Vous êtes sur la page 1sur 36

Zoom métiers

sur
les

Les
métiers
de
l’armée
de
terre
Professionnelle,
moderne,
opérationnelle
Professionnelle, moderne, opérationnelle,
l’armée de terre s’adapte continuellement
aux différentes missions que lui confie la
France.
Armée de métier depuis 1996, l’armée
de terre est devenue le premier parte-
naire pour l’emploi des jeunes en recrutant
chaque année plus de 15 000 garçons et filles dans près de 400
métiers, du niveau CAP/BEP à bac + 5.
Les pages qui suivent ont pour objectif de vous montrer la
diversité et la particularité de nos métiers. Articulées autour des
domaines combat, maintenance et logistique, renseignement
et guerre électronique, administration et vie quotidienne, elles
abordent principalement l’exercice du métier, ses attraits, mais
aussi ses contraintes.
Nous avons voulu vous montrer des hommes et des femmes
qui, en choisissant ce métier « pas comme les autres », vivent
des expériences particulièrement enrichissantes et surtout
témoignent de leur passion.
Général Philippe Renard
Sous-directeur recrutement de l’armée de terre

Publication de l’ONISEP réalisée avec Maquette : JFD COMMUNICATION Internet : http:// www.onisep.fr
la collaboration du Bureau Information Photogravure flashage : SCEI Relations clients : 01 64 80 38 00
Communication de la Sous Direction Photos : SIRPA/ ECPAD/ DICOD/ 6e régiment Code de diffusion ONISEP : 900577
Recrutement de la Direction du personnel d’hélicoptères de combat/ 517e régiment du train/ Plan de classement : 55 00 00
Ministère de l’Éducation nationale, militaire de l’armée de terre 1er-11e régiment de cuirassiers/ 18e régiment de Autodoc : B 02-02
de l’Enseignement supérieur et transmission/ 6e régiment du génie/ 5e régiment Imprimé en Italie par Mozzon
de la Recherche, Copyright : septembre 2005
Code ISSN : 1772-2063 du génie/ 1er régiment médical/ 27e bataillon de Dépôt légal : septembre 2005
Office national d’information sur chasseurs alpins/ 61e régiment d’artillerie/ 57e Le Kiosque : Armée
les enseignements et les professions, Directeur de la publication :
Hervé de Monts de Savasse régiment d’artillerie.
Lognes – 77437 Marne la vallée Cedex 2
Directeur adjoint : Benoît Bouyx DIFFUSION, COMMERCIALISATION, MARKETING : Reproduction même partielle, interdite sans
Directrice éditoriale : Pascale Gélébart Directeur du département : Philippe Gille accord préalable de l’ONISEP et de l’armée
Coordinatrice éditoriale : Annick Ghys ONISEP VPC, Lognes 77437 Marne la Vallée de terre
Rédaction : Françoise André Cedex 2 NE PEUT ÊTRE VENDU
L’ARMÉE DE TERRE

Des métiers
Sommaire
L’armée de terre, des métiers pour tous.............. 2
Bien plus qu’un métier ............................................... 4
Des valeurs partagées ................................................ 5

■ Les métiers du combat ................. 7


Grenadier voltigeur ................................................. 8
Pilote de char .......................................................... 9
Tireur missile .......................................................... 10
Démineur................................................................. 11
Pilote d’hélicoptère ................................................. 12
■ Les métiers de la maintenance
et de la logistique......................... 13
Mécanicien aéronef ................................................ 14
Mécanicien mobilité terrestre................................. 15
Conducteur super poids lourd............................... 16
Magasinier .............................................................. 17
■ Les métiers du renseignement
et de la guerre électronique.......... 18
Opérateur radio télégraphiste ................................. 19
Informaticien réseaux ............................................. 20
Opérateur lancement drone.................................... 21 Mon projet...
■ Les métiers de l’administration
et de la vie quotidienne ................ 22 « Mon projet pour l’armée
Gérant de mess ....................................................... 23 de terre professionnelle
Conducteur d’engin du BTP................................... 24
Secrétaire................................................................. 25 en 2008 s’ordonne autour
Brancardier secouriste............................................ 26 de 3 maîtres mots :
Le circuit du recrutement........................................... 27 - professionnalisme,
Les filières de recrutement ....................................... 28 - performance,
Un vrai parcours professionnel................................ 30
- rayonnement. »
Nous contacter ........................... 31 Bernard Thorette
Chef d’état-major de l’armée de terre

2 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


135 000 MILITAIRES
> Officiers : 16 500
> Sous-officiers : 48 500

pour tous
> Militaires du rang : 70 000 (67 000 EVAT*
+ 3 000 VDAT**)
* EVAT : engagé volontaire de l’armée de terre
** VDAT : volontaire de l’armée de terre

- Personnel civil : 29 000.


- Réservistes : 14 000.
- 65 % de contractuels (100 % chez les
militaires du rang. Les contrats peuvent
être renouvelés jusqu’à 25 ans de service
pour les meilleurs).

L’armée de
terre professionnelle :
un changement réussi
En 1996, le président de la République annonce
la professionnalisation des armées. L’armée de
terre est aujourd’hui une armée de métier qui a
su relever trois défis majeurs.
■ Une restructuration complète. La profes-
sionnalisation a nécessité la réorganisation des
structures et des effectifs de l’armée de terre,
lui donnant ainsi un nouveau visage. Adaptée au
nouvel environnement international, cette organi-
sation lui permet d’accomplir les missions que lui
confie la Nation.
LE CHIFFRE
■ Une adaptation permanente aux nouvelles

15000
menaces. La fin de la Guerre Froide a fait surgir de
nouvelles menaces. Si l’armée de terre a toujours
vocation à participer au règlement des conflits, elle
est aussi engagée sur ou hors du territoire natio-

postes à pourvoir nal, dans des missions de prévention, de lutte


contre le terrorisme, d’interposition, de maintien
Professionnalisation oblige ! Pour remplir les de la paix ou d’assistance aux populations.
missions que lui confie la Nation, l’armée de ■ Une mise en œuvre de nouvelles technologies.
terre recrute environ 15 000 jeunes par an
(17 000 en 2005) à tous les niveaux de qualifica- À la pointe du progrès, l’armée de terre est équipée
tion : de « sans qualification » à bac + 5. des armements et des moyens de communication
Certains postes peuvent être proposés à des les plus modernes, servis par des personnels
jeunes en difficulté professionnelle et motivés
qualifiés. La maîtrise de ces nouvelles technologies
par le métier de soldat. Le volume global de
recrutement se répartit ainsi : s’accompagne d’un recrutement de professionnels
> 13 000 militaires du rang de et d’un effort de formation continue.
« sans qualification » à Bac ;
> 1 600 sous-officiers de bac à bac + 2 ;
> 400 officiers recrutés sur titre ou sur
concours de bac + 2 à bac + 5.

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 3


L’armée de terre,
bien plus qu’un métier

Des métiers… LE CHIFFRE


pour l’engagement
au service des autres
■ L’armée de terre s’organise autour de 400 métiers
que l’on retrouve pratiquement tous sur le site inter-
net de l’armée de terre1. On imagine à tort qu’elle ne
propose que des postes de combattants . Mais c’est
oublier que de nombreux métiers dits « civils » sont
400
métiers
également indispensables à l’armée de terre pour Cuisinier, mécanicien, combat-
remplir ses missions. tant, artilleur, infirmier, infor-
■ Lors de ses interventions de longue durée à maticien, coiffeur, conducteur
l’étranger, l’armée de terre recrée sur le terrain les de travaux, pilote d’hélicoptère…
conditions lui permettant d’organiser la vie quoti- À chacun sa spécialité. Et la liste
dienne des militaires (tentes, douches, cuisines « en est encore longue!
Mais ces 400 métiers se fédèrent
kit », infirmerie, réseaux informatiques…) et l’entre-
autour d’un seul: celui de soldat.
tien de ses matériels (ateliers…). C’est aussi cela les
400 métiers de l’armée de terre ! Cuisinier à Kaboul
ou mécanicien en Côte-d’Ivoire, transmetteur au
Kosovo ou informaticien en Haïti !
(1) www.recrutement.terre.defense.gouv.fr

À L’HEURE DE L’EUROPE
L’armée de terre – au cœur
de la Défense – participe
à la construction d’une identité
de défense et de sécurité européenne.
En 1992, la France et l’Allemagne ont
créé l’EUROCORPS. Depuis, la Belgique,
le Luxembourg et l’Espagne ont rejoint > Plus de 60 000
ce corps d’armée européen. C’est le nombre de militaires de l’armée de terre envoyés par an
en opération extérieure (OPEX), en mission de courte durée ou
stationnés hors métropole.
Kosovo, Afghanistan, Côte d’ivoire, Tchad, Bosnie, Liban…
Ce sont autant de pays dans lesquels l’armée de terre intervient,
sous mandat international, européen ou seule, pour rétablir ou
maintenir la paix et la sécurité des populations.

4 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


Une armée de terre unie
autour de valeurs partagées

> Le métier
de militaire
C’est un métier à part. Porter l’uni-
forme n’est pas anodin. En l’endos-
sant, on s’engage à servir la Nation,
éventuellement au péril de sa vie. Tout
soldat doit être prêt à partir à tout
moment (en manœuvres, en opéra-
tion à l’étranger). Il s’entraîne donc en
permanence pour être physiquement
et techniquement apte à combattre.
Il évolue dans un climat de cama-
raderie, d’entraide et de solidarité
hors du commun avec le sentiment
très fort d’appartenir à une grande
communauté.

> Un esprit de corps


très développé
Au diable l’individualisme ! Dans l’armée de terre, on cultive l’entraide
et la fraternité. « Même après des années, les personnes avec qui j’ai
La vie du militaire
effectué mes classes restent encore des amis. Le fait d’avoir souffert Est-ce qu’un militaire peut se marier ?
ensemble, de s’être aidés, a développé un esprit de camaraderie très mar- Bien sûr, comme tout citoyen, un militaire peut se
qué », témoigne le brigadier-chef Véronique Maury. Bien plus encore, marier avec la personne de son choix.
en opération extérieure, cette solidarité est indispensable à la réussite
La pratique d’une religion est-elle incompatible avec
de la mission et à la sécurité du groupe. Aucun soldat n’abandonnera le statut du militaire ?
l’un des siens sur le terrain ! « Sans cet esprit de groupe, l’armée de terre Non, libre à chacun de pratiquer sa religion tant qu’elle
n’existerait pas », n’hésite pas à déclarer le lieutenant Garance Gascon. n’entrave pas l’exercice de ses fonctions. L’armée de
terre dispose d’aumôniers militaires de différentes con-
fessions (catholique, protestant, israélite et musulman)
et facilite, dans la mesure du possible, les pratiques
religieuses dans la vie quotidienne (alimentation…).
Un militaire doit-il souvent déménager ?
> À métier particulier… Un engagé volontaire (sous contrat de 3 à 5 ans) ne
déménagera pas car il est recruté au titre d’un régiment.
formation particulière Il y effectuera tout son contrat, sauf s’il change de
Tout soldat peut, un jour, devoir faire spécialité ou s’il passe sous-officier. Un sous-officier,
appel à son courage. Confronté à des quant à lui, déménage en moyenne tous les 6/8 ans.
situations difficiles, auxquelles il ne Il est important de savoir que la mobilité fait partie
intégrante du statut du militaire.
s’attendait pas lors de son engagement,
il lui faudra alors gérer son stress. Est-ce qu’un militaire peut rentrer le soir chez lui et
Pour le préparer, l’armée de terre lui avoir ses week-ends ?
fait pratiquer des entraînements dits Ce n’est pas possible au début de la formation initiale.
d’« aguerrissement ». Il y apprend à Mais par la suite, le militaire peut tout à fait se loger à
l’extérieur du régiment. La notion de disponibilité doit
développer sa résistance physique et
cependant rester bien présente à l’esprit. Un militaire,
mentale et à maîtriser ses émotions.
outre les entraînements, manœuvres, permanences,
peut partir du jour au lendemain en opération.

