Vous êtes sur la page 1sur 21

TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

TP N° 6
Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale
6.1 Introduction
Le but principal de ce TP est de modéliser le comportement mécanique d’une
plaque mince comportant un trou central et soumise à une traction uniforme. Le
phénomène de concentration de contraintes est examiné en déterminant
numériquement par des simulations numériques avec ABAQUS, le facteur de
concentration de contraintes (FCC). Les résultats issues de la simulation
numérique seront comparés par la suite à des résultats de références basés sur
deux formulations analytiques développés par les auteurs Howland et Heywood.
6.2 Description du problème
On se propose d’étudier numériquement le phénomène de concentration de
contraintes dans une plaque isotrope, soumise à un champ de traction uniforme, en
présence d’un trou circulaire central (Fig.6.1). La plaque considérée est supposée
rectangulaire de largueur (W=100 mm), de longueur (L=200 mm) et d’épaisseur (e
=1 mm). On fait varier le diamètre du trou de 10 mm à 90 mm par palier de 10 mm.
Pour chaque cas, on détermine les facteurs de concentration de contraintes général
(KTG) et (KTN). Les résultats obtenus seront comparés à des résultats analytiques de
référence. W=100 mm

σ=100 MPa d
σ=100 MPa

x2

L=200 mm
x1
Fig.6.1
La plaque est fixée par l’une de ses extrémités, sur l’autre extrémité on applique une
contrainte de traction uniforme de 100 MPa (Fig.6.2).
Extrémité fixe
. Extrémité libre 100 Mpa

x2

x1

Fig.6.3

Dr. Deghboudj Samir 97


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

6.3 Approche analytique


6.3.1 Formulation de Heywood
D’après la formulation de Heywood le facteur de concentration de contrainte
général (KTG) est donné grâce à la relation suivante :
݀
‫ீ்ܭ‬
ஶ 3 ቀ1 − ܹ ቁ
=
‫ீ்ܭ‬ ݀ ଷ
2 + ቀ1 − ቁ
ܹ
‫்ܭ‬௚

: représente le facteur de concentration de contrainte à l’infinie, sa valeur est
égale à 3 pour le cas de la plaque isotrope
‫்ܭ‬௚ : représente la valeur du facteur général de concentration de contraintes
D’après Peterson, dans le cas d’une plaque isotrope rectangulaire finie avec un trou
central soumise à l'action d’une traction unidirectionnelle, le facteur de concentration
de contrainte général (KTG) est donné par l'équation suivante:

σ௠௔௫
‫= ீ்ܭ‬
σ௡௢௠
Dans cette relation σ௠௔௫ représente la contrainte maximale au bord du trou et σ௡௢௠ la
contrainte nominale appliquée à l’extrémité chargée de la plaque. En tenant compte de
la surface réelle dans la zone de concentration de contrainte on peut définir le facteur
de concentration de contrainte net (KTn) :

σ௠௔௫
‫்ܭ‬ே =
σ௔௩௚
Avec :
σ௡௢௠
σ௔௩௚ =
݀
1 − (ܹ )
Ainsi :
σ௠௔௫ ݀ ݀
‫்ܭ‬ே =൬1 − ( )൰ = ‫்ܭ‬௚ ൬1 − ൰
σ௡௢௠ ܹ ܹ
6.3.2 Formulation de Howland
Selon la formulation de Howland le facteur général de concentration de contraintes
peut être donné grâce à la relation suivante :

2 ݀ ݀ ଶ
‫ீ்ܭ‬ = 0.284 + − 0.6 ൬1 − ൰ + 1.32 ൬1 − ൰
݀ ܹ ܹ
ቀ1 − ܹ ቁ
Ainsi le facteur net de concentration de contraintes est donné par la relation :

