Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre 02

Concepts de cryptographie et de cryptanalyse

Exemple
1) Utilisez le code de césar pour chiffrer l’expression suivante : la sécurité de
l’information est primordiale. Sachant que la clé du chiffrement k est égale à 2.
2) Utilisez la version modifiée de l’algorithme de César pour chiffrer l’expression
citée ci-dessus. En utilisant l’alphabet de substitution suivante :
Original A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

substitution P E A G J Q L M Z X T U D B S V W F H I K N O R Y C

Solution
1) Le message crypté selon le code de César

Message L A S E C U R I T E D E L’ I N F O R M A T I O N
clair
Message N C U G E W T K V G F G M K P H Q T O C V K Q P
crypté (k ’
= 2)

Message E S T P R I M O R D I A L
clair
Message G U V R T K O Q T F K C M
crypté (k =
2)

2) Le message crypté selon la version modifiée du code de césar


Original A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

substitution P E A G J Q L M Z X T U D B S V W F H I K N O R Y C

Message L A S E C U R I T E D E L’ I N F O R M A T I O N
clair
Message U P H J A K F Z I J G J U’ Z B F S F D P I Z S B
crypté (k =
2)
Message E S T P R I M O R D I A L
clair
Message J H I V F Z D S F G Z P U
crypté (k =
2)

La faiblesse de la deuxième version du code de césar vient du :


- Les espaces entre les mots qui aident les cryptanalystes à découper les mots, ce
qui facilite considérablement à la découverte de l’alphabet de substitution.
- Les lettres seules, en français ces lettres correspondent à y ou a.
- Les apostrophes, ce qui correspondent en français aux lettre l, d, n, m ou j.
Afin d’augmenter la complexité de cette dernière version du code de césar, les
chercheurs ont proposé de :
- Supprimer la ponctuation.
- Remplacer les espaces par une lettre rare, comme le w par exemple.
La dernière astuce qui a été utilisée par les cryptanalystes consistait à calculer la
fréquence d’apparition de chaque lettre, ces fréquences sont ensuite organisées dans un
seul tableau. La dernière étape consiste à faire correspondre à chaque lettre du mot
crypté une lettre de l’alphabet français de même fréquence.

2.2. Chiffrement poly-alphabétiques


Dans les algorithmes mono-alphabétiques chaque lettre du message clair est codée par
une seule lettre de l’alphabet de substitution. Contrairement à ce principe les
algorithmes dits poly-alphabétiques proposent de substituer chaque lettre du message
clair par un alphabet de substitution propre à elle.
2.2.1. L’algorithme de chiffrement poly-alphabétique de Vignére
Cet algorithme consiste à choisir un mot qui servira de clé au message, par exemple
nous choisissons le mot clé LION, cette clé est ensuite répétée au dessus du mot clair
et fournit à chaque lettre un décalage correspondant à l’index de la lettre dans
l’alphabet. Les lettres sont ensuite chiffrées par un code de César en utilisant ce
décalage.
Exemple
Clé L I O N L I O N
Décalage 12 9 15 14 12 9 15 14
Message L E X E M P L E
clair
Message W M L R X X Z R
chiffré
Contrairement aux algorithmes de chiffrement mono-alphabétiques, ce code permet la
substitution de la lettre E par exemple par deux lettres dans l’alphabet de substitution,
en l’occurrence le M et le R. ceci rend la tache du cryptanalyste plus compliquée.

Vous aimerez peut-être aussi