Vous êtes sur la page 1sur 30

Procédures de tests en réflectométrie

Septembre 2013
Procédure de certification des liaisons optiques
avec un réflectomètre
• Pour les mesures optiques quelques rappels:
- Outils calibré et avec le dernier logiciel interne disponible.
- Des bobines amorces de bonne qualité et ayant les mêmes caractéristiques
techniques que la fibre installée ou le plus proche possible.
- Par exemple: si on certifie des liaisons en 50/125 OM3 il faut des bobines amorces
en 50/125 OM3. Idem en OM4 certification avec des bobines en OM4.
- Pour la monomode OS2 il faut des bobines amorces en OS2 et non en OS1.

17.09.2013 Page 2
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre

-Entrer dans le réflectomètre l'indice de réfraction de la fibre aux deux longueurs


d'ondes pour obtenir des mesures de longueurs aussi précises que possible.
Par exemple l'OM3 R&M: à 850 nm 1.482 à 1300 nm 1.477
- Disposer d'outils pour nettoyer l'extrémité des fiches optiques est indispensable
car c'est maintenant recommandé dans la norme ISO/IEC 11801 2.2 06/2011
- Quelques exemples: Stylos, alcool isopropylique et tissus non pelucheux,
lingettes spéciales, ou tout autre système de nettoyage approprié

17.09.2013 Page 3
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre
-Une caméra pour vérifier la propreté des fiches optiques est un excellent outil

ATTENTION : 80% des problèmes de liaisons optiques viennent de la propreté des connecteurs.
Il faut donc bien nettoyer les connecteurs optiques avant de commencer à faire des mesures.
Proposer un nettoyage régulier des connecteurs aux clients finaux en tant que maintenance.

Page 4
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre

AVANT de commencer toute campagne de test, il convient de tester les


bobines amorces afin de s'assurer qu'elles ne sont pas endommagées et que
leurs fiches ont de bonnes performances: Perte d'Insertion et Réflectance
- Les fiches des bobines entrent dans les mesures et donc leurs performances
comptent dans les valeurs qui vont être mesurées par l'OTDR
- Prévoir le remplacement des fiches des bobines amorces qui sont
endommagées à cause du nombre de mesures réalisées

17.09.2013 Page 5
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre
-Il faut tester les bobines et ensuite les liaisons aux 2 longueurs d'ondes
850nm et 1300nm pour les fibres multimode et 1310nm et 1550nm pour les
fibres monomodes et dans les deux directions. ATTENTION utiliser une
traversée aussi appelée adaptateur MONO donc bleu pour effectuer cette
mesure de vérification des bobines amorces.
-La TRACE de la mesure des bobines aura cette forme: Un seul événement
réfractif car une seule connexion entre les deux bobines.
-Fournir au fabricant du système de câblage cette première trace permet de
savoir si en cas de problème de performance cela vient des produits du
fabricant et pas des bobines
OTDR Fin de fibre
BA BF
Bobine amorce Bobine de fin

IL

Fin de fibre

17.09.2013 Page 6
0 500 Longueur (m)
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre
-Dans les cas ou les mesures sont réalisées en bouclage La TRACE de la
mesure des bobines aura cette forme: Deux événements réfractifs car deux
connexions entre les trois bobines.
-Fournir au fabricant du système de câblage cette première trace permet de
savoir si en cas de problème de performance cela vient des produits du
fabricant et pas des bobines.

OTDR
BA BB BF
Bobine amorce Bobine de Bobine de
bouclage fin de fibre
IL

Fin de fibre

0 500 1000 1500 Longueur (m) Wetzikon, 03.06.08 / Page 7


17.09.2013
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre
Commencer les mesures dans le premier sens O->E:
O->E Origine vers Extrémité : LT Principal vers LT d'étage par exemple
- Il faut sauvegarder toutes les mesures en reprenant l'identifiant de chaque liaison
- Les courbes dans le cas d'une liaison simple tiroir à tiroir auront un aspect proche de
celui ci-dessous
- Exemple: Les bobines font 500m et la liaison 200m donc fin de fibre à 1200m

