Vous êtes sur la page 1sur 37

UNIVERSITE HASSAN II

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE


D’ELECTRICITE ET DE MECANIQUE

Exercices avec solutions d’installations électriques industrielles


Filière GSE ; Filière GESET ; Filière AII
Semestre 3

Réalisé par F. EL MARIAMI

Année Universitaire : 2020/2021


Exercice 1: On considère le schéma suivant:

On donne UL = 50V, RN = 8 ; réseau: 220 / 380V. DDR1, de type sélectif, est réglé sur IN1=3 A
et DDR2, de type instantané, est réglé sur IN2 = 1 A.
1-a- donner la valeur de RM (la plus grande valeur possible) pour réaliser la protection des
personnes. On vous donne les valeurs possibles de RM : 4, 8, 16, 25 et 50 .
b- donner dans ce cas la valeur du courant de défaut Id et la valeur de la tension de contact Uc.
2- donner la limite de la sélectivité ampéremétrique entre le DDR1 et le DDR2. Que faut-il faire
pour réaliser la sélectivité totale entre les deux DDR. Dans le cas où le DDR2 ne déclenche pas est
ce que la protection est toujours réalisée par le DDR1?

Corrigé de l’exercice 1 :

1/ a) Pour assurer la protection des personnes, 2 conditions à vérifier :

 UL
IΔN ≤
Ou  RM
UC  UCP

𝑈
On a: IN2=1A ≤ 𝑅 𝐿  RM ≤ 50 . (1)
𝑀
𝑉 220
On a: 𝐼𝑑 = =𝑅
𝑅𝑀 +𝑅𝑁 𝑀 +8
Et comme RM est comprise entre 4 et 50 , alors : 3,79 𝐴 ≤ 𝐼𝑑 ≤ 18,33 𝐴
Selon les valeurs de Id, 2 cas peuvent se présenter :
1er cas : 2 𝐼∆𝑁2 ≤ 𝐼𝑑 ≤ 5𝐼∆𝑁2 𝑒𝑡 𝑐𝑜𝑚𝑚𝑒 𝐷𝐷𝑅2 𝑒𝑠𝑡 𝑑𝑒 𝑡𝑦𝑝𝑒 𝑖𝑛𝑠𝑡𝑎𝑛𝑡𝑎𝑛é 𝑎𝑛 𝑎 𝑎𝑙𝑜𝑟𝑠 𝑇𝑇𝐶 =
150 𝑚𝑠.
La tension permise pendant ce temps pour U L = 50V, est UCP ≈ 132 V.
220 220
Or : 𝑈𝐶 = 𝑅𝑀 𝐼𝑑 = 𝑅𝑀 𝑅 +8, donc avoir Uc ≤ UCP  𝑅𝑀 𝑅 +8 ≤ 132  RM ≤ 12  (2)
𝑀 𝑀

Il faut s’assurer que : 2 𝐼∆𝑁2 ≤ 𝐼𝑑 ≤ 5𝐼∆𝑁2  2 ≤ 𝐼𝑑 ≤ 5

220
 2≤𝑅 ≤5
𝑀 +8

1
 36 ≤ 𝑅𝑀 ≤ 102  (3)
On remarque qu’il n y a pas de RM qui vérifie (1), (2) et (3).

2ème cas : 5 𝐼∆𝑁2 ≤ 𝐼𝑑 𝑒𝑡 𝑐𝑜𝑚𝑚𝑒 𝐷𝐷𝑅2 𝑒𝑠𝑡 𝑑𝑒 𝑡𝑦𝑝𝑒 𝑖𝑛𝑠𝑡𝑎𝑛𝑡𝑎𝑛é 𝑎𝑛 𝑎 𝑎𝑙𝑜𝑟𝑠 𝑇𝑇𝐶 = 40 𝑚𝑠.
La tension permise pendant ce temps pour U L = 50V, est UCP ≈ 250 V.
Or : Uc ne peut jamais dépasser la tension simple, donc  RM, on a : Uc ≤ UCP
Il faut s’assurer que : 5 𝐼∆𝑁2 ≤ 𝐼𝑑  5 ≤ 𝐼𝑑  𝑅𝑀 ≤ 36  (4)

De (1) et (4), on choisit : RM = 25 

220
b) 𝐼𝑑 = 25+8 = 6,67 𝐴
Uc = 166,67 V  TLS ≈ 80 ms
𝐼
2/ limite de sélectivité est : ∆𝑁1 =1,5A. Pour assurer la sélectivité totale il faut retarder le
2
déclenchement de DDR1 tel que : TNF (DDR1) ≥ TTC(DDR2) = 40 ms.

Si DDR2 ne déclenche pas et pour assurer la protection par DDR1 il faut que :
TNF (DDR1) + TTC(DDR1) ≤ TLS

On a : Id > 2 IN1  TTC(DDR1) = 200 ms (DDR1 est de type sélectif)

On a : TNF + TTC > TLS, donc la protection ne sera pas assurée par le DDR1. Mais lorsqu’une
sélectivité est jugée nécessaire, la norme admet un temps de coupure au plus égale à 1 seconde.
Donc c’est admissible dans notre cas.

Exercice 2 :

On considère l’installation suivante en schéma unifilaire:

2
Toutes les liaisons sont en câbles multipolaires, non enterrés, la tension limite UL=50 V,
Température ambiante est de 30°C. Le cos moyen de l’installation est cos = 0,85, RN = RM1 =
RM2 = 10 , réseau: 220 /380 V.
On négligera la liaison transformateur- jeu de barre A.

Caractéristiques des récepteurs: Caractéristiques des câbles:


- Moteur M1: 20 A, Id =5In. repère du Longueur section nature du
- Moteur M2: 43A, Id =5In. câble en m en mm² conducteur
- Récepteur R2: 16 A. s3 50 2.5 cuivre
- Les DDRs sont de type instantané. s4 30 4 aluminium
s5 20 10 aluminium

On vous demande de :

1- a- Calculer le courant de défaut Idf lors d'un premier défaut d’isolement dans le récepteur R1.
b- Déterminer dans ce cas la tension de contact sur le récepteur R1.
2- Pour assurer la protection des personnes, qu’elle est le plus grand réglage de DDR1 (réglages
possibles: 0.5 - 1 - 1.5 - 2 - 2.5 - 3 et 6A)
3- Calculer la chute de tension en % aux bornes du récepteur R2 pendant le démarrage simultané
des 2 moteurs M1 et M2. On donne Isource = 860 A, up(s2) = 1.5%.
4- Après avoir vérifié que la chute de tension excède les 6 %, quelle doit être la nouvelle section de
s3 nécessaire pour avoir la chute de tension inférieure ou égale à 6%.

Corrigé de l’exercice 2 :

220
1) a- On a : 𝐼𝑑𝑓 = 10+10 = 11 𝐴
b- On a : 𝑈𝐶 = 𝑅𝑀1 𝐼𝑑𝑓 = 110 𝑉  TLS = 200 ms.

2) Pour assurer la protection des personnes il faut :


UL
I∆n1 ≤ =5𝐴
{ RM1
TTC ≤ TLS = 200 ms
DDR1 est de type instantané, il faut donc prendre TTC = 150 ms. Pour avoir ceci il faut que :
𝐼𝑑𝑓
Idf1 ≥ 2 In1  𝐼∆𝑛1 ≤ 2 = 5,5 𝐴.
D’où le plus grand réglage possible est : In1 =3 A.

3) ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝑅2) = ∆𝑈(𝑠3) + ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝑠2)

𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
On a : ∆𝑼(𝒔𝟑) = √𝟑. 𝟏𝟔. 𝟎, 𝟎𝟓 (𝟐,𝟓 𝟎, 𝟖𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟓𝟐𝟕) . 𝟒𝟎𝟎 = 𝟐, 𝟕𝟐 %
On a : ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2(𝑠2) = (𝑲𝟐𝑴𝟏 + 𝑲𝟐𝑴𝟐 ). ∆𝑈(𝑠2)

 ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝑠2) = (1,5 + 1,45). 1,5

 ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝑠2) = 4,42 %


Soit : ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2(𝑅2) = 7,14 %

4) ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝑅2) < 𝟔%


 U(S3) < 6 – 4,42

3
 U(S3) < 1,58 %
𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
 √𝟑. 𝟏𝟔. 𝟎, 𝟎𝟓 (𝑺𝟑 𝟎, 𝟖𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟓𝟐𝟕) . 𝟒𝟎𝟎 < 1,58
23
 (𝑆3 0,85 + 0,08 . 0,527) < 4,56
 𝑆3 > 4,32 𝑚𝑚2
Soit: S3 = 6 mm².

Dans ce cas la nouvelle chute de tension sera : ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝑹𝟐) = 𝟓, 𝟓𝟔 %.

Exercice 3:

On se propose de dimensionner l’installation suivante :

- Tous les conducteurs sont en câble multiconducteurs cuivre et non enterrés.


- Tension limite UL = 50 V. On prend : Sph = SPE . Soit m = 1.
- Température ambiante est de 35 °C.
- On donne RM = 5 , RN = 4.
Caractéristiques des récepteurs: Caractéristiques des câbles:
- Moteur M1: 23 A, Id =7In. cos3 = 0,8. repère du L S
câble (m) (mm²)
- Moteur M2: 140 A, Id =3In. cos12 = 0,88.
- Récepteur R1: éclairage fluorescent 18W, s9 30 95
s12 100 50
140 luminaires par phase, cos = 0,86.
2
- Récepteur R2: 250 kVA, cos8 = 0,8 ; Ku = 0,8.
- RM1 = 5 , RM2 = 3 , RN = 4
- D4 : 115 A, cos4 = 0,9, Ku = 1.
- D5 : 85 A, cos5 = 0,8, Ku = 1.
- D7 : 75 A, cos7 = 0,86, Ku = 1.
- D10 : 43 A, cos10 = 0,88, Ku = 1.
- D11 : 60 A, cos11 = 0,88, Ku = 1.

Ku : facteur d’utilisation.

Première partie : dimensionnement du transformateur :

4
1- En tenant compte des facteurs d’utilisation et de simultanéité donnés par les normes, déterminer
les courants transportés par les disjoncteurs : D0 à D11 ainsi que leurs calibres et les cosmoyens
cos, cos, cos, et cos respectivement aux niveaux des dérivations B, C, D, et A.
(Mettez les réponses sous forme d’un tableau)
2- Déterminer la puissance normalisée du transformateur à installer, en prévoyant une extension
future de 15%.
Deuxième partie : calcul de l’installation :
3- a/ calculer le courant de défaut Idf1 lors d’un premier défaut d’isolement dans le récepteur R1.
b/ déterminer la tension de contact Uc1.
c/ donner le plus grand réglage IN1 possible de DDR1 pour assurer la protection des personnes,
sachant que DDR1 est de type sélectif et les réglages possibles sont : 0.5, 1, 3, 6 et 10 A.
4- a/ calculer le courant de défaut Idf2 lors d'un premier défaut d’isolement dans le moteur M2.
b/ déterminer la tension de contact Uc3.
c/ les fusibles F12 type gG de calibre 250 A (cartouche à couteaux) assurent-ils la protection des
personnes.
5- a/ dimensionner la section du câble s3, sachant que c’est un câble multipolaire PR fixé au mur
avec 2 autres circuits.
b/ déterminer la chute de tension en % et en volt par mètre induite dans ce câble.

