Vous êtes sur la page 1sur 21

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Sidi Bouzid

Département : Technologie de l’informatique

RAPPORT DE

Réalisé par :

Hamdi Samir
Durée de stage : 1 mois 17/01/2022 au 12/02/2022

Encadrée par :
Mr. Jihed Khaskhousi

Société d’accueil :
Tunisie Télécom

Année Universitaire : 2021/2022


Remerciement

C'est avec un grand plaisir que je réserve cette première page


pour exprimer mes profonds remerciements.

Dans un premier temps, je tiens à remercier en premier lieu mon


institut L'Institut Supérieur des Etudes Technologiques de sidi
bouzid Qui m'a offert cette occasion d'établir ce stage pendant
laquelle j'ai connu de près l'ambiance de travail.

De même je remercier mon encadreur Mr Jihed Khaskhousi


m'avoir bien accueilli. Je tiens à remercier toutes les personnes de
tunisie télécom qui m'ont aidée de me fournir l'information
nécessaire durant la période du stage.

2
Table des matières
Remerciement ................................................................................................ 2
Liste des figures ............................................................................................. 4
Chapitre 1 : Présentation de la société ............................................................. 6
I. Présentation :.............................................................................................. 6
II. Composition de la société : ..................................................................... 6
III. Organigramme de la Société : ............................................................... 7
IV. Conclusion : ............................................................................................. 7
Chapitre 2: le centre de transmission .............................................................. 11
1) Généralité : ............................................................................................... 11
2) Schéma Général du LGD : ...................................................................... 12
3) Système de Fibre Optique : ..................................................................... 13
4) Les équipements :..................................................................................... 13
Chapitre 3: les supports de transmission ........................................................ 16
I. Introduction: ............................................................................................ 16
II. définition:............................................................................................... 16
III. Support de transmission: ..................................................................... 16
1. Câble coaxiale : ..................................................................................... 17
2. Les câbles à paire torsadées :............................................................... 18
3. Les câbles à fibre optique : ................................................................. 19
Conclusion .......................................................................................................... 21

3
Liste des figures
Figure 1 : Organigramme de la société ............................................................. 7
Figure 2 : Schéma général du LGD ................................................................. 12
Figure 3 : le commutateur ................................................................................ 13
Figure 4 : powercheck JDSU ............................................................................ 14
Figure 5 : schéma d’un système de transmission Error! Bookmark not defined.
Figure 6 : câble coaxial ..................................................................................... 17
Figure 7 : câble à paire torsadées .................................................................... 18
Figure 8 : câble à fibre optique ........................................................................ 19
Figure 9 : câble à fibre optique multi mode .................................................... 20
Figure 10 : câble à fibre optique mono mode ................................................. 20

4
Introduction générale

Le stage d'informatique est un stage d'initiation qui donnera à


l'étudiant une idée pratique à propos de l'entreprise et pour
appliquer ses connaissances scientifiques et techniques et les
comparer avec ce qu'il a vu théoriquement. D'autre part, pour
s'adapter à l'environnement de l'entreprise. Mon stage était
effectué au Tunisie Télécom de Sidi Bouzid.
Mon rapport sera focalisé sur les activités effectuées dans quelque
service.

5
Présentation de la société
I. Présentation :
"TUNISIE TELECOM "est le nom commercial de l'office national des
télécommunications dont le siège service a été créé le 17 Avril 1996. C'est un
social est situé à TUNIS, il s'agit d'une entreprise d’établissement public rattaché
au ministère des technologies des commutations. Etant donné que mon stage
était effectué au sein de la direction régionale de Sidi Bouzid, mon rapport sera
focalisé sur les activités de service GSM. Dans ce cadre, on peut dire que
TUNISIE TELECOM était permit les premiers et les meilleurs établissements
Tunisiennes visé par la mise. Niveau de ces structures et de son personnel à fin
d'offrir un produit de haute qualité.

II. Composition de la société :


• Direction Centrale des Réseaux (DCR) : comprend 4 directions générales
à savoir :
• Direction des grands projets (DGP)
• Direction de la Gestion et de la Maintenance des Réseaux (DGMR)
• Direction des Réseaux d’Entreprises (DRE)
• Direction de la Coordination Régionale et du Suivi Productif (DCRSP) 1
• Direction Centrale des Réseau Mobiles et Communications Spatiales
(DCRMCS)
• Direction Centrale des Ressources (DCR).
• Direction Centrale des Finances (DCF).

