Vous êtes sur la page 1sur 6

MARKETING FINANCIERE 

:
LES BANQUES PARTICIPATIVES

ETUDE DE PRODUIT MODARABA

ENCARDRENT : M BENSOUDA

REALISER PAR : HOUDA SADIKI

AYOUB ADDA

NOUHAYLA ALAOUI ISMAILI


SOMMAIRE :

Remerciements

Introduction

Partie 1 : Présentation général des banques participatives

A) Définition
B) Les objectifs
C) Les fonctions

Partie 2 : LE MARKETING BANCAIRE

A) Définition
B) L’étude Interne et Externe

Partie 3 : L’analyse de La Banque Umnia

A) Etude Benchmarking
B) Conclusion
Partie : 1

- REMERCIEMENT
- INTRODUCTION

A) Définition de la banque participative :


À travers l'analyse SWOT des banques participative, il s'est avéré que les banques
participatives représente des avantages économiques et sociaux pour le Maroc, elles
permettent d'insister sur l'équité sociale d'instaurer une stabilité financière une activité des
capitaux internationaux.

B) Les objectifs de la banque participative :

L’objectif principal de la finance islamique est de rendre les pratiques financières conformes
à ce qui est encouragé par la Charia afin de répondre aux besoins de financement des
investisseurs qui rejettent la finance « classique » ou « conventionnelle ». Trois principes de
bases sont implicites à toute transaction financière islamique :
1) le financement ne devrait en aucun cas entrainer la réception ni le paiement des intérêts
car l’exigence des intérêts fixes garantissant un retour prédéterminé est considérée abusive
et économiquement improductive.
2) La transaction ne devrait pas impliquer le financement d’une activité interdite par la
Charia.
3) L’opération doit éviter le Gharar qui pourrait se traduire par une incertitude excessive,
risque ou spéculation concernant une opération financièr

3) Les fonctionnement de la banque participative :

La banque islamique peut être définie comme une banque dont 100% de son activité respecte les
principales chariatiques ; il est nécessaire de prendre en compte dans cette définition la notion de
les Islamic Windows c’est à dire les banques conventionnelles qui ont ouvert au sein de leur activité
une filiale islamique.

Les actifs de la banque islamique : sont constitués des créances liées au contrats des produits
islamique tel que : Moudaraba, Mourabaha, Moucharaka, et l’ijara.
La banque islamique comporte deux types des comptes :

a) Le compte courant :

C’est un compte de dépôts qui ne génèrent aucun intérêt ni profit ni autre forme de rendement ou
les sommes d’argent sont déposées et qui peut être resituée par chèque, cartes de crédit bancaire
ou ordres de virement comme dans une banque conventionnelle.

b) Le compte d’investissement :

C’est un compte d’épargne ou les banques associé a un projet avec le client celui-ci apporte les fonds
que la banque lui met à disposition.
Partie 2 : LE MARKETING BANCAIRE

A) Définition :
Le marketing bancaire correspond au marketing des services et des produits bancaires

La banque doit proposer différents types de produits :

-Des Produits bancaires

- Des services différents des autres banques

A) L’étude Interne et Externe :

ANALYSE PESTEL :

ANALYSE SWOT :

À travers l'analyse SWOT des banques participative, il s'est


avéré que les banques participatives représente des avantages
économiques et sociaux pour le Maroc, elles permettent
d'insister sur l'équité sociale d'instaurer une stabilité financière une activité des capitaux
internationaux.
Partie 3 : L’analyse de La Banque Umnia

A) Etude benchmarking :

Conclusion :

Vous aimerez peut-être aussi