Vous êtes sur la page 1sur 3

Institut International de Finance de Management et d’Expertise

Devoir de table MCC3/ ISMT St SALOMON


Comptable (IIFMEC)
Module : Stratégie de Développement et Marketing International

Examen Final Module : SDMI


Durée : 02 h Filière : MCC3
Enseignant : Septime Olympe ASSOGBADJO Février 2022
Exercice 1
Définitions techniques et connaissance du cours

1) Définir :
a-Crédit documentaire, b-Effet de prisme, c-Marché gris, d- Lettre de Change.
2) Quelles sont les spécificités du marketing international ?
3) En quoi consiste le diagnostic Export ?
4) Après avoir montré la différence entre techniques de paiement et instruments de
paiement, énumérez les instruments classiques de même que les formes de techniques
de paiement sur un marché international.
5) A l’aide d’un schéma montrez les différentes étapes d’une lettre de change

Exercice 2
I-(Choisissez la/ les bonne (s) réponse(s))
1- A l'occasion d'une remise documentaire,
a. la banque remettante est la banque de l'acheteur.
b. la banque présentatrice est la banque correspondante de celle de l'acheteur dans le pays du
vendeur.
c. le demandeur est l'acheteur.
d. le demandeur est le vendeur.
2- Le commissionnaire de transport :
a. doit prendre l'initiative d'assurer la marchandise ;
b. n'a pas à prendre l'initiative d'assurer la marchandise ;
c. doit demander au transporteur routier d'assurer la marchandise ;
d. est responsable s'il n'a pas demandé au transporteur d'assurer la marchandise ;

1
3-Un crédit documentaire peut être :
a. motivé ;
b. motivé et confirmé ;
c. irrévocable et confirmé ;
d. révocable et motivé ;
4-Dans le fret maritime, la "BAF" est une surcharge financière relative :
a. au nettoyage du navire ;
b. à l'attente en cas de grève dans un port ;
c. au taux de change par rapport au dollar ;
d. à la variation du prix du carburant ;
5- Le transporteur maritime est exonéré :
a. s'il a fait accepter au chargeur une clause élusive de responsabilité, préalablement au
chargement ;
b. en cas d'avarie intervenue durant les opérations de chargement ;
c. en cas de retard, dûment établi, dans la délivrance du connaissement ;
d. en cas de faute nautique du capitaine ;
6-La lettre de change (traite) est un acte :
a. mixte, selon la nature de la dette ;
b. de commerce, si elle est signée par un commerçant ou un acte civil, si elle est signée par un
non-commerçant ;
c. de commerce, par nature ;
d. civil, en toutes circonstances ;
II- En vous appuyant sur l’appréciation des risques pays, vous indiquerez pour chaque type de
produit ou du domaine d’activité trois risques plus importants à prendre en compte :
a- implantation d’une usine de voiture
b- marché de construction d’un réseau de Train à Grande Vitesse en Afrique
c- Exportation de conserve de légume naturel par une entreprise Béninoise
d- Exportation de produit à de beauté et de maquillage par une PME
Exercice 3
La société JOLIDON, sise au Bénin, est spécialisée dans la fabrication et la
commercialisation d’huile de Baobab. Afin d’élargir son marché, elle s’est lancée à
l’exportation pour les marchés Européens. En quelques années, elle a réussi à obtenir des
résultats honorables. Forte de l’expérience acquise sur ces marchés et, compte tenu des

2
informations qu’elle a obtenues auprès des diverses sources, elle envisage sérieusement
d’attaquer le marché Américain.
1) De quelle genre d’informations la société a-t-elle besoin lui permettant d’apprécier
l’attractivité du marché américain ?
2) Quelles sont les sources de ces d’information ?
3) Le Directeur de la société a décidé de se déplacer personnellement pour prospecter ce
marché. Quelles sont les tâches préalables à accomplir pour mener à bien le déroulement
de cette opération ?
4) Pour l’approvisionnement des intrants agricoles sur le marché international, la Société
JOLIDON, utilise un système d’évaluation avec pondération pour sélectionner ses
fournisseurs. Ces derniers sont classés selon une échelle de 10 points (10 étant le meilleur
score) portant sur 4 critères suivants : prix, qualité, respects des délais et flexibilité
(adaptation aux variations des quantités et de délais). L’activité de l’entreprise étant
saisonnière le Directeur des Approvisionnement et de la Logistique a décidé d’affecter le
coefficient 2 à la flexibilité, les autres critères conservant le coefficient 1 Le tableau
suivant présente les scores réalisés par les fournisseurs potentiels en fonction des 4 critères
de performance.

Critères Fournisseur A Fournisseur B Fournisseur C


Prix 8 6 6
Qualité 9 7 7
Délai 7 9 6
Flexibilité 5 8 9

a. Enumérer les étapes de la recherche d’un fournisseur sur un marché étranger


b. Quel fournisseur retenir ?
c. Sur une facture du fournisseur retenu, vous lisez : remise : 4 % ; escompte :
5%. Quel est le taux unique de réduction offert par ce fournisseur ?

Vous aimerez peut-être aussi