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 5


Le code
du soldat
Parce que le métier des armes
n’a jamais été un métier comme
un autre, le soldat qui choisit
cette voie accepte un certain
nombre de règles et de devoirs.
1. Au service de la France, le soldat lui est
> Le goût de l’aventure
entièrement dévoué, en tout temps et en Casanier s’abstenir ! On ne devient pas militaire si l’on n’aime pas
bouger. Plus de 60 000 soldats partent chaque année à l’étranger
tout lieu.
pour remplir des missions de rétablissement et de maintien de
2. Il accomplit sa mission avec la volonté la paix. Tout militaire peut en effet être amené à participer à des
de gagner et de vaincre et si nécessaire opérations extérieures (les OPEX) pour des périodes de quatre
au péril de sa vie. à six mois. Des expériences qui lui permettront de découvrir le
monde et d’autres cultures.
3. Maître de sa force, il respecte
l’adversaire et veille à épargner les
populations.
4. Il obéit aux ordres, dans le respect
des lois, des coutumes de la guerre Le saviez-vous…
et des conventions internationales. Les premières femmes en uniforme étaient des
infirmières. C’était en 1909. La féminisation des
5. Il fait preuve d’initiative et s’adapte
armées s’est vraiment accélérée au cours des années
en toutes circonstances. 1970. Actuellement, les femmes représentent près de
6. Soldat professionnel, il entretient ses 11 % des militaires de l’armée de terre. Si huit sur dix
exercent un métier administratif, tous les emplois leur
capacités intellectuelles et physiques, sont ouverts. Elles sont d’ailleurs plusieurs milliers à
et développe sa compétence et sa force partir tous les ans en opérations extérieures.
morale.
7. Membre d’une équipe solidaire et
fraternelle, il agit avec honneur, franchise
et loyauté.
8. Attentif aux autres et déterminé à Une question
surmonter les difficultés, il œuvre pour la
cohésion et le dynamisme de son unité. d’honneur
9. Il est ouvert sur le monde et la société, « Lorsque je me suis engagé
et en respecte les différences.
au sein de l’armée de terre,
10. Il s’exprime avec réserve pour ne pas
porter atteinte à la neutralité des armées j’ai déclaré sur l’honneur
en matière philosophique, politique et que tant que je serai soldat,
religieuse.
je défendrai la France.
11. Fier de son engagement, il est toujours
et partout, un ambassadeur de Pour moi l’honneur, c’est
son régiment, de l’armée de terre respecter la parole donnée,
et de la France.
c’est-à-dire servir mon pays.
C’est aussi reprendre le
flambeau des Anciens qui se
sont battus pour nous…»
Caporal-chef Arnaud Le Brun

6 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


LES MÉTIERS
DU COMBAT
Regroupant tous les spécialistes du combat au
contact de l’adversaire, ce domaine se caractérise
par des équipements et armements permettant
une grande mobilité et une puissance de feu impor-
tante.
Les soldats de l’infanterie et des blindés (combat-
tants, tireurs d’élite, tireurs antichars, pilotes de
char,…) assurent principalement des missions de
conquête, de sécurisation et de contrôle du terrain.
Les soldats de l’artillerie, du génie et de l’aviation
légère de l’armée de terre (ALAT) soutiennent les
combattants de première ligne, en appuyant par
des tirs leurs actions et en leur permettant de se
déplacer (ouverture de route, fermeture d’itinéraire,
minage déminage).

Les métiers de l’armée de terre 7


Fiche métier LES MÉTIERS DU COMBAT

INFANTERIE

Grenadier voltigeur
Combattant de terrain, le grenadier voltigeur lutte, en
première ligne, directement au contact de l’adversaire.
PORTRAIT

Caporal Arnaud Clapyut, 22 ans


A rmé d’un fusil d’assaut, d’un
lance-grenades ou encore de
roquettes, le grenadier voltigeur
parachutistes, dans l’infanterie
motorisée (véhicules à roues) ou
l’infanterie mécanisée (véhicules
Rien ne prédisposait Arnaud à devenir chasseur est un soldat spécialisé dans le à chenilles).
alpin. Originaire du Nord, il n’avait jamais chaussé de combat rapproché. Au sein d’une Pour exercer ce métier exigeant,
skis. Pourtant, il n’hésite pas à jeter son dévolu sur équipe de trois combattants diri- il est indispensable d’être obser-
cette spécialité. « Au début, j’ai eu physiquement du gée par un chef d’équipe, ce fan- vateur, de posséder une bonne
mal à m’adapter, reconnaît-il. Mais petit à petit, tassin est capable d’intervenir de résistance physique et beaucoup
je m’y suis fait. » Il est vrai que l’entraînement jour comme de nuit, par tous les de sang-froid.
est intensif chez les chasseurs alpins, mais pas temps et dans tous les milieux. Par la suite, le grenadier
insurmontable : « L’été, nous faisons de l’escalade, Son but : conquérir et contrôler voltigeur a la possibilité de se
nous nous initions au franchissement des sommets le terrain. spécialiser en devenant opéra-
et des arêtes, à la traversée des glaciers… L’hiver, En temps de paix, il s’initie au teur radiophoniste, tireur d’élite,
nous apprenons à nous équiper, à nous encorder, tir et au combat, apprend à pro- conducteur de char… ■
à faire des recherches de victimes en avalanche… » gresser en terrain dangereux, à
Envoyé en missions extérieures, Arnaud a découvert rendre compte à ses supérieurs.
la Côte-d’Ivoire où il devait surveiller une zone et la Responsable de son matériel,
Nouvelle Calédonie où il a eu des contacts privilégiés il veille à le maintenir en bon état DANS CE SECTEUR,
avec les tribus. Deux pays qui n’ont pourtant rien de D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC
de marche. Ses missions cou- • Tireur d’élite
montagneux. « Si notre spécialité est la montagne, vrent également la lutte contre le • Tireur missile antichar
nous sommes avant tout fantassins », tient-il à terrorisme (il surveille les gares, • Conducteur de véhicules de combat
préciser. le métro, les stades), l’interven- d’infanterie
Tombé amoureux des hauts sommets, Arnaud tion lors de catastrophes natu- • Aide moniteur de sport
n’est pas déçu. Un jour au froid à la montagne, relles (tempêtes, pollution…) et AVEC LE BAC
le lendemain dans la chaleur de la brousse afri- • Chef de groupe missile antichar
humanitaires (inondations, trem- • Chef de groupe de reconnaissance
caine ou dans les beaux paysages de la Nouvelle blements de terre…). • Moniteur de sport
Calédonie, il voyage et apprend beaucoup. Le grenadier voltigeur peut ser- • Chef de groupe combat
vir chez les chasseurs alpins, les

8 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


Fiche métier LES MÉTIERS DU COMBAT

PORTRAIT

Brigadier-chef Robert
Corvasce, 26 ans
Robert est un pilote heureux.
Il se régale quand son 55 ton-
nes, le char Leclerc, est lancé
à 50, voire 70 km/heure sur
route. Mais pour lui, piloter, ce
n’est pas simplement mettre les
gaz et accélérer. « C’est aussi
BLINDÉ acquérir énormément de savoir

Pilote de char faire, ce qui me passionne »,


explique-t-il. D’ailleurs, pour
une heure passée dans le char,
Chargé de conduire son char là où on lui véhicule (contrôle des freins, l’équipage consacre en moyenne
demande, le pilote partage l’habitacle avec des roues, des chenilles, du cinq heures à s’entraîner et à
un tireur et un chef de char. moteur…) et s’entraîne sur simu- entretenir le matériel. « Dans
lateur ou dans de vastes champs ce métier, on apprend tous les
jours », confirme Robert. Et pour
D ans un compartiment étroit,
le pilote s’installe aux com-
mandes de son char. Avant de
de manœuvre. Là, il s’habitue
au gabarit de son char, apprend
à conduire la nuit ou sur des
cause, le fonctionnement de ce
véhicule de haute technologie
démarrer, il vérifie sur écran que terrains difficiles, acquiert des n’est pas simple. Il faut en
tout est en état de fonctionner. « actes réflexes ». Après de nom- prendre grand soin.
Au moindre petit défaut signalé, il breux entraînements, il sait, par Trois fois, pour des missions à
intervient : une batterie à rechar- exemple, comment réagir si l’on l’étranger ne nécessitant pas
ger, des niveaux d’eau ou d’huile tire un missile sur son char. l’emploi d’un Leclerc, Robert a
à compléter ou encore des cos- Pour exercer ce métier, il con- délaissé ses chars. Il a monté la
ses à resserrer. Au-dessus de vient d’être prudent et réactif, garde au Liban, fait des missions
lui, dans la tourelle, le tireur et d’avoir les nerfs solides et d’être sur véhicules blindés légers
le chef de char, également assis en mesure de prendre des initia- au Kosovo et en Côte-d’Ivoire.
dans des espaces restreints, tives. ■ « J’apprécie ces missions qui
complètent l’équipage. Les trois sont la finalité de notre métier.
hommes n’ont aucun contact Elles nous sortent de la quiétude
visuel. Ils communiquent par quotidienne et nous apprennent
l’intermédiaire d’un interphone. DANS CE SECTEUR, beaucoup sur nous-mêmes »,
Le pilote se dirige impérative- D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC remarque notre pilote qui
ment là où son chef de char • Tireur sur char évoque l’éloignement, la vie en
lui demande d’aller. Si, au début, • Chargeur canon communauté et le stress quasi
• Pilote de blindé de reconnaissance
il suit à la lettre ses indications, permanent. Pourtant, après
AVEC LE BAC
au fil du temps il apprend à • Chef de char quatre mois de ce régime,
déterminer seul son itinéraire. • Chef de groupe appui il avoue sa hâte à retrouver ses
Au jour le jour, le pilote veille • Chef de blindé de reconnaissance proches.
au bon état de marche de son

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 9


Fiche métier LES MÉTIERS DU COMBAT

PORTRAIT

Brigadier-chef Florian
Perpoil, 24 ans
Issu d’une famille de militaires,
Florian ne s’est jamais posé de
questions sur son avenir. Il était tout ARTILLERIE
tracé. Depuis plus de cinq ans,
il est pointeur tireur sur Mistral, un
missile qui atteint 2 500 km/heure
Tireur missile
de vitesse de croisière en Le tireur missile est chargé de défendre des zones
2,6 secondes ! Travaillant et des bâtiments contre toute attaque menée au
essentiellement sur simu- sol ou dans l’espace aérien.
lateur, il a peu l’occasion
de s’entraîner sur cibles
réelles. Excepté une fois
par an, à Biscarosse dans
C ertains tireurs
interviennent
contre un assaut mené
sol sur un trépied ou l’installe
directement sur le camion.
Après avoir pris position, la tâche
les Landes où il tire, entre par des hélicoptères consiste à observer le ciel et à
autres, sur des avions télé- ou des avions à basse trouver, quel que soit le temps, la
commandés. « Si le recul et très basse altitude. cible indiquée par un opérateur
est absorbé par la machine, C’est le cas des tireurs radar. Signalons qu’une caméra
explique-t-il, la détonation de missile Mistral qui thermique lui permet de voir la
est par contre impres- font partie de l’artillerie nuit. Il ne tirera que lorsque son
sionnante. Nous sommes sol-air. D’autres sont supérieur, le chef de pièce, lui en
obligés de porter spécialisés sur lance-roquettes donnera l’ordre.
des protections auditives. » pour sécuriser le sol contre une Ces tireurs, qui s’entraînent énor-
Et quel plaisir quand il fait mouche ! attaque terrestre. Ils appartien- mément sur simulateur, font une
Florian, qui collectionne cinq nent alors à l’artillerie sol-sol. séance de tirs réels par an.
missions à l’étranger en cinq ans, Chaque tireur prend avant tout Un tel métier exige d’être réactif,
a pu assouvir sa soif d’aventure. connaissance de sa mission. de savoir garder son calme et de
En Martinique, en Guadeloupe, à Il peut s’agir de la défense d’un posséder une bonne aptitude à la
Tahiti, il s’est s’entraîné au combat. pont, de la sécurité d’une route, concentration. ■
« C’est le métier de base de tout mili- de l’accompagnement d’un
taire, quel qu’il soit », rappelle-t-il. convoi. Le missile disposé sur
En Guyane et à Djibouti, par contre, un camion, il se rend au point DANS CE SECTEUR,
il est parti en tant que tireur de indiqué, où qu’il soit. Le tireur D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC
missile : « À Kourou, nous assurions Mistral, par exemple, a alors deux • Topographe d’artillerie
la protection de la base spatiale possibilités : il place son engin au • Conducteur d’artillerie
avant le départ d’une fusée. • Tireur canon
À Djibouti, nous devions empêcher AVEC LE BAC
les pays limitrophes de se faire • Chef de groupe radar
• Chef de pièce missile antiaérien
la guerre. » • Chef d’équipe lancement

