Vous êtes sur la page 1sur 17

22 Djoumada El Thani 1432 - Mercredi 25 Mai 2011 - N°14211 - Nouvelle sér ie - www.elmoudjahid.

com - ISSN 1111-0287


PRÉFÉRENCE
NATIONALE
DES
PRODUCTEURS
L A R E V O L U T I O N PA R L E P E U P L E E T P O U R L E P E U P L E SE PRONONCENT Page 9

LE SOMMET DU G8 S’OUVRE DEMAIN À DEAUVILLE


Une attention particulière
accordée à l’Algérie Page 32

e NATIONALES
LE WALI D’ALGER L’A ANNONCÉ HIER
4 JOURNÉE DES CONSULTATIONS
SUR LES RÉFORMES
POLITIQUES

1 900 MAÎTRE FAROUK KSENTINI,


PRÉSIDENT DE LA CNCPPDH
“Notre priorité,
un Etat de droit
LOGEMENTS et les droits de
distribués l’homme”
Page 3

dans la capitale DÉMOGRAPHIE


d’ici fin juin 36, 3 millions
d'Algériens en 2010 Page 6

CAN 2012 : MAROC-ALGÉRIE


EQUIPE NATIONALE

Quelque 1 900 logements sociaux devraient être


distribués d'ici la fin du mois de juin prochain dans
la capitale, a annoncé, hier, le wali d'Alger, M.
dans les plus proches délais de 1 900 logements
réceptionnés », a indiqué M. Addou à des journa-
listes à l'issue d'une visite qu'il a effectuée en com-
Le stage à Murcie
Mohamed Kebir Addou. « Une instruction a été
adressée aux présidents des Assemblées populaires
communales (APC) d'Alger pour la distribution
pagnie du ministre des Travaux publics, Amar
Ghoul, aux principaux chantiers de projets routiers
de la capitale. Page 5
tourne au ralenti Page 31

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 52e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €
2 EL MOUDJAHID

Météo

Ce matin, à 10 h
Table ronde sur « la place, la mission et le rôle
26° à Alger, de la société civile dans le processus démocratique »
Une table ronde sera organisée par El Moudjahid de la société civile dans le processus démocratique».
36° à Djanet ce matin, à 10 h, au centre de presse de notre publi- A cette rencontre, interviendront des représen-
REGIONS NORD : (20/40 km/h) avec fré- cation sur le thème de «la place, la mission et le rôle tants du mouvement associatif et de la société civile.
Prédominance du quents soulèvements de
soleil sur les régions sable vers le Sahara
ouest et centre, et pas- central. Les 30 et 31 mai, Conseil de la nation
sages nuageux notam- Les températures à l’hôtel Hilton
ment vers les régions (maximales-minimales) Séance plénière cet après-midi,
intérieures est avec prévues aujourd’hui Forum à 15 h
quelques faibles pluies seront comme suit :
locales. Les vents seront Alger (26°-12°), de partenariat
Le Conseil de la nation repren- sera consacrée à la présentation au
de secteur nord-ouest
sur l'Est et est à nord-est
Annaba (25°-12°),
Béchar (32°-16°), Biskra
et d’affaires dra ses travaux cet après-midi, à vote du projet de loi relatif à la
vers le Centre et l'Ouest (30°-16°), Constantine algéro-français 15 h, dans une séance plénière qui commune.
(20/30 km/h). La mer (24°-8°), Djanet (36°-
sera belle à peu agitée. 22°), Djelfa (24°-6°), L’agence française pour le
Ghardaïa (28°-14°), développement international Demain, à 17 h 30, à l’hôtel Hilton
REGIONS SUD : Oran (28°-14°), Sétif des entreprises UBIFRANCE,
Temps généralement (22°-7°), Tamanrasset organise les 30 et 31 mai à l’hô- Conférence de presse
dégagé. Les vents seront (34°-20°), Tlemcen (30°- tel Hilton le Forum de partena-
riat algéro-français, afin de
du ministre du Commerce
de secteur nord-est 12°).
favoriser le rapprochement des et du Tourisme tunisien
intérêts économiques et com-
merciaux des entreprises des Dans le cadre de la coopération bilatérale entre la Tunisie et
Ce matin, à 10 h, deux rives de la Méditerranée, l'Algérie, M. Mahdi Haouas, ministre du Commerce et du Tourisme de
à la résidence El Mithak il réunira près de 540 entre- la République de Tunisie effectuera du 25 au 27 mai, une visite du tra-
8e session prises dont 380 algériennes et
160 françaises.
vail à Alger. Une conférence sera animée demain, à partir du 17 h 30 à
l’hôtel Hilton.
de la Task Force
algéro-coréenne Cet après-midi, à 17 h,
Le ministre de au Bastion 23 Secousse
l’Industrie, de la Petite
Inauguration te ll u r iq u e e
d
d e m a g n it u
et Moyenne entreprise
et de la Promotion de de la 2e édition
l’investissement
Mohamed Benmeradi
M.
du Festival 4 ,4
et le vice-ministre national à Naâma
coréen de l’Economie
des créations tellurique de
et de la Connaissance, Une secousse r l’échelle de
4 su
M. Kim Jung Gwan,
de la femme magnitude 4, registrée hier à 11
co-présideront, ce Ric ht er a ét é en ma,
locale) à Naâ
matin, à partir de 10 h,
Sous le haut patronage du h 44 (heure tre de recherche
à la résidence El
Président de la République, la indique le Cen, astrophysique et
Mithak, l’ouverture
ministre de la Culture Mme Khalida Toumi, inaugure cet après- en astronomie RAAG) dans un
des travaux de la 8e
midi, à 17 h, au Palais des Raïs (Bastion 23) la deuxième édition du géophysique (C
session de la Task
festival national pour les œuvres créées par la femme dont le thème communiqué. de la secousse à
Force algéro-coréenne. L’épicentre -est
cette année est consacré à la «broderie d’art». 26 km au nord
été localisé à n la même source.
Ce matin, à 10 h, à l’hôtel Mercure de Naâma, selo
La société finlandaise Du 25 au 29 mai, à Tizi Ouzou
Mantsinen présente Portes ouvertes Samedi 28 mai à 9 h
ses activités sur les activités à partir de Bab-Essebt (Blida)
de la sûreté nationale Course contre le tabac
La société finlandaise Mantsinen en Algérie, leader
dans la fabrication des grues hydrauliques, fera une pré- Dans le cadre de sa stratégie de se rapprocher davanta- Sous le haut patronage du wali de Blida et à l’oc-
sentation du détail de ses activités, elle aura lieu ce matin ge du citoyen, la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou organise à casion de la journée mondiale contre le Tabac,
à 10 h à l’hôtel Mercure. partir d’aujourd’hui, et ce, jusqu’au 29 mai, des journées l’Association d’aide aux malades atteints de cancer
portes ouvertes sur les activités de la sûreté nationale qui El Badr, organise samedi 28 mai une course contre
Cet après-midi à 13 h 30 se tiendront à la maison de la Culture Mouloud Mammeri le tabac. Le départ aura lieu à 9 h à partir de la place
au siège de Algex de Tizi Ouzou. de la Liberté (Bab Essebt)- Blida.
Conférence de presse
sur la 3e édition Samedi 28 mai, à 14 h Samedi 28 mai Dimanche, 29 mai à 9 h
du Salon Djazaïr Export Conférence de à 14 h au centre au siège du CENEAP
presse suivie d’une des loisirs Journée d’étude
En prévision de la 3e édition du Salon de l’exportation scientifiques
Djazaïr Export qui se tiendra du 2 au 5 juin en marge de vente-dédicace sur le
la FIA d’Alger, l’Agence Algex organise une conférence Rencontre développement
de presse cet après-midi à 13 h 30 au niveau de son siège. de Saïd Hilmi littéraire avec du réseau
Aujourd’hui et demain Les Editions Dalimen organisent le samedi
28 mai, à la salle Frantz Fanon de l’Office
l’écrivain internet en
au CFATSF de Jijel Riadh el Feth, à 14h, une conférence de Kaddour Algérie
La stratégie adoptée presse suivie d’une vente-dédicace avec M’hamsadji
l’auteur et artiste Saïd Hilmi, pour son
en Algérie en matière ouvrage Plume qui délire. Dans le cadre de ses acti-
Dans le cadre de son programme
mensuel de manifestations scienti-
de développement rural vités culturelles, l’établisse- fiques, le CENEAP organise une
Le 28 mai à 14 h 30, à la ment Arts et Culture de la journée d’étude sur le « développe-
Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de librairie générale d’El Biar wilaya d’Alger organise une ment du réseau internet et son
renforcement des capacités humaines et d’Assistance rencontre littéraire animée impact sur la société algérienne » le
technique (PRCHAT), le ministère de l’Agriculture et du Vente-dédicace par l’écrivain Kaddour dimanche 29 mai à partir de 9 h au
Développement rural, par le biais de ses services de la
formation et de la vulgarisation, organise aujourd’hui et
de Youcef Merahi M’hamsadji, autour du livre
le Petit café de mon père,
siège du CENEAP sis 98, route
nationale n° 1, les Vergers,
demain, au siège du Centre de formation des agents tech- L’auteur Youcef Merahi sera présent à la cette rencontre aura lieu le Birkhadem. La matinée est réservée
niques spécialisés des forêts (CFATSF) de Jijel, une ren- libraire générale d’El Biar, Alger samedi, samedi 28 mai à partir de 14 aux communications des experts et
contre nationale sur le thème «le développement rural 28 mai à 14 h pour une vente-dédicace de h au Centre des loisirs institutions et l’après-midi aux ate-
intégré, vulgarisation agricole et forestière et expé- son ouvrage intitulé Oran échelle 31, paru scientifiques, 5 rue liers et aux recommandations pra-
riences de terrain.». aux éditions Alpha. Didouche Mourad. tiques.

Mercredi 25 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Nation 3

COMMENTAIRE Maître Farouk Ksentini, président de la CNCPPDH


Se consulter au « Notre priorité se concentre autour
lieu de s’insulter de l’établissement d’un Etat de droit et la
Les consultations avec les partis politiques vont
bon train. Il ressort de part et d’autre un souci par-
tagé de corriger tout ce qui est susceptible de l’être,
situation des droits de l’homme en Algérie »
de songer davantage à aller de l’avant et surtout à • Les entretiens, Algérie ». Néanmoins, selon lui, «
l’essentiel que de regarder dans le rétroviseur alors l’Algérie a accompli des pas de
que les défis décisifs de l’avenir frappent à nos tenus pendant près géant pour promouvoir ces deux
portes et de manière plutôt pressante. Bien sûr que d’une heure trente, avec priorités, mais nous disons : « peut
tout le monde n’est pas obligé d’être d’accord avec les représentants de mieux faire ». Dans ce contexte, il
tout le monde mais il importe, à l’évidence, d’autant
plus que nous sommes tous voués à vivre ensemble, l’Instance, ont été l’oc- n’ira pas par quatre chemins pour
que les ambitions personnelles ne prennent point le casion d’évoquer un annoncer à la ronde : aujourd’hui,
pas sur la destinée collective, ou le devenir collectif. nous sommes très heureux, parce
Car de quelque bord qu’on puisse se réclamer, ques-
certain nombre de que nous sommes convaincus que
tion marque de fabrique politique, on ne saurait points, “surtout ceux les choses vont changer et évoluer
« s’amuser » à brader sinon brider l’extraordinaire qui concernent directe- dans les tout prochains mois ». Il y
engouement que suscitent ces consultations dans la ment notre organisme.” a lieu de rappeler que le très dyna-
mesure où de leur issue dépendront et se prendront mique président de la commission
d’importantes décisions à engranger dans la
« Le dialogue a été fruc- nationale de développement et de
rubrique « actifs » du pays. Dans cette perspective, promotion des droits de l'homme
l’écrasante majorité des citoyens attend des résul- tueux et empreint d’une totale
franchise », c’est ce qu’a affir- qui a pu régler nombre de pro-
tats probants de ces consultations, autrement dit blèmes et dossiers « épineux »,
qu’elles imprègnent, au mieux, son quotidien en le mé, hier après-midi, Me Farouk Ph : Nacera
Ksentini, avocat et président de depuis son installation à la tête de
soulageant de tous les maux réels et artificiels dont cette instance, avait affirmé récem-
il a souffert jusque-là. Et qui ne sont pas une fatali- la Commission nationale consultative ordre d’idées, les problèmes inhérents à
de promotion et de protection des droits la mal vie des Algériens, tels que le ment à El Moudjahid, que les décisions
té, loin s’en faut pour un pays qui a eu à gérer,
affronter et relever moult défis et non des moindres. de l'homme (CNCPPDH) à l’issue de chômage, l’accès au logement, le rôle prises par le Président de la République
Dès lors, il ne reste plus aux différents acteurs poli- sa rencontre avec les membres de de l’école et surtout, celui de « la cor- au dernier Conseil des ministres, sont
tiques en lice pour le raffermissement constant du l’Instance consultative. Me Ksentini ruption ». Un problème devenu phéno- « essentielles et reflètent sa totale
lien social que de jouer leur rôle premier de force de qui était accompagné, de trois autres mène de société ces dernières années, volonté d'approfondir la démocratie».
propositions et de confier tout ce capital aux bons membres de la commission, a indiqué mais dont le traitement ne relève pas de Pour Me Ksentini, les dernières mesures
soins du panel désigné à cet effet par le Chef de que les entretiens tenus pendant près la nécessité de mettre en place un nou- initiées par Abdelaziz Bouteflika « vont
l’Etat et dont il ne faut surtout pas douter qu’il en d’une heure trente, avec les représen- vel arsenal juridique « puisque des lois contribuer à faire avancer la démocratie
fera — le panel s’entend — le meilleur usage. Au tants de l’Instance, soit MM. strictes existent déjà », a-t-il indiqué à en Algérie ». Des mesures « que per-
service exclusif des générations montantes aux-
Abdelkader Bensalah, Mohamed l’adresse des journalistes qui l’avaient sonne ne peut discuter, tellement elles
quelles il faudrait remettre les clefs d’une Algérie sont justes, équitables et empreintes de
stable, sereine, en pleine possession de ses moyens et Touati et Mohamed Ali Boughazi, ont interpellé sur le sujet au cours de sa
été l’occasion d’évoquer un certain brève allocution. Affichant sa satisfac- bon sens », selon lui, les réformes
en mesure de relever tous les nouveaux défis induits annoncées « devraient nous faire un
par une reconfiguration géostratégique qui se fait nombre de points, « surtout ceux qui tion de constater que toutes los propo-
concernent directement notre organis- sitions émises et étayées par lui et ses grand bien, car ce sont des mesures
toujours sur le dos des plus faibles. Car le fonde- demandées par la société civile, par les
ment et l’objectif premiers de ces consultations, au- me, tels que le secteur de la justice, la trois collègues, « ont été consignées
révision de la Constitution dans le afin d’être remises en mains propres à citoyens et les partis politiques de tous
delà de l’aspect purement formel, se veulent davan-
tage la consécration d’une nouvelle manière d’être, contexte des droits de l’homme, mais qui de droit », le président de la bords». Des mesures « qui auraient pu
de penser et d’exister. Avec, cela va de soi, le senti- également ceux des femmes distincte- CNCPPDH a réaffirmé le fait que ses être prises il y a plusieurs années déjà,
ment d’appartenance à un seul et unique pays où ment », a-t-il dit, ajoutant que les autres propositions concernent surtout des mais qui ont été retardées par la vague
toutes les sensibilités ont droit de s’exprimer dans le sujets abordés se concentrent essentiel- dossiers qui relèvent de la Commission terroriste qu’a connue le pays », avait-
strict respect des fondamentaux. lement, « sur les problèmes quotidiens : « Notre priorité se concentre autour de il enfin estimé.
A. Zentar auxquels font face les citoyens ». l’établissement d’un Etat de droit et la Amel Zemouri
L’avocat mettra en exergue dans cet situation des droits de l’homme en

QUATRIÈME JOURNÉE DES CONSULTATIONS ILS SERONT REÇUS CE MATIN


NATIONALES SUR LES RÉFORMES POLITIQUES Chalabia Mahdjoubi du MJD
Abderrahmane Akif, président du Mouvement et Ali Boukhezna du MEN
pour la nature et le développement
« Il faut éliminer les blocages qui
se dressent devant l’activité partisane »
Abdelkader Merbah, président du Rassemblement
patriotique républicain
« Nous ne sommes pas des adeptes
de la chaise vide »
L’Instance de consultations sur les réformes poli- ner les entraves qui se dressent encore sur le chemin
tiques, dirigée par M. Abdelkader Bensalah, a reçu, de l’activité des partis politiques.
hier dans la matinée, M. Abderrahmane Akif, prési- Ce fut ensuite le tour de M. Abdelkader Merbah,
dent du Mouvement pour la nature et le développe- président du Rassemblement patriotique républicain,
ment. à s’exprimer devant les journalistes.
Dans sa déclaration de presse, M. Akif a évoqué Il a mis en exergue la volonté de sa formation
les thèmes et les sujets qu’il a présentés au débat avec d’accompagner le processus des réformes initiées par
cette instance. Il a dit le Président de la
avoir soumis des pro- République, M. L’instance de consultations nationales sur les réformes politiques chargée
positions sur la ques- Abdelaziz Bouteflika, de recueillir les propositions et positions des partis politiques et personnalités
tion de la révision de tout en se montrant nationales recevra, ce matin, la présidente du Mouvement pour la justice et la
la Constitution et sur intransigeant sur l’ins- démocratie (MJD), Chalabia Mahdjoubi, et le président du Mouvement pour
d’autres lois orga- tauration d’un change- l’entente nationale (MEN), Ali Boukhezna.
niques dont le code ment radical dans L’après-midi sera libre du fait que le président de l’instance, en l’occurren-
de wilaya. notre pays. ce, Abdelkader Bensalah, qui est également président du Conseil de la nation
Le président du Martelant sans est appelé à présider les travaux en plénière du Conseil de la nation qui sont
MND a notamment cesse cette revendica- consacrés au vote d’un projet de loi fondamentale qui est le texte de loi relatif
fait savoir que les tion, M. Merbah se dit à la commune.
walis ne doivent pas hostile au bricolage. Houria A.
disposer de préroga- N’étant pas adepte de
tives extrêmement la politique de la «
larges, que les élus chaise vide », il a dit
locaux ont besoin de
plus de facilités de
avoir formulé des pro-
positions sur la révi-
Le PND prend part
manœuvre.
M. Akif plaide
sion de
Constitution, jugeant
la
aux consultations
pour la liberté d’ex- toutefois précoce toute
pression et insiste sur le sens de la responsabilité des tentative de réexamen des autres textes organiques. Le Le Parti National Démocratique (PND, ex-PNSD), dans un commu-
journalistes, saluant au passage la dépénalisation des message du peuple est clair, a-t-il affirmé, dès lors niqué parvenu à notre rédaction réitère sa pleine adhésion à la platefor-
délits de presse. qu’il s’agit de traduire son aspiration à la liberté, à la me des consultations nationales sur les réformes politiques et considère
Il a notamment insisté sur la participation de la justice et au pluralisme. que la participation à cet important rendez-vous répond à l’espoir du
femme et son implication dans tous les domaines. M. Bouraïb peuple algérien de trouver des solutions aux problèmes complexes et
M. Akif a également souligné la nécessite d’élimi- contribue ainsi à rassembler tous les Algériens.

