Vous êtes sur la page 1sur 13

Lycée Technique de Settat Brevet de Technicien Supérieur

Compte rendu du Travaux Pratique

Module CAN du
PIC16F877

Première Année _ Systèmes Électroniques DATE : 25/3/2020

Encadré par: Mr. Hicham Stitou

Réalisé par : AIMANE BOURASS


I. Introduction:
Travaux pratiques (TP) sont destinées à illustrer les
notions qui nous ont été présentées en cours. Pour cela,
nous aurez à concevoir et à tester Programmation du
module CAN du PIC16F877, et Commande d’un relais
électrique, de plus répondre sur des questions
préliminaires.

II. L’Objectifs:
L'objectif de ce TP est d'utiliser les portes d’E/S du
PIC16F877 pour le contrôles le module de TMR0 et
module CAN.

III. Les Travaux:


- Travail N°1 : Commande d’un relais électrique.
- Travail N°2 : Programmation du module CAN du
PIC16F877.
- Avec des questions préliminaires.
 Répondre aux questions préliminaires :
1) Les différents constituants du microcontrôleur
PIC16F877 de chez MICROCHIP sont ;
 Une mémoire programme de type EEPROM flash de 8K mots
de 14 bits.
 Une RAM donnée de 368 octets.
 Une mémoire EEPROM de 256 octets.
 Trois ports d'entrée sortie, A (6 bits), B (8 bits), C (8 bits),
D (8 bits), E (3 bits).
 Convertisseur Analogiques numériques 10 bits à 5 canaux.
 USART, Port série universel, mode asynchrone (RS232) et
mode synchrone.
 SSP, Port série synchrone supportant I2C.
 Trois TIMERS avec leurs Prescalers, TMR0, TMR1, TMR2.
 Deux modules de comparaison et Capture CCP1 et CCP2.
 Un chien de garde.
 13 sources d'interruption.
 Générateur d'horloge, à quartz (jusqu’ à 20 MHz) ou à
Oscillateur RC.
 Protection de code.
 Fonctionnement en mode sleep pour réduction de la
consommation.
 Programmation par mode ICSP (In Circuit Serial
Programming) 12V ou 5V.
 Possibilité aux applications utilisateur d’accéder à la mémoire
programme.
 Tension de fonctionnement de 2 à 5V.
 Jeux de 35 instructions.

2) Parmi les périphériques du microcontrôleur 16F877,


on distingue le CAN :
- La résolution de ce convertisseur analogique numérique ;
Qui vont transformer les tensions analogiques en signaux logiques
aptes à être traités par microprocesseur (numérisation des signaux).
- Les registres à utiliser pour pouvoir configurer ce module
CAN ;
 Registre ADCON0
 Registre ADCON1
 Registre ADRESH
 Registre ADRESL
3) Pour pouvoir programmer le module TMR0 du
PIC16f877, un ensemble de configuration sont
indispensables ;

- Le rôle du module TMR0 est ;


Réaliser une temporisation

- Les étapes à faire pour configurer ce module TMR0 ;


1) On choisir l'horloge interne Fosc/4 ou l’horloge externe
appliqué broche RA4 de PORTA par deux bits T0CS et T0SE
dans le registre OPTION_REG.
2) On utilise le pré diviseur on pas d’utilise le pré diviseur, par
des bits PSA, PS0, PS1, PS2 dans le registre OPTION_REG.
3) On remise à zéro le bite T0IF car au débordement de
TMR0 (FF à 00), le drapeau T0IF est placé à 1.

- Un exemple d’application de ce module ;


Clignotement d'un LED
- Travail N°1 : Commande d’un relais électrique.

1) Le principe de fonctionnement d’un relais électrique est ;

Actionne un interrupteur interne quand on lui envoie du courant


électrique.
2) Le rôle de chaque pin du PIC, à utiliser dans ce problème ;

- Transistor : pour contrôler la tension ou courant


- Relais : Actionne un interrupteur interne quand on lui
envoie du courant électrique
- POWER : pour alimentation de microcontrôleur
- GROUND : : pour alimentation de microcontrôleur
- L'oscillateur à Quartz: pour créer un signal électrique avec
une précision de fréquence .
- RESET : remise à zéro
- RES / Input : ayant une grande valeur d'ordre 10K, elle
permet de maintenir les broches (input) dans un niveau
logique donné.
3) Un organigramme pour réaliser ce cahier des charges en
utilisant le Timer TMR0 :

Début

Définition de Microcontrôleur PIC16F877

Sélectionner banque 1

Configuration RA4 en entrée et RD3 en sortie

Configuration bite 3 et bite 5 dans registre OPTION_REG

Sélectionner banque 0

Initialisation du PORTA et PORTD

TMR0 (0x03)

TMR0,3=1 ?

PORTD,3=1
4) - Le programme assembleur correspondent;

- On valide le fonctionnement par simulation sur ISIS ;


- Travail N°2 : Programmation du module CAN du
PIC16F877.
1) 2) 3) ;
4)5)6) ;

7) On Vérifie théoriquement et par simulation quelques


valeurs et conclure ;
Théoriquement :
O na : Vs = 5V et (𝑁)10 = 1024
Pour une valeur de la tension 2,5V ;
(2,5*1024)/5 = (512)10 = (1000000000)2
Par simulation :

Conclure :
Que les résultats de la partie théoriquement même les
résultats de la partie de simulation.
8) 9) Un programme MikroC pour configurer le module CAN du
PIC16F877 ; (utiliser l’aide du l’outil MikroC , voir ADC Library) ;

10) Les résultats de deux programmes (ASM et MikroC) est :


Même résultats.
On conclure que le module de CAN est programmable par
programmation ASM ou MICROC.

IV. Conclusion:
Les travaux de ce TP à été réalisé, j'ai trouvé de nombreux
obstacles dans ce TP mais j'ai pu surmonter tous les obstacles.
De plus, j'ai ajouté de nombreuses informations sur un
microcontrôleur et nombreuses de Compétences sur la
programmation Surtout sur le module de TMR0 et CAN.

Vous aimerez peut-être aussi