10 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


Fiche métier LES MÉTIERS DU COMBAT

PORTRAIT

Sapeur Mathieu Dujour,


25 ans
GÉNIE « Lorsque je me suis engagé, je recher-
chais un métier manuel allié à celui de
Démineur combattant. Le poste de sapeur démineur
m’a plu. » Sortant d’un tour de France
Le démineur monte en ligne le premier de trois ans en tant que compagnon
pour préparer le terrain à l’infanterie et serrurier, Mathieu parle
entraver les manœuvres ennemies. aussi de son goût des
voyages. « J’ai toujours eu
envie de partir. Je savais
P rotégé par un casque lourd
et un gilet pare-éclats, le
démineur organise le terrain
ennemie. Formé au maniement
des armes, le démineur, encore
baptisé sapeur de combat, peut
que l’armée me donnerait
l’occasion d’aller aussi
pour permettre aux véhicules et aussi intervenir en tant que à l’étranger. » Militaire
aux troupes amies de progresser. combattant de l’infanterie dans depuis peu, il est déjà parti
Son premier travail : déminer le un conflit armé. Il est également en Côte-d’Ivoire où il a
terrain. Sous la responsabilité souvent engagé pour sécuriser participé à la dépollution
d’un chef de groupe, il délimite des zones tels les aéroports, les de diverses zones pour y
un périmètre de sécurité. À l’aide grands axes routiers… installer des camps, des
d’une sonde de déminage ou Ce métier, le plus exposé du postes de sécurité pour
d’un détecteur électromagnéti- génie, demande une bonne dose la population et pour les militaires des
que, il fouille le sol, centimè- de sang-froid, de l’habileté et de autres armes. Une expérience forte, dont
tre par centimètre, débusque la rigueur. Ainsi qu’une bonne il parle avec enthousiasme : « Je m’y suis
les mines pouvant être enfouies condition physique : le démineur découvert. Lorsqu’on est dans des situa-
jusqu’à 30 cm de profondeur, peut être exposé à des conditions tions difficiles, il se crée des liens très
puis les neutralise. Ce travail, lent climatiques extrêmes. ■ forts entre les hommes. On se soutient
et dangereux, est très important et on sent qu’on sert à quelque chose. »
pour la réalisation des missions Mathieu note au passage qu’il retrouve
des militaires et pour la popu- là, avec plaisir, les valeurs d’entraide
DANS CE SECTEUR, rencontrées lors de son compagnonnage.
lation civile auprès desquelles D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC
les mines font beaucoup de vic- Très motivé, il a un projet en tête : entrer
• Opérateur engin blindé du génie
times. Chargé aussi d’ouvrir les • Plongeur d’aide au franchissement dès que possible à l’école des sous-
itinéraires, le démineur détruit • Pilote pont flottant motorisé officiers de Saint-Maixent pour devenir
les obstacles (fortifications, AVEC LE BAC chef de groupe. « J’aurai alors plusieurs
véhicules…) et construit des ponts • Chef d’engin blindé du génie sapeurs démineurs sous mes ordres à
• Chef d’équipe plongeur d’aide au qui je pourrai transmettre mes valeurs »,
pour franchir les cours d’eau. franchissement
Parallèlement, il pose des explo- • Chef d’engin de franchissement
conclut-il.
sifs pour entraver la progression

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 11


Fiche métier LES MÉTIERS DU COMBAT

ALAT

Pilote d’hélicoptère
Affecté au sein d’une escadrille d’une dizaine d’hélicoptères, ce
combattant du ciel pilote son appareil sous les ordres d’un chef de
bord. Il appartient à l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT).

PORTRAIT
A ux commandes d’un Cougar,
d’une Gazelle, d’un Puma,
d’un Tigre… le pilote d’hélicop-
auprès des mécaniciens sur l’état
de son aéronef et procède aux
dernières vérifications (niveau
Maréchal des logis Hélène Cutillas, tère effectue des missions de d’huile, de carburant…). Une fois
24 ans combat, de reconnaissance, de en vol, le pilote reste en contact
Hélène n’en revient toujours pas : « Piloter un transport de troupes, d’appui avec les contrôleurs aériens et les
hélicoptère, c’était pour moi un rêve inaccessible ! » aux combattants évoluant sur le autres aéronefs.
Pourtant, quand elle entend parler de l’ALAT, elle sol, de soutien aux populations Lorsqu’il est au sol, le pilote
reprend des études quelque peu délaissées, passe le victimes de catastrophes. occupe toujours une autre fonc-
bac et réussit les épreuves de sélection. Aujourd’hui, Apte à se poser n’importe où et tion. Il peut être responsable des
aux commandes d’un hélicoptère de combat Gazelle, à évoluer en montagne, il sait transmissions, des véhicules, de
elle jubile : « Plus qu’un métier, c’est une passion ! ». aussi voler dans les nuages en l’armement, des opérations de
Amateur de sensations fortes, elle apprécie avant s’aidant des instruments de l’escadrille.
tout les vols tactiques, ces sorties qu’elle effectue bord, ou encore la nuit grâce à Ce sous-officier, qui possède
entre 0 et 50 mètres du sol pour ne pas se faire des jumelles de vision nocturne. au minimum le bac, doit savoir
repérer. Là, elle fait vraiment corps avec sa machine. Formé aux vols à basse altitude faire preuve de sang-froid et de
De Rennes à Toulon pour prendre part à des entraî- (vols de combat), il utilise des vigilance. ■
nements, de Paris à Amiens pour participer à des armements modernes (canons,
meetings ou des forums, à longueur d’année Hélène missiles, roquettes) et peut, si les
sillonne la France. Quand elle n’est pas à l’étranger, circonstances l’exigent, détruire DANS CE SECTEUR,
comme ce fut le cas en Côte-d’Ivoire. des objectifs ou larguer des équi- D’AUTRES MÉTIERS AVEC LE BAC
« Là-bas, je me suis vraiment frottée aux réalités pes commandos. • Contrôleur aérien
du métier », remarque-t-elle. Avant de s’envoler, le pilote • Instructeur sur simulateur de vol
prépare sa mission: analyse des • Prévisionniste météorologue
Elle ajoute qu’elle apprécie les contacts avec • Mécanicien aéronef
la population civile. Particulièrement ceux avec conditions météo, calcul du poten-
SANS LE BAC
les enfants à qui, lors des entraînements, tiel carburant, choix de l’itinéraire, • Parqueur baliseur
elle prend plaisir à montrer son hélico. appel des aéroports où il compte • Documentaliste aéronautique
Petite, elle n’a pas eu cette chance. se poser et se ravitailler. Peu • Pompier aéronautique
avant le décollage, il se renseigne

12 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


LES MÉTIERS
DE LA MAINTENANCE
ET DE LA LOGISTIQUE
Les combattants n’iraient pas bien loin sans les
professionnels de la maintenance et de la logistique.
En tout temps et en tout lieu, leur matériel doit
être maintenu en bon état de fonctionnement. Il est
aussi primordial que les soldats soient approvision-
nés en produits de première nécessité (vivres, carbu-
rants, munitions, pièces détachées, habillement...).
Mécaniciens, conducteurs de poids lourds, citerniers,
magasiniers... tous concourent à soutenir les soldats
dans la réalisation de leur mission.

Les métiers de l’armée de terre 13


Fiche métier LES MÉTIERS DE LA MAINTENANCE ET DE LA LOGISTIQUE

PORTRAIT

Maréchal des logis


Fabien Poulen, 23 ans
Chez les Poulen, l’ALAT est
une affaire de famille. Fabien
en entend parler depuis son
enfance. « J’ai toujours voulu
travailler sur les hélicoptères.
Quand j’ai préparé le bac techno
STI génie électronique, je savais
que L’ALAT m’en
donnerait l’occasion. » MAINTENANCE
Plus que le vol, c’est
la machine qui l’inté-
resse. La sienne, c’est
le Puma, ce gros héli-
Mécanicien aéronef
coptère de manœuvre Au sein de l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT),
qui peut transporter le mécanicien aéronef veille au bon fonctionnement des
jusqu’à seize soldats hélicoptères.
dans sa soute. Son
plus grand plaisir ?
Mener son enquête
pour venir à bout des
U n voyant qui s’allume, une
alarme qui retentit, un bruit
anormal en vol, un poste de tir
S’il choisit l’option « avionique »,
il est chargé de la maintenance
des équipements embarqués
pannes récalcitrantes. défaillant… Au moindre signe de (radios, systèmes de navigation,
Il n’est pas question faiblesse, le mécanicien aéronef systèmes de vision nocturne,
pour lui d’intervenir à entre en scène. armements).
tort et à travers. « Si certaines Travaillant en équipe, en atelier Titulaire d’un bac technologique
sont faciles à détecter, explique- ou en extérieur, au sol et en ou professionnel (en électroni-
t-il, ce n’est pas toujours le cas. vol, il prépare les hélicoptères, que générale de préférence), ce
Surtout lorsque des fils et des assure leur entretien, recherche sous-officier doit être capable de
câbles sont en jeu. » les anomalies et participe aux s’adapter à l’évolution constante
Sa mission au Kosovo l’a réparations. Et, pour éviter toute des technologies. Il lui faut aussi
comblé. Pour la vie de groupe, panne en vol, il est en contact faire preuve de minutie et d’une
particulièrement conviviale. permanent avec les pilotes. conscience professionnelle aiguë.
Pour le travail, aussi. Parti avec Les compétences acquises à La vie des hommes est en jeu. ■
une petite équipe, il a appris à l’École de formation des méca-
se débrouiller seul. « Ça aide niciens militaires à Bourges le
à prendre confiance en soi », préparent à travailler sur des DANS CE SECTEUR,
reconnaît-il. hélicoptères de combat (Tigre ou D’AUTRES MÉTIERS AVEC LE BAC
• Technicien armement
Plus tard, Fabien aimerait Gazelle), comme sur des héli- • Technicien parachutage largage
devenir mécanicien navigant. coptères de transport (Puma ou • Technicien maintenance des
Aux côtés du pilote et du chef du Cougar). En début de carrière, systèmes d’information
bord, il serait alors chargé il peut choisir l’option cellule et et de communication
de démarrer l’appareil et moteur. Il est alors responsa- SANS LE BAC
d’intervenir rapidement au ble des ensembles mécaniques • Mécanicien armement
• Aide réparateur parachutage
moindre problème en vol. (motorisation, circuits de lubri- largage
Toujours sur Puma. fication, circuit carburant, boites • Électromécanicien frigoriste
de transmission…).

14 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


Fiche métier LES MÉTIERS DE LA MAINTENANCE ET DE LA LOGISTIQUE

MAINTENANCE PORTRAIT

Mécanicien mobilité Brigadier-chef Jean-Arnaud


Marie-Françoise, 28 ans
terrestre Titulaire d’un CAP mécanique, Jean-
Arnaud a mis à profit ses connaissances
lors de son service militaire. « J’ai pu
Ce professionnel assure l’entretien et la réparation de tous constater que j’aimais travailler sur
les véhicules de l’armée de terre. les poids lourds, note-t-il. J’ai alors
décidé de signer, dans
la foulée, un contrat
P our mener à bien ses opé-
rations, l’armée de terre
possède de nombreux véhicules
chargent des très grosses pan-
nes, voire de « reconstruction »
de véhicules.
d’engagement dans le
517e régiment du train de
(4x4, camions, engins blindés, Travaillant la plupart du temps Châteauroux. » Affecté à
engins de travaux publics…). en atelier, le mécanicien doit l’atelier de mécanique,
Sous l’autorité d’un chef d’équipe, s’habituer à un environnement il y est depuis huit ans.
le mécanicien mobilité terres- souvent bruyant et poussiéreux. Toujours dans la spécia-
tre veille à leur bon fonctionne- Au contact des hydrocarbures, lité poids lourds : « C’est
ment. Intervenant sur la gamme il lui faut aussi respecter certaines un domaine où il faut
de matériels pour laquelle il a normes de sécurité (débrancher sans cesse s’adapter aux
été formé, il fait des entretiens les batteries…). évolutions techniques »,
systématiques : le premier, assez Le mécanicien est recruté soit se réjouit-il. Jean Arnaud a ainsi vu
rapide, tous les 10 000 km, le en tant que sous-officier, soit en apparaître de nouveaux véhicules comme
second, plus approfondi, tous les tant que militaire du rang (CAP le Kerax, un poids lourd de dépannage ou
60 000 km. ou BEP). ■ encore le Sisu, un porte-char. « Chaque
Lors de permanences de dépan- fois, nous suivons un stage de formation
nage, une semaine tous les deux organisé par nos chefs d’équipe. »
mois, le mécanicien intervient DANS CE SECTEUR, S’il apprécie son métier, Jean Arnaud
D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC parle aussi avec enthousiasme
également pour réparer les véhi- • Aide technicien détection
cules endommagés. Après les électromagnétique de l’ambiance conviviale de l’armée.
avoir remorqués dans son atelier, • Aide technicien optronique Sans oublier les voyages : « J’aime
il prend en charge les répara- • Mécanicien des systèmes bouger, confie-t-il, même s’il est difficile
tions relevant de sa compétence d’information et de laisser ses proches pendant plusieurs
télécommunication
(problème de démarreur, de flexi- • Aide technicien information mois. » Ce militaire, originaire de
ble, d’alternateur…). Si celles- numérisée La Réunion, a déjà à son actif quatre
ci sont trop importantes (boîte AVEC LE BAC opérations extérieures : deux en Bosnie,
de vitesse, embrayage, moteur • Technicien détection une au Gabon, la dernière au Kosovo.
cassés…), il dirige le matériel électromagnétique Toujours en tant que mécanicien.
vers un service spécialisé. Là, • Technicien optronique
• Chef d’équipe mécanicien mobilité
d’autres mécaniciens de l’armée terrestre
de terre, plus expérimentés, se

