Vous êtes sur la page 1sur 2

EXERCICE 4

Soit un panneau solaire photovoltaïque dont les caractéristiques sont fournies


en annexe.
1. Calculer le rendement de ce module pour un ensoleillement de 800W/m2
dans une ambiance de 20°C avec un vent de 1m/s.
2. Ce module sera installé à Bouaké dans une ambiance de température de
34°C. Quelles sont alors les caractéristiques suivantes du module ?
Puissance crête et le rendement de conversion pour une puissance
incidente de 1000W/m2 et de 800W/m2.
3. Quel est le facteur de forme de ce module dans les conditions
d’utilisation de Bouaké.
4. Calculer la puissance électrique fournie par ce panneau lorsqu’il est
connecté à une résistance de R = 5Ω dans les conditions STC.
5. On désire connecter ces modules en série. Quel est le nombre maximal
de modules pouvant être connectés en série ?
6. Quelle est la tension électrique aux bornes d’une cellule lorsque ce
module fournit la puissance maximale ? Quel est alors le courant
traversant cette cellule ? (Conditions STC).
7. Quelle surface de panneau avec ces modules doit-on installer pour
produire 20kW à Bouaké ?
8. Quelle est la configuration du champ photovoltaïque de 1MWc installé à
Bouaké et formé à partir de ces modules en supposant une tension au
point de puissance maximale de 900V.
Pour estimer la température d’un module à partir de la température ambiante,
on peut utiliser la relation suivante :
E
TM = Ta + 800 × (NOCT−¿ 20)

Ta = Température ambiante en °C ; E = Ensoleillement en W/m2;


TM = Température du module.

EXRECICE 5
On donne les caractéristiques expérimentales I(U) d’un module de photopile au
silicium comprenant 34 cellules de 57mm de diamètre en série, à 600C et sous
trois éclairements E = 1kW/m2; 0.8kW/m2; 0.5kW/m2 (voir figure 1).
On prendra comme formule de départ pour une cellule élémentaire.
1. Etablir l’équation I = f(U) pour le module. On déterminera en particulier
les valeurs de k et de I 0 à partir des courants de court-circuit et les
tensions à vide.
2. Pour U = 15V calculer les valeurs théoriques de I données par l’équation
et les comparer aux valeurs expérimentales (pour E = 1kW/m2). En
déduire une valeur moyenne de la résistance interne du module et
donner l’équation I = f(U) du module en tenant compte de cette
résistance interne.
3. On alimente à l’aide du module une charge résistive de 30 ohms. Donner
les coordonnées du point de fonctionnement de la charge.
EXERCICE 2
Une cellule solaire (0.9cm2) reçoit un rayonnement solaire avec des photons de
1,8 eV d’énergie à une intensité de 0.9mW /cm2. La tension de circuit ouvert et le
courant de court-circuit mesurés sont respectivement de 0.6V/cm2 et de 10mA/
cm . Le courant maximal correspond à 50% de celui de court-circuit. Le
2

rendement de la cellule est de 25%.


Quels sont la tension maximale et facteur de forme de cette cellule ?
EXRECICE 3
Construire un panneau photovoltaïque produisant une tension de 30V au point
de puissance maximale dans les conditions STC et 28.5V dans les conditions de
fonctionnement 55°C de température de cellule. Les cellules disponibles ont
une tension de circuit ouvert de 0.6V et un coefficient de température de
0.2%/°C en cas d’augmentation de la température. On notera aussi que la
tension maximale des cellules représente 80 à 85% de celui de circuit ouvert et
que le courant maximal correspond à 90% de celui de court-circuit.

I mTM = I mpp[1 + α I cc × ∆ T ] V mTM = U mpp [1 + α U co × ∆ T ]

I ccTM = I ccSTC [1 + α I cc × ∆ T ] V coTM = V coSTC [1 + α U co × ∆ T ]

Pmodule = PmoduleSTC [1 + αP × ∆ T ]

Vous aimerez peut-être aussi