Vous êtes sur la page 1sur 89

Dédicace

A mes très chers Parents


NOUREDINE et FADHILA
Aucune dédicace ne saurait exprimer l’amour, l’estime, le dévouement et le respect que j’ai
toujours eu pour vous.
Rien au monde ne vaut les efforts fournis jour et nuit pour mon éducation et mon bien être.
C’est à travers vos encouragements qui j'ai opté pour ce chemin.
Espérons que mon travail soit l'accomplissement de vos vœux tant allégués et le fruit de
votre soutien infaillible.
Merci d’être toujours là pour moi.
Que dieu les garde.

A mes très adorables frères ET SOEURS


KARIM, ABDALLAH, RIM, KARIMA, NEJIA, RAHMA ET SAHAR
Pour leurs soutiens, leurs encouragements continus leurs gentillesses et leurs serviabilités
Que dieu vous assiste.

A mes très chers amis


A l’amitié qui nous uni et des souvenirs de tous ce qu’on a vécu ensemble.
J’espère de tout mon cœur que notre amitié durera
REMERCIMENTS

J’ai l’honneur de remercie toute les personnes qui ont contribué au succès de
mon stage et qui m’ont aidé lors de la réalisation de ce rapport.

Mes remerciements s’adressent plus particulièrement à mon encadrant à ISET


Tozeur Mr. Abdelaziz Ben NASR d’avoir accepté ce travail, et me faire ainsi
bénéficier de son savoir et de son expérience.

Mes remerciements vont à tous les personnels que j’ai contacté durant mon
stage au sein du bureau « »

Je tiens à remercier également toutes les personnes qui m'ont conseillé et relu
lors de la rédaction de ce rapport de stage: ma famille, mes chers amies

Je remercie aussi Mr RafikElhadhri pour tous les conseils précieux

J’ai aussi tout le plaisir de remercie tous les membres du jury d’avoir accepté de
juger ce travail

et à tous mes enseignants a l’ISET en particulier Mme ChaabaneWafa et Mr


Anouar Aloui.
Table des matières
Introduction générale..................................................................................................................1

Partie 1 : Description Architecturale et conception structurale...............................................2

Chapitre 1. Présentation du projet........................................................................................3

Chapitre 2. Conception structurale.......................................................................................6

I. Introduction..................................................................................................................6

II. Les critères du choix....................................................................................................6

III. Différentes étapes de la conception..........................................................................6

1. Lecture des plans d’architectures..............................................................................6

2. Préparation du fichier conception.............................................................................7

3. Traçage des axes : Optimisation des Axes...............................................................7

4. Implantation des poteaux..........................................................................................7

5. Les poutres et les raidisseurs....................................................................................8

6. Les nervures..............................................................................................................8

7. Optimisation de Texte et Cotation............................................................................8

IV. Choix de types de systèmes porteurs........................................................................8

V. Choix de type de Planchers..........................................................................................9

VI. Choix de types de fondation...................................................................................10

Chapitre 3. Hypothèses du calcul et Evaluation des charges.............................................11

I. Caractéristiques des matériaux...................................................................................11

1. Caractéristique du béton.........................................................................................11

2. Caractéristique de l’acier........................................................................................12

II. Hypothèses de calcul..................................................................................................12

III. Combinaison d’action.............................................................................................12

IV. Evaluation des charges...........................................................................................12

Partie 2 : Calcul des éléments structuraux.............................................................................16


Chapitre 1. Étude d’une dalle pleine..................................................................................17

I. Introduction:...............................................................................................................17

II. Pré dimensionnement.................................................................................................17

III. Evaluation des charges...........................................................................................18

IV. Détermination des Sollicitations.............................................................................18

V. Dimensionnement des armatures...............................................................................20

1. Calcul des armatures longitudinales.......................................................................20

Chapitre 2. Etude d’une nervure........................................................................................23

I. Introduction................................................................................................................23

II. Dimensionnement de la Nervure................................................................................24

III. Evaluation des charges...........................................................................................24

IV. Calcul des sollicitations..........................................................................................25

1. Choix de la méthode de calcul................................................................................25

2. Calcul des moments................................................................................................26

2.1. 1er cas des charges : CC.................................................................................26

2.2. 2ème cas des charges : CD.............................................................................28

2.3. 3ème cas des charges : DC................................................................................31

V. Calcul des armatures longitudinales...........................................................................34

Chapitre 3. Étude d’une poutre..........................................................................................40

I. Introduction................................................................................................................40

II. Pré dimensionnement.................................................................................................41

III. Evaluation des charges...........................................................................................41

1. Charges permanents................................................................................................41

2. Charge d’exploitation.............................................................................................41

3. Combinaison des actions........................................................................................41

IV. Calcul des sollicitations..........................................................................................42

1. Choix de la méthode de calcul................................................................................42


2. Détermination des moments fléchissant.................................................................42

V. Effort tranchant..........................................................................................................44

VI. Calcul de ferraillage................................................................................................45

1. Dimensionnements des armatures longitudinales..................................................45

2. Armatures transversales..........................................................................................46

Chapitre 4. Etude d’un poteau...........................................................................................50

I. Introduction................................................................................................................50

II. Calcul descente de charge..........................................................................................50

III. Détermination des armatures longitudinales et transversales.................................54

1. PH 3ème étage...........................................................................................................55

2. PH 2ème étage...........................................................................................................56

3. PH 1er étage.............................................................................................................57

4. PH mezzanine.........................................................................................................58

5. PH RDC:.................................................................................................................59

Chapitre 5. Etude d’une fondation.....................................................................................62

I. Introduction................................................................................................................62

II. Données de calcul.......................................................................................................62

III. Méthode de Calcul..................................................................................................63

IV. Evaluation des charges...........................................................................................63

1. Pré dimensionnement de la semelle........................................................................63

2. Dimensionnement du gros béton............................................................................66

Conclusion générale..................................................................................................................69

Références Bibliographiques....................................................................................................70
Liste des figures
Figure 1: Façade principale.........................................................................................................3
Figure 2: plan RDC.....................................................................................................................3
Figure 3: Plan Mezzanine...........................................................................................................4
Figure 4: Plan 1er et 2ème étage.....................................................................................................4
Figure 5: Plan 3ème étage..............................................................................................................5
Figure 6:coupe Plancher corps creux........................................................................................13
Figure 7:Coupe sur plancher terrasse 16+5..............................................................................14
Figure 8: localisation de la dalle...............................................................................................17
Figure 9: Schémas de ferraillage du panneau de dalle..............................................................22
Figure 10 : Schématisation de la nervure..................................................................................23
Figure 11 : section transversale de nervure...............................................................................24
Figure 12:Combinaison 1..........................................................................................................26
Figure 13 :Combinaison 2.........................................................................................................28
Figure 14 :Combinaison 3.........................................................................................................31
Figure 15: Courbe enveloppe des moments fléchissant à l’ELU (Nervure).............................33
Figure 16: Courbe enveloppe des moments fléchissant à l’ELS(Nervure)...............................34
Figure 17: Coupe transversale et ferraillage de la nervure.......................................................38
Figure 18: Résultat donnée par arche........................................................................................39
Figure 19 : Schématisation de la poutre E9..............................................................................40
Figure 20 :schéma des efforts tranchants..................................................................................44
Figure 21:Diagramme de l’effort tranchant (Poutre E9)...........................................................44
Figure 22 : Résultat donnée par Arche.....................................................................................49
Figure 23 : Coupe transversale de la poutre..............................................................................49
Figure 24. : localisation de poteau............................................................................................50
Figure 25: Coupe transversale d’un poteau.............................................................................60
Figure 26: Résultat trouvé par arche.........................................................................................61
Figure 27:Schéma de calcul d’une semelle...............................................................................62
Figure 28: Coupe transversale de la semelle.............................................................................67
Figure 29: Vue en plan et coupe de la semelle.........................................................................67
Figure 30: Résultat donnée par Arche......................................................................................68
Liste des

Tableau 1: Poids surfacique planché intermédiaire 16+5........................................................13


Tableau 2: Poids surfacique plancher terrasse 16+5.................................................................14
Tableau 3 : Plancher intermédiaire dalle pleine........................................................................15
Tableau 4 : Charge des murs.....................................................................................................15
Tableau 5: charges d’exploitation Q en fonction de type d’utilisation.....................................15
Tableau 6: Tableau récapitulatif des moments......................................................................19
Tableau 7: le calcul des armatures longitudinales....................................................................20
Tableau 8 : récapitulatif des moments sur appuis.....................................................................26
Tableau 9 : récapitulatif des moments en travées.....................................................................30
Tableau 10récapitulatif des moments en travées......................................................................33
Tableau 11: Bilan des moments en appuies et travées à l’ELU................................................33
Tableau 12: Bilan des moments en appuies et travées à l’ELS...............................................34
Tableau 13 : récapitulatifs de calcul des armatures longitudinales...........................................38
Tableau 14 : récapitulatif des évaluations des charges.............................................................41
Tableau 15 : Tableau récapitulatif des Effort tranchant sur appuis..........................................44
Tableau 16: Tableau récapitulatif de calcul des armatures longitudinales...............................45
Tableau 17: Calcul de contraintes tangentielles dans chaque travée........................................48
Tableau 18: Récapitulation des charges....................................................................................54
Symboles et
A’, As : Section d'aciers comprimés et section d'aciers à l'ELS respectivement.

At : Section d'un cours d'armature transversal.

a : Epaisseur.

α : Coefficient de la fibre neutre

Br : Section réduite

. b : la largeur (m)

. ELS : Etat limite de service.

ELU: Etat limite ultime.

Ei : Module d'élasticité instantanée

. fc28 : Résistance caractéristique à la compression donnée en (MPa)

. ft28 : Résistance caractéristique à la traction donnée en (MPa)

. fji : la flèche correspondant à j

. G : Action permanente.

H : hauteur, la hauteur d’ancrage d’une fondation (m).

h0 : épaisseur de la dalle de compression.

Q : Charge d’exploitation

. Pu : charge à l’état limite ultime

. Pser : charge à l’état limite de service.

. L : Longueur ou portée.

Lmax : La plus grande portée entre deux éléments porteurs successifs (m).

Lx = distance entre nus de poutrelles.


l’ : longueur fictive.

Ma : Moment sur appui

. Mu : Moment de calcul ultime

. Mser : Moment de calcul de service.

Mt : Moment en travée.

M0 : moment isostatique

. Mi : Moment à l’appui i.

Ns : Effort normal de service.

Nu : Effort normal ultime

N : Effort normale du aux charges verticales

. P : Charge concentrée appliquée (ELS ou ELU).

T : Effort tranchant.

V : Effort tranchant.

W: poids propre de la structure.

b0 : Epaisseur brute de l'arme d'une section, largeur de la

nervure d : Hauteur utile.

e : Excentricité,

épaisseur.

fbu : Contrainte de compression du béton à l’E.L.U.R

fe : Limite d'élasticité.

σb : Contrainte de compression du béton.

σs : Contrainte de compression dans l'acier

σ : Contrainte normale.
γb : coefficient de sécurité de béton.

γs : coefficient de sécurité d’acier.

q : chargement KN/ml.
ISET PFE

Introduction générale

Le projet de fin d’études vient achever notre cycle de formation de technicien, il consiste à
appliquer l’ensemble des connaissances acquises tous le long de nos trois années
universitaires.

En outre, il permet d’acquérir les différentes qualités qu’on doit avoir afin de progresser et de
préparer notre future carrière, aussi il permet d’apprendre l’utilité du travail en groupe et
l’importance des relations humaines concernant le contact de techniciens vis-à-vis les ouvriers
et ses autres collègues.

