Vous êtes sur la page 1sur 15

Matériaux Composites

 Introduction
Matériaux composites
 Les débuts de l’UTC
o Ces 4 fondateurs ont été très impliqués dans les activités choisies pour
o cet événement : D. Barthès, B. Dubuisson, D. Thomas, FX de Charentenay
Scénario
o Mon témoignage d’arrivée à Compiègne
 74-86, une dizaine d’année pour construire une solide équipe
o C’était il y a un peu plus de 40 ans
o Le développement des composites s’accélère (hélicoptère)

 Orientation des travaux


o Connaitre le matériau pour pouvoir concevoir des structures
o Les mécanismes de dégradation et de rupture
o Le développement des méthodes expérimentales
 Le phénomène de délaminage
o Les modes de délaminage
 Passage de relais à Malk BENZEGGAGH
LOCALISATION
DU PHENOMENE DE DELAMINAGE
APPROCHE EXPERIMENTALE DU PHENOMENE DE DELAMINAGE
Mode I : DCB Mode II : ENF
Jauge de L = 50 mm
P
déformation L = 150 mm 2h = 6 mm
Capteur d'émission 2h = 6 mm
acoustique P a0= 25 mm
B = 20 mm

+
2h 2h
Capteur d'émission
acoustique
Prédéfaut a0
a0 L
L

LES MODES DE DELAMINAGE P


P
L = 60 mm
2h = 6 mm
B = 20 mm

Capteur d'émission Jauge de


acoustique déformation

2h

a0
L L

e
(variable)

Mode Mixte (I+II) : MMB


DÉTERMINATION DE LA CHARGE CRITIQUE
D’AMORÇAGE : CAS DU MODE I
0

3
100 120x10
-1000

100

Micro-déformation
80 -2000
Point d'amorçage

Cumul EA
Charge (N)
80
60 -3000
60
Force
40 -4000
Déformation 40
Cumul EA
20 -5000 20

0
2 4 6 8 10
Déplacement (mm)
AU SEIN DE LA FAMILLE
DES MATERIAUX
.
LES MATERIAUX COMPOSITES
« UN NOUVEAU REGARD »
TISSU DE CARBONE

TISSU DE KEVLAR

TISSU DE VERRE
POSSIBILITÉ D’ÉLABORER ÉVOLUTION DE LA LOGIQUE INDUSTRIELLE,
SUR MESURE « LES MATÉRIAUX DEVIENNENT DES
« DES PROFILS DE PERFORMANCES » VARIABLES À OPTIMISER »

IMPORTANCE
DES ÉCHELLES
D’OBSERVATION
TRANSITION :
 MICRO- MÉSO
AU DELA D’APPORTER UNE REPONSE
 MÉSO -MACRO
À L’ALLÉGEMENT DES STRUCTURES
MATÉRIAU – PROPRIÉTÉ
APPROCHE CONCEPTUELLE
MATRICE RENFORCÉE –
NATURE DES CHARGES
Think Composites

MATÉRIAU
VARIABLE
À OPTIMISER

MATÉRIAU – MATÉRIAU – FONCTION


STRUCTURE FONCTIONNALITÉS
RENFORTS COMPLEXES PRÉFORMES &
TISSAGE 2D, 2,5D, 3D FORMES COMPLEXES
ASSEMBLAGES
LES MATÉRIAUX COMPOSITES IMPLIQUENT
PLUSIEURS DOMAINES DE COMPÉTENCES