6- choisir parmi les déclencheurs suivants celui qui convient pour le disjoncteur D3 : C, D ou MA.

Corrigé de l’exercice 3 :

1ère partie :
1)  Dérivation B :
1,25 . 3 .18 .140
𝐼2 = = 15,86 𝐴 (Ku=1 ; Ks = 1)
√3 .400 .0,86
𝐼3 = 𝐼𝑛 . 𝐾𝑢 = 23 . 0,75 = 17,25 𝐴 (𝐾𝑢 = 0,75)
I4 = 115 A (Ku = 1)
𝐼1𝑐𝑜𝑠𝜑1 = 𝐼2𝑐𝑜𝑠𝜑2 + 𝐼3𝑐𝑜𝑠𝜑3 + 𝐼4𝑐𝑜𝑠𝜑4)𝐾𝑠
{ (Ks = 0,9)
𝐼1𝑠𝑖𝑛𝜑1 = 𝐼2𝑠𝑖𝑛𝜑2 + 𝐼3𝑠𝑖𝑛𝜑3 + 𝐼4𝑠𝑖𝑛𝜑4)𝐾𝑠

𝐼1𝑐𝑜𝑠𝜑1 = 117,85 𝐴
On déduit {
𝐼1 𝑠𝑖𝑛𝜑1 = 61,71 𝐴

Soit alors : I1 = 133 A et cos1 = 0,886.

 Dérivation C :

I7 = 75 A (Ku = 1)
250 . 𝐾𝑢
𝐼8 = 3 .400 = 288,68 A (Ku = 0,8)

𝐼6𝑐𝑜𝑠𝜑6 = 𝐼7𝑐𝑜𝑠𝜑7 + 𝐼8𝑐𝑜𝑠𝜑8)𝐾𝑠
{ (Ks = 0,9)
𝐼6𝑠𝑖𝑛𝜑6 = 𝐼7𝑠𝑖𝑛𝜑7 + 𝐼8𝑠𝑖𝑛𝜑8𝐾𝑠

𝐼6𝑐𝑜𝑠𝜑6 = 267,25 𝐴
On déduit {
𝐼6 𝑠𝑖𝑛𝜑6 = 190,33 𝐴

5
Soit alors : I6 = 328 A et cos6 = 0,813.

 Dérivation D :

I10 = 43 A (Ku = 1)
I11 = 60 A (Ku = 1)
I12 = 140 Ku = 105 A (Ku = 0,75)
I9 = (I10 + I11 + I12 )Ks (même cos et Ks = 0,9)

Soit alors : I9 = 187,2 A et cos9 = 0,88.

 Dérivation A :

I5 = 85 A (Ku = 1)
I1, I6 et I9 ont été déjà calculés.

𝐼0𝑐𝑜𝑠𝜑0 = 𝐼1𝑐𝑜𝑠𝜑1 + 𝐼5𝑐𝑜𝑠𝜑5 + 𝐼6𝑐𝑜𝑠𝜑6 + 𝐼9𝑐𝑜𝑠𝜑9)𝐾𝑠


{ (Ks = 0,8 : 4 départs)
𝐼0𝑠𝑖𝑛𝜑0 = 𝐼1𝑠𝑖𝑛𝜑1 + 𝐼5𝑠𝑖𝑛𝜑5 + 𝐼6𝑠𝑖𝑛𝜑6 + 𝐼9𝑠𝑖𝑛𝜑9)𝐾𝑠

𝐼0𝑐𝑜𝑠𝜑0 = 492,4 𝐴
On déduit {
𝐼0 𝑠𝑖𝑛𝜑0 = 314,7 𝐴

Soit alors : I0 = 584,3 A et cos6 = 0,84.

2) 𝑆 = √3𝑈𝐼0 = 404,77 KVA

En prévoyant une extension de 15%, on aura S = 465,5 KVA


D’où la puissance normalisée du transformateur : ST = 500 KVA.

2ème partie :

400/√3
3) a) 𝐼𝑑𝑓1 = 4+5 = 25,66 𝐴
b) Uc1 = RM1 Idf1 = 128,3 V
c) On a : Uc1 = 128,3 V, on déduit, d’après les courbes de sécurité, TLS = 155 ms.

Pour assurer la protection des personnes il faut :


UL
I∆n1 ≤ = 10 𝐴
{ RM
TTC ≤ TLS = 155 ms
DDR1 est de type sélectif, il faut donc prendre TTC = 150 ms. Pour avoir ceci il faut que :
𝐼𝑑𝑓1
Idf1 ≥ 5 In1  𝐼∆𝑛1 ≤ 5 =5,13 A.
D’où le plus grand réglage possible est : In1 =3 A.
400
0,8 . 𝐿
4) a) 𝐼𝑑𝑓2 = √3
avec Zs = 𝑍𝑠 = 𝜌 𝑆𝑝ℎ (1 + 𝑚) = 92 𝑚
𝑍𝑠

Soit alors : Idf2 = 2008,2 A

b) Uc3 = ZPE Idf2 = 92,4 V

6
c) TLS = 430 ms
or le fusible gG 250A, traversé par 2008 A va fusionner en tf = 300 ms et comme tf < TLS, alors la
protection est bien assurée.

5) ∆𝑼 = √𝟑𝑰𝑩 𝑳(𝑹𝒄𝒐𝒔𝝋 + 𝑿𝒔𝒊𝒏𝝋)


𝟐𝟑
Pour L = 1 km, On a : ∆𝑼 = √𝟑 . 𝟏𝟕, 𝟒𝟓 . 𝟏𝟎−𝟑 (𝟐,𝟓 𝟎, 𝟖 + 𝟎, 𝟎𝟖 . 𝟎, 𝟔)

𝑽
Soit alors : ∆𝑼 = 𝟎, 𝟐𝟐 𝒎 𝒐𝒖 ∆𝑼 = 𝟎, 𝟎𝟓𝟓%/𝒎

6) D3 protège un moteur dont le courant de démarrage Id = 7 In et qui n’est pas protégé par un
relais thermique contre les surcharges. La courbe MA est donc à écarter.

On a pour : Courbe C : Im entre 5 et 10 In


Courbe D : Im entre 10 et 14 In

Pour que D3 ne déclenche pas au démarrage il faut que Id soit < à 5In pour la courbe C ou
10 In pour la courbe D et comme Id = 7 In d’où le choix de la courbe D. Autrement dit la
courbe C risque de déclencher au démarrage du moteur.

Exercice 4: On se propose d’étudier l’installation suivante :

Caractéristiques de l’installation: Caractéristiques des câbles:


- Moteur M1: 45 A, Id =7,3 In. D5: Repère du Longueur IB Section
disjoncteur courbe D. DDR5 : réglages câble en m en A en mm²
possibles : 0,3 – 1 – 3 – 10 - 30A. s0 10 563 à déterminer
- D0: NS630H, Ir thermique = 0,9. In s1 50 290 95
- Tous les conducteurs sont en cuivre. s2 10 8 1,5
- Tension limite UL=50V. s3 30 70 25
- Le cos moyen est cos = 0.85 s4 85 60 16
- La température ambiante est de 35°C s5 90 45 16
- La section du PE = section des phases.
RM1 = 5.5 
RM2 = 5 
1- a- calculez le courant de défaut Idf minimal lors d'un double défaut d’isolement franc entre le
récepteur R1 et le récepteur R2.

7
b- calculer les tensions de contacts UcR1 et UcR2.
c- on veut assurer la protection des personnes contre les contacts indirects, pour cela on installe
des DDRs de type instantané en D2 et D4. Quel doit être le plus grand réglage possible de DDR2
pour assurer la protection des personnes. Les réglages possibles sont: (0.03 – 0.3 - 1 - 3 - 6 et 10 A)
2- Déterminer la section du câble S0 nécessaire à supporter l’échauffement en régime permanent
sachant que :
- S0 est un câble unipolaire à isolation PR,
- on utilise 3 câbles par phase (disposition en trèfle),
- le câble S0 est placé dans un conduit encastré dans les parois thermiquement isolantes.
3- déterminer la chute de tension en % dans le câble S0.
4- sachant que le courant de court-circuit en A est IccA = 11.64 kA, déterminer le courant de court-
circuit IccB en B. (utilisez la méthode de composition)
5- a- vérifiez que la protection des personnes n’est pas vérifiée par le disjoncteur D5, lors du
double défaut entre le récepteur R2 et le moteur M1.
b- que faut-il faire alors pour assurer la protection des personnes. Indiquer les nouveaux
paramètres.

Corrigé de l’exercice 4 :

𝑉 400/√3
1) a- 𝐼𝑑𝑓𝑚𝑖𝑛 = 𝑅 = = 22 𝐴
𝑀1 +𝑅𝑀2 5,5+5
b- Uc1 = RM1 Idf = 121 V
Uc2 = RM2 Idf = 110 V
c- On a : Uc1 = 121 V, on déduit, d’après les courbes de sécurité, TLS ≈ 180 ms.

Pour assurer la protection des personnes il faut :


UL
I∆n2 ≤ = 9,1 𝐴 (1)
{ R M1
TTC ≤ TLS = 180 ms
DDR2 est de type instantané, il faut donc prendre TTC = 150 ms. Pour avoir ceci il faut que :
𝐼𝑑𝑓1
Idf ≥ 2 In2  𝐼∆𝑛2 ≤ 2 =11 A. (2)
D’où le plus grand réglage possible de DDR2 qui vérifie (1) et (2) est : In2 = 6 A.

2) Détermination de S0 :
𝐈𝐫 𝟎,𝟗 𝐈𝐧
𝐈′𝐳 = 𝐊 = 𝐊 avec In = 630 A
K= K1 . K2 . K3. fs
N° de mode de pose = 1  lettre B et K1 = 0,77.
K2 = 0,7 (3 câbles/phase nombre de groupement triphasé = 3) ; K3 = 0,96 ; fs= 0,8 (3
câbles/phase, impossible de réaliser la symétrie)  K =0,414 et I’z = 1369,56 A et
puisqu’on utilise 3 câbles/ par phase, on divise I’z par 3 et on regarde la section optimale
pouvant transporter I’z/3 = 456,52 A. On trouve 240 mm², même en prenant une marge de 5%,
d’où : S0 = 3 x 240 mm².

𝟐𝟑 𝟎,𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
3) On a : ∆𝑼(𝑺𝟎) = √𝟑. 𝟓𝟔𝟑. 𝟎, 𝟎𝟏 (𝟑 . 𝟐𝟒𝟎 𝟎, 𝟖𝟓 + 𝟑 . 𝟎, 𝟓𝟐𝟔) . 𝟒𝟎𝟎 = 𝟎, 𝟏𝟑 %
4) En utilisant la méthode de composition (Tableau 3-12)

8
On trouve : ICCB = 10,2 kA. On regarde l’intersection
entre la ligne 95 mm² jusqu’à L = 41m (valeur juste
inférieure à 50 m) et la ligne Icc amont = 15 kA
(valeur juste supérieure à ICCA=11,64 kA).