݀
‫்ܭ‬ே = ‫ ீ்ܭ‬ቆ1 − ቇ
ܹ

Dr. Deghboudj Samir 98


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

6.4 Réalisation du modèle sous ABAQUS


La plaque est modélisée sous ABAQUS en 2D
1. Module PART
Cliquer deux fois sur Parts
Dans la boite de dialogue Create Part
Nommer la pièce Plaque_Isotrope
Sélectionner 3D/Déformable / Shell/Planar
Choisir Approximative size = 200
Cliquer Continue
Créer la géométrie de la plaque de dimensions (200 x 100) mm² et comportant
un trou central de rayon 5 mm (Fig.6.4)
Créer un rectangle de sommets opposés (-100,-50) et (100,50) (Fig.6.5)
Créer un cercle centré (0,5) (Fig.6.6)
Cliquer Done (Fig.6.7)
Enregistrer le fichier de travail : (Plaque_Isotrope)

Fig.6.4 Fig.6.5

Fig.6.6 Fig.6.7

Pour pouvoir créer par la suite un maillage structuré, on réalise une partition de
la plaque dans le Module PART. Cliquer sur Tools/Partition (Fig.6.8). La
fenêtre Create Partition apparait (Fig.6.9), sélectionner Face/Sketch et choisir
une arrête sur le coté droit de la plaque. ABAQUS permet à l’utilisateur de
partitionner la plaque en utilisant les options graphiques mises à disposition
(Fig.6.10). On partitionne la plaque en utilisant l’option (Create Lines

Dr. Deghboudj Samir 99


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Connected) (Fig.6.11). Cliquer sur Done puis Create Partition et Done


(Fig.6.12).

Fig.6.8 Fig.6.9

Fig.6.10

Fig.6.11

Dr. Deghboudj Samir 100


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Fig.6.12
2. Module PROPRETY
• Définition du matériau
La plaque est supposée fabriquée en acier ordinaire ayant les propriétés
élastiques suivantes : E=210 000 MPa et ν=0.3.
Double cliquer sur Materials
Nommer le matériau Acier
Donner une description (au choix)
Cliquer sur l’onglet: Mechanical/Elasticity/Elastic
Introduire le module d’Young : E=210 000 MPa
Introduire le coefficient de Poisson : ν=0.3 (Fig.6.13)
Cliquer OK
• Création de la section
Dans l'arbre modèle double-cliquer sur Sections
Dans la boite de dialogue Create Section Fig.6.13
Dans la liste Category, sélectionner Shell
Dans la liste Type, sélectionner Homogeneous (Fig.6.14)
Cliquer sur Continue
La boîte de dialogue Edit Section apparaît (Fig.6.15)
La fenêtre Edit Section, dans la case Shell thikness, introduire la valeur 1
Accepter les autres champs par défaut
Cliquer sur OK

Fig.6.14 Fig.6.15

Dr. Deghboudj Samir 101


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

• Affectation de la section à la structure


Double-cliquer sur Section Assignements dans la liste des attributs de la pièce
qui apparaît. Sélectionner la plaque entière comme région sur laquelle la section
sera appliquée ABAQUS/CAE mets la structure en surbrillance. Dans la boite de
dialogue Edit Section Assignement accepter la sélection par défaut de la section
Section-1 puis cliquer OK. ABAQUS/CAE affecte la section à la poutre et colore
la structure entière en turquoise (Fig.6.16). Cliquer sur Done.

Fig.6.16
1. Module ASSEMBLY
• Assemblage
Dans l'arbre modèle développer Assembly
Double cliquer sur Instances dans la liste qui apparait (Fig.6.17)
Dans la boite de dialogue Create Instance sélectionner Plate (Fig.6.18)
Cliquer OK
ABAQUS/CAE colore la structure entière en bleu et affiche le référentiel associé
(Fig.6.19)