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 15


Fiche métier LES MÉTIERS DE LA MAINTENANCE ET DE LA LOGISTIQUE

TRANSPORT

Conducteur super
poids lourd
PORTRAIT Quel que soit son véhicule, le conducteur de super poids
lourd doit être capable de le conduire sur n’importe quel
terrain.
Brigadier Sophie De Brito,
22 ans
De petite taille, Sophie est entrée dans l’armée
pour conduire… des porte-chars pouvant peser
P orte-chars, véhicules de
transport de blindés che-
nillés ou à roues, véhicules de
alors pris en charge par l’atelier
de mécanique.
S’il ne les possède pas déjà,
jusqu’à cent tonnes. « Je ne l’ai pas choisi, transport logistique, l’armée ce conducteur passe plusieurs
remarque-t-elle. Mais lorsque l’on m’a proposé de terre possède de nombreux permis au sein de l’armée (véhi-
le poste, je n’ai pas hésité. » Ses débuts n’ont super poids lourds qu’elle confie cule léger, poids lourd et super
pas été faciles. Il lui a fallu deux ans pour se à des conducteurs formés à cet poids lourd), et peut y ajouter
sentir à l’aise au volant. « Aujourd’hui, je les effet. des spécialisations : qualification
conduis comme une voiture », plaisante-t-elle. En temps de guerre, le conduc- porte-chars, transport de matiè-
Elle a aussi bataillé pour se faire accepter de teur livre des ravitaillements res dangereuses…
ses camarades masculins : « Il ne faut surtout aux troupes déployées sur les Se déplaçant seul ou en convois,
pas faire d’erreurs, ils surveillent nos champs de bataille. le conducteur doit faire preuve
moindres faits et gestes. » Dotée d’un En temps de paix, il sillonne les d’une extrême prudence. Ses
caractère bien trempé, elle est maintenant routes de France pour transpor- véhicules pèsent plusieurs dizai-
parfaitement acceptée. ter toutes sortes d’engins pour nes de tonnes. ■
« Je vois du pays », ajoute Sophie. En France, d’autres régiments (tracteurs-
elle transporte les chars des autres régiments chargeurs, engins blindés du
sur les terrains de manœuvres. génie, chars…).
À l’étranger, lors d’opérations extérieures, Responsable du chargement et DANS CE SECTEUR,
elle doit faire face à des conditions de de l’arrimage de sa cargaison, D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC
circulation difficiles. « J’ai affronté la neige le conducteur doit aussi assurer • Agent de circulation routière
au Kosovo, la chaleur et les routes en l’entretien de son véhicule. Avant • Arrimeur largueur
• Conducteur transport en commun
très mauvais état en Côte-d’Ivoire », et après chaque mission, il vérifie
AVEC LE BAC
témoigne-t-elle. Plus tard, elle aimerait son bon fonctionnement. Tout est • Chef de patrouille d’aide
intervenir lors des catastrophes naturelles passé en revue : les roues, les au mouvement
avec les pompiers de l’armée. Mais elle sait batteries, les niveaux d’eau et • Instructeur de conduite
que les mutations sont difficiles à obtenir. d’huile… Si le véhicule présente • Chef d’escouade porte-char
une panne importante, il est

16 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


Fiche métier LES MÉTIERS DE LA MAINTENANCE ET DE LA LOGISTIQUE

PORTRAIT

Brigadier-chef Diego
Ramos, 36 ans
« Dans l’armée, en travaillant et
en s’améliorant sans cesse, on
a la chance de pouvoir acquérir
différentes qualifica-
tions. » En seize ans,
Diego ne s’en est pas
privé. Attiré par l’uni-
forme depuis l’enfance,
LOGISTIQUE il n’hésite pas à rempiler

Magasinier après son service mili-


taire. Pendant deux ans,
il est chargeur canon sur
char à Mourmelon, dans
Gérant les stocks de l’armée, le magasinier
la Marne. Il part ensuite
veille à ce que les soldats soient approvi-
à Valence, dans le Midi,
sionnés en temps voulu.
en tant que chef de bord sur
véhicule blindé où il reste quatre
L es stocks de l’armée sont
divers et variés. Le profession-
nel chargé de les gérer peut donc
Elle consiste à répondre le plus
vite possible à la demande. Au
jour le jour et sous la responsabi-
ans. « J’ai toujours aimé la
formidable cohésion qui régnait
entre nous », indique-t-il.
être affecté à différents magasins. lité d’un supérieur, il commande,
Après toutes ces années
Dans celui du corps de troupe, réceptionne, met en place et
passées en compagnie de
il s’occupe de l’équipement des distribue les marchandises
combat, Diego prend un nouveau
soldats (vêtements, paquetage, destinées aux soldats. En consi-
virage. « Vers la trentaine,
effets de sport, matériel de cam- gnant chaque opération sur des
on a envie de “poser ses vali-
pement…). Au magasin de l’ap- feuilles réglementaires.
ses”, reconnaît-il. Le métier
provisionnement des ateliers, on Ordonné et méthodique, il assure
de magasinier m’en donnait
lui confie les pièces détachées le rangement et la gestion de
l’occasion. » Depuis maintenant
des différents véhicules, les équi- tous les produits qui se trouvent
neuf ans, en contact permanent
pements de protection nucléaire, sur les étagères de son maga-
avec les soldats du régiment,
biologique et chimique, le matériel sin. Attentif et organisé, il fait
il s’occupe du magasin du corps
optique (jumelles…). en sorte de ne jamais se laisser
de troupe. D’abord à Valence,
Initié à la conduite de chariots démunir. ■
actuellement à Carpiagne
élévateurs, il est alors appelé
près de Marseille. « Cela ne
magasinier cariste : certaines piè-
DANS CE SECTEUR, m’empêche pas d’être toujours
ces, comme les moteurs de char,
D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC disponible et de partir comme
sont particulièrement lourdes à • Aide gestionnaire des conducteur ou chef de groupe
déplacer. Il peut aussi appartenir approvisionnements
• Aide manutentionnaire
dans une compagnie de combat
au magasin de l’alimentation, ou
• Fourrier en opération extérieure », pré-
bien encore à celui des services
AVEC LE BAC cise-t-il. Aujourd’hui, Diego a
techniques où il prend en charge
• Munitionnaire trouvé ses marques : « Ce métier
les huiles et les essences.
• Gestionnaire des me plaît, je compte bien le faire
Mais, qu’il gère des pièces approvisionnements le plus longtemps possible. »
détachées ou des vivres, sa • Chef d’équipe logistique
mission est toujours la même.

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 17


LES MÉTIERS
DU RENSEIGNEMENT
ET DE LA GUERRE
ÉLECTRONIQUE
Plus que jamais, les hommes et les femmes enga-
gés dans une opération de combat doivent pouvoir
communiquer et échanger des informations en toute
sécurité. Ils peuvent ainsi connaître en perma-
nence la situation des actions en cours et anticiper
leurs manœuvres en fonction des intentions de
l’adversaire.
Le domaine « Renseignement et guerre électroni-
que » regroupe les soldats spécialistes des radio-
communications, de l’informatique, de l’interception
électromagnétique, des ondes hertziennes ...

18 Les métiers de l’armée de terre


Fiche métier LES MÉTIERS DU RENSEIGNEMENT ET DE LA GUERRE ÉLECTRONIQUE

PORTRAIT

Caporal Élodie Jarno,


22 ans
Pas question, pour Élodie,
de rester enfermée dans un
bureau : « Je voulais faire un
métier dynamique, un métier où
ça bouge ! » Celui d’opérateur
radiotélégraphiste semble
correspondre à ses vœux. Même
si, avec son bac littéraire, elle
n’avait, initialement, aucune
connaissance dans ce domaine.
« J’ai tout appris à l’armée, sans
aucun problème », assure-t-elle.
Après trois années à ce poste,
Élodie est toujours emballée.
TRANSMISSIONS Entre les exercices en France
et les missions à l’étranger,

Opérateur elle se déplace beaucoup.


« En Guyane, se souvient-elle,
j’étais installée dans un bâti-
radiotélégraphiste ment. Nous étions en communi-
cation constante avec un opéra-
teur radio qui accompagnait des
Ce professionnel est chargé de transmettre de certaines stations peut attein- soldats en stage de commando
les messages qui circulent entre les soldats dre 10 000 km ! Ses moyens de dans la jungle. Il nous rendait
en France ou en opération à l’étranger. transmission sont le téléphone, compte, matin et soir, de ce qui
Parfois très loin. l’ordinateur ou encore les codes se passait. Nous transmettions
confidentiels chiffrés. les informations en métropole. »
A u volant de son véhicule,
l’opérateur radiotélégraphi-
que transporte sa station radio
Entièrement responsable de sa
station, il en assure quotidienne-
ment l’entretien. Dans le désert
Ce qui lui a particulièrement
plu ? « Les nombreux contacts
et la découverte d’une autre
là où on lui a ordonné d’effectuer par exemple, il nettoie les filtres culture, répond-elle.
la liaison. Quel que soit l’endroit : pour en éliminer le sable. S’il jouit On travaillait avec des civils
en ville, en forêt, dans le désert… d’une grande initiative dans ses guyanais, ainsi qu’avec la
Arrivé sur place, il installe son missions, l’opérateur est tenu au marine et l’armée de l’air. »
matériel, monte l’antenne et se secret professionnel. D’ailleurs, Que fera Élodie par la suite ?
met au travail. Toute la jour- avant d’être accepté à ce poste, Elle hésite : continuer la vie
née, il reçoit les messages (les il fait l’objet, ainsi que sa famille, militaire ou retourner dans le
comptes rendus du matin et du d’une enquête de sécurité. ■ civil. Fonder une famille ?
soir, celui des événements se Rien ne presse, elle a encore
déroulant dans la région où il deux ans pour se décider.
se trouve…) et les transmet à DANS CE SECTEUR,
UN AUTRE MÉTIER SANS LE BAC
une autre station radio. Grâce à • Opérateur graphiste (morse)
lui, des autorités militaires très
AVEC LE BAC
éloignées les unes des autres • Technicien radio
peuvent communiquer. La portée

