Vous êtes sur la page 1sur 9

Rapport Contrôle d’accès par badge avec

Arduino

Sujet : Système contrôle d’accès en utilisant


RFID

Encadre par : M. Abdeslam EN-NOUAARY


Réalisé par : Dahman Yassir // Bouhmid Anouar

Filière : Ingénierie des Systèmes Ubiquitaires et

Distribués
Module : Réseaux et Sécurité

Année universitaire : 2021-2022


Mise En Situation:
Le présent projet est une introduction à une série des projets qui
abordent la technologie RFID. RFID «Radio-Frequency IDentification» est
une technologie pour laquelle les données numériques codées dans des
étiquettes RFID ou «tags». Elles sont capturées par un lecteur via des
ondes radio. La RFID est similaire aux codes barres dans la mesure où
les données d’une étiquette sont capturées par un appareil qui stocke
les données dans une base de données. La RFID présente toutefois
plusieurs avantages par rapport aux systèmes utilisant un logiciel de
suivi des actifs de codes barres. En effet, le code barre nécessite un
scanner optique . C'est alors que nous avons décidé à réaliser ce projet.
Ce projet s’inscrit dans le cadre des activités pédagogiques du PPP. Il
consiste à crée un système électronique qui remplace la
connexion/déconnexion manul a la session en Windows.

Objectif de charge :

L’application consiste l’ouverture d’une porte en utilisant un badge. Le


lecteur RFID couplé à la carte Arduino permet de détecter un badge
enregistré ou non. Lorsque l’utilisateur est reconnu, le système
déclenche l’ouverture de la porte ou une alarme dans le cas échéant.
L’utilisateur à droit de trois tentatives. Le nombre de tentatives est
ajustable par le programme Arduino. Ci-dessous les éléments
constituant le projet ainsi leurs fonctionnements.

Outils utilisés :
la carte Arduino : est une marque qui couvre des cartes matériellement
libres sur lesquelles se trouve un microcontrôleur (d'architecture Atmel
AVR comme l'Atmega328p, et d'architecture ARM comme le Cortex-M3
pour l'Arduino Due). Les schémas de ces cartes sont publiés en licence
libre. Cependant, certaines composantes, comme le microcontrôleur par
exemple, ne sont pas sous licence libre. Le microcontrôleur peut être
programmé pour analyser et produire des signaux électriques, de
manière à effectuer des tâches très diverses comme la domotique (le
contrôle des appareils domestiques - éclairage, chauffage…), le pilotage
d'un robot, de l'informatique embarquée, etc. C'est une plateforme basée
sur une interface entrée/sortie simple. Il était destiné à l'origine
principalement mais pas exclusivement à la programmation multimédia
interactive en vue de spectacles ou d'animations artistiques, ce qui
explique en partie la descendance de son environnement de
développement de Processing. Il y’a plusieurs types d’Arduino qui sont
fabrique mais on observe que trois types sont les plus utiliser :

La carte Arduino UNO :

C’est la carte idéale pour découvrir


l’environnement ARDUINO. Elle
permet à tout débutant de se
lancer dans tous ses premiers
petits projets. Comme c’est la
carte la plus utilisée, il est très
facile de se référer aux tutoriels
très nombreux sur le net et ainsi
de ne pas rester seul dans son
exploration. Sa simplicité devient
par contre un handicap lorsqu’il
s’agit de multiplier les périphériques, de manipuler des algorithmes
lourds ou d’interagie avec les OS Android pour lesquels d’autres cartes
Arduino sont plus adaptées.

La carte Arduino Mega

La carte Arduino Mega est la


carte la plus diffusée après la
carte Arduino Uno. Elle offre un
nombre d’entrées/sorties
beaucoup plus important (54
contre 14), un processeur plus
puissant doté d’une mémoire
plus vaste qui permet
d’exploiter des algorithmes
plus complexes.

La carte Arduino Nano

La carte Arduino nano n’est ni plus


ni moins qu’une carte Arduino uno
miniaturisée. Sa taille et son poids réduits la destinent à une utilisation
dans des espaces réduits (en textile par exemple) ou dans des
applications de robotique ou de modélisme pour lesquels le poids et la
taille sont des facteurs déterminant (hélicoptères, drônes…)

Arduino Leonardo :

La carte Arduino Leonardo,


c’est une carte électronique
basée sur l’utilisation d’un
microprocesseur. En gros c’est
une carte qui embarque un tout
petit ordinateur complet dans
une puce électronique.
Semblable à un Arduino UNO, il
peut être reconnu par
l'ordinateur comme une souris
ou un clavier. La carte Arduino
LEONARDO est basée sur un
ATMega32u4 cadencé à 16 MHz permettant la gestion du port USB par
un seul processeur. Des connecteurs situés sur les bords extérieurs du
circuit imprimé permettent d’enficher une série de modules
complémentaires. Elle peut se programmer avec le logiciel Arduino. Le
contrôleur ATMega32u4 permet la gestion du port, ce qui permet
d’augmenter la flexibilité dans la communication avec l’ordinateur.