𝟎,𝟖 .𝑼/√𝟑
5) a- Il faut calculer tout d’abord le courant de défaut 𝑰𝒅𝒇𝒎𝒊𝒏 = avec Zs =
𝒁𝒔
𝐿5 𝐿4 90 85
2𝜌 𝑆5 + 2𝜌 𝑆4𝑁 = 2 . 23 (16 + 16)
Soit Zs = 503,125 m.  Idfmin = 367,21 A.
D5 de calibre 50 A  Im =14 x 50 = 700 A > Idfmin  non
déclenchement de D4  protection des personnes non assurée.

b- pour assurer la protection des personnes on peut :


- augmenter sph
- ajouter un DDR de basse sensibilité
Par contre on ne peut pas utiliser un seuil bas car on a un moteur et ça risque de déclencher au
démarrage.
Dans le cas où sph serait très grande, il vaut mieux installer un DDR (solution plus économique).

Exercice 5 :

Soit l’installation suivante en schéma unifilaire :

Ucc = 4%

9
Caractéristiques de l’installation: Caractéristiques des câbles:
Tous les conducteurs sont en câbles Repère L IB SPH SN S PE
multiconducteurs cuivre. du câble (m) (A) (mm²) (mm² (mm²)
Tension limite UL=50 V. )
SKQ = 150 MVA. S0 , S’0 15 ? 150 150 35
On néglige les impédances des S3 48 ? 95 95 50
dérivations A et B. S4 130 ? 16 16 16
S5 110 70 25 - 16
S6 45 215 70 - 35
Caractéristiques des récepteurs:
R1 : éclairage fluorescent 58 W, PBallast = 5.8W, 405 Luminaires au total, Cos  = 0.86.
M1 : 37 kW, 70A, Id = 5xIn, Cos  = 0.89, Ku= 0.8.
M2 : 110 kW, 215A, Id = 2xIn, Cos  = 0.8, Ku= 0.9.
D1 : 300 A, Cos  = 0.84, Ku = 0.9.
D2 : 215 A, Cos  = 0.8, Ku = 0.75.

On vous demande :
1- a- quelle doit être la puissance de chaque transformateur pour alimenter l’installation indiquée à
la figure 2 ? (Les 2 transformateurs sont identiques). Vous utilisez les facteurs de simultanéité
donnés par les normes.
b- quel est le facteur de puissance global de cette installation ?
2- a- calculer le courant de défaut minimal Idf lors d'un double défaut d’isolement entre le
récepteur R1 et le moteur M1 en utilisant la méthode des impédances.
b- déterminer dans ce cas la tension de contact Uc1.
c- la protection des personnes est-elle assurée par D4 de déclencheur type D ? Si non est-elle
assurée le déclencheur type C ? Si non est-elle assurée par le déclencheur type B ? Justifier votre
réponse.
3- a- Calculer la chute de tension totale en régime permanent aux bornes du moteur M1.
b- Calculer la chute de tension totale aux bornes du moteur M1 pendant son démarrage.
c- Après avoir vérifié que la chute de tension calculée en b- dépasse 10%, quelle doit être la
nouvelle section du câble S5 pour ramener cette chute de tension inférieure à 10%. (Les sections
disponibles sont  à 35 mm²)

Corrigé de l’exercice 5 :

1) a) Bilan de puissance :

𝐼𝐵3 𝑐𝑜𝑠𝜑3 = (𝐼𝐵4 . 𝐾𝑢. 𝑐𝑜𝑠𝜑4 + 𝐼𝐵5 . 𝐾𝑢. 𝑐𝑜𝑠𝜑5 + 𝐼𝐵6 . 𝐾𝑢. 𝑐𝑜𝑠𝜑6)𝐾𝑠
Dérivation B : {
𝐼𝐵3 𝑠𝑖𝑛𝜑3 = (𝐼𝐵4 . 𝐾𝑢. 𝑠𝑖𝑛𝜑3 + 𝐼𝐵5 . 𝐾𝑢. 𝑠𝑖𝑛𝜑4 + 𝐼𝐵6 . 𝐾𝑢. 𝑠𝑖𝑛𝜑5)𝐾𝑠

(58+5,8)405
On a : 𝐼𝐵4 = 3 .400 .0,86 = 43,37 𝐴 et Ks= 0,9 (3 circuits)

𝐼𝐵3 𝑐𝑜𝑠𝜑3 = (43,37 . 1 . 0,86 + 70 . 0,8 . 0,89 + 215 . 0,9 . 0,8)0,9 = 217,75
Soit alors : {
𝐼𝐵3 𝑠𝑖𝑛𝜑3 = (43,37 . 1 . 0,51 + 70 . 0,8 . 0,456 + 215 . 0,9 . 0,6)0,9 = 147,38

𝐼 = 262,94 𝐴
D’où : { 𝐵3
𝑐𝑜𝑠𝜑3 = 0,828
2𝐼 𝑐𝑜𝑠𝜑0 = (𝐼𝐵1 . 𝐾𝑢. 𝑐𝑜𝑠𝜑1 + 𝐼𝐵2 . 𝐾𝑢. 𝑐𝑜𝑠𝜑2 + 𝐼𝐵3 . 𝑐𝑜𝑠𝜑3)𝐾𝑠
Dérivation A : { 𝐵0
2𝐼𝐵0 𝑠𝑖𝑛𝜑0 = (𝐼𝐵1 . 𝐾𝑢. 𝑠𝑖𝑛𝜑1 + 𝐼𝐵2 . 𝐾𝑢. 𝑠𝑖𝑛𝜑2 + 𝐼𝐵3 . 𝑠𝑖𝑛𝜑3)𝐾𝑠

10
2𝐼 𝑐𝑜𝑠𝜑0 = (300 . 0,9 . 0,84 + 215 . 0,75 . 0,8 + 262,94 . 0,828)0,9 = 516,16
Soit alors : { 𝐵0
2𝐼𝐵0 𝑠𝑖𝑛𝜑0 = (300 . 0,9 . 0,54 + 215 . 0,75 . 0,6 + 262,94 . 0,561)0,9 = 351,05

𝐼 = 312.11 𝐴
D’où : { 𝐵0
𝑐𝑜𝑠𝜑0 = 0,827
La puissance de chaque transformateur doit être : ST > √3 . 400 . 312.11=216,240KVA, on choisit
alors ST = 250 KVA.

b) le cos global de l’installation est cos0 = 0.827 (voir question précédente)


𝒎 . 𝒄 . 𝑼/√𝟑
2) a/ 𝑰𝒅𝒇𝒎𝒊𝒏 = ‖𝒁𝒔‖
avec m = 1,05 ; c= 0,95 et 𝒁𝒔 = √𝑹𝑺² + 𝑿𝑺 ²
On a : RS = (Ramont + RT + RS0)ph/2 + RS3ph+RS5ph+RS5PE+RS4PE+RS4N+(Ramont + RT + RS0)N/2
Puisque Sph = SN pour les câbles S0 et S3 et Sph = SPE pour la câble S4, on a alors :
RS = (Ramont + RT + RS0)+ 2RS3+2RS4+RS5ph+RS5PE
De même XS = (Xamont + XT + XS0)+ 2XS3+2XS4+2XS5
Déterminons ces différentes impédances :
Partie de l’installation Z (m) R (m) X (m)
Réseau amont 2,4 0,2388 2,388
Transformateur T 28,224 8,749 26,832
Câble S0 2,3 1,2
Câble S3 11,62 3,84
Câble S4 186,875 10,4
Câble S5ph 101,2 8,8
Câble S5PE 158,13 8,8
𝟏,𝟎𝟓 . 𝟎,𝟗𝟓 . 𝟒𝟎𝟎/√𝟑
Soit RS = 667,61 m et XS = 76,5 m, d’où 𝑰𝒅𝒇𝒎𝒊𝒏 = = 342,8 A
√𝟔𝟔𝟕,𝟔𝟏²+𝟕𝟔,𝟓²

b) 𝑈𝑐1 = ‖𝑍𝑃𝐸𝑆4 ‖𝑰𝒅𝒇𝒎𝒊𝒏 = √𝟏𝟖𝟔, 𝟖𝟕𝟓² + 𝟏𝟎, 𝟒² . 𝟎, 𝟑𝟒𝟐𝟖 = 64,16 V

c) on a : pour les déclencheurs : D : Im : 10 à 14 In Im = 700 A


C : Im : 5 à10 In Im = 500 A
B : Im : 3 à 5 In Im = 250 A
In = 50 A (calibre normalisé juste supérieur à 43,37 A)
Pour que la protection soit assurée, il faut que Idfmin > Im. Cette condition n’est vérifiée que par le
déclencheur type B. Donc ni le déclencheur D ni le déclencheur C n’assure la protection des
personnes.

2) a) ∆𝑈(𝑀1) = ∆𝑈(𝑠5) + ∆𝑈(𝑠3) + ∆𝑈(𝑠0)


𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
On a : ∆𝑼(𝑺𝟎) = √𝟑. 𝟑𝟔𝟎, 𝟖𝟒. 𝟎, 𝟎𝟏𝟓 (𝟏𝟓𝟎 𝟎, 𝟖𝟑 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟓𝟔) . 𝟒𝟎𝟎 = 𝟎, 𝟒 %
𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
∆𝑼(𝑺𝟑) = √𝟑. 𝟐𝟔𝟐, 𝟗𝟒 . 𝟎, 𝟎𝟒𝟖 ( 𝟎, 𝟖𝟑 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟓𝟔) . = 𝟏, 𝟑𝟒 %
𝟗𝟓 𝟒𝟎𝟎
𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
∆𝑼(𝑺𝟓) = √𝟑. 𝟕𝟎. 𝟎, 𝟏𝟏 ( 𝟎, 𝟖𝟗 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟒𝟓𝟔) . = 𝟐, 𝟖𝟓 %
𝟐𝟓 𝟒𝟎𝟎
∆𝑼(𝑴𝟏) = 𝟒, 𝟔%

3) b) ∆𝑈𝑑 (𝑀1) = ∆𝑈𝑑 (𝑠5) + ∆𝑈𝑑 (𝑠3) + ∆𝑈𝑑 (𝑠0)


∆𝑈𝑑 (𝑠3) + ∆𝑈𝑑 (𝑠0) = 𝐾2(∆𝑈(𝑠3) + ∆𝑈(𝑠0))
Is/Id=2 et Id/In = 5, d’où K2=3
∆𝑈𝑑 (𝑠3) + ∆𝑈𝑑 (𝑠0) = 5,22%
∆𝑈𝑑 (𝑠5) = 𝐾1 . 𝐼𝑑 . 𝐿 = 0,22 . 5 . 70 . 0,11 = 8,47 %
∆𝑈𝑑 (𝑀1) = 5,22 + 8,47 = 13, 69%
c) ∆𝑈𝑑 (𝑀1) ≤ 10%  ∆𝑈𝑑 (𝑆5) ≤ 10 − 5,22  ∆𝑈𝑑 (𝑆5) ≤ 4,78%  𝐾1 ≤ 0,124

11
S=50 mm² Or Smax < 35 mm² donc il faut prendre 2 câbles par phase d’où 𝐾1 ≤ 0,248
On prend alors : S5= 2x25 mm²

Exercice 6 :

Soit l’installation suivante en schéma unifilaire indiqué ci-après et dont les caractéristiques sont :
Caractéristiques de l’installation: Caractéristiques des câbles:
- Tous les conducteurs sont en câbles Repère L IB SPH SN S PE
multiconducteurs cuivre. du câble (m) (A) (mm²) (mm²) (mm²)
- Tension limite UL=50 V. S0 , S'0 5 3 x 70 120
- RM1 = 3 , RM2 = 5 . S1 25 135 35 25 16
- Cos  = 0.85 pour toute l'installation S2 115 55 10 10 10
- R1 et R2 sont des récepteurs classiques. S3 150 115 35 25 16
- Section maximale disponible 120 mm² S4 45 75 16 10 10
- Les DDR sont de type instantané. S5 35 85 16 - 16

On vous demande de :

1- a- Déterminer le calibre du disjoncteur D0.


b- Déterminer la section du câble S0 nécessaire à supporter l’échauffement en régime permanent
sachant que :
- S0 est un câble multipolaire à isolation PR,
- le câble S0 est posé sur des corbeaux à une température ambiante de 30 °C.
- section maximale disponible 120 mm²
- D0 : NS800N, Ir = 0.85 x In
- Neutre non chargé

2- a- Calculer le courant de défaut d’isolement minimal Idf lors d'un double défaut entre les
récepteurs R2 et R3.