D’ailleurs, ce rapport traduit les résultats des différentes activités, recherches et études pour la
réalisation du projet de fin d’étude

Ce rapport comporte différents chapitres. Tout d’abord nous allons détailler la description
architecturale et la conception structurale du projet.

Puis émettre les différentes hypothèses de calcul et les caractéristiques des matériaux dans la
perspective d’évaluer les différentes charges appliquées à la structure. Il s’en suit une
modélisation et un dimensionnement de quelques éléments de la structure en béton armé.

Marwa Page 1
ISET PFE

Partie 1 : Description Architecturale


et conception structurale

Marwa Page 2
ISET PFE

Chapitre 1 : Présentation du projet


Il s'agit d'un projet de bâtiment contribuant à la construction composé de Rez-de-chaussée,
Mezzanine et 3 étages qui est situé à Monastir il est implanté sur un terrain ayant une
superficie de 8500 m² faisant partie du lotissement et 5400 m2 surface du 1ér étage

Figure 1: Façade principale

Compositions :

Figure 2: plan RDC

Marwa Page 3
ISET PFE

Figure 3: Plan Mezzanine

Figure 4: Plan 1er et 2ème étage

Marwa Page 4
ISET PFE

Figure 5: Plan 3ème étage

Marwa Page 5
ISET PFE

Chapitre 2 : Conception structurale

I. Introduction
La conception de la structure porteuse est la phase la plus importante pour l’ingénieur ou le
technicien lors de l’élaboration d’un projet

Elle consiste à respecter les contraintes architecturales et financière tout en assurant la


stabilité, la sécurité et le bon fonctionnement de la construction.

II. Les critères du choix :


La conception est réalisée sur la base de plusieurs critères à savoir :

- Conformez-vous aux normes qui définissent la portée et le type de plancher.


- Respecter au mieux les plans architecturaux pour conserver l’aspect esthétique
- Respect de la sécurité des personnes et des biens.
- Eviter les grands portées dans un but d’économie et d’esthétique ; limiter les
hauteurs des retombés surtout si la hauteur sous plafond n’est pas important
- Réduire le plus Possible le nombre des poteaux
- Eviter d’implanter des poteaux gênant l’exploitation des locaux, les poteaux doivent
être le plus possible noyés dans les murs
- L’adoption des éléments répétitifs.

III. Les Différents étapes de la conception :


1. Lecture des plans d’architectures :
La recherche de projets en béton armé doit toujours commencer par une
bonne lecture du plan d'étage et une bonne compréhension de tous les
détails, notamment:

- L’usage du bâtiment
- Les étages
- Les joints
- Les épaisseurs des murs
- Lecture des coupes et des façades
- Les légendes

Marwa Page 6
ISET PFE

2. Préparation du fichier conception :


La préparation de documents est une option. Et c'est ce que j'ai fait pour simplifier mon
travail :

- Créer un autre fichier de plan d’architecture dans lequel nous allons


travailler
- Préparation des plans : nous avons supprimé les hachures, les cotations,
les textes, les meubles, les équipements…
- Transformation des plans en blocs en les changer en calque 0 et les
renommer
- Organiser tous les plans de tous les étages en même axe verticale d’une
distance précise

3. Traçage des axes : Optimisation des Axes


D'abord; on prend le plan d'architecture, on désactive les calques des mures puis en supprime
le reste du dessin, en suite on active les calques désactiver pour obtenir un dessin qui contient
seulement les murs qui sont la base de notre structure, En suit créez un calque "0" et planifiez
le dessin par blocs, puis appliquez ce calque.
Puis on crée un calque ‘‘00 AXE ’’ en décalant la ligne représentant l’enduit intérieur a une
distance égal à l’épaisseur de l’enduit intérieur (1.5 cm) plus la moitié de la largeur de
poteau

4. Implantation des poteaux


Les poteaux sont des éléments porteurs en béton armé et peuvent être de formes diverses
(rectangulaires, circulaires, triangulaires ...) et peuvent être réalisés par simple compression
ou flexion composite.

- Créer un calque « Z poteau »


- Tracer un carré de côté 25x30 pour RDC et Mezzanine, 25x25 1ér étage, 22x25
pour 2éme étage et 22x22 pour 3éme étage
- Mettre les diagonales de ce carré pour que nous puissions le déplacer
- Hachurer le poteau
- Copier ce poteau de manière à :
 Contrôler la portée entre eux pour éviter les retombées des poutres dans
les locaux.
 Avoir une superposition entre les différents étages.

Marwa Page 7
ISET PFE

5. Les poutres et les raidisseurs :


On a créé deux calques ‘00 Poutre’’ en trait continu et ‘‘00 Raidisseur ’’ en trait interrompu,
puis on a décalé les axes 11cm à gauche et à droite sachant que la ligne extérieure des
raidisseurs au contour doit être en trait continu et la nomenclature des poutres sont en
ALPHABET « A » « B » « C » « D » « E » respectivement pour RDC, Mezzanine , 1er étage
, 2ème étage et 3ème étage

Pour les raidisseurs Dans la plupart des cas la hauteur est égale à l’épaisseur de plancher
voisin et il prend la largeur du poteau et sa nomenclature est en alphabet « R »

On doit respecter les normes et le plan d’architecture :

 Choisir les sens des poutres dans l’alignement du mur séparatif


 Éviter les retombées visibles (La partie de poutre en saillie par rapport à la
surface du plancher s‘appelle la retombée de poutre) qui nuit à l’aspect
esthétique de la construction
 Respecter le côté économique, la différence de coût entre les poutres
isostatiques et hyperstatiques ou continues

6. Les nervures
Ils sont parallèles aux raidisseurs et perpendiculaires aux poutres, décalées de 33cm.

On a créé un calque ‘’00 Nervure ’’avec une épaisseur «0» et décalé la ligne de raidisseur
16.5 puis 33cm, Puis on a créé une autre ligne perpendiculaire aux lignes précédentes avec
deux semi-flèche à l’extrémité pour présenter la continuité des nervures.

7. Optimisation de Texte et Cotation


La dernière étape consiste à établir le plan et crée le nom des éléments par calque ‘‘00Texte ’’
et crée la cotation de dessin par calque ‘‘ 00 Cotation ’’

IV. Choix de types de systèmes porteurs :


Il existe divers types de systèmes porteurs verticaux. Les principaux types des structures
porteuses sont :

- Voile et dalle en béton armé : ce système est constitué des voiles en béton armé disposés sur
une trame parallèle qui supportent un plancher en dalle pleine. Il permet d’assurer une bonne
isolation thermique. Cependant, il en résulte une structure présentée et réalisée à un coût
élevé.

Marwa Page 8
ISET PFE

- Ossature poutres-poteaux : ce système est constitué de poteaux en béton armé et des poutres
qui sont disposées en générale de poteau à poteau selon une ou deux directions. Ils permettent
ainsi de supporter le plancher qui est constitué par n’importe quel système : dalle pleine,
plancher corps creux,….

Ce système est caractérisé par sa facilité d’exécution et sa légèreté et il offre beaucoup de


flexibilité dans l’implantation des poteaux et la répartition des cloisons. Cependant, il est plus
déformable sous l’effet des efforts horizontaux.

Dans notre projet nous avons opté pour le système porteur classique poteaux- poutres. Ce
système est le plus adéquat dans notre conception, vu sa facilité d'exécution et puisqu’il
présente un bon compromis entre la résistance et l'économie. Ce choix doit être concrétisé
tout en respectant la fonctionnalité des espaces. En effet, l'emplacement des poteaux ne doit
en aucun cas gêner l'objectif fonctionnel de l’architecture. Les espacements doivent être alors
bien répartis.

Nous avons essayé de les placer autant que possible dans les murs et derrière les portes et
d’éviter leur emplacement devant les ouvertures (portes et fenêtres) ainsi que dans les zones
de dépôts et les emplacements qui peuvent nuire à la circulation , à l’aspect esthétique de
l’architecture et l’utilisation des espaces.

V. Choix de type de Planchers :


Les planchers sont des plans horizontaux séparant deux étages d'un bâtiment et capables de
supporter les charges d’utilisation.

Ce choix dépend de plusieurs facteurs, tels que les critères de cout, d’isolation acoustique,
d’isolation thermique, de sécurité incendie et de stabilité mécanique mais ils sont liés
essentiellement aux longueurs des travées.

 Plancher à corps creux :

Dans ce projet nous avons choisi le plancher nervuré 16+5 composé d’éléments en corps
creux et des poutrelles qui est une solution fréquemment appliqué dans la construction en
Tunisie compte tenu des critères cités ci-dessus ( cout, mise en œuvre, …).

Dans ce type de plancher, la nervure est une poutre en T qui travaille à la flexion simple
destinée à supporter les charges permanentes et d’exploitations et les transmettre aux poutres.

Marwa Page 9
ISET PFE

 Plancher en dalle pleine :

Nous avons utilisé des dalles pleines au planché de RDC vu la bonne résistance au charges
concentrées et aussi à cause de grandes portées

Les Avantages :
 Les portées sont relativement grandes et les retombées sont limitées
 Une bonne résistance aux charges concentrées.
 Une bonne résistance au feu.
 Une bonne isolation phonique.
 Présence de formes géométriques complexes

VI. Choix de types de fondation :


Etant donné que le sol sur lequel repose le projet est de bonne qualité (σsol=2bars) et pour des
considérations économiques nous avons opté des semelles isolées sous les poteaux.

Marwa Page
ISET PFE

Chapitre 3 : Hypothèses du calcul et


Evaluation des charges

Le dimensionnement des éléments de la structure est conduit selon les règles techniques de
conception et de calcul des ouvrages et construction en béton armé selon la méthode des états
limites (BAEL91 révision 99).

I. Caractéristiques des matériaux :


1. Caractéristique du béton :
 La résistance caractéristique à la compression à 28 jours :
𝒇𝒄𝟐𝟖 = 𝟐𝟐𝑴𝑷𝒂.

- La résistance caractéristique à la traction à 28 jours :


𝒇𝒕𝟐𝟖 = 𝟎. 𝟔 + 𝟎. 𝟎𝟔𝒇𝒄𝟐𝟖 = 𝟏. 𝟗𝟐𝑷𝑴𝒂

- Le béton de propreté est dosé à 150 Kg/m3.


- La résistance de calcul de béton a l’ELU :
𝟎. 𝟖𝟓 × 𝒇𝒄𝟐𝟖
𝒇𝒃𝒖 = = 𝟏𝟐. 47𝑀𝑃𝑎
𝜸𝒃

- La contrainte limite de compression du béton a l’ELS :


𝝈𝒃𝒄 = 𝟎. 𝟔𝒇𝒄𝟐𝟖 = 𝟏𝟑. 𝟐𝑴𝑷𝒂

- Le poids volumique du béton armé :


𝝆 = 𝟐𝟓KN/m3

- Le module de déformation longitudinale instantanée du béton à 28𝑗:

𝑬 𝒊= 𝟏𝟏𝟎𝟎𝟎𝟑√𝒇 = 𝟑𝟎𝟖𝟐𝟐. 𝟒𝟑𝑴𝑷𝒂

- Le module de déformation différée du béton :

𝑬 𝒗= 𝟑𝟕𝟎𝟎𝟑√𝒇 = 𝟏𝟎𝟑𝟔𝟕. 55𝑀𝑃𝑎

Le coefficient partiel de sécurité du béton 𝜸𝒃 = 𝟏. 𝟓

Marwa Page
ISET PFE

2. Caractéristique de l’acier :
- Le coefficient partiel de sécurité pour les aciers :
𝜸𝒔 = 𝟏, 𝟏𝟓

- La limite d’élasticité pour les barres haute adhérence :


𝒇𝒆 = 𝟒𝟎𝟎 MPa
- La limite d’élasticité pour les ronds lisses :
𝒇𝒆 = 𝟐𝟑𝟓 MPa
- Le module d’élasticité est :
Es = 2 105MPa
- La résistance de calcul :
À l’Etat Limite Ultime (ELU) :
𝒇𝒆
𝝈𝒔 = 𝒇𝒔𝒖 = = 𝟑𝟒𝟕. 𝟖𝟑MPa
�𝒔

II. Hypothèses de calcul :


 Fissuration peu préjudiciable et sans reprise de bétonnage pour les éléments de
planchers.
 Fissuration préjudiciable pour les fondations
2.5 cm pour béton armé en élévation
 L’enrobage est { 5 cm pour béton armé en fondation
:

III. Combinaison d’action :


Pour un bâtiment courant la combinaison unique à prendre en compte est la suivante :
A l’ELU : 1,35G + 1,5Q
A l’ELS : G + Q
Dont « G » présente la charge permanente et « Q» désigne la charge d’exploitation

IV. Evaluation des charges :


L’évaluation des charges et surcharges consiste à calculer successivement pour
chaque élément porteur de la structure, la charge qui lui revient à chaque
plancher et ce jusqu’à la fondation.