Mercredi 25 Mai 2011


4
Nation EL MOUDJAHID

APN DÉBAT AU CONSEIL DE LA


NATION SUR LE PROJET DE
Adoption des projets de loi organique relatifs LOI SUR LA COMMUNE
Ould Kablia
à la Cour suprême et au Conseil d’Etat au Conseil
de la Nation
L es membres de l'Assemblée popu-
laire nationale (APN) ont adopté,

R
hier, à la majorité le projet de loi épondant aux questions des membres du
organique fixant l'organisation, le fonc- Conseil de la nation, concernant le projet
tionnement et la compétence de la Cour de loi sur la commune, M. Daho Ould
suprême et le projet de loi organique rela- Kablia, ministre de l’Intérieur et des Collectivités
tif à l'organisation et aux compétences du locales a mis l’accent sur quelques nouveautés de
Conseil d'Etat.
Les députés du Parti des travailleurs ce texte de loi, notamment la révision de l’orga-
(PT) se sont abstenus de voter les deux nisation des ressources humaines, l’instauration
projets de loi, lors d'une séance qui s'est d’un contrôle préalable des ressources finan-
déroulée en l'absence des députés du cières de la commune, ainsi que l’augmentation
Rassemblement pour la culture et la substantielle du nombre de sièges des élus locaux
démocratie (RCD) et du Front national afin d’aider à la prise de décision permettant
algérien (FNA), qui ont suspendu leurs d’assurer une meilleure gestion des affaires
activités parlementaires depuis trois mois. locales. Dans ce cadre, M. Ould Kablia a tenu à
Les deux projets de loi ont été adoptés rappeler l’importance accordée par l’Etat à la
lors d'une séance plénière, présidée par Ph. T. Rouabah gestion des affaires des citoyens au niveau local,
M. Abdelaziz Ziari, président de l'APN, avant de préciser que la consécration du principe
en présence du ministre de la Justice, introduits aux textes initiaux des deux magistrats relève des prérogatives du
projets de loi après leur examen par les Président de la République. Les autres de la stabilité des assemblées élues constitue
garde des Sceaux, M. Tayeb Belaïz, qui a désormais une priorité.
qualifié l'adoption de ces deux textes de députés le 16 mai. Onze amendements ont amendements proposés concernent des
« jalon qui vient renforcer la réforme de la été proposés au texte relatif à la Cour aspects réglementaires. Le projet de loi Abordant le volet des ressources humaines, le
justice ». Pour le représentant du gouver- suprême, dont trois ont été retenus. Huit organique fixant l'organisation, le fonc- ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales
nement, l'adoption de la loi organique amendements ont été proposés au texte tionnement et la compétence de la Cour a déclaré que le choix des élus communaux, ne
fixant l'organisation, le fonctionnement et relatif au Conseil d'Etat, dont deux ont été suprême vise l'adaptation de l'organisa- relève pas des prérogatives de son département,
la compétence de la Cour suprême « per- retenus par la commission des affaires tion de cette institution avec le cadre ins- et de souligner que ce sont les partis politiques
met à cette institution constitutionnelle de juridiques, administratives et des libertés. titutionnel des juridictions, la définition qui les choisissent, selon leurs propres critères. Il
bénéficier d'une importante modernisa- Un nouvel article a aussi été introduit à la de son domaine d'intervention, l'unifica- a ensuite ajouté que le manque de coordination
tion à la hauteur de la place de choix loi relative à la Cour suprême sur proposi- tion de la jurisprudence et le respect de la entre les membres de l’exécutif communal tire
qu'elle occupe dans le système tion d'un député. L'article dispose que loi à travers toutes les juridictions. Le pro-
cette institution doit rendre ses décisions jet modifiant et complétant la loi orga- son origine de la diversité des formations poli-
judiciaire ». tiques dont ils sont issus, avant d’évoquer au pas-
Il a en outre estimé que l'adoption du en langue arabe sous peine de nullité. La nique relative à l'organisation et aux com-
proposition de la députée Zoubida pétences du Conseil d'Etat vise, quant à sage la suppression ou la modification de certains
texte relatif à l'organisation et aux compé- articles, comme celui relatif au retrait de confian-
tences du Conseil d'Etat « vient doter cette Kherbache, du Parti des travailleurs (PT), lui, l'adaptation de cette institution à l'évo-
concernant l'élection du premier président lution du système juridique. ce des élus pour absence de base juridique. M.
haute juridiction de moyens lui permet- Ould Kablia a proposé l’augmentation du nombre
tant d'évaluer les activités des juridictions, de la Cour suprême par les magistrats en Il propose l'organisation du Conseil
en application du principe de dualité de la consécration de l'indépendance de la d'Etat qui répond aux mêmes critères de sièges des élus locaux afin de contribuer
magistrature, consacré par la magistrature, a été rejetée. La commission d'organisation et de fonctionnement, pré- concrètement à la prise de décision, et par consé-
Constitution ». Des amendements ont été a expliqué que la Constitution dispose vus pour la Cour suprême, tout en respec- quent, réaliser une meilleure gestion des affaires
expressément que la nomination des tant la spécificité de chaque institution. de la commune. Il a ensuite mis l’accent sur la
nécessité de la révision de l’organisation de la
20E ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DES CHAMBRES D’AGRICULTURE commune, dans l’ensemble, en citant les condi-
tions de recrutement et de promotion des person-
Rachid Benaïssa : “Les résultats positifs des nels, la formation, l’adaptation des services com-
munaux à une gestion moderne et performante
(introduction de l’outil informatique, notam-
réformes commencent à apparaître” ment).
Quant aux finances des communes, elles ont
● Ramadhan : Des mesures ont été prises pour assurer la disponibilité des produits. été également abordées par le ministre de
S’agissant des opérations d’exportation, soit organisé. A propos des effets des der-
l’Intérieur et des Collectivités locales, lequel a

L es résultats positifs des réformes


qui sont en train d’être mises en
place (système de régulation, dyna-
misation des chambres d’agriculture, des
offices, réactivation du réseau d’exporta-
ce n’est pas du tape-à-l’œil l’objectif est
de réinstaller le réseau d’exportation avec
les différents intervenants et la logistique
liée au circuit. Evoquant le rôle des
nières pluies sur les cultures, le Dr
Benaïssa rappelle les précisions données
dans un récent communiqué publié par
son département où il est noté qu’en géné-
tenu à démentir les allégations tendant à faire
croire que les communes n’ont pas de ressources
pour subsister, avant de s’interroger où vont les
enveloppes budgétaires accordées à ces dernières
tion...) commencent à apparaître au béné- chambres d’agriculture, dont on célèbre ral les pluies sont très bénéfiques pour par différents ministères pour financer leurs tra-
fice tant des producteurs que des consom- aujourd’hui le 20e anniversaire de leur pratiquement toutes les cultures. Dans vaux et activités. Après quoi, Il a rappelé l’exis-
mateurs, compte tenu de la disponibilité création, le Dr Benaïssa a indiqué que ces certaines localités il y a eu toutefois des tence récurrente de problèmes de gestion des
des produits et des prix raisonnables, a institutions, qui ont vu le jour dans un dégâts. On a conseillé les fellahs de pro- affaires de la commune, sur les plans matériel et
souligné hier le Dr Rachid Benaïssa, contexte difficile, se sont imposées sur le céder aux traitements nécessaires, tenant financier notamment, malgré la disponibilité de
ministre de l’Agriculture et du terrain apportant une contribution louable compte des risques de maladies touchant nombre d’instruments financiers comme le
Développement rural, lors du point de en tant qu’espace de diffusion du savoir, les cultures. On prévoit de bonnes récoltes FCCL, ou le PCD (40 % des moyens financiers
presse qui a suivi la célébration au siège de communication, de renforcement des a répondu le Dr Benaïssa à une question ne sont pas consommés), le fonds spécial pour les
de la chambre nationale d’agriculture capacités. Le rôle de ces chambres est sur la production céréalière attendue. Le catastrophes naturelles, le fonds d’aide au loge-
(SAFEX) du 20e anniversaire de la créa- appelé à se renforcer à la faveur de la mise ministre s’est dit optimiste s’agissant de la
en œuvre de la loi sur l’orientation agrico- mobilisation des acteurs du monde agrico- ment, à l’agriculture, etc. M. Ould Kablia devait
tion des chambres d’agriculture qui a vu ensuite rappeler l’existence d’autres leviers
la présence du Dr Saïd Barkat, ministre de le et des dispositions intervenues en sep- le pour relever le défi de la sécurité ali-
tembre 2010. A une question sur l’appro- mentaire, une question qui conditionne la comme les taxes locales, avant de faire part de
la Solidarité nationale et ancien ministre
de l’Agriculture, du secrétaire général de visionnement du marché durant le souveraineté du pays. La prise de l’instauration d’un contrôle préalable des res-
l’UNPA, M. Alioui, du P-DG de la Ramadhan, le ministre a précisé que des conscience est là et les indicateurs nous sources financières de la commune, afin de
BADR, de cadres et responsables d’insti- mesures ont été prises pour assurer la dis- laissent optimistes, a souligné le Dr mieux appréhender les problèmes de gestion des
tutions. On peut constater aujourd’hui que ponibilité des produits durant le mois Benaïssa. projets.
la logique du renouveau, du renforcement sacré mais également afin que le marché M. Brahim Mourad A.
des capacités à la fois de la production et
de l’acquisition des techniques et du
savoir-faire chez les acteurs, donc de la ASSURANCE AGRICOLE
modernisation est en train de se mettre en
place et les résultats positifs sont visibles
et ce n’est qu’un début, a relevé le Dr
Une nouvelle formule pour les pertes de rendement
Benaïssa. Deux problèmes de fond ont adaptés à leurs exigences, a-t-il ajouté. notamment destiné à l'assurance automobile.
été réglés, à savoir le foncier agricole et le
financement puisque les crédits avanta-
geux sont disponibles, les caisses de
garantie sont mises en place. Il reste à ren-
L a Caisse nationale de mutualité agricole
(CNMA) s'apprête à lancer une nouvelle
assurance contre "les pertes de rende-
ment", permettant d'indemniser un agriculteur
lorsque son rendement agricole baisse sous un
Mais cette nouvelle offre financière sera
"conditionnée" par le respect, de la part de
l'agriculteur de tout l'itinéraire technique relatif
à sa production, a-t-il expliqué, ajoutant que la
La CNMA, une mutuelle agricole de droit
privé, avait mis en place, depuis 2009, des assu-
rances "multi-périls" qui couvrent les cultures
stratégiques, comme les céréales, pomme de
forcer les capacités des professionnels, seuil fixé d'un commun accord, a indiqué hier Caisse allait ainsi "participer à moderniser et terre, vignes, olivier, apiculture et même l'éle-
chacun dans son domaine. Avec la mise M. Chérif Benhabilès, secrétaire général de améliorer le rendement des agriculteurs". vage de plusieurs espèces, contre les risques
en place du système de régulation cette mutuelle. "D'ici le premier trimestre 2012, Selon M. Benhabilès, et à cause de plusieurs des aléas climatiques et de l'incendie.
(Sirpalac...) on constate qu’il y a une sta- nous allons lancer des assurances contre les facteurs dont notamment la cherté de la prime Il convient de rappeler que cette Caisse
bilisation pour certains produits, c’est le pertes de rendement et on commencera par la d'assurance, le manque de sensibilisation et avait été transformée, en décembre 2009, d'une
cas pour la pomme de terre, pour la vian- pomme de terre, le palmier-dattier et la produc- l'absence de l'assurance vie au profit des fel- banque en un établissement financier, à la suite
de rouge, pour l’oignon, mais également tion laitière, avec la perspective de couvrir l'en- lahs, moins de 5 % des agriculteurs en Algérie, d'une décision du Conseil de la monnaie et du
pour les céréales, la farine et la semoule semble des filières agricoles stratégiques dans soit quelque 65.000 agriculteurs sont souscrits à crédit (CMC), en décembre 2008, relative à
étant à prix fixes. Pour le lait aussi on note le futur", a-t-il déclaré à l'APS. des assurances agricoles chez la CNMA. l'augmentation du montant du capital minimum
une stabilisation. Quand les prix des pro- La Caisse "est en train de travailler avec des Seulement 7 % des agriculteurs et industriels requis des banques et établissements financiers.
duits flambent on sort des stocks des instituts spécialisés comme l'ITELV (élevage), agroalimentaires "sociétaires" (puisqu'il ne Le relèvement de ce capital, à 10 milliards
quantités à mettre sur le marché. L’Etat l'INPV (protection des végétaux) et ITGC s'agit pas d'actionnaires) de la Caisse, au (mds) de dinars (contre 2,5 mds de DA aupara-
oriente et régule, il intervient quand il y a (grandes cultures) pour valider ce nouveau pro- nombre 146.000, sont assurés, a-t-il déploré. vant) pour les banques et à 3,5 mds de DA
un manque. L’organisation se renforce duit", a-t-il informé. La CNMA va également Les indemnisations de la caisse ont atteint 2,5 (contre 500 millions de DA) pour les établisse-
avec l’intervention de l’Office des signé des conventions avec des producteurs de milliards de dinars en 2010 dont 1 milliard de ments financiers, a poussé la CNMA-banque, à
viandes et des fruits et légumes. lait pour élaborer des produits d'assurance dinars pour l'assurance agricole, le reste a été l'époque, d'opter pour la deuxième catégorie.

Mercredi 25 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Nation 5

GHOUL EN TOURNÉE D’INSPECTION À ALGER


4 grands projets et 3 500 emplois à créer
(1,5 km) allant du Palais du Peuple Mourad Raïs, sera renforcé à la leur situation, M. Ghoul a assuré

L es nouveaux projets routiers


prévus pour les cinq pro-
chaines années dans la capi-
tale devraient permettre de créer et
de préserver quelque 3 500 em-
jusqu'à la cité Malki (Hydra), a fait
savoir M. Ghoul, ajoutant que les
travaux de réalisation devraient être
engagés en 2012. Le ministre et le
faveur des travaux de dédouble-
ment de la voie reliant la cité des
Anassers vers le quartier des Sour-
ces, sur une distance de 1 km, affir-
que les services de son ministère
préparent les modalités d'intégra-
tion et la permanisation de ces tra-
vailleurs dans les structures de la
plois, a annoncé hier le ministre des wali d'Alger ont entamé leur tour- me le directeur des travaux publics DTP d'Alger. Une enveloppe de 100
Travaux publics, Amar née à Ouled Fayet où ils ont ins- de la wilaya d'Alger, Mohamed milliards de dinars a été allouée
Ghoul, à l'issue d'une tournée d'ins- pecté l'avancement des travaux de Abdennour Rabhi. Sollicité, par pour le secteur des travaux publics
pection dans la wilaya d'Alger. Au la liaison routière vers Bouchaoui ailleurs, par des employés intéri- dans la capitale afin de réaliser les
total, quatre grands projets sont pro- qui sera ouverte à la circulation maires recrutés dans les chantiers projets inscrits pour les cinq pro-
grammés dans la wilaya d'Alger avant la prochaine rentrée sociale. routiers d'Alger pour régulariser chaines années.
dans le cadre du programme d'in- Ils ont fait ensuite une halte au
vestissement sectoriel pour la pério- chantier du carrefour de Said
de 2010-2014, indique M. Ghoul, Hamdine dont les travaux sont des-
tinés à drainer une partie du trafic
LE WALI D’ALGER L’A ANNONCÉ HIER
accompagné lors de cette visite par
le wali d'Alger, M. Mohamed Kebir routier intense de la première roca-
de d'Alger, d'ouvrir de nouveaux
«1 900 logements seront distribués
Addou. Les projets en question por-
tent sur le dédoublement des che-
trophe de Boumerdès, a-t-on expli-
accès vers les agglomérations mi-
toyennes comme Hydra, Bir
dans la capitale d’ici fin juin»
mins de wilaya (CW) 121 au
niveau de l'axe Ain Taya-Khemis El qué. Mourad Raïs, Birkhadem et Tixe- Quelque 1 900 logements sociaux devraient être distribués d'ici la
Khechna, du CW122 au niveau de Quant au projet de viaduc reliant raïne, et aussi faciliter l'accès à la fin du mois de juin prochain dans la capitale, a annoncé, hier, le wali
Heuraoua-Ouled Moussa, du CW Oued Ouchayeh à l'autoroute est- future faculté de droit Le même d'Alger, M. Mohamed Kebir Addou. « Une instruction a été adressée aux
149 sur l'axe Bordj ElBahri-Hamadi ouest, sa réception permettra d'as- projet prévoit la cons- présidents des Assemblées populaires communales (APC) d'Alger pour
ainsi que la réalisation d'un viaduc surer une liaison directe à partir du truction d'un parking automobile la distribution dans les plus proches délais de 1 900 logements récep-
reliant directement le tunnel de port d'Alger vers l'intérieur de la d'une capacité de 150 places au tionnés », a indiqué M. Addou à des journalistes à l'issue d'une visite
Oued Ouchayeh à l'autoroute est- ville et, de ce fait, réduire la conges- sous-sol du carrefour, ce qui per- qu'il a effectuée en compagnie du ministre des Travaux publics, Amar
ouest au niveau de Baraki, sans tion de la circulation routière à la mettra de porter à 2 000 places la Ghoul, aux principaux chantiers de projets routiers de la capitale. Par
passer par Gué de Constantine, a-t- faveur de la connexion de cet capacité des parkings disponibles ailleurs, une nouvelle opération portant sur le relogement des habitants
il précisé. La réalisation, la mise ouvrage à l'avenue de l'ALN (ex- sur l'axe Said Hamdine-Sidi Yahia- des quartiers populaires devrait être entamée à partir de juillet prochain,
en service et l'entretien de ces infra- Moutonnière). Hydra.La délégation a également a-t-il ajouté. Au total, cinq grands quartiers populaires, soit l'équivalent
structures permettraient ainsi de L'infrastructure, qui sera récep- fait une halte à la cité des Anassers de 5 000 familles, seront ciblés par cette opération, précise le wali
créer et de préserver quelque 3 500 tionnée en 2014, pour un investisse- à Kouba pour inspecter la deuxième d'Alger. M. Addou a, en outre, estimé « tout à fait normal » les incidents
postes d'emploi, a assuré le ministre ment de 6,5 à 7 milliards de dinars, tranche du projet de viaduc reliant enregistrés entre habitants de certains nouveaux quartiers, notamment à
aux journalistes. est d'une longueur de 2,6 km dont cette cité qui abrite le nouveau siège El Achour, Djenane Sfari (Birkhadem) ou encore Tessala El Merdja, et
Une fois achevés, les dédouble- 1,5 km pour le viaduc. Outre ces du ministère des Affaires étrangères dans lesquels sont relogées des familles provenant de différents anciens
ments des CW 121, 122 et 149 quatre projets, les services du au quartier d'El Madania. Cet quartiers populaires.
pourraient servir de pénétrantes ministère des Travaux publics ont ouvrage, qui permettra une plus « Ce genre d'incidents est connu même dans les pays développés »,
entre les pôles urbains de l'est achevé l'étude de faisabilité relative grande fluidité de la circulation a-t-il souligné.
d'Alger et ceux de la wilaya limi- à la réalisation d'une longue trémie entre Kouba, El Madania et Bir

ACCUEIL DES ÉMIGRÉS : BENATALLAH À ORAN OULD ABBÈS L'A AFFIRMÉ


Le port d’Oran fin prêt La situation des
● Les gestionnaires de l’aérogare doivent revoir leur copie. praticiens inspecteurs
S i le port d’Oran semble avoir pris
des mesures essentielles pour
faciliter l’accueil des membres
qu’ils effectuent plus rapidement les
différentes formalités une fois à terre,
et l’établissement des documents pour
de santé publique
de la communauté nationale établie à
l’étranger cet été, où, comme chaque
les voitures à bord même du bateau
pour faire gagner un temps précieux sera régularisée
année, ils seront des milliers à em- aux voyageurs.
prunter en famille le bateau, l’aéroport
d’Es-Sénia semble à la traine à tel
point que le wali d’Oran a usé de l’ex-
pression « maillon faible dans cette
Le temps ! Voilà le maître mot que
le ministre a intégré dans une dé-
marche beaucoup plus globale et qui
va au-delà d’un simple chronométrage
L e ministre de la
Santé, de la
Population et de
la Réforme hospitaliè-
re, M. Djamel Ould
chaîne de qualité que veulent instaurer technique. Il s’agit d’un critère fonda-
mentalement politique, a-t-il dit. Au Abbès, a affirmé hier à
les pouvoirs publics pour améliorer à Alger qu'il était dispo-
tout point de vue l’accueil des voya- moment où dans un certain nombre de sé à régulariser la situa-
geurs ». Ce constat a été établi hier pays des révoltes sociales alimentent tion des praticiens ins-
lors de la réunion présidée par le secré- l’actualité internationale, certains pecteurs de santé
taire d'État auprès du ministre des «observateurs » ont prédit une défer- publique. "Je suis dis-
Affaires étrangères, chargé de la Com- lante sur le modèle de l’effet domino posé à régulariser votre
munauté nationale à l'étranger, M. en Algérie. « Il n’en est rien, a-t-il situation dans un esprit
Halim Benatallah, qui a regroupé à poursuivi. Aussi l’accueil aux fron- de responsabilité, de
l’hémicycle d’Oran l’ensemble des tières, l’allégement des procédures concertation et de dia-
responsables des structures impliquées procèdent-ils de cette démarche qui logue avec l'ensemble
dans le secteur des transports maritime vise à ancrer chez nos compatriotes des praticiens", a indi-
et aérien. L’objectif de ce regroupe- établis à l’étranger, les premiers tou- qué M.Ould Abbès au
ment consiste à évaluer sur le terrain ristes, le désir de visiter et de séjourner delà de l’aspect pratique de cette ral-
longe, le ministre fera remarquer que cours d'une rencontre
même les modalités d’accueil et l’effi- régulièrement dans leur pays». Un tour nationale des praticiens inspecteurs de santé publique. Le
cacité des modes opératoires mis en de table devait être instauré pour que cette disposition n’est pas spécifique à
l’Algérie. De nombreux pays l’appli- ministre a relevé que le statut des praticiens inspecteurs de santé
pratique pour éviter que l’arrivée des cette réunion « publique » serve à publique, promulgué en 2010, comporte encore certaines
passagers et le débarquement de leur mieux appréhender la réalité du terrain quent en effet, sans compter le fait
qu’au-delà de trois mois, le « touriste » lacunes "qu'il va falloir corriger". Evoquant le cadre des mis-
véhicule ne s’apparente à un véritable dans toute sa globalité et éviter qu’une sions dévolues aux praticiens inspecteurs, il a noté que celui-ci,
solution ou un problème ne soit évo- entre dans une nouvelle catégorie,
parcours du combattant, à l’instar des celle des résidents, ce qui introduit énoncé "seulement" par une circulaire datant de 2005, n'est pas
années précédentes. qué que par la lucarne étroite d’un ser- accompagné sur le terrain de "moyens nécessaires à la bonne
vice ou d’une institution… Même la toute une série de modification de sta-
Le hasard a voulu que la visite du tuts. Mais comme on l’a noté au début exécution" de ces missions. "Il reste beaucoup à faire ensemble
ministre au port d’Oran coïncide avec presse sera invitée à prendre la parole. mais sachez que ma volonté de faire évoluer statutairement l'en-
C’est dire la volonté affichée pour de notre article, c’est l’aéroport d’Es-
l’arrivée d’un bateau de voyageurs. Sénia, plutôt l’aérogare et ses « ava- semble des corps de la santé, en général, et du votre, en parti-
Une occasion donc pour la délégation mettre toutes les compétences au ser- culier, est inébranlable", a souligné M. Ould Abbès. Revenant
vice d’un seul objectif : la qualité de tars » qui vont susciter de larges
de vérifier directement la façon avec débats (bien que le ministre n’ait pas sur la première rencontre nationale des praticiens inspecteurs
laquelle les différents agents (police, l’accueil des passagers. Concernant le de santé publique, le ministre a mis l'accent sur l'intérêt qu'elle
port, deux « réserves » ont été émises, visité cette structure, mais au vu de ses
douanes, etc.) s’acquittent de leur interventions, il était largement docu- revêt. Il a expliqué que la première raison à cela est la presta-
tâche en respectant tous les protocoles l’une de « détail » et la seconde rele- tion de serment de la part des praticiens inspecteurs, laquelle
vant plus de la législation que des menté sur la question) et permettre à
en vigueur mais sans pour autant faire l’assistance d’assister à des tentatives engage leur "responsabilité" et affirme leur "indépendance
subir aux voyageurs des lenteurs exas- conditions matérielles de l’accueil. La de « renvoi de balle » dans le camp intellectuelle" dans leurs avis et conclusions. Dans ce cadre, M.
pérantes. Plus tard, on saura que de ce première a trait à la possibilité d’ou- « adverse » de la part du directeur de Ould Abbès s'est engagé à "veiller personnellement" à l'indé-
bateau ont débarqué 627 voyageurs vrir des boutiques à l’intérieur du site l’Entreprise de gestion des services pendance professionnelle des praticiens inspecteurs dans la
dont 148 en voitures. La totalité des « sous contrôle » pour permettre une aéroportuaires d’Oran et le directeur mise en oeuvre de leurs missions. L'importance de la rencontre
passagers a accompli les différentes restauration rapide après un voyage de d’Air Algérie. Au final aucun des deux réside également dans le fait qu'elle est l'occasion de remettre
formalités de police et de douane en toute une nuit ou une journée tandis n’a convaincu par ses « excuses » et aux praticiens inspecteurs leurs arrêtés de nomination officiel-
moins de 2h30 mn ! C’est dire le bond que la seconde remarque concerne « prétextes » que le wali va balayer le, qui permettent, d'une part, de mettre en oeuvre les disposi-
qualitatif opéré par ce port qui a pris l’autorisation délivrée pour la présen- d’une seule main en assénant son tions du statut et, d'autre part, remédier à la situation "précaire"
soin de matérialiser la plupart des re- ce d’une voiture étrangère sur le sol fameux« maillon faible de la qualité ». vécue par cette catégorie professionnelle depuis sa formation,
commandations et orientations prises algérien qui est, comme chacun sait, Précisons que c’est le chef de daïra a-t-il ajouté. Le ministre de la Santé a indiqué enfin que la ren-
il y a une année pour faciliter l’accueil d’un maximum de trois mois. Certains d’Es-Sénia (l’aéroport se trouve sur contre nationale des praticiens inspecteurs de santé publique
des voyageurs. Le ministre va d’ail- propriétaires de véhicules, dira un son territoire) qui, le premier, va tirer constituait un "point de départ" et le "fondement de la concer-
leurs délivrer un satisfecit aux diffé- intervenant, rusent avec la réglementa- une salve en s’étonnant qu’un voya- tation future". "C'est une opportunité pour les praticiens inspec-
rents intervenants d’autant plus que tion en repartant en Tunisie ou à geur passe plus de temps à attendre teurs d'établir par eux-mêmes un diagnostic de leurs activités",
d’autres mesures de facilitation vont Alicante pour 24 heures et bénéficier ses bagages qu’il n’en faut à un avion a-t-il fait valoir, ajoutant qu'elle doit constituer aussi un espace
bientôt être introduites, notamment un ainsi à leur retour d’une « rallonge » pour relier Orly à Oran ! pour proposer "les perspectives de développement", à moyen
« couloir vert » pour les touristes et les de trois mois...Pourquoi ne pas allon- M. Koursi terme, de ce corps.
Algériens établis à l’étranger pour ger la durée de cette autorisation ? Au-