12
b- Déterminer dans ce cas les tensions de contact Uc1, Uc2 et Uc3.
c- Quel déclencheur magnétothermique de D4 à choisir pour assurer la protection des personnes
contre les contacts indirects. (Choisir entre les courbes B, C et D)
d- Quel est le rôle du bloc différentiel installé en D4.

3- a- On admet que la section du câble S0 est 3 x 185 mm² par phase, calculer la chute de tension
aux bornes de R1. Ucc = 4%
b- Quelle doit être la nouvelle section de S2 pour ramener cette chute de tension inférieure à 6%.

Corrigé de l’exercice 6 :

𝑺 𝟓𝟎𝟎.𝟏𝟎𝟑
6) a) On a : 𝑰𝟎 = = = 𝟕𝟐𝟏, 𝟔𝟖 𝑨
√𝟑𝑼 √𝟑.𝟒𝟎𝟎
D’où le calibre de D0 : In = 800 A.

𝐈𝐫 𝟎,𝟖𝟓 𝐈𝐧
b) 𝐈 ′ 𝐳 = =
𝐊 𝐊
K= K1 . K2 . K3. Kn
N° de mode de pose = 14  lettre E et K1 = 1,
K2 = 1 , K3 = 1 et Kn =1  K = 1 et I’z = 680 A

On a la section maximale = 120 mm² dont le courant admissible est 346 A < 680 A.
680
=1,97 d’où il faut penser à utiliser 2 câbles par phase.
346

D’où K2 = 0,88  K = 0,88 et I’z = 772.72 A = 2 x 386.4


Comme 386 est toujours supérieur à 346 A (même avec une marge de 5%), on va prendre
donc 3 câbles par phase alors an aura : K2 = 0,82, fs= 0,8 (il n y’a plus de symétrie avec 3
câbles)  K= 0,656  I’z = 1036,5 A = 3x345,52 A. d’où S0 = 3 x 120 mm².

𝟎,𝟖 .𝑼/√𝟑 𝐿5 𝐿4 35 45
7) a) 𝑰𝒅𝒇 = avec Zs = 𝜌 𝑆5 (1 + 𝑚5 ) + 𝜌 𝑆4𝑁 (1 + 𝑚4 ) = 23 16 . 2 + 23. 10 2
𝒁𝒔
Soit Zs = 307,625 m.  Idf = 600,58 A.
b) Uc1 = 0V (récepteur éloigné)
45
Uc2 = ZPE4 Idf = 23. 10.600,58.10-3 = 62,2 V.
35
Uc3 = ZPE5 Idf = 23. 16.600,58.10-3 = 30,2 V

𝐼𝑑𝑓
c) On a : Idf = 600,58 A et I4 = 75 A  calibre In = 80 A  𝐼𝑛 = 7,5
 Seul déclencheur possible à choisir : B
d) le rôle du DDR est d’assurer la protection des personnes en cas de double défaut entre les
récepteurs à prises de terre des masses différentes. C’est le cas entre R1 et R2.

8) a) ∆𝑼(𝑹𝟏) = ∆𝑼(𝑺𝟎) + ∆𝒖(𝑺𝟏) + ∆𝒖(𝑺𝟐)


𝟐𝟑 𝟎,𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
∆𝑼(𝑺𝟎) = √𝟑. 𝟕𝟐𝟏, 𝟔𝟖 . 𝟓. 𝟏𝟎−𝟑 (𝟑 .𝟏𝟖𝟓 𝟎, 𝟖𝟓 + 𝟑 . 𝟎, 𝟓𝟐𝟔) . 𝟒𝟎𝟎
soit : ∆𝑼(𝑺𝟎) = 𝟎, 𝟎𝟖%

de même : ∆𝑼(𝑺𝟏) = 𝟎, 𝟖𝟖% et ∆𝑼(𝑺𝟐) = 𝟓, 𝟒𝟕%

Soit ∆𝑼(𝑹𝟏) = 𝟔, 𝟒𝟐% > 6%.

b) ∆𝑼(𝑹𝟏) < 𝟔%

13
 U(S2) < 6 - (0,08 + 088)
 U(S2) < 5,04%
23 100
 √3. 55 . 115. 115. 10−3 (𝑆2 0,85 + 0,08 . 0,526) 400 < 5,04
23
 (𝑆2 0,85 + 0,08 . 0,526) < 1,84
 𝑆2 > 10,87 𝑚𝑚2
Soit S2 = 16 mm².

Dans ce cas la nouvelle chute de tension sera : ∆𝑼(𝑹𝟏) = 𝟒, 𝟒𝟐%.

14
Exercice 7 : Soit l'installation suivante en schéma TNC :

Caractéristiques de l’installation: Caractéristiques des câbles:


- Tous les conducteurs sont en cuivre. Repère L IB SPH SPEN ou
- Tension limite UL=50 V. du câble SPE
(m) (A) (mm²) (mm²)
- RN = 5 ; TR1=TR2=TR3: 250 KVA. U = 400V.
- Moteur M1, IB = 132 A, Id/In =7. C0, C’0, 30 360,8 2x50 50
- Moteur M2, IB = 154 A, Id/In =7. C’’0
- Pour toute l’installation prenez cos = 0,85 ; Ku =
C1 115 132 25 16
1 ; Ks = 1.
- D1 et D2 sont des disjoncteurs magnétothermiques. C2 75 154 35 16
- Section maximale autorisée est 70 mm²

On vous demande de :

1- calculer le courant de défaut Idf1 suite à un défaut d’isolement franc sur le moteur M1.

2- calculer la tension de contact Uc1 sur la masse de M1. (On suppose que le conducteur PEN ne
subit aucune élévation de potentiel).

3- le disjoncteur D1 possède les réglages suivants : Ir = 135A et Im = 1755 A. D1 assure-t-il alors


la protection des personnes ? Si non que faut-il faire ?

4- on propose de modifier les sections SPH et SPE du câble C1 afin de réaliser cette protection.
Quelles doivent être les nouvelles sections minimales S PH et SPE de C1 pour assurer la
protection des personnes. (Section maximale autorisée est 70 mm²). Calculez alors la nouvelle
valeur obtenue du courant de défaut.

5- calculer la chute de tension totale aux bornes du moteur M1 pendant le démarrage simultané des
deux moteurs M1 et M2. On vous donne cos au démarrage = 0,35. On prendra les sections
données au début de l’énoncé.

15
6- après avoir vérifié que la chute de tension dépasse 15%, déterminer la nouvelle section S1 du
câble C1 pour avoir la chute de tension totale au démarrage inférieure à 15%. Calculez alors la
nouvelle valeur obtenue de la chute de tension au démarrage.

Corrigé de l’exercice 7 :
400
0,8. .25
√3
1) 𝐼𝑑𝑓1 = 25 = 𝟔𝟖𝟏, 𝟒𝟔 𝑨.
0,023 .115 .(1+ )
16
115
2) 𝑈𝑐1 = 𝑍𝑃𝐸 . 𝐼𝑑𝑓 = 0,023. 16 . 681,46 = 𝟏𝟏𝟐. 𝟔𝟓 𝑽
3) On a : Im = 1755 A qui est > Idf1  le disjoncteur D1 n’assure pas la protection des
personnes. Alors pour assurer la protection des personnes il faut :
i. Soit augmenter la section Sph
ii. Soit diminuer le réglage Im
iii. Soit ajouter un bloc différentiel

4) Pour assurer la protection des personnes on doit augmenter la section Sph de telle manière
que Idf soit > à Im.
400
0,8. .𝑆𝑝ℎ
√3
On a : 𝐼𝑑𝑓1 = 0,023 .115 ≥ 1755 𝐴.
.(1+𝑚)

On va garder le même rapport m =1,5625, d’où Sph ≥ 64,35 mm²


70
 Sph = 70 mm² d’où : 𝑆𝑃𝐸 ≥ 1,5625 = 44,8 𝑚𝑚2
 SPE = 50 mm²
Sections minimales à retenir : Sph = 70 mm² et SPE = 50 mm².
𝟒𝟎𝟎
𝟎,𝟖. .𝟕𝟎
√𝟑
La nouvelle valeur du courant de défaut sera alors : 𝑰𝒅𝒇𝟏 = 𝟕𝟎 = 𝟐𝟎𝟑𝟕, 𝟐𝟖 𝑨.
𝟎,𝟎𝟐𝟑 .𝟏𝟏𝟓 .(𝟏+ )
𝟓𝟎
5) ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝑀1) = ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝐶0) + ∆𝑈𝑑𝑀1 (𝐶1)

𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
On a : ∆𝑼𝒅𝑴𝟏 (𝑪𝟏) = √𝟑. 𝟕. 𝟏𝟑𝟐. 𝟎, 𝟏𝟏𝟓 ( 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . = 𝟐𝟐, 𝟑𝟑%
𝟐𝟓 𝟒𝟎𝟎

𝟐𝟑 𝟎, 𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝐶0) = √𝟑. 𝑰𝒅𝒔. 𝟎, 𝟎𝟑 ( 𝒄𝒐𝒔𝝋𝒔𝒅 + . 𝒔𝒊𝒏𝝋𝒔𝒅) .
𝟐 . 𝟓𝟎 𝟐 𝟒𝟎𝟎
Calculons Ids et cos𝜑𝑠𝑑:
On a :
3𝐼𝑑𝑠 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑠𝑑 = (𝐼𝑑𝑀1 + 𝐼𝑑𝑀2)0,45 + (3 . 360,8 − (132 + 154))0,85
{
3𝐼𝑑𝑠 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑠𝑑 = (𝐼𝑑𝑀1 + 𝐼𝑑𝑀2)0,893 + (3 . 360,8 − (132 + 154))0,526
Soit :
3𝐼𝑑𝑠 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑠𝑑 = 2002 . 0,45 + 796,4 . 0,85 = 1577,87 𝐴
{
3𝐼𝑑𝑠 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑠𝑑 = 2002 . 0,893 + 796,4 . 0,526 = 2206,69 𝐴

D’où :
𝑰𝒅𝒔 = 𝟗𝟎𝟒, 𝟐𝟓 𝑨
{
𝒄𝒐𝒔𝝋𝒔𝒅 = 𝟎, 𝟓𝟖

Soit donc : ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2 (𝐶0) = 1,95% et ∆𝑼𝒅𝑴𝟏𝑴𝟐 (𝑴𝟏) = 𝟐𝟐, 𝟑𝟑 + 𝟏, 𝟗𝟓 = 𝟐𝟒, 𝟐𝟖%

6) On a obtenu une chute > 15%

16
Pour avoir ∆𝑈𝑑𝑀1𝑀2(𝑀1) ≤ 15% ,
 ∆𝑈𝑑𝑀1 (𝐶1) ≤ 15 − 1,95 = 13,05%
𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
 √𝟑. 𝟕. 𝟏𝟑𝟐. 𝟎, 𝟏𝟏𝟓 (𝑺𝟏 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . 𝟒𝟎𝟎 ≤ 𝟏𝟑, 𝟎𝟓
𝟐𝟑
 𝑺𝟏 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑 ≤ 𝟎, 𝟐𝟖𝟑𝟔
 S1 ≥ 48,78 mm²
On choisit donc S1 = 50 mm².

