Vous êtes sur la page 1sur 6

Monsieur Sylvain RAYMOND - DAEFLE

Indicatif : FDOD 600038

Matière : Didactique 8-1FD1

Micro tâche 1

PUBLICITE TOURISTIQUE SUR LA GRECE

1/ Analyse pré pédagogique :

Texte à dominante argumentative.

Support de recherches documentaires et de production d’écrits. Par groupe il sera possible de


rechercher les atouts permettant de vanter les qualités de son village, de sa ville ou de son pays
d’origine ou encore de celle ou celui que l’on habite, puis de tenter un petit texte publicitaire pour le
ou la mettre en valeur et donner envie d’y séjourner.

Niveau concerné : Utilisateur expérimenté, C1 – C2

Analyse :

Pragmatiques :

Discursive : texte linéaire, presque littéraire, usant de phrases très longues, ponctuées par de
nombreuses virgules.

Fonctionnelle : le nom du pays est annoncé d’entrée, alors que la suite est construite comme une
devinette qui permet de mettre en avant les nombreux atouts de la Grèce. Le texte débouche sur une
formule qui claque comme un slogan : Plus on la connaît, plus on l’aime.

Linguistiques :

Morphosyntaxique : Le point d’exclamation. Présent de l’indicatif pour la description puis futur pour
impliquer le lecteur et futur touriste.

Lexicale : champs de la douceur et du bienêtre – Doux, richesse, jardin, fraicheur, partage, bonté,
plaisir, aimer, recommander, charme, rêver, aime.-

Phonétique : rupture de la tranquille description par l’arrivée de « Demain » qui interpelle le lecteur.

Socioculturels :

Savoirs : situation géographique de la Grèce (sud de l’Europe, soleil, peu de pluies durant la saison
d’été, littoral développé lié au tourisme nautique- plage – nage - navigation, appartenance à l’Union
Européenne, monnaie = euro).

Savoir-faire/savoir être : relever les intentions de l’auteur par l’usage d’un vocabulaire très flatteur et
se tenir sur ses gardes par rapport à un document publicitaire.

2/ Objectifs :

Reconnaître la fonction du texte – Publicité


Repérer le champ lexical et énoncer les termes choisis pour flatter et séduire.

Repérer l’usage anaphorique de « un pays ».

Faire des recherches documentaires, puis sélectionner les atouts d’une contrée, dans le but de
prononcer puis de rédiger un document publicitaire.

3/Démarche (allant de la sensibilisation à la compréhension finalisée incluse – démarche de classe du


sens vers la forme en élaborant des consignes sémantiques) :

1/Chaque élève se voit distribué une feuille où le texte publicitaire vantant les mérites de la Grèce
est reproduit.

Consigne : Lisez ce texte et déterminez quel est le but de cet écrit. Qui a pu le rédiger ? Existe-t-il
d’autres auteurs possibles ? A qui s’adresse-t-il ?

Echange collectif, dirigé par le professeur pour faire émerger des réponses, confrontation des
différentes propositions avec argumentation.

2/ Par groupe de quatre, repérer les mots flatteurs visant à vanter le pays. Repérer aussi l’usage
d’une anaphore (définir ce mot pour qu’il soit compris de tous, avec des exemples). En expliquer ici le
rôle. Comment le lecteur est-il personnellement interpelé ?

Confronter les recherches et les réponses de deux groupes pour élaborer des réponses communes
qui seront exposées au groupe classe par un rapporteur.

3/ Choisir à quatre (en brassant les groupes) un pays et réaliser des recherches documentaires à la
maison en utilisant internet afin de lister ses atouts. Inciter les élèves à se rendre à l’office du
tourisme de leur village ou de leur ville pour se procurer une plaquette publicitaire concernant un
lieu ou une activité.

4/ A la séance suivante, chaque groupe se reforme pour choisir et étudier une plaquette publicitaire
puis la présenter et la décrire à l’oral aux autres élèves de la classe. Il s’agit de montrer comment elle
met en valeur le lieu présenté par l’usage de photos et de textes, puis de retrouver dans ces textes
des ressemblances et des différences avec le texte sur le Grèce étudié ensemble auparavant.

5/ Fort de ces procédés publicitaires repérer et partagés, chaque groupe utilise le fruit de ses
recherches sur le pays choisi en commun pour rédiger un petit texte publicitaire.