6
III. Organigramme de la Société :

F IGURE 1 : O RGANIGRAMME DE LA SOCIETE

IV. Conclusion :
Dans ce chapitre, nous avons présenté le cadre de travail dans lequel j'ai
effectué le stage, ce qui nous a permis de mieux comprendre et apprécier le
travail abattu par l'ensemble du personnel de la Tunisie Telecom et de
comprendre la place qu'occupe cette structure dans le domaine.

7
Chapitre 1 : Architecture des réseaux
mobiles GSM
I. Introduction :
Un réseau de téléphone mobile est un réseau téléphonique du permet l’utilisation
simultanée déplacements à grande vitesse et sur une grande distance.
Pour atteindre cet objectif, toutes les technologies d’accès radio doivent résoudre un
même problème : répartir aussi efficacement que possible, un spectre hertzien unique
entre de très nombreux utilisateurs. Pour cela, diverses techniques de multiplexage sont
utilisées pour la confusion et la séparation des utilisateurs et des cellules radio : le
multiplexage temporel, le multiplexage en fréquence et le multiplexage par codes, ou le
plus souvent une combinaison de ces techniques.
Un réseau de téléphonie mobile a une structure « cellulaire » qui permet de réutiliser de
nombreuses fois les mêmes fréquences ; il permet aussi à ses utilisateurs en mouvement
de changer de cellule (handover) sans coupure des communications en cours. Dans un
même pays, aux heures de public, plusieurs centaines de milliers, voire plusieurs
d’appareils sont en service avec seulement 500 canaux disponibles (dans le cas du
GSM).
II. Architecture des réseaux mobiles GSM
1. Définition d’un réseau GSM
Les réseaux de téléphonie mobile utilisent des ondes électromagnétiques, tout comme
les réseaux pour la radio, la télévision, les satellites et les autres réseaux de
communication privés tels que ceux réservés aux gendarmes, ambulanciers et autres.
Pour transmettre une information (binaire ou analogique) on utilise un canal. Dans les
réseaux GSM, ce canal est porté par une fréquence spécifique autour de laquelle l'onde
est modulée. On préfère garder un certain espace entre les canaux car si leurs fréquences
sont trop proches, ils empiètent les uns sur les autres en produisant des interférences.
On a attribué à chaque application (radio, télévision, téléphones, etc.) des groupes de
fréquences qui varient selon les continents, voire parfois de pays à pays. En Europe, la
téléphonie mobile GSM a reçu (de l'organisme CEPT) deux groupes de fréquences :
autour de 900 MHz et autour de 1800 mégahertz (MHz).
Il a d'abord fallu scinder chacun de ces groupes en deux : une bande de fréquences pour
envoyer les signaux de l'antenne-relais vers les téléphones mobiles, l'autre pour les

8
émissions des téléphones vers le réseau. L'une donc pour être appelé et entendre, l'autre
pour appeler et parler.
2. Développement du réseau mobile
Cette partie décrira le fonctionnement des trois architectures réseaux et montrera que la
révolution des réseaux GSM vers I'UMTS (Universal Mobile Télécommunication
System) correspond à une stratégie orientée services.

F IGURE 2 : DEVELOPPEMENT DU RESEAU MOBILE

Les réseaux GSM ont évolué vers les normes GPRS et Edge, optimisées pour transférer
des données (MMS, accès internet, etc.) qui nécessitent des débits plus élevés que la
téléphonie (voix). Cela a été obtenu en améliorant les techniques de codage radio et
par regroupement de plusieurs canaux pour permettre le transfert de données à une
vitesse plus élevée. Mais les antennes et le réseau radio restent les mêmes : mêmes
fréquences et mêmes damiers hexagonaux avec des cellules radio adjacentes utilisant
des fréquences différentes pour éviter les interférences. En GSM, les cellules radio
adjacentes utilisent des fréquences différentes (facteur de réutilisation variant de 1/3 à
1/7 selon les cas) ce qui implique de diviser et répartir les fréquences attribuées à un
opérateur entre plusieurs cellules radio et donc d'avoir moins de bande passante (moins
d'abonnés actifs simultanément) dans chaque cellule.

9
Une amélioration importante de l’UMTS par rapport au GSM consiste en la possibilité
d’utiliser les mêmes fréquences hertziennes dans toutes les cellules radio, grâce à une
nouvelle technique de codage (W-CDMA) et à un « scrambling code » (code
d’embrouillage) permettant d’identifier chaque cellule. En conséquence, cela permet
d’affecter une largeur spectrale plus grande à chaque cellule (la norme UMTS prévoit
5 MHz par cellule radio) et donc d'avoir au total une bande passante plus importante et
plus de débit dans chaque cellule.
Une autre différence tient au fait que l'UMTS est optimisé pour transporter les données
avec des débits variables (vidéos, internet). La bande passante n'est donc plus
découpée en canaux de taille fixe (adaptés à la voix), mais une allocation dynamique
de ressources permettant des débits variables et irréguliers (accès Internet).

