Vous êtes sur la page 1sur 3

Quiz - Chapitre 2 « IAS 1 » 3LSC IHEC Carthage – 2021/2022 Quiz - Chapitre 2 « IAS 1 » 3LSC IHEC Carthage – 2021/2022

3LSC - Présentation des états financiers IAS1 (30 points) 8.Selon IAS 1, le résultat global total comprend le résultat net de la période et tous les « autres
1.Nom & Prénom
éléments du résultat global » (1 point)
Vrai

2.IAS 1 s’applique aux EF annuels et intermédiaires résumé (1 point) Faux

Vrai 9.IAS 1 n'oblige pas mais recommande fortement à l’entité de présenter l’information dans les
états financiers en milliers ou en millions d’unités de la monnaie de présentation, et ce pour en
Faux
accroitre la compréhensibilité. (1 point)
IAS01 ne s'applique pas aux états financiers intermédiaires résumés. Ces derniers sont régis par IAS34
«information financière intermédiaire» Vrai

3.Selon IAS 1, une entité présente parmi ses actifs courants une créance client à échoir dans 14 Faux
mois à compter de la fin de la période de reporting. (1 point) "L’entité rend souvent ses états financiers plus compréhensibles en présentant l’information en
milliers ou en millions d’unités de la monnaie de présentation. Cela est acceptable dans la mesure où
Vrai l’entité indique le niveau d’arrondi et n’omet pas d’informations significatives."
Faux
10.Le résultat net est le total des produits diminués des charges, y compris les composantes des
Les créances clients font partie du cycle d'exploitation de l'entité.
autres éléments du résultat global. (1 point)
4.Selon IAS 1, une entité présente parmi ses passifs non courants un passif d’impôt différé à régler Vrai
dans 6 mois à compter de la fin de la période de reporting. (1 point)
Faux
Vrai Le résultat net est le total des produits diminués des charges, à l’exclusion des composantes des
Faux autres éléments du résultat global.
Les actifs (passifs) d'impôt différé sont, toujours, classés avec les actifs (passifs) non courants (IAS1-
11.L'entité peut exceptionnellement, et sous certaines conditions, s'écarter d’une disposition
§70)
d’une IFRS. (1 point)
5.Selon IAS 1, les autres éléments du résultat global (AERG) correspondent aux produits et charges Vrai
non comptabilisés en résultat net en application des IFRS. (1 point)
Faux
Vrai "Dans les circonstances extrêmement rares où la direction estime que le respect d’une disposition
Faux d’une IFRS serait trompeur au point d’être contraire à l’objectif des états financiers décrit dans le
6.Selon IAS 1, les ajustements de reclassement sont les montants reclassés dans le résultat net de Cadre, l’entité doit s’écarter de cette disposition de la manière décrite au paragraphe 20, si le cadre
la période qui étaient comptabilisés en autres éléments du résultat global au cours de la période réglementaire pertinent impose ou n’interdit pas un tel écart."
ou de périodes antérieures (1 point) 12.Selon IAS 1, une entité cotée présente le résultat par action dans l’état du résultat net et résultat
Vrai global ou l’état du résultat global (1 point)
Faux Vrai
Toutefois, les changements d'écarts de réévaluation comptabilisés selon IAS16 ou IAS38, les Faux
changements d'écarts actuariels sur des régimes à prestations définies comptabilisés selon IAS19 et le résultat par action est calculé à partir du résultat net de la période et présenté dans l'état du
l'écart d'évaluation d'instruments de capitaux propres (IKP) évalués à la juste valeur par résultat résultat net et résultat global ou l'état du résultat net.
global ne donnent pas lieu à des ajustements de reclassement.
13.En IFRS, une entité qui opte pour une présentation de son résultat dans deux états, l’état du
7.IAS 1 n'interdit pas, aux entités qui le préfèrent, de présenter des états financiers couvrant des résultat net peut être présenté immédiatement avant ou après l’état du résultat global. (1 point)
exercices comptables plus courts ou plus longs qu'une année. (1 point) Vrai
Vrai Faux
Faux L'état du résultat net fait partie du jeu complet d'états financiers et doit être présenté
Normalement, l’entité prépare de manière permanente ses états financiers pour un exercice d’un an. immédiatement avant l'état du résultat global car ce dernier reprend le résultat net de la période,
Toutefois, certaines entités préfèrent, pour des raisons d’ordre pratique, couvrir des exercices de 52 figurant dans l'état du résultat net, pour déterminer le résultat global total.
semaines par exemple. La présente norme n’interdit pas cette pratique.