Fig.6.17 Fig.6.18

Dr. Deghboudj Samir 102


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Fig.6.19
2. Module STEP
• Création du pas d'analyse
On crée un pas d'analyse statique qui suit le pas initial de l'analyse
Double cliquer sur Steps pour créer le pas d’analyse
ABAQUS/CAE passe au module Step et la boîte de dialogue Create Step apparaît
(Fig.6.20)
Une liste de toutes les procédures générales et un nom du pas Step-1 est fourni
par défaut
Sélectionner Static General comme Procedure type
La boîte de dialogue Edit Step apparaît avec les paramètres par défaut pour un
pas d'analyse Static General (Fig.6.21)
Cliquer sur OK pour créer le pas et pour quitter la boîte de dialogue Edit Step

Fig.6.20 Fig.6.21

Dr. Deghboudj Samir 103


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

3. Module LOAD
• Application des conditions aux limites à la poutre
 Encastrement
Dans l'arbre modèle double cliquer sur la base BCs. ABAQUS/CAE passe au
module LOAD et la boîte de dialogue Create Boundry Condition s'affiche. Dans
la liste des pas Steps. Sélectionner Initial, le pas dans le quel la condition limite
sera activée. Dans la liste Category, choisir Mechanical comme catégorie. Dans
la liste Types for Selected Step, choisir Symmetry/Antisymmetry/Encastre
(Fig.6.22) et cliquer sur Continue, sélectionner l’extrémité fixe de la plaque et
cliquer sur Done, la fenêtre Edit Boundary Condition apparait, choisir
ENCASTRE et cliquer sur OK (Fig.6.23). ABAQUS affiche la plaque avec
encastrement (Fig.6.24).
 Application de la contrainte de traction
La contrainte appliquée sur l’extrémité libre de la plaque est une charge de
traction supposée uniformément répartie de valeur 100 MPa. Cliquer sur la
base load, la boîte de dialogue Create Load s'affiche. Dans la liste des pas Steps.
Sélectionner Step-1, le pas dans le quel on va appliquer la contrainte. Dans la
liste Category, choisir Mechanical comme catégorie. Dans la liste Types for
Selected Step, choisir Shell edge load (Fig.6.25), cliquer sur Continue.
Sélectionner l’extrémité libre de la plaque et cliquer sur Done. La fenêtre Edit
Load s’affiche . Dans la case Magnitude, introduire la valeur 100 et cliquer sur
OK (Fig.6.26). ABAQUS affiche la plaque avec chargement sur le coté libre
(Fig.6.27).

Fig.6.22 Fig.6.23

Dr. Deghboudj Samir 104


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Fig.6.24

Fig.6.25 Fig.6.26

Fig.6.27

Dr. Deghboudj Samir 105


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

4. Module MESH
• Attribution du type d'élément
Nous avons choisis de modéliser la plaque avec des éléments de type
(Quad/Structured) de la famille Shell, quadratiques à 4 nœuds à intégration
réduites S8R (Fig.6.28). Ces éléments sont très efficaces pour la capture des
concentrations de contraintes.

Fig.6.28
• Démarche
Dans le module MESH cliquer sur Mesh/Part. La plaque est coloriée en rose
(Fig.6.29). Cliquer sur Mesh/Element Type, dans le Viewport sélectionner la
plaque entière et cliquer sur Done. La fenêtre Element Type s’affiche, choisir
Standard/Quadratic et cliquer sur Done (Fig.6.28). Cliquer sur Seed /Edges.
La fenêtre Local Seeds apparait, cocher la case By number. Dans le Viewport
sélectionner Les arrêtes à partitionnée (Fig.6.30) et choisir le nombre
d’éléments correspondants (Tableau.6.1).Cliquer sur OK et sur Done
(Fig.6.31). Pour avoir un maillage régulier et structuré, cliqué sur
Mesh/Control, dans le Viewport sélectionner la plaque entière et cliquer sur
Done. La fenêtre Mesh Controls s’affiche, choisir Quad/Structured et cliquer
sur OK (Fig.6.32). A la fin cliquer sur Mesh Part et confirmer le maillage
(Fig.6.33).
Tableau. 6.1
Numéro 1 2 3 4 5 6 7 8
Nombre 20 20 10 10 10 10 10 10
Numéro 9 10 11 12 13 14 15 16
Nombre 10 10 10 10 10 10 40 40
Numéro 17 18 19 20 21 22 23 24-26
Nombre 40 40 10 10 10 10 10 10