Les différents charges et surcharges existantes sont :

 Les charges permanentes (G).


 Les surcharges d’exploitation (Q).

Marwa Page
ISET PFE

Figure 6:coupe Plancher corps creux

1. charge permanents :

Les charges permanentes du plancher sont déterminées à partir de leur composition.

Nous allons dans ce qui suit déterminer les charges permanentes pour les planchers
intermédiaires et les planchers terrasses(16+5)

Plancher intermédiaire (16+5)

Corps creux (16+5) (kN/m²) 2.85

Enduit sous plafond (1.5 cm) 0.27

Lit de sable (5 cm) 0.90

Mortier de pose (2 .5 cm) 0.4

Carrelage (2.5 cm) 0.50

Cloison légère 1

La somme des charges permanentes : G = 5.92kN/m²

Tableau 1: Poids surfacique planché intermédiaire 16+5

Marwa Page
ISET PFE

Figure 7:Coupe sur plancher terrasse 16+5

plancher terrasse 16+5

Désignation ρ
e (cm) G (KN/m2)
(KN/m )3

Etanchéité - - 0.05

Chape de ravoirage 20 2 0.4

Forme de pente 22 10 2.2

Protection de 20 4 0.8
l’étanchéité

Dalle en corps creux - 16+5 2.85


(16+5)

Enduit sous plafond 18 1.5 0.27

6.57
total

Tableau 2: Poids surfacique plancher terrasse 16+5

Marwa Page
ISET PFE

Dalle pleine 25 *h (kN/m2)

Enduit sous plafond (1.5cm) 0.27

Lit de sable (5 cm) 0.90

Mortier de pose (2,5 cm) 0.40

Carrelage (2.5 cm) 0.50

Cloison légère 1kN/m2

La somme des charges permanentes : G =3.07+ (25 × h) kN/m²

Tableau 3 : Plancher intermédiaire dalle pleine

Charges des murs et cloisons Poids surfacique


Cloison de 25 cm 2.7 kN/m²
Cloison de 20 cm 2.25 kN/m²
Double cloison de 35 cm 3.15 kN/m²

Tableau 4 : Charge des murs

On prend dans notre cas (mur de cloison 35cm) G=3.15kN/m²


2. Charges d’exploitations :

Les charges d’exploitations sont évaluées en fonction de la nature et la destination des locaux.
Les valeurs qu’on va les considérer dans la suite de notre calcul sont :

Q (kN /m2)

Locaux d’habitation 1.50

Terrasse non accessible 1.00

Usage bureautique 2.50

Zone de dépôt 3.50

Tableau 5: charges d’exploitation Q en fonction de type d’utilisation

Marwa Page
ISET PFE

Partie 2 : Calcul des éléments


structuraux

Marwa Page
ISET PFE

Chapitre 1 : Étude d’une dalle pleine


I. Introduction:
Un « panneau de dalle » est un élément, généralement rectangulaire, dont l’épaisseur est
faible

Par rapport aux deux dimensions en plan. Ceci permet de rester dans le cadre de la théorie des

Plaques minces faiblement fléchies.

Dans notre projet il s’agit d’étudier un panneau de dalle intermédiaire continue rectangulaire

Située au plancher Haut RDC

Figure 8: localisation de la dalle

II. Pré dimensionnement


4.93
α = 𝒍𝒙/𝒍𝒚 =  0.87  0.4 → La dalle porte dans les deux sens.
5.63

C’est une dalle continue ; d’après BAEL91 on prend

Lx
h  40  0.13m

Pour faciliter le coffrage on admet h=0.2m

Marwa Page
ISET PFE

III. Evaluation des charges :

G dalle =8.07KN/m2 Pu=1.35G+1.5Q=16.14KN/ m2


Q dalle =3.5KN/m2 (zone de dépôt) Pser= G+Q=11.57 KN/ m2

IV. Détermination des Sollicitations

 Moments dans la dalle :

 x= 1
 0.05
8(1 2.4 
3
)

 y= 𝛼² [1−0,95× (1−𝛼) 2]=0.74>1/4 Avec  =0.87


 à L’ELU
Bande de largeur 1m parallèle à lx :
Soit M0x le moment fléchissant pour le panneau de dalle articulé sur son contour

On a :

M0x   x Pu lx 2= 0.05x16.14x4.932=19.61KN

avec Lx=4.93m
Soit Mtxle moment fléchissant pour le panneau de dalle continue

En travée : 𝑀𝑡𝑥=0,85×𝑀0x=0,85×19.61=16.67𝐾𝑁.𝑚/𝑚

Sur appuis : 𝑀𝑎𝑥=0,5× 𝑀0x =0,5×26.75=13.37𝐾𝑁.𝑚/𝑚

Bande de largeur 1m parallèle à Ly :


On a : M0y=  y × 𝑀0x =0.74×19.61=14.51𝐾𝑁.𝑚/𝑚

En travée : Mty=0,75×M0y=10.88KN.m/m

Sur appuis : May=0,5×M0y=7.25KN.m/m

 à L’ELS
On procède de la même manière qu’a l’ELU, en remplaçant Pu par

Marwa Page
ISET PFE
Pser, On obtient dans ce tableau les résultats à l’ELU et l’ELS :

Marwa Page
ISET PFE

ELU ELS

M 0 x (KN.m/ml) 19.61 14.06

𝑀tx (KN.m/ml) 16.67 11.95


𝑀ax (KN.m/ml) 9.8 7.03

M 0 y (KN.m/ml) 14.51 10.40

𝑀ty (KN.m/ml) 10.88 7.8


𝑀ay (KN.m/ml) 7.25 5.2

Les valeurs minimales à respecter sont :

 A L’ELU
Mtx
En travée : Mty≥
4 → Mty ≥=4.17 (Vérifié)

Sur appuis : May=Max=max (May; Max) =max (7.25, 9.8)

On a : May = Max =9.8 KN.m/m

 A L’ELS
Mtx
En travée : Mty ≥
4 → Mty ≥=2.99 (Vérifié)

 Sur appuis : May = Max =max May; Max) =max (7.03, 5.2)
 On a : May = Max =7.03 KN.m/m

Les moments fléchissant agissants sur le panneau de dalle en travée et sur appuis sont

ELU ELS
Sens Lx Sens Ly Sens Lx Sens Ly
Moment en travée (KN.m/m) 16.67 10.88 11.95 7.69
Moment sur appui (KN.m/m) 9.8 9.8 7.03 7.03

Tableau 6: Tableau récapitulatif des moments

Marwa Page
ISET PFE

V. Dimensionnement des armatures :

1. Calcul des armatures longitudinales :

On donne b=1m ; h=0.2m ; d=0.9×h=0.18m


En travée
Sur appui
Lx Ly
Mu (KN.m/m) 16.67 10.88 9.8
𝜇𝑏𝑢 = 𝑀𝑢
𝑏𝑑2𝑓 0.04 0.027 0.024
𝑏𝑢

µbu<µlim=0.39 vérifié vérifié vérifié


µbu<0,186 Vérifié : pivot A pas de vérification a l’ELS
α
= 1.25 0.05 0.034 0.03
× (1 − √1 − 2𝜇𝑏𝑢 )
Z= 𝑑 × (1 − 0.4 × 𝛼) 0.18 0.18 0.18
𝑀𝑢
As= (cm2) 2.66 1.74 1.56
𝑍×𝜎𝑠𝑢

Tableau 7: le calcul des armatures longitudinales

Section minimal d’armature :

 Bande suivant ly :

12.h0 : RL
Aymin 8.h0 : fe400MPa  8 0.2  1.6 cm2 / m
6.h0 : fe500MPa

Dans notre cas Aymin=8.h0=1.6cm2/m

𝐴𝑡𝑦=1.71c𝑚2>𝐴𝑦𝑚𝑖𝑛=1.6𝑐𝑚²/𝑚 𝐴𝑡𝑦=1.71c𝑚2/m

𝐴𝑎𝑦=1.56c𝑚2<𝐴𝑦𝑚𝑖𝑛=1.6𝑐𝑚²/𝑚 𝐴𝑎𝑦=2.36c𝑚2/m

Marwa Page
ISET PFE

 Bande suivant lx :
3  3  0.05
Ax   Ay  1.6  2.36cm 2
min min
2 2

Atx=2.66 cm2> Axmin =2.36cm2 Atx=2.66cm2

Aax=1.56cm2< Axmin =2.36cm2 Aax=2.36cm2

Choix des sections d’aciers :


En travée sens Lx :
Disposition constructive
h0 200
   20mm
10 10
On a une charge repartie + fissuration peu préjudiciable
L’espacement :
St3h0
 Min 60cm

 
33cm 33cm
St  33cm
On prend 4HA10/m (A réel =3.14cm2)
100
Stx   25cm
4
En travée sens Ly :

Aty=1.71cm2
4h0 80cm
St  Min 45cm 
 45cm
 

St  45cm

On prend 4 HA8/m ( A réel =2.01cm2)

100
Sty   25cm
4

Sur appuis

Aa= 2.36cm2

On choisit 4HA10 (A réel =3.14cm2)

Marwa Page
ISET PFE

Arrêt des armatures :


L’arrêt des armatures est représenté sur la figure ci-dessous

Figure 9: Schémas de ferraillage du panneau de dalle

Marwa Page
ISET PFE

Chapitre 2 : Etude d’une nervure


I. Introduction
Une nervure est une poutre en T travaillant à la flexion simple destinée à supporter les charges
permanentes et d’exploitation, ainsi que son poids propre et les transmettre aux poutres.

La nervure étudiée est située au niveau du plancher 1 er étage. Elle est de section en T. Elle est
schématisée comme une poutre continue à 2 travées sollicitée à la flexion simple et soumise à
une charge uniformément répartie.

