Vous êtes sur la page 1sur 17

SOMMAIRE

1 Introduction

2 Présentation de l’Enterprise

3 Projet

4 Projet Annexes

5 Conclusion
RAPPORT DE STAGE

PRESENTATION ENTREPRISE

 Société + produit

Issu de la direction des Bétons Armés Hennebique pour diriger leur bureau d’études
dans de sud-ouest, Monsieur Pierre BOYER a été appelé par des négociants pour remplacer les
fermetures de cuves de chêne, dont l’étanchéité était déplorable par des portes métalliques.

C’est ainsi qu’en janvier 1920 les Ateliers Pierre Boyer virent le jour.
Leur activité première était la fabrication de portes étanches pour les cuves en bétons
destinés au stockage du vin.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, BOYER produisait la majorité des portes de
cuves en France.
L’entreprise Boyer installée à Gradignan, près de Bordeaux, n’était qu’une petite firme.
Progressivement, l’entreprise s’est ouverte à de nouveaux marchés, et a pu concevoir
différentes portes dans le secteur vinicole, l’agroalimentaire, la chimie, la pétrochimie, la
biotechnologie, le cométique, pharmaceutiques ainsi que les traitements des eaux.
En quarante ans, les Ateliers Pierre Boyer sont progressivement arrivés à répondre à
80% des besoins en portes de cuve en France.
Après 30 années de service au sein de cette société, Serge GERARD prend ses
Fonctions de PDG en janvier 2014.
BOYER fabrique des portes et trappes de cuve ces produits constituent des bien d’équipement
industriel. Ils sont intégrés dans des ensembles comme des cuves de stockage, des conteneurs,
ou toute autre installation, de rétention de produits dans laquelle il est nécessaire de remplir,
vider, surveiller, nettoyer et donc d’assurer une certaine maintenance

De plus aujourd’hui l’entreprise c’est agrandi avec l’acquisition de JMSO fabricants de joint, qui
bénéficie d’un bâtiment neuf et mitoyen à l’entreprise pour faciliter la collaboration. D’autant
plus que JMSO a pour seul client BOYER.

LES PRODUITS BOYER

Boyer produit principalement des portes autoclaves (ouverture vers l’intérieur de la cuve) et des
portes à ouverture extérieur. La gamme
comporte aussi des trappes ainsi que des portes à sceller. La société BOYER
peut également fabriquer des portes non standard et des produits
spéciaux réalisés demandent du client.

Les matériaux principalement utilisés sont en ACIER ou en INOX 304L/316L.

En ce qui concerne la conception, les portes à pression sont soumises aux réglementations de
sécurité du CODAP (code français de construction des appareils à pression), et internationales.
Ces règles de construction permettent de dimensionner les portes pour qu’elles résistent à la
pression d’utilisation désirées par le client. De plus, pour garantir au client que la porte est
conforme à la réglementation, BOYER fournit une note de calcul au préalablement fait par un
membre du Bureau d’étude qui explique et détaille le dimensionnement de tous les éléments qui
composent la porte

Boyer propose 13 séries de portes déclinées en plusieurs gammes


dimensionnelles. Cela représente 136 portes dont la hauteur de
cadre peut varier, et qui peuvent aussi être accessoirisées avec
diverses options thermomètre manomètre… Au final les combinaisons possibles représentent
plusieurs milliers de configuration possible.

Remarques : Les portes BOYER sont classées par série, le chiffre des dizaines correspond au type
de porte et le chiffre des unités correspond à la forme de la porte. ce nombre est précédé de la
lettre P.

Exemples : Pour la porte P22-239 de la série P22

2 : Portes extérieure à pression

2 : Porte ronde

239 : Sous famille de la série

LES PORTES AUTOCLAVE

OVALE RONDE RECTANGULAIRE

L’appui du portillon sur le cadre se fait à l’extérieur : l’étanchéité est obtenue par couple de serrage.

Utilisation : agroalimentaire, pharmaceutique chimie…


LES PORTES EXTERIEUR A PRESSION OU SANS PRESSION
L’appui du portillon sur le cadre se fait à l’extérieur : l’étanchéité est obtenue par couple de serrage.

