Vous êtes sur la page 1sur 20

Le défi de la naturalisation de l’intentionnalité

a-t-il été rempli ?

Louis Chartrand

1er avril 2011


Table des matières

Langage intentionnel
Expliquer le comportement
Irréductibilité et naturalisation

Situationnisme
Processus
Intentionnalité

Conclusion
Table des matières

Langage intentionnel
Expliquer le comportement
Irréductibilité et naturalisation

Situationnisme
Processus
Intentionnalité

Conclusion
Langage intentionnel

Suzie a cassé la fenêtre.


Pourquoi ?
A. Suzie a lancé une pierre vers la fenêtre, qui a poursuivi sa
trajectoire sans être interrompue, puis a percuté la fenêtre et l’a
détuite.
B. Suzie a été élevée dans un environnement où la violence est
estimée. Ses actes de violences ont été recompensés, renforçant
ainsi son comportement violent envers ceux qui lui causent du
tord.
C. Suzie a détruite la fenêtre parce qu’elle désire se venger de son
propriétaire, dont elle croit (avec raison) qu’il lui a causé un tord.
Représentation et langage intentionnel

Caractéristiques (traditionnelle)
Selon Gallagher 2008
1. Interne
2. Discrète et identifiable
3. Passive
4. Découplable de son contexte
5. Instruit fortement son application
6. Nécessite l’interprétation
Langage intentionnel

Ce qu’il permet
I Permet de fournir des explications aux actes
I Rend compte de la finalité et du normatif
I Rend compte de l’unité du sujet et de son lien à l’objet
I Etc.

Répond à
I La sous-détermination du comportement sur notre
compréhension du psyché humain
(problème du behaviourisme)
Les marques du mental

La philo de l’esprit des années 60-80 a développé une caractérisation


du concept d’esprit à travers les marques du mental :
I Rationalité (Davidson)
I Conscience (Searle)
I Intentionnalité (Crane, Drestske, Brentano, Husserl)
Table des matières

Langage intentionnel
Expliquer le comportement
Irréductibilité et naturalisation

Situationnisme
Processus
Intentionnalité

Conclusion
Irréductibilité
Chisholm
I Comment faire sens de « sens », « dénotation », « synonymie » ?
I Chisholm : impossible, sans utiliser de vocabulaire intentionnel.

Quine
“we cannot equate ‘Gavagai’ and ‘Rabbit’ as outright
responses to rabbits, for assent to these sentences is
prompted not by the presence of rabbits but by their believed
presence ; and belief is intentional” Word and Object, p. 219
Le problème est donc le même que celui de l’indétermination de la
traduction

Ergo...
I Il s’agit d’un problème de sous-détermination du langage
intentionnel par le non-intentionnel
I C’est donc le même problème qui rend la réponse behavioriste
insatisfaisante.
Particularisme
Fodor
I L’association entre état neurologique et état mental ou
intentionnel est prise pour acquise
I La syntaxe et les règles d’association assurent le lien causal avec
le comportement
I Mais : l’intentionnalité est ultimement dérivée du cerveau
I Fodor n’explique pas comment se produit le contenu non-dérivé

Searle
I Projet de naturalisation de l’intentionnalité
I Mais donne un statut particulier à la causalité mentale
I Répétition du contenu de l’explanandum (« J’ai été à Rome parce
que je voulais aller à Rome »)
I Anomisme (absence de lois)
I Etc.5

⇒ Il y a particularisme du mental
Limites du particularisme

Dualisme
Comment peut-on dire avoir réussi le projet de naturalisation s’il
laisse place à un dualisme dans la causalité ?

Sous-détermination
Les représentations intentionnelles :
I Instruit fortement l’application

I Est découplée : déconnectée du contexte d’application


⇒ La représentation est insuffisante pour déterminer son application
(Kripke 1982)

⇒ Le projet de naturalisation n’a pas été rempli par les approches


intentionnelles.
Table des matières

Langage intentionnel
Expliquer le comportement
Irréductibilité et naturalisation

Situationnisme
Processus
Intentionnalité

Conclusion
Apport des sciences cognitives

En se rapprochant des sciences cognitives, la philosophie commence à


adopter d’autres façons d’expliquer l’action :
I Connexionnisme
I Mémétique / algorithmes cognitifs
I “Enrôlement” de l’environnement dans la cognition
(e.g. le problème de la force appliquée à une craie en écrivant)
I Cognition distribué (bateau d’Hutchins, robots de Brooks)
I Et bien d’autres...
Tout ces exemples décrivent l’apport à la cognition de processus qui
peuvent être décrits en termes naturalistes.
Représentations « minimales »
Ce qu’on appelle « représentation » dans les systèmes cognitifs décrits
en termes de processus...
Enrôlement
I Processus situés et/ou étendus à l’environnement
I Définis en rapport à l’application : l’action, ou la fonction à
laquelle ils participent
I Ont un rôle actif dans celle-ci
I L’application dépend de l’environnement
⇒ La sous-détermination est comblée par l’enrôlement de
l’environnement dans la cognition

Continuité
I S’accomode d’une causalité ordinaire
I Continuité qui permet la réduction
I Permet modélisation et manipulation (méthode scientifique)
Table des matières

Langage intentionnel
Expliquer le comportement
Irréductibilité et naturalisation

Situationnisme
Processus
Intentionnalité

Conclusion
La tentative de Menary 2009

L’introduction du dualisme brentanien


I L’intentionnalité scholastique :
I intentio voluntatis : acte intentionnel, dépendant de la volonté
I in esse intentionale : forme intentionnelle de l’objet qui se
ramasse dans l’âme
I Le caractère intentionnel dépend donc de l’acte, qui lui-même est
déterminé par sa finalité
I Menary lit donc le caractère intentionnel comme étant
« ontologiquement neutre »
I L’irréductibilité :
I est une innovation de Brentano (vient avec la doctrine
d’inexistence intentionnelle)
I procède d’un projet de psychologie descriptive
(où il n’y a pas besoin d’expliquer la relation intentionnelle)
I n’est pas métaphysiquement triviale

⇒ Il faut revenir vers une intentionnalité scholastique, définie en


vertu de sa fin
Fonction représentationnelle peircienne
Application à la biologie

Scholastique Menary

(
évolution (téléonomique)
Finalité Volonté −→
volonté (téléologique)

âme
Véhicule −→ représentation minimale
in esse intentionale
Table des matières

Langage intentionnel
Expliquer le comportement
Irréductibilité et naturalisation

Situationnisme
Processus
Intentionnalité

Conclusion
Conclusion

Naturalisation de l’intentionnalité traditionnelle


Particularisme → Pas vraiment naturalisé
Irréductibilité → Sous-détermination de l’application

Intentionnalité
I Déjà « naturalisé »
I De forme très différente de la précédente
I Marque du mental ?
IMenary suggère que l’intentionnalité puisse jouer ce rôle
IMais elle reste applicable aux plantes et aux protozoaires comme
à l’esprit
⇒ Peut-être davantage un outil pour décrire l’esprit