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 19


Fiche métier LES MÉTIERS DU RENSEIGNEMENT ET DE LA GUERRE ÉLECTRONIQUE

INFORMATIQUE

Informaticien
réseaux
L’informaticien réseaux est garant, au quotidien, du bon
PORTRAIT
fonctionnement et de l’amélioration des réseaux informa-
tiques de l’armée.
Sergent Julien Tartenson, 22 ans
Enfant, Julien voulait être pompier pour servir la
population. Aujourd’hui, devenu militaire, il sert son
pays. « C’est très important pour moi, assure-t-il.
G râce à ses réseaux infor-
matiques, l’armée, comme
toute entreprise, peut échanger
vers l’extérieur, met à jour les
logiciels réseau, installe de
nouvelles applications (compta-
Je suis soldat avant d’être informaticien. » de grandes quantités d’informa- bles, de maintenance, de gestion
Et d’évoquer avec enthousiasme ses journées, tions. L’informaticien réseaux du matériel, de commande de
toutes différentes les unes des autres : « Nous surveille la circulation de ces pièces détachées…).
faisons aussi du sport, des entraînements au tir données passant d’ordinateur à Un esprit logique et rigoureux,
et au combat, nous passons des qualifications… » ordinateur. Son but : garantir un des capacités d’écoute pour cer-
Entre-temps, il est allé en Côte-d’Ivoire. D’abord accès permanent et une qualité ner les attentes des utilisateurs,
en tant qu’informaticien : « Pendant trois semaines, de service constante. du sang-froid et de la réactivité
j’ai mis en place des messageries, des logiciels, Pour cela, il est occupé sur bien pour faire face aux incidents sont
j’ai déplacé des ordinateurs et amélioré le réseau... » des fronts. Il suit et analyse les autant de qualités appréciées
Puis, en raison de l’évolution de la situation, il est performances du réseau, veille chez ce sous-officier possédant
devenu chef de groupe. « Les informaticiens ont à la sécurité des informations au minimum le bac. ■
l’avantage de pouvoir être détachés dans n’importe (changement périodique des
quelle arme », explique-t-il. Pour lui, ce fut mots de passe, pose de coupe-
l’infanterie de marine. À la tête d’une équipe de neuf feu, d’antivirus…). Il prend aussi
hommes, il a gardé des camps, a fait des rondes, en charge le suivi des sauve- DANS CE SECTEUR,
est allé en ville pour récupérer des vivres et de gardes, résout les incidents D’AUTRES MÉTIERS AVEC LE BAC
l’eau… « Je n’aurais jamais connu une telle diversité survenant sur les serveurs ou les • Administrateur réseau
• Programmateur développeur
de situations dans le civil », se félicite-t-il. Par la ordinateurs des utilisateurs.
SANS LE BAC
suite, tentera-t-il une carrière d’officier ? Il hésite Chargé également de faire • Installateur desserte et aide
beaucoup. Mais à coup sûr, il restera dans l’armée. évoluer son réseau, il travaille aux usagers
à des connexions plus rapides

20 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


Fiche métier LES MÉTIERS DU RENSEIGNEMENT ET DE LA GUERRE ÉLECTRONIQUE

PORTRAIT

Brigadier-chef
Philippe Peylachon,
30 ans
Du cheval, Philippe est passé
aux drones. Avec le même
enthousiasme. Titulaire d’un
BEP activités hippiques, il vise
d’abord la garde républicaine.
Mais le manque de place
RENSEIGNEMENT-GUERRE ÉLECTRONIQUE l’oblige à changer d’orientation.
Sans regret : « À chaque tir,
Opérateur lancement drone lorsque le drone part à forte
vitesse, j’éprouve une sensation
intense », confie-t-il. On peut
L’opérateur drone lance de petits avions sans pilote le comprendre : son drone,
équipés de caméras pour rapporter des images qui c’est le CL 289, un appareil
seront ensuite interprétées. de 3,50 m qui pèse 240 kg et part
à… 720 km/heure !
Philippe a ainsi participé à
A vec l’opérateur lance-
ment drone, on entre
dans le monde du recueil
à laquelle le drone doit monter
pour prendre des photos, celle à
laquelle il doit tourner puis reve-
117 lancements, en France
et à l’étranger. Quatre opéra-
de renseignements mili- nir. Enfin, avant de déclencher tions extérieures l’ont en effet
taires. Baptisé égale- le tir, il oriente l’appareil dans la envoyé dans les Balkans :
ment « servant drone », il direction de la cible. en Macédoine, en Bosnie,
envoie dans les airs des Une fois le drone parti, il examine au Kosovo. « La mission en
appareils sans pilote destinés sa rampe de lancement, contrôle Macédoine se déroulait en temps
à photographier des points que rien n’a été cassé, refait des de guerre, précise-t-il, mais à
stratégiques. L’objectif : permet- tests et nettoie le tout en vue d’un mon poste, je ne suis jamais en
tre à l’état-major de surveiller prochain tir. première ligne. » S’il apprécie
l’ennemi et de prendre des déci- Rigueur et attrait pour les nouvel- ces déplacements, il aime aussi
sions. les technologies sont indispensa- l’ambiance de caserne.
Au volant de son super poids bles à l’exercice de ce métier. ■ « C’est ma deuxième famille »,
lourd de lancement, l’opérateur reconnaît ce militaire, marié
se rend sur le terrain d’où partira et père de deux enfants.
le drone. Une fois celui-ci installé DANS CE SECTEUR,
Après dix ans à ce poste,
sur le camion, il participe, sous D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC Philippe a décidé d’évoluer.
la conduite d’un chef d’équipe, à • Opérateur navigateur terrestre Il veut devenir aide-moniteur.
la préparation du tir. Avant tout, • Opérateur géographe terrain Pour former de jeunes opéra-
il effectue certains tests : il véri- • Agent cartographique teurs drones, bien entendu.
fie le bon fonctionnement des AVEC LE BAC « Je ne pourrai plus tirer, mais
• Chef d’équipe drone à chaque lancement, ce sera
caméras et de l’ordinateur. Puis il • Linguiste d’écoute
programme automatiquement le • Analyste (renseignement un peu de moi qui partira »,
lancement en suivant à la lettre électromagnétique) déclare-t-il. Non sans humour.
les instructions reçues : l’altitude

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 21


LES MÉTIERS
DE L’ADMINISTRATION ET
DE LA VIE QUOTIDIENNE
Sur le territoire français ou en opération extérieure,
l’armée de terre fait intervenir de nombreux profes-
sionnels pour gérer, administrer, loger, soigner et
nourrir l’ensemble de son personnel.
Elle emploie également des juristes pour protéger
ses intérêts, des gestionnaires et des comptables
pour financer ses activités et suivre au plus près son
budget. D’autre part, agissant au profit des popula-
tions françaises ou étrangères, l’armée de terre doit
pouvoir faire connaître ses objectifs et ses actions
afin d’être comprise de tous. C’est le rôle des profes-
sionnels de la communication.

22 Les métiers de l’armée de terre


Fiche métier LES MÉTIERS DE L’ADMINISTRATION ET DE LA VIE QUOTIDIENNE

PORTRAIT

Sergent Sylvain
Bataille, 27 ans
Barman : ce fut, en 1999,
RESTAURATION HÔTELLERIE LOISIRS le premier métier de Sylvain
dans l’armée. Promu sergent en

Gérant de mess 2002, il devient adjoint au gérant


« restauration », puis, un an plus
tard, adjoint au gérant
Au sein d’un régiment, d’un état-major ou « loisirs ». « La formation
d’une école, le gérant de mess veille au que nous recevons nous
bien-être des militaires. permet de changer de
poste à l’intérieur d’un

C haque établissement de
l’armée de terre possède
un mess regroupant trois activi-
mess », explique ce sous-
officier, ravi d’exercer un
métier riche en échanges.
tés principales : la restauration, Il est vrai qu’il rencontre
les loisirs et l’hébergement. du monde. « Dans un régi-
Responsable de l’une d’en- ment, il y a énormément
tre elles, voire de plusieurs, le de personnalités venues
gérant de mess, sous la respon- de formations et d’hori-
sabilité d’un directeur, se charge zons variés.
de son organisation et de son C’est un brassage culturel
bon fonctionnement. Quelle que ment, quant à lui, se charge des particulièrement intéressant »,
soit son affectation, il encadre chambres réservées aux militai- s’enthousiasme-t-il.
son personnel (cuisiniers, ser- res célibataires ou de passage. Autre sujet de satisfaction pour
veurs, barmen, techniciens de Avant de devenir gérant, ce Sylvain : sa découverte
surface…) et fait le suivi de son professionnel occupe souvent de Mayotte et de ses coutumes.
budget. un poste d’adjoint. Capable de Parti un mois en tant que bou-
À la tête de la restauration, il prendre des initiatives et d’être à langer, puis trois mois comme
établit aussi les menus, passe l’écoute de ses clients, le gérant soldat, il a eu l’occasion
les commandes, réceptionne doit aussi savoir déployer des de faire des recensements.
les marchandises et veille à la talents de négociateur. Il est en « Nous nous déplacions
bonne application des règles contact permanent avec des dans les villages pour compter
d’hygiène. En charge des loisirs, fournisseurs. ■ les habitants, les représentants
il s’occupe du foyer des soldats de l’État, les écoles… Jamais
ou des cadres. On y trouve des je n’aurais eu l’idée d’y aller en
bars, un petit magasin proposant DANS CE SECTEUR, tant que civil », affirme-t-il.
des produits de première néces- D’AUTRES MÉTIERS AVEC LE BAC Bref, entré dans l’armée
sité (cosmétiques, pantalons de • Gérant d’organisme hôtellerie « pour voir », Sylvain est
treillis, sacs…), parfois une petite loisirs conquis : « Je dois passer,
• Directeur cercle mess
laverie, un distributeur de bois- en 2008, un examen pour devenir
sons… Outre les commandes et SANS LE BAC
• Cuisinier sous-officier de carrière et je
la réception des marchandises, • Serveur ne partirai que lorsque j’aurai
il est responsable du montant de • Pâtissier/boulanger atteint la limite d’âge. »
ses caisses. Le gérant héberge-

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 23


Fiche métier LES MÉTIERS DE L’ADMINISTRATION ET DE LA VIE QUOTIDIENNE

PORTRAIT

Caporal-chef André
Rouyard, 29 ans
Venu de Guadeloupe à l’époque
du service militaire, André
apprécie l’ambiance de l’armée
et décide d’y rester. Mais il BTP
quitte sans regret une compa-
gnie de combat pour intégrer
le seul régiment de travaux
publics de l’armée, celui
Conducteur d’engin du BTP
du 5e régiment du génie de Spécialisé sur un ou plusieurs engins, le conducteur
Versailles. « Nous effectuons participe aux chantiers de travaux publics entrepris
des travaux dans tous les camps par l’armée de terre.
militaires de France et partons
souvent à l’étranger », explique-
t-il. Cela tombe bien,
il adore les voyages. En huit ans,
C asqué, ganté, revêtu
d’une combinaison
de travail, le conduc-
Les engins de chantier souffrant
beaucoup, les pannes sont fré-
quentes. Le conducteur veille
il est allé au Kosovo, en Bosnie, teur d’engin construit donc à leur bon fonctionnement.
en Côte-d’Ivoire, au Sénégal, à des routes et des par- Il se charge de l’entretien som-
Mayotte, en Guyane. André ne kings, élargit des pis- maire : il vérifie les niveaux d’eau
voit pas grande différence entre tes, agrandit des camps et d’huile, surveille les tubes
les travaux effectués en France militaires. d’arrivée d’air et de carburant…
et ceux qu’il fait à l’étranger. Au départ, il se spécia- Mais, à la moindre panne impor-
Excepté quand il intervient pour lise sur un engin parti- tante, il confie son matériel au
la population civile. « En Côte- culier. Que ce soit une service maintenance et logistique
d’Ivoire, se souvient-il, nous pelle lourde creusant (service réparation) du régiment.
avons dégagé une piste envahie le sol, une autre char- Manipulant des engins pesant
par la végétation et aménagé geant des matériaux dans un plusieurs tonnes, le conducteur
un terrain de foot. » Ce fut camion ou encore une troisième d’engin du BTP doit être extrê-
l’occasion de contacts cha- étalant les couches successives mement prudent et attentif à son
leureux, notamment avec les de cailloux et de graviers sur le environnement. ■
enfants ravis que l’on remette en sol. Sans oublier la grue, desti-
état leur terrain de jeu. Décidé à née à soulever tous ces engins
quitter l’armée après quinze ans pour les déposer sur les camions DANS CE SECTEUR,
de service, André sait qu’il a un et les transporter sur les D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC
atout en poche. Sa qualification chantiers. • Agent d’infrastructure
et son expérience, acquises Au fil du temps, ce conducteur • Conducteur d’engin de déploiement
à l’armée, lui permettront de peut se former à la manipulation • Opérateur topographe
trouver rapidement du travail de plusieurs engins et devenir AVEC LE BAC
• Adjoint d’études travaux publics
dans une entreprise de travaux ainsi chef de groupe travaux. • Chef de groupe forage
publics. Il encadrera alors plusieurs • Chef de groupe travaux
conducteurs.

24 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


Fiche métier LES MÉTIERS DE L’ADMINISTRATION ET DE LA VIE QUOTIDIENNE

ADMINISTRATION

Secrétaire
Transmission des ordres des supérieurs, tenue des
dossiers, rédaction du courrier, accueil téléphonique…
PORTRAIT Le secrétaire de l’armée ressemble fort à celui du civil.