Mercredi 25 Mai 2011


6 Nation
PORTES OUVERTES DE LA SÛRETÉ NATIONALE À TIZI-OUZOU
EL MOUDJAHID

DÉMOGRAPHIE
La police de proximité 36, 3 millions d'Algériens
au 31 décembre 2010
mise en avant
L'
Algérie comptait 36,3 millions d'habitants au 31
décembre 2010, dont 50,6 % de sexe masculin et
49,4% de sexe féminin, selon des données fournies
hier à l'APS par l'Office national des statistiques
Sous le haut patronage du directeur général de la Sûreté nationale, la DGSN (ONS). Le 31 décembre 2011, la population algé-
organise, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 29 mai 2011, des portes ouvertes rienne devrait être supérieure de quelque 800 000 âmes pour
atteindre 37,1 millions d'habitants, prévoit cette source. Le bilan
sur les services de la Sûreté nationale, dans la wilaya de Tizi-Ouzou. démographique issu de l'exploitation des bordereaux numé-
riques de l'état civil fait ressortir, en 2010, l'enregistrement de
888 000 naissances vivantes, 157 000 décès et 345 000
mariages. Au premier juillet 2010, la population résidente totale
était estimée à 36 millions d'habitants, faisant que l'accroisse-
ment naturel vient de franchir le seuil des 2 %, soit +731 000
personnes en 2010, contre + 690 000 en 2009. Selon l'ONS, la
structure de la population par âge et par sexe est marquée par
une légère baisse du pourcentage des moins de 15 ans qui passe
de 28,2% en 2009 à 27,8% en 2010. Néanmoins, la part de la
population âgée de moins de 5 ans continue d'augmenter, passant
de 10 % à 10,7 % durant la même période, alors que la popula-
tion en âge d'accomplir une activité économique (15 à 59 ans) se
stabilise autour de 64,5 %. Par ailleurs, il est observé que la part
des personnes du troisième âge (60 ans et plus) a connu une
légère augmentation par rapport à celle relevée en 2009, passant
de 7,4% à 7,7 %, soit un effectif de 2 785 000 personnes.
Enfin, la population féminine en âge de procréer (15-49 ans)
est estimée à 10,2 millions de femmes. L'année 2010 était mar-
quée essentiellement par une augmentation importante du
nombre de naissances, une légère diminution du volume global
des décès et une progression modérée des mariages, relève
l'ONS. L'Algérie a enregistré durant la même année, 887 810
naissances vivantes réparties en 454 037 de sexe masculin et

S
eront représentées à cette sont souvent les premières vic- dans les missions de secours et de
manifestation toutes les times des accidents de la circula- recherche des traces de personnes 433 773 de sexe féminin, soit un rapport de 105 garçons pour
directions centrales, les- tion d’autant qu’ils traversent par- disparues. Plusieurs conférences 100 filles, a précisé la même source. Comparativement à 2009,
fois imprudemment la chaussée et portant sur des thèmes relatifs à la le nombre de naissances vivantes a connu une augmentation de
quelles exposeront statis- près de 39 000 âmes, ce qui représente un accroissement relatif
tiques et différents équi- n’ont aucune notion d’évaluation prévention contre les fléaux
des distances et des vitesses. Le de 4,6%. Le taux brut de natalité est passé de 24,07‰ en 2009,
pements nécessaires dans le cadre sociaux (toxicomanie et autres) à 24,68‰ en 2010. L'année 2010 a été marquée d'autre part par
de l’exécution des missions de public aura droit à des exhibitions seront animées par des cadres de la une diminution de 2 000décès par rapport à 2009, ce qui se tra-
protection des citoyens et de sécu- et à des spectacles donnés par la Sûreté nationale ciblant un public duit par un recul du taux brut de mortalité, qui passe de 4,51‰
risation des biens. Cette manifesta- cavalerie (art équestre) et brigades jeune au niveau des lycées et à 4,37‰. Le taux de mortalité infantile poursuit le même ryth-
canines de la Sûreté nationale. centres de formation profession- me de diminution observé ces dernières années et passe de
tion aura lieu à la maison de la
Des maîtres chiens accompli- 24,8‰, en 2009, à 23,7‰ en 2010, soit un gain d'un point envi-
Culture Mouloud-Mammeri. nelle relevant de la localité de Tizi-
ront plusieurs shows afin de mon- ron. La diminution de la mortalité infantile et celle de la morta-
A cette occasion, il sera procé- trer l’utilité des brigades canines. Ouzou.
dé à la mise en place de la piste La DGSN a également prévu lité générale affecte directement le niveau de l'espérance de vie
Rappelons que le dressage de ces à la naissance, qui passe de 75,5 ans en 2009 à 76,3 ans en 2010,
d’éducation routière, au niveau de chiens a pour objectif de déceler dans son programme des activités soit un gain de 9 mois. Concernant la nuptialité, l'ONS signale
la placette de la maison de la l’emplacement de toutes sortes de sportives organisées par le service que l'effectif des mariages s'est accru de 1% entre 2009 et 2010,
Culture. Un circuit dédié à l’ap- drogues, et que chaque chien a son de l’action sociale et des sports de contre 3% entre 2008 et 2009. Pour l'ONS, cette augmentation «
prentissage au profit des enfants de utilité. Ainsi certains sont dressés la Sûreté nationale, dont l’objectif l i m i t é e » inaugure probablement une nouvelle phase carac-
la wilaya de Tizi-Ouzou sera pour renifler et détecter des sub- essentiel est de faire participer un térisée par une stagnation du volume des mariages. Le taux brut
animé par un personnel spécialisé. stances explosives et sauver ainsi grand nombre de quartiers dans les de nuptialité a quant à lui subi une baisse et passe de 9,68‰, en
Cette action de sensibilisation est des milliers de vies humaines, rencontres footballistiques. 2009, à 9,58‰, en 2010, selon l'ONS.
motivée par le fait que les enfants alors que d’autres sont utilisés M. MENDACI

ATTENTATS DU PALAIS DU GOUVERNEMENT MICROCREDIT


ET DE BAB EZZOUAR La femme au foyer
Procès aujourd’hui s’implique…

A
u 17 mai dernier, ce 1 million de dinars qui implique
du responsable présumé sont 1 601 dossiers
qui ont été déclarés
éligibles à un crédit
le promoteur avec un apport
personnel représentant 1% du
coût du projet, 29% qui sont

B
ouderbala par l'accusé, les services depuis le début de accordés par l’ANGEM sous
Fateh, res- de sécurité ont pu, par l’année 2011 et 1 201 dossiers ont forme de prêt non rémunéré et
ponsable ailleurs, accéder à deux fait l’objet d’un fi-nancement, le reste, soit 70%, est accordé
direct présu- refuges des terroristes et déclare M. Belaribi Hamid par la banque.
mé des atten- à mettre la main sur des Belhouari, coordinateur pour la L’intérêt est à taux bonifié
tats à l'explosif qui quantités considérables wilaya de Aïn-Defla de l’ANGEM allant de 80% à 95%, selon la
avaient ciblé, en 2007, le d'explosifs ainsi que (Agence nationale de gestion du résidence du postulant et l’acti-
palais du Gouvernement quelques armes légères. microcrédit). Une véritable perfor- vité projetée avec évidemment
et le siège de la Sûreté Dans le premier refu- mance dans la mesure où sur le le plus pour les communes
urbaine de Bab Ezzouar ge, situé à la cité Djaafri plan d’action projeté pour l’année enclavées et autres zones à pro-
sera jugé aujourd’hui par de Réghaia, les policiers en cours, les 1 000 dossiers dévo- mouvoir.
le Tribunal criminel près ont découvert 92 kg de lus à l’agence ont été largement Un intérêt qui est intégrale-
la cour d'Alger. matières explosives. dépassés. De fait, souligne notre ment pris en charge par
Selon l'arrêt de ren- Dans le second refuge, interlocuteur, « un autre quota, de l’Agence, signale-t-on. Avec
voi, cet « émir » avait situé à Béni Daoud 1.200 dossiers de financement, des structures installées au
reconnu avoir suivi par (Thénia, w. de nous a été accordé ». Depuis le niveau de 13 des 14 daïras que
téléphone l'itinéraire de Boumerdès) ils ont pu lancement de cette structure au compte la wilaya, seule celle de
trois kamikazes qui récupérer un lance- niveau local en Bathia restant non couverte
étaient à bord des véhi- roquettes, deux cartables juin 2005, ce sont au total 5 745 pour l’instant, la coordination
cules piégés jusqu'à leur bourrés d'explosifs (6,15 dossiers qui ont été déposés et 3 s’appuie sur des accompagna-
arrivée sur les lieux kg dans chaque cartable), 266 ont fait l’objet d’un finance- teurs qui réceptionnent et trai-
ciblés palais du trois bombes artisanales ment. tent les dossiers sur place avant
Gouvernement, siège de et 21 détonateurs. Les Un financement qui inter- leur validation par la commis-
la Sûreté urbaine de Bab assises d'Alger auront vient jusqu’à hauteur de 100 sion. Un travail en amont qui
Ezzouar et ambassade du également à juger ce 000 dinars pour un prêt sans permet d’éviter le rush et favo-
Danemark, où il leur mercredi une affaire de intérêt et sans apport personnel rise une célérité certaine dans le
avait donné l'ordre, selon dilapidation de deniers du prétendant, qui est étudié et traitement des dossiers.
ses dires, d'actionner publics pour environ 1,3 accordé par l’ANGEM. Le rem- Les femmes au foyer,
leurs ceintures d'explo- milliard de DA et passa- boursement se faisant sur un notamment pour ce qui est de
sifs. Si les terroristes tion d'un marché public échéancier de 24 à 36 mois avec projets d’artisanat, représentent
chargés des opérations- atteindre leur but, le de l'intervention opportu- au préjudice de un différé de trois mois. Dans un nombre important, près de 1
suicide du palais du kamikaze qui s'était diri- ne du policier en faction Sonatrach dans laquelle un deuxième volet, un autre 200 des promoteurs qui se sont
Gouvernement et du gé vers l'ambassade du devant l'ambassade. est impliqué un chef financement, dit triangulaire, rapprochés de l’ANGEM pour
commissariat de Bab Danemark n'a pas pu se Agissant sur la base de d'entreprise français. sur une fourchette allant jusqu’à le financement de leurs projets.
Ezzouar avaient réussi à faire exploser en raison renseignements fournis

Mercredi 25 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Nation 7

TÉLÉPHONIE MOBILE JOURNÉES D’INFORMATION SUR LES TIC


Alcatel Applications
officiellement sur multimédia
L es applications des technologies de action dans la dynamique nationale du
l’information et de la communica- progrès et du développement », a-t-il

le marché algérien tion (TIC) dans le domaine du mul-


timédia ont été au centre des débats lors
des journées d’information organisées par
la direction de la communication, de l’in-
ajouté.

PLUS DE 2 MILLIONS
D’ALGÉRIENS CONNECTÉS
Fortement présent en formation et de l’orientation du ministère À FACEBOOK
Le même cadre a estimé qu’il était
de la Défense nationale, dont les travaux
Algérie dans le segment ont débuté hier à Alger. « vital » d’investir davantage dans le
des infrastructures et Cette rencontre constitue un cadre
d’échange, de débat et de coordination
domaine des TIC, car il s’agit, a-t-il expli-
qué, d’assurer, à travers la maîtrise des
réseaux de dans la perspective d’une « perception outils et des TIC, « le meilleur accomplis-
télécommunications, commune et partagée de l’action commu- sement de notre mission communication-
nicationnelle », a souligné le directeur de nelle accompagnant les différents chan-
Alcatel réinvestit de la communication, de l’information et de tiers de développement national ».
l’orientation au ministère de la Défense « Il est donc nécessaire, voire indis-
nouveau le marché nationale, le général Boualem Madi. pensable de conjuguer encore nos efforts
national de la téléphonie «Cela servira certainement à la consoli- et de conforter continuellement nos expé-
dation d’une démarche organisée et coor- riences pour se mettre au diapason de
mobile. donnée dans un cadre mutuellement béné- l’imposante évolution technologique
fique et aidant à la promotion de l’exer- enregistrée en la matière, dans le sens
cice communicationnel militaire », a-t-il d’une action progressive et apte à faire
ajouté. valoir notre potentiel dans ce domaine »,

L
a filiale mobile Alcatel a, certes, changé du pays. L’enjeu est, en effet, de taille, le marché
de main - nord-africain étant l’un des plus importants de Outre les ateliers de démonstration et a-t-il observé. Les communications déjà
elle a été cédée depuis 2006 par le l’équipementier, avec le Moyen-Orient et une exposition retraçant l’évolution de la présentées ont porté notamment sur les
groupe franco-américain Alcatel-Lucent l’Europe de l’Est. Proposant une gamme de mission de communication militaire, une médias, la révolution numérique et l’évo-
au profit de l’équi-pementier chinois portables simple à utiliser et riche en fonc- série de conférences sont programmées lution de l’internet. De ce fait, il a été en-
TCL -, mais ses produits n’ont pas, pour autant, tionnalités, axée notamment sur les Smartphones en relation avec l’apport des TIC aux dif- registré que l’avènement du Web et l’évo-
déserté le marché national. Le constructeur qui garde sous la plate-forme Android, Alcatel One Touch férents métiers de la communication et lution des plates-formes de communica-
toujours son siège social en France avec des usines a mis sur le marché algérien des modèles allant s’articulant notamment autour de la télé- tion ont permis l’accès à 85% des popu-
de production installées en Chine exprime un intérêt de l’entrée de gamme au plus performant doté vision et la radio numériques, la commu- lations dans le monde à l'internet haut
particulier pour l’Afrique du Nord, où ses mobiles des dernières technologies. Cela dit, un intérêt nication institutionnelle à travers le web, débit. D’autres intervenants ont mis l'ac-
s o n t particulier est porté au segment entrée de la numérisation des archives, le transport cent sur les médias sociaux qui sont des
distribués, ces dernières années, par le marché gamme, très coté en Algérie. des signaux numériques et la sécurisation outils permettant de communiquer, de
parallèle. Après un bureau de liaison ouvert en Très optimiste quant à l’avenir des produits des outils et infrastructures numériques. s’exprimer et de partager des informa-
Tunisie, l’équipementier qui s’est hissé à la 7e place mobiles Alcatel sur le marché national, où ils Le général Madi s’est dit « persuadé » tions et des idées.
mondiale des ventes, avec 36 millions d’unités représentent déjà en cinq mois de présence offi- que les différents aspects qui seront Concernant Facebook, il a été signalé
mises sur le marché mondial en 2010, soit une cielle 2 % de parts de marché, le directeur régio- débattus lors de cette rencontre permet- que près de 673 millions de personnes
croissance de 125 %, s’intéresse de plus en plus nal d’Alcatel mobile est convaincu que la tront de « mieux appréhender les enjeux dans le monde sont connectées à ce média
à l’Algérie, où il est présent officiellement marque retrouvera facilement sa place dans le cruciaux auxquels renvoie aujourd’hui le social et qu’en Algérie, plus de deux mil-
depuis le mois de janvier à travers son marché algérien et annonce déjà un objectif de délicat domaine de l’information et de la lions de personnes le sont, dont 41% âgés
distributeur Cell Net. M. Walid Belkhiria, 3,5 % d’ici à la fin de l’année en cours. communication ». entre 18 et 24 ans.
manager pour la région Afrique du Nord chez le «Avec une gamme très design, aux matériaux De ce point de vue, a-t-il ajouté, les Quant à Twitter, considéré comme la
constructeur qui commercialise désormais ses recherchés et aux fonctionnalités développées, recommandations qui seront élaborées à « star montante des médias sociaux »,
produits sous l’identité «Alcatel one touch», tous les ingrédients sont réunis pour séduire de la fin des travaux de ces journées, « ap- 145 millions de membres y sont connec-
regrette le retard pris pour retrouver le marché nouveau le consommateur algérien», informe-t- porteraient un éclairage fort utile à l’affi- tés, dont 60% âgés de moins de 25 ans.
algérien «très prometteur». Ce retour sur le il. La marque qui table sur le rapport prix/qualité nement des technologies modernes que Ces médias sont en plein boom, et
marché national s’opère en force avec une pour séduire le marché algérien propose dans un nous sommes tous appelés à investir en l’internet a favorisé « l’émergence ful-
dizaine de modèles de la marque déjà homo- premier temps dix modèles, dont les prix varient matière de communication, afin de cerner gurante de nouveaux acteurs, nombreux
logués et mis en vente dans les boutiques de Cell entre 4 000 et 10 000 DA. et de dépasser toute forme d’incompré- et puissants », ont relevé les spécialistes.
Net réparties à travers l’est, le centre et l’ouest Hamida B. hension éventuelle et d’inscrire notre

EDUCATION NATIONALE SETIF


Mobilisation 67 236 candidats aux examens
des conseillers de fin d’année
de l’orientation  Des centres du baccalauréat dans les zones montagneuses
Les conseillers de l'orientation et de guidance sco-
laire et professionnelle ont procédé jeudi dernier à la Dans une wilaya qui compte l’une famille de l’éducation cette année, candidats qui doivent composer à ce
création d’une commission nationale provisoire des des plus importantes populations scola- sachant de surcroît que le seuil de pro- niveau. Par ailleurs, 598 candidats
fonctionnaires de l'orientation et de la guidance scolai- risées du pays avec déjà pas moins de gression dans la mise en œuvre des répartis sur 6 centres implantés à
re et professionnelle qui activera sous l'égide de 358 799 élèves attendus pour la pro- programmes est largement atteint et Bousselem, Beni Brahim, Draa Kebila,
l'UNPEF dont la mission principale est de représenter chaine rentrée, soit une augmentation que les 20 162 candidats au Bac parmi Beni Ourtilène, Beni Chebana et Dar
et faire aboutir la plate-forme de revendications des de plus de 32 800 élèves par rapport à lesquels il faudra relever plus de El Hadj (Guenzet), participeront aux
fonctionnaires de l'orientation scolaire, qui se résume l’effectif de cette année qui rejoindront 12 000 filles et 4 521 candidats libres, épreuves de la langue amazighe.
en la promotion et l’ouverture du corps de l'orientation donc pour la première fois les bancs de disposeront de l’ensemble des moyens Plus près de nous, le 29 de ce mois,
à d'autres horizons, la révision de la catégorisation afin l’école, la préparation des examens de pour passer cet examen dans la séréni- se déroulera l’examen de fin de cycle
qu'elle soit conforme à la spécificité de la fonction et fin d’année dont la préparation a été té qui se doit. Pas moins de soixante de l’enseignement primaire qui touche-
de sa qualification scientifique, l’intégration du Con- entamée depuis le début de l’année centres d’examen dont un au niveau du ra cette année, 26 343 candidats, répar-
seiller de l'orientation scolaire et professionnelle scolaire en cours, tire à sa fin marquée centre de rééducation où composeront tis sur 106 centres de déroulement avec
(COSP) dans celui de Conseiller de l'orientation et de par des dispositions importantes qui 131 candidats seront ainsi mis en place deux centres de correction qui seront
guidance scolaire et professionnelle (COGS) nouvelle- doivent permettre aux nombreux can- à travers cette vaste wilaya du pays. implantés au lycée Fatima-Zohra à
ment créé, l’intégration du COSP principal dans celui didats de composer dans les meilleures Dans ce contexte, et pour éviter de Sétif et le lycée Chihab à El Eulma,
de COGS principal, le rétablissement du grade d'ins-
pecteur, la définition avec clarté des tâches de chaque conditions. longs déplacements aux candidats, de cela avant la session de rattrapage qui
catégorie, la nécessité de promulguer le statut du Dans un point de presse animé nombreux centres sont implanté dans est prévue pour le 26 juin. Ainsi, dans
Centre d'orientation et de guidance scolaire et profes- dimanche après-midi, le directeur de des zones lointaines comme Beni une wilaya qui connaît de réelles avan-
sionnelle, le droit au logement de fonction pour les l’éducation, M. Ghanem Abdelaziz, a Ourtilène, Beni Chebana, Babor, Dar el cées dans ce secteur avec un program-
COGS exerçant dans les lycées, étant donné qu'ils particulièrement insisté sur les moyens Hadj ou El Hamma, indépendamment me ambitieux en matière de réalisa-
occupent des postes de base, le droit à la prime de dé- et matériels qui ont été mobilisés par- du fait que tous les candidats et fonc- tions marqué par un taux de pas moins
placement, de panier, de zone et de travaux scienti- tout à travers le territoire de cette tionnaires mobilisés à cet effet bénéfi- de 21% de l’enveloppe globale accor-
fiques. wilaya, à l’effet de mettre en œuvre les cieront de la restauration et du trans- dée à la wilaya au titre de l’année 2011,
Au cours de cette rencontre l'accent a été mis sur le directives ministérielles et faire que port, comme il a été décidé par le wali, toutes ces échéances constitueront,
statut « décevant », en particulier dans les volets rela- toutes ces échéances puissent aller au moment où au niveau de chaque sans nul doute, le juste couronnement
tifs à la catégorisation, à la promotion et à la non-prise dans le sens de l’évolution connue ces centre, pas moins de trois observateurs d’une vaste entreprise qui s’inscrit en
en compte des dispositions transitoires d'intégration, dernières années. Une wilaya qui est et dix assistants veilleront au bon conformité avec les grands objectifs
(rétrogradation du conseiller principal d'orientation non seulement parvenue à quitter les déroulement de cet examen. Autant de qui sont assignés à la réforme du systè-
scolaire et professionnelle), suppression du grade sentiers battus et se hisser dans le Top dispositions importantes qui sont éga- me éducatif. Une wilaya qui comptera
d'inspecteur d'orientation scolaire et professionnelle et Ten au niveau national avec un taux de lement prises en faveur des 20 731 can- à l’horizon 2014, 102 lycées, 236
limitation dans deux seules catégories professionnelles 68,80% et pour ce même examen du didats qui se présenteront à l’examen CEM, 909 écoles primaires et plus de
12 et 13 pour tous les fonctionnaires de l'orientation… baccalauréat décrocher l’an dernier du BEM et pour lesquels 84 centres ont 740 cantines pour ne citer que ces
malgré l'exigence d'un diplôme universitaire, comme 194 mentions «très bien». C’est donc été mobilisés dont 1 qui sera implanté infrastructures cumulées.
préalable au recrutement dans le corps.
S. Sofi ce même espoir qui est entretenu par la au centre de rééducation pour les 117 F. Z.