Figure descriptive des pinout de l’Arduino Leonardo


dans l’actuel projet la carte arduino est couplée avec le lecteur RFID
,Elle permet de detecter la présence du badge ,reconnaitre son
identifiant (code du badge) elle sert également a activer l’ouverture de la
porte ou l’alarme .

Module MFRC-522:

Radio Frequency Identification

La RFID est une technologie d'identification automatique sans contact


qui utilise des signaux radio pour identifier, suivre, trier et détecter une
variété d'objets, y compris les personnes, les véhicules, les biens et les
biens sans avoir besoin de contact direct ou de contact de ligne de visée
(tel que trouvé Nécessaire dans la technologie des codes à barres). La
technologie RFID peut suivre le mouvement des objets à travers un
réseau de périphériques de balayages radieux sur une distance de
plusieurs mètres. Un périphérique appelé étiquette RFID, ou simplement
une étiquette, est un élément clé de la technologie.

Un lecteur RFID émet un champ magnétique de radio basse fréquence


qui active la balise. Le tag répond à la requête du lecteur et annonce sa
présence via des ondes radio, en transmettant ses données
d'identification uniques. Ces données sont décodées par le lecteur et
transmises au système d'application local via le middleware. Le
middleware agit comme une interface entre le lecteur et le système
d'application RFID. Le système recherche et correspond le code
d'identité avec les informations stockées dans la base de données hôte
ou le système de backend. De cette façon, l'accessibilité ou
l'autorisation de traitement ultérieur peut être accordée ou refusée, en
fonction des résultats reçus par le lecteur et traités par la base de
données.

Le module RC522 est une interface qui permet l’identification sans


contact à partir d’un badge ou une clé RFID, il communique avec Arduino
via l’interface SPI. Il utilise la bande ISM 13.56MHz, la distance de
communication peut aller jusqu’à 6cm mais la plupart des modules NFC
marchent très bien avec 1cm de distance.

Le mécanisme RFID/NFC se base sur une radio communication de courte


distance, ils utilisent la norme ECM-A340 et ISO/IEC 18092. Ce module
est idéal pour des projets de domotique pour identifier la personne avec
son badge avant d’ouvrir la porte. Il peut être utilisé dans n’importe quel
projet d’identification

Arduino IDE :

L’ environnement de développement intégré ( IDE ) Arduino est une


application multiplateforme (pour Windows , MacOs ,Linux ) écrite en
langage de programmation Java . Il est utilisé pour écrire et télécharger
des programmes sur la carte Arduino. Le logiciel de programmation des
modules Arduino est une application Java, libre et multiplateforme,
servant d'éditeur de code et de compilateur, et qui peut transférer le
firmware (micrologiciel) et le programme au travers de la liaison série
(RS232, Bluetooth ou USB selon le module). Il est également possible de
se passer de l'interface Arduino, et de compiler et uploader les
programmes via l'interface en ligne de commande. Le langage de
programmation utilisé est le C++, compilé avec avr-g++, et lié à la
bibliothèque de développement Arduino, permettant l'utilisation de la
carte et de ses entrées/sorties. La mise en place de ce langage standard
rend aisé le développement de programmes sur les platesformes Arduino
à toute personne maîtrisant le C ou le C++.

Simulation :

Circuit :
Le module RFID RC522 utilise la protocole SPI pour communiquer avec
Arduino. La communication SPI utilise des boches spécifiques des
microcontrôleurs Arduino.

Le brochage se fait comme suit (à gauche côté RC522, à droite côté


Arduino UNO):
Vcc <-> 3V3 (ou 5V selon la version du module)
RST (Reset) <-> 9
GND (Masse) <-> GND
MISO (Master Input Slave Output) <-> 12
MOSI (Master Output Slave Input) <-> 11
SCK (Serial Clock) <-> 13
SS/SDA (Slave select) <-> 10

Conclusion :

Ce projet a été une bonne expérience enrichissante dans le domaine


électronique et informatique. Nous avons pu accumuler beaucoup
d’idées précieuses et donc pu élargir nos connaissances sur
l’électronique et sur tout ce qui concerne les microcontrôleurs. D’un
autre côté, ce projet nous a permis de mixer nos compétences dans des
domaines très variés comme l’électronique , la programmation et la
conception. Nous avons donc su l’importance de mettre les mains dans
la pâte. Enfin, nous avons pu apprendre à manipuler de nouveaux outils
de développement, aussi ce projet a été une occasion en or de bien
connaitre le domaine électronique, et d’acquérir une maturité
professionnelle capable d’être au futur un outil indispensable pour un
informaticien.

Vous aimerez peut-être aussi