On aura alors une chute de tension :


𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
∆𝑼𝒅𝑴𝟏 (𝑪𝟏) = √𝟑. 𝟕. 𝟏𝟑𝟐. 𝟎, 𝟏𝟏𝟓 (𝟓𝟎 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . 𝟒𝟎𝟎 = 𝟏𝟐, 𝟖𝟏%
 ∆𝑼𝒅𝑴𝟏𝑴𝟐(𝑴𝟏) = 𝟏𝟐, 𝟖𝟏 + 𝟏, 𝟗𝟓 = 𝟏𝟒, 𝟕𝟔%

Exercice 8 : Soit l'installation suivante en schéma unifilaire:

Caractéristiques de l’installation: Caractéristiques des câbles:


- Tous les conducteurs sont en cuivre. Repère L IB SPH SPE
- Tension limite UL=50 V. du câble (m) (A) (mm²) (mm²)
- RN = 14 ; RM = 11 ;
- M1 : moteur 45 Kw, In = 70 A, Id/In =6. S1 85 225 70 16
- Pour toute l’installation prenez cos = 0,85 S2 60 35 4 4
- Réseau d’alimentation : 230 / 400 V S3 48 70 10 10

On vous demande de :

A- Défaut d’isolement présent uniquement sur R1 :

1- calculer le courant de défaut Idf1 suite à un défaut d’isolement franc sur R1


2- calculer la tension de contact Uc1 sur la masse de R1 et la tension Uc2 sur la masse de M1.
3- donner le plus grand réglage possible de DDR2 de type instantané pour assurer la protection des
personnes. On vous donne les réglages possibles: 0,3 - 0,5 - 1 – 3 – 4 - 6A.

17
B- Défaut d’isolement présent uniquement sur M1 :

4- calculer le courant de défaut Idf2 suite à un défaut d’isolement franc sur M1.
5- calculer la tension de contact Uc1 sur la masse de R1 et la tension Uc2 sur la masse de M1
6- le fusible F1 de calibre 80A assure-t-il la protection des personnes ? justifier votre réponse.
7- Après avoir vérifié que le fusible F1 ne réalise pas la protection des personnes, on le remplace
par un disjoncteur magnétothermique. Quelle doit être la courbe de déclenchement de ce
disjoncteur pour assurer la protection des personnes ? (choisir entre les courbes B, C et D). On
vous donne les seuils de déclenchements des différentes courbes : B : entre 3 et 5 In ; C : entre
7 et 10 In et D : entre 10 et 14 In.

8- a- calculer la chute de tension totale aux bornes du moteur pendant son démarrage. On vous
donne cos au démarrage = 0,45. (On notera IdS1 (à calculer) le courant circulant dans le câble
S1 pendant le démarrage du moteur M1)
b- après avoir vérifié que la chute de tension dépasse 10%, déterminer la nouvelle section de S3
pour avoir la chute de tension totale au démarrage inférieure à 10%.

Corrigé de l’exercice 8 :

A- Défaut d’isolement présent uniquement sur R1 :


𝟐𝟑𝟎
1) 𝑰𝒅𝒇𝟏 = 𝟏𝟒+𝟏𝟏 = 𝟗, 𝟐𝑨
2) 𝑼𝒄𝟏 = 𝑹𝑴𝑰𝒅𝒇𝟏 = 𝟏𝟎𝟏, 𝟐 𝑽
Uc2 = 0 V
𝑼 𝟓𝟎
𝑰∆𝑵𝟐 ≤ 𝑹 𝑳 = 𝟏𝟏 = 𝟒, 𝟓𝟒 𝑨 (𝟏)
3) { 𝑴
𝑻𝑻𝑪 ≤ 𝑻𝑳𝑺

On a Uc1 = 101,2 V  TLS ≈ 0,3 s, on choisit alors TTC = 300 ms


 Idf1 ≥ IN2
 IN2 ≤ Idf1 = 9,2 A (2)

De (1) et (2) on peut prendre IN2 = 4 A.

B- Défaut d’isolement présent uniquement sur M1 :


0,8.230.10
4) 𝐼𝑑𝑓2 = 0,023 .48 .(1+1) = 𝟖𝟑𝟑, 𝟑𝟑 𝑨.
5) 𝑈𝑐1 = 0𝑉
𝟒𝟖
Uc2 = RPE . Idf2 = 𝟎, 𝟎𝟐𝟑 . . 𝟖𝟑𝟑, 𝟑𝟑 = 𝟗𝟐 𝑽
𝟏𝟎

6) On a Uc2 = 92 V  TLS = 0,48 s


Et Idf2 = 833,33 A  Tfus = 0,6 s

Et comme Tfus > TLS  la protection des personnes n’est pas assurée par le fusible de
calibre 80A.

7) On remplace le fusible par un disjoncteur magnétothermique. Pour choisir une courbe, on


doit vérifier que :
𝑰𝒅𝒇𝟐 ≥ 𝒗𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒔𝒖𝒑 𝒅𝒆 𝑰𝒎
{
𝑰𝒅 ≤ 𝒗𝒂𝒍𝒆𝒖𝒓 𝒊𝒏𝒇 𝒅𝒆 𝑰𝒎

18
On a : Courbe B : 3 In ≤ Im ≤ 5 In
Courbe C : 7 In ≤ Im ≤ 10 In
Courbe D : 10 In ≤ Im ≤ 14 In

 Courbe B : 240 ≤ Im ≤ 400 A


Courbe C : 560 ≤ Im ≤ 800 A
Courbe D : 800 ≤ Im ≤ 1120 A

Et comme Idf2 = 833,33 A et Id = 420 A, on voit que :


- La courbe B va déclencher au démarrage
- La courbe D ne va pas déclencher suite au défaut d’isolement
- La courbe C ne déclenchera pas au démarrage et elle va déclencher lors d’un défaut
d’isolement.
Donc le seul choix possible est la courbe C.

8) a) ∆𝑈𝑑 (𝑀1) = ∆𝑈𝑑 (𝑆3) + ∆𝑈𝑑 (𝑆1)


𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
On a : ∆𝑼𝒅(𝑺𝟑) = √𝟑. 𝟔. 𝟕𝟎. 𝟎, 𝟎𝟒𝟖 (𝟏𝟎 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . 𝟒𝟎𝟎 = 𝟗, 𝟔𝟔 %
𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
∆𝑈𝑑 (𝑆1) = √𝟑. 𝑰𝒅𝒔𝟏. 𝟎, 𝟎𝟖𝟓 ( 𝒄𝒐𝒔𝝋𝒔𝒅𝟏 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝒔𝒊𝒏𝝋𝒔𝒅𝟏) .
𝟕𝟎 𝟒𝟎𝟎

Calculons Ids1 et cos𝜑𝑠𝑑1:


On a :
𝐼𝑑𝑠1 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑠𝑑1 = (225 − 70)0,85 + 420 . 0,45
{
𝐼𝑑𝑠1 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑠𝑑1 = (225 − 70)0,526 + 420 . 0,893
Soit :
𝐼𝑑𝑠1 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑠𝑑1 = 320,75 𝐴
{
𝐼𝑑𝑠1 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑠𝑑1 = 456,59 𝐴

D’où :
𝑰𝒅𝒔𝟏 = 𝟓𝟓𝟕, 𝟗𝟗 𝑨
{
𝒄𝒐𝒔𝝋𝒔𝒅𝟏 = 𝟎, 𝟓𝟕𝟓

Soit donc : ∆𝑈𝑑 (𝑆1) = 5,22% et ∆𝑼𝒅 (𝑴𝟏) = 𝟏𝟒, 𝟖𝟖 % > 10 %

b) Pour avoir ∆𝑈𝑑 (𝑀1) ≤ 10 % 

∆𝑈𝑑 (𝑆3) ≤ 10 − 2,22 = 4,78 %


𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
 √𝟑. 𝟒𝟐𝟎. 𝟎, 𝟎𝟒𝟖 (𝑺𝟑 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . 𝟒𝟎𝟎 ≤ 𝟒, 𝟕𝟖
𝟐𝟑
 𝑺𝟑 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑 ≤ 𝟎, 𝟓𝟓
 S3 ≥ 21,73 mm².
On choisit donc S3 = 25 mm².

19
Exercice 9: Soit l'installation suivante en schéma TNC :

Caractéristiques de l’installation: Caractéristiques des câbles:


- Tous les conducteurs sont en cuivre. Repère L IB SPH SPEN ou
- Tension limite UL=50 V. du câble (m) (A) (mm²) SPE
- RN = 4 ; TR1=TR2 : 250 KVA. U = 400V. (mm²)
- Récepteur R, IB = 90 A; schéma TNC. C0 15 ? 150 150
- M : moteur, IB = 60 A, Id/In =7 ; Schéma TNS. C1 85 60 10 10
- Pour toute l’installation prenez cos = 0,85 ; Ku = 1 ; C2 65 90 16 16
Ks = 1.

On vous demande de :

A- Défaut d’isolement présent uniquement sur M :

1- calculer le courant de défaut Idf1 suite à un défaut d’isolement franc sur M.

2- calculer la tension de contact Uc1 sur la masse de M et la tension Uc2 sur la masse de R. (On
suppose que le conducteur PEN ne subit aucune élévation de potentiel).

3- le disjoncteur D1 dont Im = 750 A assure-t-il la protection des personnes ? Si non quel doit être
le réglage maximale Im de D1 pour assurer la protection des personnes. On vous donne les
réglages Im possibles : 200 – 350 – 450 – 650 – 750 – 850 A.

4- on garde le disjoncteur de réglage Im= 750 A. quelle doit être la nouvelle section minimale S1 de
C1 pour assurer la protection des personnes.

B- Défaut d’isolement présent uniquement sur R :

5- calculer le courant de défaut Idf2 suite à un défaut d’isolement franc sur R.

6- calculer la tension de contact Uc1 sur la masse de M et la tension Uc2 sur la masse de R. (On
suppose que le conducteur PEN ne subit aucune élévation de potentiel).

