Vous êtes sur la page 1sur 8

TD 1

Exercice I
1. Trouvez les langages correspondants aux définitions suivantes:
– Tous les mots sur {a, b, c} qui commencent par un a et finissent par un
b.
– Tous les mots sur {a, b} qui contiennent plus de a que de b.
2. On note par Pref(L) l’ensemble suivant : {u| m L : u est préfixe
de m} et par Suf(L) l’ensemble suivant : {v| m L : v est suffixe de
m}.
– Calculez Pref(L) et Suf(L) dans chacun des cas suivants: L = {ab,
ac,ε}, L= {anbm|n,m ≥ 0}
3. On note par Conj(m) l’ensemble des conjugués de m. Trouvez
Conj(m) pour m =ε et m = anbn.
Deux mots m et m’ sont dits conjugués s’il existe deux mots u et v
tels que : m = uv et m’ = vu.
Correction
• Les langages correspondants aux définitions suivantes :
– Tous les mots sur {a,b,c} qui commencent par a et finissent par
b:
L = {m/ m= a{a,b,c}*b}
– Tous les mots sur {a,b} qui contiennent plus de a que de b:
L = {m / |m|a > |m|b}
• Calculer Pref(L) et Suf(L) dans chacun des cas suivants :
– L = {ab,ac,ε}: Pref(L) = {a, ab, ac, ε } et Suf(L) = {b, c, ab, ac, ε }
– L = { / n,m ≥ 0}: Posons : m= = tel que : 0 ≤ r ≤ n
et 0≤k ≤ m, donc Pref(L) = et Suf(L) =
• Trouvez Conj(m) pour m = ε et m =
• m = ε : Conj(m) = { ε }
• m= : Conj(m) =
Exercice 2

• Soient L1, L2 et L3 trois langages. Démontrer les


propriétés suivantes :
1. L1.L1 ≠ L1 non idempotence
2. L1.L2 ≠ L2.L1 non commutativité
3. L1.(L2.L3) = (L1.L2).L3 associativité
4. L1.(L2UL3) = L1.L2U L1.L3 distributivité de la
concaténation/union
5. L1.(L2∩L3) = L1.L2∩ L1.L3 distributivité de la
concaténation/intersection
Correction
• Soient L1, L2 et L3 trois langages. Démontrer les propriétés
suivantes :
1. L1.L2 ≠ L1 non idempotence
Avec un contre-exemple ; L1={a} ; L1.L1={aa} ≠{a} et L1={a} . Donc, la
concaténation des langages n’est idempotente

2. L1.L2 ≠ L2.L1 non commutativité


Avec un contre-exemple ; L1={a} ; L2={b} ; L1 L2={ab} ≠ L2 L1={ba}. la
concaténation des langages n’est pas commutative

3. L1.(L2.L3) = (L1.L2).L3 associativité


L1 L2 L3={xyz | xϵL1 et yϵL2 et zϵL3}
L1.(L2 L3)={xyz | xϵL1 et yzϵ(L2.L3)}
(L1 L2).L3={xyz | xyϵL1.L2 et zϵL3}.
Pr conséquent la concaténation est associative.
Correction
4. L1.(L2UL3) = L1.L2U L1.L3 distributivité de la
concaténation/union
Soit w ϵ L1.(L2UL3)  il existe xy tq w=xy et xϵL1 et ( yϵL2 ou
yϵL3)  (xϵL1 et yϵL2)ou (xϵL1 et yϵL3)  w=xy ϵ L1.L2 ou
w=xy ϵ L1.L3
w ϵ (L1.L2U L1.L3). Donc la concaténation est distributive par
rapport à l’union.
5. L1.(L2∩L3) = L1.L2∩ L1.L3 distributivité de la
concaténation/intersection
il faut un contre-exemple ; L1={a,aa} ; L2={a} ; L3={aa}
L1.(L2∩L3) = {a,aa} .l’ensemble vide= l’ensemble vide. (proprieté
d’absorption de l’ensemble vide) ; alors que
L1.L2∩L1.L3={aa,aaa}∩{aaa,aaaa}={aaa}≠ l’ensemble vide.
Exercice 3

1. Soit le mot x= ((acbc)R.baca)R


Le miroir du mot m (notée par miroir(m) ou mR) est le mot
formé par la suite des symboles composant m mais pris
dans l'ordre inverse.
a. Donner la chaine de caractères à laquelle x est égal.
b. Quelle est la valeur de |x|
c. Donner un préfixe propre de x contenant au moins deux
lettre ‘c’
d. Donner un suffixe propre de x contenant une seule lettre ‘a’
2. Soit w un mot quelconque de {a,bc}*
a. Montrer que : si w s’écrit comme w =u.uR alors w =wR
b. la réciproque est-elle vraie ? Justifie
Correction
1. Soit le mot x= ((acbc)R.baca)R (α désigne le reflet miroir de α)
a. Donner la chaine de caractères à laquelle x est égal.
acabacbc
b. Quelle est la valeur de |x|
|x|=8
c. Donner un préfixe propre de x contenant au moins deux lettre ‘c’
acabac
d. Donner un suffixe propre de x contenant une seule lettre ‘a’
acbc
2. Soit w un mot quelconque de {a,bc}*
a. Montrer que : si w s’écrit comme w =u.uR alors w =wR
si w =u.uR alors wR =(u.uR )R=(uR )R.uR=w
b. la réciproque est-elle vraie ? Justifie
La réciproque est fausse, en effet pour w= radar on a bien w= wR, mais w
ne peut pas etre mis sous la forme w =u.uR

Vous aimerez peut-être aussi