Dr. Deghboudj Samir 106


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Fig.6.29

15 16

7 8
3 5
14
11 12

2
1

4 13 6

9 10

17 18

19 20

26 21

25 22

24 23

Fig.6.30

Dr. Deghboudj Samir 107


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Fig.6.31

Fig.6.32

Fig.6.33

Dr. Deghboudj Samir 108


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

5. Module JOB
• Créer et soumettre le job
Double cliquez sur Jobs et créer un nouveau Job. Nommez ce fichier par
exemple : Plaque_Isotrope et cliquer sur Continue pour créer le job. L’Edit Job
apparaît. Pour soumettre le travail, Cliquer sur Submit. Pour visualiser les
résultats, cliquer sur Results pour accéder au VISUALISATION.
6.5 Problématique
On se propose d’étudier analytiquement et numériquement le phénomène de
concentration des contraintes dans une plaque isotrope (E=210 000MPa, υ=0,3),
soumise à un champ de traction uniforme, en présence d’un trou circulaire
central. La plaque est rectangulaire de largueur (W=128 mm), de longueur
(L=64 mm) et d’épaisseur (e =1 mm) (Fig.6.1). On fait varier le diamètre du trou
de 10 mm à 90 mm par palier de 10 mm. Le rapport diamètre du trou sur la
largeur de la plaque (d/W) varie de 0,1 à 0,9. La plaque est fixée par l’une de
ses extrémités, sur l’autre extrémité on applique une contrainte de traction
uniforme (σnom=100 MPa). Les facteurs de concentration de contraintes général
et net sont calculés analytiquement en se basant sur les formulations de
Heywood et de Howland et numériquement (ABAQUS).
6.6 Résultats
6.6.1 Approche analytique
Le rapport (d/W) est varié de 0,1 à 0,9. Les facteurs de concentration de
contraintes, général et net sont calculés grâce aux formulations de Heywood et
de Howland. Les résultats sont présentés sur le Tableau 6.2
Tableau 6.2
Heywood Howland
d/w KT ∝ KTG KTN KTG KTN
0.1 3 3.0322 2.7290 3.0354 2.7318
0.2 3 3.1400 2.5120 3.1488 2.5190
0.3 3 3.3471 2.3430 3.3679 2.3575
0.4 3 3.6933 2.2160 3.7325 2.2395
0.5 3 4.2500 2.1250 4.3140 2.1570
0.6 3 5.1600 2.0640 5.2552 2.1020
0.7 3 6.7566 2.0270 6.8894 2.0668
0.8 3 10.0400 2.0080 10.2160 2.0433
0.9 3 20.0100 2.0010 20.2372 2.0237

Dr. Deghboudj Samir 109


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

6.6.2 Approche numérique


Pour différentes valeur du rapport (d/W) (diamètre du trou sur la largeur de la
plaque), nous avons déterminé la valeur de la contrainte maximale au point de
calcul (A) conformément à la théorie dans ce domaine (Fig.6.33). Ensuite les
valeurs des facteurs de concentration de contraintes général et net sont
déterminées puis présentés dans le Tableau 6.3.

Point A

Fig.6.33
Pour déterminer la valeur de la contrainte maximale pour différente valeurs du
diamètre du trou (d=10 mm, 20mm, 30mm, 40 mm, 50 mm, 60 mm, 70 mm, 80
mm, 90 mm), nous avons réalisé plusieurs simulations. Pour optimiser le temps
de simulation on procède comme suit :
Dans l’arbre modèle cliquer sur le premier modèle déjà nommé « Plate-
Isotrope-10mm ». Cliquer sur le bouton droit de la souris, une fenêtre s’affiche,
choisir la rubrique : Copy Model (Fig.6.34). La fenêtre Copy Model apparait
(Fig.6.35), renommer le nouveau modèle « Plate-Isotrope-20mm » (Fig.6.36)
et cliquer sur OK. Dans l’arbre modèle apparait le nouveau modèle « Plate-
Isotrope-20mm » (Fig.6.37).

