Vous êtes sur la page 1sur 5

Année Universitaire 2020-2021

TP3 : Etude d’un circuit temporisateur intégré


(NE555)

1. Présentation de circuit intégré :


Le NE555 (plus couramment nommé 555) est un circuit intégré utilisé pour la temporisation ou en
mode multivibrateur. Le NE555 a été créé en 1970 par Hans R. Camenzind et commercialisé en 1971
par Signetics. Ce composant est toujours utilisé de nos jours en raison de sa facilité d'utilisation, son
faible coût et sa stabilité. Un milliard d'unités sont fabriquées par an.
Le NE555 peut fonctionner selon trois modes : monostable, astable ou bistable (On s’intéressé au
mode monostable et astable).
Le schéma fonctionnel de Temporisateur NE 555 est représenté sur la figure ci-dessous.

Figure 1 : Temporisateur NE 555

2. Fonctionnement général :
CLEAR (4) est à un niveau bas : La bascule est remise à zéro et le transistor de décharge est saturé
et la sortie reste impérativement à un niveau bas. Aucune autre opération n'est possible.
TRIG (2) est inférieur à Vcc / 3 : La bascule est activée (SET) et la sortie est à un niveau haut, le
transistor de décharge est bloqué.
THRES (6) est supérieur à 2. Vcc / 3 : La bascule est remise à zéro (RESET) et la sortie est à un niveau
bas, le transistor de décharge est saturé.
THRES et TRIG sont respectivement inférieurs à 2. Vcc / 3 et supérieurs à Vcc / 3 : La bascule, la
sortie et le transistor de décharge conservent leurs états précédents.

3. Application :
A. Multivibrateur Monostable :

1
Le schéma de base est le suivant :

Figure 2 : Temporisateur NE 555 Monostable

FONCTIONNEMENT :

Qbarre=0 T bloqué, C se charge


Qbarre=1 T saturé, C se décharge.
• Etude de l'état stable :
A t=t0, le condensateur C est complètement déchargé, VC=0, Ve=VCC et S=0; R=0, le transistor étant
saturé Qbarre=1 et Q=0
• Etude de l'état instable :
A t=t1 on applique une impulsion Ve=0V ; S=1 et R=0 ; Q=1 et Qbarre=0. Le transistor se bloque, le
condensateur se charge à travers R. Après la disparition de l'impulsion à l'instant t=t2 on aura Ve=VCC
; S=0 R=0 d'où Q=1 et Qbarre=0, le transistor reste bloqué. L'état instable va prendre fin lorsque
Vsc=2VCC/3
• Etude de récupération :
A t=t3 on a VC est légèrement supérieure à 2VCC/3 R=1 et S=0 Q=0 et Qbarre=1, le transistor se sature
et la patte 7 est mise à la masse, le condensateur se retrouve en court-circuit et se décharge donc très
rapidement et on se retrouve à l'état initial.

−𝑇
2
Le temp 𝜏 = 𝑅𝐶. Lorsque Vc(t)= 𝑉𝑐𝑐 = 𝑉𝑐𝑐(1 − 𝑒 𝑅𝐶 ). On déduit T=RC.Ln(3)≈ 1.1𝑅𝐶.
3
Pour T=0.1ms. R=3703.703Ω
Pour T=0.5ms. R=18518.518Ω

Pour R=3.9 kΩ On obtient l’oscillogramme suivant :

2
Figure 3: Oscillogramme de la tension Vs(t)

Figure 4 : Oscillogramme de la tension Vc(t)

Pour R=20kΩ On obtient l’oscillogramme suivant :

Figure 5 : Oscillogramme de la tension Vs(t)

3
Figure 6 : Oscillogramme de la tension Vc(t)

On peut déclencher le monostable l’lorsqu’il est dans sa phase de temporisation a l’aide de reset

B. Multivibrateur Monostable :

Le schéma de base est le suivant :

Figure 7: Temporisateur NE 555 astable

Fonctionnement en astable :

Le circuit est branché selon le schéma ci-dessus. Un condensateur C est chargé à travers deux
résistances RA et RB (constante de temps (RA+ RB).C). Quand la tension aux bornes de C dépasse Vcc
/ 3, le comparateur C1 bascule et positionne la borne SB de la bascule. Quand la tension aux bornes de
C dépasse 2. Vcc / 3, le comparateur C2 bascule à son tour et provoque le passage de la sortie de la
bascule RS à l'état bas et la saturation du transistor de décharge. C se décharge à travers l'espace
collecteur-émetteur du transistor et la résistance RB (constante de temps pratiquement égale à R2.C).
Quand la tension aux bornes de C atteint Vcc / 3, le comparateur C1 bascule ce qui provoque le passage

4
de la sortie de la bascule RS à l'état haut et le blocage du transistor de décharge. Le circuit va osciller
entre ces deux états et forme un montage astable.
Dans les deux cas (charge et décharge) les valeurs extremes de la tension aux bornes de C sont Vcc / 3
= U et 2.Vcc / 3 = 2.U; la durée de la charge est donc T1 = (RA + RB).C.ln(2) et celle de la décharge est
T2 = RB.C.ln(2).
La période de l'astable est T = T1 + T2. F= 1/T1+T2.
𝑇𝑐ℎ𝑎𝑟𝑔𝑒 𝑇1 (𝑅𝐴 + 𝑅𝐵).𝐶.𝑙𝑛(2)
Le rapport cyclique = 𝑇 𝑑𝑒𝑐ℎ𝑎𝑟𝑔𝑒 = 𝑇 = .
𝑇
1.44 𝑅𝐴+𝑅𝐵
F=(𝑅𝐴+2𝑅𝐵).𝐶 . 𝐷 = (𝑅𝐴+2𝑅𝐵).
Pour f=1khz et D =1/3. RA=4.8kΩ . Rb=4. 8 kΩ
On obtient l’oscillogramme suivant :

Figure 6 : Oscillogramme des tension Vc(t) et Vs(t)

 Il n'est pas possible de prendre pour Rb une valeur trop faible afin de limiter la
valeur du courant dans le transistor à une valeur acceptable.
 Il est possible de placer une diode en parallèle sur Rb pour la court-circuiter
pendant la charge. Les périodes T1 et T2 deviennent indépendantes.

Vous aimerez peut-être aussi