6/ Les textes sont échangés entre groupes pour effectuer une critique constructive visant à leurs
améliorations du point de vue du choix du vocabulaire, de l’organisation du texte, des slogans
trouvés…

7/ Echanges argumentatifs et confrontation des points de vue afin de définir en commun les règles
régissant la rédaction d’un texte publicitaire.

COURRIEL A UN AMI

1/ Analyse pré pédagogique :


Texte à dominante narrative.

Support déclencheur de production écrite : chacun pourra chercher à rédiger un petit courriel à
destination d’un ami éloigné.

Niveau concerné : Utilisateur élémentaire, A1 – A2

Analyse :

Pragmatiques :

Discursive : Texte très court, l’auteur parle de lui.

Fonctionnelle : texte identifié comme une lettre à un ami par la première et la dernière ligne.

Linguistiques :

Morphosyntaxique : phrases courtes et simples, maladresses de ponctuation

Lexicale : Je fais, j’aime, je n’aime pas. Usage du mot familier de « boîte » pour discothèque. Usage
d’un vocabulaire très simple, peu de descriptions ni d’usage d’adjectifs qualificatifs. Le bonjour et
l’aurevoir sortent de l’usage courant, ils sont familiers et relèvent plus de l’usage oral de la langue.

Phonétique : Rupture par une ponctuation hachée.

Socioculturels :

Savoirs : Choisir le thème de l’échange, ce que l’on veut réellement dire. Réfléchir aux détails que
l’on veut communiquer, qui donneront plus d’ampleur au texte. Comment salue-t-on un ami ? Quels
mots peut-on utiliser ?

Savoir-faire/savoir être : choix d’un vocabulaire adapté à l’interlocuteur, les liens qui l’unissent à
l’auteur, le rapport hiérarchique, la proximité … qui détermineront surtout le salut et la fin du
message.

Interculturel : Comment salue-t-on dans différentes cultures.

2/Objectifs :

Déterminer la fonction d’un courriel, savoir repérer l’auteur et le destinataire.

Rechercher le sens des phrases internes du texte et comprendre le but de cette communication.

Analyser l’entrée en matière et la fin du texte, repérer le vocabulaire choisi et son adaptation à la
situation.

Repérer les erreurs dans l’usage de la ponctuation.

Lister ce que l’on peut dire à un ami de sa nouvelle vie. Réfléchir à la richesse de ce texte et à
comment pourrai-t-on l’améliorer.

3/Démarche :
1/ Le document est projeté (flou ou loin, sans que l’on puisse encore entrer dans le texte).

De quoi s’agit-il ? A qui et à quel moment sert l’usage d’internet pour communiquer par courriel ?

Repérer les différents éléments du message : A : / CC : / Objet : / Pièces jointes / émoticônes. Quelles
sont leurs fonctions dans un usage courant ? Certain sont-ils indispensables, d’autres sont-ils
facultatifs …

2/ La netteté est mise sur le texte. De quoi s’agit-il ? De qui s’agit-il ? A quel endroit repère-t-on les
protagonistes ? Quel mot a été choisi pour démarrer ? aurait-on pu en choisir un autre ? Nous
renseigne-t-il sur la proximité des deux communicants ? Quel mot a été choisi pour dire aurevoir ?
Aurait-on pu en choisir d’autres et lesquels ? Quel renseignement ce choix nous donne-t-il ?

2/ Par groupes de deux apprenants : deux groupes cherchent la réponse à la même question :

- Rechercher les phrases où Angelo parle de Gilles.


- Rechercher les phrases où Angelo parle de lui-même.
- Où habite Angelo et que fait-il ?
- Qu’est-ce qu’Angelo aime et que déteste-t-il ?

Mise en commun pour donner du sens au texte complet.

3/ Par deux, toujours, repérer les maladresses du texte, comment les corriger ? Comment pourrait-
on développer les idées : en détaillant davantage le lieu d’habitation, le type de travail et en faisant
une description plus complète des activités.

4/ Seul, mettez vous à la place de Gilles et répondez à Angelo, en expliquant où vous habitez, quel est
votre travail ce que vous aimez faire et ce vous n’aimez pas, racontez-lui comment vous allez, comme
il vous le demande.

Puis remettez-vous par deux et jouez à l’oral et à chacun votre tour le rôle d’Angelo (en lisant son
message) et celui de Gilles en répondant à Angelo (en lisant votre propre production). Inversez les
rôles. Pensez à vous corriger mutuellement et n’hésitez pas à demander l’aide du professeur en cas
de doute.