Utilisation : agroalimentaire, pharmaceutique chimie…

LES TRAPPES ASEPTIQUES SANS PRESSION

OVALE RONDE RECTANGULAIRE

RONDE RONDE

Les trappes aseptiques sont proposées dans l’agroalimentaire aussi en pharmacie car la forme du couvercle
et celle du joint sans colle en font une porte facilement stérilisante

Secteurs interne

L’entreprise Boyer est composée de différents services qui fonctionnent tous en synergie :
· Le Bureau du Président :
 Est régi par le président de l’entreprise.

· Le service Financier et RH :
 Comprend le comptable et la directrice des ressources humaines.

· Le service Qualité :
 S’assure du respect des normes et de contrôler la compétence des produits.
·Le service Commercial :
Se charge de vendre, d’exporter aux niveaux régionaux, nationaux et internationaux
les produits réalisés par l’entreprise.
·Le service Achats :
Gère la communication externe de l’entreprise, son stock ainsi que les relations
avec les fournisseurs.
· Le Bureau d’études :
 Imagine les prototypes, prend en charge les devis et conduit les notes de calcul.

· L’atelier :
 Monte les produits finis, du début jusqu’à la fin de la chaine de fabrication.
L’entreprise Boyer totalise donc une quarantaine de salariés, répartis dans 6 services
différents (hors Bureau du Président).*

Secteur : commerce, bureau d’étude, atelier.

L’entreprise est divisée en 3 grands secteurs nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise.


Le premier, le secteur commerce qui s’occupe principalement de la relation avec le client , ce
secteur va permettre de faire la relation entre le client et l’entreprise , tel que la prise de
commande… une fois la commande prise , le secteur commerce envoie cette commande au
deuxième secteur , secteur bureau d’étude et méthode. Ce secteur va permettre de proposer un
prix en faisant la conception du model souhaitait si elle est hors standard (porte non présente
dans le catalogue). Ou bien ils vont faire une recherche de prix pour …. Puis aussi pour la
recherche et l’innovation, c’est par le bureau d’étude que cela se passe. Puis secteur atelier qui
eux vont mettre en fabrication le produit demandé. Garce à des OF propose par le B.E
Bureau d’étude

Depuis le licenciement économique fin 2020 Boyer compte deux membres dans son bureau
d’étude et des méthodes :

-Thibault GRELLETY responsable du bureau d’étude

-Jérémy DUHART Ingénieur calculs de structure mécanique.

Dans une entreprise, le bureau d’étude et des méthodes est l'interface avec l’atelier. Il est
chargé de l'industrialisation des produits, de la conception à la production. L’entreprise est
dotée du logiciel SOLIDWORKS, pour la conception des produits.
Au bureau d’étude nous nous chargeons dans un premier temps de satisfaire le client en
proposant une solution technique au cahier des charges du client. Pour cela il peut
directement se référer au catalogue de l’entreprise, ou bien alors concevoir un nouveau
produit.
Et peut-il s’occupe aussi de faire les devis, c’est-à-dire faire un chiffrage du produit. Au sein
de l’entreprise c’est sur le logiciel SAP que l’entreprise fait leur chiffrage.

Le travail du bureau d’étude se sépare en 5 phases, tout d’abord elle provient d’une
demande d’un client avec un cahier des charges. Ensuite en fonction du cahier des charges ,
le bureau va concevoir une solution au cahier des charges , et le faire chiffrer. Un devis
comprends l’ordre de prix en fonction du coup de la matière, des machines et de la main
d’œuvre ,le tout multiplié par coefficient. Le prix sera ensuite envoyé au client.
Si le client accepte l’offre, alors c’est au bureau du commerce de donnée l’ordre de
fabrication à l’atelier, en cas de besoin c’est le service achat qui achète les ressources
nécessaire à la production. Ensuite viens la fabrication du produit.
Le but du coté méthode ici est de faciliter le travail de l’atelier, ordonner et savoir pour les
artisans ce qui est faisable ou pas.