Figure 10 : Schématisation de la nervure

Marwa Page
ISET PFE

II. Dimensionnement de la Nervure

𝑳
On a 𝒉 ≥
𝟐𝟐.𝟓 = 𝟎. 𝟏𝟗𝒎𝒅𝒐𝒏𝒄𝒐𝒏 𝒄𝒉𝒐𝒊𝒔𝒊𝒕 𝟏𝟔 + 𝟓
 h=21cm
 h0=5cm
 b=33cm
 b0=7cm
 d=
0.9xh=18.9cm

Figure 11 : section transversale de nervure

III. Evaluation des charges :

Schéma mécanique de la nervure


G  5.92KN / m2
 2 Plancher courant 16+5
Q  2.5KN /
m

 Les charges par ml sont :


G  5.92 0.33  1.95KN / ml
Q  2.5 0.33  0.825KN / ml

Marwa Page
ISET PFE

On obtient ainsi
Pu=1.35G+1.5Q (KN/ml) 3.87
Pser=G+Q (KN/ml) 2.77
Pu =1.35Gx2+1.5xQ (KN/ml)
red 2.99
3
2
Pse =Gx +Q (KN/ml)
red
2.12
r
3

IV. Calcul des sollicitations


1. Choix de la méthode de calcul :
 Hypothèse 1 :
Q ≤ 2×g= 2x5.92=11.84kn/ml
Q ≤ 5KN/m2. Condition vérifiée
 Hypothèse 2:
Les moments d’inertie des sections transversales sont identiques dans les différentes travées
Condition vérifiée

 Hypothèse 3:
Les portées successives vérifient :

𝑙𝑖
0,8 ≤ ≤ 1,25 et
𝑙𝑖−1

3.31
0,8 ≤ ≤ 1,25
4.34

0,8 ≤ 0.76 ≤ 1,25

Condition non vérifiée

 On applique « la méthode de Caquot minoré » en multipliant les parts des


2
moments sur appuis provenant de seules charges par un coefficient
3

Marwa Page
ISET PFE

2. Calcul des moments :


2.1. 1er cas des charges : CC

Figure 12:Combinaison 1

 Détermination des moments max sur appuis

M0=M2=0
A l’ELU
Pred L'3  Pered 2.99 4.343  2.99 3.313
M a1   Lw'3 w e
  5.42KN.m

8.5 L'  L'  8.5(4.34  3.31)
w e

A
L’ELS
P'3red L'3w  Pser
red 2.12 4.343  2.12 3.313
M   Lser e
  3.85KN.m
a1

8.5 L'  L' 8.5(4.34  3.31)
w

Appui 0 Appui 1 Appui 2
Ma1 (ELU) en KN.m 0 -5.42 0

Ma1 (ELS) en KN.m 0 -3.85 0

Tableau 8 : récapitulatif des moments sur appuis

 Détermination des moments en travées

A l’ELU :
Travée 1

𝑃𝑢 × 𝑙2 3.87 × 4.342
𝑀01 = = = 9.11𝐾𝑁. 𝑚
8 8
1
0−(−5.42)
𝑋01 = ( 𝑀𝑒 ) × 𝑙= (21 + ) × 4.34 = 1.85𝑚
2 +
−𝑀𝑤 8×9.11
8𝑀0
4𝑀0𝑥0 𝑀𝑒 𝑥0
𝑥0
𝑀𝑇1 = (1 − )( + 𝑀𝑤 ) +
𝑙 𝑙 𝑙
4.34
1.85 4×9.11×1.85 −5.42×1.85
= (1 − 4.34 ) ( + 0) +
Marwa Page
ISET PFE
4.34
=6.60KN.m

Marwa Page
ISET PFE

Travée 2

𝑃𝑢 × 𝑙2 3.87 × 3.312
𝑀02 = = = 5.3𝐾𝑁. 𝑚
8 8
1 0−(−5.42)
𝑋0 = ( 𝑀𝑒 ) × 𝑙= (21 + ) × 3.31 = 2.07𝑚
2 +
−𝑀𝑤 8×5.3
8𝑀0

𝑥0 4𝑀0𝑥0 𝑀𝑒 𝑥0
𝑀𝑇2 = (1 − )
( + 𝑀𝑤 ) + 𝑙
𝑙 𝑙

2.07 4×5.3×2.07
= (1 − 3.31 ) ( 3.31
− 5.42) + 0=2.94KN.m

A l’ELS

Travée 1

𝑃𝑠𝑒𝑟 × 𝑙2 2.77 × 4.342


𝑀01 = = = 6.52𝐾𝑁. 𝑚
8 8
𝑀𝑒 1 −3.85+0)
𝑋
1
−𝑀𝑤

=( + ) × 𝑙= ( + ) × 4.34 = 1.85𝑚
01 8𝑀0 2 8×6.52
2

𝑥0 4𝑀0𝑥0 𝑀𝑒 𝑥0
𝑀𝑇1 = (1 − )
( + 𝑀𝑤 ) + 𝑙
𝑙 𝑙

2.49 4×6.52×2.49 −3.85×2.49


= (1 − 4.34 ) ( 4.34
+ 0) 4.34
=4.74KN.m
+

Travée 2

𝑃𝑠𝑒𝑟 × 𝑙2 2.77 × 3.312


𝑀02 = = = 3.79𝐾𝑁. 𝑚
8 8
1 0−(−3.85)
𝑋0 = ( 𝑀𝑒 ) × 𝑙= (21 + ) × 3.31 = 2.07𝑚
2 +
−𝑀𝑤 8×3.79
8𝑀0

𝑥0 4𝑀0𝑥0 𝑀𝑒 𝑥0
𝑀𝑇2 = (1 − )
( + 𝑀𝑤 ) + 𝑙
𝑙 𝑙

2.07 4×3.79×2.07
= (1 − 3.31 ) ( 3.31
− 3.85) + 0=2.11KN.m

Marwa Page
ISET PFE

 A l’ELU :
Travée 1 Travée 2
Mt max(KN.m) 6.6 2.94
 A l’ELS :

Travée 1 Travée 2
Mt max(KN.m) 4.74 2.11

2.2. 2ème cas des charges : CD

Figure 13 :Combinaison 2.
réd 2 1.5Q =2.99KN/ml
P =
W 1.35( G)
3
2
P red=  1.755 KN/ml
e 1.35( G)
3

ser 2
P =  Q =2.12KN/ml
W ( G)
3
2
P ser=  1.3KN/ml
e ( G)
3

PW (KN/ml) Pe (KN/ml)
ELU 2.99 1.755
ELS 2.12 1.3

Marwa Page
ISET PFE

 Détermination des moments max sur appuis

M0=M2=0
A l’ELU
Pred L'3  Pered 2.99 4.343 1.755 3.313
M a1   Lw'3 w e
  4.73KN.m

8.5 L'  L'  8.5(4.34  3.31)
w e

A L’ELS
P'3red L'3w  Pser
red 2.12 4.343 1.3 3.313
M   Lser e
  3.39KN.m
a1
8.5L'  L' 8.5(4.34  3.31)
w
 e

 Détermination des moments en travées

A l’ELU :
Travée 1
𝑃𝑢 × 𝑙2 3.87 × 4.342
𝑀01 = = = 9.11𝐾𝑁. 𝑚
8 8
1 (−4.73−0)
𝑋01 = ( 𝑀𝑒 ) × 𝑙= (21 + ) × 4.34 = 1.89𝑚
2 +
−𝑀𝑤 8×9.11
8𝑀0

𝑥0 4𝑀0𝑥0 𝑀𝑒 𝑥0
𝑀𝑇1 = (1 − )
( + 𝑀𝑤 ) + 𝑙
𝑙 𝑙

1.89 4×9.11×1.89 −4.73×1.89


= (1 − 4.34 ) ( 4.34
+ 0) 4.34
=6.9KN.m
+

Travée 2

𝑃𝑢 × 𝑙2 2.63 × 3.312
𝑀02 = = = 3.6𝐾𝑁. 𝑚
8 8
1 0+4.73)
𝑋02 = ( 𝑀𝑒 ) × 𝑙= (21 + ) × 3.31 = 2.2𝑚
2 +
−𝑀𝑤 8×3.6
8𝑀0

𝑥02 4𝑀0𝑥02 𝑀𝑒 𝑥02


𝑀𝑇2 = (1 − )
( + 𝑀𝑤 ) + 𝑙
𝑙 𝑙
2.2
= (1 − 4×3.6×2.2
3.31 ) (
3.31
− 4.73) + 0=1.62KN.m

Marwa Page
ISET PFE

A l’ELS

Travée 1

𝑃𝑠𝑒𝑟 × 𝑙2 2.77 × 4.342


𝑀01 = = = 6.52𝐾𝑁. 𝑚
8 8
𝑀𝑒 1 −3.39−0)
𝑋
1
−𝑀𝑤

=( + ) × 𝑙= ( + ) × 4.34 = 1.89𝑚
01 8𝑀0 2 8×6.52
2

𝑥0 4𝑀0𝑥0 𝑀𝑒 𝑥0
𝑀𝑇1 = (1 − )
( + 𝑀𝑤 ) + 𝑙
𝑙 𝑙

1.89 4×6.52×1.89 −3.39×1.89


= (1 − 4.34 ) ( 4.34
+ 0) 4.34
=4.93KN.m
+

Travée 2

𝑃𝑠𝑒𝑟 × 𝑙2 1.95 × 3.312


𝑀02 = = = 2.67𝐾𝑁. 𝑚
8 8
𝑀𝑒 1 0+3.39)
𝑋
1
−𝑀𝑤

=( + ) × 𝑙= ( + ) × 3.31 = 2.18𝑚
02 8𝑀0 2 8×2.67
2
𝑥02 4𝑀0𝑥02 𝑀𝑒 𝑥0
𝑀𝑇2 = (1 − )
( + 𝑀𝑤 ) + 𝑙
𝑙 𝑙

2.18 4×2.67×2.18
= (1 − 3.31 ) (
3.31
) − 3.39=1.24KN.m

 A l’ELU :
Travée 1 Travée 2

Mt max(KN.m) 6.9 1.62


 A l’ELS :
Travée 1 Travée 2

Mt max(KN.m) 4.93 1.24


Tableau 9 : récapitulatif des moments en travées

Marwa Page
ISET PFE

2.3. 3ème cas des charges : DC

Figure 14 :Combinaison 3.

A l’Elu :
2
Pe red= 1.35( G) 1.5Q =2.99KN/ml
3

A l’ELS :
2
Pe red= ( G)  Q =2.12KN/ml
3
2
Pw red= ( G)  1.3KN/ml
3

Pe (KN/ml) Pw (KN/ml)

ELU 2.99 1.755

ELS 2.12 1.3

 Détermination des moments max sur appuis

M0=M2=0
A l’ELU
Pred L'3  Pered 1.755 4.343  2.99 3.313
M   Lw'3 w e
  3.87KN.m
a1

8.5 L'  L' 8.5(4.34  3.31)
w
 e

Marwa Page
ISET PFE

A L’ELS
P'3red L'3w  Pser
red
1.3 4.343  2.12 3.313
M a1   Lser e
  2.8KN.m
8.5L  L''

w
 e
8.5(4.34  3.31)

 Détermination des moments en travées

A l’ELU :
Travée 1

𝑃𝑢 × 𝑙2 2.63 × 4.342
𝑀01 = = = 6.19𝐾𝑁. 𝑚
8 8
1
(−3.87−0)
𝑋01 = ( 𝑀𝑒 ) × 𝑙= (21 + ) × 4.34 = 1.83𝑚
2 +
−𝑀𝑤 8×6.19
8𝑀0
4𝑀0𝑥0 𝑀𝑒 𝑥0
𝑥0
𝑀𝑇1 = (1 − )( + 𝑀𝑤 ) +
𝑙 𝑙 𝑙
1.83 4×6.19×1.83 −3.87×1.83
= (1 − 4.34 ) ( + 0) =4.4KN.m
4.34 4.34
Travée 2 +

𝑃𝑢 × 𝑙2 3.87 × 3.312
𝑀02 = = = 5.3𝐾𝑁. 𝑚
8 8
1
0+3.87)
𝑋02 = ( 𝑀𝑒 ) × 𝑙= (21 + ) × 3.31 = 1.96𝑚
2 +
−𝑀𝑤 8×5.3
8𝑀0
4𝑀0𝑥02 𝑀𝑒 𝑥02
𝑥02
𝑀𝑇2 = (1 − )( + 𝑀𝑤 ) +
𝑙 𝑙 𝑙
1.96 4×5.3×1.96
= (1 − 3.31 ) ( − 3.87) + 0=3.54KN.m
3.31
A l’ELS