Mercredi 25 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Economie 9

M. ABDERRAHMANE BENKHALFA, DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL DE L’ABEF SYSTÈMES


D’INFORMATION
“Priorité aux nouvelles entreprises” EN ENTREPRISE
Tout sur
S ur 3.300 milliards de dinars de crédits à la certification. La création de nouvelles entre- gnera la "nécessite de mesures adéquates de la
l’économie nationale, en 2010, 90% ont été prises, dira, à ce propos, M. Benkhalfa, explique part des autorités", précisant que les 1.500 points
affectés aux entreprises, ce qui dénote du
caractère privilégié de cette relation banque-
la non-maîtrise de certains aspects managériaux
et une vulnérabilité dans un marché qui est
bancaires existant à travers le territoire national
offrent un « point » bancaire pour chaque groupe
les tableaux
concurrentiel. « Donc, les banques ont à faire sur de 23.000 habitants, d’où l’importance de l’ex-
entreprise. Aussi, l’accompagnement bancaire va
essentiellement aux créations nouvelles d’entre-
prises, soit un objectif de 50.000 nouvelles enti-
le plan du risque et les entreprises, une compéti-
tivité à acquérir », estime le délégué de l’ABEF
tension du réseau bancaire. Dans le même ordre
d’idées, l’invité de la Chaîne III indiquera que «
de bord
tés à atteindre vers la fin de l’exercice en cours. pour qui, les banques, face à leurs charges, doi- les éléments de la bonne gouvernance sont
Ce volume des financements de l’économie va vent prendre des risques, mais des risques mesu- nécessaires et donc, de plus en plus, les banques Le système d’information est
crescendo puisqu’il sera porté à quelque 3.400 rés car elles sont face à une exigence qui consis- sont en train de donner un espace à la décision ». au cœur de l’entreprise, qui
milliards de dinars (MDS de DA) à la fin de l’an- te à concilier entre l’impératif d’extension et A ce titre, « nous allons avoir des effets positifs nécessite des évaluations que le
née 2011. Ainsi, la relation continue sur le plan celui de la sécurité. Par conséquent, « le challen- grâce à la dépénalisation de l’acte de gestion, directeur du système d’informa-
de l’évolution étant donné que le taux annuel des ge consiste à étendre les financements sans tou- comme libérer les initiatives, tant au plan écono- tion ne peut réaliser que grâce à
crédits additionnels aura, aussi, évolué entre cher à la sécurité des placements ». mique que bancaire. un tableau de bord avec lequel il
17% et 18%. Ce sont là les chiffres avancés par Pour ainsi dire, « l’entreprise ne doit pas être Cette décentralisation qui sera consacrée à va piloter son activité et qui lui
le délégué général de l’Association des banques déresponsabilisée dans son environnement et que travers les 1.500 points bancaires, va permettre donne des indicateurs non seule-
et établissements financiers (ABEF), hier, sur les deux parties doivent continuer à constituer d’aller vers la prise de décision à l’endroit du ment sur les coûts mais aussi sur
les ondes de la radio Chaîne III. Ainsi, sur le plan des acteurs complémentaires dans le développe- client et un meilleur suivi du crédit». la qualité du service perçue par
du volume des crédits, a affirmé ment ». Interrogé sur la part des créances non Dans le même contexte, « les nouveaux pro-
performantes dans le portefeuille des crédits, M. duits permettent plus de réponses appropriés à l’ensemble des utilisateurs au
M. Abderrahmane Benkhalfa, les choses avan- sein de l’entreprise. C’est sur
cent bien, mais en termes de qualité de la rela- Benkhalfa dira que " nous sommes dans un pays des besoins différents », affirmera l’intervenant.
tion, il y a encore des difficultés dues, en grande où l'économie est entourée de risques et exposée Concernant la participation de l’ABEF à la tri- l’importance et le rôle de ce
partie, à la croissance, à l’état des entreprises, à à des échecs qu'il faut accepter et assumer". Ces partite, il dira que « les banques qui sont de tableau de bord qu’une journée
la profitabilité des affaires, à la compétitivité des créances que M. Benkhalfa se gardera de révéler, simples exécutants d’une réglementation, vont d’étude a été organisée hier au
entreprises. « Et donc nous sommes dans une « ce genre d'information relevant du "secret ban- devoir se mobiliser dans cette phase pour plus de Hilton par Ernest & Young, au
économie en pleine croissance et où les risques caire" affichent une tendance baissière". Et réactivité ». D’autre part, les thèmes retenus profit du Club des directeurs des
d’entreprise sont encore importants », a souligné d’ajouter que « ce n'est pas le stock de ces constituent, a-t-il déclaré, « un signal important systèmes d’information. Les
l’intervenant qui ajoutera que « s’il est vrai que créances qui importe, mais plutôt leur évolution appelé à donner un dynamisme » à l’économie tableaux de bord informatiques
sur le plan de prise de risques, beaucoup reste à » car, "il ne faut pas qu'un crédit additionnel pro- nationale « et une opportunité pour tirer les regroupent l’ensemble des infor-
faire, nous attendons aussi de l’entreprise, à la duise des créances non performantes addition- signaux de ce qui a été fait ». mations qui permettent aux
faveur de la mise à niveau, en termes de maîtrise nelles". Abordant l’organisation actuelle des D. Akila organes de décision mis en place
des aspects de la production, du management, de banques, le délégué général de l’ABEF souli- dans le cadre du pilotage du sys-
tème d’information de mener à
bien leur mission de suivi et de
APRÈS L’ARRÊTÉ SIGNÉ PAR LE MINISTRE DES FINANCES contrôle des activités informa-
tiques.
SUR LA PRÉFÉRENCE NATIONALE Pilotage et tableaux de bord
sont étroitement associés et com-
Des producteurs se prononcent plémentaires, indique Phetsa-
mone Rasphone, directeur exé-
Les modalités d’application de déficit important en matière d’études et d’ex- cutif de Ernest & Young. Le
pertise nationale. pilotage est tributaire, est-il
la marge de préférence aux entre- La balance commerciale est assez parlante à expliqué, de la qualité de l’in-
prises et aux produits algériens ce sujet. La quote-part des services importés se formation, dès lors qu’elle est
viennent de faire l’objet d’un situe entre 5 à 7 milliards de dollars. donnée et enfin de son traite-
L’outil national doit être développé et aidé ment. Il ne suffit pas de recevoir
arrêté signé par le ministre des si on veut améliorer ses performances, note la l’information, il y a besoin aussi
Finances, M. Ka-rim Djoudi, avec représentante de SEVE. que le système d’information ait
parution au Journal officiel. Pour les biens d’équipement par contre, la au préalable la capacité de réali-
fourchette arrêtée - 25% - semble suffisante. ser des analyses. Un bon pilotage
Mme Haddad relève que la préférence natio-

I l faut rappeler que cet arrêté entre dans le ne peut pas fonctionner sans
cadre des nouvelles mesures prises dans le nale ne suffit pas. Elle souhaite que dans les tableaux de bord synthétiques et
cadre d’un aménagement du code des mar- cahiers des charges établis par les donneurs pertinents.
chés publics. Il est instauré l’octroi d’une marge d’ordres soit consacré le principe du savoir- Mais l’on peut disposer des
de préférence de 25% aux produits d’origine faire et que soient négociés avec les firmes meilleurs tableaux de bord sans
algérienne et aux entreprises de droit algérien étrangères dans les contrats, le volet formation pour autant pouvoir combler les
pour les marchés de fourniture et ceux relatifs et le niveau d’intégration nationale. lacunes d’un pilotage défaillant.
aux services et études. En clair, l’interlocutrice souhaite que l’outil Ce qui existe aujourd’hui dans
Interrogés à cet effet, les opérateurs écono- toujours demandé à ce que la préférence nationa- national soit partie prenante dans les négocia- les entreprises algériennes, c’est
miques et représentants réagissent de façon le soit prise en considération. tions. un certain nombre d’outils, qui
contrastée. Les mesures prises à cet effet par les pouvoirs Questionné, M. Mehenni Abdelaziz président sont à la base des outils de comp-
Pour M. Zaim Bensaci, président du Conseil publics sont un signe de reconnaissance pour les de la CIPA, la Confédération des industriels et tabilité, et qui devraient évoluer
national consultatif pour la promotion de la efforts consentis par les producteurs nationaux et producteurs algériens, souligne que les mesures
visent à encourager la production nationale et la vers des systèmes d’information
PME, relève que cette mesure était attendue et arrêtées viennent avec beaucoup de retard tout en beaucoup plus complexes, gé-
qu’elle est la bienvenue. On commençait dit-il à promotion de l’outil national de réalisation. reconnaissant leur opportunité, un retard qui ne
C’est une forme de régulation à laquelle se s’explique ou qui se comprend alors par la mar- rant plus d’opérations et plus de
désespérer, en voyant que la production nationa- transactions au sein de l’entre-
le n’aurait pas totalement sa place. plient aujourd’hui les pouvoirs publics. Il faut ginalisation dont est encore l’objet, le secteur
savoir, note encore M. Dennouni, que cette privé. Aujourd’hui ce secteur est seulement tolé- prise. Cette rencontre contribue,
Ceci étant, note M. Bensaci, s’il y a un effort en fait, à la modernisation des
de valorisation de la production nationale, il fau- forme de régulation se retrouve partout à travers ré.
le monde. Elle vise la protection de la production M. Mehenni qui aurait souhaité que les pro- entreprises, parce que les ta-
drait qu’en contrepartie, le producteur de cette bleaux de bord du DSI permet-
richesse réponde aux normes exigées pour pou- des pays. Ainsi en est-il du système des quotas ducteurs nationaux soient associés aux consulta-
aux Etats-Unis, au Japon, en Europe et ailleurs tions politiques en cours, note que l’acte d’inves- tent de mesurer également à
voir soutenir la concurrence. quel rythme cette modernisation
Le président du Conseil consultatif pour les dans le monde. Pour l’interlocuteur, l’économie tissement a besoin encore d’être libéré en réalité.
doit être gérée selon des mécanismes universels L’investissement, dit-il, est un acte de responsa- se fait. Les systèmes d’informa-
PME, qui trouve que le gouvernement est allé tion sont considérés en Algérie
dans le sens des attentes des producteurs natio- de régulation et de gestion. C’est un principe. bilité qui engage pleinement son auteur. Sans
naux devra veiller à la bonne application des Mme Haddad Nacira, membre de l’Association être contre le CREDOC, tout en constatant que comme étant la première brique
mesures ainsi arrêtées, ce qui apportera un plus des femmes chefs d’entreprise (SEVE) et chef l’outil national de production reste encore large- à moderniser, après quoi on
à notre marché dit-il-il. d’entreprise, souligne, pour sa part, que s’agis- ment dépendant de l’extérieur, M. Mehenni note passe à l’organisation de l’en-
M. Dennouni Abdelmadjid président de sant du volet services et études, les mesures arrê- que des assouplissements sont apportés mais qui treprise. « On aide nos clients à
l’Union générale des entrepreneurs algériens et tées sont insuffisantes. ne sont pas perçus encore sur le terrain. conduire le changement dans
chef d’entreprise, relève que les producteurs ont Mme Haddad rappelle que le pays accuse un Tahar Mohamed Al Anouar leurs systèmes d’information, en
commençant par sélectionner les
bons outils. C’est un rôle d’assis-
DES OPÉRATEURS ITALIENS À ORAN tance à maîtrise d’œuvre »,
explique notre interlocuteur,
La recherche et l’énergie dans la ligne de mire soulignant qu’en Algérie « les
entreprises qui sont en pointe
dans la modernisation de leurs

U ne délégation d’opérateurs économiques Benaissa, dont le souci évident est de permettre région menacée, à terme, d’une sécheresse systèmes d’information, sont
conduite par le vice-président de la aux groupements des hommes d’affaires et d’en- cyclique. Aujourd’hui, des groupes industriels celles relevant de l’agroalimen-
Chambre de commerce de Brindisi a trepreneurs de l’Ouest de disposer des informa- internationaux dans des domaines divers tels que taire et de la pharmacie ».
séjourné hier à Oran. Reçue au siège de la tions les plus fines pour leur permettre de se lan- l'aérospatiale, l'automobile, la chimie et les nou- Cette rencontre bimensuelle
Chambre de commerce et d’industrie de cer dans les différentes formules d’association velles technologies de l'information et d'écono- s’inscrit au titre de la probléma-
l’Oranie, cette délégation, qui a affirmé vouloir pour partir à l’assaut du marché international. mie d'énergie sont installés sur cette plaine, la tique de l’intelligence écono-
dresser d’abord une passerelle de coopération La province de Brindisi fait partie de la seconde du pays, dit-on. A Brindisi, par exemple, mique, consistant généralement
qui déboucherait sur un jumelage entre les deux région des « Pouilles ». Schématiquement elle la société Italgest s’est lancée dans la construc- à comprendre les besoins du
chambres avant de passer au « business » pro- est située sur le « talon » que représente la forme tion d’un des plus grands parcs photovoltaïques marché, et c’est à partir de cette
fitable aux deux parties, a néanmoins indiqué les en botte de l’Italie. Avec moins de 500 000 habi- d'Europe qui à terme produira plus de 11 MW connaissance de données collec-
deux secteurs qui suscitent son intérêt, en pre- tants (Oran en compte le double), Brindisi fait d'électricité. Tandis que la présence dans cette tées par un système d’informa-
mier, les énergies renouvelables et la recherche. donc partie de ce Mezzogiorno, cet ensemble du région, Les Pouilles, dont fait partie la province tion fiable et traitées par ce sys-
Dans un entretien qu’il nous a accordé, M. sud de l’Italie traditionnellement agricole mais de Brindisi (en français Brindes) d'une popula-
qui a su, de façon subtile, au fil du temps, tirer tion appréciable de scientifiques et techniciens tème que les entreprises par-
Cosimo Convertino nous a fait part de son sou- viennent à prendre des décisions
hait de matérialiser ce partenariat par la signatu- profit de la « mondialisation » et de sa « proxi- pluridisciplinaires (biologie, NTIC et nanotech-
re officielle d’un document portant jumelage mité » entre l’Orient et l’Occident pour opérer nologies) fait qu’elle pourra se transformer en intelligentes, au sens où elles
entre les deux institutions. A ce propos, un proto- une reconversion de son activité agro-industriel- une « plaine technologique ». vont être fondées sur des ana-
cole d’accord est à l’étude, nous a révélé le direc- le d’autant plus que des études onusiennes pré- M. Koursi lyses.
teur de la Chambre oranaise, M. Noureddine voient un avenir des plus sombres pour cette Farid B.

Mercredi 25 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Monde 11

LE CONFLIT EN LIBYE DÉSASTRE


ÉLECTORAL
EN ESPAGNE
Au centre d'un sommet Les socialistes
font leur mea
extraordinaire de l'UA culpa
Les socialistes espagnols ont
reconnu leur responsabilité dans

aujourd’hui le désastre électoral affirmant


comprendre le "malaise" face
au chômage et à la crise qui a
provoqué une rébellion sociale
sans précédent dans tout le
La situation en Libye, où l'OTAN poursuit ses frappes militaires, sera, aujourd’hui à Addis- pays.
Abeba, au centre d'un sommet extraordinaire de l'Union africaine (UA) qui tente depuis En donnant presque dix
plusieurs semaines de favoriser une solution politique au conflit sur la base de la feuille de points d'avance aux conserva-
teurs du Parti populaire, les
route adoptée le 10 mars dernier par son Comité ad hoc de haut niveau sur la Libye. Espagnols ont infligé une très
lourde sanction aux socialistes

L'
envoyé spécial de l'ONU pour la pour ne pas avoir réussi à sortir
Libye, Abdel Ilah Khatib, a indi- le pays de la crise économique
qué qu'il accompagnera le et combattre le chômage, le
secrétaire général des Nations plus élevé des pays industriali-
unies Ban Ki-moon dans la sés, qui touche un actif sur cinq.
capitale éthiopienne pour "assister au sommet Défaite "historique", "tsunami"
de l'Union africaine et avoir des consultations annonciateur des législatives de
avec des responsables de l'UA et des pays mars 2012, relevait la presse en
membres sur les moyens de régler politique- soulignant que "les socialistes
ment la crise libyenne". Ce sommet extraordi- encaissent leur pire résultat de
naire de l'UA prévu pour deux jours "sera l'oc-
casion d'examiner la situation prévalant en l'histoire de la démocratie dans
Libye, sur la base du travail que mène le des élections locales". Le Parti
comité ad hoc de haut niveau de l'UA sur la socialiste, au pouvoir depuis
Libye, et d'autres situations de conflit (en 2004, a remporté 27,79 % des
Afrique), aux fins d'articuler des réponses col- voix, loin derrière le Parti
lectives africaines en vue de leur règlement populaire, en tête avec 37,53 %
rapide", selon un communiqué de l'organisa- aux élections municipales. Le
tion. chef du gouvernement, José
Le président de la Commission de l'UA, Luis Rodriguez Zapatero, a
Jean Ping, a déploré le manque d'intérêt immédiatement fait son mea
accordé par la communauté internationale à culpa. "Je sais que beaucoup
l'initiative africaine pour mettre fin aux hosti- d'Espagnols connaissent de
lités en Libye par des moyens diplomatiques graves difficultés (...) et que
et via des négociations entre les parties en beaucoup de jeunes envisagent
conflit. leur avenir avec inquiétude,
"Nous (l'Union africaine) ne sommes pas aujourd'hui ils ont exprimé leur
très écoutés et nous voyons que la résolution malaise", a-t-il déclaré.
1973 de l'ONU qui concernait l'humanitaire, "Il était raisonnable de pen-
qui est basée sur la responsabilité de protéger ser que le Parti socialiste allait
(les populations civiles) (...) est pratiquement subir un châtiment par les
déjà violée dans l'esprit et la lettre", a-t-il égyptiens. légitime" de négociation sur l'avenir de ce
La capitale égyptienne doit également pays. La Russie a reçu la veille Abdel Rahman urnes, nous l'assumons et le
déploré. La dernière réunion en date s'est comprenons", a ajouté
tenue dimanche, réunissant le Conseil de sécu- accueillir lundi prochain une réunion sur la Shalgam, un ancien ministre des Affaires
Libye avec la participation de responsables de étrangères et ambassadeur de Libye à l'ONU. M. Zapatero, en excluant des
rité de l'ONU et le Conseil de paix et sécurité
(CPS) de l'UA qui ont souligné la nécessité la Ligue arabe, de l'ONU, de l'UA, de l'Union Le CNT, rappelle-t-on, a été reconnu par cer- législatives anticipées comme le
d'un cessez-le-feu crédible et vérifiable, européenne (UE) et de l'Organisation de la tains pays notamment occidentaux qui le réclame l'opposition.
encourageant l'UA et l'ONU, ainsi que d'autres conférence islamique (OCI), d'après une considèrent comme seul représentant du Les socialistes ont subi une
acteurs intéressés, à ouvrer pour cet objectif. source au sein de l'organisation panarabe. peuple libyen. Les Etats-Unis ont invité les défaite historique à Barcelone,
La feuille de route de l'UA souligne Par ailleurs, la Russie, membre permanent rebelles à ouvrir une représentation à la deuxième ville du pays qu'ils
notamment la nécessité d'une "cessation du Conseil de sécurité de l'ONU, et qui s'était Washington. dirigeaient depuis 1979, et
immédiate de toutes les hostilités, de la coopé- opposée à l'intervention militaire de la coali- Sur le terrain, les forces de l'Otan poursui- perdu Séville, la quatrième ville
ration des autorités libyennes concernées tion étrangère en Libye, a souhaité que le som- vaient toujours mardi leurs opérations mili- du pays, tandis que la droite a
pour faciliter l'acheminement de l'assistance met extraordinaire de l'UA, permettra d'édic- taires, au moment où certains pays de la coali- conforté son pouvoir à Madrid
humanitaire aux populations dans le besoin et ter des mesures qui mettront fin aux hostilités tion, comme la France, ont décidé de renforcer et à Valence, troisième ville
de la protection des ressortissants étrangers y dans ce pays. "J'espère que grâce à cette ren- leurs moyens militaires intervenant en Libye, espagnole. Parmi les régions,
compris les travailleurs migrants africains contre, une ligne susceptible de mettre un notamment par l'envoi d'hélicoptères de com- ils ne seront plus en mesure de
vivant en Libye". terme à l'effusion de sang sera formulée à par- bats pour participer aux frappes. gouverner seuls, que dans une
Dans le cadre des efforts visant à résoudre tir des propositions qui se trouvent sur la table Dans la nuit de lundi à mardi, au moins 19
de négociations, dont l'initiative du Conseil personnes ont été tuées et 130 autres blessées
seule des 17 régions d'Espagne,
la crise libyenne, des chefs de tribus libyennes l'Andalousie, qui ne votait pas
ont transmis une lettre au secrétaire général de national de transition (CNT, rébellion)", a à Tripoli dans des raids de l'Otan, a déclaré le
déclaré le ministre russe des Affaires étran- porte-parole du gouvernement libyen, Moussa dimanche. "L'Espagne exige
la Ligue arabe Amr Moussa, lors d'une ren- le changement": "les citoyens
contre au Caire, dans le but d'encourager une gères Sergueï Lavrov. M. Lavrov a estimé Ibrahim. L'Otan a confirmé de son côté avoir
aussi que le CNT constitue un "partenaire mené des raids à Tripoli. ont parlé", "ils voulaient le
solution pacifique au conflit, selon des médias changement, radical, sans demi-
mesure, et ils l'ont provoqué",
commentait lundi le quotidien
L’AMÉRIQUE SOUS HAUTE TENSION de droite El Mundo.
Depuis le 15 mai, des
dizaines de milliers de manifes-

