Vous êtes sur la page 1sur 2

M.

P Devoir Libre N◦ 2
CPGE - First-Prépa - Meknes

¬­® Normes d’une K-algèbre

Définition .1. K-algèbre


On appelle K-algèbre un K-espace vectoriel (A, +, .) muni d’une deuxième loi de composition in-
terne, notée ” × ” , telle que :
→ (A, +, ×) est un anneau d’élément neutre pour × , noté 1A ;
→ ∀λ ∈ K , ∀( x, y) ∈ A2 : λ ( x × y) = (λx) × y = x × (λy).

Définition .2. Norme d’algèbre


On dit que le couple (A, k k) est une algèbre normée lorsque A est une algèbre et k k est une norme
sur l’espace vectoriel (A, +, .) vérifiant k x × yk 6 k xk k yk , ∀( x, y) ∈ A2 .
Si de plus k1 A k = 1 on dit que (A, k k) est une algèbre normée unitaire.

Exercice .1. Première propriété



Soit (A, k k) une algèbre normée. Montrer que pour tout u de A et tout k de N on a : uk 6 kukk .

Exercice .2. Norme de la convergence uniforme


On note par A = B( I, C) l’algèbre des fonctions bornées sur un intervalle I de R à valeurs dans C.
Pour f ∈ A, on pose : k f k∞ = sup | f (t)|. Montrer que (A, k k∞ ) est une algèbre normée unitaire .
t∈ I

Exercice .3. Norme subordonnée dans Mn (R)


L’espace vectoriel F = Mn1 (R) est muni de la norme k k∞ . Pour A ∈ Mn (R), on pose :
N ( A) = sup k AX k∞ . Montrer que (Mn (R), N ) est une algèbre normée unitaire.
X∈F
k X k∞ =1

Exercice .4. Autres normes d’algèbre dans Mn (R)


q
Pour A = ( ai, j ) ∈ Mn (R), on pose : k Ak2 = tr(tAA) ; k Ak∞ = max ai, j .
(i, j)∈[[1,n]2

1. Montrer que (Mn (R), k k2 ) est une algèbre normée unitaire.


2. (Mn (R), k k∞ ) est-elle une algèbre normée ? algèbre normée unitaire ?
3. Pour A ∈ Mn (R), on pose : N0 ( A) = n k Ak∞ . Montrer que (Mn (R), N0 ) est une algèbre normée.
Est-elle algèbre normée unitaire ?

Mr. Faress Moussa -1- M.P. 21-22


Exercice .5. Extrait Centrale 2005
L’espace vectoriel E = Mn,1 (C) est muni de sa norme infinie k k∞ .
n
1. Montrer que N∞ : A 7−→ N∞ ( A) = max ∑ ai, j est une norme sur Mn (C).
1 6i 6 n j = 1

2. 2.1. Montrer que : ∀ A ∈ Mn (C), ∀ X ∈ E : k A.X k∞ 6 N∞ ( A) k X k∞ .


k A.X k∞
2.2. Montrer l’égalité : N∞ ( A) = max .
X ∈(Cn \{0}) k X k∞
3. Montrer que N∞ est une norme d’algèbre : ∀ A et B ∈ Mn (C), N∞ ( AB) 6 N∞ ( A) N∞ ( B)
4. Soit Q ∈ Mn (C) une matrice inversible.
4.1. Vérifier que NQ : A 7−→ NQ ( A) = N∞ (Q−1 AQ) est une norme matricielle sur Mn (C).
4.2. Montrer qu’il existe une constante CQ telle que :
1
∀ A ∈ M n (C) , N∞ ( A) 6 NQ ( A) 6 CQ N∞ ( A)
CQ

Définition .3. Suite bornée/convergente


Une suite (un )n d’un espace vectoriel normé ( E, k k) est dite :
◦ bornée s’il existe M ∈ R tel que : ∀n ∈ N , kun k 6 M .
◦ convergente s’il existe ` ∈ E tel que : ∀ε > 0 , ∃n0 ∈ N tq ∀n ∈ N , n > n0 =⇒ kun − `k < ε.

Exercice .6. Extrait E3A 2010


k k est la norme euclidienne de E = Rn . Pour A = ( ai, j ) ∈ Mn (R) , on pose N ( A) = sup k AX k
k X k=1

1. Montrer que N définie une norme sur Mn (R). Est-elle une norme d’algèbre ?
2. On suppose dans cette question que A est une matrice scalaire de rapport γ 6= 0.
2.1. Calculer N ( A). Dans quel cas la suite ( Ak )k∈N est-elle bornée ?
1 m−1 k
2.2. On suppose que | γ |< 1 et on pose pour tout m ∈ N∗ , Pm = A .
m k∑
=0
Expliciter pour tout m ∈ N∗ , Pm puis déterminer lim Pm .
m→+∞
3. On suppose dans cette question que A est semblable à une matrice diagonale dont les éléments
diagonaux sont λ1 , . . . , λn .
3.1. Calculer N ( A). Dans quel cas la suite ( Ak )k∈N est-elle bornée ?
3.2. On suppose que : ∀i ∈ {1, . . . , n} , | λi |< 1. Calculer lim Pm .
m→+∞

≫≫≫ A rendre le : 11/10/2021 : La classe MP2


12/10/2021 : La classe MP1 et MP3
M.P. 21-22 -2- Mr. Faress Moussa

Vous aimerez peut-être aussi