10
Chapitre 2 : le centre de
transmission
1) Généralité :
Comme son nom l’indique, le centre de transmission a comme rôle D’assurer la
liaison entre les centraux de commutation qui appartiennent à la même zone à
couvrir. Il permet aussi de veiller pour le bon fonctionnement du réseau.
La mission du centre LGD consiste essentiellement à faire
L’exploitation et la maintenance des équipements du centre.
Généralement la transmission s'effectue selon trois techniques :
➢ Câble Fibre optique.
➢ Câble SMC (Système Mono Coaxiale).
➢ FHN (fuseau Hertzienne numérique).
Vu la grande révolution qu’a connu le domaine de
Télécommunications tous les équipements analogiques du centre sont remplacés
par des autres qui sont numériques, donc la Technique de transmission SMC
comme solution de séance par suite la technique de transmission par fibre
optique est le plus répondre dans tous les stations vu les avantages suivantes :
➢ Affaiblissement très faible.
➢ Grande capacité.
➢ N'est pas sensible aux effets électromagnétiques.

11
2) Schéma Général du LGD :

Gafsa
Soug jdid S.ali ben
oun

Manzel bou Bir al hfay


zayen

Sidi Bouzid
Maknessy Cabbela
Centre

Mezzouna Jelma

Rgueb lessouda
Ouled
haffouz
F IGURE 3 : SCHEMA GENERAL DU LGD

12
3) Système de Fibre Optique :

A Sidi Bouzid, les systèmes à fibre optique sont composés d’un câble à deux
fibres auxquels sont connectés à chaque extrémité un terminal numérique de
ligne optique pour chaque section numérique. Le TNLO assure les fonctions de
jonctions entre les équipements numériques à 34 Mbits/s et la ligne optique ainsi
que la surveillance de la transmission. Les connections à fibre optique existent
entre Sidi Bouzid et Regueb, entre Sidi Bouzid et Meknassy, entre Sidi Bouzid
et Cebetla, entre Sidi Bouzid et O.Haffouz, enfin entre Meknassy et Mezzouna
.(avec une cadence de transmission de 34 Mbits/s).
4) Les équipements :
Equipement de transmission des données :
• Le commutateur :
Le commutateur est utilisé en transmission de données. Il s’agit d’une liaison
spécialisée qui assure une meilleure qualité de la transmission, l’abonnée peut
demander la disponibilité permanente d’un circuit.

F IGURE 4 : LE COMMUTATEUR

13
Les services proposés sont :
-Liaison téléphonique de qualité normale en deux ou quatre fils, permet la
transmission de 2400bits/s.
-Liaison téléphonique de qualité spéciale en quatre fils permettant la
transmission de 9600bits/s.

• Le RTM (Radio Téléphonie Mobile) : Il est composé d’une station de


base, un système de commutation et des antennes (pilonnes) très
spécifiques.

Pour remplir les taches plus rapidement il faut utiliser l’appareil suivant :

• PowerChek JDSU :

PowerChek est un nouveau compteur d'énergie optique innovant qui permet aux
techniciens en fibre optique de remplir les tâches plus rapidement, correctement
et à temps, la première fois. Cet instrument compact mesure non seulement la
puissance optique, mais fournit également des avantages supplémentaires qui
permettent aux utilisateurs d'assurer des mesures sécurisées, de documenter les
résultats, de générer des rapports et d'intégrer avec d'autres périphériques pour
permettre de nombreuses fonctionnalités supplémentaires.

F IGURE 5 : POWERCHECK JDSU

Pour les réseaux GSM, comme tout réseau téléphonique est constitué de
terminaux et de commutateurs téléphoniques. Ceux-ci doivent gérer des

14
fonctions supplémentaires à cause de la mobilité de l’usager ; ils sont appelés
MSC (Mobile Switching Centre).
Pour assurer un accès au réseau, l’opérateur celui-ci avec des stations de base ou
BTS, base transmission station.
Il y’a une liaison directe BTS-BSC (entre Sidi Bouzid (BTS) et Gafsa
(BSC)).