Le Sénat reconduit tants, des jeunes rejoints par des


citoyens de tous horizons, ont
envahi les rues de Madrid et de
toutes les villes d'Espagne pour

le PATRIOT ACT crier leur colère contre le chô-


mage et leur défiance envers
les grands partis politiques,
accusés d'incompétence et de

L
e Sénat américain vient plancher sur une nouvelle version téléphoniques, le principe du Dans ce contexte sécuritaire très corruption. Intervenant pour
de reconduir jusqu'en étendue de la loi antiterroriste "loup solitaire" qui permet d'en- fouillée, l’administration améri- la première fois depuis le début
juin 2015 le Patriot Act, controversée, de la même manière quêter sur une personne paraissant caine laisse les mains libres aux du mouvement, le roi Juan
un arsenal législatif de d’une prorogation d’un état d’ur- mener des activités terroristes trois sensibles agences la CIA, le Carlos a appelé lundi à accorder
lutte antiterroriste mis gence. Les discussions ont été pour son propre compte, la possi- FBI et la NSA pour prévenir tout "un soutien urgent à l'emploi
en place par l'administration de vives au Congrès ces derniers bilité pour les autorités d'accéder risque menaçant la sécurité natio-
mois sur le sujet, des élus souhai- à "toute donnée tangible" concer- nale. Outre les perquisitions in des jeunes". Lundi, après une
George W. Bush après le11 nouvelle nuit de mobilisation,
Septembre, qui est arrivé à expira- tant un reconduction à court nant un suspect, comme des cour- abstentia ou les entraves au pre-
tion. Les sénateurs ont adopté le terme, d'autres à plus long terme, riers électroniques. mier amendement, la sacro-sainte les "indignados" continuaient
texte par 74 voix contre 8. voire permanente. En février, le Dans un communiqué diffusé liberté d’expression anglo-saxon- d’occuper la place de la Puerta
Le texte, conçu après le 11 Congrès avait opté pour une pro- peu avant le vote, l'administration ne plus de 50.000 «lettres sécuri- del Sol, en plein cœur de
Septembre pour tenter de remé- longation de trois mois, le temps Obama a affirmé qu'elle soutenait taires» sont envoyés chaque année Madrid, où ils ont installé
dier aux lacunes des autorités de négocier la prolongation des "fermement" la reconduction des par les citoyens acquis au devoir depuis une semaine un "village"
américaines dans la lutte antiter- mesures. mesures jusqu'en 2015, assurant du Patriot Act. Celles-ci donnent alternatif de bâches bleues et de
roriste, est fortement controversé Trois mesures sont en jeu dans que les trois mesures du texte de manière confidentielles des tentes.
en raison des pouvoirs exception- le Patriot Act : la "surveillance étaient "cruciales" pour la com- informations relatives aux nou-
nels donnés aux forces de l'ordre. mobile" des communications de munauté du renseignement et les veaux immigrants.
Le congrés américain vient de suspects utilisant plusieurs lignes forces de police américaines. M. B.

Mercredi 25 Mai 2011


16 Société EL MOUDJAHID

VERDICT DU PROCÈS
DE L’AFFAIRE DE
TOURISME SAHARIEN
DILAPIDATION DES
FONDS DE LA BNA
Confirmation Un marché à développer
Le Sahara algérien, fort
des peines d’une grande superficie
qui représente plus de
prononcées deux millions de
en première kilomètres carrés, soit les
quatre cinquièmes du
instance territoire national, avec
ses immenses ressources
et sites féeriques,
L
e tribunal d’appel près la cour
de Tizi-Ouzou a rendu hier son devient, durant les
verdict concernant le procès en dernières années,
appel de l’affaire de dilapidation des
fonds de la Banque nationale l’espace convoité pour le
d’Algérie (BNA) qui s’est déroulé le tourisme. Sa spécificité et
10 du mois courant et dans le cadre sa diversité lui donnent
duquel sont poursuivis l’homme plus de chances à la
d’affaires Achour Abderrahmane et
quatre fonctionnaires de la police
promotion et à la
Ph. D. R.
nationale. En effet, le juge a décidé la valorisation du tourisme
confirmation des peines prononcées que la région Nord. sieurs opérations de réhabilita- bration de fêtes et traditions rité pour la tutelle qui s’attelle
en première instance le 28 mars tion d’infrastructures hôtelières locales, c’est-à-dire joindre l’uti- aujourd’hui, à créer une dyna-
dernier par le tribunal correctionnel de existantes avec le doublement le à l’agréable tout en veillant à mique au niveau des localités du
la ville d’Azazga à l’encontre de
l’ensemble des personnes mises en
cause dans cette affaire, à savoir 12
ans de prison ferme assortie d’une
L es dunes de sable et la
beauté des paysages,
conjuguées à la l’hospita-
lité de ses habitants ainsi que la
richesse culturelle de régions qui
des capacités d’accueil à l’hori-
zon 2010.
Autour de ces atouts, les pou-
voirs publics veulent consacrer
mettre en valeur les cultures
locales. Les ambitions de
l’Algérie en matière de dévelop-
pement du tourisme s’affichent
Grand Sud et des hauts plateaux,
d’autant plus que la réhabilitation
de ces contrées qui regorgent de
richesses et de potentialités,
amende de 1 million de dinars, de la constituent le sud, sont autant de plus d’investissements, d’hôtels de plus en plus, annonçant une naturelles, culturelles, cultuelles
saisie de leurs biens, notamment une paramètres susceptibles de et de circuits touristiques bien rupture en bonne et due forme et historiques est à même de
villa, un appartement…, en sus du contribuer à la relance de ce seg- aménagés. L’Etat, qui joue la avec le bricolage et l’ère du favoriser la mise en route touris-
remboursement de la valeur de la ment du tourisme notamment carte de l’attractivité de touristes tâtonnement. me de l’Algérie pour lui per-
Peugeot 406 offerte par Achour pour les plus avertis qui viennent étrangers, a mobilisé des mil- La stratégie du secteur, tour- mettre de se positionner sur le
Abderrahmane. Pour Z. Messaoud, découvrir les charmes du désert, liards de dinars pour la promo- née aujourd’hui vers la mise en marché mondial du tourisme.
ex-chef de service de la police se retremper dans sa lumière, se tion touristique dans les régions valeur des potentialités de La stratégie du secteur qui
judiciaire de la sûreté de wilaya ressourcer, chasser le stress et du Sud. Toutes les wilayas du chaque région du pays et la créa- vise la construction d’une desti-
d’Alger, et son adjoint O. Yacine, tous « recharger les batteries. Sud sont concernées par ce vaste tion de villages touristiques d’ex- nation labellisée, à la faveur des
deux en détention, la peine est de 07 Le Sud Algérien accroche de chantier, qui veut faire de ces cellence, se veut un nouveau cinq lignes directrices du schéma
ans de réclusion criminelle, une plus en plus les touristes en espaces arides, des pôles d’at- départ pour le marché touristique directeur d’aménagement touris-
amende de 01 million de dinars pour quête de curiosité d’exotisme ou traction pour des touristes et des Algérien, appelé à s’installer tique à l’horizon 2025, s’appuie
tout simplement de détente et de voyageurs de tous les coins du désormais, parmi les destina- en fait, sur la promotion de ces
Achour Abderrahmane et deux ans de monde. L’idée maîtresse du tou- tions émergeantes. Il faut dire mêmes régions et territoires en se
prison ferme assortie d’une amende relaxation. Le développement de
ce produit touristique constitue risme dans le désert réside dans que la nouvelle feuille de route fondant sur leurs potentialités et
de 20 millions de centimes chacun la promotion d’un genre particu- du secteur fait de l’intégration de leur attractivité et surtout mobili-
une priorité pour les pouvoirs
pour les deux autres policiers publics qui ont misé, faut- il le lier de voyages, de randonnées, l’Algérie dans les tendances sant les acteurs qui vivent.
prévenus. Les deux cadres de la police rappeler, sur le lancement de plu- de découvertes de sites, de célé- mondiales touristiques une prio- Samia D.
nationale et les deux autres policiers,
en l’occurrence Z. Messaoud,
O.Yacine, Djamel Z. et Nadir S. sont
condamnés pour les chefs CONSÉQUENCE DE LA POLLUTION MARINE
d’accusation de «corruption et abus
d’influence», alors que l’homme
d’affaires Achour Abderrahmane a été
Le poisson pêché a diminué de près de 80%
reconnu coupable de «corruption et C’est là la première conséquence deviendra une mer morte. Des La mer algérienne est deve-
octroi d’avantages» aux deux de la pollution marine qui touche exemples sont ainsi mis en évi- nue par ces pratiques un véritable
premiers en contrepartie de rapports de manière alarmante la méditer- dence pour traduire la gravité de réceptacle aux nombreuses
de complaisance le disculpant d’un tas ranée à l’instar des autres mers de la situation. ordures, au rejets d’hydrocar-
d’accusations dans le cadre de la part le monde. Il est ainsi révélé qu’à Ain bures et de naphte, résultat
dilapidation de 32 milliards de dinars La sonnette d’alarme sur la Defla, au barrage de Ouled d’opérations intempestives de
des fonds de la BNA. Le procès en gravité de la situation dans notre Mellouk, une centaine de carpes dégazage d’entreprises par des
appel de ces accusés s’est déroulé le pays a été tirée à plusieurs royales ont péri en 2007. Une navires croisant au large des
10 du mois courant au tribunal reprises par les pécheurs et les année après plusieurs quintaux côtes algériennes.
spécialistes du système aquatique de poissons ont été jetés au large Il faut en effet savoir qu’un
d’appel près la cour de Tizi-Ouzou, qui affirment que la pollution de Mostaganem parce qu’im- litre d’huile pollue une surface
après avoir été reporté une fois, le 26 des rivières, des lacs, des eaux propres à la consommation. Au d’un terrain de foot. Afin de
avril dernier, à la demande de la souterraines et de la mer par le même endroit des espèces de mettre fin à cette situation alar-
défense des accusés, en présence des déversement des eaux usées et poissons ont été repêchés morts mante il est proposé la mise en
avocats des prévenus, dont entre des déchets ménagers, urbains, et un dauphin a été rejeté au place d’une police de la pêche
autres, maîtres Farouk Ksentini, agricoles et industriels ont causé bords des plages il y a quelques qui veillera au respect de l’éco-
Mokrane Ait Larbi, Ouali Laceb, ainsi une migration du poisson vers années de cela. Les causes d’une système marin et ce en procédant
que la défense de la partie civile, en Ph. D. R. d’autres lieux marins ce qui a telle catastrophe naturelle sont au contrôle des déversements
l’occurrence la Sûreté nationale, pour conséquence la faible quan- imputés par les pécheurs à ces dans les oueds et les rivières.
maître Oularab. Lors du procès, le
représentant du ministère public a
requis l’aggravation des peines
prononcées en première instance à
A lors que les côtes algé-
riennes étaient considé-
rées comme étant les plus
poissonneuses au niveau de la
Méditerranée, le rendement de la
tité de poisson pêchés. Ils aver-
tissent que si des mesures
urgentes ne sont pas prises immé-
diatement notre système aqua-
milliers de litres de fuel et d’hui-
le de vidange des bateaux déver-
sés dans le littoral algérien, ainsi
que ces épaisses couches de
Cette police devra également
veiller au respect de la période
biologique de la pêche qui est
normalement interdite de Mai à
l’encontre des mis en cause. tique sera détruit d’une façon détritus et de débris de toutes Septembre .
pêche a diminué de près de 80 % irréversible et notre littoral nature charriés par les vagues. Farida Larbi
Bel.Adrar ces quatre dernières années.

● SIDI NAÂMANE mars de l’année écoulée date à laquelle une bombe a explosé à Tigzirt, à une
quarantaine de kilomètres au nord du chef-lieu de wilaya de Tizi-Ouzou, au pas-
Découverte des restes d’un corps sage d’un véhicule, causant des blessures à deux personnes se trouvant à bord de
ce véhicule, selon l’arrêt du renvoi de la chambre d’accusation. Le représentant
Les éléments de la protection civile ont récupéré dans l’après midi de dimanche, les du ministère public a requis la même peine à l’issue de son réquisitoire.
BRÈVES

restes du corps d’un individu non identifié au bord d’une rivière se trouvant au village
Litama dans la commune de Sidi Naâmane, à une vingtaine de kilomètre au nord
ouest du chef-lieu de wilaya de Tizi-Ouzou. La mort de cette personne remonterait, Meurtre à la résidence
selon la protection civile, à près de deux mois. Une enquête a été ouverte par les élé-
ments de la Gendarmerie nationale pour déterminer les causes et circonstances exactes universitaire Didouche-Mourad
de cette mort.
Une violente rixe entre deux employés de la résidence universitaire Didouche-Mourad
pour jeunes filles (ex-Ile) située sur la route de Boukhalfa, Tizi-Ouzou, a éclaté hier
● TIZI-OUZOU matin, elle a malheureusement tournée au drame.
En effet, un employé répondant aux initiales de D. R., âgé de 43 ans et père de trois
Peine capitale à l’encontre de neuf filles, qui voulait intercéder entre deux employés qui se bagarraient a été mortelle-
ment poignardé par l’un d’eux. La victime a succombé à ses graves blessures
terroristes en fuite quelques minutes après avoir été admis au niveau des urgences du CHU Nedir-
Mohamed de la ville des Genêts. Un des deux antagonistes a été également blessé
Le tribunal criminel près la cour de Tizi-Ouzou a prononcé hier, une peine capi- dans cette violente dispute qui s’est déroulée sous les regards médusé des résidentes.
tale par contumace à l’encontre de neuf terroristes poursuivis pour les chefs Le présumé auteur des coups mortels, nouvellement recruté au sein de cette résidence,
d’accusation «d’appartenance à un groupe terroriste», «tentative d’assassinat a été arrêté par les services de sécurité. Une enquête a été ouverte par les services de
volontaire avec préméditation» et «usage d’explosifs ayant causé des blessures à sécurité pour déterminer les causes et les circonstances exactes de ce drame qui a cho-
deux personnes». Cette affaire pour laquelle sont jugés ces neuf terroristes affi- qué les étudiantes ayant assisté à cette scène.
liés à la phalange de Dellys, ville dont ils sont tous originaires, remonte au 2 B. A.

Mercredi 25 Mai 2011


EL MOUDJAHID
Culture 17

SIDI BEL-ABBES

Préparation du Festival
international des danses populaires
Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts autour de ce Festival international
des danses populaires dans sa septième édition pour provoquer toute une
polémique et soulever l’indignation des associations locales quant à son
éventuelle délocalisation.

E
n l’absence
d’une com- Ph. D. R.
munication,
les com-
mentaires
LA PASSION POUR CET ART ANCES-
allaient bon train pour TRAL FAIT RÉAGIR SES ADEPTES
entretenir l’amalgame et
discréditer, en fait, un
effort jamais égalé de
Le chaâbi, un genre
l’Etat pour la relance du
secteur. Un effort à pro- musical à sauver du ghetto
pos traduit par la réali- Le Chaâbi ''se meurt, se fane, il culture, ton histoire, calmer ton mal
sation d’imposants faut le sortir du ghetto'', tonne Omar de vivre et ta soif d'horizons loin-
ouvrages et l’organisa- Smaili, qui est venu à ce genre tains'', affirme encore le vieil
tion de nombreuses musical prisé dans l'Algérois homme. ''C'était en 1967, l'année où
manifestations pour comme d'autres se découvrent une je suis entré au conservatoire
l’animation de l’en- passion pour le théâtre, le football d'Alger. J'avais alors 17 ans, et je
semble des cités. ou la politique dans ces années de voulais devenir un cheikh (maître)
Effectivement, il y a grandes espérances, au lendemain du chaâbi. Grâce à El Hadj El Anka,
moins de trois ans, une de l'indépendance de l'Algérie. j'ai appris beaucoup de choses. Pas
décision fut prise en Omar Smaili, qui a appris le chaâbi seulement la musique, les finesses
Conseil interministériel au conservatoire municipal d'Alger du chaâbi, mais surtout comment
pour que les festivals, sous la direction d'El Hadj M'hamed me comporter en société, car notre
neuf au total, soient mis El Anka, le ''maître'' incontesté du maître était un véritable éducateur,
à profit exceptionnelle- genre, est bien triste aujourd'hui. il nous enseignait même comment
ment pour enrichir le mum ce Festival dont le répercuter sa richesse. liers créés pour le total ''Le chaâbi est marginalisé. Il est nous comporter sur scène et en
programme «Tlemcen, coup d’envoi sera donné Et tout un exposé était, succès de l’opération. devenu hôte parmi les hôtes du dehors de la scène, dans la vie de
capitale de la culture à partir de Sidi Bel- en la circonstance, pré- Pas d’exclusion, a-t-il monde musical d'aujourd'hui'', en tous les jours''.
islamique». Quoi de Abbès. Une rentabilisa- senté sur les potentiali- insisté auprès de l’assis- Algérie. Pour ce ''cheikh'' qui a fait ''El Meknassia'', la route des
plus rationnel et ren- tion en matière tés culturelles de la tance comme pour ses classes au conservatoire d'Alger hommes. ''Tu sais, le chaâbi éduque
table pour davantage d’échanges où l’accent région, leur variété et garantir une totale et avec d'autres noms biens connus de les gens, les forme et leur donne
attribuer de l’éclat, de la a été mis sur l’anima- leur profondeur. pleine implication des ce genre musical, comme Kamel beaucoup de clés pour entrer pleine-
couleur et de la dimen- tion des daïras de la Davantage pragma- acteurs du secteur. Bourdib, Mehdi Tamache, ment dans l'âge adulte de la vie'',
sion à un événement région et des wilayas tique, l’orateur devait Signalons enfin que 24 Derouiche Abdeslam, Kamel lance Omar Smaili. Mais, aujour-
mondial qui fut d’une limitrophes. immédiatement procé- pays ont donné leur Ferdjallah, Ali Maaskri ou d'hui, ''le chaâbi périclite, car les
grande réussite et assez Au ton ferme, l’in- der à l’installation de la accord pour prendre Abdelkader Chercham, ''il faut sau- chansons actuelles ne portent plus
révélateur des traditions tervention du wali se commission de prépara- part à cette manifesta- ver le chaâbi de la décrépitude''. Sa sur le patrimoine poétique légué par
et repères d’une nation voulait un rappel à tion de la septième édi- tion prise en charge par complainte sur la décadence actuel- les anciens paroliers, ou poètes''.
fortement attachée à son l’ordre pour se confor- tion de ce Festival en le ministère et appuyée le, selon lui, du chaâbi, résonne L'époque ''des Beit ou Syiah
appartenance musulma- mer à la tradition et pré- incitant dans la foulée par la collectivité locale. étrangement dans ces fraîches (istikhbar puis déclamation) est per-
ne. server un patrimoine les associations cultu- ruelles de la Casbah d'Alger, d'où due, emportée par la facilité des
Toujours est-il que local tout en essayant de relle à intégrer les ate- A. Bellaha partait dans les années 40-50, décibels des disc-jockeys, déplore
l’approche en question durant les longues nuits d'hiver, le Omar pour qui le chaâbi est irrémé-
n’a pas été suffisam-
ment soutenue par une ASSOCIATIONS CULTURELLES rugueux brouhaha qui se dégageait
alors du café des ''F'nardjia'' (le café
diablement entré ''dans une lente
mais irrémédiable période de déca-
campagne d’explication
à même de mobiliser
davantage un mouve-
Les raisons d’un attachement où se rassemblaient les allumeurs
de lampadaires, avec leurs longs
dence''. Pourtant, ''qu'elle était
magnifique cette période des années
briquets à gaz, ndlr). La Casbah et 70-80, où des orchestres chaâbis