Travée 1

𝑃𝑠𝑒𝑟 × 𝑙2 1.95 × 4.342


𝑀01 = = = 4.59𝐾𝑁. 𝑚
8 8
𝑀𝑒 1 −2.8−0)
𝑋
1
−𝑀𝑤

=( + ) × 𝑙= ( + ) × 4.34 = 1.84𝑚
01 8𝑀0 2 8×4.59
2
𝑥0 4𝑀0𝑥0 𝑀𝑒 𝑥0
𝑀𝑇1 = (1 − )
( + 𝑀𝑤 ) + 𝑙
𝑙 𝑙

1.84 4×4.59×1.84 −2.8×1.84


= (1 − 4.34 ) ( + 0) =3.3KN.m
4.34 4.34
+

Marwa Page
ISET PFE

Travée 2

𝑃𝑠𝑒𝑟 × 𝑙2 2.77 × 3.312


𝑀02 = = = 3.79𝐾𝑁. 𝑚
8 8
𝑀𝑒 1 0+2.8)
𝑋
1
−𝑀𝑤

=( + ) × 𝑙= ( + ) × 3.31 = 1.96𝑚
02 8𝑀0 2 8×3.79
2
𝑥02 4𝑀0𝑥02 𝑀𝑒 𝑥0
𝑀𝑇2 = (1 − )( + 𝑀𝑤 ) +
𝑙 𝑙 𝑙
1.96 4×3.79×1.96
= (1 − 3.31 ) ( ) − 2.8=2.52KN.m
3.31

 A l’ELU :
Travée 1 Travée 2

Mtmax(KN.m) 4.4 3.54

 A l’ELS :
Travée 1 Travée 2

Mtmax(KN.m) 3.3 2.52

Tableau 10récapitulatif des moments en travées

appui 0 travée 1 appui 1 travée2 Appui 2


1ere cas: CC 0 6.6 -5.42 2.94 0
2eme cas:CD 0 6.9 -4.73 1.62 0
3eme cas:DC 0 4.4 -3.87 3.54 0

Tableau 11: Bilan des moments en appuies et travées à l’ELU

Figure 15: Courbe enveloppe des moments fléchissant à l’ELU (Nervure)

Marwa Page
ISET PFE

appui 0 travée 1 appui 1 travée2 Appui 2


1ere cas: CC 0 4.74 -3.85 2.11 0
2eme cas:CD 0 4.94 -3.39 1.24 0
3eme cas:DC 0 3.3 -2.8 2.52 0
Tableau 12: Bilan des moments en appuies et travées à l’ELS

Figure 16: Courbe enveloppe des moments fléchissant à l’ELS(Nervure)

V. Calcul des armatures longitudinales :


La fissuration est jugée peu préjudiciable donc le calcul s’effectue à l’Etat Limite Ultime.

 h=21cm
 h0=5cm
 b=33cm
 b0=7cm
 d= 0.9xh=18.9cm

Travée 1 :

Mu =6.9KN.m= 0.0069MN.m

𝑀 =𝑏×𝑕 𝑕0 0.05
× × (𝑑 − )=0.33 × 0.05 × (0.189 − ) × 12.47 = 0.034𝑀𝑁. 𝑚
𝑓
𝑡𝑢 0 𝑏𝑢 2 2

Mu<Mtu 🢩 la section en T se comporte mécaniquement comme une section rectangulaire.

𝑀𝑢 6.9 × 10−3
µ= = = 0,047
𝑏 × 𝑑2 × 𝑓 0.33 × 0.1892 × 12,47

µ = 0,047 < µ𝑙𝑖𝑚 = 0,39

Marwa Page
ISET PFE

Donc on n’a pas besoin d’armatures comprimées𝐴′ =0 cm2


𝛼 = 1.25 × [1 − √1 − 2 × µ]

= 1.25 × [1 − √1 − 2 × 0.047] = 0.06

𝑍 = 𝑑[1 − 0,4𝛼]

=0.189[1 − 0,4 × 0.06] = 0,184

𝑀𝑢 6.9 × 10−3
𝐴𝑠𝑡 = = × 104 = 1.08𝑐𝑚2
𝑍× 0,184 × 400
𝑓𝑠𝑢
1,15

V’=h-V=0.21-0.07=0.14m

𝑨𝒔𝒕 =1.08cm2>As min=0.2cm2 CNF vérifiée

Marwa Page
ISET PFE

Travée 2 :

Mu =3.54KN.m= 0.00354MN.m

𝑀 =𝑏×𝑕 𝑕0 0.05
× × (𝑑 − )=0.33 × 0.05 × (0.189 − ) × 12.47 = 0.034𝑀𝑁. 𝑚
𝑓
𝑡𝑢 0 𝑏𝑢 2 2

Mu<Mtu 🢩 la section en T se comporte mécaniquement comme une section rectangulaire.


𝑀𝑢
µ= 3.54 × 10−3
2 = = 0,024
𝑏 × 𝑑 × 𝑓𝑏𝑢 0.33 × 0.1892 × 12,47

µ = 0,024 < µ𝑙𝑖𝑚 = 0,39

Donc on n’a pas besoin d’armatures comprimées𝐴′ =0 cm2


� .

𝛼 = 1.25 × [1 − √1 − 2 × µ]

= 1.25 × [1 − √1 − 2 × 0.024] = 0.03

𝑍 = 𝑑[1 − 0,4𝛼]

=0.189[1 − 0,4 × 0.03] = 0,19


−3
𝑀𝑢 = 3.54 × 10
𝐴𝑠𝑡 = 400 × 104 = 0.53𝑐𝑚2
𝑍× 0,19 ×
𝑓𝑠𝑢
1,15

V’=h-V=0.21-0.07=0.14m

Marwa Page
ISET PFE

𝐴𝑠𝑡 =0.53cm2>As min=0.2cm2 CNF vérifiée

L’appui 1 :

Mu =-5.42 KN.m= -0. 00542MN.m

𝑀 =𝑏×𝑕 𝑕0 0.05
× (𝑑 − ) × 𝑓 =0.33 × 0.05 × (0.189 − ) × 12.47 = 0.034𝑀𝑁. 𝑚
𝑡𝑢 𝑏𝑢
2 2
0

Mu<Mtu 🢩 la section en T se comporte mécaniquement comme une section rectangulaire.


𝑀𝑢
µ= 5.42 × 10−3
= = 0,036
𝑏 × 𝑑2 × 𝑓𝑏𝑢 0,07 × 0.1892 × 12,47

µ = 0,04 < µ𝑙𝑖𝑚 = 0,39

Donc la section sera dépourvue d’armatures comprimées𝐴′ =0 cm2


� .

𝛼 = 1.25 × [1 − √1 − 2 × µ] = 0.05

𝑍 = 𝑑[1 − 0,4𝛼] = 0,22𝑚

𝑀𝑢 7.52 × 10−3
𝐴𝑠𝑡 = = 𝑥104 = 0.98𝑚2 Soit 1HA12=1.13cm2
400
𝑍 × 𝑓𝑠𝑢 0,22 × 1,15

Marwa Page
ISET PFE

Travée 1 Travée 2 Appui 1


𝑕0
𝑀𝑡𝑢 = 𝑏 × 𝑕0 × 𝑓𝑏𝑢 × (𝑑 − ) = 0.034
2
Mu(KN.m) 6.9 3.54 -5.42 KN.m
𝑀𝑢
𝜇 = (MN.m) 0.047 0.024 0.036
𝑏𝑢 𝑏𝑑2 𝑓𝑏𝑢
µbu<µlim=0.39 𝐴′ =0 𝐴′ =0 𝐴′ =0
𝑠 𝑠 𝑠

µbu<0,186 Vérifié (pivot A) pas Vérifié (pivot A) Vérifié (pivot A)


de vérification a l’ELS pas de vérification a pas de vérification a
l’ELS l’ELS
α= 1.25 × 0.06 0.03 0.05
(1 − √1 − 2𝜇𝑏𝑢 )
Z= 𝑑 × 0.184 0.19 0.22
(1 − 0.4 × 𝛼)
𝑀𝑢
As= (cm2) 1.08 0.53 0.98
𝑍×𝜎𝑠𝑢

Choix 1HA14 1HA14 1HA12


As réel 1.54cm2 1.54cm2 1.13𝑐m2

Tableau 13 : récapitulatifs de calcul des armatures longitudinales

Figure 17: Coupe transversale et ferraillage de la nervure

Marwa Page
ISET Tozeur PFE 2020

Figure 18: Résultat donnée par arche

Marwa Page
ISET PFE

Chapitre 3 : Étude d’une poutre

I. Introduction :
Les poutres sont des éléments porteurs en béton armé, leur rôle consiste essentiellement à
supporter les charges transmises par le plancher.

On va traiter dans ce chapitre la poutre continue a 2 travées (E9) située dans le plancher
terrasse (voir plan de coffrage).

La poutre est soumise à une charge permanente et a une charge d’exploitation uniformément
réparties

Figure 19 : Schématisation de la poutre E9

Schéma mécanique de la poutre :

Marwa Page
ISET PFE

II. Pré dimensionnement


Poutre continue de section rectangulaire

𝐿 /16 ≤ h ≤ l/12

39≤ h≤52

Soit h=50cm

III. Evaluation des charges :


Un plancher terrasse 16+5 G=6.57 KN/m²

Q=1KN/m² (terrasse inaccessible)

Acrotère : h=1m=100cm

Epaisseur =15cm

1. Charges permanents :
 𝐺𝑇1 = 𝐺𝑇2 =
𝑝𝑜𝑖𝑑𝑠 𝑑𝑢 𝑝𝑙𝑎𝑛𝑐𝑕𝑒𝑟 + 𝑝𝑜𝑖𝑑𝑠 𝑑𝑒 𝑙′ 𝑎𝑐𝑟𝑜𝑡è𝑟𝑒 +
𝑝𝑜𝑖𝑑𝑠 𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 𝑑𝑒 𝑝𝑜𝑢𝑡𝑟𝑒 + 𝑠𝑢𝑟𝑐𝑕𝑎𝑟𝑔𝑒 𝑝𝑒𝑟𝑚𝑎𝑛𝑒𝑛𝑡

 𝐺 5.21
𝑇1 = 𝐺𝑇2 = (6.57 × ) + (1 × 0.15 × 25) + (0.22 × 0.5 × 25) + (0.22 −
2

0.15)(6.57 − 3.3) = 𝟐𝟑. 𝟖𝟕𝑲𝑵/𝒎𝒍

2. Charge d’exploitation :
 𝑄 5.21
𝑇1 = 𝑇2
=1× + (0.22 − 0.15) = 𝟐. 𝟔𝟕𝑲𝑵/𝒎𝒍
2
𝑄

3. Combinaison des actions :


Nu  1.35G 1.5Q
Nser  G  Q
L (Longueur
G(KN/m) Q(KN/m) Pu(KN/ml) Pser(KN/ml)
de la travée(m))
Travée 1 23.87 2.67 36.19 26.51 5.27
Travée 2 23.87 2.67 36.19 26.51 6.33

Tableau 14 : récapitulatif des évaluations des charges

Marwa Page
ISET PFE

IV. Calcul des sollicitations :


1. Choix de la méthode de calcul :
Le choix de la méthode de calcul dépend de la vérification d’un certain nombre de conditions
:

 Hypothèse 1 :
Q ≤ 2×g= 2x6.57=13.14kn/ml
Q ≤ 5KN/m2. Condition vérifiée
 Hypothèse 2:
Les moments d’inertie des sections transversales sont identiques dans les différentes travées
Condition vérifiée

