Vous êtes sur la page 1sur 2

38

Le Coin Formation d’In Situ

Les échangeurs
thermiques
Dans un circuit hydraulique, « la température idéale de fonctionnement » peut varier dans les
cas les plus courants entre 20 et 60°C.

◗ Une bonne viscosité est un L’échangeur . Débit d’huile : 50L/min La ΔT est la différence de tem-
facteur important pour la du- . T°C maxi de l’huile : 60°C pérature entre l’entrée et la sortie
rée de vie d’une installation
air/huile . T°C de l’air ambiant : 20°C de l’huile. Le nombre 33 est une
hydraulique. Il est fortement Souvent en aluminium, cet (voir formules 1 et 2). constante.
déconseillé de descendre en appareil est léger et peut faci-
dessous de 12cSt (centistoke) lement être embarqué sur des
sous peine de détériorer l’instal- engins. Le ventilateur peut être
lation hydraulique. En effet, une entraîné par moteur électrique ou
faible viscosité ne permet pas par moteur hydraulique.
une lubrification suffisante des L'huile de retour passe dans les
composants. C’est pourquoi tubes du radiateur. L’air est as-
un échangeur correctement di- piré par l'hélice de ventilation et
mensionné assurera au système traverse le radiateur pour refroidir
hydraulique des conditions de le fluide.
travail idéales. L’échangeur air/huile peut être
En général, pour assurer un bon utilisé aussi bien pour des cir-
refroidissement, il est conseillé cuits hydrauliques que pour des
de dimensionner l’échangeur circuits de transmission, ou bien
thermique de façon à dissiper encore pour des circuits d’huile
30% de la puissance totale ins- moteur, par exemple.
tallée. Cependant, dans certains Son installation simple, son prix
© In Situ

cas particuliers, quand l’instal- abordable ainsi que son entre-


lation travaille dans des condi- tien facile font de lui un appareil
tions sévères (pays chauds, compétitif.
fonctionnement 24h/24…), on Exemple de calcul d’un échan-
peut monter jusqu’à 60%. geur air/huile pour dissiper 10kW :

1
(formules simplifiées)
© In Situ

FLUIDES & transmissions - novemBRE 2009


FORMATION 39
L’échangeur Les échangeurs eau/huile à
plaques sont spécialement
eau/huile adaptés aux environnements
à plaques où l'eau est facilement acces-
L'échangeur à plaques fonc- sible.
tionne avec une source de tem- Ils sont donc beaucoup plus
pérature extérieure inférieure : adaptés à un usage station-
l’eau. naire.

© In Situ
L’échangeur la pression de l’eau.
Dans le cas contraire, on risque
eau/huile une infiltration de l’eau dans
tubulaire l’huile : toute l’installation sera
polluée, et le réservoir d’huile
© In Situ

Il est utilisé dans les systèmes risque de déborder.


hydrauliques stationnaires. Le L’avantage de l’échangeur eau/
fluide à refroidir circule à l’exté- huile tubulaire, c’est qu’il est
rieur des tubes, tandis que le démontable, et donc facilement
fluide de refroidissement circule nettoyable !
à l’intérieur des tubes.
La pression du fluide à refroidir Jérémy Chhoey,
doit toujours être supérieure à Expert Hydraulicien In Situ
© In Situ

Il comporte deux circuits indé- Exemple de calcul du débit


pendants qui, par de multiples d’huile pour dissiper 22kW.
alternances, s’échangent les . Densité de l’huile : 0,87 kg/m³
calories. . ΔT°C maxi de l’eau : 10°C
En conséquence, il maintient (voir formules 3 et 4).
la température de l'huile à un
niveau très bas dans la plupart La ΔT maxi de l’eau est la dif-
des applications. La conception férence de température maxi
plaques et canaux provoque un admissible par la centrale de
écoulement turbulent. Cet effet refroidissement ou du réseau
est la clé d'un refroidissement d’eau.
plus rapide et plus économi- Les nombres 0,45 et 1,16 sont
que. des constantes.

3
(formules simplifiées)

FLUIDES & transmissions - novemBRE 2009

Vous aimerez peut-être aussi