Vous êtes sur la page 1sur 4

 Récapitulatif sur les règles à suivre pour

bien faire au Master CJP

Professeure Maalmi Oulaya :


Elle vous enseigne l’organisation judiciaire .
Elle vous accorde des travaux de recherche à accomplir se
rapportant à l’historique judiciaire du Maroc avant et après le
protectorat comparé au contexte judiciaire actuel dont
gouverné par les principes d’indépendance et de double degré
de juridiction et de l’indépendance.
Ensuite pour vous rapprocher de l’aspect pratique, elle vous
demande de faire des sorties du terrain en groupe de 4 ou 5
étudiants, et donc de vous rendre aux tribunaux pour faire une
sorte de collection des données directement via un
questionnaire qui devrait être préétabli.
Une fois que le questionnaire est répondu en totalité ou en
majorité, le cas échéant, il sera transposé en forme de
démonstration power point alimentée par la partie théorique
dans le but de faire ensemble un exposé in extenso.
Professeure Samira Kourou :
Docteur en Pénologie et sciences criminelles, arabisante et
chercheuse scientifique.
Elle vous enseigne la procédure pénale.
Elle vous octroie des thématiques d’approche pénale et
criminelle sur lesquelles vous devez chercher par ordre de
groupe.
Je vais vous envoyer des modèles d’exposés de l’ancienne
promotion.
Même principe s’applique quant à madame Azzedou à
l’exception que les sujets d’exposés de mme azzedu portent
uniquement sur les phases de procédure pénale

Professeur Taki rochame :


Docteur en droit des difficultés des entreprises et spécialiste
dans le droit des procédures, spécialement celui de la
procédure civile.
Il vous soumet une démonstration power point qui contenait
des éléments clés régissant l’action civile, à savoir le
déclenchement et le processus de sa mise en état, et ainsi un
tableau de bord duquel il ressort une liste des thématiques qui
vous sera confiés en terme d’exposés, ces exposés donnent lieu
à toutes les séances du semestre, ce qui veut dire leur
importance en terme de notation, et partant de cette base le
professeur imposait le maintien d’un mémorandum en la forme
d’interrogatoire de questions-réponses avant le début de
chaque séance mais dont l’ordre de passage n’est pas par
volontiers mais de mode sélectif par le professeur .
Asma Alami et sanna tourabi :
Ce sont des docteurs d’étiquette procédurale, comme leurs
spécialités l’indiquent, Chacune soumettait une liste d’axes de
recherches sur la matière, et principalement une partie des
exposés fera l’objet d’examen.
Tarik zouhair ;
Grand praticien et avocat agréé à la cour de cassation, ses
méthodes d’enseignement inédites ne consistent guère à vous
submerger par la grosse quantité d’exposés à parfaire chez soi,
plutôt à éveiller chez vous l’esprit de recherche et de synthèse,
il vous incite à la recherche scientifique, ainsi, à la lecture des
ouvrages instructifs et d’en tirer des conclusions, les notes et les
échanges durant chacune des séances, sont l’élément
indispensable duquel s’effectue le choix des questions
d’examen final .
Il faut être prudent quant à la prise des notes.
Ne l’interrompez pas et gardez la main sur votre crayon pour ne
pas sentir coupable à l’examen.
Parfois, il vous prescrit de rédiger des articles de recherches, ne
dépassant pas un nombre maximum de lettres, (3500 mots
c’était le cas de la promotion précédente), cette épreuve
s’avère parfois peu exigeante qu’avantageuse, puisque chacun
sera amené à rédiger avec la langue auquel il n’avait pas
l’habitude de le faire, il peut s’agir de l’arabe ou le français.
Parmi les ouvrages qu’il suggère la lecture : il y’a « Devenir
Juriste » et « Introduction à la rédaction des actes judiciaires ».
Il me reste qu’à vous envoyer des exemples d’exposés de
l’ancienne promotion, selon chaque matière et qu’à vous
souhaiter ALLAH IWEFE9 .

Vous aimerez peut-être aussi