 Hypothèse 3:
Les portées successives vérifient :

𝑙𝑖
0,8 ≤ ≤ 1,25 et
𝑙𝑖−1

6.33
0,8 ≤ ≤ 1,25
5.27

0,8 ≤ 1.20 ≤ 1,25

Condition vérifié

 Nous allons utiliser « la méthode forfaitaire »

2. Détermination des moments fléchissant :

 Moments isostatiques à l’ELU :


PL²
M0 = 8

𝑀01 = 𝑃𝑢 × 𝐿1² 36.19 × 5.27²


= = 𝟏𝟐𝟓. 𝟔𝟑𝑲𝑵. 𝒎
8 8
𝑀02 = 𝑃𝑢 × 𝐿2² 36.19 × 6.33²
= = 𝟏𝟖𝟏. 𝟐𝟔𝑲𝑵. 𝒎
8 8

Marwa Page
ISET PFE

 Moment sur appuis a l’ELU


𝑀𝐴 = 𝑀𝐶 = 0
𝑀𝐵 = 0.6 × max⁡(𝑀01 ; 𝑀02 )

𝑀𝐵 = 0.6 × max(125.63; 181.26) = 𝟏𝟖𝟏. 𝟐𝟔𝑲𝑵. 𝒎


 Moment en travée
𝑄 2.67
𝛼= = = 0.1
𝐺+ 23.84 +
𝑄 2.67

 Travée 1 :
1.2 + 0.3𝛼 1.2 + 0.3 × 0.1
𝑀𝑇1 = × 125.63 = 77.26𝐾𝑁. 𝑚
× 𝑀01 = 2
2
Vérification
𝑀𝑤 +𝑀𝑒
𝑀 + ≥ Max (1 + 0.3𝛼)𝑀
= 1.03𝑀 =129.39
𝑇1 01 01
2

1.05𝑀01=131.91

0 + 108.75
𝑀𝑇1 ≥ 131.91 − = 77.53𝐾𝑁. 𝑚
2

𝑴𝑻𝟏 = 𝒔𝒖𝒑 [𝟕𝟕. 𝟐𝟔 ; 𝟕𝟕. 𝟓𝟑 ]=77.53 𝑲𝑵. 𝒎

 Travée 2 :
1.2 + 0.3𝛼 1.2 + 0.3 × 0.1
𝑀𝑇2 = × 181.26 = 111.47𝐾𝑁. 𝑚
× 𝑀02 = 2
2
Vérification
𝑀𝑤 +𝑀𝑒
𝑀 + ≥ Max (1 + 0.3𝛼)𝑀
= 1.03𝑀 =186.7
𝑇2 02 01
2
1.05𝑀02=190.32

0 + 108.75
𝑀𝑇2 ≥ 190.32 − = 135.94𝐾𝑁. 𝑚
2

𝑴𝑻𝟐 = 𝒔𝒖𝒑 [𝟏𝟏𝟏. 𝟒𝟕 ; 𝟏𝟑𝟓. 𝟗𝟒 ]=135.94𝑲𝑵. 𝒎

Marwa Page
ISET PFE

V. Effort tranchant :
Effort Tranchant de Référence :
𝑃𝑢𝐿1 36.19 × 5.27
𝑉01 = = = 95.36𝐾𝑁
2 2
𝑃𝑢𝐿2 36.19 × 6.33
𝑉02 = = = 114.54𝐾𝑁
2 2

Figure 20 :schéma des efforts tranchants.

Figure 21:Diagramme de l’effort tranchant (Poutre E9).

appui
A B C
effort à gauche 0 -109.66
-114.54
tranchant à droite 95.36 131.721
0
Tableau 15 : Tableau récapitulatif des Effort tranchant sur appuis

Marwa Page
ISET PFE

VI. Calcul de ferraillage:


1. Dimensionnements des armatures longitudinales :
On a une fissuration peu préjudiciable on fait le calcul l l’ELU et puis on vérifie
les contraintes à l’ELS

 d = 0.9h=0.9×0.5=0.45m
 0.85 fc28 0.85 22
fbu    12.47MPa
 b 11.5
 ft28  0.6  0.06 fc28  1.92MPa

  su  fe 400
  347.83MPa
 s 1.15

Travée 1 : Mu=77.53  10-3MN.m


Travée 2 : Mu=135.94  10-3MN.m
Appui B : Ma=108.75  10-3MN.m
Travée 1 Travée 2 Appui B
Mu(KN.m) 77.53 135.94 108.75
𝑀𝑢
µbu=𝜇 = 0.139=0.14 0.24 0.19
𝑏𝑢 𝑏𝑑2 𝑓𝑏𝑢
µbu<µlim=0.39 Vérifiée (on n’a pas besoin d’armatures comprimées)
α= 1.25 × (1 − 0.19 0.35 0.26

√1 − 2𝜇𝑏𝑢 )
Z= 𝑑 × (1 − 0.4 × 𝛼) 0.42 0.39 0.4
𝑀𝑢
As= (cm2) 5.31 10.02 7.82
𝑍×𝜎𝑠𝑢

0.23×𝑏×𝑑×𝑓𝑡28 1.09 1.09 1.09


Asmin= 𝑓𝑒

CNF Vérifiée Vérifiée vérifiée


Choix 5HA12 5HA16 4HA16
As réel 5.65 10.05 8.04

Tableau 16: Tableau récapitulatif de calcul des armatures longitudinales

Remarque : pour assurer la continuité des barres on change le choix des armatures de la 1ère
travée : On choisit 3HA16 =6.03cm2

Marwa Page
ISET PFE

2. Armatures transversales
Appui A à droite:

|𝑉𝑚𝑎𝑥 | = 95.36𝐾𝑁

Calcul de l’effort tranchant réduit
5
𝑉𝑟𝑒𝑑 = |𝑉𝑚𝑎𝑥 | × (1 − 𝑕 5 × 0.5 ) = 80.28 𝐾𝑁
𝑢 × ) = 95.36 × (1 −
𝑢 3 𝑙 5.27
3

Vérification de la contrainte

𝑟𝑒𝑑 80.28 × 10−3


�𝑢
= = 0.81 𝑀𝑃𝑎
𝑟𝑟𝑒𝑑
� =𝑏× 0.22 × 0.45
𝑑
𝐴𝑠𝑡
(𝑟𝑟𝑒𝑑 − 0.3𝑘𝑓 )𝛾 𝑏
𝑡 𝑠

𝑢
0.9𝑓𝑒𝑡
𝑠𝑡
𝐴𝑠𝑡 (0.81 − 0.3 × 1 × 1.92)1.15 × 0.22

𝑠𝑡 0.9 × 235

𝐴𝑠𝑡
≥ 0.00028
𝑠𝑡

Appui B à gauche :

|𝑉𝑚𝑎𝑥 | = 109.66𝐾𝑁

Calcul de l’effort tranchant réduit

𝑉𝑟𝑒𝑑 = |𝑉𝑚𝑎𝑥 | 𝑕 0.5 ) = 92.32 𝐾𝑁


5 5
𝑢 × (1 − × ) = 109.66 × (1 − ×
𝑢 3 𝑙 3 5.27

Vérification de la contrainte

𝑟𝑒𝑑 92. .32 × 10−3


�𝑢
= = 0.93 𝑀𝑃𝑎
𝑟𝑟𝑒𝑑
� = 𝑏× 0.22 × 0.45
𝑑
𝐴𝑠𝑡
(𝑟𝑟𝑒𝑑 − 0.3𝑘𝑓 )𝛾 𝑏
𝑡 𝑠

𝑢
0.9𝑓𝑒𝑡
𝑠𝑡
𝐴𝑠𝑡 (0.93 − 0.3 × 1 × 1.92)1.15 × 0.22

𝑠𝑡 0.9 × 235

𝐴𝑠𝑡 𝑠𝑡

Marwa Page
ISET PFE

≥ 0.00042

Marwa Page
ISET PFE

Appui B à droite:

|𝑉𝑚𝑎𝑥 | = 131.721K𝑁
Calcul de l’effort tranchant réduit �

5
𝑉𝑟𝑒𝑑 = |𝑉𝑚𝑎𝑥 | × (1 − 𝑕 5 0.5 ) = 114.38𝐾𝑁
𝑢 × ) = 131.721 × (1 − ×
𝑢 3 𝑙 3 6.33

Vérification de la contrainte

𝑟𝑒𝑑 114.83 × 10−3


�𝑢
= = 1.16 𝑀𝑃𝑎
𝑟𝑟𝑒𝑑
� =𝑏× 0.22 × 0.45
𝑑
𝐴𝑠𝑡
(𝑟𝑟𝑒𝑑 − 0.3𝑘𝑓 )𝛾 𝑏
𝑡 𝑠

𝑢
0.9𝑓𝑒𝑡
𝑠𝑡
𝐴𝑠𝑡 (1.16 − 0.3 × 1 × 1.92)1.15 × 0.22

𝑠𝑡 0.9 × 235

𝐴𝑠𝑡
≥ 0.0007
𝑠𝑡

Appui C à gauche:

|𝑉𝑚𝑎𝑥 | = 114.54𝐾𝑁

Calcul de l’effort tranchant réduit

𝑉𝑟𝑒𝑑 = |𝑉𝑚𝑎𝑥 | 5 𝑕 5 0.5 ) = 99.46𝐾𝑁


𝑢 × (1 − × ) = 114.54 × (1 − ×
𝑢 3 𝑙 3 6.33

Vérification de la contrainte

𝑟𝑒𝑑 99.46 × 10−3


�𝑢
= = 1𝑀𝑃𝑎
𝑟𝑟𝑒𝑑
� =𝑏× 0.22 × 0.45
𝑑
𝐴𝑠𝑡
(𝑟𝑟𝑒𝑑 − 0.3𝑘𝑓 )𝛾 𝑏
𝑡 𝑠

𝑢
0.9𝑓𝑒𝑡
𝑠𝑡
𝐴𝑠𝑡 (1 − 0.3 × 1 × 1.92)1.15 × 0.22

𝑠𝑡 0.9 × 235
𝐴𝑠𝑡
𝑠𝑡 ≥ 0.0005

Marwa Page
ISET PFE

appui A B c
gauche droite gauche droite gauche Droite
|𝑉 𝑚𝑎𝑥
|(𝐾𝑁) 0 118,98 130,88 120,58 114.54 0
𝑢
𝑟𝑒𝑑
𝑉 (𝐾𝑁) 0 101,24 111,37 101,07 99.46 0
𝑢
𝑟𝑒𝑑
𝑟 (𝑀𝑃𝑎) 0 0,9 0,99 0,9 1 0
𝑢
𝐴𝑠𝑡
0 0,0004 0,00056 0,00044 0.0005 0
𝑠𝑡
Tableau 17: Calcul de contraintes tangentielles dans chaque travée

Vérification du béton vis-à-vis l’effort tranchant :

On a FPP et𝑓l’angle d’inclinaison d’armature 𝛼 = 90° donc :


𝑟̅ ̅ = 𝑚𝑖𝑛0.2
𝑐28

𝑢 𝛾𝑏
=2.9MPa
5MPa
𝑟𝑢 < 𝑟̅̅𝑢̅ Vérifiée

Diamètre minimale des armatures transversales :


∅𝑡 ≤ min ∅𝐿𝑚𝑖𝑛 = 12𝑚𝑚
0.5
𝑕
= = 14.2𝑚𝑚 12mm ∅ = 6𝑚𝑚
35 35 �
𝑏0 22
= = 22𝑚𝑚
10 10

On va utiliser un cadre et un étrier, donc At.= 4 RL 6 = 1.13cm²


Pourcentage minimale des armatures transversales :
𝐴𝑠𝑡
𝑏0 𝑠 𝑓𝑒𝑡 ≥ 0.4𝑀𝑃𝑎
𝑡
𝐴𝑠𝑡 0.4𝑏 0.4 × 0.22
( ) 𝑚𝑖𝑛 ≥ = = 3.74. 10−4𝑚
𝑠𝑡 𝑓𝑒𝑡 235
𝐴𝑠𝑡 𝐴𝑠𝑡
= 4.4. 10 > ( ) 𝑚𝑖𝑛
−4

𝑠𝑡 𝑠𝑡
Espacement maximale des armatures :
𝑆̅𝑡 ≤ min(0.9𝑑; 40𝑐𝑚) = min⁡(40.5; 40)
𝑆̅𝑡 ≤ 40𝑐𝑚
𝐴𝑡 1.13
= 0.26𝑚
𝑆𝑡 = = 4.4
4.4
𝑆𝑡 ≤ 𝑆̅𝑡 St=26cm

Marwa Page
ISET PFE

Schéma de ferrailage :

Figure 22 : Résultat donnée par Arche

Figure 23 : Coupe transversale de la poutre

Marwa Page
ISET PFE

Chapitre 4 : Etude d’un poteau

I. Introduction :
Les Poteaux sont des éléments verticaux la structure soumis à des charges qu’ils transmettent
jusqu’aux fondations. Ils constituent les éléments porteurs du système planché poutres par
points d’application isolés.