F
ment associatif culturel ortement attachées à ce festival rythme des folklores de ces pays dont le chaâbi, c'est comme deux entités foisonnaient, avec des chouyoukhs
et de lever tout équi- international des danses popu- les représentants artistiques étaient à jamais liées par le sort et l'histoire. adulés, comme El Anka,
voque. A la faveur d’une laires, les associations cultu- émus par l’enthousiasme de ces jeunes ''Regarde ce qu'il en est advenu : le Guerrouabi, El Ankis, H'ssissen,
séance de travail tenue relles locales se mobilisent chaque et leur passion pour l’art, la culture et chaâbi ne passe même pas à la télé- Amar El Aachab, où les jeunes
cette semaine, sous la année à l’occasion de son organisa- la vie. Des jeunes épris de paix et gui- vision, sinon à des heures indues. loups de l'époque comme Amar
présidence du wali en tion. dés par le sens de la tolérance et de la Les DJ sont mieux considérés Ezzahi (qui n'a jamais fait de
présence du commissai- Et point d’exception pour cette solidarité. qu'un cheikh aujourd'hui'', laisse conservatoire), Chercham et autres
re de ce Festival, des septième édition pour davantage De tels sentiments ont été encore tomber Omar. Pourtant, dans les dont votre serviteur''. ''Je crois
membres de l’exécutif consolider une tradition et perpétuer ravivés au gré d’une démarche de années de gloire du chaâbi, El Hadj même que jamais El Meknassia, du
et des représentants du en fait un esprit de résistance et de réconciliation de la nation avec ses El Anka, le maître, trônait comme cheikh Kaddour Al Alami, n'aura
mouvement associatif, sacrifice. valeurs pour que ce Festival devienne un seigneur au café Malakoff, et été aussi sublimée que lorsque Al
le voile a été levé pour Absolument, cette manifestation une référence ou encore un espace c'est toute la Casbah qui en resplen- Anka lui a ajouté le couplet de Sebti
se consacrer à la prépa- est évocatrice d’un combat mené d’expression. Présentes à la réunion dissait, qui exhalait les enseigne- ou H'laki lamen fi B'nadem (ma
ration de cette manifes- contre les forces de l’obscurantisme préparatoire de cette septième édition, ments prodigieux de poèmes écrits déchéance résulte de ma confiance
tation prévue à partir du par des hommes de culture qui, durant ces associations ont réitéré leur enga- au milieu du 15e et 16e siècle au sans limite dans les hommes)'', esti-
12 du mois de juillet. les années 90, ont décidé avec les gement à capitaliser l’expérience et à Maghreb central, de Meknes à Fès, me cheikh Omar. ''Non, vraiment, le
Point donc de spécula- moyens de bord de lancer la première accompagner le premier représentant Tlemcen et Mostaganem, avec les chaâbi se dégrade, se perd. Il faut
tions pour au contraire édition avant naturellement son insti- de l’Etat dans ses actes de développe- Benkhlouf, Kaddour Al Alami ou Al faire quelque chose pour le sauver,
développer un jumelage tutionnalisation. ment et de promotion des potentialités Masmoudi. Aujourd'hui, ''il ne reste comme rappeler les chouyoukhs,
entre la cité des Ce fut d’ailleurs une grande réussi- économiques et culturelles de la que les souvenirs, ceux des fameux ceux qui ont le savoir'' de ce genre
Zianides et celle de te pour raviver un sentiment d’espoir région. Une parfaite symbiose prévaut débats sur la musique andalouse, le musical, préconise ce cheikh qui a
Mostefa Ben Brahim, le et d’espérance au sein d’une popula- actuellement pour se permettre tous chaâbi, le Gharnati ou le malouf, au travaillé avec d'autres maîtres du
chantre des Beni-Amer tion qui subissait les affres du terroris- les espoirs. détour de Zenket Echitane (rue du chaâbi, notamment Boudjemaa El
et rentabiliser au maxi- me. Toute la population a vibré au A. B. Diable), dans la Haute Casbah'', Ankis, Amar Ezzahi. Et puis, au
affirme d'un air entendu un vieil détour de la rue des Abderrames, du
Algérois. ''Le chaâbi, c'est comme temps qui passe et de ''la bataille
la Casbah, son berceau : il tombe en d'Alger'', dans la Haute Casbah, tout
5e SALON DES ARTS PLASTIQUES À TÉBESSA ruine, K'cida par K'cida, comme près de Sidi M'hamed Chérif et de la
qui dirait pierre par pierre'', ajoute- maison où sont tombés en martyrs
Plus de 100 toiles exposées t-il. Ali La Pointe, Hassiba Benbouali et
le p’tit Omar, la complainte devient
Plus de cent toiles de peinture Lazhar Rahal, Chaabane organisateurs de cette édition qui Le chaâbi, c’est comme plus feutrée : ''la belle époque du
sont exposées dans le hall du Rezaïguia et Mounira Bouras "regroupe de plus en plus d’ar- la Casbah chaâbi reviendra t-elle ? Je ne pense
Palais de la culture de Tébessa participent à ce Salon, aux côtés tistes talentueux" ambitionnent pas. Chaque génération a son propre
dans le cadre du 5e Salon des arts de trois sculpteurs sur bois et sur de conférer une "dimension Là haut, à la Casbah, pourtant,
les vieilles maisons blanchies à la rythme, comme le disait si bien
plastiques ouvert avant-hier dans marbre, invités par les organisa- méditerranéenne" à cet événe- notre maître, Al Anka'', lâche à
cette ville. Cette manifestation teurs du Salon. ment annuel. chaux et aux balcons qu'on dirait
arc-boutés sur la rade d'Alger res- contrecœur Omar Smaili. Et, du
culturelle de quatre jours, inau- Les œuvres exposées, réali- Les participants à ce Salon, grouillant boulevard ''Che Guevara'',
gurée par les autorités de la sées à la peinture à l’eau, à l’hui- organisé par la direction de la tent, pour celles qui ont été restau-
rées, les témoins encore vivants qui donne sur le port d'Alger et ses
wilaya, regroupe les œuvres le et à l’aquarelle font la part culture, auront droit à un circuit myriades d'activités, de senteurs des
d’une trentaine d’artistes profes- belle aux paysages, ainsi qu’aux touristique à travers les sites d'une époque où le chaâbi faisait lui
aussi sa propre guerre contre le îles lointaines et de dockers affairés,
sionnels et amateurs, représen- sites historiques et naturels, sus- archéologiques et historiques de apparaît à moitié la vieille Médina
tant 18 wilayas du pays, issus citant l’admiration des nombreux la wilaya. ''charleston'', le ''rock and roll'' ou
''le twist'' des colons, et, bien avant, d'où résonnent encore les com-
pour la plupart des différentes visiteurs présents dès l’ouverture Des conférences sur les arts plaintes d'artistes, aujourd'hui
écoles algériennes des Beaux- de la manifestation. Le commis- plastiques sont programmées, en du temps de Cheikh El Afrit, du rag-
time venu de la lointaine mythiques, comme cheikh Al Afrit,
Arts. Plusieurs noms connus sur saire de ce Salon, M. Messaoud marge du Salon, animées par des El Badji, Sid Ali Fernandel, et
la scène nationale, tels que Abdessemed, a affirmé que les artistes professionnels. Louisiane.''El Kasbah (La Casbah),
c'est ça, ya kho : le chaâbi chaque même le comédien Mohamed Touri.
soir pour te rappeler tes origines, ta
Mercredi 25 Mai 2011
18
MASCARA
Régions EL MOUDJAHID

PRÉPARATION DES EXAMENS À SIDI BEL-ABBÈS


L’ambassadeur
de France
à la cité de l’Emir Une forte mobilisation
L
a préparation des examens baccalauréat. Il faut rappeler dans

M. Xavier Driencourt, ambassadeur


de France à Alger, était hier
l’invité d’honneur de la ville de
Mascara pour
une visite
de la 6ème, du BEM et du
baccalauréat a fait récem-
ment l’objet d’une réunion du
conseil exécutif de la wilaya, au
ce contexte, que des examens de
mise à niveau seront organisés la
semaine prochaine pour toucher
plus de 600 détenus désireux de
cours de laquelle le directeur de poursuivre leurs études.
d’amitié et de l’éducation a présenté un exposé
courtoisie à la sur les différentes dispositions UNE RÉDUCTION
cité de l’Emir prises pour le bon déroulement de DE L’EFFECTIF
qui a duré toute ces épreuves et le meilleur accueil DES CANDIDATS
une journée, au surtout des candidats. À LA SIXIÈME
cours de Les services de la direction en
laquelle, Son question, ceux de la protection De l’ordre de 9.708, l’effectif
Excellence a pu civile, de la santé, des P et T, de la des candidats à la sixième s’est
découvrir, en sureté et de la gendarmerie, ont été relativement réduit cette session
compagnie de mobilisés pour les besoins de cette car l’épreuve en question concerne
M. Jean-Louis opération qui a nécessité un bud- uniquement les élèves de la cin-
Soriano, consul get conséquent. Et des instructions matérielles ont été prises pour accompagner quième année primaire. 92 centres
général de fermes ont été données par le wali pour les missions de ces deux établissements. d’examen seront érigés pour accueillir ce
France à Oran veiller à l’application du dispositif arrêté et potentiel avec naturellement l’ensemble des
et M. Gaëtan être à l’écoute des éventuelles observations 7. 435 CANDIDATS commodités, notamment la prise en charge
Pellan, directeur du CCF d’Oran, la région de des candidats. AUX ÉPREUVES DU BEM du volet de la restauration.
Béni-Chougrane à l’invitation de l’association Sur ce chapitre, on nous précise qu’une
culturelle Emir-Abdelkader. La visite des sites 6. 947 CANDIDATS 48 centres d’examen accueilleront 7.435 enveloppe avoisinant les 470 millions de
touristiques et archéologiques de la ville de AUX ÉPREUVES candidats aux épreuves du BEM. Tout un centimes est dégagéepour l’ensemble des
Mascara, comme le tribunal de l’Emir et la DU BACCALAURÉAT dispositif est arrêté pour réunir les condi- épreuves.
résidence de son état-major, au centre-ville et tions de réussite de cette opération supervi-
la rencontre avec les membres de l’association Après l’accomplissement de toutes les sée à son tour par 96 observateurs. C’est le DES OBJECTIFS À ATTEINDRE
culturelle Emir-Abdelkader au sein de l’ancien formalités d’inscription par internet et leur lycée Nadjah qui servira de centre régional
jardin Pasteur, figuraient également sur traitement, 6.947 candidats, dont 1. 567 de correction. Aucune particularité n’est à Confortés par des résultats encoura-
l’itinéraire de cette mission diplomatique libres, subiront les épreuves du baccalauréat, signaler à ce niveau. geants réalisés l’année dernière, notamment
française à Mascara. A l’issue de cette visite, soit 600 de plus par rapport à la session de pour l’épreuve du BEM, l’encadrement de la
l’ambassadeur de France à Alger a animé un l’année dernière. Ils seront répartis à travers DEUX CENTRES D’EXAMEN direction compte persévérer dans la voie
point de presse au cours duquel il a répondu 29 centres d’examen supervisés à l’occasion À L’ÉTABLISSEMENT pour atteindre des objectifs davantage pro-
aux questions des journalistes de la presse par 377 observateurs. PÉNITENCIER metteurs. On table sur un taux de réussite
locale écrite. M. Xavier Driencourt s’est A noter que le lycée Azza a été choisi dépassant les 65 o/o. C'est dire toute la
félicité d’avoir effectué ce voyage à Mascara pour la réception et la collecte des copies Des salles de lecture seront aménagées détermination affichée pour valoriser un
qui lui a permis entre autres, dit-il, de d’examen, au moment où le technicum au niveau de l’établissement pénitencier effort d’équipement de ce secteur au cœur
connaître la région de Mascara, berceau et fief Zeddour-Brahim sera érigé en centre régio- pour servir de deux centres d’examen pour des priorités.
de combat de l’Emir. nal de correction. Toutes les dispositions les candidats aux épreuves du BEM et du A. B.
Les deux raisons réelles qui m’ont incité à
entreprendre ce voyage sont d’ordre culturel
pour inaugurer en premier l’exposition-photos CONSTANTINE
à l’université de Mascara, initiée par les TLEMCEN
services culturels de l’ambassade de France à Des contrats-programmes
Alger, une manifestation organisée, il y a dix
ans à l’Institut du Monde arabe à Paris et dans Un mal étrange décime avec les habitants
d’autres villes algériennes et en second lieu, la
célébration du 128e anniversaire du décès de
l’Emir Abdelkader. Je me rendrai dès mon
65 têtes de bétniearsiltemps d'être au centre des bidonvilles
ne cesse ces der
ne bien curieuse affaire qui ieu des éleveurs de la commune de Béni-

U I
retour au cimetière d’El Alia pour me s le mil nvité ce
des discussions dan trer, mercredi der-
recueillir sur sa tombe, c’est une figure
us, de la wilaya de Tlemcen qui vient d'enregis bétail, dont des week-end à
nationale algérienne notoirement connue, une Sno 65 tête de
s l’émission
décimé une population de rs résidant dans une zone
personnalité extrêmement respectée, un nier, une épidémie qui a éleveu «Rihanat» de la
appartenant à trois de
homme de foi, 60 brebis et 5 moutons, située à l'ouest de Tlemcen. Pour ce faire et afin - Radio Chaîne I,
de justice et de courage, dont la France a rurale de cet te com mune la wilaya com posée des ser le wali de
commission d'enquête de la
toujours rendu hommage pour son parer à tout imprévu, une d'El Azail, des services d'hygiène dépendant de - Constantine a
humanisme, notamment l’archevêque d’Alger, ion
vices agricoles de la rég services vétérinaires, accompagnée pour la circonsx, notamment
pour avoir sauvé des dizaines de milliers de daïra de Béni-Snous et des gendarmerie nationale, a été dépêchée sur les lieu déclaré que des
la les
chrétiens d’une mort certaine à Damas”, a dit tance par les éléments de cher une enquête approfondie en vue d'élucider te affectations
l’ambassadeur avant d’ajouter : “J’ai visité jeudi dernier, pour enclendéterminer les causes qui sont à l'origine de la per d’attribution de
ed
tous les lieux et c’est une rétrospective tenants de cette affaire et et selon une source autorisée, la pollution de l'ou logements pour
s des
historique de me retrouver à Mascara. J’ai de ce cheptel. Par ailleur lablement à l'origine de cette affaire en raison se les habitants des bidonvilles Rahbet Essouf, à la Casbah
mb
rencontré des ressortissants français vivant à Béni-Snous serait vraise miques et les rejets des eaux domestiques qui seront signées au préalable et dans plusieurs autres sites
ations de pro duits chi x industrielles en prove- avec l’OPGI sur la base des
Mascara.” Evoquant la question de la infiltr oued où les rejets des eau ts
de la vieille ville pour assu-
restitution des archives d’Algérie en France, déversent dans le lit de cet ure, rien n'est encore confirmé et seuls les résulta e programmes départis avant rer que 500 logements ont
l’ambassadeur n’a pas caché que les contacts nance de Sebdou. Pour l'he iner les zones d'ombre qui entourent cette tragédirs la fin de l’année en cours. été réservés sur le program-
sont en bonne voie pour la concrétisation de de l'enquête peuvent déterm r et d'inquiéter sérieusem
ent aussi bien les éleveu En effet, M. Noureddine me annuel de la wilaya
cette question avec toutes les parties qui ne cesse de préoccupe n des citoyens. Bedoui a évoqué ainsi un pour les habitants de ces
concernées des deux pays. L’éventualité de de la région que le commu Sofiane Z. contrat-programme de par-
tenariat entre maisons à l’adresse des-
jumelage entre Mascara et Amboise a été quels le wali a lancé un
également évoquée, l’ambassadeur s’est dit l’Administration et le
citoyen dans une démarche appel pour aider l’adminis-
disposé à appuyer une telle initiative. C’est
une question de redynamisation des échanges Aïn-Defla visant à gérer le dossier tration locale à avancer :
d’éradication des bidon- «Nous avons besoin, a-t-dit,
culturels et économiques, compte tenu de la
qualité des relations algéro-françaises en Caravane de sensibilisation villes en toute transparence
du côté de l’Administration
d’une collaboration concrè-
te des citoyens. Les biens de
matière de coopération bilatérale extrêmement
riche et incroyablement bonne sur tous les contre les feux de récoltes mais aussi responsabiliser
les citoyens et préserver le
l’OPGI et des domaines
dans ces zones sont gérables
plans, en ce sens que le budget de cette
coopération figure en première position,
compte tenu de la forte présence de Français
d’origine algérienne ou binationaux sur le sol
de l’Hexagone, devait-il rappeler.
L ouable initiative à plus d’un titre que celle prise par la protection civile
au niveau de pas moins de 20 communes de la wilaya de Aïn-Defla,
ciblées par une campagne de sensibilisation pour prévenir les feux de
récoltes et ce, à l’orée de la campagne moisson-battage.
droit de chacun.
«C’est primordial, on
n’avancera jamais dans
l’éradication des bidonvilles
mais les propriétaires privés
doivent être responsables et
conscients et qu’ils fassent
obstruction pour empêcher
C’est en fait une caravane composée d’éléments de la protection civile, de si les citoyens ne sentent pas
Cinq centres culturels français sont représentants et techniciens de la direction des services agricoles, de la que des indus-occupants
fonctionnels en Algérie et un grand institut leur part de responsabilité
chambre de l’agriculture, de la conservation des forêts, de l’OAIC et de la dans ces opérations, et perturbent l’opération de
français verra le jour en 2012, a-t-il déclaré, CRMA. Une caravane qui s’est ébranlée le 13 mai dernier pour achever sa relogement».
sans omettre de signaler qu’il n’y a pas eu d’autres noms s’ajouteront
campagne, hier, après avoir touché 20 sur les 36 communes que compte la aux listes déjà établies», a Le wali précisera par
suspension des accords de Schengen en
wilaya de Aïn-Defla. « Des communes » explique le lieutenant Kamel Hamdi précisé le wali qui cite Fedj ailleurs que son administra-
matière d’octroi de visas, mais une simple
révision qui fera l’objet d’un aménagement chargé de la cellule de communication au niveau de la direction de wilaya de Errih, le plus ancien bidon- tion œuvre à trouver un ter-
par la Commission de Bruxelles. Les services la protection civile, « essentiellement sujettes à des feux de récoltes ces der- ville de la wilaya, et rain d’entente entre les
consulaires de France en Algérie ont délivré nières années ». Pour le bilan, signalons que l’année écoulée, les services de la «Bessif», sur les berges de souscripteurs et les promo-
plus de 130.000 visas en 2010 aux Algériens protection civile ont effectué 142 sorties où il a été malheureusement enregis- l’oued Boumerzoug, teurs de logements sociaux
désirants se rendre en France pour divers tré la perte de 178 hectares de blé, 36.536 bottes de foin et 5.023 arbres frui- comme premiers sites à éra- participatifs (LSP) tout
motifs. tiers, le tout ravagé par le feu, un feu le plus souvent qui part et se propage diquer. comme elle tente de faire
Le nombre de résidants français immatriculés après une négligence, d’une moissonneuse-batteuse défaillante ou à partir d’un Le wali devait aussi
accélérer la cadence des
au niveau des consulats de France en Algérie simple mégot d’une cigarette jetée par un automobiliste de passage. De fait, annoncer que le troisième
trimestre 2011 sera la date chantiers.
sont de l’ordre de 30.000 dont 80 % de continue le lieutenant Hamdi, les actions de sensibilisation ont tourné autour
de ces points avec fois l’exigence qui a été faite aux conducteurs des mois- arrêtée pour le début des En conclusion,
binationaux, a conclu à l’issue de ce point de opérations d’éradication des M. Noureddine Bedoui a
presse, l’ambassadeur. sonneuses-batteuses de disposer d’un extincteur pour pouvoir intervenir
promptement, à défaut de circonscrire le feu jusqu’à l’arrivée des services de bidonvilles de Constantine. indiqué que les recours des
A. Ghomchi M. Bedoui s’est également habitants du quartier sont en
la protection civile. Des services dont les numéros des différentes unités ont été
communiqués aux céréaliers pour une meilleure coordination. étalé sur le cas des maisons cours d’étude.
A. M. A. menaçant ruine à Souika, à C. C.