Hatem Ghozzi & Raoudha Trabelsi Page 1 sur 6 Hatem Ghozzi & Raoudha Trabelsi Page 2 sur 6
Quiz - Chapitre 2 « IAS 1 » 3LSC IHEC Carthage – 2021/2022 Quiz - Chapitre 2 « IAS 1 » 3LSC IHEC Carthage – 2021/2022

14. IAS 1 ne s’applique qu'aux entités qui présentent des EF individuels, celles présentant des états 20.Lorsque l’entité s’écarte d’une disposition d’une IFRS, elle doit indiquer : (1 point)
financiers consolidés devant appliquer la norme IFRS 10 États financiers consolidés (1 point) que la direction estime que les états financiers donnent une image fidèle de la situation financière
Vrai de l’entité, de sa performance financière et de ses flux de trésorerie ;
Faux qu'elle s’est conformée aux IFRS applicables, à l’exception d’une disposition particulière dont elle
IAS 1 "s’applique de manière égale à toutes les entités, y compris celles qui présentent des états s’est écartée afin de parvenir à la présentation d’une image fidèle ;
financiers consolidés conformément à IFRS 10 États financiers consolidés et celles qui présentent des le titre de l’IFRS dont l’entité s’est écartée
états financiers individuels conformément à IAS 27 États financiers individuels."
pour chaque période présentée, l’effet financier de l’écart sur chaque élément des états
15.L’entité dont les EF sont conformes à tout ou partie des IFRS doit procéder à une déclaration financiers qui aurait été présenté si la disposition avait été respectée.
explicite dans les notes, décrivant ses états financiers comme étant conformes aux IFRS (1 point)
Tout ce qui précède mais la réponse est incomplète
Vrai
Tout ce qui précède et la réponse est complète
Faux Lorsque l’entité s’écarte d’une disposition d’une IFRS selon le § 19, elle doit indiquer : (a) (b) (c) le
"L’entité dont les états financiers sont conformes aux IFRS doit procéder à une déclaration explicite titre de l’IFRS dont l’entité s’est écartée, "la nature de l’écart, y compris le traitement imposé par
et sans réserve de cette conformité dans les notes. L’entité ne doit décrire des états financiers l’IFRS, la raison pour laquelle ce traitement serait trompeur en la circonstance, au point d’être
comme étant conformes aux IFRS que s’ils sont conformes à toutes les dispositions des IFRS." contraire à l’objectif des états financiers défini dans le Cadre, et le traitement appliqué ; et" (d)
16.Un passif financier dont l’échéance d’origine était fixée à plus de douze mois, est classé en passif 21.L’entité doit présenter les informations énumérées ci-après de façon bien évidente et les
courant s'il doit être réglé dans les douze mois suivant la date de clôture (1 point) répéter si cela est nécessaire à une bonne compréhension des informations présentées : (1 point)
Vrai le nom ou tout autre mode d’identification de l’entité présentant l’information financière
Faux le fait que les états financiers concernent l’entité individuelle ou un groupe d’entités
L’entité classe ses passifs financiers en passifs courants lorsqu’ils doivent être réglés dans les douze
la date de fin de la période de présentation de l’information financière ou de la période couverte
mois suivant la date de clôture, même si : (a) l’échéance d’origine était fixée à plus de douze mois ;
par le jeu d’états financiers ou par les notes
et (b) un accord de refinancement ou de rééchelonnement des paiements à long terme est conclu
après la date de clôture et avant la date d’autorisation de publication des états financiers. le niveau d’arrondi retenu pour la présentation des montants dans les états financiers et la
monnaie de présentation
17.IAS 1 ne s’applique pas aux entités à but non lucratif. (1 point)
Toute modification du nom ou tout autre mode d’identification de l’entité présentant l’inf.
Vrai financière intervenue depuis la fin de la période de présentation de l’inf. financière précédente
Faux Juste une partie de ce qui précède est correcte
IAS 1 "utilise une terminologie adaptée aux entités à but lucratif, y compris les entités commerciales
du secteur public. Lorsque des entités à but non lucratif du secteur privé ou du secteur public Tout ce qui précède et la réponse est complète
appliquent la présente norme, elles peuvent avoir à modifier les descriptions utilisées pour certains Tout ce qui précède mais la réponse est incomplète
postes des états financiers et pour les états financiers eux-mêmes." L’entité doit clairement identifier chaque état financier et les notes. En outre, l’entité doit présenter
les informations énumérées ci-après de façon bien évidente et les répéter si cela est nécessaire à une
18.Les méthodes comptables se rapportant à des transactions & événements significatifs sont
bonne compréhension des informations présentées : (a) le nom ou tout autre mode d’identification
toujours significatives, et il est nécessaire de fournir des informations à leur sujet. (1 point)
de l’entité présentant l’information financière, et toute modification de cette information intervenue
Vrai depuis la fin de la période de présentation de l’information financière précédente ; (b) le fait que les
Faux états financiers concernent l’entité individuelle ou un groupe d’entités ; (c) la date de fin de la période
Support de cours : Les méthodes comptables se rapportant à des transactions & événements de présentation de l’information financière ou de la période couverte par le jeu d’états financiers ou
significatifs ne sont pas toutes significatives. par les notes ; (d) la monnaie de présentation, telle que définie dans IAS 21 ; et (e) le niveau d’arrondi
retenu pour la présentation des montants dans les états financiers.
19.L’entité doit présenter séparément les éléments de nature ou de fonction dissemblables, même
s’ils sont non significatifs. (1 point) 22.Les éléments de produits et de charges d’une période doivent être comptabilisés en résultat
Vrai net, sauf si une IFRS impose ou autorise un autre traitement. (1 point)