15
Chapitre 3: les supports de
transmission
I. Introduction:
Un réseau informatique est un ensemble d'ordinateurs reliés entre eux qui
échangent des informations. À cela près qu'outre des ordinateurs, un réseau peut
aussi contenir des équipements spécialisés, comme des hubs, des routeurs, et
bien d'autres équipements que nous aborderons dans ce cours.
Dans ce chapitre, nous allons présenter certains des termes et techniques utilises
dans la transmission de données sur différents types de réseaux

II. définition:

Pour transmettre des informations d'un point à un autre, il faut un canal qui
servira de chemin pour le passage de ces informations. Ce canal est appelé canal
de transmission ou support de transmission.
En réseau informatique, téléinformatique ou télécoms, on distingue plusieurs
sortes de support de transmission. L'unité de transmission a pour rôle d'assurer la
liaison entre les centraux de commutation qui appartiennent à la même zone à
couvrir. Il permet aussi de veiller pour le bon fonctionnement du réseau.

III. Support de transmission:


La transmission de données entre un émetteur et un récepteur suppose que soit
établie une liaison sur un support de transmission (appelée aussi voie de
transmission ou canal) munie d'équipement de transmission à ses extrémités.

16
Le support de transmission désigne les supports physique qui permet de
transporter des informations d’un machine à un autre.
Il peut y avoir différents type de support de transmission de nature de
différents.

1. Câble coaxiale :
Le câble coaxial est un câble à deux conducteurs de pôles opposés séparés par
un isolant. Il est utilisé pour la transmission de signaux numériques
ou analogiques par fréquences hautes ou basses.

F IGURE 6 : CABLE COAXIAL

On distingue deux types de câble coaxiaux :

a) câble coaxial fin :


Le câble coaxial fin est distingué par son diamètre de 6 mm, un fil
flexible, un débit de 10Mégabits/s et souvent utilisé pour la télévision.

b) Le câble coaxial épais :

17
Le câble coaxial épais présente des caractéristiques de diamètre de 12
mm, un fil rigide, un débit de 10Mégabits/s et essentiellement utilisé pour
transmettre des données de plus longue distance grâce à l’épaisseur du fil
en cuivre qui résiste mieux aux interférences

2. Les câbles à paire torsadées :


Une paire torsadée est une ligne symétrique formée de deux fils conducteurs
enroulés en hélice l’un autour de l’autre.

F IGURE 7 : CABLE A PAIRE TORSADEES

En réseau informatique, on distingue deux types de câbles à paires


torsadées

a) Les câbles STP :

Ils sont des câbles blindes .chaque paire est protégée par une gaine blindée
comme celle du câble coaxial.

➢ Théoriquement les câbles STP peuvent transporter le signal jusqu’à environ de


150m a 200m

18
b) Les câbles UTP:
Ils sont des câbles non blindes c’est à dire aucune gaine de protection n’existe
entre les paires des câbles

➢ Théoriquement les câbles UTP peuvent transporter le signal jusqu’à environ


de 100m
3. Les câbles à fibre optique :
La fibre optique est un support physique aussi fin et souple qu'un cheveu, un
câble contenant des fils de verre ou de plastique qui permet le transfert de
données IP très rapidement via la lumière et sur de grandes distances.
Et tout ça sans subir ni affaiblissement ni perturbation électromagnétique.

F IGURE 8 : CABLE A FIBRE OPTIQUE

Le cœur dans lequel se propagent les ondes optiques


La gaine optique d'indice de réfraction inférieur à celui du cœur, qui confie les
ondes optiques dans le cœur
La protection qui assure la protection mécanique de la fibre.

On distingue deux sortes des fibres optiques :

19
a) Les fibres multi mode :

Le câble multi mode présente une âme particulièrement large qui permet le
passage de plusieurs modes de lumière. En d’autres termes, différents types de
données peuvent être transmises.

F IGURE 9 : CABLE A FIBRE OPTIQUE MULTI MODE

b) Les fibres multi mode :


A la différence du multi mode, le câble en fibre optique monomode ne présente
qu'un seul type de diffusion : une seule longueur d’onde dans l’âme du câble. Il
n’y a donc aucune interférence ni aucun chevauchement entre les différentes
longueurs d’onde, comme tel est le cas avec le câble multi mode.

F IGURE 10 : CABLE A FIBRE OPTIQUE MONO MODE

20
Conclusion
Mon expérience en Tunisie Télécom m'a offert une bonne
préparation à mon insertion professionnelle car elle fut pour moi
une expérience enrichissante et complète.
Le travail d'équipe est très importants car tous les services sont
liés et doivent communiquer entre eux. Une bonne ambiance
règne dans l'entreprise et tout le personnel a été très coopératif et
attentif à mes questions.
J'aurais aimé que le stage dure plus longtemps car j'ai bien
découvrir les différentes postes de l'entreprise et aussi il m'a
permis de familiariser avec les différents services et d'avoir une
approche réelle du monde du travail.
Enfin je tiens à exprime ma satisfaction d'avoir pu travailler dans
des bonnes conditions matérielles et un environnement agréable.

21

Vous aimerez peut-être aussi