Un logiciel ERP, « Entreprise Resource Planning », est un outil informatisé qui permet le
pilotage d’une entreprise. Sa particularité est d’embarquer, en un même logiciel et une seule
base de données, les fonctionnalités nécessaires à la gestion de l’ensemble de l’activité
d’une entreprise : gestion comptable, gestion commerciale et gestion des stocks.
Lors de la création d’une porte hors standard, chaque élément est renseigné par un numéro
d’article qui permet d’être géré dans une nomenclature.
Pour chaque pièce non répertoriée dans la base de données, il est nécessaire de créer un
nouveau code article, et par la suite de remplir toutes les fiches nécessaires à son utilisation
(prix, désignation, matière, poids, dimension…).

Les activités de conception sont réalisées via le logiciel


SolidWorks. Ce dernier permet de
concevoir toutes gammes de portes afin de répondre aux demandes spécifiques des clients
concernant des produits non standard (découpe laser, nouvelle charnière, vérins, grilles
amovibles, prototypes).
Ensuite, vient la phase de la mise en plan pour que le client puisse valider la conception, et
signer le bon pour accord si cela lui convient. Les plans sont enfin envoyés à l’atelier pour
fabrication.

Dans l’atelier de Boyer, le montage des portes standard se fait sur gabarit, ce qui permet un
réel gain de temps pour la fabrication des portes à la chaine.
 Conclusion/ introduction du projet

PROJET : JOINT ASEPTIQUE

Le bureau d’étude et des méthodes se doit aussi d’innover, chercher et trouver des améliorations à
leurs produits.

L’entreprise BOYER veut mettre en place un joint aseptique clipsé dans la gorge de leurs portes, sans
colle. La lèvre aseptique garantie une propreté optimale permettant une meilleure hygiène pour les
portes, spécialement dédié à la pharmacie.

Afin de mettre en vente le produit il est nécessaire de vérifier l’étanchéité et la tenue à la pression
des portes avec ces nouveaux types de joints

Et c’est pour cette phase de recherche que l’entreprise Boyer m’a accepté en stage afin de vérifier
l’étanchéité de certaine porte avec ce joint.

PROJET

 Définition des produits concernés


Nous allons nous intéresser ici aux portes extérieures P21-147-148/167-168 ainsi qu’aux
portes autoclaves P11-129/125/131
 Chaque porte est vendue à une certaine pression d’utilisation. Il est alors nécessaire de
vérifier la porte avec les joints prototypes à une pression plus élevé que celle d’utilisation afin
de garantir l’utilisation de ces portes.
 Présentation essai

Pour cela nous avons fait des essais de pression hydraulique sur ces portes. Afin de mener à bien
cette expérience, il est nécessaire d’avoir (annexe 2) :

 Un support de gabarit
 Un gabarit cadre
 Un gabarit portillon
 Elément de serrage de la porte
 Le joint prototype
 Une pompe à eau
 Un bac rempli d’eau
 Un manomètre

PROTOCOLE D’ESSAI

1) APPLICATION DU JOINT DANS LA GORGE DU PORTILLON


2) MIS EN PLACE DU PORTILLON SUR LE GABARIT
3) SERRAGE DU PORTILLON SUR LE GABARIT
4) REMPLISSAGE DE LA CUVE AVEC DE L’EAU
3 sorties tube embout filetés
a) Sortie inferieur: remplissage pompe
b) Sortie milieu: bouchon d’évacuation
c) Sortie haute: sortie manomètre

5) REMPLISSAGE DU GABARIT D’ESSAI JUSQU’AU DEBORDEMANT AFIN DE FAIRE SORTIR TOUTE


L’AIR
6) INSTALLATION DU NANOMETRE.
7) AUGMENTATION DU DEBIT DANS LE GABARIT JUSQU’A ATTEINDRE LA PRESSION SOUHAITEE.
8) VERIFICATION DE LA TENUE EN PRESSION SANS QU’IL N’Y A DE FUITE (10 MIN MINI)

Avant chaque essai il est nécessaire de d'abord vérifier l'équipement tel que :

o -la pompe (fonctionnement)


o -le gabarit (non déformé, abimés…)
o -l'application du joint dans la gorge du portillon (risque de fuite)
o -le centrage du portillon par rapport au cadre du gabarit (risque de fuite)

 Résultats essais P21


o Présentation porte

ESSAI PORTE P21-147/148/167/168

o Dans un premier temps c’est sur les portes extérieures P21-147-148 monte avec 6
serrages et résistant à 5 bars puis les 167-168 serré avec 4 serrages, résistant à une
pression de 2,5 bars sur lesquelles nous allons effectuer les premiers essais
hydrauliques. Pour ces expérimentations, deux types de joints ont été sélectionné, le
VITON et l’EPDM. Ces joints sont les joints les plus durs (70 SH) et les plus mous (30
SH) de notre catalogue. Cela permettra de valider l’étanchéité avec des joints de
duretés intermédiaires.