Dans ce chapitre on va étudier le fil de poteau P43

Figure 24. : localisation de poteau

II. Calcul descente de charge :


G  6.57 kN / m²
Plancher terrasse

Q  1 kN / m²

Marwa Page
ISET PFE

G  5.92 kN / m²
Plancher intermédiaire Q  2.5 kN / m² Usage bureautique
 = 1.5 kN / m² Zone de d'habitation

 PH 3ème étage :
 Charges permanents :
Charge du plancher : Plancher=S x g
4.06 5.21
Avec S=   5.3 m2
2 2
Donc Gplancher= 5.3 x 6.57 = 34.82KN
 Charge de poutre : Poutre= 𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜𝑛 × b × h × L
4.06
= (0.22x 0.35x )x25
2
= 3.9KN
 Charge de poteau : Poteaux=𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜𝑛 × a ×b × 𝑙0
= (0.22x0.22) x3.1x25
= 3.75KN
 Charge de raidisseur : Praid=𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜𝑛 × a ×b × 𝑕
5.21
= (0.22x 0.21x ) x 25
2
= 3KN

4.28 5.43
Charge d’acrotère : Pacrotère= Gacrx +=Gacrx
2 2
Avec G acrotère = 2.5KN/m
Donc P acrotère = 9.95KN
Gtotale= Gplancher+ Poutre+Pacrotère+Praid+ Poteaux= 55.42KN

 Charges d’exploitation
Plancher Terrasse Q=1x5.3=5.3 KN

G (KN) Q(KN)
55.42 5.3

Marwa Page
ISET PFE

 PH 2ème étage :
3.31 4.06
 S=   3.36 m2
2 2
 Gplancher= 3.36 x 5.92 = 19.89KN

 Poutre= 𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜𝑛 × b × h × L = (0.22x 0.35x )x25=3.9


3.28
 Praid=𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜 × a ×b × 𝑕= (0.22x 0.21x ) x 25= 1.89KN
2
3.28 4.06
Pmur= 3.15 x (2.8-(0.35-0.21) x [(  )]= 30.75KN
2 2

Avec H (mur 35)=2.8- (35 hauteur de la poutre – 21cm ép. de la dalle) =2.66m

G mur 35= 3.15KN

 P pot = (0.22x 0.25x 3.1) x25 = 4.26KN


 Charge d’exploitation :
Q=2.5KN/m2 (usage bureautique)
Q=2.5x 3.36=8.4KN

G (KN) Q(KN)
60.69 8.4

 PH 1er étage :
4.06 3.31
S=   3.36 m2
2 2

 Gplancher= 3.36 x 5.92 = 19.89KN

 Poutre= × b × h × L = (0.22x 0.35x


4.03
)x25
𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜𝑛 2
= 3.88KN
 Praid=𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜𝑛 × a ×b × 𝑕
3.28
= (0.22 x 0.21x ) x 25 =1.89KN
2
3.28 4.03
Pmur= 3.15 x (2.8-(0.35-0.21) x [(  )]= 30.62KN
2 2
Ppot= 0.25 x 0.25 x 3.1 x 25 = 4.84 KN

Marwa Page
ISET PFE

 Charge d’exploitation :
Q=2.5KN/m2 (usage bureautique)
Q=2.5x 3.36=8.4KN

G (KN) Q(KN)
61.12 8.4

 PH Mezzanine :
4.06 3.31
 S=   3.36 m2
2 2
 Gplancher= 3.36 x 5.92 = 19.89KN

 Poutre= × b × h × L = (0.22x 0.35x


4.03
)x25 = 3.88KN
𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜𝑛 2

 Praid=𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜 × a ×b × 𝑕= (0.22 x 0.21x


3.26
) x 25 =1.88KN
2

3.26 4.03
Pmur= 3.15 x (2.66 x (  ) = 30.54KN
2 2

Ppot= 0.25 x 0.3 x 3.1 x 25 = 5.81 KN

G (KN) Q(KN)
62 8.4

 PH RDC :
 4.06 4.93 2
S= 2  2 5m
 Gplancher= 5x 8.07 = 40.35KN

 Poutre 1= 𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜𝑛
𝜌𝑏𝑒𝑡𝑜𝑛

 Poutre 2=

Marwa Page
ISET PFE

× b × h × L = (0.22x 0.35x
4.03
)x25 = 3.88KN
2

× b × h × L = (0.22x 0.3x
3.23
)x25 = 2.66KN
2

Marwa Page
ISET PFE

3.23 4.03
 Pmur= 3.15 x (2.66 x (  ) = 30.41KN
2 2
 Ppot= 0.25 x 0.3 x 3.1 x 25 = 5.81 KN

 Charge d’exploitation
Q= 1.5KN/m2 (Habitation)

Q pot= 1.5 x 5m = 7.5 KN


G (KN) Q(KN)
83.11 7.5

 Combinaison d’action
 Nu = 1.35 G +1.5 Q
 Nser = G+Q
G(KN) Q(KN) Gcum Qcum Nucum Nsercum

3ème étage 55.42 5.3 55.42 5.3 82.77 60.72

2ème étage 60.69 8.4 116.11 13.7 177.3 129.81

1er étage 61.12 8.4 177.23 22.1 272.41 199.33

Mezzanine 62 8.4 239.23 30.5 368.71 269.73

RDC 83.11 7.5 322.34 38 492.16 360.34

Tableau 18: Récapitulation des charges

III. Détermination des armatures longitudinales et transversales :

Br.
K. .Nu 
fbu
As  0.9
fe
.  s
 Valeur de K :
K = 1,1 : Si plus que la moitié des charges sont appliquée avant 90 jours.
=1,2 : Si la majeur du partie des charges sont appliquée avant 28 jours.
= 1 : Dans les autres cas.

Marwa Page
ISET PFE

Dans notre cas on prend K=1 car moins de la moitié des charges sont appliquées avant 90
jours
 Valeur de θ :
θ = 1 : Si les charges de durée d’application minimale est supérieur à 24 heures.
=0,85 : Si les charges de durée d’application minimale est inférieur à 1 heure.
=0,9 : Dans les autres cas.
 Valeur de
β : Si : 50 ≤ λ ≤ 70
:

𝛽= 0.85
50
0.6( )2

Si : λ ≤ 50 :

  1[0.2( )2 ]
35
 lf= l0 = 3.1 (car c’est un poteau de rive)

1. PH 3ème étage
Armatures
longitudinales

 Poteau de section (22x22) ; a=0.22 ; b=0.22

12
 lf 12
a 
 3.1  48.81  50
0.22

  1[0.2( )2 ]  1.38
35

Br  (a  2cm)(b  2cm)  (22  2)(22  2)  0.04m 2

Br.
K. .Nu  0.0412.47
fbu 11.3882.77 X 103  ( )
As  0.9 0.9
= = -14.88 cm2<0
fe 400
.  s 0.85
1.15

2 2
4 cm / m  4 4 0.22  3.52 cm
Marwa Page
ISET PFE

As min = 2 2
Max  0.968cm
1000

Marwa Page
ISET PFE

On choisit 4HA12 As réel=


4.52 cm2

Armatures Transversales :
l 1.2
 t    4mm
3 3
On choisit un cadre RL de diamètre 6

 Espacement des armatures transversales

1. Zone courante

a 10
St  min  22 10  32cm
40cm
Soit St=30cm
2. Zone de recouvrement

Ls=39 =46.8cm
Lr= 0.6Ls= 28.1  30cm

St= Lr  2 5  30 10 
2 2
10cm

2. PH 2ème étage :
Armatures
longitudinales

 Poteau de section (22*25) ; a=0.22 ; b=0.25

12
 lf
a
12

 3.1  48.81  50
0.22

  1[0.2( )2 ]  1.38
35

Br  (a  2cm)(b  2cm)  (22  2)(25  2)  0.046m 2

Br.
K. .Nu  fe
fbu . s
As  0.9

Marwa Page
ISET PFE
400
1 .85
1.15

1
.
3
8

1
7
7
.
3

1
0

(
0
.
0
4
6

1
2
.
4
7

)
=

Marwa Page
ISET PFE

4cm2 / m  4(0.25  0.22)  2  3.76cm2


As min = Max { 2  0.2 (0.22 0.25)  1.1cm2
1000 100

On va choisir 4HA12 As réel= 4.52 cm2

Armatures Transversales :
l 1.2
 t    4mm
3 3
On choisit un cadre RL de diamètre 6

 Espacement des armatures transversales

1. Zone courante

a 10
St  min  22 10  32cm
40cm
Soit St=30cm
2. Zone de recouvrement

Ls=39 =46.8cm
Lr= 0.6Ls= 28.1  30cm

St= Lr  2 5  30 10 
2 2
10cm

3. PH 1er étage :
Armatures longitudinales

 Poteau de section (25*25) ; a=0.25 ; b=0.25


12
 lf 12
a   3.1  42.95  50
0.25

  1[0.2( )2 ]  1.3
35

Br  (a  2cm)(b  2cm)  (25  2)(25  2)  0.0529m 2

Marwa Page
ISET PFE

Br.
K. .Nu 
fbu 11.3 272.41 X 103  (
As  0.9
0.052912.47
fe )
.  s = 0.9 = -12.81 cm2<0
400
0.85
1.15

4cm2 / m  4(0.25  0.25)  2  4cm2


As min = Max { 2 0.2
 (0.25 0.25)  1.25cm2
1000 100

On va choisir 4HA12 As réel= 4.52 cm2

Armatures Transversales :

l 1.2
 t    4mm
3 3
On choisit un cadre RL de diamètre 6

 Espacement des armatures transversales


1. Zone courante
a 10
St  min  25 10  35cm
40cm
Soit St=30cm
2. Zone de recouvrement
Ls=39 =46.8cm
Lr= 0.6Ls= 28.1 
30cm

St= Lr  2 5  30 10 
2 2
10cm

4. PH mezzanine :
Armatures
longitudinales

 Poteau de section (25*30) ; a=0.25 ; b=0.3

12
 lf
a

12
  3.1  42.95  50
Marwa Page
ISET PFE
0.25

  1[0.2( )2 ]  1.3
35

Br  (a  2cm)(b  2cm)  (25  2)(30  2)  0.0644m 2

Marwa Page
ISET PFE

Br.
K. .Nu  0.064412.47
fbu 11.3 368.71X 103  ( )
As  0.9 0.9
= = -13.97 cm2<0
fe 400
.  s 0.85
1.15