Caporal-chef Sabrina Bressler,


27 ans A u quotidien, le secrétaire
effectue des tâches très
variées. Avant tout, il récupère les
ment des frais et du paiement
des indemnités. C’est lui aussi
qui obtient un rendez-vous
Sabrina a toujours voulu être secrétaire. « Avec mon ordres de son supérieur (notes auprès du cabinet médical pour
niveau terminale STG, je ne trouvais pas de travail, de service, ordres de mission, une visite à passer en urgence.
se souvient-t-elle. On me demandait de l’expé- planning…), les met en forme sur C’est toujours lui qui indique au
rience. » Elle s’informe alors sur l’armée et constate ordinateur, les transmet aux per- service restauration le nombre de
qu’elle peut y travailler dans sa spécialité. Plutôt sonnes ou services concernés, militaires présents chaque jour
sportive, elle tente sa chance. Bien lui en a pris : puis les archive. Il s’occupe éga- pour comptabiliser les repas…
depuis six ans, elle exerce son métier au secrétariat lement du suivi du courrier, de Organisé et dynamique, le secré-
d’un régiment du génie. Devenue caporal-chef, elle la gestion des communications taire doit également se mon-
encadre aujourd’hui une équipe de cinq secrétaires. téléphoniques et éventuellement trer particulièrement discret.
Sabrina n’est partie qu’une seule fois à l’étranger : de l’accueil de visiteurs. Beaucoup d’informations pas-
elle a suivi son capitaine en Côte-d’Ivoire. Dans l’armée, le secrétaire peut sent sous ses yeux. ■
« En plus des tâches de secrétariat, je lui servais de travailler à l’état-major et dans
chauffeur. Je l’ai conduit auprès des ressortissants différents services : administratif,
français. Nous sommes également allés en brousse comptable et financier, techni-
pour rencontrer les villageois, ajoute-t-elle. que, alimentation… On le ren- DANS CE SECTEUR,
Nous étions accompagnés d’une infirmière D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC
contre également au secrétariat • Secrétaire médical
qui intervenait en cas de besoin. » Une expérience d’une compagnie au sein d’un • Opérateur multimédia
qu’elle juge particulièrement intéressante. régiment où il sert de relais entre • Assistant administration
Sabrina est sur le départ. « Je viens d’obtenir ma le personnel et les différents du personnel
mutation pour rapprochement conjugal, toujours services. Il dresse, par exemple, AVEC LE BAC
dans ma spécialité », se réjouit-elle. Dans un mois, la liste des soldats partant en • Adjoint ressources humaines
elle va rejoindre son mari, militaire à Bordeaux. • Assistant comptable
mission et l’envoie au service • Chef de secrétariat
financier chargé du rembourse-

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 25


Fiche métier LES MÉTIERS DE L’ADMINISTRATION ET DE LA VIE QUOTIDIENNE

PORTRAIT

Caporal Charley Jean,


24 ans
Charley avait deux choses en tête :
bouger et travailler sur les appareils
médicaux. « Pour me reconvertir plus SANTÉ SÉCURITÉ
tard dans un hôpital civil », confie-t-il.
L’armée lui a permis de concilier les
deux. Ce titulaire d’un BEP électronique Brancardier
est aujourd’hui spécialisé dans les
éléments techniques modulaires (ETM).
En clair, il est chargé du déplacement et
secouriste
de l’entretien des hôpitaux de campagne Le brancardier secouriste apporte les premiers secours
constitués de différents modules aux blessés sur les lieux d’intervention de son unité.
(chirurgie, réanimation, pharmacie,
réserve de sang). S’il
a reçu une formation
de brancardier secou-
L ors d’un conflit armé, d’une
catastrophe humanitaire ou
tout simplement d’une période
être affecté dans le cabinet
médical d’un régiment, dans un
hôpital militaire, au sein de la
riste, il n’a encore d’entraînement, le brancardier sécurité civile (intervention en
jamais soigné de secouriste prend en charge les cas de catastrophe)… Il est par-
blessés. « Nos entraî- éventuels blessés. En se limitant fois spécialisé dans les équipe-
nements consistent toujours aux urgences simples. ments techniques modulaires
surtout à présenter le Avant tout, il observe le blessé, (voir témoignage).
matériel devant les constate s’il est ou non cons- Bien entendu, pour faire ce
autorités militaires, cient… Puis, suivant les consi- métier il lui faut supporter la
d’autres régiments gnes d’un aide-soignant ou d’un vue du sang et conserver son
ou encore des étu- infirmier, il apporte les premiers sang-froid.
diants », précise Charley, de retour de la soins. Il met un collier cervical Par la suite, le brancardier a la
faculté de médecine de Nancy. Cela n’est pour maintenir la nuque, pose possibilité de suivre des forma-
pas pour lui déplaire, il aime le côté une attelle si le blessé présente tions d’ambulancier, de secré-
technique de son métier. une fracture, un garrot ou une taire de service médical ou
Bientôt, il s’envolera pour la Côte- compresse pour comprimer encore d’aide-soignant. ■
d’Ivoire où il découvrira d’autres aspects une artère en cas d’hémorra-
de son activité. Il sait déjà qu’il aura gie… L’état du blessé stabilisé, il
l’occasion de se déplacer sur le terri- dépose celui-ci sur un brancard DANS CE SECTEUR,
toire, apportant, à son niveau, une aide et le transporte vers un centre D’AUTRES MÉTIERS SANS LE BAC
aux populations et aux unités déployées qui le prendra en charge. À pied, • Ambulancier
sur le terrain. C’est avec impatience • Aide-soignant
en camion, en hélicoptère… Tout
qu’il attend le départ. « Pour voir autre dépend du régiment auquel il AVEC LE BAC
chose », lâche-t-il. Toujours cette envie • Infirmier
appartient, du lieu d’intervention • Technicien des matériels de santé
de bouger ! et de la gravité du cas. • Sapeur-pompier
Le brancardier secouriste peut

26 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


LE CIRCUIT DU RECRUTEMENT

1 Un besoin d’info ?
Vous souhaitez vous engager ? Ou tout simplement, vous
renseigner sur les métiers de l’armée de terre ? La première
chose à faire est de vous rendre dans un centre d’information
et de recrutement de l’armée de terre (CIRAT). Il y en a un par
département (la liste est accessible pages 31 et 32).

2 L’entretien
Après avoir recueilli des informations générales à l’accueil, vous
pourrez être reçu par un recruteur-orienteur qui parlera avec
vous de vos attentes et de vos projets. Si vos motivations se
confirment, un dossier de recrutement peut être ouvert à cette
occasion.

3 L’évaluation et la sélection
Le CIRAT transmet ensuite votre dossier au centre de sélection
Le recruteur-orienteur
et d’orientation (CSO) le plus proche de chez vous (il y en a 5 C’est très souvent un sous-officier expérimenté qui
en France). Vous serez convoqué pour passer des tests sur 2 a en moyenne entre 10 et 20 ans de service au sein
ou 3 journées. de l’armée de terre. Il a rejoint un centre d’informa-
Au programme : un bilan médical complet (une inaptitude phy- tion et de recrutement de l’armée de terre (CIRAT)
sique peut être temporaire ou définitive), des épreuves de sport, à l’issue de son passage en régiment comme cadre
des tests psychotechniques, un entretien individuel d’évaluation de contact auprès des jeunes et après de nombreu-
et des séances d’information sur les métiers de l’armée de terre. ses opérations à l’étranger et en France.
Pas d’inquiétude, ces tests sont étudiés pour être accessibles à Passionné, il a soif de faire partager ses expérien-
tous. Cependant, une bonne condition physique est nécessaire ces. Aimant le contact avec les jeunes, il les écoute,
pour passer l’épreuve sportive. les renseigne, les oriente, les aide tout au long du
La synthèse des tests et l’avis de l’évaluateur complèteront alors processus de recrutement et veille à mettre en
votre dossier de recrutement.
adéquation leurs aspirations avec les besoins en
recrutement de l’armée de terre.

4 La candidature
Toujours motivé ? Dans ce cas, avec l’aide et les conseils du À savoir...
recruteur-orienteur du CIRAT, vous vous porterez candidat à Quels que soient votre contrat, votre métier ou votre
des postes en fonction de vos souhaits, des résultats de votre catégorie (militaire du rang, sous-officier, officier),
vous commencerez par suivre une formation militaire
évaluation en CSO et des besoins de l’armée de terre. Vous initiale. Pouvant varier de 3 mois à 3 ans, elle se
pouvez émettre trois choix. déroule en régiment pour les militaires du rang, à
l’ENSOA* pour les sous-officiers et dans les écoles de
Coëtquidan (ESM**, EMCTA**) et l’EMSAM*** pour
les officiers. Cette formation initiale a pour objectif d’in-
5 L’engagement
culquer les savoirs de base, théoriques et pratiques, du
soldat (réflexes du combattant, tir, topographie, sport,
Si votre candidature est retenue pour le poste que vous souhai- discipline militaire...).
tez, le recruteur-orienteur du CIRAT vous expliquera les modali- * ENSOA : École nationale des sous-officiers d’active
tés pratiques de votre incorporation. Vous serez convoqué pour ** ESM : École supérieure militaire
** EMCTA : École militaire du corps technique et administratif
signer votre contrat d’engagement, puis vous rejoindrez votre *** EMSAM : École militaire supérieure de l’administration
régiment ou votre école. et du management

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 27


LES FILIÈRES DE RECRU
MILITAIRE DU RANG SOUS-OFFICIER
SOUS
SOUS CONTRAT SOUS CONTRAT, VADAT (volontaire aspirant)
PUIS DE CARRIÈRE
VDAT EVAT Encadrement Spécialiste
NIVEAU

Baccalauréat général
Niveau indifférent Jusqu’à BAC BAC+2 BAC+3(*)
ou professionnel

Entre 18 À partir de 17 ans Moins de 26 ans


et moins de 26 ans À partir de 18 ans
et 6 mois et moins à la date de dépôt
à la date du dépôt et moins de 25 ans
de 29 ans du dossier
du dossier

SÉLECTION ET
Sélection médicale Sélection médicale Sélection médicale
Évaluations physiques Évaluations physiques Évaluations physiques
et psychotechniques et psychotechniques et psychotechniques

Sélection sur dossier au niveau régional Sélection sur dossier au niveau national Sélection sur dossier au niveau national

FORMATION

Formation initiale au 4e bataillon de l’École


8 mois à l’École nationale des sous-officiers Spéciale Militaire (ESM) de Saint-Cyr (Coëtquidan)
d’active (ENSOA) à Saint-Maixent
Elle sera assurée au sein du régiment
et par des stages spécialisés 3 à 36 mois de spécialisation
dans le domaine choisi
lors de son recrutement 4 mois 3 mois

NIVEAU D’EM

Personnel d’exécution de l’armée de terre pour Chef de section Officier employé


une durée initiale de 3 à 5 ans (EVAT) ou 1 an Chef d’un groupe de combattant (10 à 30 hommes...) dans le domaine
renouvelable 4 fois (VDAT) : pilote de char, d’une équipe de transmissions, de transports, etc. Officier de de la spécialité
boulanger, électrotechnicien, tireur d’élite, (5 à 10 hommes) transmissions, choisie lors
secrétaire... officier de tir... de son recrutement

(*) Bac+2 possible, mais ce niveau

28 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


TEMENT DE L’ARMÉE DE TERRE
OFFICIER
CONTRAT
OSC (officier sous contrat) DE CARRIÈRE
Encadrement Spécialiste
EXIGÉ
Titulaire d’un diplôme
BAC+2 années
BAC+2 BAC+3 BAC+5 exigé au concours DEUG ou DUT et plus
préparatoires ou BAC+3 de l’ENA

Moins de 22 ans Moins de 25 ans


Moins de 30 ans le 01/01 de l’année au 01/01 de l’année Moins de 25 ans Moins de 30 ans
du concours du recrutement

ORIENTATION
Sélection médicale Visite médicale Visite médicale Visite médicale Visite médicale
Évaluations physiques Évaluations physiques Évaluations physiques
et psychotechniques et psychotechniques et psychotechniques

Sélection sur dossier au niveau national Sur concours Sur titre Sur concours Sur concours

DE BASE

Formation initiale au 4e bataillon de l’École 4 mois à l’ESM


Spéciale Militaire (ESM) de Saint-Cyr (Coëtquidan) 3 ans à l’École Spéciale (Coëtquidan) 1 an à l’École militaire
Militaire (ESM) 1 an à l’École Spéciale 2 ans à l’École du corps technique et
de Saint-Cyr Militaire de Saint-Cyr militaire supérieure administratif (EMCTA)
4 mois à Coëtquidan + 1 an de spécialisation
+ 1 an de spécialisation d’administration et de + 1 an de spécialisation
+1 an de spécialisation en école d’application
en école d’application 3 mois management (EMSAM) à l’EMSAM
en école d’application
dans le domaine choisi à Montpellier
lors de son recrutement

PLOI INITIAL
Responsable de
Chef de section la gestion du
(10 à 30 hommes...) Officier employé Chef de section Chargé des fonctions personnel, des
Officier de correspondant à sa (10 à 30 hommes...) juridiques et financières approvisionnements,
transmissions, formation universitaire Officier de transmissions, officier de tir... de direction d’un système
officier de tir... comptable d’études
administratives
ne permet pas d’accéder par la suite au statut d’officier sous contrat.