Conclusion

Lors des essais il n’y a eu aucune anomalie, toutes les portes sont étanches. On peut
donc valider ces types de porte extérieurs

Résultat essai p11

Présentation porte
1 essai

o 1ER PHASE : ESSAI P11-129/131/125


Les essais étaient principalement basés premièrement sur les portes autoclaves P11-
129/131 résistant à une pression de 5 bars au niveau maximal.
Pour cela nous avons essayé de faire les essais avec un gabarit avec un cadre
d’épaisseur 12mm ainsi qu’avec un portillon d’épaisseur 4 mm. Les résultats étaient
peu concluants avec les nouveaux joints.
Les joints les plus durs n’étaient pas étanches tels que le joint VITON (70 shore). Les
plus mou se relevaient sous la pression et étaient cisaillé par le cadre et inutilisable
une deuxième fois comme les joints EPDM (37 shore). N’étant pas satisfait des
résultats, une solution c’est alors mis en place. La fabrication d’un nouveau gabarit
avec un cadre de 8 mm laissant plus de place au joint. L’ancien datant d’il y a plus de
20 ans il se pourrait qu’il soit déformé par d’anciens essais hydrauliques. Il était
préférable alors de partir sur un nouveau gabarit afin de bien vérifier la nouvelle
gamme de joint.

Nouveau gabarit
2e essais

2ème PHASE : ESSAI P11-129/131/125


Une fois le nouveau gabarit fabriqué on a ensuite fais les essais avec différents type
de joint avec différents types de duretés pour observer les différentes réactions de la
pression. Pour cela nous avons essayés les joints les plus vendu, ainsi qu’une large
gamme de dureté de joints. Tous les essais furent concluants, toutes les portes sont
étanches.
Cependant même constat les joints les plus mou, la lèvre extérieur se relève plus
sous la pression contrairement aux joints avec une dureté shore plus forte. Cela peut
créer un problème pour l’esthétisme du client sur sa porte.
Puis ensuite pour valider un autre type de porte, la P11-125 avec un portillon
d’épaisseur 2,5 mm résistant cette fois ci a une pression de 2,5 bars. Nous avons
réitérer des essais avec des joints EPDM et VITON les types joints les plus mou, et les
plus durs. Les essais furent eux aussi concluant avec toujours le même problème au
niveau de la lèvre qui se relève en fonction de la pression et de la dureté du joint.

Conclusion

RESULTAT ESSAIS HYDRAULIQUE JOINT ASEPTIQUE SUR CADRE DE 8MM

P11-129/131 AUTOCLAVE 3,5 BAR /portillon EP 4 mm

COUPLE DE SERRAGE PRESSION


NATURE JOINT DURETE SHORE TYPE DE SERRAGE (N.m) UTILISATION
SILICONE 45 MANETTE 35 3,5 BAR
EPDM 47 VOLANT/MANETTE MANUEL/ 35 3,5 BAR
BUTYL 50 VOLANT MANUEL 3,5 BAR
VITON 67 VOLANT/MANETTE MANUEL/ 36 3,5 BAR
SILICONE 70 VOLANT/MANETTE MANUEL/ 35 3,5 BAR
NATURE NATURE JOINT PRESSION FLUIDE ETANCHEITE TENUE A LA
JOINT ESSAI D'ESSAI TEMPS ESSAI REMPLISSAGE PRESSION
SILICONE SLC (45SH)
(45 SH) 5 BAR eau 10 min OUI OUI
EPDM EPDM 5 BAR eau 10 min OUI OUI
BUTYL BUTYL 5 BAR eau 10 min OUI OUI
VITON VITON 5 BAR eau 10 min OUI OUI
SILICONE(7 SLC (70SH)
0SH) 5 BAR eau 10 min OUI OUI

SILICONE 70 SHR: Rien à signaler. Lèvre très peu relevée


SILICONE 35 SHR: Portillon étanche. Déformation du joint lors de la montée en
pression
BUTYL: Portillon étanche. Sous pression la lèvre du joint se lève de façon uniforme.