20
7- vérifiez que le disjoncteur D2 de courbe C n’assure pas la protection des personnes. Pour cela on
a pensé à lui ajouter un bloc différentiel de sensibilité IN2. Quelle doit être le plus grand réglage
possible de DDR2 de type instantané pour assurer la protection des personnes si on admet que le
TLS = 100 ms. On vous donne les réglages possibles : 0,3 - 0,5 - 1 – 3 – 6 – 10 – 20 - 30 A.
Proposer le schéma de câblage en schéma triphasé du récepteur R.

C- Chute de tension au démarrage du moteur :

8- a- calculer la chute de tension totale aux bornes du moteur pendant son démarrage. On vous
donne cos au démarrage = 0,45.

b- après avoir vérifié que la chute de tension dépasse 10%, déterminer la nouvelle section S1 du
câble C1 pour avoir la chute de tension totale au démarrage inférieure à 10%.

Corrigé de l’exercice 9 :

A- Défaut d’isolement présent uniquement sur M :


400 400
0,8. 0,8. .10
√3 √3
1) 𝐼𝑑𝑓1 = 𝑍𝑠
= 0,023 .85 .(1+1) = 472,5 𝐴.
85
2) 𝑈𝑐1 = 𝑍𝑃𝐸 . 𝐼𝑑𝑓 = 0,023. 10 . 472,5 = 92,4 𝑉
Uc2 = 0 V.
3) On a Im = 750 A et puisque Im > Idf1  le disjoncteur D1 ne va pas déclencher, donc la
protection des personnes n’est pas assurée par ce déclencheur. Pour assurer la protection des
personnes il faut que idf1 soit supérieur au réglage du disjoncteur, d’où le réglage maximal
possible est Im = 450 A.
4) Pour assurer la protection des personnes avec le réglage Im = 750 A, il faut réduire
l’impédance Zs, ce qui revient à augmenter la section du câble C1 afin d’avoir un courant
Idf1 > Im.
400
0,8. .𝑆𝑝ℎ
√3
On a : 𝐼𝑑𝑓1 = 0,023 .85 .(1+1) ≥ 750 𝐴.
𝑆𝑝ℎ
 472,5 . ≥ 750
10
 Sph ≥ 15,87 mm²
D’où : Sph = 16 mm².

B- Défaut d’isolement présent uniquement sur R :


400
0,8. .16
√3
5) 𝐼𝑑𝑓1 = 0,023 .65 .(1+1) = 988,64 𝐴.

65
6) 𝑈𝑐2 = 𝑍𝑃𝐸 . 𝐼𝑑𝑓 = 0,023. 16 . 988,64 = 92,4 𝑉
Uc1 = 0 V.

7) D2 de courbe C et de calibre ≥ 90 A, on choisit donc un calibre normalisé de 100 A.


On a : Im = 10 x In = 1000 A. comme Im > Idf1 alors la protection n’est pas assurée par D2.
Pour assurer la protection des personnes, on installe un DDR de sensibilité IN tel que :

21
𝑼𝑳 𝟓𝟎
𝑰∆𝑵𝟐 ≤ = = 𝟓𝟑𝟓, 𝟐 𝑨 (𝟏)
{ 𝑹𝑷𝑬 𝟎, 𝟎𝟗𝟑𝟒
𝑻𝑻𝑪 ≤ 𝑻𝑳𝑺 = 𝟏𝟎𝟎 𝒎𝒔 (𝟐)

De (2), il faut choisir un TTC < à 100 ms. On prend alors TTC = 40 ms, de ce fait il faut que Idf1 ≥
𝐼𝑑𝑓2
5 IN.  IN ≤ 5 = 197,7 𝐴. (3)
De (1) et (3), le réglage maximal est IN = 30 A.

Schéma de câblage du DDR :

Il faut séparer le neutre de conducteur PE.


Il faut passer au schéma TNS.

C- Chute de tension au démarrage du moteur :

8) a) ∆𝑈𝑑 (𝑀) = ∆𝑈𝑑 (𝐶1) + ∆𝑈𝑑 (𝐶0)


𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
On a : ∆𝑼𝒅(𝑪𝟏) = √𝟑. 𝟒𝟐𝟎. 𝟎, 𝟎𝟖𝟓 (𝟏𝟎 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . 𝟒𝟎𝟎 = 𝟏𝟕, 𝟏 %
𝑰𝒅𝒔 𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
∆𝑈𝑑 (𝐶0) = √𝟑. . 𝟎, 𝟎𝟏𝟓 ( 𝒄𝒐𝒔𝝋𝒔𝒅 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝒔𝒊𝒏𝝋𝒔𝒅) .
𝟐 𝟏𝟓𝟎 𝟒𝟎𝟎
Calculons Ids et cos𝜑𝑠𝑑:
250 . 103
𝐼𝐵0 = = 360,84 𝐴
√3. 400
𝐼𝑅 = 2𝑥360,84 − 60 = 661,69 𝐴
Au démarrage il va circuler dans le câble C0 le courant
Ids/2 tel que :
𝐼𝑑𝑠 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑠𝑑 = 661,69 . 0,85 + 420 . 0,45
{
𝐼𝑑𝑠 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑠𝑑 = 661,69 . 0,526 + 420 . 0,893
Soit :
𝐼𝑑𝑠 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑠𝑑 = 751,43 𝐴
{
𝐼𝑑𝑠 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑠𝑑 = 723,1 𝐴
D’où :
𝑰𝒅𝒔 = 𝟏𝟎𝟒𝟐, 𝟖𝟒 𝑨
{
𝒄𝒐𝒔𝝋𝒔𝒅 = 𝟎, 𝟓𝟕𝟐

Soit donc : ∆𝑈𝑑 (𝐶0) = 0,56 % et ∆𝑼𝒅 (𝑴) = 𝟏𝟕, 𝟔𝟔 % > 10 %

b) Pour avoir ∆𝑈𝑑 (𝑀) ≤ 10 % 


∆𝑈𝑑 (𝐶1) ≤ 10 − 0,56 = 9,44 %
𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
 √𝟑. 𝟒𝟐𝟎. 𝟎, 𝟎𝟖𝟓 (𝑺𝟏 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . 𝟒𝟎𝟎 ≤ 𝟗, 𝟒𝟒
𝟐𝟑
 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑 ≤ 𝟎, 𝟔𝟏𝟏
𝑺𝟏
 S1 ≥ 19,19 mm².
On choisit donc S1 = 25 mm².

22
Exercice 10 : Soit l'installation suivante en schéma TT :

Caractéristiques de l’installation: Caractéristiques des câbles:


- Tous les conducteurs sont en cuivre. Repère du L IB SPH SPE
- Tension limite UL=50 V. câble (m) (A) (mm²) (mm²)
- RN = 8 ; RM = 4, C0 10 454,66 2x95 70
- T1 = T2 : 315 KVA. U = 400V. C1 65 350 2x70 16
- Moteur M1, IB = 55 A, Id/In =6. C2 25 43 6 6
- Pour toute l’installation prenez cos = 0,85 ; Ku = C3 85 55 10 10
1 ; Ks = 1.
On vous demande de :
1- a- calculer le courant de défaut Idf suite à un défaut d’isolement franc sur le récepteur R1. (On
négligera l’impédance des câbles)
b- calculer alors la tension de contact Uc1 sur la masse de R1 ainsi que le temps limite de
sécurité correspondant.
2- On équipe D2 d’un DDR2 possédant les réglages suivants :
IN (A) 1 3 5 6 10
TTC (ms) 150 250 350 450 650

Quel doit-être le plus grand réglage de DDR2 pour assurer la protection des personnes.
3- calculer la chute de tension totale aux bornes du moteur M1 pendant son démarrage. On vous
donne cos au démarrage = 0,45.
4- après avoir vérifié que la chute de tension dépasse 15%, déterminer la nouvelle section S3 du
câble C3 pour avoir la chute de tension totale au démarrage inférieure à 15%.

Corrigé de l’exercice 10 :

𝟒𝟎𝟎/√𝟑
1) a) 𝑰𝒅 = = 𝟏𝟗, 𝟐𝟒 𝑨
𝟖+𝟒
b) 𝑼𝒄𝟏 = 𝑹𝑴𝑰𝒅 = 𝟕𝟕 𝑽  TLS = 700 ms.

23
2) Pour assurer la protection des personnes il faut vérifier les 2 conditions suivantes :
𝑼𝑳 𝟓𝟎
𝑰∆𝑵𝟐 ≤ = = 𝟏𝟐, 𝟓 𝑨 (𝟏)
{ 𝑹𝑴 𝟒
𝑻𝑻𝑪 ≤ 𝑻𝑳𝑺 = 𝟕𝟎𝟎 𝒎𝒔 (𝟐)

De (1) et (2), on déduit que le plus grand réglage possible est : IN = 10 A – TTC = 650 ms.

3) a) ∆𝑈𝑑 (𝑀1) = ∆𝑈𝑑 (𝐶3) + ∆𝑈𝑑 (𝐶1) + ∆𝑈𝑑 (𝐶0)


𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
On a : ∆𝑼𝒅(𝑪𝟑) = √𝟑. 𝟔. 𝟓𝟓. 𝟎, 𝟎𝟖𝟓 (𝟏𝟎 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . 𝟒𝟎𝟎
Soit : ∆𝑼𝒅(𝑪𝟑) = 𝟏𝟑, 𝟒𝟑 %
𝟐𝟑 𝟎, 𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
∆𝑈𝑑 (𝐶1) = √𝟑. 𝑰𝒄𝟏𝒅. 𝟎, 𝟎𝟔𝟓 ( 𝒄𝒐𝒔𝝋𝒄𝟏𝒅 + . 𝒔𝒊𝒏𝝋𝒄𝟏𝒔𝒅) .
𝟐 . 𝟕𝟎 𝟐 𝟒𝟎𝟎

Calculons Ic1d et cos𝜑𝑐1𝑑:


On a :
𝐼𝑐1𝑑 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑐1𝑑 = (350 − 55)0,85 + 330 . 0,45
{
𝐼𝑐1𝑑 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑐1𝑑 = (350 − 55)0,526 + 330 . 0,893
Soit :
𝐼𝑐1𝑑 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑐1𝑑 = 399,25 𝐴
{
𝐼𝑐1𝑑 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑐1𝑑 = 449,86 𝐴

D’où :
𝑰𝒄𝟏𝒅 = 𝟔𝟎𝟏, 𝟓 𝑨
{
𝒄𝒐𝒔𝝋𝒄𝟏𝒅 = 𝟎, 𝟔𝟔𝟒

Soit donc : ∆𝑼𝒅 (𝑪𝟏) = 𝟐, 𝟑𝟒 %


𝟐𝟑 𝟎,𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
De même on a : ∆𝑈𝑑 (𝐶0) = √𝟑. 𝑰𝒄𝟎𝒅. 𝟎, 𝟎𝟏 (𝟐 .𝟗𝟓 𝒄𝒐𝒔𝝋𝒄𝟎𝒅 + 𝟐 . 𝒔𝒊𝒏𝝋𝒄𝟎𝒔𝒅) . 𝟒𝟎𝟎

Calculons Ic0d et cos𝜑𝑐0𝑑:


On a :
2 . 𝐼𝑐0𝑑 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑐0𝑑 = 601,7 . 0,664 + (2 . 454,66 − 350) . 0,85
{
2 . 𝐼𝑐0𝑑 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑐0𝑑 = 601,7 . 0,748 + 559,32 . 0,526
Soit :
2 𝐼𝑐0𝑑 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑐0𝑑 = 874.95 𝐴
{
2 𝐼𝑐0𝑑 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑐0𝑑 = 744,27 𝐴

D’où :
𝑰𝒄𝟎𝒅 = 𝟓𝟕𝟒, 𝟑 𝑨
{
𝒄𝒐𝒔𝝋𝒄𝟎𝒅 = 𝟎, 𝟕𝟔
Soit donc : ∆𝑼𝒅 (𝑪𝟎) = 𝟎, 𝟐𝟗 %

D’où : ∆𝑼𝒅 (𝑴𝟏) = 𝟎, 𝟐𝟗 + 𝟐, 𝟑𝟒 + 𝟏𝟑, 𝟒𝟑 = 𝟏𝟔, 𝟎𝟔 % > 15 %

b) Pour avoir ∆𝑈𝑑 (𝑀1) ≤ 15 % 


∆𝑈𝑑 (𝐶3) ≤ 15 − 0,29 − 2,34 = 12,37 %
𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
 √𝟑. 𝟑𝟑𝟎. 𝟎, 𝟎𝟖𝟓 (𝑺𝟑 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . 𝟒𝟎𝟎 ≤ 𝟏𝟐, 𝟑𝟕
𝟐𝟑
 𝑺𝟑 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑 ≤ 𝟏, 𝟎𝟏𝟖
 S3 ≥ 10,93 mm².
On choisit donc S3 = 16 mm².

