Vous êtes sur la page 1sur 2

Lycée Rue Ahmed Amara Le Kef


Exercices 4e M
Habib Gammar Nombres complexes

Exercice 1
Dans le plan complexe rapporté au repère orthonormé direct (O, u, v) , on considère les points
A (1) et B( −1) .
Soit ( C ) le cercle de centre A et de rayon 1.

Soit M (  O ) le point d’affixe z = 1 + e 2 i  où  ] −  ,  [


2 2
1) Montrer que M appartient au cercle ( C ) .

2) Montrer que pour tout réel  ] −  ,  [ , z = 2cos  e i  .


2 2
1 e i( + )
3) Soit M / le point d’affixe z / =
2cos 
a) Montrer que les points O, M et M / sont alignés.
b) Prouver que z / + 1 = z / , en déduire que M / décrit une droite  que l'on déterminera.

4) a) Montrer que (u , AM )  2  [2 ]

b) On suppose que  =
3  . Placer les points A, B, M et M / .
8

Exercice 2
Le plan est rapporté à un repère orthonormé direct (O, u, v) .

On désigne par A le point d’affixe ( −2) .

On considère l’équation ( E ) : 3 z 3 − 2 z 2 + 4 z + 16 = 0

Soit   *
et M , N et P les points d’affixes respectives ,
3  2 et 8 .
2 
*
1) Montrer que si   alors les points M , N et P sont alignés.

Dans la suite de l’exercice on suppose que  n’appartient pas à .


2) Montrer que si MNAP est un parallélogramme, alors  est une solution de l’équation ( E ) .

3) Dans cette question on prend  = 1 + i 3 .

a) Donner l’écriture exponentielle de chacun des nombres complexes ,


3  2 et 8 .
2 
Placer dans le repère (O, u, v) les points A , M , N et P .

b) Donner l’écriture algébrique de chacun des nombres complexes


3  2 et 8 .
2 
Montrer que le quadrilatère MNAP est un parallélogramme.

4) a) Montrer que si  est une solution de ( E ) alors  est une solution de ( E ) .

b) En déduire les affixes des points M pour lesquels MNAP est un parallélogramme.

1/2 Exercices : Nombres complexes 4e M


Exercice 3
Dans le plan muni d’un repère orthonormé direct (O, u, v) , on considère les points E et F d’affixes
respectives 1 et i .
On désigne par ( C1 ) et ( C2 ) les cercles de centres respectifs E et F et de même rayon 1.

Soit  un réel de l’intervalle [0, 2 [ . M le point d’affixe 1 + e i  et N le point d’affixe i (1 + e i  ) .

1) a) Calculer Aff EM( ) et (


Aff FN . )
b) Montrer que, lorsque  varie dans [0, 2 [ , M varie sur ( C1 ) et N varie sur ( C2 ) .

c) Montrer que les droites ( EM ) et ( FN ) sont perpendiculaires.

2) Soit P le point d’affixe z P telle que z P = (1 − i)sin  e i 

Aff ( EP ) Aff ( FP )
a) Montrer que = sin  − cos  et calculer .
Aff ( EM ) Aff ( FN )
b) Montrer que P est le point d’intersection des droites ( EM ) et ( FN ) .

Exercice 4
1) a) Résoudre dans l’équation : (E ) : z 2 − 2 z + 4 = 0 .
b) Déterminer une écriture exponentielle de chacune des solutions de (E ) .

2) Dans le plan rapporté à un repère orthonormé direct (O, u, v) ,


On considère le cercle (  ) de centre O et de rayon 2 et le point A d’affixe 2.
i −i 
Placer les points B et C d’affixes respectives 2e 3 et 2e 3 .

3) Soit  ] − ,  ] et M le point du cercle (  ) d’affixe 2e i  .

On désigne par N le point de (  ) tel que tel que (OM , ON ) 


 [2 ] .
3
i ( +  )
Justifier que N a pour affixe 2e 3 .

4) Soit r la rotation de centre A et d’angle


.
3
i i
a) Vérifier que la rotation r a pour expression complexe : z / = e 3 z + 2 − 2e 3 .
b) Soit F et K les milieux respectifs des segments [ BM ] et [ CN ] . Montrer que r ( F ) = K .

c) En déduire la nature du triangle AFK .



5) a) Montrer que AF 2 = 4 − 2 3 cos   +  .
 6 
b) En déduire l’affixe du point M pour laquelle AF est maximale et construire le triangle AFK
correspondant.

2/2 Exercices : Nombres complexes 4e M

Vous aimerez peut-être aussi