Vous êtes sur la page 1sur 4

Prepas - GSR Mécanique du point 23 mars 2021

force centrale (gravitationnelle)

1- mouvement plan :
GM m
f~ = − 2 ~er
r
TMC en O (centre de force)
~o
dL ~ o = ~0
=M
dt
~ 0 = ~r ∧ m~v = ~r0 ∧ m~v0
L
2- constante des aires :
On se place dans le plan du mouvement et on repère M par ses coordonnées polaires(r, θ).

~r = re~r



~v = ṙ e~r + rθ̇~eθ

~ o = mr2 θ̇.~ez = mC~ez


L C = r2 θ̇
signification de C :
dS 1 r2 dθ
La vitesse aréolaire est : var = dS = |~r ∧ d~r| =
dt 2 2
C
var =
2

3- équation polaire de la trajectoire :


RFD
GM m
− ~er = m~a
r2
~a = (r̈ − rθ̇2 )~er + (rθ̈ + 2ṙθ̇)~eθ
1 d 2✚✚
~a = (r̈ − rθ̇2 )~er + (✚r θ̇ )~eθ
r dt
✚ C
|{z}

~a = (r̈ − rθ̇2 )~er
Remarque :

la force étant radiale, il est donc naturel que l’accélération le soit aussi.
*Formules de Binet*
1
On fait le changement de variables : u = . On exprime ~v et ~a en fonction de la nouvelle variable u , de ses
r
dérivées et de la constante des aires C = r2 θ̇.
  
du


~v = −C ~er − u~eθ

 dθ
  2 

 d u
~a = −C 2 u2
 + u ~er
dθ2
.....................

1 elharbilsaid@gmail.com
✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿
FRD  
d2 u
−GM mu2~er = −mC 2 u2 + u ~er
dθ2
d2 u GM
+u= 2
dθ2 C
d2 u 1 C2
2
+u= p=
dθ p GM
✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿✿

La solution de cette équation différentielle est :


1 1
u= = + Acos(θ − θ0 )
r p

p C2
r= p=
1 + ecosθ GM
La trajectoire est une conique de foyer O (centre de force) et d’excentricité e.

e < 1
 la trajectoire est une ellipse
e=1 la trajectoire est une parabole


e>1 la trajectoire est une hyperbole

Remarque :
cette équation peut être établie à l’aide du TEM :
1 GM m
Em = mv 2 −
2 r
 2 !
1 du
Em = mC 2 2
+ u − GM mu
2 dθ
TEM
dEm
=0
dt
on retrouve la même équation différentielle...
4- relation excentricité-énergie :
 2 !
1 du
Em = mC 2 + u2 − GM mu
2 dθ
en remplaçant u par son expression on obtient :
G2 M 2 m
Em = − (1 − e2 )
2C 2
r
2C 2
e= 1+ Em
G2 M 2 m
(
Si Em < 0 ←→ e<1 état lié (ellipse)
Si Em ≥ 0 ←→ e≥1 état libre (parabole ou hyperbole)
5- étude particulière de l’état lié :
Désignons par : 

 a demi-grand axe de l’ellipse






b demi-petit axe de l’ellipse




 ′
c = F F


demi-distance focale de l’ellipse
2
Le centre attractif occupe l’un des foyers (F) de l’ellipse. 0≤e<1

2
Y

apogée
b a
p

A P
X
O
F
c
a

périgée

rM rm

a 2 = b 2 + c2
p p
rM = rm = rM + rm = 2a
1−e 1+e
p = a(1 − e2 )
 p

 rM = a + c = = a(1 + e)


 1−e



p
rm = a − c = = a(1 − e)


 1 + e





rM + rm = 2a
on déduit
c
e= et b2 = pa
a
* Relation énergie - demi-grand axe de l’ellipse :
on a :
G2 M 2 m
Em = − (1 − e2 )
2C 2
or
C2
p= = a(1 − e2 )
GM
GM m GM m
Em =− (1 − e2 ) = −
2p 2a
GM m
Em = −
2a
** Période de révolution : 3ème loi de Kepler :
C S πab
vareo = = =
2 T T
4π 2 a2 b2
C2 =
T2

3
or 
2
C = pGM

b2
⇒ C2 = Gm

 2 a
b = pa

T2 4π 2
3
=
a GM
Remarque :
- T ne dépend que de la masse M du centre attracteur et pas de la masse m du mobile.
- La loi de Kepler peut être retrouvée rapidement en étudiant le cas particulier du mouvement circulaire (
a≡ rayon du cercle).
*** vitesse en un point de la trajectoire :

r M

v
r
vP
θ
A P
X
F
r
vA

1 GM m GM m
Em = mv 2 − =−
2 r 2a
 
2 1
v 2 = GM −
r a

Remarques :
7→ La vitesse est maximale en P (périgée rP = rm ) et minimale en A (apogée rA = rM ).Ce sont les deux
seuls points de la trajectoire où la vitesse est perpendiculaire au rayon vecteur (~v ⊥ ~r)
7→ Le moment cinétique �tant constant, en particulier L ~ = ~rA ∧ ~vA = ~rP ∧ ~vP

L = rA vA = rP vP

⇒Les résultats concernant la trajectoire parabolique s’obtiennent en tendant a vers l’infini.

Vous aimerez peut-être aussi