24
On trouve alors une chute de tension totale de : ∆𝑼𝒅 (𝑴𝟏) = 𝟎, 𝟐𝟗 + 𝟐, 𝟑𝟒 + 𝟖, 𝟕𝟐 = 𝟏𝟏, 𝟑𝟓 %

Exercice 11 :

Calculer les longueurs maximums satisfaisantes à un déclenchement correct du disjoncteur


protégeant le départ considéré des 2 façons :
a- Utilisation des tableaux fabricants,
b- Utilisation de la méthode conventionnelle.

1- Disjoncteur iC60N courbe B32 (Im = 3 à 5 x In). Schéma TN. Réseau 400V Triphasé.
Conducteur en cuivre : 130m section Ph = section neutre = section PE = 6 mm²
2- Disjoncteur NSX 160N 220A Im = 1980A ± 20%. Schéma TN. Réseau 400V Triphasé.
Conducteur en cuivre : 40m section Ph = section neutre = 70 mm² ; section PE = 35 mm²
3- Disjoncteur NSX 630N Micrologic 2.2 ; 500A Im = 10.Ir = 5000 ± 10%. Schéma TN. Réseau
400V Triphasé. Conducteur en cuivre: 70m section Ph = section neutre = section PE = 185 mm²
(majoration de 20% de R).

4- Disjoncteur C120N courbe C25 (Im = 7 à 10 x In). Réseau 400V Triphasé. Schéma IT avec
neutre non distribué. Conducteur en cuivre : 50m section Ph = section PE = 4 mm²

5- Disjoncteur NSX 630N Micrologic 6.2 ; 500A ; Im = 11xIr= 5500A ± 10%. Réseau 400V
Triphasé. Schéma IT avec neutre distribué. Conducteur en cuivre: 50m section Ph = section neutre
= section PE = 185 mm² (majoration de 20% de R).

TABLEAUX FABRICANTS:

25
26
27
Corrigé de l’exercice 11 :

1- a) Lmax = 150 m comme le montre la figure ci-dessous :

400 400
0,8. .𝑆𝑝ℎ 0,8. .6
√3 √3
b) on a en TN : 𝐿𝑚𝑎𝑥 = 0,023 = 0,023 = 150,6 𝑚.
.(1+1) . 𝐼𝑚 .(1+1) . 5 .32

2- a) Lmax = 118 x 0,67 =79 m comme le montre les figures suivantes :

28
400 400
0,8. .𝑆𝑝ℎ 0,8. .70
√3 √3
b) on a en TN : 𝐿𝑚𝑎𝑥 = 0,023 = 0,023 = 78,9 𝑚.
.(1+2) . 𝐼𝑚 .(1+2) . 1980 . 1,2

3- a) Lmax = 112 m comme le montre la figure suivante :

400 400
0,8. .𝑆𝑝ℎ 0,8. .185/1.2
√3 √3
b) on a en TN : 𝐿𝑚𝑎𝑥 = 0,023 = 0,023 = 112,6 𝑚.
.(1+1) . 𝐼𝑚 .(1+1) . 5000 . 1,1

4- a) Lmax = 56 m comme le montre la figure suivante :

b) on a en IT avec neutre non distribué :


0,8.400. 𝑆𝑝ℎ 0,8.400. 4
𝐿𝑚𝑎𝑥 = = = 55,7 𝑚.
2 . 0,023 . (1 + 1) . 𝐼𝑚 2 . 0,023 . (1 + 1) . 10 . 25

5- a) Lmax = 89 x 0,6 =53,4 m comme le montre les figures suivantes :

29
b) on a en IT avec neutre distribué :
400 400
0,8. . 𝑆𝑁 0,8. . 185/1,2
√ 3 √ 3
𝐿𝑚𝑎𝑥 = = = 51,2 𝑚.
2 . 0,023 . (1 + 1) . 𝐼𝑚 2 . 0,023 . (1 + 1) . 5500 . 1,1
1
N.B : la différence entre 51,2 et 53,4 est dû au faite que dans les tableaux on a pris = 0,6.
√3

Exercice 12 :
On considère l’installation suivante en schéma triphasé (fig.1) :
On vous donne :
 Longueur du câble : L = 50 m ;

 SPH = SPE = 10 mm² en cuivre


 Courant nominal absorbé par le récepteur =
35 A
 D1 est un disjoncteur magnétothermique
avec Im = 12,3 Ir  10% et sa courbe de
déclenchement : voir en annexe.
 Tension limite UL = 50 V.

Fig. 1

On vous demande de :

1- a- Calculer le courant de défaut Idf lors d'un premier défaut d’isolement dans le récepteur.
b- Déterminer dans ce cas la tension de contact Uc, ainsi que le temps limite de sécurité
correspondant.

30
2- a- La protection des personnes contre les contacts indirects, est-elle réalisée par le disjoncteur
D1 ? Justifier votre réponse.
b- Donner la longueur maximale au-dessous de laquelle la protection des personnes est assurée
par ce disjoncteur.
3- On change la longueur du câble par une longueur de 225 m.
a- Que deviennent le courant de défaut ainsi que la tension de contact?
b- En combien de temps va déclencher le disjoncteur D1 ?
c- La protection des personnes est-elle assurée ?
4- on ajoute un DDR pour assurer la protection des personnes.
a- Retracer sur la figure le DDR et ajouter les modifications nécessaires.
b- Proposez le réglage maximal du DDR pour assurer la protection des personnes sachant que
le DDR est de type instantané et les réglages possibles sont :
1A, 5A, 10 A, 30A, 80A, 100A et 125 A.

Corrigé de l’exercice 12 :
0,8.230.10
1) a- 𝐼𝑑𝑓 = 0,023 .50 .(1+1) = 800 𝐴.

50
b- 𝑈𝑐 = 𝑍𝑃𝐸 . 𝐼𝑑𝑓 = 0,023. 10 . 800 = 92 𝑉
 TLS ≈ 0,4 s.

2) a- On a Im =12,3xIrx1,1 avec Ir = In = 40A.


 Im = 541,2 A
Et comme Idf > Im  le disjoncteur va déclencher en moins que 10 ms d’où la protection est
donc bien assurée.
0,8.230.10
b- on a : 𝐿𝑚𝑎𝑥 = 0,023 .(1+1) . 541,2 = 73,91𝑚 ≈ 74 𝑚.

On a bien L= 50 m < Lmax. Protection est donc assurée

800 .50 225


3) a- 𝐼𝑑𝑓 = = 177,8 𝐴. Et 𝑈𝑐 = 𝑍𝑃𝐸 . 𝐼𝑑𝑓 = 0,023. . 177,8 = 92 𝑉
225 10
b- On a Idf = 177,8 A ≈ 4,44 Ir  Tdécl ≈ 5 s
c- On a Tdécl >> TLS  la protection n’est pas assurée.

4) a- voir schéma :
𝑼
𝑰∆𝑵𝟐 ≤ 𝑹 𝑳 = 𝟗𝟔, 𝟔𝟐 𝑨 (𝟏)
b- { 𝑷𝑬
𝑻𝑻𝑪 ≤ 𝑻𝑳𝑺 = 𝟎, 𝟒 𝒔 (𝟐)
225
Avec RPE = 0.023 10 = 0,5175 .
DDR2 est de type instantané, on choisit alors :
TTC = 0,3 s < TLS, d’où Idf doit être > IN2.
 IN2 < 177,8 A (3)
De (1) et (3), on choisit alors le plus grand
réglage possible de DDR2 : IN2 = 80 A.

31
Exercice 13 :
Soit l'installation représentée, en schéma unifilaire, à la figure 2.
Caractéristiques de l’installation: Caractéristiques des câbles:
- Tous les conducteurs sont en cuivre. Repère L IB SPH
- T1 = T2 : 500 KVA. U = 400V entre phases. du câble (m) (A) (mm²)
- Moteur M1, IB2 = 85 A ; Id/In =6 ; cos = 0,8. C0 40 4x70
- Récepteur R1: IB3 = 250 A ; cos  = 1. C1 80 2x95
- Pour toute l’installation prenez : Ku = 1 ; Ks = 1. C2 70 85 16
On vous demande de :

1- Calculer le courant IB1 circulant dans le câble C1 et


déduire le calibre du disjoncteur D1 sachant qu’il
alimente le moteur M1 et le récepteur R1. Quel est le
cos moyen au jeu de barre B ?
2- Calculer la chute de tension totale aux bornes du moteur
M1 au régime permanent. Prendre cos moyen au jeu de
barre A = 0,85 ?
3- Calculer la chute de tension totale aux bornes du moteur
M1 pendant son démarrage. On vous donne cos au
démarrage = 0,45. En déduire s’elle est acceptable ou
non.
4- Quelle est la section optimale du câble C3 nécessaire pour
supporter le courant IB3 en régime permanent sachant
que :
- C3 est un câble unipolaire à isolation PVC,
- Le câble C3 est fixé au plafond avec 2 autres circuits,
- Température ambiante 45°C,

Fig.2 - Section maximale autorisée: 95 mm².

1. Courbe de sécurité 2. Courbe de déclenchement de D1

32
Corrigé de l’exercice 13 :

𝐼 𝑐𝑜𝑠𝜑𝐵 = 𝐼𝐵2 . 0,8 + 𝐼𝐵3 𝐼 𝑐𝑜𝑠𝜑𝐵 = 318 𝐴


1) { 𝐵1  { 𝐵1
𝐼𝐵1 𝑠𝑖𝑛𝜑𝐵 = 𝐼𝐵2 . 0,6 𝐼𝐵1 𝑠𝑖𝑛𝜑𝐵 = 51 𝐴

𝐼𝐵1 = 322,06 𝐴
 {𝑐𝑜𝑠𝜑𝐵 = 0,987
𝑠𝑖𝑛𝜑𝐵 = 0,158
Calibre de D1 est donc In = 400 A.

