Vous êtes sur la page 1sur 2

Résumé de l'étude

- Cette étude propose un programme de soutien fondé sur la théorie psychologique de Carl
Rogers pour atténuer les préoccupations des femmes divorcées pour la première fois.
L'objectif de l'étude:
- Atténuer les préoccupations des femmes divorcées pour la première fois.
A été l'étude soulève des questions comme suit:
- Est-il possible de développer et de concevoir un programme de soutien psychologique basé sur la
théorie de Carl Rogers?
- Est-ce programme de soutien à l'effet psychologique est de réduire l'anxiété pour les femmes
divorcées pour la première fois?
Je suppose que l'hypothèse générale:
- Vous pouvez construire un programme de soutien psychologique basé sur la théorie de Carl
Rogers (thérapie centrée sur le client) pour apaiser les préoccupations des femmes divorcées pour la
première fois.
1 - la première hypothèse:
- Il existe des différences entre le pré-test et post dans le degré d'inquiétude parmi les femmes
divorcées pour la première fois.
- Pour valider les hypothèses invoquées étude de cas en rapport avec l'objet de notre étude.
- Échantillon se composait de trois cas ont été choisis comme choix délibéré du territoire du mandat
de la vallée.
- Les étudiants demanda outils de recherche, y compris:
- L'interview.
- Observation.
- Test de Taylor à s'inquiéter ouvertement.
- Après la conception du programme est arbitraire et de le modifier et de le prendre dans sa forme
finale, où il a été d'un niveau très sévères de l'anxiété avant le programme d'application des séances
de soutien psychologique dans l'échantillon de l'étude, en utilisant le test de mesure de la
préoccupation explicite du clan Taylor a été comme suit:
- Le premier cas (Nawal): 42 degrés
- Le deuxième cas (Siham): 32 degrés
- Le troisième cas (Naima): 35 degrés

3
Après l'application de réunions du Programme de soutien psychologique et les étudiants re-
télémétrique a obtenu les résultats suivants:
- Le premier cas (Nawal): 29 degrés
- Le deuxième cas (Siham): 27 degrés
- Le troisième cas (Naima): 35 degrés
Dans ce sens on peut dire que les hypothèses ont été obtenus avec le premier cas
(Nawal) et II (Siham) n'était pas d'accord avec le troisième cas (Naima) en raison de l'absence de
réponse à la situation avec le programme.