Vous êtes sur la page 1sur 2

Université ADRAR Année : 2021/2022

Faculté des Sciences et de la Technologie Module : Capteurs et Instrumentation


Département ST
Fiche TD n° 03
Exercice 01 :
Le coefficient de température d’une thermistance CTN est de – 2 %(K-1) à 25°C.
 Calculer sa valeur à 50°C.
 Cette thermistance a pour résistance 10000à 25°C. calculer sa valeur à 50°C.
Exercice 02 :
Une thermistance CTN est parcourue par un courant de 1 µA, suffisamment faible pour que son échauffement soit négligeable.
Quand la température est de 25°C, la tension à ses bornes est 1100mV ; à 50°C cette tension vaut 385mV.
 Calculer la sensibilité thermique de cette thermistance à 30°C.
Exercice 03
Un capteur de température ( ruban de platine ) possède une résistance R0 qui varie avec la
température suivant la loi : R= R0 ( 1 + a) avec :
R0 ( résistance à 0°C ) →R0 = 100 .
a ( coefficient de température ) →a = 3,85 . 10-3 °C-1 .
Ce capteur est inséré dans le circuit conditionneur de la figure ci-dessous :

On donne I = 10,0 mA .
1- Montrer que la tension uaux bornes de Rs’écrit sous la forme : u= U0 ( 1 + a) .
Exprimer U0 en fonction de I et R0 . Calculer U0 .
2- Quel est l’intérêt du montage de l’amplificateur opérationnel A1 ?
3- Dans le montage construit autour de A2, la tension U0 est la même que celle définie à la
question 1- .
Montrer que la tension u‘ s’écrit sous la forme : u‘ = -b.
Exprimer b en fonction de a, U0, R2, et R1 .
4- On souhaite inverser la tension u' pour obtenir la tension u'' qui s’écrit : u'' = b.
Représenter un montage à amplificateur opérationnel assurant cette fonction et qui
complète le conditionneur

Exercice 4 :

On désire mesurer la température par une résistance thermométrique de Platine (figure 4) dont le comportement avec la
température
R(T)= R0 (1 + aT) , est la résistance R0 = 100 ohm à T = 0°C, a est le
coefficient de température
Les amplificateurs opérationnels sont supposés parfaits. La diode
Zener est également supposée parfaite.
1. Montrer que le courant I, passant dans la résistance RT, est constant.
Calculer sa valeur.
On donne : RE =500Ω, la tension Zener VZ = 5,6V, VBE = -0,6V.
Pour le transistor PNP, on prend égaux les courants du collecteur et
d’émetteur.
2. Montrer que la tension VT aux bornes de RT s’écrit sous la forme :
VT = V0 ( 1 + αT).
 Exprimer V0 en fonction de I et R0. Calculer sa valeur.
3. Quel est l’intérêt du montage de l’amplificateur opérationnel A1?
4. Quelle est l’expression de la tension V1 ?
5. Exprimer la tension VS en fonction de V1 et V2.
6. Comment doit–on choisir la tension V2 pour que la tension
7. On souhaite inverser la tension VS pour obtenir la tension Vs′ = kT. Représenter un montage à amplificateur opérationnel
assurant cette fonction complétant ainsi le conditionneur.
Exercice 5 :

On considère le montage ci-contre :


Déterminer la relation donnant vS en fonction de v1 , v2 , R1 et R2. Donner un nom à ce
montage.
Conseil : Utiliser le théorème de superposition

Exercice 6 : La mesure de poids repose sur le principe de déformation


d'une jauge de contrainte collée sur le support flexible de pesage (schéma
ci-dessous):

ÉTUDE DU CONDITIONNEUR

Le schéma général du conditionneur est représenté ci-dessous:


Les amplificateurs différentiels intégrés (ADI) sont supposés parfaits :
⇒ pas de courants d'entrée : i+ = i- = 0A
⇒ tension différentielle d'entrée ε = v+ - v- = 0V (ce qui donne : v+ = v-)
⇒ tension maximale et minimale en sortie : +15V ou -15V.
1- Etude du pont de jauge
1. Exprimer la tension vA en fonction de E, R0 et ∆R.
2. Exprimer la tension vB en fonction de E.
∆𝑅
3. En déduire que v peut se mettre sous la forme:𝑉 = 𝐸
4𝑅0+2∆𝑅
4. Montrer que l'on peut simplifier l'expression de v pour obtenir 𝑉 =
𝐸 𝐾𝑚
4 1+𝐾𝑚 ⁄2
5. Calculer la valeur de la tension v pour m = 10kg.
6. On admet qu'avec une masse m < 15kg, on a le produit K.m << 1
(petit devant 1); simplifier alors l'expression de v pour le rendre
linéaire.
2- Etude des montages suiveurs

1. Montrer que v1 – v2 = v.
2. Expliquer le rôle de ces étages.
3- Etude du montage soustracteur
1. Exprimer v+ en fonction de R1, R2 et v1.
2. Exprimer v- en fonction de v2 ; vS ; R1 et R2.
𝑅2
3. En déduire que 𝑉𝑠 = (𝑉1 − 𝑉2)
𝑅1
4. On donne R2 = 10kΩ.
Calculer la valeur de R1 pour obtenir vS = 10V lorsque m = 10kg.
Justifier l'intérêt de ce choix
2- MISE AU POINT DE L'ENSEMBLE
1. Calculer la puissance dissipée au repos (m=0) par l'ensemble du pont de jauge.
2. Tracer la caractéristique vS = f (m). En déduire la masse maximale mesurable.
3. On désire augmenter la sensibilité de la balance en utilisant une deuxième jauge
identique à la première.
Où faudrait-il placer cette jauge sur le support flexible ?
A la place de quelle résistance R0 du pont faudrait-il connecter cette jauge ?

Vous aimerez peut-être aussi