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 29


Des formations
qualifiantes
Vingt-deux ans de service dont plus
de cinq en formation : l’adjudant-chef
Lannoy, engagé comme militaire
du rang, ne pensait pas faire un tel
parcours professionnel ! Mais il a vite
compris : « Dans l’armée de terre,
si on s’en donne les moyens, on
peut évoluer et réussir sa carrière. »
Volontaire, il s’est investi dans son
travail, a suivi des formations quali-
fiantes et a ainsi gravi les échelons.
Récemment promu « adjudant-chef »,
il prépare déjà le concours pour deve-
nir « major » et clôturer ainsi un par-
cours exemplaire.

Armée de terre...
Un vrai parcours professionnel
Promotion, formation et reconversion : les étapes d’un
parcours professionnel réussi dans l’armée de terre
> Formation
La promotion interne est très développée dans l’armée. À condition, toutefois, d’être
motivé. Depuis longtemps, l’armée de terre veille à ce que ses soldats se forment en Militaire...
permanence : formation, stages et diplômes occupent près d’un tiers du temps du une excellente carte
militaire et lui permettent d’être opérationnel en permanence. de visite auprès des
entreprises
> Promotion
Véritable « ascenseur social », l’armée de terre permet de grimper dans la hiérarchie ! G râce aux compétences profession-
nelles et humaines développées
dans l’armée de terre, le regard que
De grands chefs militaires n’étaient à l’origine que de simples soldats ! Aujourd’hui
encore, l’armée propose des parcours professionnels dynamiques et s’engage à portent les entreprises sur les anciens
former et à promouvoir tous ses soldats. Ainsi, les militaires du rang recrutés sans militaires est en général très positif.
– Exercé « sous l’uniforme » ou au
diplôme y acquièrent une première expérience professionnelle. Bien plus, elle encou-
sein d’une entreprise, un même métier
rage tous ses soldats à évoluer en gravissant les échelons. Pour preuve : entré comme fait appel à des compétences techni-
militaire du rang, un EVAT sur cinq devient sous-officier et 52 % des officiers sont ques identiques. Les anciens militaires
d’anciens sous-officiers. jouissent, à ce titre, d’une première
expérience professionnelle reconnue.
> Reconversion – Les chefs d’entreprise apprécient
De plus en plus, la carrière militaire est suivie d’une seconde vie professionnelle. Ils également chez ces militaires, qui ont
exercé sous les drapeaux « bien plus
sont près de 14 500, chaque année, à réintégrer la vie civile. L’armée aide ses soldats
qu’un métier », leur capacité à travailler
à se reconvertir. Tout militaire du rang entré sans diplôme, repart au minimum avec
en équipe, leur sens de la mission, leur
un niveau CAP ou BEP. L’aide à la reconversion est un engagement moral, humain et maîtrise de soi, leur aptitude à actuali-
financier de l’institution militaire envers son personnel. Prévue par le statut général ser en permanence leurs compétences,
du militaire (texte de loi établissant les droits et devoirs du militaire), elle peut prendre leur rigueur, leur fiabilité...
différentes formes : aide à l’orientation et à l’élaboration d’un projet professionnel, Un « savoir-être » recherché par les
aide à la formation ou à l’accompagnement en entreprise et aide au reclassement. recruteurs.

30 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


Nous contacter RTIDF
RTNE

RTNO
Pour une meilleure gestion, l’armée de terre est découpée en
5 régions appelées « Région Terre » : Ile-de-France (RTIDF), Nord-Est
(RTNE), Nord-Ouest (RTNO), Sud-Est (RTSE) et Sud-Ouest (RTSO).
Les Centres d’Information et de Recrutement de l’Armée de Terre
(CIRAT) se trouvent dans chaque département de ces 5 régions. RTSE

RTSO
CIRAT CIRAT
Région Terre Région Terre Nord
Ile-de-France Est (RTNE)
(RTIDF) AMIENS DUNKERQUE VERDUN
36, rue de l’Amiral Courbet Caserne Pagézy, Quartier Gribeauval,
CERGY-PONTOISE
BP 3004, 80027 AMIENS CEDEX BP 6/349, 59385 DUNKERQUE CEDEX BP 2061
2, rue chemin des Bourgognes
Accueil : 03.22.71.77.50 Accueil : 03.28.66.93.34 55840 THIERVILLE SUR MEUSE
BP 50219
Fax : 03.22.71.77.51 Fax : 03.28.66.93.85 Accueil : 03.29.73.54.11
95024 CERGY-PONTOISE CEDEX
Accueil : 01.34.43.49.40 ARRAS Fax : 03.29.73.54.12
ÉPINAL
Fax : 01.34.43.49.45 7, rue Ernest de Lannoy 1, avenue des Templiers, 88000 ÉPINAL VESOUL
BP 972, 62023 ARRAS CEDEX Accueil : 03.29.29.28.76 Place du 11e Chasseurs
CHOISY-LE-ROI
Accueil : 03.21.21.72.12 Fax : 03.29.29.28.77 BP 402, 70014 VESOUL CEDEX
15, Avenue Anatole-France
Fax : 03.21.23.02.23 Accueil : 03.84.97.14.97
94600 CHOISY-LE-ROI LAON
Accueil : 01.48.84.40.00 AUXERRE Fax : 03.84.97.14.98
44, rue Vinchon
Fax : 01.48.84.40.15 16 bis, rue Faidherbe BP 70, 02003 LAON CEDEX TROYES
BP 1, 89010 AUXERRE CEDEX Accueil : 03-23-26-72-59 Rue du 1er Bataillon de Chasseurs à Pied
EVRY
Accueil : 03.86.72.72.72 Fax : 03-23-20-72-48 BP 365, 10025 TROYES CEDEX
110 grande place de l’Agora
Fax : 03.86.72.72.73 Accueil : 03.25.82.62.89
BP 198, 91006 EVRY CEDEX LILLE
Accueil : 01.69.47.49.99 BAR-LE-DUC Fax : 03.25.82.62.85
28, place aux Bleuets
Fax : 01.69.47.49.96 26, rue Bradfer, 55000 BAR LE DUC BP 51, 59998 LILLE ARMÉES
Accueil : 03.29.77.57.99
MEAUX
Fax : 03.29.77.57.98
Accueil : 03.28.38.29.39
Fax : 03.28.38.29.40
CIRAT
49, avenue du Président Salvador Allende
BP 50, 77103 MEAUX CEDEX BELFORT MACON
Région Terre
Accueil : 01.64.36.48.30 Hôtel du Gouverneur, Rue de Flacé, 71017 MACON CEDEX Nord Ouest
Fax : 01.64.36.48.37 Place de l’Arsenal
BP 503, 90016 BELFORT CEDEX
Accueil : 03.85.32.73.40
Fax : 03.85.32.73.37
(RTNO)
MELUN
Accueil : 03-84-98-43-08 ALENCON
Quartier Pajol. Avenue du 13e Dragons METZ
Fax : 03-84-98-43-88 45 bis, rue de la Demi-Lune, Quartier
77010 MELUN CEDEX Avenue Robert Schuman Lyautey, BP 345, 61014 ALENCON CEDEX
Accueil : 01.60.56.58.70 BESANÇON BP 58, 57998 METZ ARMÉES Accueil : 02.33.81.29.30
Fax : 01.60.56.58.76 Caserne Ruty, 64, rue Bersot Accueil : 03.87.15.58.17 Fax : 02.33.81.29.38
BP 34, 25998 BESANÇON ARMÉES Fax : 03.87.15.58
NOISY-LE-SEC
Accueil : 03-81-87-24-61 ANGERS
40, rue Jean-Jaurès, MULHOUSE
Fax : 03-81-87-27-27 8 bis, place Lafayette, BP 4123,
93130 NOISY- LE- SEC 1 A, rue Vauban, 68100 MULHOUSE 49041 ANGERS CEDEX 01
Accueil : 01.41.83.68.00 CHALONS-EN-CHAMPAGNE Accueil : 03.89.60.51.43 Accueil : 02.41.25.63.27
Fax : 01.41.83.68.02 Esplanade Valmy Fax : 03.89.60.67.68 Fax : 02.41.25.63.29
51022 CHALONS EN CHAMPAGNE
PARIS NANCY
CEDEX BLOIS
75, boulevard Diderot, Caserne Thiry, Rue Sainte-Catherine
Accueil : 03.26.22.22.22 31, avenue Maunory, 41000 BLOIS
75012 PARIS ARMÉES CO n°73, 54036 NANCY CEDEX
Fax : 03.26.22.20.68 Accueil : 02.54.57.62.42
Accueil : 01.44.64.23.22 Accueil : 03.83.77.25.22 Fax : 02.54.57.62.43
Fax : 01.44.64.23.86 CHARLEVILLE-MEZIÈRES Fax : 03.84.77.25.21
5, rue Damas, BP 573 BOURGES
PUTEAUX NEVERS
08004 CHARLEVILLE MEZIERES CEDEX 10, avenue du 95e de Ligne
6, rue Anatole-France, 9, square de la Résistance
Accueil : 03.24.41.35.36 BP 706, 18015 BOURGES CEDEX
92800 PUTEAUX BP 29, 58019 NEVERS CEDEX
Fax : 03.24.41.35.35 Accueil : 02.48.68.74.14
Accueil : 01.55.23.04.59 Accueil : 03.86.59.95.89 Fax : 02.48.68.76.51
Fax : 01.55.23.04.55 CHAUMONT Fax : 03.86.59.95.92
12, place des Halles, BREST
SAINT-DENIS REIMS
52000 CHAUMONT CEDEX 8, rue Colbert,
2 bis, rue des Boucheries, 32, boulevard de la Paix,
Accueil : 03.25.03.84.00 BP 10, 29240 BREST ARMÉES
93200 SAINT-DENIS 51100 REIMS
Fax : 03.25.03.84.09 Accueil : 02.98.22.16.23
Accueil : 01.55.87.97.50 Accueil : 03.26.77.54.00 Fax : 02.98.22.11.16
Fax : 01.55.87.97.54 COMPIÈGNE Fax : 03.26.77.54.03
29, cours Guynemer CAEN
VERSAILLES STRASBOURG
BP 100/11, 60209 COMPIÈGNE CEDEX Quartier Lorge, 72, rue Caponnière
7, rue des Chantiers, 1, rue de Saales, BP 41054
Accueil : 03.44.38.59.59 14037 CAEN CEDEX
78000 VERSAILLES 67071 STRASBOURG CEDEX
Fax : 03.44.38.59.52 Accueil : 02.31.27.88.29
Accueil : 01.39.25.92.00 Accueil : 03.90.23.26.49 Fax : 02.31.27.88.56
Fax : 01.39.25.92.10 DIJON Fax : 03.90.23.26.51
Caserne Vaillant, 24, avenue Garibaldi CHARTRES
BP 48, 21072 DIJON CEDEX VALENCIENNES 1, rue Pierre Mendès France
Accueil : 03.80.11.22.32 Caserne Vincent, Rue de Lille BP 411, 28018 CHARTRES CEDEX
Fax : 03.80.11.22.33 BP 2, 59312 VALENCIENNES Accueil : 02.37.91.56.39
Accueil : 03.27.23.84.74 Fax : 02.37.91.56.37

Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr Les métiers de l’armée de terre 31


