Vous êtes sur la page 1sur 4

SPEECH

Merci …

Excellence Monsieur le Président du jury, Honorables membres du jury,


chers invités, permettez-nous d'entamer notre intervention par l'expression de notre
profonde gratitude à votre endroit pour avoir accepté apprécier les résultats de nos
travaux de recherche, malgré vos différentes occupations. Votre présence ce jour
témoigne votre attachement à la maison commune et à l'édification de la jeune
génération que nous sommes. Qu'il nous soit également permis de saluer notre maître
de mémoire Docteur Victor ADOHINZIN pour sa participation à ce travail et tous les
enseignants qui ont contribué à notre formation.

Excellence Monsieur le président du Jury, Honorable membre du


Jury, chers invités, en vue de l’obtention des crédits associés au diplôme de
Licence Professionnelle en Comptabilité, Audit et Contrôle de Gestion, nous
présentons l’essentiel de notre mémoire qui porte sur l’Analyse de la gestion
budgétaire des collectivités décentralisées : cas de la commune de Toviklin.
Ce travail a été réalisé à Abomey-Calavi au cours d’un stage à la mairie de
Toviklin où nous avons effectué une étude pratique sur la gestion budgétaire.

En effet, La commune de Toviklin est située au sud-ouest de la


République du Bénin et plus précisément au centre du département du Couffo.
Elle est limitée au Nord par la commune de Klouékanmè ; au Sud par la
commune de Dogbo ; à l’Est par la commune de Lalo et à l’Ouest par la
commune de Djakotomey. Sa vision est, je cite « Toviklin est en 2025, une
commune bien gouvernée, désenclavée, à économie prospère et durable, offrant
le bien-être social et culturel » fin de citation.

La réalisation de cette vision est facteur de plusieurs ressources


financières dont figurent les recettes fiscales et non fiscales. Malgré les
différentes lois, les résultats des recherches sur la décentralisation et les
ressources affectées aux communes, le développement à la base peine à décoller
et la commune de Toviklin n’arrive pas à jouir de l’indépendance que lui

1
confèrent les nouveaux statuts. Du moment où elle n’arrive pas à atteindre ses
objectifs et à faire face efficacement à ses obligations, malgré les ressources qui
lui sont affectées, on se demande si les ressources disponibles ne sont pas mal
exploitées. De ce qui précède, la question principale de l’étude est : Quel est le
niveau d’efficacité du système budgétaire de la commune de Toviklin ?

Pour répondre à cette question, nous nous sommes fixés des objectifs.

Excellence Monsieur le Président du jury, Honorables membres du


jury, l’objectif principal de notre étude est d'analyser la gestion budgétaire de la
commune de Toviklin. De cet objectif principal, sont formulés deux autres
spécifiques qui sont :

- Analyser les facteurs qui affectent la mobilisation des ressources internes de


la commune de Toviklin ;
- Examiner les processus de suivi et de contrôle budgétaire mis en place dans
la commune.

Pour atteindre ces objectifs, deux hypothèses ont été formulées :

- Notre première hypothèse cherche à montrer que plus les élus communaux
sont impliqués dans la mobilisation des ressources internes, plus ces dernières sont
importantes.
- Et notre seconde hypothèse cherche à montrer que les difficultés liées au
suivi et au contrôle budgétaire sont dues à la défaillance de l’organisation du contrôle
de gestion.
En vue d’examiner nos hypothèses émises, nous avons eu recours à une
démarche méthodologique qui consiste essentiellement à la recherche documentaire,
au guide d’entretien, aux questionnaires et à l’échantillonnage. Ne pouvant pas
questionner toutes les autorités communales et agents intervenant dans la gestion
budgétaire pour le traitement des données et l’analyse des résultats, nous avons défini
un échantillonnage. De façon raisonnée, nous avons sélectionné 35 personnes sur la

2
population mère de 107 personnes dont un échantillon de 31 élus communaux et un
échantillon de 4 agents du centre de responsabilité budgétaire. Après l’analyse des
résultats, nous sommes venus sur la validation des hypothèses.

Vérification de l’hypothèse 1

D’après nos résultats présentés, le coefficient de corrélation r entre la


variable recettes internes et celle de l’implication des élus communaux dans la
mobilisation est r = 0,7824. Il existe donc une relation positive entre les élus
communaux fortement impliqués dans la mobilisation et les recettes non fiscales.
Par conséquent, l’hypothèse selon laquelle « plus les élus communaux sont
impliqués dans la mobilisation des ressources internes, plus ces dernières sont
importantes » est vérifiée.

Vérification de l’hypothèse 2

Par rapport aux difficultés liées au suivi et au contrôle budgétaire, le seuil


de décision est de 55% pour résoudre le problème. Au terme de nos analyses, nous
avons constaté que la cause supposée pour ce problème à savoir la mauvaise
organisation du contrôle de gestion a réuni 56% de points. Alors on arrive à la
conclusion que la cause des difficultés liées au suivi et au contrôle est la
défaillance de l’organisation du contrôle de gestion. Donc pour résoudre ce
problème, on tiendra compte de ces causes. Anisi, l’hypothèse selon laquelle « les
difficultés liées au suivi et au contrôle budgétaire sont dues à la défaillance de
l’organisation du contrôle budgétaire » est confirmée.
Excellence Monsieur le président du Jury, Honorable membre du
Jury, à travers notre étude sur le système budgétaire de la Mairie de Toviklin,
nous avons pu remarquer que l'élaboration du budget, son exécution et son
contrôle ne répondent pas totalement aux normes requises. Le système mis en
place par la Mairie de Toviklin laisse apparaître plus d'insuffisances que
d'atouts.
Pour pallier à ces insuffisances, la Mairie de Toviklin se doit de revoir son
mécanisme budgétaire et de développer de nouvelles méthodes de prévisions.

3
À cet effet, nous avons proposé des solutions à l’endroit des autorités
communales et à l’endroit de l’Etat.

Les solutions à l’endroit des autorités communales sont :


- Avoir une bonne collaboration entre le contribuable et l’administration
fiscale ;
- Impliquer les élus communaux dans le recouvrement des ressources
propres
- Mettre le contribuable au cœur du dynamisme fiscal ;

En ce qui concerne les solutions proposées à l’endroit de l’Etat, ce dernier doit :


- Transférer les compétences nécessaires aux collectivités communales ;
- Fournir le complément des ressources financières indispensables pour la
réalisation des projets ;
- Apporter l’appui technique nécessaire pour l’étude et la réalisation des
projets de développement ;

Excellence Monsieur le président du Jury, honorable membre du Jury,


chers invités, tel est l’essentiel de notre travail qui ne s’est pas fait sans difficultés.
Ces difficultés ont sans nul doute agit sur la qualité du document. Nous restons donc
ouverts à vos questions, suggestions et apports dans la quette de la perfection de cette
œuvre. Merci pour votre attention.

Vous aimerez peut-être aussi