Faux Vrai
L’entité doit présenter séparément chaque catégorie significative d’éléments similaires. L’entité doit Faux
présenter séparément les éléments de nature ou de fonction dissemblables, sauf s’ils sont non L’entité doit comptabiliser tous les éléments de produits et de charges d’une période en résultat net,
significatifs. sauf si une IFRS impose ou autorise un autre traitement.

Hatem Ghozzi & Raoudha Trabelsi Page 3 sur 6 Hatem Ghozzi & Raoudha Trabelsi Page 4 sur 6
Quiz - Chapitre 2 « IAS 1 » 3LSC IHEC Carthage – 2021/2022 Quiz - Chapitre 2 « IAS 1 » 3LSC IHEC Carthage – 2021/2022

23.Dans le cas d’emprunts classés en tant que passifs courants, si un refinancement à LT se produit 27.L’entité doit toujours établir ses états financiers selon la méthode de la comptabilité
entre la date de clôture et la date d’autorisation de publi. des EF, cet évén. est présenté comme ne d’engagement (1 point)
donnant pas lieu à un ajust. des EF, selon IAS10 Évén. postérieurs à la date de clôture : (1 point) Vrai
Vrai Faux
Faux L’entité doit établir ses états financiers selon la méthode de la comptabilité d’engagement, sauf pour
Dans le cas d’emprunts classés en tant que PC, si les évén. suivants se produisent entre la date de les informations relatives aux flux de trésorerie.
clôture et la date d’autorisation de publi. des EF, ces évén. sont présentés comme ne donnant pas 28.Les réductions de valeur au titre de l’obsolescence des stocks et de créances douteuses
lieu à un ajustement des EF, selon IAS 10 Événements postérieurs à la date de clôture : (a) constituent une compensation autorisée par IAS 1. (1 point)
refinancement à LT ; (b) régularisation d’un manquement relatif à un contrat d’emprunt à long terme
; et (c) l’octroi par le prêteur d’un délai de grâce afin de régulariser un manquement relatif à un Vrai
contrat d’emprunt à long terme, prenant fin au moins douze mois après la date de clôture. Faux
Support de cours : L’évaluation d’actifs nets de réductions de valeur (par exemple des réductions de
24.Lorsque une entité présente ses états financiers pour une période plus longue ou plus courte
valeur au titre de l’obsolescence des stocks et de créances douteuses) n’est pas une compensation.
qu’une année, elle doit indiquer : (1 point)
La raison pour laquelle elle a utilisé une période plus longue ou plus courte 29.L’entité est autorisée à utiliser l’expression « profits et pertes » pour décrire le résultat net. (1
point)
Le fait que les montants présentés dans les états financiers ne sont pas totalement comparables
Vrai
Tout ce qui précède mais la réponse est incomplète
Faux
Tout ce qui précède et la réponse est complète
"Bien que cette norme utilise les expressions « autres éléments du résultat global », « résultat net »
Lorsque l’entité modifie sa date de fin d’exercice et présente ses états financiers pour une période et « résultat global total », l’entité peut utiliser d’autres termes pour décrire ces totaux pour autant
plus longue ou plus courte qu’une année, elle doit indiquer, ""outre la durée de la période couverte que leur signification est claire. Par exemple, l’entité peut utiliser l’expression « profits et pertes »
