnel est jonction)
fonction de son épaisseur et de sa
nature (résineux ou non)
En raison des phénomènes Afin d’améliorer la résistance au feu
d’évaporation, de décomposition • Avoir un nombre d’appuis suffisants
chimique et de la dilatation, le béton • Pièces suffisamment massives
BETON ** est détruit en 15 mm/h. Les produits • Enrober les armatures d’au moins 3
corrosifs (fumées et gaz) vont cm
pénétrer dans les micro-fissures et
provoquer des désordres plusieurs
mois après le sinistre.
Incombustible, il se casse en raison Préférer des verres spéciaux tels que :
des contraintes mécaniques • Verres trempés, armés et à faible
coefficient de dilatation qui sont PF
VERRIERS 1/2h à 2H
• Verres feuilletés intumescents
peuvent être CF 2h
Attention les PV d’essai intègrent
l’ensemble vitrage-menuiserie.

*
Bois massif résineux Bois massif non résineux
M3 si épaisseur > = 18 mn M3 si épaisseur > = 14 mn
M4 si épaisseur < 18 mn M4 si épaisseur < 14 mn

Vitesse de décomposition du bois : 0,7 mm/ min

**
Le béton se détruit de 15 mm par heure

***
Carreaux de plâtre :
• 5 cm : CF 2h
• 7 cm : CF 3h
• 10 cm : CF 4h

DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES

Isolement

La mesure la plus simple pour éviter la propagation, c’est de respecter un espace


libre de 8m (10 pour les assureurs) entre 2 risques.

Page 7 sur 12
M.S.C.F. (Mur Séparatif Coupe Feu, règle R15)

Schéma de principe, caractéristiques de construction :

Les passages
d’équipements font
l’objet de
Double porte
prescriptions
CF 1h30 et PF 2h00
spécifiques
Fermeture
manuelle et
automatique
Baie de 3,8m de L
et 4,4m de H (maxi)

Classement M0,
CF 4h00
Vertical
Non porteur

Conditions de dépassement :
• Sur les côtés : 50 cm
• Sur la toiture : 70 cm

Cas particulier de la communication par


4m angle droit rentrant (dièdre), le mur doit se
prolonger sur les façades)

Le but du M.S.C.F. est de limiter l’incendie dans la zone où il a pris naissance.

M.S.O. (Mur Séparatif Ordinaire, règle R15)

Schéma de principe et caractéristiques de construction :

Les passages
Simple porte d’équipements font
CF 1h30 l’objet de
PF 2h00 prescriptions
Fermeture spécifiques
manuelle et
automatique Page 8 sur 12
Classement M0
CF 2h00
Vertical
Peut être porteur
Pas d’exigence de dépassement si :
• Toiture terrasse en béton
• Tous les éléments constitutifs de la
toiture et des façades sont en matériaux
M0 sur 2,50 m et sans ouverture (façade)

Le but d’un M.S.O. est de constituer une ligne de défense sur laquelle les
services de secours peuvent s’appuyer pour limiter la propagation.

C.E.F. (Compartiment à l’Epreuve du Feu)

Schéma de principe et caractéristiques de construction :

Simple porte LOCAL


CF 1h30
PF 2h00
Fermeture
manuelle et
automatique Page 9 sur 12
Mur CF 1h30
Classement M0 Profondeur
CEF maxi de 15 m
Obligatoirement au RC
Une paroi sur l’extérieur
S <ou= 250 m²

PF 1h30 Conditions de dépassement en


hauteur et de passages
d’équipements identiques au
M.S.O.

Page 10 sur 12
PROPAGATION DU FEU PAR LES FACADES

2 MODES

TRANSMISSION
RAYONNEMENT
d’un feu d’un
par immeuble
niveau à l’autre par
voisin
les ouvertures

Disposition constructive : règle du C + D

• Immeubles d’habitation
• ERP
• IGH

Création d’un obstacle au passage des flammes d’un étage à l’autre par les
ouvertures

VITRE Le total du C + D doit


avoir une valeur
minimale, variable en
PLANCHER fonction de la masse
D combustible mobilisable
de la façade.

C Pour les IGH il est de


1,20 m

Page 11 sur 12
CODE CONSTRUCTION ASSURANCE

Critères constructif permettant d’analyser le risque et de le tarifer.

Elément de Ossature Murs Planchers Nombre de Couverture Aménagements


construction extérieurs niveaux intérieurs
(O) (Me) (P) (A, B ou C) (Co)
Catégorie O1 à O4 Me1 à Me3 P0 à P4 A : 1 niveau Co1 à Co2 A1 ou A2
B : 2 à 5 niv.
C : > 5 niv.
er ème
1 groupe 2 groupe

Page 12 sur 12

Vous aimerez peut-être aussi