EPDM: Portillon étanche. Sous pression la lèvre du joint se lève beaucoup de façon
uniforme

VITON: Portillon étanche avec serrage manette. La lèvre ne se relève que très peu.

CONCLUSION

Les joints avec une dureté importante demandent un serrage important afin de garantir l'étanchéité.
Contrairement aux joints avec une dureté shore plus faible qui eux garantisse une tenue à
l’étanchéité avec un couple moindre. Cependant la lèvre de ces joints se lève facilement de façon
uniforme sous pression, à l’instar des joints les plus durs.
P11-125 AUTOCLAVE 2,5 BAR/ portillon EP 2,5 mm

PRESSION
NATURE JOINT DURETE SHORE TYPE DE SERRAGE COUPLE DE SERRAGE UTILISATION
EPDM 47 VOLANT MANUEL 2,5 BAR
VITON 67 VOLANT MANUEL 2,5 BAR

PRESSION ETANCHEITE
ESSAI FLUIDE D'ESSAI TEMPS ESSAI REMPLISSAGE TENUE A LA PRESSION
4 BAR eau 10 min OUI OUI
4 BAR eau 10 min OUI OUI

VITON: Portillon étanche avec serrage volant. La lèvre se relève que très peu

EPDM: Portillon étanche. Sous pression la lèvre du joint se lève beaucoup, de façon uniforme.

CONCLUSION

Rien à signalé au niveau de l'étanchéité. La lèvre du joint se lève en fonction de la dureté du joint.
Moins le joint est dur plus la lèvre se relève

 CONCLUSION
BILAN

Les portes P11-129/131 et P11-125 ont un cadre de même diamètre c’est seulement les
épaisseurs de cadre et de portillon qui diffère ainsi que les poignets d’ouverture. Nous
pouvons donc faire une conclusion commune pour ces 3 différentes types de porte. Les portes
autoclaves P11-129/131/125 avec les nouveaux joints aseptiques sont toute étanches.
Cependant sous pression les joints les plus mous sont compressés de façon à faire relever la
lèvre extérieure. Cela va créer un problème d’esthétisme pour le client.
Augmenter la dureté shore de chaque joint de porte autoclave peut être une solution viable
pour ces types de porte.

Le résultat est viable selon le directeur MONSIEUR Gérard. Il nous a donc été demandé quand
même de montrer l’expérience au bureau du commerce afin qu’ils puissent expliquer et
rassurer le client en cas de besoin sur ce phénomène. Et lui garantir que malgré ce relevage
de la lèvre du joint, la porte reste étanche.

 Carter cache vérin

CACHE VERIN
L e carter cache vérin est un objet qui protège le vérin de tout choque et projection.
Cependant il peut fait artisanalement dans l’atelier. Ce qui a un cout conséquent, alors le but
du projet était de faire d’avoir un ordre d’idée du prix de la sous-traitance de fabrication du
carter chez un laseriste. Pour cela il était nécessaire de concevoir les étapes de création de
cette pièce, de la conception aux pliages puis à la soudure…
Dans un premier temps il me suffisait de créer un plan SolidWorks à plat pour ensuite sur
plaque plat, la plaque soit découpé en fonction du plan imprime (format DXF) ou il a juste à
insérer le fichier enregistré pour faire la découpe celons le plan voulu et venir plier selon la
mise en plan. Toute cette gamme de fabrication va lui permettre de faire un prix comprenant
le cout de sa prestation.
Ensuite une fois le prix donné, on va maintenant venir comparer ce prix avec celui de l’atelier
en prenant compte du temps de fabrication de l’atelier pour cette pièce.
En fonction de l’étude on verra si lors d’une prochaine commande de carter s’il est préférable
de passer par l’atelier ou bien par un sous-traitant.

SAP DEVIS
CONCLUSION

Vous aimerez peut-être aussi