Vous êtes sur la page 1sur 3

Vérification des portes et portails automatiques

et semi-automatiques

I. De quoi parle-t-on ?

Porte : dispositif permettant de clore une baie libre prévue pour laisser le passage des véhicules et
des personnes. Une porte est installée en façade ou à l’intérieur d’un bâtiment.

Portail : dispositif permettant de clore une ouverture à l’extérieur d’un bâtiment. Un portail est
installé en clôture.

Les portes et portails électriques peuvent être commandés de 3 façons :

Manœuvre manuelle : Le dispositif de commande est tel que tout mouvement du tablier s'effectue
sous le contrôle permanent de l'usager. Par contrôle permanent de l'usager, il faut entendre une
action continue (ou maintenue) sur le dispositif de commande et avec une vue complète sur la
fermeture.
L'article R4424-12 du code du travail instaure une vérification régulière par une personne
compétente.

Manœuvre semi-automatique : fermeture équipée d'un système de motorisation, et d'un dispositif


de commande tel que le déclenchement de chaque phase du cycle soit nécessairement le résultat
d'une action volontaire de l'usager et que tout mouvement du tablier puisse être contrôlé par
l'usager (arrêt, reprise ou inversion) par actions sur le dispositif de commande.

Exemple de fonctionnement :

- une impulsion sur le bouton “montée” : la porte s'ouvre.


- une impulsion sur le bouton “descente” : la porte se ferme.
- une impulsion sur le bouton “stop” (arrêt d'urgence) : la porte s'arrête.

Avril 2018
Manœuvre automatique : mouvement de la porte sans commande manuelle volontaire. Plusieurs
modes de commande peuvent y être associés : commande par détection, commande par horloge...
Sont également placé dans la catégorie automatique les équipements nécessitant seulement une
impulsion sur le dispositif de commande pour provoquer l'ouverture de la porte, celle-ci se refermant
automatiquement après temporisation.

II. Les enjeux

Une porte ou un portail automatique et semi-automatique non contrôlé peut comporter des zones
de cisaillement, d’écrasement et des zones de coincements. Risque d’accident grave voire mortel.

III. Conformité d’un portail automatique (arrêté du 21 décembre 1993)

Le portail doit présenter plusieurs conformités :


IV. Maintenance et vérification (arrêté du 21 décembre 1993)

Les portes ou portails automatiques ou semi-automatiques installés sur les lieux de travail doivent
être entretenus et vérifiés périodiquement et à la suite de toute défaillance.

La périodicité des visites est au minimum semestrielle et adaptée à la fréquence de l'utilisation et à


la nature de la porte ou du portail.

Les personnes compétentes désignées à cet effet sont :

- soit des techniciens dûment qualifiés et spécialisés appartenant à l'entreprise et


spécialement formés à cette tâche ; ces opérations doivent alors faire l'objet d'un document
précisant les méthodes et procédures ;

- soit, au terme d'un contrat écrit, un prestataire extérieur à l'entreprise exerçant cette
activité.

Les méthodes et procédures ou le contrat d'entretien précisent les opérations d'entretien et de


vérification prévues en fonction de la nature de la porte et du portail et de son utilisation.

Ces documents mentionnent notamment l'entretien et la vérification :

- des éléments de guidage (rails, galets ...) ;


- des articulations (charnières, pivots ...) ;
- des fixations ;
- des systèmes d'équilibrage ;
- de tous les équipements concourant à la sécurité de fonctionnement.

Toutes les interventions (visites périodiques, travaux divers, dépannages) sont consignées dans un
livret d'entretien.

Il y est indiqué la nature de l'intervention, la date et le nom de la personne ou de la société qui est
intervenue.

V. En résumé

La vérification des installations permet de déceler à temps les problèmes mécaniques (comme une
panne) qui peuvent-êtres dangereux, elle est obligatoire.

La périodicité des visites de porte et portail automatique ou semi-automatique est au


minimum tous les 6 mois et adaptée à la fréquence de l'utilisation et à la nature de la porte ou du
portail (vous tournez vers le fournisseur, consulter la notice d’utilisation).

La vérification de l’installation électrique ne se substitue pas à la vérification des portes et


portails automatiques et semi-automatiques.

Quant aux portes manuelles, la vérification doit être régulière et réalisée par une personne
compétente.

Vous aimerez peut-être aussi