Vous êtes sur la page 1sur 8

République Algérienne Démocratique et Populaire

Université Ch. Hamma Lakhdar d’El-Oued


Faculté de Technologie

Niveau : Master 2 Télécom.

Module : TP Protocole et multimédia.

Groupe : 02 + 03.

Rapport sur :

Code Python (Transmission


et réception d’une image)

Réalisé par : Dirigé par :


 LAZAR Asma G03 Dr. LAOUID Abdelkader
 TLIBA Chouikha G02
 BEN AROUS Sawsen G03

Année Universitaire : 2020/2021


I. Introduction :
Un langage de programmation est une notation conventionnelle destinée à formuler des
algorithmes et produire des programmes informatiques qui les appliquent. D'une manière
similaire à une langue naturelle, un langage de programmation est composé d'un alphabet,
d'un vocabulaire, de règles de grammaire, de significations, mais aussi d'un environnement de
traduction censé rendre sa syntaxe compréhensible par la machine.
Les langages de programmation permettent de décrire d'une part les structures des données
qui seront manipulées par l'appareil informatique, et d'autre part d'indiquer comment sont
effectuées les manipulations, selon quels algorithmes. Ils servent de moyens de
communication par lesquels le programmeur communique avec l'ordinateur, mais aussi avec
d'autres programmeurs ; les programmes étant d'ordinaire écrits, lus, compris et modifiés par
une équipe de programmeurs.
Un langage de programmation est mis en œuvre par un traducteur automatique : compilateur
ou interprète. Un compilateur est un programme informatique qui transforme dans un premier
temps un code source écrit dans un langage de programmation donné en un code cible qui
pourra être directement exécuté par un ordinateur, à savoir un programme en langage machine
ou en code intermédiaire, tandis que l’interprète réalise cette traduction « à la volée ».
Les langages de programmation offrent différentes possibilités d'abstraction et une notation
proche de l'algèbre, permettant de décrire de manière concise et facile à saisir les opérations
de manipulation de données et l'évolution du déroulement du programme en fonction des
situations. La possibilité d'écriture abstraite libère l'esprit du programmeur d'un travail
superflu, notamment de prise en compte des spécificités du matériel informatique, et lui
permet ainsi de se concentrer sur des problèmes plus avancés.
Chaque langage de programmation supporte une ou plusieurs approches de la programmation
– paradigmes. Les notions induisant le paradigme font partie du langage de programmation et
permettent au programmeur d'exprimer dans le langage une solution qui a été imaginée selon
ce paradigme.
Les premiers langages de programmation ont été créés dans les années 1950 en même temps
que l'avènement des ordinateurs. Cependant, de nombreux concepts de programmation ont été
initiés par un langage ou parfois plusieurs langages, avant d'être améliorés puis étendus dans
les langages suivants. La plupart du temps la conception d'un langage de programmation a été
fortement influencée par l'expérience acquise avec les langages précédents.
II. Définition de langage de Python:

Python (prononcé en anglais /ˈpaɪ.θɑn/) est un langage de programmation interprété, multi-


paradigme et multiplateformes. Il favorise la programmation impérative structurée,
fonctionnelle et orientée objet. Il est doté d'un typage dynamique fort, d'une gestion
automatique de la mémoire par ramasse-miettes et d'un système de gestion d'exceptions ; il est
ainsi similaire à Perl, Ruby, Scheme, Small talk et Tcl.
Le langage Python est placé sous une licence libre proche de la licence BSD et fonctionne sur
la plupart des plates-formes informatiques, des Smartphones aux ordinateurs centraux, de
Windows à Unix avec notamment GNU/Linux en passant par MacOs, ou encore Androïde,
iOS, et peut aussi être traduit en Java ou .NET. Il est conçu pour optimiser la productivité des
programmeurs en offrant des outils de haut niveau et une syntaxe simple à utiliser.
Il est également apprécié par certains pédagogues qui y trouvent un langage où la syntaxe,
clairement séparée des mécanismes de bas niveau, permet une initiation aisée aux concepts de
base de la programmation.

III. L’utilisation de Python :


Le principal cas d'usage du Python est le Scripting et l'automatisation. En effet, ce langage
permet d'automatiser les interactions avec les navigateurs web ou les GUI d'applications.
Cependant, le Scripting et l'automatisation sont loin d'être les seules utilités de ce langage.

IV. Travail pratique :


Il existe plusieurs façons d'envoyer et de recevoir des fichiers entre des périphériques en
python, et l'une d'entre elles consiste à utiliser le socket TCP.

Socket est juste un moyen de connecter deux nœuds sur un réseau entre eux. Un socket (ou
nœud) écoute sur un port particulier à une adresse IP, tandis que l'autre socket atteint et établit
la connexion pour envoyer quelque chose. Et le TCP n'est qu'un protocole réseau.

Tout d'abord, nous allons devoir installer les bibliothèques tqdm et socket depuis le terminal:

pip install tqdm

Pip install socket


Nous avons le code de sever :

ce que nous faisons ici, c'est ouvrir le fichier comme lu en binaire, lire des morceaux du
fichier (dans ce cas, 4096 octets ou 4 Ko) et les envoyer au socket en utilisant la fonction
sendall(), puis nous mettons à jour la barre de progression à chaque fois , une fois que c'est
fini, nous fermons cette socket.
Nous avons le code de client :
Après avoir obtenu les codes, nous les testons pour nous assurer qu'ils fonctionnent.

Il faut premièrement ajoute le fichier au dossier pour l'envoyer :

Tout d'abord, nous ouvrons server dans le programme visual studio code et appuyer sur run :
Puis nous ouvrons Client et cliquons sur run. Ensuite, nous écrivons le nom du fichier à
envoyer :

Et on clique sur entrée.

Le fichier sera enregistré dans le dossier par défaut de votre serveur, généralement
C:\Utilisateurs\user.
Cette méthode fonctionnera sur des fichiers ou des images ou même des vidéos.

Vous aimerez peut-être aussi