EVREUX NICE CAHORS
40, rue Saint-Sauveur
CIRAT 1 bis, rue Catherine Ségurane Caserne Bessières
BP 488, 27004 EVREUX CEDEX Région Terre BP 135, 06303 NICE CEDEX 04 1, rue de la Barre, 46000 CAHORS
Accueil : 02.32.31.99.50 Accueil : 04.93.62.78.02 Accueil : 05.65.20.36.60
Fax : 02.32.31.99.55
Sud Est (RTSE) Fax : 04.93.80.77.29 Fax : 05.65.20.36.65
AIX EN PROVENCE
LA ROCHE-SUR-YON NIMES FOIX
1 place Martin Luther King
12, rue du 93e RI, BP 627, 11, boulevard Saintenac 2, Avenue du général de Gaulle
Immeuble Le Mansard entré C1
85016 LA ROCHE SUR YON CEDEX BP 7, 30998 NIMES ARMÉES BP 82, 09008 FOIX CEDEX
13090 AIX EN PROVENCE
Accueil : 02.51.47.88.45 Accueil : 04.66.02.31.22 Accueil : 05.61.05.07.11
Accueil : 04.42.95.18.31
Fax : 02.51.47.88.48 Fax : 04.66.02.31.28 Fax : 05.61.05.07.13
Fax : 04.42.95.18.34
LAVAL PERPIGNAN LA ROCHELLE
AJACCIO
27, rue de Bretagne, Caserne Corbineau Caserne Joffre, rue Jean Vielledent Place de Verdun
Quartier Général-Grossetti
BP 1307, 53013 LAVAL CEDEX BP 917, 66020 PERPIGNAN CEDEX BP 1054, 17087 LA ROCHELLE
Boulevard Albert Ier
Accueil : 02.43.91.03.20 Accueil : 04.68.08.22.64 CEDEX 2
BP 826, 20192 AJACCIO CEDEX
Fax : 02.43.91.03.25 Fax : 04.68.08.22.66 Accueil : 05.46.50.42.00
Accueil : 04.95.21.43.12
Fax : 05.46.50.42.09
LE HAVRE Fax : 04.95.21.43.10 SAINT-ETIENNE
232, boulevard de Strasbourg Maison de l’armée, 31 rue Voltaire LIMOGES
ANNECY
76600 LE HAVRE BP 299, 42014 SAINT ETIENNE 1, place Jourdan
1, rue de l’Intendance, 74000 ANNECY
Accueil : 02.35.19.71.80 CEDEX 02 BP 17, 87998 LIMOGES ARMÉES
Accueil : 04.50.66.67.88
Fax : 02.35.19.71.84 Accueil : 04.77.43.59.80 Accueil : 05.55.42.25.40
Fax : 04.50.66.67.90
Fax : 04.77.43.59.81 Fax : 05.55.42.25
LE MANS
AVIGNON
Caserne Mangin, 10, rue Notre-Dame TOULON MONTAUBAN
32, rue Joseph Vernet, 84000 AVIGNON
BP 27 042, 72007 LE MANS CEDEX 01 181, avenue Maréchal Foch 13, avenue du 11e Régiment d’infanterie
Accueil : 04.90.14.52.93
Accueil : 02.43.78.42.86 BP 53, 83800 TOULON ARMÉES 82000 MONTAUBAN
Fax : 04.90.14.52.96
Fax : 02.43.78.42.49 Accueil : 04.94.02.12.48 Accueil : 05.63.22.78.20
BASTIA Fax : 04.94.91.60.55 Fax : 05.63.22.78.26
NANTES
La Citadelle, Place du Donjon
110, rue Gambetta VALENCE MONT-DE-MARSAN
BP 270, 20296 BASTIA
BP 01, 44998 NANTES ARMÉES Maison de l’armée, 495 Ave du maréchal FOCH, BP 20,
Accueil : 04.95.32.20.48
Accueil : 02.40.29.19.61 Avenue Dupré de Loire 40998 MONT DE MARSAN ARMÉES
Fax : 04.95.31.62.36
Fax : 02.51.86.76.46 BP 2138, 26021 VALENCE CEDEX Accueil : 05.58.85.42.82
BOURG-EN-BRESSE Accueil : 04.75.78.45.82 Fax : 05.58.85.42.86
ORLÉANS
8A, bd du Maréchal Leclerc, BP 305, Fax : 04.75.78.45.92
2, rue Fernand Rabier NIORT
01011 BOURG EN BRESSE CEDEX
BP 10, 45998 ORLÉANS ARMÉES Quartier Du Guesclin
Accueil : 04.74.32.19.19
Accueil : 02.38.65.36.02
Fax : 02.38. 65.36.08
Fax : 04.74.32.19.17 CIRAT BP 538, 79022 NIORT CEDEX
Accueil : 05.49.77.16.91
QUIMPER
CARCASSONNE Région Terre Sud Fax : 05.49.77.44.65
44, rue Jean Jaurès
Place de Lattre de Tassigny
BP 811, 11012 CARCASSONNE CEDEX
Ouest (RTSO) PAU
BP 1712, 29107 QUIMPER CEDEX AGEN Caserne Bernadotte
Accueil : 04.68.11.59.83
Accueil : 02.98.64.78.50 339, rue du Maréchal-Juin Place de Verdun, 64023 PAU CEDEX
Fax : 04.68.11.59.87
Fax : 02.98.64.78.54 47918 AGEN CEDEX 9 Accueil : 05.59.40.46.42
CHAMBERY Accueil : 05.53.77.15.71 Fax : 05.59.40.46.47
RENNES
126, rue Pasteur Fax : 05.53.77.15.77
78, boulevard de la Tour d’Auvergne PERIGUEUX
BP 1134, 73011 CHAMBERY
Quartier Foch ALBI 6, rue du 34e Régiment d’artillerie
Accueil : 04.79.70.96.89
BP 05, 35998 RENNES ARMÉES Caserne Teyssier, Quartier Daumesnil, 24000 PERIGUEUX
Fax : 04.79.70.96.74
Accueil : 02.23.44.52.19 BP 85, 11, rue de la Madeleine, Accueil : 05.53.02.82.79
Fax : 02.23.44.52.29 CLERMONT-FERRAND 81003 ALBI CEDEX Fax : 05.53.02.82.77
31, cours Sablon, BP 190 Accueil : 05.63.77.32.75
ROUEN POITIERS
63006 CLERMONT FERRAND CEDEX 01 Fax : 05.63.77.32.57
1, rue du colonel Trupel, Quartier Aboville
Accueil : 04.73.99.22.62
76000 ROUEN ANGOULÊME BP 679, 86023 POITIERS CEDEX
Fax : 04.73.99.22.48
Accueil : 02.32.08.20.53 167, rue de Périgueux Accueil : 05.49.00.22.27
Fax : 02.32.08.20.56 GAP BP 1362, 16016 ANGOULÊME Fax : 05.49.00.22.44
Caserne REYNIER, Rue Bayard Accueil : 05.45.22.86.85
SAINT-BRIEUC RODEZ
BP 91, 05007 GAP CEDEX Fax : 05.45.22.86.84
4, boulevard Charner, BP 2244, Immeuble Général Viala,
Accueil : 04.92.67.54.33
22022 SAINT BRIEUC CEDEX 01 AUCH Avenue de l’Europe
Fax : 04 92.67.54.32
Accueil : 02.96.94.02.14 Caserne Lannes. Rue du Général-de- BP 813, 12008 RODEZ CEDEX
Fax : 02.96.01.58.15 GRENOBLE Gaulle, BP 402, 32008 AUCH CEDEX Accueil : 05.65.75.58.20
Caserne de l’Alma, Accueil : 05.62.61.72.81 Fax : 05.65.75.58.25
SAINT-LO
10, rue Cornélie Gémond Fax : 05.62.61.72.80
Caserne Bellevue, 170, rue de l’Exode TARBES
BP 1408, 38023 GRENOBLE CEDEX 01
BP 320, 50010 SAINT-LO CEDEX BAYONNE 2, passage Bruzaud Grille
Accueil : 04.76.76.22.30
Accueil : 02.33.06.94.15 19, quai de Lesseps, BP 1416, 65014 TARBES CEDEX
Fax : 04.76.76.22.31
Fax : 02.33.06.94.16 64109 BAYONNE CEDEX Accueil : 05.62.56.80.62
LYON Accueil : 05.59.50.55.02 Fax : 05.62.56.80.59
TOURS
Quartier Général-Frère, 4, rue Nadaud Fax : 05.59.50.55.05
60 bis, boulevard Thiers TOULOUSE
BP 51, LYON 07, 69998 LYON ARMÉES
BP 3408, 37034 TOURS CEDEX 01 BORDEAUX Palais Niel, 2, rue
Accueil : 04.37.27.26.66
Accueil : 02.47.77.21.47 Caserne Pelleport, 7, rue de Cursol Montoulieu-Saint-Jacques
Fax : 04.37.27.26.62
Fax : 02.47.77.21.46 33998 BORDEAUX ARMÉES BP 19, 31998 TOULOUSE ARMÉES
MARSEILLE Accueil : 05.57.85.15.37 Accueil : 05.62.57.34.81
VANNES
69, corniche Kennedy, 13007 MARSEILLE Fax : 05.56.51.29.37 Fax : 05.62.57.34.76
1, place Nazareth,
Accueil : 04.91.01.54.40
56000 VANNES
Fax : 04.91.01.54.47
Accueil : 02.97.68.53.52
Fax : 02.97.68.53.55 MONTPELLIER
2, rue Pagézy, 34000 MONTPELLIER
POUR TOUS RENSEIGNEMENTS
Accueil : 04.67.16.60.81 SUR L’ARMÉE DE TERRE, NOS MÉTIERS,
Fax : 04.67.16.60.82
NOS OFFRES D’EMPLOI...
MOULINS
9, rue de la Comédie, Sur Internet : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr
BP 1752, 03017 MOULINS CEDEX
Accueil : 04.70.48.85.96 N° AZUR :
Fax : 04.70.48.85.75

32 Les métiers de l’armée de terre Contact : www.recrutement.terre.defense.gouv.fr


et si vous découvriez
l’armée de terre
autrement ?
les unités de l’armée de terre peuvent aussi
vous accueillir pour des périodes courtes :
les préparations militaires :
se découvrir autrement

Envie de découvrir la vie militaire, ou simplement


d’en apprendre un peu plus sur vous-même pendant
les prochaines vacances ? Venez passer deux ou trois les stages professionnels :
semaines dans une unité de l’armée de terre. Intégré au se former autrement
sein d’une équipe, vous connaîtrez la vie sur le terrain
et pourrez bénéficier d’une initiation premiers secours, L’armée de terre, c’est aussi 400 métiers dans lesquels
montagne, commando ou même parachutiste. vous pouvez effectuer un stage pendant votre scolarité.

Partout en France nos unités accueillent des stagiaires


la réserve : et des apprentis de tous niveaux et dans des spéciali-
s’engager autrement tés aussi diverses que le bâtiment, la restauration ou
l’électromécanique.
Devenir militaire tout en conservant votre emploi et
votre vie civile, c’est possible. L’armée de terre peut Faire un stage dans l’armée de terre, c’est l’occasion
avoir besoin de renfort pour des missions ponctuelles de découvrir une autre façon de travailler, tout en
(sécurité d’un site, secours de populations sinistrées, bénéficiant, au contact de nos professionnels, d’une
manœuvres ou même opération). En vous engageant formation de qualité reconnue.
comme réserviste, vous êtes appelés à revêtir
l’uniforme en moyenne 25 à 30 jours par an… Une
opportunité pour chaque citoyen d’être utile et de
vivre des expériences enrichissantes, en sortant de son
quotidien.

Un métier, bien plus qu’un métier.


J. Walter Thompson - photo-: Éric Lefort/SIRPA Terre – Conception-: DPMAT/SDR/BIC

eN pLUS D’ApPRENDRE UN MÉTIER,


VOUS ApPRENDREZ BEAUCOUP
SUR VOUS-MÊME.
Un métier, bien plus qu’un métier.
Être formé à un de nos 400 métiers dans des conditions
exigeantes est une chose.
Être formé à éprouver son courage, à découvrir ses limites
et à les repousser au contact des autres dans un esprit de
solidarité en est une autre.
L’armée de terre vous offre les deux. Qui vous en propose
autant ?

Contacts:
. Centre d'information et de recrutement de l'armée de terre (CIRAT) de votre département
. Régiment le plus proche de chez vous

ou par:

. www.recrutement.terre.defense.gouv.fr