Mercredi 25 Mai 2011


24 Télévision EL MOUDJAHID

Séléction Le programme de Mercredi


CANAL ALGERIE ARTE
Bas les cœurs ! 09:30 El ghaib (07) rediff
18:00 Arte Journal
18:30 Globalmag
10:05 Technologia el moustaqbel 18:55 La ceinture de feu du Pacifique : Au Mexique et au
Réalisateur: Robin Davis. 10:30 El haouase Guatemala
Avec:Jérémie Duvall (Jean), 11:00 Trésors d'algérie ''rediff'' 19:40 Le Japon, l'empereur et l'armée
Urbain Cancelier (Monsieur 12:00 Journal en français +météo 21:10 Le dessous des cartes : Des îles de déchets ?
Barbier), Bruno Lochet 12:20 El arousse el saghira 21:25 La femme sans tête
(Merlin), Popeck (Toussaint). 13:45 Chahrazed 22:55 Sous les drapeaux
14:35 Rahalat bahria 23:40 Diffamation
Versailles, été 1870 : les
15:20 La princesse et le dinosaure
Prussiens sont aux frontières. Le
parcours initiatique de Jean, un 16:40 Sabeq oua laheq II M6
jeune garçon de 12 ans qui 17:30 El chems el fedhia II 05:35 M6 Kid
découvre les compromissions et 18:00 Journal en amazigh 06:45 Disney Kid Club
les faiblesses du monde des 18:20 El ghaib 08:05 M6 boutique
adultes en voyant son père 19:00 Journal en français +météon 09:10 Falcon Beach : Portrait de famille
passer en quelques semaines du 19:25 Algérie, génies des lieux ''sétif'' 10:00 Desperate Housewives : Le cri
patriotisme le plus virulent à la 20:00 Journal en arabe 10:45 Desperate Housewives : Une tasse de café
collaboration avec l'ennemi 20:40 Essaha (15 et fin) 11:45 Le 12 45
21:00 Santé mag
vainqueur.
19h 35 21:50 Achek aouicha oua el haraz
12:00 Scènes de ménages
12:45 Des bleus au cœur
23:40 Hocine el djassimi 14:30 Le bonheur d'être aimé
00:00 Journal en arabe 16:35 Un dîner presque parfait
Le Japon, l'empereur TF1 17:45 100 % mag
18:45 Le 19 45
et l'armée 07:30 Desperate Housewives : Qui veut la peau de
19:05 Scènes de ménages
19:45 Pékin Express : La route des grands fauves :
Paul Young ? Les Massaï du Kilimandjaro
Chaque année, le 15 août est au 08:10 Desperate Housewives : Arsenic et vieilles ran- 22:50 Enquête exclusive : Quartier du Sentier : la
Japon une date problématique. Du cunes grande bagarre des nouveaux rois de la fringue
moins depuis 1985, quand le 08:55 Gorg et Lala : La fouille foire 00:10 K-Ville : L'instinct de survie
Premier ministre Nakasone, en ce 09:05 Jamel Comedy Club
jour anniversaire de la capitulation, 09:35 Action discrète
et pour la première fois depuis 09:45 La légende des 1000 dragons CANAL +
1945, vint s'incliner devant les 11:10 Les Guignols de l'info
11:20 L'édition spéciale 07:30 Desperate Housewives : Qui veut la peau de
soldats morts pour la patrie au Paul Young ?
sanctuaire Yakusuni, inaugurant 13:00 Soie 08:10 Desperate Housewives : Arsenic et vieilles
ainsi une tradition vivement 14:45 Surprises rancunes
contestée à l'étranger, et au Japon 14:55 Robin des Bois 08:55 Gorg et Lala : La fouille foire
même. Car dans ce bastion du 17:10 L'album de la semaine 09:05 Jamel Comedy Club
conservatisme, voire du 17:20 Les Simpson : Le bon, le triste et la camée 09:35 Action discrète
révisionnisme, on honore jusqu'aux 17:45 Le JT de Canal+ 09:45 La légende des 1000 dragons
18:05 Le grand journal 11:10 Les Guignols de l'info
pires criminels de guerre, dont le 11:20 L'édition spéciale
général Tojo, jugés et condamnés 19:00 Les Guignols de l'info
19:15 Le grand journal, la suite 13:00 Soie
sous l'occupation américaine au
nom des millions de victimes
19h 4 19:50 Imogène McCarthery
14:45 Surprises
14:55 Robin des Bois
21:10 Mammuth 17:10 L'album de la semaine
Imogène 22:40 Making Fuck Off
23:35 Tournée
17:20 Les Simpson : Le bon, le triste et la camée
17:45 Le JT de Canal+
18:05 Le grand journal
McCarthery FRANCE 2 19:00 Les Guignols de l'info
19:15 Le grand journal, la suite
se considère en exil. 05:25 Point route 19:50 Imogène McCarthery
Elle a un fichu 05:30 Télématin 21:10 Mammuth
caractère et une sacrée 08:05 Dans quelle éta-gère 22:40 Making Fuck Off
descente au whisky. 08:10 Des jours et des vies 23:35 Tournée
Elle s'appelle Imogène 08:35 Amour, gloire et beauté
Mc Carthery... du clan 09:00 C'est au programme TV5
des McLeod ! En ce 10:00 Motus
beau jour de mai 1962, 10:30 Les Z'Amours 05:30 TV5 monde, le journal
11:00 Tout le monde veut prendre sa place 05:50 L'invité
Imogène, secrétaire à 06:00 Le journal de Radio-Canada
l'Amirauté, vient une 12:00 Journal
12:50 Consomag : Logement : lire un appel de fonds 06:30 Télématin
nouvelle fois en copropriété 07:30 Wari
d'humilier son 13:00 Toute une histoire 08:05 Côté jardins
supérieur hiérarchique. 14:05 Internationaux de France de Roland-Garros 08:30 Télétourisme
C'est l'esclandre de 09:05 Patrimoine et enigmes du monde marin :
19h 50 trop. Dans le bureau de
17:57 CD'aujourd'hui
18:00 N'oubliez pas les paroles Malédiction sur l'empire
10:00 TV5 monde, le journal
Sir Woolish, le grand 18:45 Soyons clairs
Réalisateur: Alexandre Charlot, patron, Imogène 18:50 Image du jour : Internationaux de Roland- 10:15 Tout le monde veut prendre sa place
s'attend à être congédiée... Garros 11:05 Al dente : Le Culatello
Franck Magnier. 11:15 Al dente : Le Salsiz
Avec:Catherine Frot (Imogène), Contre toute attente, elle se voit confier 19:00 Journal
une mission secrète : convoyer les plans 19:35 Bas les cœurs ! 11:30 Les Boys
Lambert Wilson (Samuel Tyler), 12:00 Côté maison
Danièle Lebrun (Mrs Elroy). d'un nouvel avion de guerre jusqu'à un 21:07 Plein 2 ciné
21:10 Face aux Français... Conversations inédites 12:30 Le journal de la RTBF
Elle est rousse. contact en Ecosse, à Callander... son 13:00 La rivale
village natal ! Quelle coïncidence ! 23:15 Journal de la nuit
Elle est écossaise. Elle aime le rugby et 23:35 Retour à Roland-Garros 14:30 Flash info
la cornemuse. Elle vit à Londres, mais 00:00 Toute une histoire 14:40 Nouvo
15:00 TV5 monde, le journal
15:30 Questions pour un champion
ESPRITS CRIMINELS 16:05 Patrimoine et enigmes du monde marin :
FRANCE 3 Mystérieux naufrages de la Compagnie des Indes
Liberté sous condition 17:00 TV5 monde, le journal
17:30 L'invité
05:45 Ludo 17:40 Les Boys
Réalisateur: Charles S. Carroll. vingt-cinq ans auparavant. 09:15 3e séance 18:05 En voyage
Avec:Jœ Mantegna (David Rossi), Deux jours après sa sortie de prison, ce 09:25 Plus belle la vie 18:30 Tout le monde veut prendre sa place
Thomas Gibson (Aaron «Hotch» dernier est impliqué dans le meurtre d'un 09:55 Midi en France : A Calvi 19:30 Le journal de France 2
Hotchner), Shemar Moore (Derek homme, ce qui pourrait directement le 10:45 Le 12/13 20:00 Un village français : Le temps des secrets
Morgan). renvoyer derrière les barreaux. 10:50 Edition de l'outre-mer 20:45 Un village français : Notre père
Sanderson va devoir prouver son 10:55 Météo 21:35 TV5 monde, le journal
En l'absence de Hotch, c'est Morgan qui innocence aux membres du Département 11:00 Journal régional 21:45 Le journal de la TSR
est sollicité pour valider l'obtention de d'étude du comportement afin qu'ils 11:25 Journal national 22:15 Le point
liberté conditionnelle d'un prisonnier, Don puissent l'aider à retrouver les véritables 11:55 Météo 23:10 TV5 monde, le journal - Afrique
Sanderson, qui prétend avoir été accusé à assassins de sa famille et revoir son fils, qui 12:00 Midi en France : A Calvi 23:25 Sud, côté court
tort du meurtre de sa femme et de sa fille, a survécu au drame. 13:05 Inspecteur Derrick : Un appel de Vienne 00:00 La sentinelle
13:55 Questions au gouvernement
15:10 Nous nous sommes tant aimés : Joe Dassin
15:45 Slam FRANCE 5
16:15 Un livre un jour
16:25 Des chiffres et des lettres 05:50 Ludo zouzous
17:00 Questions pour un champion 07:50 Consomag
07:55 Les maternelles
17:40 19/20 09:00 Allô Rufo
18:25 Journal national 09:15 L'univers : Collisions cosmiques
19:00 Un jour à Roland 10:05 Dans la gueule de l'hippopotame
19:10 Plus belle la vie 11:00 Ludo zouzous
19:35 Des racines et des ailes : L'Egypte, une pas- 12:35 Le magazine de la santé
sion francaise 13:30 Allô, docteurs
21:30 Soir 3 14:05 Sale temps pour la planète ! : Plateau des
21:55 Ce soir (ou jamais !) Mascareignes - Les sentinelles du climat
23:30 Couleurs outremers : Le surf à Tahiti 14:35 Carnets d'expédition : Arctique, septentrion
23:55 Espace francophone : Francophonie sur scène 15:30 L'arbre de vie
00:25 Soir 3 16:30 C à dire ?!
16:45 C dans l'air
19h 45
Mercredi 25 Mai 2011
EL MOUDJAHID

Page animée par Mourad Bouchemla


Détente 25

Mots CROISÉS
Nº 2802
Mots FLÉCHÉS Nº 2802
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
PRIX IMPOSÉ
I —————————
ON Y TROUVE
LES PUR SANG
—————————
II PROGRESSANT

III

IV

V EN ARME
POSSESSIF —————————
————————— CŒUR DE PAIN
EN PRIÈRE
VI ————————— —————————
LOUER LIEU DE
RENCONTRE
VII MÉMOIRE
INFORMATIQUE
—————————
VIII PLISSER
LES SOURCILS
—————————
DANS LA MARE
IX
ESSOR
—————————
X GARÇON DE BOX
—————————
EDUQUÉE
Définitions AUBERGE S’OCCUPE D’UN
—————————
RISQUES GROUPE
HORIZONTALEMENT INDÉSIRABLES —————————
I- En hurlant - En crise. II-Greffa un œil ————————— DRAME AU
CABANE EN
- Au talon usé. III- Vallée fluviale - RUSSIE JAPON
Volacan du Japon - Dans. IV - Pomme. IGNORE LA
V - Difficulté soudaine - Organisation MORALE
—————————
armée - A une longue et solide PAS TRÈS
FAVORABLE
expérience. VI- Point gagnant - Au —————————
POÈME
réveil on le voit. VII- Persiste dans le mal. EN SALLE
VIII - Direction - Agir dans l’arène. IX - ————————— IDÉE TOUTE
Dieu brûlant - Bas de gamme - D’UN ACRONYME FAITE
DE DOM —————————
Négation. X- Mettre dans un autre axe. ————————— EN PRIME
VERTICALEMENT FILS D’ISAAC
1- Agir par la frayeur. 2- Associées - RELATION HORS-
SOUHAIT
Dans les mois . 3- Soutien en bois - Boisson NATURE —————————
DEUX EN POUPE
avant midi. 4- Possessif - Ville de France En ————————— —————————
DANS LE BRUIT
car. 5- Ventilent. 6- Examina - Au goût de TEXTE DU ROI
la mer. 7- Participation financière - SÉCHERESSE
Excrément. 8-Suivie de très près. 9- Une DE LA PEAU
—————————
solution - Sein familier. 10- Aller au rendez- BRAME
—————————
vous. TITRE POUR UNE
GENT

Grille
SOLUTION DES MOTS CROISES

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Nº 2802 Mot CACHÉ


1 T U E T E T E C R
2 E N T A E C U L E 3. Eurocrate 33. Calfatage 15. Déphaser D P E R F O R A N T A B A N D O N N E E
3 R I A A S O E N 6. Fourvoyer 34. Piroguier 20. Manuscrit E C O H A B I T E R R E M I T T E N T F
4 R E I N E T T E C 11. Dilatation 35. Bubonique U T R O M B O N E C O R E M E T T R E O
22. Gratteron
12. Préméditer 36. Triporteur
5 O S I R A P R O 23. Exécuteur R M E S A L L I E R R E P U G N A N T U
13. Intangible 37. Marmelade
6 R A C E E IN 24. Contumace O N R E E U D E P H A S E R V E R R E R
14. Vitriolage 38. Sri Lanka
7 I M P E N I T E N T 25. Subsister C O E L G M A N U S C R I T N T E E U V
16. Préciosité 39. Cyclisme
8 S S E T O R E E R 17. Ornementer 40. Sphéroïde 27. Chauffeur R I T B A G R A T T E R O N O I T T Q O
9 E R A D O N E 18. Contracter 41. Retombant 29. Négociant A T I I L E X E C U T E U R C S N C I Y
10 R E O R I E N T E R 19. République 42. Patienter
30. Promettre T A D G O C O N T U M A C E I O E A L E
21. Salpicon 43. Arboretum
SOLUTION DES MOTS FLECHES 1. Perforant E T E N I S U B S I S T E R P I M R B R
26. Asparagus 7. Trombone
2. Abandonne
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 28. Accepteur 8. Remettre A A M A R C H A U F F E U R L C E T U A
31. Monorail 9. Mesallier 4. Cohabiter
I S L E T T N E G O C I A N T A E N N P C
T A X E H A R A S
32. Auditoire 10. Répugnant 5. Rémittent
II A M E L I O R A N T P I R N I P R O M E T T R E S R R O E C

III O R A N T M I E A D P I V E M O N O R A I L R P O C R E
IV F R O N C E R M R Décapage. R A U D I T O I R E C A L F A T A G E P
V L A D E L E V E E A P I R O G U I E R B U B O N I Q U E T
VI A L E A S N O O G T R I P O T E U R M A R M E L A D E E
VII T R E T I C E N T U S R I L A N K A T U C Y C L I Q M E U
VIII T O M E S A U Y S S P H E R O
SOLUTION N° 2801 DEFECTUOSITE
I D E R E T O M B A N T R
IX E D I T B R P P R P A T I E N T E R A R B O R E T U M E
X R E E M A D A M E

Mardi 24 Mai 2011


30 Vie pratique EL MOUDJAHID

Vie religieuse
Avis
POLE TV/TG CENTRE
UNITE DE PRODUCTION HAMMA
DIVISION TECHNIQUE
de recrutement
SERVICE APPROVISIONNEMENT Important organisme financier
195, Rue Hassiba Benbouali recrute pour les besoins de ses
ALGER - ALGERIE structures, des ingénieurs en
Avis d'appel d'offres infructueux informatique pour missions :
Exploration, diagnostic et Horaires des prières de la journée du
La Société Algérienne de Production de l'Electricité SPE, Spa annonce que résolution des problèmes ou bug mercredi 22 Djoumada El Thani 1432
l'appel d'offres national n°11/2011/SPE.PC/AH relatif à l'acquisition de correspondant au 25 mai 2011 :
courroies pour les centrales électriques de l'unité du HAMMA, paru dans le éventuels sur des applicatifs
— Dohr...............….....12 h 45
BAOSEM N°753 du 10/04/2011 et ANEP N°850142 est déclaré infructueux. (transactionnels) dans un
— ‘Asr.........................16 h 35
————————————————————————————— environnement client/serveur de
— Maghreb................. 19 h 59
SPE, Société par actions au capital social de 35 000 000 000 DA milieu gamme.
RC n°04B0965448-00/16 — ‘Icha....................... 21 h 35
Siège social : Route Nationale n°38 Immeuble des 700 Bureaux jeudi 23 Djoumada El Thani 1432
Gué de Constantine - Alger Conditions de recrutement correspondant au 26 mai 2011 :
Tél.: 021 83 84 00 - Fax : 021 83 95 13 - Etre titulaire d’un diplôme — Fedjr....................... 03 h 47
Société du groupe Sonelgaz d’ingénieur d’état en informatique — Chourouk................05 h 33
El Moudjahid/Pub ANEP 855405 du 25/05/2011 - Avoir des connaissances dans les
domaines :

* IBM Websphere application server;


* SGBD Oracle (11G);
POLE TV/TG CENTRE * Réseau TCP/IP;
UNITE DE PRODUCTION HAMMA * Equipement réseau CISCO,
DIVISION TECHNIQUE développeur sera vivement apprécié.
SERVICE APPROVISIONNEMENT
195, Rue Hassiba Benbouali Les candidats intéressés par le
ALGER - ALGERIE présent avis doivent déposer leur
Avis d'appel d'offres infructueux lettre de motivation accompagnée de
leur curriculum vitae à l’adresse
La Société Algérienne de Production de l'Electricité SPE, Spa annonce que
l'appel d'offres national n°07/2011/SPE.PC/AH relatif à l'acquisition de suivante :
bouteilles extincteurs pour les centrales de l’unité HAMMA, paru dans le ANEP régie presse, 01 Avenue
BAOSEM N°784 du 22/03/2011 et ANEP N°847095 est déclaré infructueux. Pasteur, Alger, placard N°845383
————————————————————————————— Alger.
El Moudjahid/Pub

SPE, Société par actions au capital social de 35 000 000 000 DA La date limite de dépôt des
RC n°04B0965448-00/16
Siège social : Route Nationale n°38 Immeuble des 700 Bureaux candidatures est fixée au 16.06.2011.
Gué de Constantine - Alger Il ne sera répondu qu’aux
Tél.: 021 83 84 00 - Fax : 021 83 95 13 candidatures jugées intéressantes.
Société du groupe Sonelgaz
El Moudjahid/Pub ANEP 855407 du 25/05/2011 ANEP 845383 du 25/05/2011

République Algérienne
Démocratique et Populaire
CONDOLEANCES
Direction de la Santé et de Le président, le membre du
l’Habitation de Sétif
directoire, le secrétaire général,
Etablissement Public
Hospitalier - CHAGHOUB- ainsi que l’ensemble du
ABDELLAH - Aïn El-Kebira personnel de la société de
NIF : 098119825007435 Gestion des Participations
Avis d’infructuosité Tourisme et Hôtellerie «SGP
Gestour», très affectés par le
N°2 décès du frère de Monsieur
En application du décret présidentiel
N°10/236 relatif aux procédures DECHMI Mohamed,
d’organisation des marchés publics, commissaire aux comptes
complété et modifié par le décret auprès de la SGP Gestour,
présidentiel n°11/98 du 01/02/2011.
L’établissement Public Hospitalier - présentent à ce dernier ainsi
CHAGHOUB ABDELLAH - Aïn El qu’à sa famille leurs
Kebira, wilaya de Sétif, informe condoléances les plus attristées
l’ensemble des entreprises ayant
et les assurent de leur profonde
El Moudjahid/Pub

El Moudjahid/Pub

soumissionné à l’avis d’appel d’offres


national restreint n°02/2011 relatif à la sympathie.
fourniture de médicaments et produits Que le Tout-Puissant accueille
pharmaceutiques pour l’année 2001 paru
sur le journal El Moudjahid en date du le défunt en Son Vaste Paradis et
17/04/2011, que cet avis d’appel d’offres lui accorde Sa Miséricorde.
a été infructueux.
ANEP 856857 du 25/05/2011 El Moudjahid/Pub ANEP 845385 du 25/05/2011

BUREAUX REGIONAUX ANNABA :


CONSTANTINE TLEMCEN :12, place Kairouan Edité par l’EPE-SPA
7, cours de la Révolution EL MOUDJAHID
100, rue Larbi Ben M’hidi Tél.-Fax : (043) 27.66.66 Tél. : (038) 84.86.38
Tél. : (031) 64.23.03 Siège social : 20, rue de la Liberté, Alger
Fax : (04) 84.86.38
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION ORAN MASCARA : Maison de la Presse IMPRESSION
Edité par l’EPE-SPA Maison de la Presse Rue Senouci Habib Régie publicitaire Edition du Centre :
3, place du 1er Novembre Tél.-Fax : (045) 81.56.03
EL MOUDJAHID Tél. : (041) 39.34.94
EL MOUDJAHID
20, rue de la Liberté, Alger
Société d’Impression d’Alger (SIMPRAL)
Edition de l’Est :
au capital social de 50.000.000 DA CENTRE AÏN-DEFLA : Société d’Impression de l’Est, Constantine
ANNABA Tél./Fax : 021 73.56.70 Edition de l’Ouest :
20, rue de la Liberté, Alger 2, rue Condorcet Cité Attafi Belgacem (Face à la Poste) Société d’Impression de l’Ouest, Oran
Téléphone : 021.73.70.81 Tél. : (038) 86.64.24 Tél/Fax: 027.60.69.22
ABONNEMENTS Edition du Sud :
BORDJ BOU-ARRERIDJ Unité d’Impression de Ouargla (SIA)
Présidente-Directrice générale Pour les souscriptions d’abonnements,
Ex-siège de la wilaya PUBLICITE achats de journaux ou commandes de DIFFUSION
de la publication Rue Mebarkia Smaïl, B.B.A. 34000 Pour toute publicité, s’adresser Centre : EL MOUDJAHID
Tél/Fax : (035) 68.69.63
photos, s’adresser au service commercial: Tél. : 021 73.94.82
Naâma Abbas à l’Agence Nationale de 20, rue de la Liberté, Alger. Est : SARL “SODIPRESSE”
SIDI BEL-ABBES Communication d’Edition et de Tél-fax : 031 92.73.58
Maison de la presse Amir Benaïssa Publicité “ANEP” Ouest : SARL “SDPO”
DIRECTION GENERALE Immeuble Le Garden, S.B.A. COMPTES BANCAIRES Tél-fax : 041 46.84.87
Téléphone : 021.73.79.93 Tél/Fax : (048) 54.42.42 Agence CPA “Che” Guevara - Alger Sud : SARL “TDS”
ALGER : 1, avenue Pasteur Tél-fax : 029 75.02.02
Fax : 021.73.89.80 CONSTANTINE : Tél. : (021) 73.76.78 - 73.71.28 - 73.30.43 Compte dinars n° 102.7038601 - 17 France : IPS (International Presse Service)
DIRECTION DE LA REDACTION Route de Sétif 7e km Fax : (021) 73.95.59 - Télex : 56.150 Agence BNA Liberté Tél. 01-46-07-63-90
Tél. : (031) 66.49.65 - (031) 92.30.99 Télex : 81.742 - Dinars : 605.300.004.413/14
Téléphone : 021.73.99.31 Fax : (031) 66.49.37
Fax : 021.73.90.43 - Devises : 605.310.010078/57 Les manuscrits, photographies ou tout autre
TIZI OUZOU : Cptes BDL - Agence Port Saïd document et illustration adressés ou remis à la
ORAN : 3, rue Mohamed Khemisti Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire
Internet : http://www.elmoudjahid.com Cité Mohamed Boudiaf (ex-2.000 logts) Tél. : (041) 39.10.34 - Dinars : 005.00 107.400.247 86 20.28 l’objet d’une réclamation..
E-mail : elmoudjahid@elmoudjahid.com Bâtiment 3, 1er étage, Nouvelle ville Fax : (041) 39.19.04 - Télex : 22.320 - Devises : 005.00 107.457.247 86 20.28
Tél. - Fax : (026) 21.73.00