Fig.6.35

Fig.6.34 Fig.6.37

Fig.6.36

Dr. Deghboudj Samir 110


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Cliquer sur le nouveau modèle « Plate-Isotrope-20mm » et revenir dans le


module Part. Défiler et cliquer sur Section Sketch (Fig.6.38). Choisir Add
Dimension (Fig.6.39) et sélectionner le diamètre du trou (Fig.6.40). Introduire
la nouvelle dimension R=10mm et cliquer sur Entrée (Fig.6.41). Le diamètre du
trou devient d=20mm (Fig.6.42), cliquer sur le bouton droit de la souris et
choisir Cancel Procedure. Cliquer sur Done. Pour que la modification soit prise
en considération, dans la barre de titres, cliqué sur Feature/Regenerate/Yes.
(Fig.6.43) et (Fig.6.44). On doit aussi modifier impérativement le maillage.
Revenir dans le module Mesh et remailler la pièce en cliquant sur Mesh/Part.
Suivre la même démarche pour tous les autres diamètres du trou de 30 à 90 mm.
.

Fig.6.38 Fig.6.39

Fig.6.40

Fig.6.41

Dr. Deghboudj Samir 111


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Fig.6.42

Fig.6.43 Fig.6.44

Fig.6.45 Fig.6.46

Dr. Deghboudj Samir 112


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

• Résultats : Contrainte maximale selon la direction de l’application de la


charge de traction
Diamètre du trou 10 mm

Diamètre du trou 20 mm

Diamètre du trou 30 mm

Dr. Deghboudj Samir 113


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Diamètre du trou 40 mm

Taille de la maille : 1 mm
Degré d’interpolation : linéaire
Type d’intégration : intégration réduite
Type d’éléments : hexaèdres

Diamètre du trou 50 mm

Diamètre du trou 60 mm

Dr. Deghboudj Samir 114


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Diamètre du trou 70 mm

Diamètre du trou 80 mm

Diamètre du trou 90 mm

Dr. Deghboudj Samir 115


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

Tableau 6.3

MEF
d/w σmax KTG KTN
0,1 296,7 2,967 2,6703
0,2 315 3,15 2,52
0,3 338,6 3,386 2,3702
0,4 376,6 3,766 2,2596
0,5 437,2 4,372 2,186
0,6 535 5,35 2,14
0,7 703,2 7,032 2,1096
0,8 1043 10,43 2,086
0,9 2082 20,82 2,082

25

KTG Heywood
20 KTG H owland
KTG Abaqus
FCC (KTG)

15

10

0
0 0,2 0,4 0,6 0,8 1
(d/W)

Fig.6.47

2,9

2,7 KTN Heywood


KTN Howland
2,5
KTN Abaqus
FCC (KTN)

2,3

2,1

1,9

1,7

1,5
0 0,2 0,4 0,6 0,8 1
(d/W)
Fig. 6.48

Dr. Deghboudj Samir 116


Université Larbi Tébessi de Tébessa
TP N° 6 : Plaque trouée soumise à une traction uniaxiale

6.7 Conclusion
A partir résultats portés sur les tableaux 6.2 et 6.3 et des courbes illustrées sur
les figures 6.47 et 6.48, On constate clairement la concordance entre les
résultats analytiques obtenus par les deux formulations de Heywood et de
Howland et ceux numériques fournis par le code de calcul ABAQUS ; suite aux
simulations numériques.

Dr. Deghboudj Samir 117


Université Larbi Tébessi de Tébessa

Vous aimerez peut-être aussi