OTDR C1 C2 Fin de fibre

BA Liaison BF
Côté origine Bobine amorce à certifier Bobine de fin

IL

Affichage
sur
Fin de fibre
l'OTDR
0 500 700 1200 Longueur (m)
17.09.2013 Page 8
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre
Commencer les mesures dans le deuxième sens:
E->O Extrémité vers Origine LT d'étage vers le LT principal
- Il faut sauvegarder toutes les mesures en reprenant l'identifiant de chaque liaison
- Les courbes auront toujours cette forme :
- Exemple : Les bobines font 500m et la liaison 200m
Liaison
à certifier
Fin de fibre C1 C2 OTDR
BF BA
Bobine de fin Bobine amorce Côté extrémité
IL

Affichage BA
Bobine amorce

sur Fin de fibre


BF
l'OTDR Bobine de fin

0 500 700 1200 Longueur (m)


17.09.2013 Page 9
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre
Etablir un tableau avec les valeurs mesurées dans chacun des sens
E->O et O->E
- Etablir la somme des atténuations de chaque connecteur dans les deux directions
- Calculer la moyenne d'atténuation de chaque connecteur ATTENTION au sens.

Numéro du Numéro du
connecteur connecteur

O->E C1=0,224 C2=0,197


E->O C2=0,183 C1=0,329
C1(O->E)+C1(E->O) C2(O->E)+C2(E->O)
Σ Somme
0,224+0,329=0,553 0,183+0,197=0,38

X Moyenne 0,553/2=0,276dB 0,38/2=0,19dB

17.09.2013 Page 10
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre: Le re-bouclage
Comment bien certifier en re-bouclant ?
Il faut dans ce cas 3 bobines amorces ayant toutes les trois les mêmes
caractéristiques techniques que les fibres installées par exemple 50/125 OM3
BA
Bobine amorce Liaison
à certifier
Fibre 1
OTDR C1 C2

BA
Bobine de fin Bobine de
Côté origine de fibre bouclage Côté extrémité
Liaison
à certifier
Fibre 2
C4 C3

IL C1
C2

Affichage BA
Bobine amorce C3

sur
Sens C4
de BF Fin de fibre
mesure Bobine de
l'OTDR bouclage
Sens
de BF
mesure Bobine de fin

Wetzikon, 03.06.08 / Page 11


0 500 700 1200 1400 1900 Longueur (m)
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre: Le re-bouclage
Comment bien certifier en re-bouclant ?
Il faut dans ce cas 3 bobines amorces ayant toutes les trois les mêmes
caractéristiques techniques que les fibres installées par exemple 50/125 OM3
Bobine de fin
de fibre Liaison
à certifier
Fibre 1
C1 C2

Côté origine BA Bobine de


Bobine amorce bouclage Côté extrémité
Liaison
à certifier
Fibre 2
OTDR C4 C3

IL C4

C3

Affichage BA
Bobine amorce C2

sur
Sens C1
de BF Fin de fibre
mesure Bobine de
l'OTDR bouclage
Sens
de BF
mesure Bobine de fin

Wetzikon, 03.06.08 / Page 12


0 500 700 1200 1400 1900 Longueur (m)
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre: Le re-bouclage
IL C1
Affichage BA
C2

sur Bobine amorce


Sens
C3
C4
l'OTDR
de BF Fin de fibre
mesure Bobine de
bouclage

1ère mesure
Sens
de BF
mesure Bobine de fin

0 500 700 1200 Longueur (m)

IL C4
Affichage BA
C3

sur Bobine amorce


Sens
C2
C1
l'OTDR
de BF Fin de fibre
mesure Bobine de
bouclage

2ème mesure
Sens
de BF
mesure Bobine de fin

Wetzikon, 03.06.08 / Page 13


0 500 700 1200 Longueur (m)
Procédure de certification de liaisons optiques
avec un réflectomètre: Le re-bouclage
Comment bien certifier en re-bouclant ?
Il faut dans ce cas établir la moyenne des 4 connecteurs mesurés et les présenter
dans un tableau de mesure.