2) ∆𝑈(𝑀) = ∆𝑈(𝐶0) + ∆𝑈(𝐶1) + ∆𝑈(𝐶2)

𝟐𝟑 𝟎,𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
On a : ∆𝑼(𝑪𝟎) = √𝟑. 𝑰𝑩𝟎 . 𝟎, 𝟎𝟒 (𝟒 . 𝟎, 𝟖𝟓 + . 𝟎, 𝟓𝟐𝟔) . 𝟒𝟎𝟎
𝟕𝟎 𝟒
𝟓𝟎𝟎. 𝟏𝟎𝟑
𝑰𝑩𝟎 = = 𝟕𝟐𝟏, 𝟔𝟗 𝑨
√𝟑 . 𝟒𝟎𝟎
 ∆𝑼(𝑪𝟎) = 𝟏 % 𝒐𝒖 𝟒 𝑽

𝟐𝟑 𝟎,𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
De même : ∆𝑼(𝑪𝟏) = √𝟑. 𝟑𝟐𝟐, 𝟎𝟔. 𝟎, 𝟎𝟖 (𝟐 . 𝟗𝟓
𝟎, 𝟗𝟖𝟕 + 𝟐
. 𝟎, 𝟏𝟓𝟖) . 𝟒𝟎𝟎
 ∆𝑼(𝑪𝟏) = 𝟏, 𝟒 % 𝒐𝒖 𝟓, 𝟔 𝑽

𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
De même : ∆𝑼(𝑪𝟐) = √𝟑. 𝟖𝟓. 𝟎, 𝟎𝟕 (𝟏𝟔 𝟎, 𝟖 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟔) . 𝟒𝟎𝟎
 ∆𝑼(𝑪𝟐) = 𝟑, 𝟎𝟗 % 𝒐𝒖 𝟏𝟐, 𝟑𝟔 𝑽
Soit ∆𝑈(𝑀) = 5, 49 % 𝒐𝒖 𝟐𝟏, 𝟗𝟔 𝑽
3) a) ∆𝑈𝑑 (𝑀) = ∆𝑈𝑑 (𝐶2) + ∆𝑈𝑑 (𝐶1) + ∆𝑈𝑑 (𝐶0)

𝟐𝟑 𝟏𝟎𝟎
On a : ∆𝑼𝒅(𝑪𝟐) = √𝟑. 𝟔. 𝟖𝟓. 𝟎, 𝟎𝟕 (𝟏𝟔 𝟎, 𝟒𝟓 + 𝟎, 𝟎𝟖. 𝟎, 𝟖𝟗𝟑) . 𝟒𝟎𝟎
Soit : ∆𝑼𝒅(𝑪𝟐) = 𝟏𝟏, 𝟏 % ou 44,4 V
𝟐𝟑 𝟎,𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
Et on a : ∆𝑈𝑑 (𝐶1) = √𝟑. 𝑰𝒄𝟏𝒅. 𝟎, 𝟎𝟖 (𝟐 .𝟗𝟓 𝒄𝒐𝒔𝝋𝒄𝟏𝒅 + 𝟐 . 𝒔𝒊𝒏𝝋𝒄𝟏𝒔𝒅) . 𝟒𝟎𝟎

Calculons Ic1d et cos𝜑𝑐1𝑑:


On a :
𝐼𝑐1𝑑 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑐1𝑑 = 250 + 510 . 0,45
{
𝐼𝑐1𝑑 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑐1𝑑 = 510 . 0,893
Soit :
𝐼𝑐1𝑑 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑐1𝑑 = 479,5 𝐴
{
𝐼𝑐1𝑑 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑐1𝑑 = 455,43 𝐴

D’où :
𝑰𝒄𝟏𝒅 = 𝟔𝟔𝟏, 𝟑𝟏 𝑨
{𝒄𝒐𝒔𝝋𝒄𝟏𝒅 = 𝟎, 𝟕𝟐𝟓
𝒔𝒊𝒏𝝋𝒄𝟏𝒅 = 𝟎, 𝟔𝟖𝟗

Soit donc : ∆𝑼𝒅 (𝑪𝟏) = 𝟐, 𝟔𝟒 % ou 10,56 V

𝟐𝟑 𝟎,𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
De même on a : ∆𝑈𝑑 (𝐶0) = √𝟑. 𝑰𝒄𝟎𝒅. 𝟎, 𝟎𝟒 (𝟒 𝒄𝒐𝒔𝝋𝒄𝟎𝒅 + . 𝒔𝒊𝒏𝝋𝒄𝟎𝒔𝒅) . 𝟒𝟎𝟎 (1)
. 𝟕𝟎 𝟒

Calculons Ic0d et cos𝜑𝑐0𝑑:

33
On a :
2 . 𝐼𝑐0𝑑 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑐0𝑑 = 661,31 . 0,725 + 𝐼. 𝑐𝑜𝑠𝜑
{ (2)
2 . 𝐼𝑐0𝑑 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑐0𝑑 = 661,31 . 0,689 + 𝐼. 𝑠𝑖𝑛𝜑

Avant il faut encore calculer I et cos comme il est montré sur le schéma suivant :

2 . 𝐼𝐵0 . 0,85 = 322,06 . 0,987 + 𝐼. 𝑐𝑜𝑠𝜑 500.103


On a donc : { avec 𝐼𝐵0 = = 721,69 𝐴
2 . 𝐼𝐵0 . 0,526 = 322,06 . 0,158 + 𝐼. 𝑠𝑖𝑛𝜑 400

Soit :
𝐼. 𝑐𝑜𝑠𝜑 = 909 𝐴
{
𝐼. 𝑠𝑖𝑛𝜑 = 708,33 𝐴

D’où :
𝑰 = 𝟏𝟏𝟓𝟐, 𝟒 𝑨
{
𝒄𝒐𝒔𝝋 = 𝟎, 𝟕𝟖𝟗

2 . 𝐼𝑐0𝑑 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑐0𝑑 = 661,31 . 0,725 + 1152,4 . 0,789


L’équation (2) devient alors : {
2 . 𝐼𝑐0𝑑 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑐0𝑑 = 661,31 . 0,689 + 1152,4 . 0,614

Soit :
2 𝐼𝑐0𝑑 𝑐𝑜𝑠𝜑𝑐0𝑑 = 1388,69 𝐴
{
2 𝐼𝑐0𝑑 𝑠𝑖𝑛𝜑𝑐0𝑑 = 1163,22 𝐴

D’où :
𝑰𝒄𝟎𝒅 = 𝟗𝟎𝟓, 𝟕𝟓 𝑨
{
𝒄𝒐𝒔𝝋𝒄𝟎𝒅 = 𝟎, 𝟕𝟔𝟕

34
Remplaçons ces valeurs dans l’équation (1), on aura :
𝟐𝟑 𝟎, 𝟎𝟖 𝟏𝟎𝟎
∆𝑈𝑑 (𝐶0) = √𝟑. 𝟗𝟎𝟓, 𝟕𝟓. 𝟎, 𝟎𝟒 ( 𝟎, 𝟕𝟔𝟕 + . 𝟎, 𝟔𝟒𝟐) .
𝟒 . 𝟕𝟎 𝟒 𝟒𝟎𝟎

Soit donc : ∆𝑼𝒅 (𝑪𝟎) = 𝟏, 𝟏𝟗 %

D’où : ∆𝑼𝒅 (𝑴𝟏) = 𝟏, 𝟏𝟗 + 𝟐, 𝟔𝟒 + 𝟏𝟏, 𝟏 = 𝟏𝟒, 𝟗𝟑 % < 15 %

∆𝑼𝒅 (𝑴𝟏) < 𝟏𝟓 % , donc elle est acceptable.


𝐼𝑟
4) 𝐼 ′𝑧 = avec K = K1 K2 K3 Kn fs.
𝐾

N° mode de pose = 11A  Lettre C et K1 = 0,95 ; K2 = 0,76 (3 circuits jointifs) ; K3 = 0,79.


Neutre non chargé  Kn = 1 et on a un seul câble/phase  fs = 1, d’où : K= 0,5704.
250
𝐼 ′𝑧 = 0,5704 = 438,3 A.
On a Smax = 95 mm² qui a un courant admissible, dans ces conditions, de Iz = 223 A. Puisque
I’z > Iz, on prendra alors 2 câbles par phase  K2 devient 0,72  K = 0,54.
D’où I’z = 462,65 A = 2x 231,32 A. Avec une marge de 5% on peut prendre S = 2 x 95 mm².
Puisque Iz = 223 + 5% = 234,15 A.

Exercice 14 : Soit l'installation suivante en schéma TN :

Caractéristiques de l’installation: Caractéristiques des câbles:


- Tous les conducteurs sont en cuivre. Repère L IB SPH SPE
- Tension limite UL=50 V. du câble (m) (A) (mm²) (mm²)
- T1: 800 KVA, Uph/ph = 400 V.
- M1: moteur 45 Kw, In = 75 A, Id/In = 6. C1 85 600 2x150 2x150
- Pour toute l’installation prenez cos = 0,85. C2 160 35 16 6
- Prendre Ku = 1 et Ks = 1. C3 95 75 16 10

35
On vous demande de :

A- Réglages du disjoncteur D1

On équipe le disjoncteur D1 d’un déclencheur électronique possédant les positions de réglages


suivantes :

1- Définir le réglage thermique de ce déclencheur.


2- Sachant que le réglage magnétique est réglé sur la position 10 et que son fonctionnement est
garanti pour  15%, déterminer la longueur maximale réalisant la protection des personnes.

3- En déduire si la protection des personnes est réalisée par ce déclencheur.

B- Défaut d’isolement présent sur R1

4- Calculer le courant de défaut Idf1, en utilisant la méthode conventionnelle, lors d’un défaut
d’isolement franc sur R1.

5- Calculer la tension de contact Uc1 sur la masse de R1 et la tension Uc2 sur la masse de M1.
(On supposera que le conducteur PEN ne subit aucune élévation de potentiel). En déduire le
TLS (temps limite de sécurité) correspondant.

6- Le disjoncteur D2 de courbe C assure-t-il la protection des personnes ? justifier votre réponse.


Si non que faut-il faire pour réaliser la protection des personnes ?

7- On équipe le disjoncteur D2 d’un DDR instantané de sensibilité IN afin d’assurer la


protection des personnes. Quel doit être alors le plus grand réglage à choisir ? on vous donne
les réglages possibles : 10 – 20 – 30 – 50 – 70 – 80 A.

C- Chute de tension au démarrage du moteur M1

8- On notera IdS1 le courant circulant dans le câble C1 pendant le démarrage du moteur M1 et


cosds1 le facteur de puissance correspondant. Calculer Ids1 et cosds1. On vous donne cos
du moteur au démarrage = 0,45.

9- Calculer la chute de tension totale en pourcent aux bornes du moteur pendant son démarrage.

10- Après avoir vérifié que la chute de tension dépasse 10%, déterminer la nouvelle section de
C3 pour ramener la chute de tension totale au démarrage inférieure à 10%.

Corrigé de l’exercice 14 :

36

Vous aimerez peut-être aussi