5/ Tous ensemble, confrontation des possibilités d’amélioration de cet échange en développant les
phrases, en donnant davantage de détails et en choisissant un vocabulaire plus riche, par l’usage
d’adjectifs qualificatifs, notamment.

RAPPEL DU REGLEMENT DE LA CANTINE DE L’ENTREPRISE

1/ Analyse pré pédagogique :

Texte à dominante injonctive.

Support de découverte de matrice de texte, d’une règle de fonctionnement de la langue. A partir de


l’analyse de l’émetteur du message et des récepteurs, il sera utile d’analyser le but précis de cette
communication et des formes verbales utilisées.

Niveau concerné : intermédiaire, B1 – B2


Analyse :

Pragmatiques :

Discursive : Tout d’abord, le service concerné est signalé. Ensuite les destinataires sont précisés. Puis
les consignes sont enchaînées sans ordre précis. Et enfin, la signature indique la qualité de l’émetteur
et l’absence de son nom.

Fonctionnelle : Liste de huit consignes édictées par le responsable de la cantine de l’entreprise.

Linguistiques :

Morphosyntaxique : Les injonctions imposées par ce texte sont fermes mais chacune est adoucies par
l’usage de verbes rendant la règle moins directe : vous êtes priés – nous vous rappelons – Nous vous
demandons – Merci (pas un verbe) - veuillez

Lexicale : Cadre de la transmission de consignes. Lexique de l’injonction : vous êtes priés – respecter
– pas accepté – vous devez – il est interdit – demandons de rapporter – merci d’éteindre – veuillez.

Choix d’un vocabulaire désuet et même complètement délaissé pour qualifier le service de
restauration : cantine. Toutes les collectivités ont à présent retenu le terme de restaurant afin de
mettre en valeur leur travail.

Phonétique : redondance de vous et nous en début des phrases.

Socioculturels :

Savoirs : connaître – accepter – respecter des règles dans le but d’un usage collectif de services.

Savoir-faire/savoir être : Intégrer des règles dans le but d’un usage serein de services.

Interculturel : Les différents types de restauration en France et ailleurs.

2/Objectifs :

Repérer la forme et la fonction d’un texte injonctif.

Rechercher d’autres situation ou l’injonction s’impose.

Rédiger un texte strictement injonctif, puis essayer de le rendre plus acceptable et moins sec.

3/Démarche :

1/ Le texte est projeté pour tous ou distribué à chacun. Qui rédige ce texte (une personne, une
fonction) ? A qui s’adresse-t-il ? A quoi sert-il ? Mise en commun orale, dirigée par le professeur.

2/ Chacun cherche seul la réponse à ces questions avant une mise en commun.

Quelles phrases précisent le rôle de ce texte ?

Quelles phrases donnent des informations.

Quelles phrases imposent un usage.


Quelle différence ressentez-vous entre ces trois phrases « Rapportez vos plateaux », « Nous vous
demandons de rapporter vos plateaux » et « Nous vous demandons de bien vouloir rapporter vos
plateaux » ? Expliquez pourquoi, puis relevez dans le texte chaque tentative d’adoucir le message.

Qu’apporterait l’ajoute de « pour le bien-être de tous » ou de « pour faciliter le fonctionnement … »

Dans notre établissement, quel nom donne-t-on au service qui est ici appelé « cantine » ? Pourquoi à
votre avis donne-t-on cet autre nom ?

Mise en commun.

3/ Echange collectif sur les textes injonctifs, leur usage et leur pertinence. En avons-nous dans notre
établissement (ref. règlement inérieur) ? Dans cette école, aurions-nous besoin de ce genre de textes
pour nous aider.

Nous avons une photocopieuse dans l’école et souvent les usagers ont besoin d’aide pour la faire
fonctionner ou causent des pannes dues à une mauvaise utilisation.

Par groupe de trois élèves, vous rédigerez un mode d’emploi de cette photocopieuse, sans oublier la
mise en marche, le choix de la couleur, le format, l’emplacement du papier, celui du modèle ….. et
l’extinction de la machine.

Ou alors, vous avez joué en EPS à une nouvelle activité, le tchouk-ball. Tentez d’en définir les règles
du jeu en une dizaine de lignes afin de permettre à un autre groupe de s’approprier ce jeu..

Vous aimerez peut-être aussi