Sens de la mesure Sens de la mesure


Connecteurs Moyenne de la mesure
O->E E->O
IL 0,432 IL 0,285 IL 0,432+IL 0,285 = 0,717 /2 = 0,358dB
C1 RL -32,7 RL -41,4 RL -32,7+ -41,4 = 74,1/2 = -37,05dB

IL 0,201 IL 0,534 IL 0,201+0,534 = 0,734/2 = 0,367dB


C2 RL -42,2 RL -31,2 RL -42,2+-31,2= 73,4/2 =-36,7dB

IL 0,307 IL 0,472 IL 0,307+0,472 = 0,779/2 = 0,389dB


C3 RL -38,4 RL -29,6 RL -38,4+-29,6 = 68/2 = 34dB

IL 0,119 IL 0,487 IL 0,119+0,487 = 0,606/2 = 0,303dB


C4 RL -43,9 RL -31,5 RL -43,9+-31,5 = 75,4/2 = -37,7dB

17.09.2013 Wetzikon, 03.06.08 / Page 14


ATTENTION aux paramètres qui entrent dans la
certification des liaisons optiques:

- La Perte d'Insertion IL (Insertion Loss) ou atténuation (IL Max 0,75dB)


- La réflectance: Pic qui ne doit pas dépasser la limite de la norme (Grade M -26dB)
- La longueur des liaisons est aussi une limite normalisée par application
- Dispersion chromatique uniquement pour les liaisons monomodes et d'une longueur
supérieure à 4000m
La dispersion des mode de polarisation (PMD) est également un facteur limitatif pour les
haut débit.

17.09.2013 Page 15
Principe de la réflectométrie

17.09.2013 Page 16
Tableau récapitulatif fibre multimode
Types de fibres / Applications / Longueurs d’ondes / Distances
Type de fibre OM1 OM2 OM3 OM4
Longueur d’onde 850nm 1300nm 850nm 1300nm 850nm 1300nm 850nm 1300nm
Applications
FFDI PMD 2000 2000 2000 2000
10/100 Base-SX 300 300 300 300
100 Base-FX 2000 2000 2000 2000
1000 Base-SX 275 550 550 550
1000 Base-LX 550 550 550 550

10GBase-SR N/A N/A 300 550


33 N/A
10GBase-LX4 300 300 300 300

10GBase-LRM 220 220 220 220

40GBase-SR4 N/A N/A N/A N/A 100 150

100GBase-SR10 N/A N/A N/A N/A 100 150

NB : N/A fibres ayant des performances inférieures aux minimas


demandés dans l’ISO/IEC 11801 2.2 juin 2011 L'OM2 n'est plus à proposer pour le 10G
17.09.2013 Wetzikon, 03.06.08 / Page 17
Tableau récapitulatif fibre momonode
Types de fibres / Applications / Longueurs d’ondes / Distances

Type de fibre OS1 OS2


Longueur d’onde 1310nm 1550nm 1310nm 1550nm
Applications
FFDI SMF-PMD 2000 2000
1000 Base-LX 2000 2000
10GBase-LR/LW 2000 2000
10GBase-ER/EW 2000 2000

40GBase-LR4 2000 2000

100GBase-LR4 2000 2000

100GBase-ER4 1550 1550

17.09.2013 Wetzikon, 03.06.08 / Page 18


Applications / Longueurs d'onde et distances

17.09.2013 Page 19
Les fibres monomodes normalisées

L‘équivalent en normalisation TIA est la TIA 492CAAB pour les fibres optiques
monomode.

Toute l‘offre R&M est depuis Mars 2009 en OS2 même quand sur le catalogue ou
sur une notice technique il est indiqué OS1.
Les documentations techniques sont en cours de mise à jours.

17.09.2013 Page 20
OS1 et OS2
En avril 2010 la norme ISO/IEC 11801 éd 2.0 2ème AMD a ratifiée les fibres
monomode OM4 et OS2.
Leurs caractéristiques sont :

Nous aurons dans ces nouvelles normes les classes OF-5000 et OF-10000.
Les nouvelles fibres OM4 50/125 OS2 9/125 étant maintenant normalisées il est
possible de la demander dans tous les nouveaux CCTPs.