Mercredi 25 Mai 2011


EL MOUDJAHID

G ÉRIE
Sports 31

: M A R O C - A L
CAN 2012
EQUIPE NATIONALE M. HACHEMI DJIAR,
MINISTRE DE LA JEUNESSE
Le stage à Murcie tourne ET DES SPORTS
“Le match va
au ralenti se dérouler dans
d’excellentes
L’EN est à la Manga de tous les
joueurs, notamment les
Club depuis cinq
jours. Ceux qui y
cadres, dont certains sont
attendus dimanche. Autre conditions”
étaient ont signe que le groupe n’était pas
Le ministre de la
encore au complet hier après-
longuement disserté midi, il y avait plus d’accom- Jeunesse et des
sur la beauté des pagnateurs que de joueurs lors Sports, Hachemi
Djiar, a déclaré qu’il
lieux. Un site aussi de la séance d’entraîne-
était convaincu que
ment. Entre membres des
harmonieux staffs techniques, médical et la prochaine ren-
qu’avantageux en administratif, il y avait plus contre Maroc-
Algérie, le 4 juin à
matière de d’une dizaine de personnes
Marrakech pour le
contre seulement neuf
préparation, en joueurs. Ceci nous amène à compte de la 4e jour-
perspective d’un nous interroger sur la nécessi- née de qualification à
la CAN-2012, allait
grand rendez-vous. té de maintenir le stage à une
se dérouler dans
date aussi avancée, pour fina-
lement se contenter de causer d’"excellentes condi-

C
e Maroc-Algérie, sur tout et rien en attendant tions", tout comme
jours précédents, Bougherra, ment avant la fin de la semai- elle le fut à Annaba
l’est, et son carac- Bouzid et Djabbour, premiers ne. La raison est que le groupe que le groupe se complète. Le
tère couperet Maroc qui fait face au même lors du match aller.
arrivés se sont contentés d’un ne se complètera pas avant le "Je suis convaincu
devrait suffire programme physique à la 27 ou 28 de ce mois, et problème n’a pas encore
pour justifier la débuté son stage. Eric Gerets que la rencontre va se dérouler dans d’excellentes
carte. Musculation et footing comme on imagine mal conditions, comme elle le fut à Annaba", a déclaré
petite fortune dépensée par la au menu, pendant que le reste Benchikha débuter le travail n’a pas jugé utile de se mettre
FAF pour offrir aux Verts un au vert dès à présent, sachant M. Djiar dans un entretien paru hier dans le jour-
de la délégation se payait du sans les retardataires, les nal marocain Essabah précisant que toutes les
stage dans le très prestigieux beau temps à côté. Car il faut choses continueront du coup à qu’au moins huit sur les 23
site de la Murcie, connu pour joueurs qu’il a retenu (tous conditions étaient réunies pour que le match se
le dire tout net, le staff tech- tourner au ralenti pour au tienne dans un esprit fraternel". Après avoir souli-
avoir reçu les plus grandes nique n’a pas eu vraiment à moins deux jours encore. Le évoluant en Ligue 1) ne
sélections mondiales. Tant seront disponibles qu’à partir gné la volonté les deux parties (algérienne et
bosser durant ces premiers sélectionneur national a parlé marocaine) de voir cette rencontre se dérouler
mieux ! Après, si dans la jours, se contentant sans doute en conférence de presse du 30 mai. Erreur de stratégie
forme, tout paraît reluisant, ou légèreté excessive, la dans de très bonnes conditions et rappelé les rela-
d’apporter quelques réglages d’axer son travail sur la mise tions "excellentes" liant les ministères de la
sur le fond, les choses ne le au programme de travail qui en place tactique et ceci ne question mérite d’être posée.
sont pas vraiment, un peu ou Amar Benrabah Jeunesse et des Sports des deux pays, M. Djiar a
ne va pas débuter sérieuse- peut se faire sans la présence souhaité à propos du match "que le meilleur
beaucoup —
c’est selon — gagne". "L’essentiel est que tout le monde (autori-
en raison de l’indisponibilité té, public et médias) soit mobilisé pour que le
match se déroule dans un esprit sportif, car le foot-
des joueurs. La plupart sont
encore retenus en club pour
SÉLECTION MAROCAINE ball est particulier en ce sens qu’il joue un grand
boucler la saison, ce qui fait
que Abdelhak Benchikha s’est Forfait d’El Hamdaoui rôle pour relier les ponts entre les communautés",
a encore souligné le ministre algérien.
Concernant l’intérêt porté par la partie algérienne
retrouvé avec un groupe des L’attaquant marocain de l’Ajax Amsterdam (Pays-Bas), Mounir El-Hamdaoui a
plus restreints pour ce début déclaré forfait pour Maroc-Algérie du 4 juin prochain pour le compte de la 4e journée sur la domiciliation du match, M. Djiar a indiqué
de stage. Avant-hier, les Verts de qualification à la CAN-2012 "en raison d’une blessure à un genou", a annoncé hier que les joueurs préféraient toujours pratiquer leur
se sont entraînés pour la pre- la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Il sera remplacé par Yassine Salhi sport sur une bonne pelouse, car l’état du terrain
mière fois en groupe. Ils du Raja Casablanca, ajoute-t-on de même source. El Hamdaoui n’avait pas pris part à permet aux joueurs des deux formations de fournir
étaient neuf sur le terrain ! Il la rencontre d’Annaba du 27 mars dernier, où l'Algérie avait battu le Maroc (1-0), rap- plus d’efforts et de montrer leurs capacités. "Le
était temps ! Il aura fallu pelle-t-on. Le match Maroc-Algérie aura lieu le 4 juin à 21 heures à Marrakech (envi- terrain et le choix du stade de Marrakech répon-
quand même près de cinq ron 335 km au sud de Rabat) et comptera pour la 4e journée de qualification pour la dent aux attentes de ce match", a affirmé M. Djiar.
jours pour réunir un nombre Coupe d’Afrique des nations (CAN-2012).
aussi restreint de joueurs. Les

8e DE FINALE ALLER DE LA COUPE DE LA CAF


La JSK aujourd’hui à Dakar
La JS Kabylie, ce grand club aux nom- 15 éléments en tout. Sa marge de manœuvre
breux titres et aux multiples consécrations pour composer un onze solide et conquérant
africaines qui a de surcroît marqué de son s’annonce vraiment délicate et très difficile.
empreinte cette saison en remportant la Il n’aura qu’un seul joueur de champ sur le
Coupe d’Algérie, vit depuis quelque temps banc des remplaçants… Il faut rappeler que
une situation des plus délicates. En effet, Nessakh et Berchiche, qui ont été expulsés
l’équipe kabyle est soumise à un calendrier face au FC Missile au match aller, sont tou-
démentiel, qui n’est pas fait pour arranger le jours suspendus et purgeront leur suspen-
club et surtout pas les joueurs, qui sont sou- sion, à l’occasion de cette manche aller. Soit
mis à un rythme de rencontres infernal, puis- autant d’atouts dont sera priver la JSK
qu’ils doivent jouer tous les trois jours, contre l’équipe sénégalaise.
matchs de la coupe de la CAF interposés. Ce qui fait naître beaucoup d’appréhen-
Hannachi, l’inamovible président de la JSK, sion chez le coach Belhout, d’autant plus
ne manque aucune occasion pour protester et que ses poulains sont saturés physiquement,
s’élever contre ce qu’il appelle un acharne- en raison de l’enchaînement de rencontres.
ment de la Ligue nationale contre la JSK, qui Cette situation fait que le boss Mohand-
n’est pas ménagée et qui est soumise à un Chérif Hannachi, contrairement au staff
calendrier qui ne répond à aucune norme technique et aux joueurs, n’accorde pas trop
scientifique, ni à aucune logique. d’importance à cette coupe de la CAF, en
Il est d’ailleurs relayé par son coach raison de toutes les péripéties auxquelles est
Rachid Belhout, qui ne cesse d’affirmer que confrontée son équipe de toujours. Il ne veut
son équipe n’est pas une machine et qu’il est laires, en vue de l’importante rencontre aller par le déplacement d’aujourd’hui en terres surtout pas rajouter une pression néfaste sur
inhumain de la mettre dans une telle situa- des 8es de finale de cette compétition africai- africaines avec ses camarades, alors que le ses joueurs. Si la qualification est obtenue,
tion. Malgré cela, les dirigeants et le staff ne, qui attend les camarades de Hamiti, second qui ne dispose pas de licence CAF, c’est bien, dans le cas contraire, ça ne lui
technique font de leur mieux pour sauver les samedi prochain à Dakar. Importante par le au même titre d’ailleurs que Hamiti, Amada fera ni chaud ni froid. Même si la JSK ne se
meubles et souhaitent vivement que cette fait qu’elle est qualificative sur deux et Ouaïl, a joué, hier, face à l’ASO Chlef. Ce présentera pas avec l’ensemble de ses atouts
saison infernale se termine le plus tôt pos- manches, aux poules de cette coupe de la quatuor de joueurs ne se rendra pas avec et dans les meilleures conditions, n’empêche
sible. Alors qu’ils se déplaceront dès aujour- CAF. Ainsi, Younès, Yahia-Chérif, Tedjar, l’équipe au pays d’El-Hadji Diouf. que de part sa réputation nationale et africai-
d’hui à Dakar en perspective de la rencontre El-Orfi, Asselah, Rial, Remache et d’autres ne, elle reste une équipe à craindre, comme
qui les opposera samedi prochain à l’équipe ont été laissés au repos. Il faut noter que QUE DE SOUCIS ne cessent de le répéter les acteurs de l’équi-
sénégalaise du Djaraf de Dakar, les Canaris Tedjar, Rial et El-Orfi qui se plaignent de POUR LES CANARIS ! pe adverse. Le match est programmé pour ce
ont livré, hier, un match de mise à jour du bobos sont pris en charge par l’infirmerie du samedi 28 mai à 17 h locale (18 h algérien-
championnat face au leader l’ASO Chlef. club. D’ailleurs, les soucis ne manquent pas ne). Ce qui est sûr, c’est que Asselah et ses
Cette situation rocambolesque à laquelle est Guillou est en train de faire le nécessaire pour la JSK, qui se voit contrainte d’effec- équipiers feront le maximum pour honorer
confrontée la JSK, a contraint le staff tech- pour les mettre sur pied et leur permettre tuer le voyage avec un groupe de joueurs des les couleurs nationales et ceux de la JSK,
nique, en commun accord avec les dirigeants d’être OK pour le rendez-vous sénégalais. plus restreints, puisque le staff technique malgré la situation des plus difficiles pour
du club, à effectuer le déplacement à Chlef Ziti, qui se trouvait en regroupement avec dirigé par Rachid Belhout, n’aura sous la eux, comme nous venons de le relater… On
avec un effectif des plus amoindris, pour les U23, tout comme Khellili ont rejoint le main que seulement 12 joueurs de champ, en croise les doigts pour eux !
laisser au repos, de nombreux joueurs titu- groupe dès lundi. Le premier est concerné y rajoutant les trois gardiens de but. Soient Mohamed-Amine Azzouz

Mercredi 25 Mai 2011


Pétrole Monnaie
Le Brent L'euro
à 110.1 à 1.410
dollars dollar
le baril

D E R N I E R E S
LE SOMMET DU G8 S’OUVRE DEMAIN À DEAUVILLE FÊTE NATIONALE
DE LA JORDANIE

Une attention particulière Le Président


Bouteflika félicite
accordée à l’Algérie le Roi Abdallah II
L’ Algérie sera présente demain
en France où elle participe au
sommet du G8 dont les travaux
se déroulent ce week-end à Deauville.
L e Président de la
République,
A b d e l a z i z
Bouteflika, a salué dans
un message de vœux au
M.

Notre pays participe en sa qualité de souverain du Royaume


membre du réseau du forum pour hachémite de Jordanie,
l’Afrique et l’un des membres fonda- Abdallah II Ben Al
teurs du NEPAD, sur des sujets d’ordre Hussein, à l'occasion du
stratégique inscrits dans le programme 65e anniversaire de la fête
du Nouveau partenariat et d’intérêt com- d'indépendance de ce
mun à l’Afrique et au Monde arabe avec pays, le niveau des rela-
toutes les profondeurs que cela implique tions privilégiées entre les
au niveau mondial. deux pays et peuples
Il y a lieu de préciser qu’en 2010, frères. "Il m'est particulièrement agréable au moment
lors du sommet de Muskoka, les où le Royaume hachémite de Jordanie célèbre le 65e
membres du G8 se sont engagés à anniversaire de sa glorieuse indépendance, de vous
réorienter leurs efforts ces cinq pro- adresser au nom de l'Algérie, peuple et gouvernement
chaines années, afin de diminuer le taux et en mon nom personnel, mes sincères félicitations et
de mortalité des enfants de moins de mes vœux, les meilleurs, priant Dieu le Tout-Puissant
cinq ans de deux tiers, par rapport à ceux de vous accorder santé et bien-être et au peuple jorda-
de 1990. Aussi, les participants sont-ils l'Union africaine (UA) et celui présidant dispositions des deux parties à améliorer nien frère davantage de progrès, de prospérité", lit-on
le NEPAD. A certaines occasions, des la coopération et à davantage de possibi- dans le message du Président Bouteflika. "Je tiens à
appelés à s’engager afin que des ali- souligner les efforts continus que vous déployez dans
ments adaptés soient mis à la disposition dirigeants d'autres pays sont également lités en matière d’investissement et de
invités, comme c’est le cas, lors de cette partenariat. Mais c’est surtout les efforts le cadre de l'édification d'un Etat moderne répondant
des enfants les plus vulnérables. C’est aux aspirations de son peuple au progrès et à la pros-
donc une opportunité d’approfondir la édition, de l’Egypte et de la Tunisie, des et moyens de l’Afrique pour mettre fin
pays qui sortent de situations politiques aux conflits, de restaurer la stabilité, de périté", a poursuivi le Chef de l'Etat. "Je ne manquerai
réflexion sur les mécanismes d’intensifi- pas de saluer le niveau des relations privilégiées qui
cation de la coopération pour renforcer relativement complexes et dont il est réduire la pauvreté et de relancer la lient les deux pays et peuples frères et de réitérer mon
la stabilité, les efforts d’aide aux éman- urgent de contribuer à la consolidation croissance économique et sociale, pour souci de poursuivre conjointement le travail en vue de
cipations des libertés et des droits de des nouveaux acquis démocratiques, en créer les mailles nécessaires à la gouver- renforcer la coopération bilatérale dans tous les
l’homme considérant les nouveaux matière de gouvernance, de libertés et de nance, à l’Etat de droit et au respect des domaines dans l’intérêt des deux peuples", a conclu le
développements survenus à l’échelle droit des individus afin de les aider à libertés dans un cadre de développement Président de la République.
régionale et internationale, tout en appe- assurer la transition et à stabiliser leurs durable. Le NEPAD et les illusions nées
lant les partenaires à apporter leur sou- institutions. La participation de des grands projets devant contribuer au
tien en vue de réduire les vulnérabilités l’Algérie au sommet du G8 sera forte- décollage du continent avec le partena-
qui bloquent le développement des pays ment active et remarquée à propos des riat des puissances régionales et mon- 19E RÉUNION DE LA COMMISSION
du continent. Aussi l’actualité de ce questions relatives au continent en diales, seront au centre des discussions MIXTE ALGÉRO-ÉMIRATIE
week-end sera-t-elle braquée sur les tra- matière de paix, de sécurité, des efforts qui réuniront les dirigeants des huit pays
vaux du sommet du G8 qui s’ouvrent de partenariat initiés entre l’Afrique et le les plus industrialisés et les représen- Djoudi aux EAU
demain à Deauville (France), en présen- G8 depuis les sommets de Gênes et de tants personnels pour l’Afrique sur la
ce de ses membres qui sont les huit diri-
geants des pays les plus industrialisés, à
savoir la France, les États-Unis, le
Royaume-Uni, la Russie, l'Allemagne,
Kananaskis, ou encore des nouvelles
menaces, comme le crime transnational
organisé, le trafic de drogue, d’armes, le
kidnapping, la piraterie et leurs
base des rapports du forum pour le par-
tenariat avec l’Afrique. Les « printemps
arabes » et le projet de l’Union pour la
Méditerranée, les bouleversements poli-
L e ministre des Finances, M. Karim Djoudi,
effectue, depuis lundi dernier, une visite offi-
cielle aux Emirats arabes unis pour participer
aux travaux de la 9e session de la commission mixte
algéro-émiratie, a indiqué hier le ministère des
le Japon, l'Italie et le Canada, des connexions avec le terrorisme. Une tiques et leurs conséquences écono-
membres qui représentent 15% de la attention particulière sera accordée à miques et sociales sur les flux migra- Finances. M. Djoudi co-présidera avec le ministre émi-
population mondiale et 65% du PIB, l’Algérie qui a entrepris un profond pro- toires, la circulation des biens et des per- rati de l'Economie, M. Soltane Ben Saïd El Mansouri,
c'est-à-dire les deux tiers du commerce cessus de réformes politiques globales à sonnes feront l’objet de profondes dis- les travaux de cette session qui se poursuivront jusqu'à
international. travers les consultations nationales qui cussions entre les partenaires politiques aujourd’hui, selon un communiqué du ministère. Les
travaux de cette session permettront aux deux parties
Le sommet se déroule bien entendu se déroulent en ce moment alors que des des deux rives et leurs homologues par- de procéder à une "évaluation exhaustive" de l'état
avec la participation des pays fondateurs négociations viennent de s’ouvrir sur les ticipants à ce sommet dans le but de sor- d'avancement des recommandations de la 8e session,
du NEPAD, représentés par l’Algérie, nouvelles perspectives avec l’Union tir avec des propositions concrètes à tenue à Alger en mai 2010, a-t-on indiqué de même
l’Afrique du Sud, l’Égypte, le Nigeria, européenne à propos de l’accord d’asso- même de gérer les situations. source. Ils permettront également d'examiner les voies
le Sénégal, ainsi que le pays présidant ciation Algérie-Union européenne et les Houria Akram et moyens susceptibles de donner un nouvel essor à la
coopération multisectorielle entre les deux pays. Au
ARCELORMITTAL (ANNABA) cours de cette visite, le ministre sera accompagné d'une
délégation composée de représentants des ministères
La grève maintenue dans toutes les unités des Affaires étrangères, des Finances, de l'Industrie, de
la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de
l'investissement, des Transports, de la Poste et des
de production technologies de l'information, de la Communication, et
de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scien-

L a "grève générale illimitée", pré- l’APS aussitôt après l’annonce de ce condition et l’autre moitié liée aux résul- tifique.
vue dès samedi prochain dans nouveau conflit collectif de travail, le tats de production, avait été proposée au
toutes les unités de production chargé de la communication auprès de la partenaire syndical lors des rounds de
d'ArcelorMittal d'Annaba (ex-complexe direction générale d’ArcelorMittal négociations entamés il y a deux SELLAL À LAGHOUAT
sidérurgique d'El Hadjar) est "maintenue Annaba avait indiqué qu’une augmenta- semaines. Cette proposition, rejetée par
jusqu’à la satisfaction des revendica- tion de 24% des salaires de base, éche-
lonnée sur trois ans (2011, 2012 et
le partenaire social, avait été faite "en
dépit de la situation financière critique
Soutien aux entreprises
tions salariales", a annoncé hier le secré-
taire général du syndicat d’entreprise, 2013), soit 8% par an, dont 4% sans d’ArcelorMittal Annaba", a-t-il dit. nationales de réalisation
Smain Kouadria. "Cette décision fait
suite à l’échec des négociations avec la
direction générale d’ArcelorMittal
Annaba autour de la demande d’aug-
mentation des salaires", a précisé le
MENACE DU NUAGE DE CENDRES
SUR LE CIEL EUROPÉEN L e ministre des Ressources en eau, M.
Abdelmalek Sellal, a affirmé, hier à Laghouat,
que l'Etat est déterminé à soutenir les entreprises
nationales, publiques et privées, dans la réalisation des
syndicaliste lors d'une conférence de
presse au cours de laquelle il a présenté
Les vols d’Air Algérie vers structures relevant du secteur des Ressources en eau.
Cette initiative de l'Etat de soutenir les entreprises
également un rapport d'évaluation du
partenariat avec la partie étrangère
l’Europe non touchés nationales dans la réalisation des barrages et grands
travaux de transfert d'eau "vise à permettre aux entités
nationales d'acquérir davantage d'expériences et de
actionnaire à 70% au sein de cette entre-

L e panache de cendres craché par le volcan islandais Grimsvötn, entré en érup- réduire les coûts en devises'', a précisé M. Sellal, en
prise sidérurgique. tion violente depuis samedi dernier, devait atteindre la côte nord de marge de sa visite de travail dans la wilaya de
Dans ce contexte, M. Kouadria a jugé l'Allemagne dans la soirée d’hier. Le nuage a causé, selon l'organisation euro- Laghouat.
"nécessaire aujourd’hui d’établir un péenne de la sécurité aérienne Eurocontrol, l’annulation de quelque 252 vols qui ont
véritable diagnostic du partenariat avec essentiellement touché l'Ecosse, où des milliers de passagers ont été bloqués au
la partie étrangère", regrettant à ce pro- niveau des aéroports. Mais une fermeture de grande ampleur de l'espace aérien n'est CONDOLEANCES
pos que "toutes les décisions engageant pas envisagée, a affirmé la Commission européenne.
la stratégie et le développement du com- Mais les Européens doivent se préparer "à une semaine très difficile pour les La Directrice générale et l’ensemble des person-
plexe sidérurgique d’El Hadjar sont passagers et les compagnies aériennes", a déclaré à la presse le commissaire euro- nels du quotidien El Moudjahid profondément tou-
prises, depuis 10 ans, sans une bonne péen aux Transports, Siim Kallas, mais "nous n'anticipons pas de fermeture de gran- chés par le décès de la belle-mère de leur collègue et
connaissance des données du terrain". de ampleur du type de ce que nous avons vu l'an dernier". Ces perturbations du tra- ami
Le recours à la grève générale illimi- fic aérien en Europe n’affectent pas, pour le moment, les vols de la compagnie
tée a été décidé par les 31 sections syn- nationale qui dessert plusieurs villes européennes, apprend-on auprès de la direction Rabah BOUDJEMAI
d’Air Algérie. lui présentent ainsi qu’à la famille de la défunte,
dicales UGTA lors d’une conférence H. B.
nationale à Annaba. Approché par leurs condoléances les plus attristées.