l’objet et le matériau sont


pensés SIMULTANEMENT
EN FAISANT APPEL
A DES SAVOIRS
& SAVOIR-FAIRE
D’ORIGINE:
SAVOIRS
&
SAVOIR-FAIRE

GENIE MECANIQUE
IDENTIFICATION DES PROCESSUS DE DÉGRADATION - DEVELOPPEMENT ET CONFIRMATION DES METHODOLOGIES DE DETECTION ET
D’INDENTIFICATION DES ENDOMMAGEMENTS RX, MEB, E.A, US,
MÉTHODES EXPÉRIMENTALES Modélisation Modélisation
POUR CARACTÉRISER LE COMPORTEMENT ELASTICITE ELABORATION D’UN CRITÈRE analytique de la
ENDOMMAGEMENT ÉNERGÉTIQUE APPLIQUÉ AU
schématique
MÉCANIQUE. Géométrique des
RUPTURE CAS DUDÉLAMINAGE MODE des endom-
CARACTERISATION DES PROPRIETES MECANIQUES architectures de
MIXTE I,II. magements
ASSEMBLAGE DE MATERIAUX RENFORTS 1D-2D ( NAPPE DE EN STATIQUE renforcement
NON MISCIBLES SOUS LA par
TORONS, NAPPE DE TISSUS Bidimensionnelles
MATÉRIAU – PROPRIÉTÉ ,
FORME DE FIBRES TRAME ET CHAINE, Mesure des éléments du technique et du comportement
ENVELOPPEES D’UNE STRATIFIES) mécanique du
RESINE.
tenseur de fragilité du acoustique
APPARITION D’UNE ENTITE
REMARQUABLE NOMMEE
COMPORTEMENT MÉCANIQUE DES
TRAVAUX IMPORTANTS MENES
SUR LE DELAMINAGE STATIQUE,
critère de TSAÏ
Évaluation expérimentale
composite.
Logiciels d’aide à la
INTERPHASE d’un critère de rupture décision MesoTex
MATÉRIAUX COMPOSITES
CYCLIQUE,DYNAMIQUE
tensoriel Polynomial et SandTex
tridimensionnel.
TRAVAUX SUR
« Les composites à l’UTC » Fonctionnalisation des
structures Composites
LES COMPOSITES A MISE EN PLACE D’UNE PLATEFORME DE MISE EN à Matrice Organique (CMO)
ARCHITECTURES PROBLÉMATIQUE DES PROCÉDÉS ŒUVRE DES COMPOSITES ASSOCIEE AUX TECHNIQUES
MATÉRIAU – FONCTION 2015 2020
DE DE MISE EN ŒUVRE DE COUTURES D’ASSEMBLAGE DE TISSUS SECS PAR par intégration de capteurs
RENFORCEMENT DES COMPOSITES ROBOT (TUFTING, ONE SIDE STITCHING)
TRIDIMENSIONNELLES piézoélectriques (PZT).
« SAFRAN » RENFORT 2,5D, 3D, ASSEMBLAGE PAR COUTURE :
METHODOLOGIE D’INDENTIFICATION DES ENDOMMAGEMENTS PAR LES TECHNIQUES E.A, US, TOMOGRAPHIE .
MODÉLISATION SCHEMATIQUE DES ENDOMMAGEMENTS PAR TECHNIQUE ACOUSTIQUE
LA CONCEPTION FACE
À UN HYPERCHOIX

Le Concepteur doit disposer d’Outils d’Aides à la Sélection Rationnelle des Matériaux (des éléments
constitutifs), des architectures de renforcement et des procédés de mise en œuvre associés
( modélisation et simulation des tissus secs « drapabilité-déformabilité-perméabilité » ),
ORGANISATION DU MONDE INDUSTRIEL
AUTOUR D’UN SAVOIR STRATÉGIQUE

L’enjeu est d’assurer la


gestion des
partenariats
industriels, des centres
techniques et des
laboratoires publics
dans le cadre de
« Réseaux d’Échanges
Réciproques
de savoirs (RÉRS) ».

« Contrats de collaborations, accords de R&D »


FABRICATION
DEMONSTRATEUR, PROTOTYPE
HYPERCHOIX
CHOIX DES ELEMENTS CONSTITUTIFS
RECHERCHE D’UN PROFIL DE
PERFORMANCE
PROCEDE DE MISE
OPTIMISATION STRUCTURALE
EN ŒUVRE
PAR LE MATERIAU
REALISATION ET
« Drapabilité, Déformabilité,
Imbrication, Compaction, QUALIFICATION DES
Perméabilité » OUTILLAGES

APPROCHE
ITERATIVE
LOI DE COMPORTEMENT METHODE « M.E.F »
IDENTIFICATION DES GEOMETRIE-MAILLAGE
PARAMETRES. CHARGEMENT THERMO-
COMPORTEMENT A LONG MECANIQUE
TERME. CONDITIONS AUX LIMITES
MODÈLE HYGROMÉCANIQUE
UN BEL EXERCICE D’INTÉGRATION
DE FONCTION
CFM International
{Snecma (Groupe SAFRAN) et de General Electric Company}

CONFERENCE A3TS / 8 juin 2016 / O.DELCOURT

UNE DÉMARCHE INTÉGRÉE


«PROCÉDÉ / MATÉRIAU / PRODUIT»
INTEGRATION DE FONCTIONS AVEC
ADAPTATION DU MATERIAU A
L’ARCHITECTURE DE LA PIECE

Nouvelle technologie d’aube de soufflante plus légère réalisée LEAP


en matériau composite renfort tissé 3D et associée au
procédé RTM (Resin Transfer Molding).

Vous aimerez peut-être aussi