17.09.2013 Page 21
OS1 et OS2

OS1 > trait plein (avec le pic de l’eau)


- Pic de l’eau (Water Peak) (OH- Pic à 1383nm)
- Famille ITU. G.652A/B---> B1.1
- A et C: PMD valeur limite : < 0.5ps / km2, courte distance, Système < à 10Gb/s

OS2 > trait en pointillé (sans pic de l’eau)


- Pas de Pic de l’eau (Pas de Water peak)
- Famille ITU-T G. 652C/D---> B1.3 (Un plus large spectre de longueur d’onde
utilisable pour le multiplexage)
- B et D: PMD valeur limite : < 0.2ps / km2, longue distance, Système > à 10Gb/s

17.09.2013 Page 22
OS1 et OS2
R&M a participé au travail sur la G.652.D.
Nouvelles marques : OS1 et OS2 sont normalisées
RAPPEL: toute l‘offre R&M en monomode est déjà en OS2 conforme à la norme :
IEC 60793-1-40

17.09.2013 Page 23
Exemples d‘événements obtenus avec un OTDR

La perte due à une connexion est significative de la qualité


des composants qui permettent cette connexion :
- Les deux fiches mâles
- La traversée ou adaptateur beige pour la multimode (PhBr)
bleu pour la monomode (céramique) et vert pour les
connecteurs APC Angled Physical Contact
Atténuation ou Perte d’Insertion ou IL - L’atténuation ne devra pas dépasser 0,75dB

17.09.2013 Page 24
Attenuation

17.09.2013 Wetzikon, 03.06.08 / Page 25


Exemples d‘événements obtenus avec un OTDR

La hauteur du pic indique sa réflectance : Plus il est


haut plus la connexion « réfléchit » et aura une
mauvaise valeur de réflectance.
En MULTI : Valeur de RL MAX -20dB (-26dB est meilleur que -20dB)
En MONO: Valeur de RL MAX -35dB (-45dB est meilleur que -35dB)

Ici la hauteur du pic est moins haute, la valeur de réflectance


sera donc meilleure que celle-ci-dessus.
Un pic plus bas est MEILLEUR !

17.09.2013 Page 26
Exemples d‘événements obtenus avec un OTDR

La différence entre le point d’entrée de l’événement et


le point de sortie indique la Perte d’Insertion de
l’événement. Plus le décalage est important en hauteur moins
la connexion est performante.
L’OTDR va dans le tableau des événements indiquer cette
valeur et la localiser (distance)

Cette valeur ne devra pas être supérieure à 0,75 dB

17.09.2013 Page 27
Exemples d‘événements obtenus avec un OTDR

Ici la fin de l’événement est « quasiment » à angle droit et donc


Il a la meilleure valeur en Perte d’Insertion possible.

La fin de l’événement est très arrondie ce qui est souvent


synonyme de connexion "sale et donc d'une Perte d'Insertion
plus grande et donc moins bonne. Le pic sera aussi très souvent
plus haut car plus de réflectance.
Conseil : TOUJOURS Nettoyer les fiches avant de les insérer
dans un adaptateur ou une traversée

17.09.2013 Page 28
Exemples d‘événements obtenus avec un OTDR

Il est possible d’obtenir un gain pour un


événement ce qui n’est normalement pas possible.
En effet seul des pertes d’insertion
devraient apparaître.
Pourquoi ? Trouve-t-on alors des gains ?
Cela vient du fait que le lien mesuré n’a
pas les mêmes caractéristiques techniques
que les bobines amorcent.
Perte d’insertion
Par exemple : Fibre monomode installée en OS2
POSITIVE !!
et bobines amorces en OS1
par exemple :+0,013 dB

17.09.2013 Page 29
La configuration de son OTDR
- Bien fixer les seuils dans son OTDR :
- 0,75dB pour une connexion Multi OU Mono
- 0,3dB pour une épissure Multi ou Mono
- -20dB pour la réflectance en multimode
- -35dB pour la réflectance en monomode
- Identiquer à l’OTDR les IR (indices de réfractions de la fibre: Voir fiche technique)
- Il peut y avoir des paramètres complémentaires à prendre en compte sur des mesures
plus complètes liées à des applications opérateurs (dispersion chromatique, etc.

17.09.2013 Page 30

Vous aimerez peut-être aussi