par les états financiers"" : (a) et (b) pour décrire le résultat net."
25.Dans certains cas autorisés ou imposés par une disposition de normes IFRS, l’entité peut ou doit
30.L'entité est dispensée de fournir des informations au sujet des méthodes comptables se
compenser les actifs et les passifs ou les produits et les charges (1 point) rapportant à des transactions & événements dès lors que les montants en jeu ne seraient pas
Vrai significatifs. (1 point)
Faux Vrai
L’entité ne doit pas compenser les actifs et les passifs ou les produits et les charges, sauf si cette Faux
compensation est imposée ou autorisée par une IFRS. Support de cours : Les méthodes comptables se rapportant à des transactions & événements non
26.L’entité doit présenter un troisième état de la situation financière arrêté au début de la période significatifs sont non significatives et il n’est pas nécessaire de fournir des informations à leur sujet.
précédente, en plus des états financiers comparatifs exigés au minimum, si : (1 point) Toutefois, une information sur une méthode comptable peut être significative compte tenu de la
elle applique une méthode comptable de façon rétrospective, effectue un retraitement nature de la transaction (événement ou condition) quand bien même les montants en jeu ne seraient
rétrospectif d’éléments de ses états financiers ou procède à un reclassement d’éléments dans ses pas significatifs.
états financiers 31.Dans tous les cas, l’entité doit présenter séparément dans l’état de la situation financière les
l’application rétrospective, le retraitement rétrospectif ou le reclassement a une incidence actifs courants et non courants et les passifs courants et non courants (1 point)
significative sur l’information contenue dans l’état de la situation financière arrêté au début de la Vrai
période précédente Faux
Tout ce qui précède mais la réponse est incomplète L’entité doit présenter séparément dans l’état de la situation financière les actifs courants et non
Tout ce qui précède et la réponse est complète courants et les passifs courants et non courants, selon les paragraphes 66 à 76, sauf lorsqu’une
L’entité doit présenter un 3ème état de la situation fin. arrêté au début de la période précédente, en présentation selon le critère de liquidité apporte des informations fiables et plus pertinentes. Lorsque
plus des EF comparatifs exigés au minimum selon le § 38A, si : (a) elle applique une méthode cette exception s’applique, l’entité doit présenter tous les actifs et passifs par ordre de liquidité.
comptable de façon rétrospective, effectue un retraitement rétrospectif d’éléments de ses états
financiers ou procède à un reclassement d’éléments dans ses états financiers ; et que (b) l’application
rétrospective, le retraitement rétrospectif ou le reclassement a une incidence significative sur l’inf.
contenue dans l’état de la situation financière arrêté au début de la période précédente.

Hatem Ghozzi & Raoudha Trabelsi Page 5 sur 6 Hatem Ghozzi & Raoudha Trabelsi Page 6 sur 6

Vous aimerez peut-être aussi