Vous êtes sur la page 1sur 7

Base de données

Réalisé par :
GHALI FATIMA
Introduction :
Tout traitement informatique consiste à appliquer des
opérations sur des données plus ou moins complexes.
Ainsi, au sein d’un programme écrit dans un langage
informatique quelconque (Fortran, Ada, C++ ...), les
instructions manipulent des variables, c’est-à-dire des
objets électroniques : nombres, chaînes de caractères,
fichiers, etc. Les fichiers correspondent à une catégorie
de variables permettant de stocker de gros volumes de
données résidant dans les mémoires auxiliaires
(magnétiques ou optiques) d’un ordinateur.
Dès le début de l’informatique, les fichiers ont été
largement utilisés dans les applications scientifiques et
de gestion : fichiers de données statistiques, fichiers de
produits, fichiers de clients... De nombreux problèmes
apparurent dans la gestion des fichiers tels que la
lourdeur d’exploitation, les incohérences, la redondance.
Ils ont conduit à l’avènement des bases de données
regroupant l’ensemble des fichiers nécessaires à une ou
plusieurs applications et gérées par un Système de
Gestion de Bases de Données.
Définition d’une base de données :
Une base de données est une entité dans laquelle il est
possible de stocker des données de façon structurée et avec le
moins de redondance possible. Ces données doivent pouvoir
être utilisées par des programmes, par des utilisateurs
différents. Ainsi, la notion de base de données est
généralement couplée à celle de réseau, afin de pouvoir mettre
en commun ces informations, d'où le nom de base. On parle
généralement de système d'information pour désigner toute la
structure regroupant les moyens mis en place pour pouvoir
partager des données.

Base de données

Serveur

Clients

Utilité d'une base de données :


Une base de données permet de mettre des données à la
disposition d'utilisateurs pour une consultation, une saisie ou
bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à
ces derniers. Cela est d'autant plus utile que les données
informatiques sont de plus en plus nombreuses.
Une base de données peut être locale, c'est-à-dire utilisable sur
une machine par un utilisateur, ou bien répartie, c'est-à-dire que
les informations sont stockées sur des machines distantes et
accessibles par réseau.
L'avantage majeur de l'utilisation de bases de données est la
possibilité de pouvoir être accédées par plusieurs utilisateurs
simultanément.

Le Modèle de données :
Les informations sont généralement classées par nature
connexes (exemple : dossier médical ; patient ; médecin ;
consultations ; médicaments). Les données sont réunies en
petits groupes appelés enregistrements. Chaque type
d'enregistrement correspond à une entité, c'est-à-dire un
ensemble d’informations relatives à un objet d'une certaine
nature ainsi que les associations avec les objets connexes.
Le modèle de données est l'organisation sémantique des
différentes entités stockées dans une base de données.

 Dans un modèle de données hiérarchique, les différentes


entités sont reliées entre elles par des associations père-
fils selon un diagramme en arbre.
 Dans un modèle réseau, les différentes entités sont reliées
entre elles par des associations de à, selon une
organisation arbitraire.

Les principaux types de bases de données :


Précédemment, nous avons évoqué les bases de données SQL
et NoSQL. Cette partie présente les principaux types de bases
de données de ces catégories. Cette liste ne saurait être
exhaustive ou exclusive.
SQL :
Généralement, les bases de données SQL peuvent
représenter les types de données suivants :

Relationnel
Objet
XML
Réseau
Hiérarchique

NoSQL :
Les bases de données NoSQL pour "Not Only" SQL ou "No
SQL" sont généralement des bases de données de type :

Clé/Valeur
Graphe
Document
Column family

Nous pouvons remarquer que les bases de données NoSQL ne


sont pas dans le même objectif que les bases de données SQL.
Ces bases de données sont destinées à gérer un volume de
données très conséquent. Elles doivent être plus performantes
pour supporter une montée en charge plus élevée.

Cela implique une simplification du stockage des données


(autorisation de la redondance) et l'abandon de fonctionnalités
et de principes propres aux bases de données traditionnelles.

La gestion des bases de données :


Afin de pouvoir contrôler les données ainsi que les utilisateurs,
le besoin d'un système de gestion s'est vite fait ressentir. La
gestion de la base de données se fait grâce à un système
appelé SGBD (système de gestion de bases de données) ou en
anglais DBMS (Database management system). Le SGBD est
un ensemble de services (applications logicielles) permettant de
gérer les bases de données, c'est-à-dire :
 permettre l'accès aux données de façon simple
 autoriser un accès aux informations à de multiples
utilisateurs
 manipuler les données présentes dans la base de
données (insertion, suppression, modification)

Le SGBD peut se décomposer en trois sous-systèmes :


 le système de gestion de fichiers : il permet le stockage
des informations sur un support physique
 le SGBD interne : il gère l'ordonnancement des
informations
 le SGBD externe : il représente l'interface avec l'utilisateur
LES OBJECTIFS D’UNE BASE DE DONNÉES :
Les objectifs que l’on assigne généralement aux bases de
données et aux systèmes qui les supportent sont les suivants :
la centralisation,
l’indépendance entre les données et les traitements,
la structuration de données complexes,
le partage des données,
l’intégrité et la cohérence,
la confidentialité,
la sécurité.
La centralisation des données a pour objet de limiter la
redondance, c’est-à-dire d’éviter la présence de duplicata de
données. L’information n’étant pas dupliquée, il s’ensuit une
unicité de la saisie ainsi qu’une centralisation des contrôles qui
peuvent être réalisés par le SGBD.

Conclusion :
Depuis quelques années, nous avons pu remarquer un réel
changement dans l'évolution des bases de données.

L'avènement du Cloud Computing, des services web et du


traitement parallèle ont changé les objectifs premiers des bases
de données.

Aujourd'hui, les systèmes de gestion de bases de données


doivent faire face à de nouveaux défis et à de nouvelles
attentes.

Vous aimerez peut-être aussi