4cm2 / m  4(0.25  0.3)  2  4.4cm2


As min = Max { 2  0.2 (0.25 0.3)  1.5cm2
1000 100

On va choisir 4 HA12 As réel= 4.52 cm2

Armatures Transversales :
l 1.2
 t    4mm
3 3
On choisit un cadre RL de diamètre 6

 Espacement des armatures transversales


1. Zone courante
a 10
St  min  25 10  35cm
40cm
Soit St=30cm
2. Zone de recouvrement

Ls=39 =46.8cm
Lr= 0.6Ls= 28.1  30cm

St= Lr  2 5  30 10 
2 2
10cm

5. PH RDC:
Armatures longitudinales

 Poteau de section (25*30) ; a=0.25 ; b=0.3

12
 lf 12
a 
 3.1  42.95  50
0.25

  1[0.2( )2 ]  1.3
35

Br  (a  2cm)(b  2cm)  (25  2)(30  2)  0.0644m 2


Marwa Page
ISET PFE

Br.
K. .Nu  0.064412.47
fbu 11.3 368.71X 103  ( )
As  0.9 0.9
= = -8.54cm2<0
fe 400
.  s 0.85
1.15

4cm2 / m  4(0.25  0.3)  2  4.4cm2


As min = Max { 2  0.2 (0.25 0.3)  1.5cm2
1000 100

On va choisir 4 HA12 As réel= 4.52 cm2

Armatures Transversales :
l 1.2
 t    4mm
3 3
On choisit un cadre RL de diamètre 6

 Espacement des armatures transversales

1. Zone courante
a 10
St  min  25 10  35cm
40cm
Soit St=30cm
2. Zone de recouvrement
Ls=39 =46.8cm
Lr= 0.6Ls= 28.1 
30cm

St= Lr  2 5  30 10 
2 2
10cm

Schéma de ferraillage :

Figure 25: Coupe transversale d’un poteau

Marwa Page
ISET PFE

Figure 26: Résultat trouvé par arche

Marwa Page
ISET PFE

Chapitre 5 : Etude d’une fondation


I. Introduction :
Les fondations d’une construction sont constituées par les parties de l’ouvrage qui sont en
contact avec le sol auquel elles transmettent les charges de la superstructure

Dans ce chapitre nous allons étudier la semelle isolée et son gros béton qui est situé sous le
poteau P43

Figure 27:Schéma de calcul d’une semelle.

II. Données de calcul


 Dimensions du poteau : a = 25 cm ; b = 30 cm
 Résistance caractéristique à la compression à 28 jours : 𝑓𝑐28 = 22 𝑀𝑃𝑎
 Limite d’élasticité de l’acier Fe E 400 HA : 𝑓𝑒 = 400 𝑀𝑃𝑎
 Résistance de calcul des aciers à l’ELU : 𝑓𝑒 400
𝑓 = = = 347,83 𝑀𝑃𝑎
𝑒𝑑 𝛾𝑠 1.15

 Contrainte admissible du gros béton : 𝜎𝐺𝐵 = 6 𝑏𝑎𝑟𝑠


 Contrainte admissible du sol : 𝜎𝑠𝑜𝑙 = 2 𝑏𝑎𝑟𝑠
 Enrobage des armatures : c = 5 cm
 Coefficient de scellement : 𝜓𝑠 = 1.5

Marwa Page
ISET PFE

III. Méthode de Calcul :


On applique la méthode des «bielles », pour appliquer cette méthode, il faut que :

-La base de la semelle est homothétique à la base du poteau.

-La semelle est soumise à un effort normal concentrique

IV. Evaluation des charges :


P′s = 360.34 KN ; P′u = 492.16 KN

Les valeurs sont obtenues par le chapitre « Etude d’un poteau »

1. Pré dimensionnement de la semelle :


3 b Pser 3 0.3 0.36034
B = B  2 0.250.6  1.03  1.1m
2 a GB

a
A= × B = 0.25 × 1.1 = 0.9 m
b 0.3
 les hauteurs utiles doivent respecter
𝐵−𝑏
≤ 𝑑𝑎 𝑒𝑡𝑑𝑏 ≤ 𝐴 − 𝑎
4
1.1 − 0.3
≤ 𝑑𝑎 𝑒𝑡𝑑𝑏 ≤ 0.9 − 0.25
4
0.2 ≤ 𝑑𝑎 𝑒𝑡𝑑𝑏 ≤ 0.65

𝑑𝑎 = 𝑑𝑏 = 0.25 𝑚

 la hauteur de la semelle est alors


:
h ≥ d + 5 cm
h = 0.25 + 0.05
h = 0.30 m

P. P semelle = 0.30 × 1.1 × 0.9 × 25 = 8.66 KN


PSer = PserRDc + 8.66 = 360.34 + 8.66 = 369 KN

On va vérifier la valeur de B :
3 0.3 0.369
B  2 0.25 0.6  1.05m <1.1m vérifiée

Marwa Page
ISET PFE

calcul des armatures :

On va calculer la valeur de Pu (avec le poids propre de la semelle)


Pu=Pu’+ (8.66x1.35)=503.85KN
𝑃𝑢(𝐴 − 𝑎)
𝐴𝑎 =
8𝑑 𝑓𝑠𝑢
𝑓𝑒
Avec = = 347.83
1.15
𝑓𝑠𝑢
𝑑 = 𝑑𝑎 = 𝑑𝑏 = 𝑕 − 𝑒𝑛𝑟𝑜𝑏𝑎𝑔𝑒
= 30 − 5 = 25 𝑐𝑚
503.850 × 10−3(0.9 − 0.25)
𝐴𝑎 = = 4.71 𝑐𝑚2
8 × 0.25 × 347.83
503.850 × 10−3 (1.1 − 0.3)
𝐴𝑏 = = 5.79 𝑐𝑚2
8 × 0.25 × 347.83
- on a fissuration préjudiciable.
Asa 1.1 4.71  5.18cm2
𝐴𝑠𝑏 = 1.1 × 5.79 = 6.37 𝑐𝑚2

Tant que la semelle repose sur du gros béton la répartition des contraintes est contraintes est
bitriangulaire sous la semelle, on aura :
9B 91.1
A A   5.18  7.12cm 2
a arec
8A 8 0.9

1 1 
A A  
 Max 9 A  6.37   6.37cm 2
Max
b brec
   
0.94
   
8 B 

Ab  Aa On prend Ab  Aa  7.12 cm2

 donc on choisit comme ferraillage.


Aa =5HA14= 7.70 cm2
Ab=6HA14=9.24cm2
𝑒𝑎 = 𝑒𝑏 = 𝑚𝑎𝑥 ( 15 𝑐𝑚 ; 12∅ + 6)
= 𝑚𝑎𝑥 ( 15 𝑐𝑚 ; 22.8 𝑐𝑚) = 0.23 𝑚

Vérification de l’espacement :
1.1 2  0.05
e  0.25m 
Marwa Page
ISET PFE
0.23 4

Marwa Page
ISET PFE

Il faut minimiser l’espacement donc on prend 6HA14=9.24cm2


Disposition constructives :

𝐵 𝐵
= 0.14 𝑚 ≤ 𝑙𝑠 ≤ 0.3 𝑚 =
8 4
 Ancrage droit.
 𝑙𝑆𝐴 = 39∅ = 39 × 1.4 = 54.6 𝑐𝑚
𝐴 0.9
= = 0.225 𝑚
4 4
 𝑙
𝐴
> 4

 Donc les barres doivent comporter des crochets.

P'
 0.369  0.37  0.6  vérifier
s  1.1
GB
0.9
 𝑙𝑆𝐵 = 39∅ = 39 × 1.4 = 54.6 𝑐𝑚

𝐵
= 0.27
4
 Les barres doivent comportes des crochets

Vérification au poinçonnement :
(𝑎 + 2𝑕)(𝑏 + 2𝑕)
𝑁𝑟 = [1 − ] × 𝑃𝑢
𝐴×𝐵

(0.25 + 2 × 0.3)(0.3 + 2 × 0.3)


𝑁𝑟 = [1 − ] × 492.16 × 10−3
1.1 × 0.9
0.765
= [1 − −3
1.1 × 0.9 × 492.16 . 10 ] = 0.11 𝑀𝑁
Cette charge doit vérifier :

𝑁𝑟 = 0.11 ≤ 0.045 × 𝑈𝑐 × 𝑕 × 𝑓𝑐28


𝛾𝑏
Avec 𝑈𝑐 = 2(𝑎 + 𝑏) + 4𝑕 = 2.3
𝑁𝑟 ≤ 0.45
 𝑁𝑟 = 0.11 < 0.45 Vérifier

Marwa Page
ISET PFE

2. Dimensionnement du gros béton :


P′
S = A′ B ′ ≥
σsol
 P′ = 1.1 × Pser = 1.1 × 0.369 = 0.4 MN
 P′
σsol
0.4 MN
= 0.2 =2
P′
αB′2 ≥
σs
P′ 0.4
 B′ ≥ √ = √ = 1.55 m on prend 1.6 m
σs 0.83×0.2

A′ ≥ αβ′ A'= 0.83×1.6=1.35 cm


A′ − A
HGB = tgβ avec β = 45°
2
1.6 − 1.1
HGB = tg45 = 0.25 cm
2
on prend HGB = 0.5 cm
Donc

PGB = B′ × A′ × h × 24

PGB = 1.6 × 1.35 × 0.5 × 24 = 25.92 KN

 P′ = 0.369 + 0.02592 = 0.395 KN


0.395
 B′ ≥ √ = 1.54 ok
0.83×0.2

 Vérification de contrainte de sol

𝑃′
≤ 𝜎𝑠𝑜𝑙 = 0.2
𝑠
0.395
= 0.18 ≤ 0.2 𝑜𝑘
1.6 × 1.35

Marwa Page
ISET PFE

 Schéma de ferraillage :

Figure 28: Coupe transversale de la semelle

Figure 29: Vue en plan et coupe de la semelle

Marwa Page
ISET Tozeur PFE 2020

Figure 30: Résultat donnée par Arche

Marwa Page
ISET PFE

Conclusion générale

Ce travail nous a permis de voir en détail l’ensemble des étapes à suivre dans le calcul d’un

Bâtiment, ainsi que le choix de ces éléments ; donc la conception de l’ouvrage.

Dans cette étude, nous avons adapté un système poteau-poutre pour la conception de
l’ossature du bâtiment, ainsi, nous avons utilisé les méthodes de calcul et de construction des
ouvrages en béton armé suivant le règlement de Béton Armé aux Etats Limites 91 (BAEL 91)
pour le dimensionnement des éléments porteurs.

Le travail qui a été élaboré, contient plusieurs tâches à savoir la conception des éléments
porteurs de la structure sur le logiciel AutoCAD dans une première partie et le
dimensionnement de quelques éléments en utilisant un calcul manuel

Enfin, le travail effectué m'a permis d'obtenir d’avantage de conseils, d'informations et de


conseils de la part des encadreurs sur des questions techniques

Espérons, que ce travail soit à la hauteur des ambitions de tous ceux qui nous ont fait
confiance et qui nous ont consacré leurs temps pour nous fournir les meilleures conditions de
travail.

Marwa Page
ISET PFE

Références Bibliographiques
 Livre:

- «Maîtrise du B.A.E.L.91 et des D.T.U. associés».

- «Pratique du B.A.E.L.91»Edition Eurolles, 1993


 Logiciels:

- AutoCAD 2010 English

- ArcheOssature 16.1.

Marwa Page
ISET PFE

Annexes

Marwa Page

Vous aimerez peut-être aussi